AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 this is start of something beautiful. (maxyne)


 :: Los Angeles :: Central :: Westwood

Lambda
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 27/04/2017 et depuis j'ai posté : 227 messages. J'en suis à : 915 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : logan lerman. Sur le forum je suis aussi : eli, le chasseur de gazelles et teo, le veuf tout mignon. On peut me connaître sous le nom de : potatoe (al). Pour mon avatar et ma signature je crédite : bonnie (avatar), macfly (signature).
J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept octobre. Je suis : américain et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : suis étudiant en droit. Ce qui m'attire ce sont : les charmantes demoiselles et côté coeur je suis : aussi libre qu'un petit papillon.
. :
everything you want's a dream away. under this pressure, under this weight, we are diamonds.

~~~~~~~~~


it's us against the world.
FAMILY IS EVERYTHING

~~~~~~~~~

liloune la pitchoune
&
jadounette la savonnette


~~~~~~~~~


Aaron O'Neill

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureux.

Lun 8 Mai 2017 - 19:21 this is start of something beautiful. (maxyne)

this is start of something beautiful.
maxyne ft. aaron

Je pose mon portable sur la table de cuisine et me frappe le front avec la paume de ma main. Mais bordel, qu’est-ce qu’il m’a pris de faire ça ? Je regarde l’écran de mon téléphone, me permettant de voir les derniers sms échangés avec Maxyne. On parlait tranquillement de tout et de rien, amenant le sujet des cours sur le tapis ainsi que nos heures pour aujourd’hui. Et lorsqu’elle m’avait dit qu’elle ne commençait qu’à 10h, la brillante idée de l’inviter à venir prendre le petit-déjeuner à mon appartement s’était incrustée dans mon esprit. Idée qu’elle avait accepté, bien évidemment. Elle ne pouvait pas refuser ? Non pas que sa présence me dérange, bien au contraire. Le problème est sûrement l'inverse. J'aime un peu trop sa présence en fait et ce n'est pas quelque chose qui me réjouit. Du coup, à ce moment précis, je me retrouve comme un con dans ma cuisine, à cogiter. En plus, pour couronner le tout, je n’ai rien de préparer. Putain, mais qu’est-ce qui ne va pas chez moi ? La prochaine fois, je vais réfléchir à deux fois avant de proposer quelque chose. Enfin, ce n’est pas ça qui va me décourager. Elle en a pour quelques minutes avant d’arriver et j’ai largement le temps de me lancer dans la préparation d’une pâte à pancakes. En plus, il n’est que 8h30, de quoi nous laisser le loisir de traîner un peu. Le temps sera mon plus fidèle allié ce matin. Je m’attèle donc à la préparation de la pâte et cette dernière est prête assez rapidement. Je la mets au frais le temps que mon amie arrive. Bah oui, je ne vais pas faire cuire les pancakes tout de suite parce qu’ils seront frais après et que je ne voyais pas l’intérêt de les manger froid. Le frigo ouvert pour mettre le bol de pâte, j’en profite pour vérifier qu’il me reste du jus pour la boisson. Et oui, il en reste une bouteille pleine. Parfait.

À peine la porte du frigo fermée, j’entends la sonnette de l’appartement. Étant donné qu’il y a un code à la porte d'entrée de l'immeuble, ça ne peut être que quelqu’un que je connais et à qui j’ai donné le code. Logiquement, il s’agit donc de Maxyne et, une fois devant la porte, j’observe par l’œillet qui se trouve derrière la porte. Bingo ! J’ouvre donc, un sourire se plaçant sur mes lèvres lorsque je vois la jeune femme. « Bonjour, pour la seconde fois de la journée. » Un léger rire sort de ma bouche et je lui fais la bise. Je me décale pour la laisser entrer et ne peux m’empêcher de lâcher un : « Bon, comme d’habitude. Tu fais comme chez toi. » Elle est habituée vu le nombre de fois où elle est venue ici. Alors ce n’est plus qu’une formalité maintenant, juste pour dire ce que tout le monde dit par politesse.
Made by Neon Demon


@Maxyne Hill
Revenir en haut Aller en bas
Tri-Pi
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 07/05/2017 et depuis j'ai posté : 131 messages. J'en suis à : 1114 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : alexis ren. Sur le forum je suis aussi : reios, l'apollon grec et milo, le geek sexy. On peut me connaître sous le nom de : karen. Pour mon avatar et ma signature je crédite : maimihina. (avatar)
J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante le jour et escort le soir, une activité que je tiens à garder secrète. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire et étant donné mon "travail", je compte bien le rester.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »

× × ×

AARON + FÉLIX + OLYMPIADES 2 + JAD


never forget you:
 

Maxyne Hill

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

Mar 9 Mai 2017 - 12:01 Re: this is start of something beautiful. (maxyne)

this is start of something beautiful
aaron + maxyne

 
C'est tout Maxyne, ça, se réveiller aux aurores lorsqu'elle ne commence qu'à dix heures. Il faut dire aussi qu'elle n'est pas seule dans sa chambre universitaire de secours dans la maison des Epsilon. Alors, difficile de s'octroyer des heures de sommeil en plus lorsque plusieurs réveils sonnent avant le sien. Résultat, à huit heures tapantes, heure à laquelle commence l'une de ses colocataires, Maxyne est déjà prête pour sa journée. Il ne lui reste plus qu'à avaler un petit déjeuner mais rien que d'imaginer la foule présente dans la cuisine lui coupe l'envie. Elle n'a jamais été très matinale, Maxyne. Alors, se retrouver prise au piège entre des dizaines d'étudiants dès le matin, c'est très peu pour elle. Machinalement, elle chope son smartphone pour envoyer un snap à son ami, Aaron. Dans celui-ci, elle se plaint de ses mésaventures matinales. Alors qu'elle n'attend pas forcément de réponse de la part de celui-ci, la sonnerie lui annonçant l'arrivée d'un sms retentit. Aaron lance la conversation. Il se moque d'elle, comme il en a l'habitude et peut-être qu'au fond, c'est ce qu'elle cherchait lorsqu'elle lui a envoyé ce snap désespéré : qu'il lui réponde, qu'il la taquine et qu'au final, sa journée commence sur une bonne note. Aaron, c'est la joie de vivre incarnée et Maxyne mentirait si elle affirmait ne pas aimer la compagnie de ce dernier. Au contraire, elle la recherche. Trop selon sa meilleure amie qui la connait mieux que personne et qui ne cesse de faire des sous-entendus concernant sa relation avec le brun. D'ailleurs, celui-ci, après quelques sms échangés, lui propose de venir prendre le petit-déjeuner à son appartement. Lui aussi commence tard aujourd'hui. Maxyne ne met pas longtemps à lui répondre de façon positive, lui annonçant qu'elle se met en route de suite. Depuis qu'elle se retrouve contrainte de vivre chez les Epsilon, la vie en communauté lui tape quelques fois sur le système. Pourtant, elle adorait vivre avec les Tri-Pi mais justement parce qu'il s'agit de ses sœurs de confrérie. Là, elle partage les lieux avec des dizaines d'inconnus et honnêtement, le fait de vivre littéralement les uns sur les autres lui pèse de temps en temps. Elle espère pouvoir rapidement retrouver la maison des Tri-Pi. Même si celle-ci était rarement calme, elle offrait tout de même un minimum de vie privée sur laquelle elle s'est complètement assise depuis son arrivée dans les Epsilon.

Maxyne enfile ses petites basket en toile blanche, s’empare de son sac et bientôt, elle se retrouve à l'air libre. Comme souvent, il fait beau. Pour cette pure californienne, il n'existe pas meilleure météo que celle de Los Angeles et ses alentours. Sur son vélo, la jolie blonde met presque plus de temps à sortir du campus de UCLA qu'à atteindre le quartier de Westwood où habite Aaron. Par chance, Westwood se situe non loin de l'université, c'est certainement ce qui explique le fait qu'énormément d'étudiants y vivent.

Arrivée devant l'immeuble de son ami, Maxyne attache son deux roues et se dirige vers la porte. Aux yeux de n'importe qui, elle paraît vivre ici. Pour cause, elle connaît le code d'accès. Aaron lui a donné il y a un moment déjà. Il faut dire que cela fait déjà quatre ans que les deux étudiants se connaissent, depuis la semaine d'intégration de Maxyne, ses premiers pas sur ce campus dont elle a longtemps rêvé. Aaron, lui, a un an de plus. Il est en cinquième année.

Par contre, lorsqu'elle arrive devant la porte de l'appartement d'Aaron, elle est obligée de sonner. Le jeune homme n'allait tout de même pas lui filer une clef ! Elle n'attend pas longtemps avant que ce dernier vienne lui ouvrir. Automatiquement, elle sourit en l'apercevant. « Bonjour, pour la seconde fois de la journée. » Son sourire s’agrandit à l'entente de cette remarque. « Bonjour. » fait-elle à son tour. Les deux amis se font la bise et Maxyne passe le pas de la porte qu'Aaron ferme derrière elle. « Bon, comme d’habitude. Tu fais comme chez toi. » Un autre sourire prend place de ses lèvres. Aaron sait comment recevoir les gens chez lui et cette phrase, elle y a le droit à chacune de ses visites. Elle le prend aux mots comme toujours et enlève ses chaussures pour être plus à l'aise. Puis, elle suit son ami jusque dans la cuisine. En chemin, elle pose son sac à même le sol. « Qu'est-ce qu'on va manger de bon ? » Il y a à peine une demi-heure, elle était prête à sauter le petit-déjeuner mais bizarrement, maintenant qu'elle est chez son ami, elle meurt de faim.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Lambda
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 27/04/2017 et depuis j'ai posté : 227 messages. J'en suis à : 915 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : logan lerman. Sur le forum je suis aussi : eli, le chasseur de gazelles et teo, le veuf tout mignon. On peut me connaître sous le nom de : potatoe (al). Pour mon avatar et ma signature je crédite : bonnie (avatar), macfly (signature).
J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept octobre. Je suis : américain et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : suis étudiant en droit. Ce qui m'attire ce sont : les charmantes demoiselles et côté coeur je suis : aussi libre qu'un petit papillon.
. :
everything you want's a dream away. under this pressure, under this weight, we are diamonds.

~~~~~~~~~


it's us against the world.
FAMILY IS EVERYTHING

~~~~~~~~~

liloune la pitchoune
&
jadounette la savonnette


~~~~~~~~~


Aaron O'Neill

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureux.

Mer 10 Mai 2017 - 2:24 Re: this is start of something beautiful. (maxyne)

this is start of something beautiful.
maxyne ft. aaron

Elle est donc là, dans mon appartement, après avoir accepté une invitation de ma part à venir prendre le petit-déjeuner avec moi. Parfois, j’ai du mal à me comprendre moi-même. Il y a à peine quelques minutes, j’avais envie de me frapper et je me trouvais stupide pour avoir eu cette idée. Et puis, elle est arrivée et, à la minute où mon regard a croisé le sien, à la seconde où elle m’a souri, j’ai changé d’avis. C’est la proposition la plus géniale que j’ai pu lui faire depuis qu’on se connaît. C’est étrange à quel point je peux changer d’opinion en l’espace de quelques minutes lorsque ça concerne Maxyne. Enfin, ce n’est pas une chose nouvelle ça. Moi, ça ne m’étonne plus trop. Il y a quelque chose chez cette fille qui fait que, dès que je le vois, tout va mieux. Et pourtant, en sa compagnie parfois, j’ai l’impression d’être le plus grand des empotés. De tout faire de travers, d’être complètement nul aussi. Cela fait 3 ans que ça dure et j’ai comme l’impression que cette sensation n’est pas prête de disparaître.

Échange de politesse effectué, je lui laisse le temps de déposer ses affaires à l’entrée de l’appartement, puis nous marchons jusqu’à la cuisine. Je la vois poser son sac sur le sol pendant qu’on avance, chose qui me fait légèrement sourire. S’il y a bien quelque chose qui me surprendra toujours chez elle, c’est son côté naturel. Elle n’est pas comme les autres filles, le genre de fille qui ne veut pas poser son sac n’importe où de peur de le salir. Maxyne, elle s’en fout royalement. Ce n’est qu’un sac, après tout. Et moi, j’aime ça. « Qu'est-ce qu'on va manger de bon ? » Me demande-t-elle une fois qu’on est dans la cuisine. Je me dirige vers le frigo sans répondre, l’ouvre, en sort le bol de pâte et me retourne vers mon amie. « Des pancakes. J’espère que ça te convient. » Je souris, mais cependant, je ne suis pas trop confiant. Je ne connais pas vraiment ses goûts en matière de petit-déjeuner et, si ça se trouve, elle n’aime pas les pancakes. Mais en même temps, comment quelqu’un ne peut pas aimer ce délice culinaire ? Ce n’est pas possible, alors je me dis que j’ai eu raison d’en faire.

Je pose le bol sur le plan de travail et fouille dans mes placards pour retrouver la poêle. Objet que je finis par trouver au bout de quelques courtes minutes. Elle s’était bien planquée, cette foutu poêle. J’allume le feu et commence donc à faire cuire les pancakes. Tout en les faisant, je fouille à nouveau dans les placards pour en sortir deux bols et me tourne une fois de plus vers la demoiselle. « Plutôt thé ? Café ? Chocolat chaud ? » Je la questionne, énumérant toutes les possibilités de boissons qui s’offrent à elle ce matin. Pour ma part, ça sera du chocolat chaud. J’en suis accro et je ne peux pas commencer une journée sans en avoir bu un. En attendant sa réponse, je dépose les bols sur la table, prends le manche de la poêle d’une main, et fait glisser le pancake dans une assiette -préalablement placé sur la table-. Et hop, un premier pancake !
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Tri-Pi
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 07/05/2017 et depuis j'ai posté : 131 messages. J'en suis à : 1114 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : alexis ren. Sur le forum je suis aussi : reios, l'apollon grec et milo, le geek sexy. On peut me connaître sous le nom de : karen. Pour mon avatar et ma signature je crédite : maimihina. (avatar)
J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante le jour et escort le soir, une activité que je tiens à garder secrète. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire et étant donné mon "travail", je compte bien le rester.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »

× × ×

AARON + FÉLIX + OLYMPIADES 2 + JAD


never forget you:
 

Maxyne Hill

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

Jeu 11 Mai 2017 - 20:29 Re: this is start of something beautiful. (maxyne)

this is start of something beautiful
aaron + maxyne

 
Maxyne n'a pas énormément d'ami de sexe masculin et pour cause, elle a un mal fou à faire confiance aux hommes or à ses yeux, un ami n'en est pas vraiment un si on ne lui fait pas confiance. Aaron, elle lui fait confiance. Il ne s'agit pas d'une confiance aveugle puisqu'elle se voit mal lui révéler son secret du passé ou encore, celui qu'elle cache actuellement. Cependant, il est tout de même quelqu'un de confiance alors, c'est un ami et qui refuse une invitation amicale lorsqu'il est libre ? Personne de bon sens en tout cas surtout lorsqu'il s'agit de bouffe. Bien qu'à une certaine époque, Maxyne a eu de gros soucis avec son alimentation. Aujourd'hui, c'est chose réglée et elle refuse rarement un bon repas surtout en bonne compagnie. Maxyne adore la compagnie d'Aaron. Le garçon l'a fait rire, lui fait oublier les tracas de la vie quotidienne et les plus gros problèmes en un rien de temps. C'est quelque chose que peu parviennent à faire. Il faut dire qu'il est difficile de lui faire oublier ne serais-ce le temps d'un instant qu'elle est obligée de se vendre pour être en mesure de payer ses études.
Cependant, en arrivant chez Aaron, c'est comme si ce gros problème s'était envolé de lui-même. A peine la porte passée qu'elle accorde toute son attention à son interlocuteur. D'ailleurs, curieuse de savoir ce qu'ils allaient bien pouvoir avaler au petit-déjeuner, Maxyne ne tarde pas à questionner son ami. « Des pancakes. J’espère que ça te convient. » Comment ça ne pourrait pas lui convenir ? Il faut être fou pour refuser des pancakes surtout si ceux-ci sont fait maison. Maxyne doute du fait qu'Aaron lui offre ceux vendus en magasin. C'est tout sauf des vrais pancakes, ça. « Comment ne pas aimer les pancakes ? » C'est une question rhétorique qui offre une réponse à Aaron. Elle lui décroche un sourire amusé. Maxyne ne sait pas vraiment pourquoi mais lorsqu'elle est aux côtés de son ami, elle a le sourire facile et peut rapidement redevenir une enfant insouciante. A ça, sa meilleure amie répondrait qu'elle connait la raison mais qu'elle ne souhaite tout simplement pas l'admette. Puis, Maxyne se contenterait de soupirer. C'est dingue comme sa plus vieille amie peut s’immiscer dans sa tête même lorsqu'elle n'est pas présente.
Bien que cela ne soit pas très poli, Maxyne s’appuie sur la table du jeune homme, s'y asseyant rapidement. Une preuve du fait qu'elle est vraiment à l'aise chez Aaron. Elle ne compte plus les fois où elle est venue, même sans raison. Après tout, en faut-il une ? Elle regarde son ami s'activer en cuisine. Il finit par sortir deux bols de ses placards. « Plutôt thé ? Café ? Chocolat chaud ? » La réponse est immédiate. Maxyne n'a même pas besoin d'y réfléchir. « Chocolat chaud, s'il te plait. » La demoiselle n'aime pas le café et bien qu'elle apprécie un bon thé de temps en temps, ce n'est pas le cas le matin. A ses yeux, le chocolat chaud est LA boisson du petit déjeuner.
Se sentant un peu trop spectatrice, Maxyne se remet sur ses pieds et avance vers Aaron qui est concentré sur la préparation des pancakes. Elle le regarde un moment, en silence, comme si c'était normal avant de reprendre la parole. « Est-ce que je peux faire quelque chose pour t'aider ? » Même si la coutume veut que les invités mettent les pieds sous la table sans mettre la main à la pâte, Maxyne n'est pas très à l'aise avec l'idée de laisser Aaron se charger seul de la préparation du petit déjeuner. De plus, elle se dit que plus elle l'aide et plus ils se mettraient vite à table. Pas bête la gamine. Maintenant qu'elle ressent bien la faim, elle a hâte de pouvoir goûter les pancakes d'Aaron. Les deux ont déjà eu l'occasion de manger ensemble mais ceux-ci seraient une découvert pour la demoiselle.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Lambda
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 27/04/2017 et depuis j'ai posté : 227 messages. J'en suis à : 915 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : logan lerman. Sur le forum je suis aussi : eli, le chasseur de gazelles et teo, le veuf tout mignon. On peut me connaître sous le nom de : potatoe (al). Pour mon avatar et ma signature je crédite : bonnie (avatar), macfly (signature).
J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept octobre. Je suis : américain et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : suis étudiant en droit. Ce qui m'attire ce sont : les charmantes demoiselles et côté coeur je suis : aussi libre qu'un petit papillon.
. :
everything you want's a dream away. under this pressure, under this weight, we are diamonds.

~~~~~~~~~


it's us against the world.
FAMILY IS EVERYTHING

~~~~~~~~~

liloune la pitchoune
&
jadounette la savonnette


~~~~~~~~~


Aaron O'Neill

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureux.

Lun 15 Mai 2017 - 0:33 Re: this is start of something beautiful. (maxyne)

this is start of something beautiful.
maxyne ft. aaron

« Comment ne pas aimer les pancakes ? » Je ne peux contenir un léger rire à ce qu’elle me demande. « Franchement ? » Commençais-ce par dire, n’attendant cependant pas une réponse de sa part pour continuer. « J’sais pas. Mais il y a des gens bizarres sur cette terre. » J’hausse ensuite les épaules pour appuyer mes dires. Je pouvais concevoir que certains n’aiment pas le poisson ou encore le fromage par exemple. Je pouvais tolérer que d’autres n’aiment pas le bœuf ou les fruits de mer. Mais les pancakes, ça, c’est incompréhensible. Intolérable. Je ne peux l’accepter. C’est comme ne pas aimer le poulet et, tout le monde le sait. Le poulet, c’est la vie. En plus, je suis sûr que ces personnes-là n’en ont jamais goûté alors qu’ils disent ne pas aimer. Il n’y a pas d’autres options sinon, parce que ne pas aimer cette nourriture des Dieux après en avoir testé une fois, c’est inhumain. Totalement. Et carrément inconcevable aussi.

Sortant les tasses du placard, je demande à Maxyne ce qu’elle veut boire ce matin, énumérant tout ce que j’ai à disposition. J’attends donc son choix. Si ça se trouve, elle ne boit rien le matin aussi. C’est une possibilité. « Chocolat chaud, s’il te plait. » Je souris en entendant son choix. Plus le temps passe et plus je nous trouve des similitudes. C’est comme si on a été créé pour se rencontrer, que le destin s’est donné un mal fou pour qu’on puisse se trouver. Le chocolat chaud, c’est toute ma vie -notamment le matin- et, à en juger par la vitesse de sa réponse, je peux parier que c’est le cas pour elle aussi. « Bon choix, je dirais même plus. Excellent choix. T’as de bons goûts finalement. » Un sourire taquin prend place sur mes lèvres. Non, je n’ai jamais douter de ses goûts, bien au contraire. J’aime juste la taquiner, la titiller un peu, l’emmerder. C’est comme une passion chez moi lorsque je me trouve avec mes proches. Je m’active donc pour faire les pancakes, tout en commençant à préparer les chocolats chauds. Qui a dit que les hommes ne savent pas faire deux choses à la fois, hein ? Moi, je sais en faire trois.

« Est-ce que je peux faire quelque chose pour t’aider ? » Je tourne la tête vers Maxyne, réfléchissant à son questionnement. Habituellement, j’aime bien tout faire moi-même, un brin trop maniaque du contrôle pour laisser un peu de manœuvre aux autres. Mais je connais la jeune femme, je sais qu’elle n’aime pas rester là, les fesses posées quelque part, à observer les autres faire tout. Alors, après quelques secondes de réflexion, je déclare : « Si tu peux commencer à sortir les verres et ensuite le jus d’orange du frigo, ça serait top. » Ce n’est pas une énorme mission, mais je la connais assez pour savoir que ça lui fera plaisir de participer. « Il y aussi un pot de pâte à tartiner dans le placard. Et de la confiture si t’en veux dans le frigo. » Que j’ajoute avant de retourner à la cuisson des pancakes. Oui, étrangement, j’ai de la confiture dans mon frigo. Bon, par contre, le fait que j’en mange, ça, c’est moins sûr. C’est Daisy, ma sœur ainée, qui tient à ce que je consomme un minimum de fruits et légumes et, bien évidemment, elle juge bon de m’acheter des bocaux de confiture. Ce qui s’avère parfois inutile puisque je me retrouve parfois obligé de jeter des bocaux quasi-pleins tellement ce n’est pas trop mon délire. Allez expliquer ces choses à ma sœur. Que des têtes de mules chez les O’Neill.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Tri-Pi
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 07/05/2017 et depuis j'ai posté : 131 messages. J'en suis à : 1114 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : alexis ren. Sur le forum je suis aussi : reios, l'apollon grec et milo, le geek sexy. On peut me connaître sous le nom de : karen. Pour mon avatar et ma signature je crédite : maimihina. (avatar)
J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante le jour et escort le soir, une activité que je tiens à garder secrète. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire et étant donné mon "travail", je compte bien le rester.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »

× × ×

AARON + FÉLIX + OLYMPIADES 2 + JAD


never forget you:
 

Maxyne Hill

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

Mar 16 Mai 2017 - 20:50 Re: this is start of something beautiful. (maxyne)

this is start of something beautiful
aaron + maxyne

 
L’entendre rire, Maxyne adore. Elle ne sait pourquoi ni comment mais lorsque Aaron rit, elle a presque envie de rire elle aussi. Parfois, elle ne parvient même pas à se retenir, d’ailleurs ou alors, elle n’essaye pas. Aaron fait certainement partie de ces personnes qui ont le rire communicatif pourtant, il n’a rien de marrant, dans le sens où il ne prête pas à la moquerie. « Franchement ? J’sais pas. Mais il y a des gens bizarres sur cette terre. » Il n’a pas tort. Le monde est rempli de personnes toutes aussi bizarres que les autres. Cependant, elle n’est pas certaine qu’il s’agisse là d’une raison suffisante pour ne pas aimer les pancakes. Soyons honnête, c’est de la pure folie.

Lorsque Aaron décide de lui demander quelle boisson lui servir, la demoiselle n’hésite pas longtemps malgré les quelques choix qui s’offrent à elle. Evidemment qu’il s’agira d’un chocolat chaud. Il n’y a pas de meilleure boisson pour commencer la journée selon elle. D’ailleurs, elle n’a jamais compris la coutume souhaitant qu’une fois adulte, le café devienne quasiment une obligation. Alors quoi, un jour, on prend vingt-et-un ans, on devient majeur et de ce fait, on s’enfile un café tous les matins ? Très peu pour elle. Même à quatre vingt ans, Maxyne sera toujours une adepte de cette boisson chocolatée. « Bon choix, je dirais même plus. Excellent choix. T’as de bons goûts finalement. » Elle comprend rapidement qu’elle a de grandes chances de voir Aaron préparer deux chocolats chauds. Alors, ça aussi, ils l’ont en commun. Elle pourrait s’arrêter là mais le ton taquin employé par Aaron l’en empêche. Au fond, c’est une grande enfant, la blondinette et lorsqu’il s’agit d’Aaron, elle est incapable de le laisser gagner sans se battre. « J’me pose la question, parfois. J’veux dire, t’es mon ami. » Là, elle sous-entend clairement qu’être ami avec Aaron est une faute de goût. C’est grotesque. Aaron est l’un des meilleurs amis qu’elle possède mais elle ne résiste jamais à l’idée de le taquiner surtout lorsque c’est lui qui lance les hostilités.

Même si l’idée de regarder Aaron préparer le petit déjeuner est tentante, au final, Maxyne se sent vite mal à l’aise. Elle déteste rester assise sans rien faire et ça, même lorsqu’elle est invitée. Il faut croire que certaines bonnes manières inculquées par ses grands-parents sont profondément encrées en elle. Du coup, elle propose son aide au jeune homme. « Si tu peux commencer à sortir les verres et ensuite le jus d’orange du frigo, ça serait top. » Maxyne hoche la tête. Elle trouve les verres avec une facilité déconcertante et pourtant, elle ne vit pas ici. Alors, soudain, elle réalise le nombre de fois incalculables où elle a foulé le sol de cette cuisine. Ça la fait sourire. « Il y aussi un pot de pâte à tartiner dans le placard. Et de la confiture si t’en veux dans le frigo. » Elle pose les verres sur la table avant de les faire tomber. Maxyne peut s’avérer très maladroite spécialement lorsqu’elle a les mains chargées. « Oh, j’adore la confiture… mais je pense jamais à en acheter. » Alors, elle se fait une joie d’ouvrir le frigo. Elle en sort la fameuse confiture et le jus d’orange. Une fois ces petites choses posées sur la table, elle fait de même avec la pâte à tartiner.

Un instant, elle observe la table déjà bien garnie afin de voir si par inadvertance, ils n’auraient pas oublié quelque chose. Les couverts ! Alors, comme si elle était chez elle, elle ouvre le tiroir où ceux-ci sont rangés et en sort ce dont ils auront besoin. Au passage, elle attrape un rouleau de sopalin. Là, tout devrait être bon. Alors qu’elle finit de préparer la table, elle demande à son ami. « Est-ce que tu comptes participer au marathon pour la fin des travaux ? » Maxyne retourne se poster aux côtés d’Aaron, le regardant finir de préparer les pancakes qu’elle mangera avec appétit.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Lambda
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 27/04/2017 et depuis j'ai posté : 227 messages. J'en suis à : 915 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : logan lerman. Sur le forum je suis aussi : eli, le chasseur de gazelles et teo, le veuf tout mignon. On peut me connaître sous le nom de : potatoe (al). Pour mon avatar et ma signature je crédite : bonnie (avatar), macfly (signature).
J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept octobre. Je suis : américain et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : suis étudiant en droit. Ce qui m'attire ce sont : les charmantes demoiselles et côté coeur je suis : aussi libre qu'un petit papillon.
. :
everything you want's a dream away. under this pressure, under this weight, we are diamonds.

~~~~~~~~~


it's us against the world.
FAMILY IS EVERYTHING

~~~~~~~~~

liloune la pitchoune
&
jadounette la savonnette


~~~~~~~~~


Aaron O'Neill

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureux.

Ven 19 Mai 2017 - 19:31 Re: this is start of something beautiful. (maxyne)

this is start of something beautiful.
maxyne ft. aaron

 
« J’me pose la question, parfois. J’veux dire, t’es mon ami. » Aoutch, ça fait mal. Bon, ok, je l’ai cherché et je sais qu’il ne s’agit que d’une plaisanterie. Un pic qu’elle m’envoie pour répondre à ma taquinerie. Enfin, j’espère bien. Et évidemment, je ne compte pas me laisser faire. C’est l’une des choses que j’aime le plus dans notre relation. On se fait chier, tout le temps, et personne ne laisse l’autre gagner avec facilité. « Ah... Parce que tu crois qu’on est ami ? Si je t’ai dit de venir, c’est pour que tu fasses la vaisselle après. C’est tout. » Et j’hausse doucement les épaules en guise de gestes pour accompagner mes paroles, contenant le rire qui me monte à la gorge pour tâcher de garder le peu de sérieux qu’il me reste.

Afin de laisser Maxyne m’aider à poser la table, je lui indique les choses dont on aura besoin, ainsi que l’endroit où les trouver. Même si, après réflexion, elle n’en a pas besoin. Il est évident que le jus d’orange, elle le trouvera dans le frigo ou encore que les verres sont dans le placard. De plus, ce n’est pas la première fois qu’elle vient dans mon appartement. Elle est habituée à se servir elle-même en plus, donc aucun risque qu’elle se perde dans ma cuisine. Mais c’est tout moi, à vouloir diriger mon monde d’une main ferme, à vouloir que les choses soient faîtes à ma manière. Et quand bien même, j’arrive à garder un peu moins le contrôle comme ce matin, je le fais. « Oh, j’adore la confiture… mais je pense jamais à en acheter. » Je dévie le regard vers mon amie, surpris par ce qu’elle vient de dire. En bien. C’est une bonne surprise. « Je commence à songer à t’inviter pour le petit-déj tous les matins là, tu sais ? » Je souris, amusé par ce que je viens de sortir. N'étant pas un très grand fan du gaspillage, ça pourrait être un moyen pour arrêter le jet de pot de confiture pratiquement plein. Je touille le contenu de la casserole, surveillant la préparation de nos chocolats chauds, avant de lever à nouveau la tête pour regarder la jeune femme. « Si tu veux ramener le pot chez toi, tu peux. J’en mange pas. » Alors pourquoi il y en a dans ton frigo ? C’est sûrement ce qu’elle allait me demander, chose compréhensible.

« Est-ce que tu comptes participer au marathon pour la fin des travaux ? » Me demande mon amie se trouvant à présent à mes côtés. À l’entente du mot marathon, un léger rire sort d’entre mes lèvres. « J’ai une tête à courir le marathon, sérieusement ? » Je tourne la tête et un air amusé s’affiche sur mon visage. Je ne lui en voudrais pas de me répondre par la négative, puisque je le pense moi-même. Certes, il m’arrive de faire du sport, mais seulement pour éviter de devenir obèse vu la quantité de nourriture que j’avale dans une journée. Sinon, je suis loin d’être un grand sportif. Bien loin. « Par contre, j’y serais pour supporter mon frère qui, lui, y participe. C’est lui, le mec sportif de la famille, pas moi. » Je souris, puis détourne les yeux d’elle pour déposer le pancake que je viens de faire cuire dans l’assiette. Par la suite, je trempe à nouveau la louche dans le bol et dépose de la pâte dans la poêle, mettant cette dernière une fois de plus sur le feu. Une fois que je peux enfin reporter mon attention sur la demoiselle à mes côtés, je le fais, ne tardant pas pour lui demander à mon tour : « Et toi, t’as l’intention d’y participer ? » Elle est toute fine, Maxyne, alors peut-être bien qu’elle aime courir. Peut-être bien que, contrairement à moi, elle veut faire des efforts. Et si c’est le cas, si elle prend part au marathon, je serai plus que ravi de venir l’encourager aussi.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Tri-Pi
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 07/05/2017 et depuis j'ai posté : 131 messages. J'en suis à : 1114 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : alexis ren. Sur le forum je suis aussi : reios, l'apollon grec et milo, le geek sexy. On peut me connaître sous le nom de : karen. Pour mon avatar et ma signature je crédite : maimihina. (avatar)
J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante le jour et escort le soir, une activité que je tiens à garder secrète. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire et étant donné mon "travail", je compte bien le rester.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »

× × ×

AARON + FÉLIX + OLYMPIADES 2 + JAD


never forget you:
 

Maxyne Hill

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

Sam 27 Mai 2017 - 16:22 Re: this is start of something beautiful. (maxyne)

this is start of something beautiful
aaron + maxyne

 
« Ah... Parce que tu crois qu’on est ami ? Si je t’ai dit de venir, c’est pour que tu fasses la vaisselle après. C’est tout. » Maxyne regarde son ami, un sourcil arqué. Elle feinte la surprise alors qu’en réalité, elle est plus amusée qu’autre chose. D’ailleurs, son sourire qu'à moitié dissimulé le prouve. Une nouvelle fois, elle répond, refusant de céder du terrain. « Tu prends des risques. Je pourrais très bien partir en courant une fois mon dernier pancake avalé. » Elle ne le ferait pas. Ça serait complètement déplacé et grâce à ses grands-parents, la demoiselle a tout de même une certaine éducation. Cependant, c’est amusant de faire planer le doute chez Aaron même si au fond, celui-ci la connaît sûrement assez pour savoir que là encore, elle ne fait que rire.

C’est un véritable festin qui s’annonce. Maxyne n’a jamais vraiment été du genre à croire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Enfin, elle le sait que c’est le cas. C’est prouvé mais disons qu’elle n’a jamais vraiment appliqué la règle. Par exemple, lorsqu’il lui arrive de réviser tard le soir, elle préfère gagner du sommeil sur le matin quitte à zapper le petit-déjeuner. Cependant, aujourd’hui, elle est ravie d’avoir un tel petit-déjeuner qui lui tend les bras. Elle est d’autant plus contente de le partager avec Aaron. D’ailleurs, le jeune homme fait une remarque qui semble avouer à demi-mot qu’il n’est pas mécontent, lui non plus. « Je commence à songer à t’inviter pour le petit-déj tous les matins là, tu sais ? » Cependant, le sourire amusé qui prend place sur les lèvres de l’étudiant intrigue rapidement la demoiselle. Peut être s’est-elle trop emballée. Il s’agit là certainement d’une autre plaisanterie de son ami. En quoi le fait qu’elle aime la confiture pousserait Aaron a renouvelé son invitation ? Finalement, il lui donne la réponse. « Si tu veux ramener le pot chez toi, tu peux. J’en mange pas. » Maxyne fronce les sourcils. Quel intérêt d’avoir un pot entier de confiture dans son frigo si il n’en mange pas ? D’ailleurs, elle ne tarde pas à lui poser la question. « Alors, pourquoi tu en as dans ton frigo ? » Machinalement, elle montre ce dernier du doigt. Bien qu’Aaron soit un garçon simple, il peut vraiment s’avérer intriguant lorsqu’il le veut.

Même si elle sait qu’Aaron n’est pas le garçon le plus sportif qu’elle connaît, Maxyne l’interroge tout de même sur sa potentielle présence au marathon organisée par la ville pour fêter la fin des travaux. Enfin, Los Angeles ressemblait à nouveau à la belle ville qu’elle était. « J’ai une tête à courir le marathon, sérieusement ? » Evidemment, elle sourit. Ce n’est pas un sourire moqueur mais une nouvelle fois, amusé. Elle aime ça chez Aaron, la façon dont il a de se moquer de sa propre personne. Beaucoup en sont incapables, se prenant bien trop au sérieux. « Par contre, j’y serais pour supporter mon frère qui, lui, y participe. C’est lui, le mec sportif de la famille, pas moi. » Le fait qu’Aaron lui annonce encourager son frère fait penser à Maxyne qu’elle devrait probablement demander à ses propres frères si ils comptent participer. Peut être que ça lui donnerait une bonne raison de s’y montrer. « Casey, c’est ça ? » Au fond, elle sait comment s’appelle l’aîné de son ami vu le nombre de fois où il a abordé sa famille. La famille O’Neill semble vraiment unie. Heureusement, ce n’est pas quelque chose que Maxyne peut envier au jeune homme. Elle-même a deux frères qui se sont toujours montrés présents. « Je vais pas te mentir, je t’imaginai plus supporter que participant. » Un léger sourire prend place sur ses lèvres. Puis, au fond, même si pour certains et/ou certaines Aaron ne paye pas de mine, Maxyne l’a toujours trouvé beau garçon. « Et toi, t’as l’intention d’y participer ? » La réponse est toute trouvée pour elle aussi. « Oh, non. Je suis bien plus à l’aise dans l’eau. » Après tout, elle ne fait pas partie de l’équipe de natation de la fac pour rien. La course à pieds, ça n’a jamais été son truc. Alors si elle se rend au marathon, ça sera simplement en tant que spectatrice.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Lambda
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 27/04/2017 et depuis j'ai posté : 227 messages. J'en suis à : 915 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : logan lerman. Sur le forum je suis aussi : eli, le chasseur de gazelles et teo, le veuf tout mignon. On peut me connaître sous le nom de : potatoe (al). Pour mon avatar et ma signature je crédite : bonnie (avatar), macfly (signature).
J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept octobre. Je suis : américain et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : suis étudiant en droit. Ce qui m'attire ce sont : les charmantes demoiselles et côté coeur je suis : aussi libre qu'un petit papillon.
. :
everything you want's a dream away. under this pressure, under this weight, we are diamonds.

~~~~~~~~~


it's us against the world.
FAMILY IS EVERYTHING

~~~~~~~~~

liloune la pitchoune
&
jadounette la savonnette


~~~~~~~~~


Aaron O'Neill

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureux.

Dim 28 Mai 2017 - 17:53 Re: this is start of something beautiful. (maxyne)

this is start of something beautiful.
maxyne ft. aaron

 
« Tu prends des risques. Je pourrais très bien partir en courant une fois mon dernier pancake avalé. » Je suis amusé par sa réplique, m’attendant à ce qu’elle me sorte un truc du genre. Je ne prends pas ses paroles de façon sérieuse parce que je me doute bien qu’elle ne fasse pas ce qu’elle vient de dire. Ce n’est pas son genre, elle est bien élevée la demoiselle. Néanmoins, je simule un air choqué pour lui faire croire que ça fonctionne. Qu’elle m’a eu, que je suis consterné par les propos qu’elle tient. Chose totalement fausse et je suis persuadé qu’elle le sait ça. « Pour ne prendre aucun risque, j’te laisserais manger aucun pancake avant que la vaisselle soit faite alors. » Et j’accompagne le tout par des hochements de tête de bas en haut, prenant un air sérieux pour donner bien plus de véracité à mes dires. Je pense que ça marcherait du tonnerre sur quelqu’un qui ne me connaît pas. Sur Maxyne, j’en doute énormément.

Les pancakes s’accumulent dans l’assiette que j’ai à disposition pour cette sorte de crêpes et les chocolats chaud sont presque prêt. S’il est vrai que je ne suis pas un grand cuisinier, lorsqu’il s’agit de préparatif de petit-déjeuner, je m’en sors comme un chef. Je ne peux commencer une journée sans en avoir pris un bien complet, au point où mes aînés me traitent comme un grand bébé ayant besoin de son biberon de lait au réveil. Ce n’est pas si faux au fond, mais je râle quand même à chaque fois pour faire genre. Néanmoins, contrairement à ce qu’aimerait ma sœur, lors de mes petits-déjeuners, je n’avale pas de confiture et les bocaux qu’elle achète restent souvent pleins dans le frigo. Alors quand Maxyne m’en parle, je saute sur l’occasion pour lui dire qu’elle peut emporter le pot de confitures chez elle, non sans en avoir profité pour la taquiner un peu. Elle semble intriguer. « Alors, pourquoi tu en as dans ton frigo ? » Une envie de rire me monte à la gorge lorsque j’entends sa question, mais je me contiens. Elle ne comprendrait pas et me prendrait sûrement pour le fou que je ne suis pas. Je m’attendais tellement à ce qu’elle me demande ça. « C’est ma sœur qui me les achète. » Que je réponds dans un premier temps. Puis je prends le temps d’éteindre le feu sous la casserole de chocolat chaud et verse le contenu dans les deux bols. L’odeur me parvient au nez et bon dieu, qu’est-ce que ça sent bon. Je saisis les bols et les dépose sur la table, avant de dévier le regard vers mon amie. « Elle pense qu’en me fournissant de la confiture, je vais arrêter le chocolat et manger un peu plus sainement. » J’ajoute, un air amusé sur le visage. Ça ne risque malheureusement pas d’arriver d’aussitôt ça.

Venant se placer à mes côtés, Maxyne me questionne sur ma participation au marathon de la ville. Sa question m’amuse, car elle devrait savoir que je n’allai pas y participer. Mon côté sportif est quasi-inexistant, ce n’est pas un fait nouveau. Par contre, je lui précise que j’irai sur place pour supporter mon aîné. « Casey, c’est ça ? » J’hoche positivement la tête en guise de réponse. Je ne ressens pas le besoin d’en dire plus. De toute façon, c’est le seul prénom de mec qu’elle connaît de ma famille. Je n’ai jamais jugé nécessaire d’évoquer Aidan auprès de mes amis et, de ce fait, très peu de personnes sont au courant que mon frère aîné est actuellement en prison. « Je vais pas te mentir, je t’imaginai plus supporter que participant. » Elle me sourit et je me permets de lâcher un léger rire. Vu mon gabarit, il est évident que je ne fais que le strict nécessaire en sport. Je ne suis pas très mince, ni très gros, pas trop fin, ni trop musclé. Le juste-milieu et c’est ce qui me convient à moi. « T’imaginais bien alors. » Je lâche tout simplement. « Oh, non. Je suis bien plus à l’aise dans l’eau. » Tout comme elle sait que je ne suis pas un grand sportif, moi je sais qu’elle est douée en natation. J’ai eu le loisir de l’observer lors de certaines compétitions au sein de la fac. « Tu t’en sors très bien d’ailleurs. » Je suis souriant, prouvant la sincérité de mes paroles. Je dépose ensuite le dernier pancake sur l’assiette. « Et voilà, c’est prêt ! » Dis-je en déposant le tout sur la table, après avoir éteint le feu sous la poêle. On va bien manger ce matin.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Tri-Pi
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 07/05/2017 et depuis j'ai posté : 131 messages. J'en suis à : 1114 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : alexis ren. Sur le forum je suis aussi : reios, l'apollon grec et milo, le geek sexy. On peut me connaître sous le nom de : karen. Pour mon avatar et ma signature je crédite : maimihina. (avatar)
J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante le jour et escort le soir, une activité que je tiens à garder secrète. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire et étant donné mon "travail", je compte bien le rester.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »

× × ×

AARON + FÉLIX + OLYMPIADES 2 + JAD


never forget you:
 

Maxyne Hill

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

Dim 28 Mai 2017 - 21:21 Re: this is start of something beautiful. (maxyne)

this is start of something beautiful
aaron + maxyne

 
« Pour ne prendre aucun risque, j’te laisserais manger aucun pancake avant que la vaisselle soit faite alors. » Maxyne se dit qu’Aaron peut être sérieux. Evidemment, il ne la laisserait pas quitter l’appartement sans manger. Après tout, le jeune homme l’a invité pour prendre le petit-déjeuner. Ce n’est pas pour qu’elle reparte le ventre vide. Par contre, il pourrait être tenté de la faire languir. Maxyne ne serait pas étonnée qu’Aaron décide de réellement la faire poiroter pour lui servir son premier pancake. En effet, les taquineries ne s’arrêtent pas qu’aux paroles entre les deux étudiants. Maxyne, elle a faim. Le voir préparer les petites crêtes devant elle lui donne l’eau à la bouche. La délicieuse odeur lui chatouille les narines. Alors, elle les veut aussi vite que possible, ces petites merveilles. « Je ne te pensais pas si méchant, O’Neill ! » Là, elle tente de le faire culpabiliser. En règle générale, elle est plutôt douée à ce petit jeu là, lorsqu’elle le veut. Ici, ce n’est pas vraiment le cas. Puis, de toute façon, elle ne compte pas quitter l’appartement sans avoir aidé un coup de main à Aaron pour tout ranger.

Alors, Aaron, c’est le genre de mec qui a un pot de confiture dans son frigo mais qui n’y touche pas. Quel intérêt ? Maxyne ne se gêne pas pour lui poser la question. « C’est ma sœur qui me les achète. » Un sourire amusé prend place sur les lèvres de la jeune femme sans même qu’elle ne puisse l’empêcher. D’un côté, elle trouve ça mignon. Il faut croire que sa grande sœur est une mère poule même avec ses cadets. Ça l’amuse, Maxyne. Personnellement, elle n’irait jamais forcer son petit frère à manger quelque chose qu’il n’aime pas, surtout si elle, elle aime et peut le manger à sa place, mais c’est une façon de faire. Dans tous les cas, ça part d’une bonne intention et c’est ce qu’il faut garder. C’est ces petits gestes là qui forgent les familles. « Elle pense qu’en me fournissant de la confiture, je vais arrêter le chocolat et manger un peu plus sainement. » Cette fois-ci, c’est un rire que Maxyne ne peut contenir. Sa sœur doit être une grande optimiste parce que ce n’est pas demain la veille. Aaron aime trop la bouffe. « T’es trop toi pour qu’elle gagne cette bataille. » Elle veut quasiment rien dire cette réponse mais Maxyne, elle se comprend. Aaron a un coup de fourchette hors norme et bien qu’au début, ça l’ait impressionné, aujourd’hui elle s’y est fait et ça l’amuse.

Maxyne ne s’attendait pas à voir Aaron prendre part au marathon alors lorsque le jeune homme lui annonce qu’il y sera seulement en tant que spectateur, elle le croit sur parole. Peut être qu’ils se croiseront si Maxyne se décide à s’y montrer. Pour le moment, l’idée ne l’emballe pas plus que ça. Elle prendra certainement sa décision à la dernière minute en fonction des gens qui y assisteront. Elle accompagnera peut être quelques Tri Pi. « T’imaginais bien alors. » A son tour, elle lui annonce qu’elle ne compte pas courir. Ce n’est pas son truc. Son truc, c'est l'eau. « Tu t’en sors très bien d’ailleurs. » Ce petit compliment la fait sourire. Elle sait qu’Aaron a assisté à quelques unes de ses compétitions et à chaque fois, soit elle soit l’équipe étaient bien placées. Alors, en effet, elle s’en sort bien. « L’entraînement, ça. » Elle hausse simplement les épaules. C’est tout Maxyne, ça. Peu à l’aise avec les compliments, elle joue très souvent la carte de la modestie.

« Et voilà, c’est prêt ! »
Les pancakes comme les chocolats chauds n’attendent plus qu’eux. Maxyne tape dans ses mains telle une gosse. Elle a une faim de loup. Cependant, elle s’arrête dans son élan et regarde Aaron. « J’ai le droit d’en prendre, alors, s'il te plait ? » La jolie blonde affiche une bouille d’ange pour convaincre le jeune homme d’être clément.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Lambda
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 27/04/2017 et depuis j'ai posté : 227 messages. J'en suis à : 915 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : logan lerman. Sur le forum je suis aussi : eli, le chasseur de gazelles et teo, le veuf tout mignon. On peut me connaître sous le nom de : potatoe (al). Pour mon avatar et ma signature je crédite : bonnie (avatar), macfly (signature).
J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept octobre. Je suis : américain et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : suis étudiant en droit. Ce qui m'attire ce sont : les charmantes demoiselles et côté coeur je suis : aussi libre qu'un petit papillon.
. :
everything you want's a dream away. under this pressure, under this weight, we are diamonds.

~~~~~~~~~


it's us against the world.
FAMILY IS EVERYTHING

~~~~~~~~~

liloune la pitchoune
&
jadounette la savonnette


~~~~~~~~~


Aaron O'Neill

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureux.

Ven 2 Juin 2017 - 0:28 Re: this is start of something beautiful. (maxyne)

this is start of something beautiful.
maxyne ft. aaron

 
« Je ne te pensais pas si méchant, O’Neill ! » J’ouvre la bouche en forme de o, écarte un peu plus les yeux, me donnant ainsi un air surpris. Tout ce qu’il y a de plus faux. J’ai très bien compris où elle veut en venir. La culpabilité. Elle tente de toucher la corde sensible. Pourtant, comme bien d’autre fois, je sais qu’elle ne fait que semblant. Que c’est juste pour me faire chier, tout comme moi, je le fais avec elle. Je décide donc de jouer le jeu. « Pourtant, j’me trouve plutôt sympa comme mec, moi. » Je tente de garder mon air choqué, y ajoutant une pointe de tristesse. Puisqu’elle tente de me faire culpabiliser, pourquoi ne pas faire la même chose ?

Le sujet de la confiture devient le sujet qui prête à l’interrogation. En effet, malgré le fait d’en avoir dans mon frigo, j’avoue à Maxyne que je n’en mange pas. Alors, elle se questionne. Pourquoi j’en ai si je n’aime pas manger ça ? L’explication est simple. Elle ne tient qu’à un seul mot d’ailleurs, à un seul prénom pour être plus précis : Daisy. Cette dernière m’achète les pots de confitures, sûrement en se disant qu’un beau jour, je me réveillerais et me dirais "ah tiens ! et si je mangeais un peu de confiture ?". Soyons clair, ce n’est pas prêt d’arriver. Il faudrait me forcer pour manger ça, me mettre un entonnoir dans la bouche et me gaver comme un canard. Mais autrement, ça n’arrivera pas. Mon explication provoque un rire chez mon amie, ce qui n’est pas trop étonnant. Moi-même, je trouve ce fait plutôt amusant. « T’es trop toi pour qu’elle gagne cette bataille. » L’amusement prend part sur mon visage. « Et toi, es-tu trop toi ? » Bien entendu, je me fous de sa gueule. J’aime réellement le faire, peut-être bien trop, mais elle a toujours du répondant et ça rend les choses encore plus hilarante.

Par la suite, on parle du marathon et, a priori, aucun de nous deux ne jugent ça bon d’y participer. Enfin si, on y prendra part, mais à notre façon. C’est-à-dire en supportant la personne qu’on sera venu accompagner et non pas en faisant des efforts inouïs aux risques de mourir de déshydratation. C’est aussi l’une des raisons pour laquelle je n’ai franchement pas envie de courir pour le marathon de la ville. Déjà que le footing en temps normal, ce n’est pas trop mon délire, alors si on rajoute qu’il faudra courir sur plusieurs kilomètres, sous un gros soleil, à griller comme des merguez dans un barbecue, non merci. Très peu pour moi. Le choix de Maxyne de ne pas y participer ne m’étonne pas plus que ça. Je la connais en tant que sportive, mais de type aquatique et non pas de type sol. -ouais, c’est comme les pokémon- J’en profite pour lui dire ce que je pense de ses performances dans une piscine. « L’entraînement, ça. » Je secoue la tête, levant les yeux au ciel. Il n’y a pas plus modeste que cette fille, sérieusement. « Quand je te fais un compliment, tu pourrais au moins me dire merci. » Lui dis-je en faisant une moue boudeuse, histoire de lui faire croire que je suis vexé qu’elle ne me remercie pas. Bien que ce ne soit pas vraiment crédible.

Enfin, je dépose tous les mets succulents que nous allons pouvoir déguster sur la table. « J’ai le droit d’en prendre, alors, s'il te plait ? » Je lève la tête vers mon amie, fronçant les sourcils. Mais rapidement, je me retrouve à rire en la voyant afficher sa petite bouille d’ange. Vous savez, celle à laquelle il est quasi impossible de résister. Cependant, je fais mine de réfléchir, levant les yeux vers le ciel, tout en tapotant mon menton de mon index. Je finis par reposer les yeux sur elle, un léger sourire aux lèvres, pour déclarer : « C’est bon, tu peux. Je te donne l’autorisation. » Et dans la foulée, je m’installe autour sur l’une des chaises autour de la table et pique un pancake avec ma fourchette pour le déposer ensuite dans mon assiette. J’ouvre le pot de pâte à tartiner et en étale sur mon pancake, plein de pâte à tartiner, comme un gros. « Bon appétit. » Dis-je avant de manger un bout de mon pancake. Trop bon.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Tri-Pi
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 07/05/2017 et depuis j'ai posté : 131 messages. J'en suis à : 1114 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : alexis ren. Sur le forum je suis aussi : reios, l'apollon grec et milo, le geek sexy. On peut me connaître sous le nom de : karen. Pour mon avatar et ma signature je crédite : maimihina. (avatar)
J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante le jour et escort le soir, une activité que je tiens à garder secrète. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire et étant donné mon "travail", je compte bien le rester.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »

× × ×

AARON + FÉLIX + OLYMPIADES 2 + JAD


never forget you:
 

Maxyne Hill

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

Mar 6 Juin 2017 - 18:45 Re: this is start of something beautiful. (maxyne)

this is start of something beautiful
aaron + maxyne

 
Trêve de plaisanteries, lorsque les deux jeunes gens en viennent à discuter de la passion de Maxyne à savoir la natation, Aaron se montre soudainement sérieux à nouveau et la complimente. La demoiselle a toujours aimé l'eau, dès son plus jeune âge. Elle s'y est toujours sentie à l'aise d'où le fait qu'aujourd'hui, elle fait partie de l'équipe de natation de l'université. Alors évidemment, il y a aussi beaucoup d'entraînement derrière ça. L'équipe demande tout de même un certain niveau, n'en devient pas membre qui veut. Si Maxyne n'avait pas passé un nombre incalculable d'heures dans une piscine depuis son plus jeune âge, elle n'aurait sûrement pas la fierté de pouvoir porter les couleurs de UCLA. En effet, comme beaucoup de sportifs de l'université, il n'est pas rare de voir Maxyne vêtue d'un habit de l'équipe. T-shirt, short, jogging, gilet, veste, tout y passe. Cependant, lorsqu'Aaron soulève son niveau, elle se sent soudain gênée. La demoiselle n'a jamais été très à l'aise avec les compliments, ne sachant pas comment les recevoir. Puis, le fait que celui-ci vienne d'Aaron la rend un tout petit plus embarrassée. « Quand je te fais un compliment, tu pourrais au moins me dire merci. » Tout comme il est parvenu à l'embarrasser plut tôt, Aaron la détend aussitôt par cette petite remarque et sa moue qui l'accompagne. « Merci, Aaron. » Même si là encore, le jeune homme ne faisait que plaisanter, Maxyne juge quand même bon de remercier son ami. Au fond, elle n'a juste pas l'habitude qu'on remarque les bonnes choses qu'elle peut faire. Ses parents sont du genre à ne rien remarquer du tout, ses frères sont tout aussi peu expressifs qu'elle surtout Tim et ses grands-parents, ceux qui l'ont élevé, ne font plus partie de ce monde.

Après un peu de temps qui lui a tout de même paru être une éternité, Aaron lui annonce qu'il a enfin fini les fameux pancakes. Cependant, la demoiselle n'oublie pas le chantage incluant la vaisselle, évoqué peu avant par Aaron, toujours sur le ton de la plaisanterie bien sûr. Elle décide d'en rigoler à nouveau, lui demandant la permission d'y goûter. Maxyne rit doucement en voyant son ami faire semblant de réfléchir. Aaron, c'est vraiment le mec qui ne se prend que rarement au sérieux. Il l'a fait rire, souvent et elle en a bien besoin, comme tout le monde au fond. « C’est bon, tu peux. Je te donne l’autorisation. » Un sourire s'affiche sur les lèvres de la jeune femme et à son tour, elle s'installe autour de la table, aux côtés d'Aaron. Le garçon ne perd pas de temps avant de se servir un premier pancake, badigeonnant ce dernier de pâte à tartiner. Il ne fait pas semblant. Maxyne le regarde faire un instant, s'amusant du spectacle. « Bon appétit. » Il n'en perd pas ses bonnes manières. Sa première bouchée semble le réjouir. A son tour, Maxyne pose un pancake dans son assiette et s'empare du pot de confiture posé précédent sur la table. Elle constate avec plaisir qu'il s'agit d'une confiture à la framboise. Elle ouvre le pot sans plus tarder et surtout, non sans mal. Elle doit s'y prendre en plusieurs fois avant d'y parvenir. « Je vois qu'en effet, tu n'y as jamais touché. » En relevant les yeux vers son ami, Maxyne ne peut s'empêcher de rire. Aaron a de la pâte à tartiner sur le visage, dès la première bouchée. « Tu t'en fous partout, gros cochon ! » Elle aime ça avec Aaron, être en mesure de le nommer de tous les noms, tous aussi stupides les un que les autre sans qu'il ne se vexe. Elle applique la confiture sur sa petite crête, s'empare de ses couverts, en coupe un morceau et enfin, elle goûte la préparation d'Aaron. « Woh, t'es doué ! » fit-elle, la bouche encore pleine. Tant pis, elle est avec Aaron, dans son appartement et non pas avec l'un de ses clients dans une soirée trop mondaine à son goût. D'ailleurs, la jolie blonde s'empresse de chasser cette image de ses pensées, ne voulant pas gâcher elle-même le moment qu'elle partage avec le jeune homme.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Lambda
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 27/04/2017 et depuis j'ai posté : 227 messages. J'en suis à : 915 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : logan lerman. Sur le forum je suis aussi : eli, le chasseur de gazelles et teo, le veuf tout mignon. On peut me connaître sous le nom de : potatoe (al). Pour mon avatar et ma signature je crédite : bonnie (avatar), macfly (signature).
J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept octobre. Je suis : américain et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : suis étudiant en droit. Ce qui m'attire ce sont : les charmantes demoiselles et côté coeur je suis : aussi libre qu'un petit papillon.
. :
everything you want's a dream away. under this pressure, under this weight, we are diamonds.

~~~~~~~~~


it's us against the world.
FAMILY IS EVERYTHING

~~~~~~~~~

liloune la pitchoune
&
jadounette la savonnette


~~~~~~~~~


Aaron O'Neill

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureux.

Sam 8 Juil 2017 - 20:17 Re: this is start of something beautiful. (maxyne)

this is start of something beautiful.
maxyne ft. aaron

 
« Merci, Aaron. » Je souris, plutôt fier d’avoir réussi à lui soutirer un "merci". Ce n’est pas son genre de me remercier -ni une tierce personne- lorsque je lui fais un compliment que j’en suis heureux, content d’avoir réussi à le lui faire dire, pour une fois. Je suis intimement persuadé que ce n’est pas une chose qui se renouvellera rapidement, alors je vais tenter de garder ce moment en mémoire aussi longtemps que possible. Même si ce n’est pas quelque chose qui m’empêchera de la complimenter encore et encore. Ça sera bien plus fort que moi, je me connais après tout hein.

Les pancakes et les bols de chocolat chaud sont posés sur la table et on peut enfin se mettre à manger. Personnellement, je n’attends pas plus longtemps pour étaler la pâte chocolatée sur l’un des pancakes et en croque rapidement un bout. C’est si délicieux que je savoure la moindre miette de ma première bouchée. J’entends alors un petit bruit de clic, vous savez, le bruit qui se fait entendre lorsqu’on ouvre un pot pour la première fois. « Je vois qu'en effet, tu n'y as jamais touché. » Me dit alors la jolie blonde, sûrement à propos du pot de confitures qu’elle vient d’ouvrir et duquel provient ce fameux bruit. Cependant, je n’ai pas le temps de répondre que je l’entends rire aux éclats, me faisant froncer les sourcils, avant de lâcher : « Tu t'en fous partout, gros cochon ! » Ah… C’est donc pour ça qu’elle rit. Je relève la tête vers mon amie qui, elle, est morte de rire. Face à une autre fille, j’aurai pu éprouver une certaine gêne à ce qu’elle me voit ainsi, mais là, c’est Maxyne. Ce n’est plus une première, je ne compte plus le nombre de fois où mon côté ventre sur pattes m’a fourré dans ce genre de situation avec elle. Alors je me contente de la rejoindre dans son fou rire, prenant quand même la peine de chopper une serviette sur la table pour essuyer mon visage. Heureusement que je ne mange pas toujours comme un goinfre. Quelle image d’avocat j’aurai sinon. « J’espère ne pas avoir choqué Princesse Hill avec mes mauvaises manières. » Dis-je avec un air malicieux sur le visage. S’il y a bien une chose que j’adore, c’est taquiner mes proches, les gens que j'affectionne et, donc, elle.

« Woh, t'es doué ! » Un nouveau rire s’échappe d’entre mes lèvres à l’entente de ses paroles, mais surtout à l’intonation de sa voix. Et puis, rapidement, un sourire prend place sur mes lèvres. « Merci pour ce compliment. » J’ai connaissance de ce que valent mes plats -bien que je ne sois pas non plus un cordon bleu-, mes proches me l’ont suffisamment dit. Cependant, le fait que ça vienne de Maxyne et pas d'une autre, c’est tout autant gratifiant, tout aussi important. Ça fait aussi chaud au cœur que lorsque l’une de mes sœurs me dit que mes plats sont bons. Je reprends ensuite une bouchée de mon pancake avant de boire un peu de mon chocolat. Le petit-déjeuner, c’est vraiment le repas des Dieux, le meilleur de tous.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Tri-Pi
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 07/05/2017 et depuis j'ai posté : 131 messages. J'en suis à : 1114 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : alexis ren. Sur le forum je suis aussi : reios, l'apollon grec et milo, le geek sexy. On peut me connaître sous le nom de : karen. Pour mon avatar et ma signature je crédite : maimihina. (avatar)
J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante le jour et escort le soir, une activité que je tiens à garder secrète. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire et étant donné mon "travail", je compte bien le rester.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »

× × ×

AARON + FÉLIX + OLYMPIADES 2 + JAD


never forget you:
 

Maxyne Hill

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

Mer 12 Juil 2017 - 21:32 Re: this is start of something beautiful. (maxyne)

this is start of something beautiful
aaron + maxyne

 
Lorsqu'elle est avec Aaron, Maxyne oublie beaucoup de choses, peut être même trop. Le garçon a  cette faculté, celle de pouvoir la déconnecter du monde entier et étant donné tous les changements qu'elle doit affronter ces derniers temps surtout au niveau professionnel, c'est plus que plaisant. C'est peut être même nécessaire. Ici, tranquillement installée à table en compagnie de son ami dans l'appartement de ce dernier, elle ne pense pas à tous les soucis qu'elle avait en tête avant de franchir la porte d'entrée. A croire que ceux-ci sont restés sur le paillasson. Elle les récupérera en sortant. En attendant, il n'y a qu'elle, Aaron et le succulent petit-déjeuner qu'il a préparé en un temps record. La demoiselle n'a même pas eu à se plaindre de d'avoir attendre. Oui, Maxyne a beau être bien élevée, elle n'en reste pas moins une chieuse, spécialement le matin alors qu'elle a encore le ventre vide. Heureusement, Aaron connait cette facette de sa personnalité et étant donné qu'elle est installée à sa table en ce moment même, elle peut penser qu'il fait tout simplement avec. Après tout, personne n'est parfait. Elle, elle l'accepte comme il l'est, tout entier, elle l'apprécie énormément d'ailleurs. Alors, elle mérite bien le même traitement en retour. Il faut croire qu'Aaron lui offre justement.

Aaron, à table, ça peut s'avérer être très drôle. Ce petit-déjeuner le confirme. Alors qu'il a à peine commencé à manger, le voilà déjà avec de la pâte à tartiner sur le visage. Maxyne, elle s'en amuse. Ce n'est pas la première fois qu'elle le voit ainsi devant une bonne assiette. Elle trouve ça plutôt mignon et aux dernières nouvelles, le garçon sait aussi se tenir lorsqu'il le faut. Il vaut mieux pour un fils de sénatrice. Aaron, loin d'être vexé, rit avec elle et bientôt, l'appartement est rempli d'éclats de rire. Ça fait du bien. Une journée qui commence ainsi ne peut que bien se poursuivre. « J’espère ne pas avoir choqué Princesse Hill avec mes mauvaises manières. » La situation ne l'empêche pas de garder son sens de l'humour. "Princesse" voilà un surnom qu'en règle générale, Maxyne n'apprécie guère. Souvent, il est utilisé dans de piètres méthodes de drague mais là, elle n'a rien contre. Elle sait qu'Aaron l'a simplement utilisé par taquinerie. La jolie blonde prend une voix faussement hautaine afin de lui répondre. « Si vous me promettez de ne plus vous comporter ainsi, je passerais l'éponge.  » Une main sur la poitrine, elle joue à la perfection la bourgeoise. Pourtant, Maxyne n'en a rien et certainement pas le porte monnaie. Finalement, un sourire prend place sur ses lèvres.

Aaron a déjà cuisiné pour elle étant donné le nombre de fois qu'elle a mis un pied chez lui mais c'est bel et bien la première fois qu'il lui prépare le petit-déjeuner. Le résultat est à tomber et elle ne manque pas de lui dire, dans une réplique non contrôlée et donc, instinctive. Cela amuse son ami. « Merci pour ce compliment. » Maxyne se contente de lui sourire avant de porter un autre morceau de pancake à sa bouche. Une fois celui-ci avalé, elle reprend la parole. « Il faudrait que je cuisine pour toi, histoire de changer. » C'est vrai que bien souvent, les deux amis se retrouvent chez le jeune homme ou bien, quelque part sur le campus ou dans LA. Il faut dire que la maison des Tri-Pi n'est pas la plus tranquille. Ils seraient forcément interrompus et pillés par une de ses sœurs trop gourmandes.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

 this is start of something beautiful. (maxyne)


 :: Los Angeles :: Central :: Westwood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: