AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 — are you gonna be my girl, aksel.


 :: UCLA :: Dickson Court :: Epsilon House

Tri-Pi
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 13/09/2016 et depuis j'ai posté : 1363 messages. J'en suis à : 1413 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : adelaide kane. Sur le forum je suis aussi : maxon concon et lexie jolie. On peut me connaître sous le nom de : castamere/ anne. Pour mon avatar et ma signature je crédite : balaclava.
J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : jour de noël, le vingt-cinq décembre. Je suis : américaine et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis étudiante en quatrième année de droit. En dehors des cours je fais partie : des clubs d'athlétisme et de volley. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, elle est perdue entre les deux plus beaux bruns du campus.
. : -


i'll tell you my sins and
you can sharpen your knife

Maisie Baldwin

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (☆) gagner une médaille olympique en escrime.

Lun 24 Avr 2017 - 23:36 — are you gonna be my girl, aksel.

- are you gonna be my girl ? -
Maisie n'avait jamais eu la pression de sa vie. Pas à son premier concours d'escrime, ni même à la pièce annuelle de son école. Rien. Et pourtant ce soir, son coeur battait plus que raison. Elle n'avait pas à s'en faire pourtant, ce n'était qu'un simple travail avec Aksel. D'ailleurs c'était le cas avec lui. Tout était plus simple. Comme si leurs deux âmes étaient liées par une tranquille destinée. Et la belle, ça lui plaisait. Elle se surprit à guetter les heures, compter les minutes. Tout pour moins s'ennuyer de lui avant son arrivée. Elle était presque un peu trop calme comme ça Maisie, allongée sur le lit de sa chambre de remplacement dans l'Epsilon House en face d'une Isla à l'air taquin. « Alors ? Ton petit chéri n'est pas arrivé ? » La Baldwin ne pût que répondre par un rire, balayant nonchalamment les sous-entendus de sa meilleure amie, même si dans le fond elle en mourrait d'envie, elle, d'utiliser cette tendre appellation. « Apparemment on ne parle plus que de vous deux au département droit. » Oh, elle savait pertinemment ce que la rouquine essayait de lui faire avouer. Ce qu'elle-même ne pouvait nier dans ses plus exquises pensées. Alors Maisie elle se leva, tant pis. Elle attrapa son skate et quitta la chambre en lâchant un « Et on en parle de toi et James ? » amusé. Courant dans le couloir pour atteindre l'extérieur et échapper à l'interrogatoire d'Isla, elle entendit sa meilleure amie crier après elle. « Tu ne résisteras pas longtemps à l'amoouuuuuuuuuuuur ! » L'amour et son écho la suivirent alors dans sa folle progression et son rire vint se mêler à la mélodie qui vient s'échouer contre les parois richement décorées des Epsilons. Elle est libérée comme ça, jolie Maisie. Seulement, au moment de pousser les portes, ultimes salvatrices, résonne un accord venant troubler la beauté du moment. Un juron, auquel elle répond de suite pardon. Fronçant les sourcils et se maudissant d'avoir sans doute assommé un de ses amis, Maisie passe la tête dans l'embrasure, juste pour voir qui elle vient de bousculer. Aksel. Évidemment. Poussant cette fois-ci plus lentement les portes de la villa de ses camarades, la belle vint se placer à ses côtés et observer le garçon de plus près, un doux sourire traînant sur ses lèvres rosées. « Bon, un oeil au beurre noir peut faire stylé pour ton costume du Cinco de Mayo.. »


Dernière édition par Maisie Baldwin le Lun 24 Juil 2017 - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lambda
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 16/04/2017 et depuis j'ai posté : 125 messages. J'en suis à : 233 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : nathan niehaus. On peut me connaître sous le nom de : ilusm. (pauline). Pour mon avatar et ma signature je crédite : @flightless bird
J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : trente mars. Je suis : suédois et mes origines sont : allemandes et suédoises. En ce moment, je : suis étudiant en droit & employé dans un cinéma. tu peux le croiser au guichet ou à la caisse, lorsque tu veux du popcorn. Si jamais vous me cherchez, j'habite : westwood, avec hazel. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs beaux sourires. et côté coeur je suis : célibataire. il voit sa brune au bout du couloir, l'envie de l'embrasser dès qu'ils sont tout les deux, l'envie de l'enlacer dès qu'il en a l'occasion. trahison. sa brune a finalement terminé dans le même lit du meilleur ami d'aksel. coeur qui s'brise, coeur qui pleure.
. :

@BALACLAVA
WE ARE THE ONE
akselexa


@BALACLAVA
HOLD ON TO ME 
meadwin


@POLARIZE
WE'LL BE THE ONE
saksel


@POLARIZE
WE WERE THE ONE
akson

_____________

hazel, sixtine, maxon, lexa, maisie, robyn, nora, dean



_____________


fucking hell, you're so beautiful.

Aksel Meadows

Mar 25 Avr 2017 - 0:22 Re: — are you gonna be my girl, aksel.

Plus tôt dans la journée, Maisie t'avait contacté, te demandant de l'aide pour un certain cours et sans hésitation, tu avais accepté. Vous vous étiez donné rendez-vous chez les Epsilon, étant donné qu'elle logeait là pour le moment. Toute la journée, tu avais tapé du pied, jeté des coups d'oeils toutes les trente secondes à ta montre, tu étais pressé de retrouver la brune. Sa bonne humeur et son sourire complice te manquait bien trop et tu avais hâte de la rejoindre pour ce fameux cours. Tu avais commencé à aider la jeune Baldwin car elle apprenait une des langues que tu parlais et par la suite, tu avais terminé par l'aider dans ses cours de tout les jours, étant donné que vous vous étiez retrouvés dans la même classe, même année. Tu ne remets pas cela sous le dos du hasard, mais plus du destin. Tu avais beau ne pas y croire, avec Maisie, c'était différent. Maisie était le feu qui détruisait petit à petit cette carapace de glace derrière laquelle tu te cachais la plupart du temps. Elle te protégeait, mais la brune te montrait que même sans, tu pouvais vivre et même mieux. Cela t'avait surpris, en premier lieu et depuis, tu te surprenais à apprécier cet Aksel. Celui qui s'amusait, celui qui souriait aux gens dans la rue avec Maisie et sa joie de vivre. - Je serai de retour dans quelques heures. Tu informais Lexa de ton départ en lui souriant avant de courir dehors, prêt à retrouver ta brune préférée. Quelques heures, c'était la limite que tu donnais. Tu n'avais pas été précis du tout, car tu ne savais pas du tout ce qui allait se passer. Tu ne pouvais jamais savoir lorsqu'elle était à tes côtés. Quelques heures, deux, quatre, huit, tu pourrais passé toutes les dernières heures de ta journée avec elle, tu n'avais aucun soucis avec cela. Sortant de la Tri-Pi House, tu n'avais pas une longue marche pour atteindre ton lieu de rendez-vous. De plus, il faisait beau, ce qui n'avait rien d'étonnant. Une fois arrivé à la maison de Epsilon et t'apprêtant à sonner, tu n'eus pas le temps de faire quoi que ce soit qu'on te fonçait déjà dedans. - Putain. Que tu criais presque de surprise, couvrant ton oeil grâce à ta main.  C'était inattendu, tu ne te voyais pas presque aveugle en arrivant ici. Comme quoi, le danger était vraiment partout. Et bizarrement, tu ne fus même pas étonné en entendant la voix de Maisie. Si quelqu'un t'avait bousculé, c'était bien elle. Un rire s'échappa de tes lèvres en l'entendant, elle était incroyable. - Oh, vraiment ? Que tu lui lançais ironiquement avant d'ouvrir les yeux et de la regarder, ton oeil papillonnant légèrement. - Maisie Baldwin, tu es un danger public. Tu blaguais avant de l'observer, souriante, son skate à la main. - Et où tu te rendais comme ça ? Tu comptais me poser un lapin ? Tu essayais d'avoir un air boudeur, en vain.
Revenir en haut Aller en bas
Tri-Pi
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 13/09/2016 et depuis j'ai posté : 1363 messages. J'en suis à : 1413 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : adelaide kane. Sur le forum je suis aussi : maxon concon et lexie jolie. On peut me connaître sous le nom de : castamere/ anne. Pour mon avatar et ma signature je crédite : balaclava.
J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : jour de noël, le vingt-cinq décembre. Je suis : américaine et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis étudiante en quatrième année de droit. En dehors des cours je fais partie : des clubs d'athlétisme et de volley. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, elle est perdue entre les deux plus beaux bruns du campus.
. : -


i'll tell you my sins and
you can sharpen your knife

Maisie Baldwin

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (☆) gagner une médaille olympique en escrime.

Mar 25 Avr 2017 - 23:25 Re: — are you gonna be my girl, aksel.

Tel un artiste et sa muse, Maisie détaillait le garçon qui lui faisait face. Il était beau comme ça, continuant de sourire, illuminant presque le coeur de la gamine. Et tout ça malgré le fait qu'elle venait de lui mettre une porte en pleine tête. Aksel était tout bonnement incroyable. « Maisie Baldwin, tu es un danger public. » Elle ne pouvait s'empêcher de lui rendre son sourire la belle, prenant cette remarque comme un compliment. Elle lui fit même une révérence faussement exagérée comme seul remerciement. « Et où tu te rendais comme ça ? Tu comptais me poser un lapin ? » Suivant le seul oeil encore valide du beau suédois, le regard de Maisie s'attarda sur le skate qu'elle avait en main et le posa au sol. « Je venais te chercher. » En même temps, elle avait été si pressée de le retrouver. Trop. Et le voir enfin à ses côtés apaisait tout ses maux. Mais pas ceux d'Aksel visiblement, car sa paupière ne cessait de papillonner. « Fais-moi voir cela. » Puis sans attendre quelconque autorisation, Maisie, elle avança au plus près du brun. Son coeur battait si fort qu'elle se demandait si Aksel ne pouvait pas l'entendre. C'était presque douloureux comme ça. Et elle, elle n'entendait plus que ça. Son coeur et le silence. Caressant du bout des doigts le visage du suédois, elle ne pouvait être que fascinée par une telle beauté. Une grimace vint étirer sa bouche désormais déformée quand elle frôla une bosse qui commençait déjà à se former. Et dire qu'elle l'a abîmé. Maisie, elle chassa bien vite ses sombres pensées et reporta son attention sur le brun, toujours en proie à son doux toucher. « Tu peux pleurer si ça fait trop mal. » Se décalant d'Aksel, la taquinerie avait été le seul moyen pour elle de retrouver le nord parmi tous ses songes entremêlés. « Viens, on va chercher des petits pois pour ton oeil. » Abandonnant son skate sur le perron, Maisie attrapa la main du suédois et le guida à travers la villa, entremêlant leurs doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Lambda
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 16/04/2017 et depuis j'ai posté : 125 messages. J'en suis à : 233 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : nathan niehaus. On peut me connaître sous le nom de : ilusm. (pauline). Pour mon avatar et ma signature je crédite : @flightless bird
J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : trente mars. Je suis : suédois et mes origines sont : allemandes et suédoises. En ce moment, je : suis étudiant en droit & employé dans un cinéma. tu peux le croiser au guichet ou à la caisse, lorsque tu veux du popcorn. Si jamais vous me cherchez, j'habite : westwood, avec hazel. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs beaux sourires. et côté coeur je suis : célibataire. il voit sa brune au bout du couloir, l'envie de l'embrasser dès qu'ils sont tout les deux, l'envie de l'enlacer dès qu'il en a l'occasion. trahison. sa brune a finalement terminé dans le même lit du meilleur ami d'aksel. coeur qui s'brise, coeur qui pleure.
. :

@BALACLAVA
WE ARE THE ONE
akselexa


@BALACLAVA
HOLD ON TO ME 
meadwin


@POLARIZE
WE'LL BE THE ONE
saksel


@POLARIZE
WE WERE THE ONE
akson

_____________

hazel, sixtine, maxon, lexa, maisie, robyn, nora, dean



_____________


fucking hell, you're so beautiful.

Aksel Meadows

Mer 26 Avr 2017 - 0:25 Re: — are you gonna be my girl, aksel.

Maisie et son sourire, devant toi, à observer les minuscules petits détails de ton visage. Un tableau presque trop parfait, un moment que tu apprécies même beaucoup trop. Tu es content de la retrouver, elle et son sourire, elle et son fameux skate. Elle te confie qu'elle venait te cherche, ce qui t'arrache un léger rire. Se pourrait-il que la brune mourraient d'impatience aussi ? Oui. Ce n'était plus un secret pour personne, vous retrouvez était quelque chose que vous adoriez et tu lui avais déjà confié à quel point le temps passait beaucoup trop lentement lors des dernières heures avant vos dîtes retrouvailles. Tu détestais à quel point les minutes passaient comme des heures, à quel point l'aiguille s'avançaient tout doucement, sans se précipiter. Tu en aurais rêvé maintes et maintes fois, de voir l'aiguille défiler à une telle vitesse que tu la perdrais du regard. Malheureusement, l'aiguille avait toujours dévalé à la même vitesse et cette paranoïa venait tout simplement de toi. Tout était dans ta tête et c'est Maisie, qui t'avait donné cette impression que le temps se stoppait. Oh ça oui, le temps se stoppait et pas qu'une fois. Parfois, il se faisait lent, mais parfois, il arrêtait aussi tout simplement d'avancer. Il suffisait de vous réunir pour mettre cette fameuse aiguille sur pause dans vos têtes et ça, tu aimais bien, tu en étais accroc. Ces moments où rien d'autre ne comptait, si ce n'était que vous. - Mon manque t'était insupportable, c'est ça ? Tu plaisantes alors que tu dégages ta main, pour montrer à la brune son chez-d'oeuvre. Tu sens les doigts de Maisie parcourir ton visage et à ce moment-là, tu ne bouges plus. Il n'y a que ton coeur qui pompe ton sang à une vitesse folle et ton oeil qui continue de papillonner sans s'arrêter une seconde. C'est ce genre de moment que tu aimes. Tu ne fais plus attention à ce qui vous entoure, mais juste aux yeux de la brune et son contact chaud et doux sur ta peau. Elle reprend, après un petit moment, t'autorisant à pleurer si tu en avais besoin ou même envie. - Je te remercie de donner ton accord, mais ça ira. Tu lui souris à nouveau et attrape sa main, la laissant entremêler vos doigts, Aksel, tu te sens extraordinairement bien pour un garçon qui vient presque de perdre son oeil quelques minutes auparavant. Tu appelles cela l'effet Maisie. Tu pourrais être sur ton lit de mort qu'elle rendrait la situation beaucoup plus amusante et apaisante. L'effet Maisie fonctionne beaucoup trop bien sur toi, cela dit. - Promis que tu n'essayeras pas de me tuer pour une seconde fois, hm ? Tu sais qu'avec elle, rien n'est jamais sûr. Et au fond, c'est quelque chose que tu aimes : tu ne sais jamais ce qui vous attends, et même si ça aurait pu t'effrayé, avec elle, tu te sens en confiant.
Revenir en haut Aller en bas
Tri-Pi
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 13/09/2016 et depuis j'ai posté : 1363 messages. J'en suis à : 1413 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : adelaide kane. Sur le forum je suis aussi : maxon concon et lexie jolie. On peut me connaître sous le nom de : castamere/ anne. Pour mon avatar et ma signature je crédite : balaclava.
J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : jour de noël, le vingt-cinq décembre. Je suis : américaine et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis étudiante en quatrième année de droit. En dehors des cours je fais partie : des clubs d'athlétisme et de volley. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, elle est perdue entre les deux plus beaux bruns du campus.
. : -


i'll tell you my sins and
you can sharpen your knife

Maisie Baldwin

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (☆) gagner une médaille olympique en escrime.

Sam 3 Juin 2017 - 19:57 Re: — are you gonna be my girl, aksel.

Elle était si bien. À ses côtés tous ses problèmes s'arrangeaient comme par magie. Aksel semblait guérir tous ses maux. Ceux du corps. Ceux du coeur. Ses sourires venaient lui apaiser l'âme. « Mon manque t'était insupportable, c'est ça ? » Cette question, elle ne lui semblait que pure rhétorique. Bien évidemment que son manque lui était insupportable. Le soir, la belle pensait toujours à lui avant d'aller se coucher, s'imaginant dans ses bras. La fantaisie était telle que Maisie, le visage à quelques centimètres de son suédois, se serait emparée de ses lèvres qui lui donnaient tant envie aussi naturellement que possible lorsqu'elle le croisait dans ses tendres rêves. « Ja. Jag saknade dig. » Sa confession avouée, les joues de Maisie prirent une belle couleur rose aquarelle. Il n'y avait pas de taquinerie dans ses propos, elle laissait parler ses plus intimes pensées. Un murmure suédois pour l'honorer en roi. Et enfin elle attrapa ses doigts, lia sa peau à la sienne. Ensemble, ils traversèrent les grands couloirs du territoire Epsilon dans un silence tout sauf gênant. Quelques garçons sont dans la cuisine, que Maisie salue d'un signe de sa main libre. Elle est trop hypnotisée, sous le charme du garçon à ses côtés pour poser les yeux sur un autre que lui. « Promis que tu n'essayeras pas de me tuer pour une seconde fois, hm ? » Un sourire vint naître sur ses lèvres alors qu'elle lui lâchait la main. Son corps criait, pleurait ce contact brisé. « Je ne voulais pas te tuer. Juste te défigurer pour que les filles aient peur de toi et te garder rien que pour moi. » Se penchant et fouillant le congélateur à la recherche de quelque chose à appliquer sur le beau visage de son camarade, Maisie soupira. Ces garçons ne mangeaient rien d'autre que de la junk food. Elle trouva deux sachets qui faisaient l'affaire et se releva pour faire face à Aksel, la mine tout de même fière et un trophée dans chaque main. « Alors j'ai un paquet de frites et un pot de glace au caramel. Choisis. » Dans tout les cas, le gamin n'aura pas l'air malin à appliquer l'un des produits glacés contre sa chair malmenée.
Revenir en haut Aller en bas
Lambda
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 16/04/2017 et depuis j'ai posté : 125 messages. J'en suis à : 233 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : nathan niehaus. On peut me connaître sous le nom de : ilusm. (pauline). Pour mon avatar et ma signature je crédite : @flightless bird
J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : trente mars. Je suis : suédois et mes origines sont : allemandes et suédoises. En ce moment, je : suis étudiant en droit & employé dans un cinéma. tu peux le croiser au guichet ou à la caisse, lorsque tu veux du popcorn. Si jamais vous me cherchez, j'habite : westwood, avec hazel. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs beaux sourires. et côté coeur je suis : célibataire. il voit sa brune au bout du couloir, l'envie de l'embrasser dès qu'ils sont tout les deux, l'envie de l'enlacer dès qu'il en a l'occasion. trahison. sa brune a finalement terminé dans le même lit du meilleur ami d'aksel. coeur qui s'brise, coeur qui pleure.
. :

@BALACLAVA
WE ARE THE ONE
akselexa


@BALACLAVA
HOLD ON TO ME 
meadwin


@POLARIZE
WE'LL BE THE ONE
saksel


@POLARIZE
WE WERE THE ONE
akson

_____________

hazel, sixtine, maxon, lexa, maisie, robyn, nora, dean



_____________


fucking hell, you're so beautiful.

Aksel Meadows

Sam 10 Juin 2017 - 7:09 Re: — are you gonna be my girl, aksel.

Maisie, elle est belle. Maisie, elle a des yeux pétillants, un sourire ravissant et un rire éblouissant. Maisie, c'est un ange qui veille sur toi. Maisie, tu veux la serrer contre toi et ne jamais la laisser sans aller. C'est ce à quoi tu penses quand tu vois la brune en face de toi, riant légèrement à ses bêtises comme un enfant de cinq ans. Et alors que tu l'observais, la brune prit soin de répondre à ta question en suédois. Aksel, tu es certainement mort plus d'une dizaine de fois lorsqu'elle a confessé cela. De plus, tu trouvais son accent craquant et beaucoup trop mignon pour être réel. Tu aperçus les joues de Maisie tourner au rose, elles chauffaient certainement comme le soleil de Los Angeles, au moment même. «  Du missade mig också. » Que tu lui réponds, sachant qu'elle comprendra la moitié de ta phrase. Tu aimes entendre la belle parler suédois. Tu trouves cela mignon, tu aimes quand sa douce voix se mêle à ta langue natale. Vos mains s'entrelacèrent, le contact de sa peau contre la tienne te procura un léger frisson. Alors que tu te laissais faire, tu te redressais en un soupir presque inaudible et suivit ta belle le long du couloir des Epsilon. Aucun de vous deux ne faisait de bruit, le silence qui régnait ne vous dérangeais pas. D'après toi, le silence était, parfois, la meilleure de choses à avoir. Le silence en disait beaucoup. Le silence vous donnait l'opportunité de sentir, de voir, de comprendre. Ce silence, il n'était pas rare avec vous deux. Le sourire sur le visage de Maisie te fit faire pareil, lui sourire en retour. Incontrôlable. Tes lèvres réagissaient en même temps que les siennes, comme par instinct. « Mais tu m'as déjà rien que pour toi. » Tu avouais, avec un air complice sur le visage. Maisie pouvait te prendre ou sérieux, s'il elle le désirait. Rien ne changerait à tes yeux et tes aveux resteraient, peu importe la situation, aussi beaux que vrais. Le choix était sien, elle avait les cartes en mains et c'est cela qui t'amusait, au fond. Qu'elle ne sache pas quoi faire avec ses cartes, qu'elle hésite, qu'elle ne te prenne pas au sérieux. Il était vrai qu'il était difficile de voir si tu blaguais ou pas, mais ton regard et votre complicité pouvaient rapidement répondre à tout les doutes possibles. Alors que tu reposais ton corps sur le frigo, à l'aide de ton épaule, tu observais la belle fouiller dans le congélateur. Tu t'attendais à ce qu'elle y sorte un bloc de glace et non des aliments encore comestibles. Tes yeux passèrent des frites à la glace, sachant que tu aurais l'air ridicule malgré tout. « La glace au caramel. » Que tu désignas en même temps du menton. Tu pensais le récipient plus confortable que le sachet de frites. Tu soupirais un grand coup avant de grimacer, tu lui soufflais légèrement : « Je te hais, Maisie Baldwin. » Cela dit, elle ferait une bonne infirmière.
Revenir en haut Aller en bas
Tri-Pi
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 13/09/2016 et depuis j'ai posté : 1363 messages. J'en suis à : 1413 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : adelaide kane. Sur le forum je suis aussi : maxon concon et lexie jolie. On peut me connaître sous le nom de : castamere/ anne. Pour mon avatar et ma signature je crédite : balaclava.
J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : jour de noël, le vingt-cinq décembre. Je suis : américaine et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis étudiante en quatrième année de droit. En dehors des cours je fais partie : des clubs d'athlétisme et de volley. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, elle est perdue entre les deux plus beaux bruns du campus.
. : -


i'll tell you my sins and
you can sharpen your knife

Maisie Baldwin

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (☆) gagner une médaille olympique en escrime.

Dim 2 Juil 2017 - 17:00 Re: — are you gonna be my girl, aksel.

Son tendre secret révélé, Maisie, elle attendait une réponse de la part du beau suédois, son coeur menaçant de déchirer sa poitrine tant ses battements étaient affreusement douloureux. Puis le doux murmure lui parvint aux oreilles. La poupée tenta de ne pas laisser ses émotions la submerger. Elle avait juste compris le mot manque, et déjà, mille papillons dansaient dans son ventre. Et voilà que quelques minutes plus tard, ils reprenaient leur envol quand Aksel répondit à sa taquinerie d'une phrase lourde de sens. Chaque mot qui la composait était susceptible aux interprétations les plus folles. Mais tu m'as déjà rien que pour toi. Maisie, elle laissa alors son esprit la faire voyager dans de sauvages fantaisies. Quelque part où ils se baladaient main dans la main sur les sentiers du campus, amoureux. Où soudain, Aksel l'attirerait avec force contre lui, blottis auprès un bosquet fleuri. Où ils s'embrasseraient si fort qu'ils manqueraient d'air. Croisant le regard du suédois, elle essayait désespérément de sonder son âme, déceler la moindre trace de moquerie dans ces prunelles qu'elle aimait tant. Ne trouvant rien qui pourrait lui indiquer si Aksel était sérieux ou si la phrase qu'il avait lancé n'était qu'une boutade, Maisie reporta son attention dans le congélateur et en sortit ses deux trouvailles dont elle laissa au lambda le dernier choix. « Super, on pourra en manger quand elle aura trop fondu. » Se précipitant sur le tiroir de la cuisine qui renfermait les couverts, elle en sortit deux petites cuillères puis tendit le pot à son ami. « Je te hais, Maisie Baldwin. » Un sourire attendri vint se dessiner sur les lèvres de la brunette qui posait l'emballage glacé contre sa peau. Elle lutta contre l'envie de répondre Je sais que tu m'aimes. Ça lui brûlait la langue. Elle aurait laissé parler son naturel avec n'importe qui, mais pas lui. Pas tant qu'elle était sûre qu'il ne partageait rien de ce qu'elle ressentait. Elle était encore trop blessée par cet idiot d'Andrews qui avait fait circuler les pires rumeurs à son sujet. Le grand ami d'Aksel, son grand ennemi à elle. « On monte dans ma chambre ? » Après tout, le suédois était venu pour réviser à ses côtés. Mais la question pourtant si anodine résonnait comme une délicieuse invitation. Cliché. Noyée sous les sous-entendus, elle savait qu'elle laissait là l'esprit d'Aksel chavirer parmi de charnelles pensées. C'est elle qui commença à grimper les escaliers, suivie de son camarade et de sa glace toujours posée contre son sourcil boursouflé. Ouvrant la porte de sa chambre, elle fût soulagée de voir Lilo partie, les laissant tout les deux. Refermant la porte derrière Aksel aussitôt eût-il franchi le seuil de la porte, Maisie lui envoya un de ces sourires qu'on ne peut traduire. Ses yeux brillaient de mille feux. « Alors, on commence par quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lambda
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 16/04/2017 et depuis j'ai posté : 125 messages. J'en suis à : 233 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : nathan niehaus. On peut me connaître sous le nom de : ilusm. (pauline). Pour mon avatar et ma signature je crédite : @flightless bird
J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : trente mars. Je suis : suédois et mes origines sont : allemandes et suédoises. En ce moment, je : suis étudiant en droit & employé dans un cinéma. tu peux le croiser au guichet ou à la caisse, lorsque tu veux du popcorn. Si jamais vous me cherchez, j'habite : westwood, avec hazel. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs beaux sourires. et côté coeur je suis : célibataire. il voit sa brune au bout du couloir, l'envie de l'embrasser dès qu'ils sont tout les deux, l'envie de l'enlacer dès qu'il en a l'occasion. trahison. sa brune a finalement terminé dans le même lit du meilleur ami d'aksel. coeur qui s'brise, coeur qui pleure.
. :

@BALACLAVA
WE ARE THE ONE
akselexa


@BALACLAVA
HOLD ON TO ME 
meadwin


@POLARIZE
WE'LL BE THE ONE
saksel


@POLARIZE
WE WERE THE ONE
akson

_____________

hazel, sixtine, maxon, lexa, maisie, robyn, nora, dean



_____________


fucking hell, you're so beautiful.

Aksel Meadows

Jeu 20 Juil 2017 - 0:45 Re: — are you gonna be my girl, aksel.

Maisie et son instinct enfantin. Elle ne pense qu'à manger la glace lorsqu'elle aura fondu sur ta peau douloureuse. Au fond, ça t'amuse. Maisie t'amuse et c'est l'une des raisons pour laquelle tu adores ton temps passé à ses côtés. Maisie et ses répliques, Maisie et ses idées folles. Aksel l'admire. Ce n'est plus un secret pour personne, après tout ce temps. Maisie, il aimerait l'avoir à ses côtés à chaque heures de la journée. Histoire qu'elle lui redonne le sourire si quelque chose va mal ou qu'elle le remette en place s'il décide de jouer son petit con avec quelqu'un. Parce que ça lui arrive, mais jamais lorsqu'elle est dans les alentours. Car Maisie le change d'une manière assez positive. Il s'adoucit, sourit plus et profite des petits détails de la vie. La jeune Baldwin est son rayon de soleil lorsque les orages font rage. Il est content de l'avoir et il le montre. Les sourires qui lui lance ou encore les regards qui en disent long sur ce qu'il pense. Des remerciements silencieux, mais aussi beaucoup d'autres choses qu'il tente de cacher, pour aucune raison. Peut-être qu'il a peur que ce ne soit pas réciproque ou peut-être que c'est l'attachement qui l'effraie. Il n'en sait rien. Dans tous les cas, il n'a jamais avoué ce qu'il ressentait réellement et c'est certainement avec difficulté qu'il fera face à la réalité, un jour. Parce que Maisie aurait besoin de savoir. Elle verra que quelque chose est différent car il ne pourra jamais garder tout cela pour lui. Il sait très bien qu'il craquera un jour et espère qu'elle ne le repoussera pas. Du moins, il prie pour que cela n'arrive pas. Il lui fait confiance. Il lui offre cette attention et cet amour sans rien demander en retour. Il veut juste qu'elle soit là, à ses côtés, qu'elle garde son sourire éclatant et ses yeux scintillants. Il veut la voir briller comme les étoiles dans le ciel, il veut la voir heureuse, il veut la voir comme elle est, tout simplement. Je te suis. Qu'il lui répond lorsqu'elle lui demande de monter dans sa chambre. Un sourire aux lèvres, la phrase pouvait être interprétée de différentes façons. Cependant, Aksel restait fixé à ce qu'ils s'étaient dit : étudier. De plus, il n'avait pas vraiment d'autres idées en tête. Il savait que par cette invitation, rien n'allait se passer là-haut. Juste des livres ouverts, des gribouillis sur des papiers chiffonnés et deux individus peu concentrés. Il était dur pour Aksel de se concentrer sur ses bouquins alors que la belle n'était pas loin. Il se forçait. Alors qu'il entrait dans sa chambre, toujours le pot de glace sur le visage, il s'installa bien rapidement, prenant ses aises. Lorsque la voix de la brune se fit entendre une nouvelle fois, il l'observa et admira son sourire. Maisie était belle, peu importe les circonstances. Reprenant ses esprits, Aksel déglutit. Aucune idée. Peu concentré, sans surprise. Il prit son sac et l'ouvrit, sortant tout le contenu. Majoritairement des livres parlant de droit, textes longs et chiants. J'ai été fouillé la bibliothèque pour nous. J'ai fait quelques trouvailles. Au moins, il se montrait un tantinet utile.
Revenir en haut Aller en bas

 — are you gonna be my girl, aksel.


 :: UCLA :: Dickson Court :: Epsilon House

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: