AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 / don't even try to play you gonna lose


 :: Los Angeles :: South :: Venice Beach

Iota
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 28/04/2017 et depuis j'ai posté : 806 messages. J'en suis à : 1170 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : kj apa. Sur le forum je suis aussi : samuel manning et rylan halstead. On peut me connaître sous le nom de : al saheem/david. Pour mon avatar et ma signature je crédite : neon cathedral (ava) et fucking face (sign)
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 14 avril Je suis : américain et mes origines sont : hawaïennes. En ce moment, je : étudiant en quatrième année d'ingénierie et barman au o'haras pour se faire des sous. Ce qui m'attire ce sont : les femmes. et côté coeur je suis : amoureux de mon skateboard (et d'une certaine brune, mais ça on en parlera pas).
. :






[si-bling] :
a remember your parents have a lot of (handsome) sex.




baby would you believe me
IF I SAY I'M IN LOVE WITH YOU ?


Dean Andrews

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (☆) être un skateur pro

Mar 30 Mai 2017 - 2:10 / don't even try to play you gonna lose

❝ don't even try to play
you gonna lose
dean & maisie
Je sais que je devrais sauvegarder mon énergie pour la compétition tout juste lancée à l'UCLA. Je préfère juste me dépenser au skatepark. Je profite que l'on soit entre deux épreuves pour quitter la fac un moment. Parmi tout les endroits qu'il existe, c'est sans doute celui que je préfère. Il m'est difficile d'y partir à chaque fois que je m'y rend. Pouvoir être sur ma planche et y faire des figures me déconnecte totalement du monde extérieur. C'est mon monde à moi. Je ne me sens pas plus vivant ailleurs qu'avec mon skateboard. « Allez vas-t'en. Je reste encore un peu. » dit-je à l'attention de mon pote Lucas qui m'attend déjà dans sa décapotable. Il est pressé parce qu'il doit rejoindre sa copine. Enfin je crois que c'est ce qu'il m'a dit tout à l'heure quand j'étais trop occupé à mes voltiges. Il me salue - sachant qu'il ne me fera pas bouger d'ici contre ma volonté - et finit par me laisser tout seul, au bord de Venice Beach. Bizarre, il n'y a pas grand monde en cet fin d'après-midi. Ça m'arrange, au moins j'aurais le terrain pour moi pour cette fin de séance. En attendant de reprendre mes acrobaties, je m'assied et m'empare de ma bouteille d'eau. Une pause serait pas de refus. Balançant mes pieds dans le vide et perdu dans mes pensées, je n'entends pas qu'on s'approche de moi. « Eh ça fait mal ! » Je l'avais pas vu venir celle là. Je me tourne brusquement et découvre qui m'a mis une tape à la tête. Comment un aussi petit corps peut cacher une tel force ? « T'es tarée Baldwin ! »

@Maisie Baldwin


Dernière édition par Dean Andrews le Ven 9 Juin 2017 - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tri-Pi
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 13/09/2016 et depuis j'ai posté : 1363 messages. J'en suis à : 1413 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : adelaide kane. Sur le forum je suis aussi : maxon concon et lexie jolie. On peut me connaître sous le nom de : castamere/ anne. Pour mon avatar et ma signature je crédite : balaclava.
J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : jour de noël, le vingt-cinq décembre. Je suis : américaine et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis étudiante en quatrième année de droit. En dehors des cours je fais partie : des clubs d'athlétisme et de volley. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, elle est perdue entre les deux plus beaux bruns du campus.
. : -


i'll tell you my sins and
you can sharpen your knife

Maisie Baldwin

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (☆) gagner une médaille olympique en escrime.

Sam 3 Juin 2017 - 21:54 Re: / don't even try to play you gonna lose

Maisie Baldwin avait besoin de relâcher toute la pression accumulée ces derniers temps. La belle avait toujours eu la même routine : laisser son skate la porter où le vent l'amènerait. Seulement cette fois-ci, elle avait peur que même la plus terrible des tempêtes s'échouerait contre son coeur bien lourd. En plus d'Aksel qui était introuvable sur le campus, des Olympiades et de ses compétitions d'escrime, Dean Andrews avait trouvé le moyen de faire circuler la pire des rumeurs à son sujet. L'âme blessée, le corps lessivé, elle se sentait bien vide. Son éternel sourire n'habitait plus ses lèvres rosées, son regard brillant sonnait absent. Cela l'affectait plus que de raison. Elle avait mal, trahie par son coeur. Maisie, elle s'était crue dans un film, quand les deux ennemis transforment leurs pulsions meurtrières en une symphonie passionnée. Elle y a cru pendant un court instant, bêtement, naïvement. Il s'était servi d'elle et elle n'avait rien vu venir... Foulant le goudron qui longeait Venice, la TriPi crut défaillir. Ses poumons se vider brusquement de tout air, les battements de son coeur s'arrêter. Il était là. Elle ne savait guère si elle voulait repartir, tête basse emplie de toutes les mesquineries des Iota, des méchancetés que Dean avait lancé ; ou si elle voulait se battre. Pour elle. Sa planche décida pour elle et l'emmena tout droit vers le skate park où il se trouvait, assis. Il était de dos et le coup était peu honorable, mais elle s'en fichait. Elle le tapa fermement, serrant la mâchoire. « Eh ça fait mal ! » Le visage déformé par la déception, elle voulait hurler que c'était son coeur qui avait mal. Pas lui et son misérable coup à la tête. « T'es tarée Baldwin ! » « T'es le pire connard que je n'ai jamais rencontré, Dean. » Puis la belle lui claqua la joue droite, bien loin du tendre contact qu'ils avaient échangé il y a à peine deux semaines. Maisie, elle avait encore les fantômes de ses caresses qui traînaient contre sa peau, se transformant en cauchemars la nuit tombée. « Je te hais tellement, si tu savais. » Reprenant sa planche, elle se laissa glisser contre les courbes familières du skate park et s'enfuit à l'opposé du Iota, le vent venant claquer son visage, humidifiant son regard. Le gamin n'avait pas intérêt à la rejoindre, elle déverserait sur lui tout les maux du monde, voulant teinter sa peau d'un rouge vengeur.
Revenir en haut Aller en bas
Iota
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 28/04/2017 et depuis j'ai posté : 806 messages. J'en suis à : 1170 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : kj apa. Sur le forum je suis aussi : samuel manning et rylan halstead. On peut me connaître sous le nom de : al saheem/david. Pour mon avatar et ma signature je crédite : neon cathedral (ava) et fucking face (sign)
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 14 avril Je suis : américain et mes origines sont : hawaïennes. En ce moment, je : étudiant en quatrième année d'ingénierie et barman au o'haras pour se faire des sous. Ce qui m'attire ce sont : les femmes. et côté coeur je suis : amoureux de mon skateboard (et d'une certaine brune, mais ça on en parlera pas).
. :






[si-bling] :
a remember your parents have a lot of (handsome) sex.




baby would you believe me
IF I SAY I'M IN LOVE WITH YOU ?


Dean Andrews

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (☆) être un skateur pro

Lun 10 Juil 2017 - 23:58 Re: / don't even try to play you gonna lose

❝ don't even try to play
you gonna lose
dean & maisie
« T'es le pire connard que je n'ai jamais rencontré, Dean. » « Ah parce que tu doutais encore là-dessus ? » Mon insolence m'a valut une bonne gifle sur la joue de sa part. Je suis sûr que c'est d'une couleur rouge vif étant donné que je ressens une certaine douleur alors que sa main n'est plus abattue sur mon visage. C'est bien la première fois que je sens véritablement un coup donné par une fille. Elle est la première sur tout, apparemment. Maisie, elle est violente. Dans ses gestes mais pas seulement. Tout le contraire de ce qu'elle a pu me montrer cette fameuse nuit signant la fin de la résistance. Une fin qui n'est qu'illusion finalement. En même temps, je l'ai bien cherché. J'ai peur de ce que puise signifier notre dérapage alors à la place de la faire s'attacher à moi, je m'assure qu'elle me déteste. « Tant mieux. » Au moins, de cette sorte, y'a pas moyen de souffrir. C'est lâche mais c'est comme ça que j'ai décider de fonctionner pour me protéger. Mais il est vrai que j'ai un pincement au cœur à l'entendre. Au fond de moi, je lui crie ne pas savoir pourquoi j'ai balancé une telle chose à tout le campus. Que je suis juste un peureux, mais elle ne l'entend pas. Maisie et sa planche s'échappe sur le parcours qu'offre le skate park, me laissant derrière comme un bon à rien. Immobile et silencieux, je reste planter là un instant à l'observer. C'est sa façon à elle de fuir. Sauf que moi, tout ce que je veux c'est la retrouver. A mon tour, j'attrape ma planche posé au sol et la rejoint de l'autre côté là où elle s'est réfugié. Face à elle, la lumière du soleil qui se couche illuminant nos visages, j'échappe un soupir et plante mes yeux dans les siens. Elle ouvre la bouche sûrement pour me remballer mais je l'interrompt. « Tais-toi. » Humectant mes lèvres, je les pose ensuite sur elle sans prévenir. A quoi bon ? Elle m'en aurait empêcher sinon. Un doux baiser, en guise de souvenir de l'autre soir. Seulement, cette fois-ci, il a un arrière goût de regrets et de pardon. Cela en dit bien plus que des mots et je suis plus doué comme ça que par la parole. « Dis-moi que ça suffit à me faire pardonner. » Bien sûr que non, plutôt rêver. Mais elle ne m'a pas repousser alors je me dis que c'est bon signe.

@Maisie Baldwin


Dernière édition par Dean Andrews le Mar 11 Juil 2017 - 1:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tri-Pi
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 13/09/2016 et depuis j'ai posté : 1363 messages. J'en suis à : 1413 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : adelaide kane. Sur le forum je suis aussi : maxon concon et lexie jolie. On peut me connaître sous le nom de : castamere/ anne. Pour mon avatar et ma signature je crédite : balaclava.
J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : jour de noël, le vingt-cinq décembre. Je suis : américaine et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis étudiante en quatrième année de droit. En dehors des cours je fais partie : des clubs d'athlétisme et de volley. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, elle est perdue entre les deux plus beaux bruns du campus.
. : -


i'll tell you my sins and
you can sharpen your knife

Maisie Baldwin

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (☆) gagner une médaille olympique en escrime.

Mar 11 Juil 2017 - 0:46 Re: / don't even try to play you gonna lose

Le soleil couchant caressait de ses rayons ses larmes, les transformant en étoiles filantes dansant le long de ses joues. Maisie, elle s'en voulait d'être aussi stupide, aussi faible. Elle ne pleurait jamais et voilà qu'une nouvelle fois, elle se retrouvait le coeur lourd et les yeux pluvieux à cause d'un garçon. Toujours le même. Dean. Que se passait-il ? Leur exquise nuit l'avait tout bonnement affaiblie. Ses barrières à jamais brisées par les illusions qu'il lui avait offert, le vil gamin en avait profiter pour déverser dans son coeur tout son venin. Alors qu'il la rejoignait planche au pied, Maisie serra doucement ses poings alors qu'elle sentait ses larmes menaçantes se former à nouveau au coin de ses yeux, perles amères. Il se tenait là devant elle, plus beau que jamais sous le soleil californien. Cela ne fit que nourrir la colère de la jeune femme. « Dégage. » Fronçant les sourcils alors qu'il plongeait son regard presque tendre dans le sien, Maisie continua.  « Je ne veux plus jamais te revoir, tu m'entends ?? Ne m'adresse plus jamais la par.. » « Tais-toi. » Ses lèvres eurent à peine le temps de s'ouvrir en un 'o' de surprise que Dean s'en emparait doucement. Le coeur de la gamine se serra terriblement. Ce que lui offrait son camarade était cruel, mais elle ne pût s'empêcher d'y répondre, malheureusement plus enivrée que jamais de ce baiser. Il était comme une drogue qu'elle venait de retrouver. « Dis-moi que ça suffit à me faire pardonner. » Comme seule réponse à sa stupide question, Maisie lui asséna à nouveau une claque dans laquelle elle avait mis cette fois tout son coeur. Ultraviolence. Elle se leva prestement, voulant quitter au plus vite ce garçon qui ne lui faisait que du mal. « Arrête ça Andrews. » Les yeux éclairs et la voix telle le tonnerre, elle continua. « T'avais pas le droit de faire ça. Tout..ça. » Leur nuit passionnée, la rumeur infondée, leur doux baiser. « Tu me fais tellement de mal. » Elle ne sentait pas les cristaux salés doucement couler jusque dans sa bouche. Ses yeux étaient rouges, abîmés. Son âme écorchée. Vaincue, Maisie, elle déposait les armes aux pieds de son ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Iota
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 28/04/2017 et depuis j'ai posté : 806 messages. J'en suis à : 1170 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : kj apa. Sur le forum je suis aussi : samuel manning et rylan halstead. On peut me connaître sous le nom de : al saheem/david. Pour mon avatar et ma signature je crédite : neon cathedral (ava) et fucking face (sign)
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 14 avril Je suis : américain et mes origines sont : hawaïennes. En ce moment, je : étudiant en quatrième année d'ingénierie et barman au o'haras pour se faire des sous. Ce qui m'attire ce sont : les femmes. et côté coeur je suis : amoureux de mon skateboard (et d'une certaine brune, mais ça on en parlera pas).
. :






[si-bling] :
a remember your parents have a lot of (handsome) sex.




baby would you believe me
IF I SAY I'M IN LOVE WITH YOU ?


Dean Andrews

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (☆) être un skateur pro

Mar 11 Juil 2017 - 1:50 Re: / don't even try to play you gonna lose

❝ don't even try to play
you gonna lose
dean & maisie
Ça fait une de plus au compteur. Si la rougeur qui est apparu allait disparaître au bout de quelques heures, là, ce sera plutôt pour quelques jours. Je m'attendais à ce que ça soit à mes risques et mes périls en l'abandonnant pas, mais peut-être pas à ce qu'elle me refrappe après ce baiser que j'ai amener confiant que ça arrange au moins légèrement les choses. En le faisant, j'ai juste l'impression d'avoir tout empirer. Maisie veut partir. Mon réflexe est d'attraper son bras fermement pour l'en empêcher. « J'en ai pas fini avec toi. » Méconnaissable elle est. Ses perles salées coulent le long sans qu'elle ne daigne les balayer. Je la sais brisée (à sa voix cassante), je le suis autant qu'elle. Piégés, voilà ce que nous sommes. Dans une relation malsaine ou un amour à en perdre la raison. Un amour a s'en tordre le coeur nul doute. Constamment, chacun son tour, toujours d'un niveau plus élevé. « Tu me fais tellement de mal. » Étonnamment, mes poings se resserrent sans que je le ne contrôle. Mes nerfs montent à cran. Maisie est pleine de reproches envers moi et elle a ses raisons. Crois-elle que j'en ai pas à lui en faire aussi ? Est-ce que j'ai sous estimer mes talents de comédien ? Probablement. « Tout comme tu m'en fais. » lâchait-je froidement. Ça en est trop pour moi. Armes à terre avant d'exploser à mon tour. « Garde tes blâmes pour quelqu'un d'autre. Je suis pas tant insensible que je ne le prétends mais tu saisis pas. T'es pas plus différente en fait. » Je secoue la tête et continue puisqu'elle, ne parle plus, ce qui ne lui ressemble pas. Rien de tout ce qui se passe là et dernièrement nous ressemble, faut dire. « Je sais exactement ce que je te fais Maisie. Je m'en prends à toi parce que tu me blesses aussi, la différence c'est que toi tu t'en rends même pas compte. Qui de nous deux est le plus horrible, hein ? »

@Maisie Baldwin
Revenir en haut Aller en bas
Tri-Pi
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 13/09/2016 et depuis j'ai posté : 1363 messages. J'en suis à : 1413 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : adelaide kane. Sur le forum je suis aussi : maxon concon et lexie jolie. On peut me connaître sous le nom de : castamere/ anne. Pour mon avatar et ma signature je crédite : balaclava.
J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : jour de noël, le vingt-cinq décembre. Je suis : américaine et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis étudiante en quatrième année de droit. En dehors des cours je fais partie : des clubs d'athlétisme et de volley. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, elle est perdue entre les deux plus beaux bruns du campus.
. : -


i'll tell you my sins and
you can sharpen your knife

Maisie Baldwin

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (☆) gagner une médaille olympique en escrime.

Mar 11 Juil 2017 - 2:27 Re: / don't even try to play you gonna lose

« Tout comme tu m'en fais. » Ses sourcils se froncèrent aussitôt que la révélation du garçon parvint à ses oreilles. Cette simple petite phrase avait eu l'incroyable don d'arrêter ces perles salées de dévaler ses joues. Maisie était prise au dépourvu. Le ton froid du garçon ne fit qu'accentuer cette impression désagréable, celle du ciel qui semblait lui tomber sur la tête. « Garde tes blâmes pour quelqu'un d'autre. Je suis pas tant insensible que je ne le prétends mais tu saisis pas. T'es pas plus différente en fait. » Elle se demande si un coeur est encore logé dans sa poitrine Maisie, le choc la rend même muette. Dean le lui a arraché puis l'a piétiné, s'en est débarrassé dans le pire endroit qu'il a sans doute trouvé. Il continue son monologue, lui crache sa haine au visage. Il l'achève, simplement. Purement. « Attends. » Se séchant les joues d'un geste rageur, elle sentait son sang prendre la teinte rouge passion. Rouge destruction. « Je suis horrible ? Moi je suis horrible ? J'AI PAS LANCÉ UNE RUMEUR SEXUELLE SUR TOI À TOUT LE CAMPUS DEAN. » Elle le sent qui monte à ses joues qui n'ont d'humide que le souvenir des larmes qui les ont arrosées il y a quelques secondes. « C'est pas toi que l'on harcèle tout les jours pour te demander une pipe dans les toilettes ! » Elle ne tient plus en face, fait les cents pas sans jamais quitter le regard pour lequel elle s'est damnée pour l'éternité, blessée. « Et comment j'aurais pu te blesser, dis-moi tout !! » Elle l'a peut-être trop admiré. Trop aimé. Puis Maisie, elle murmure quelque chose dans sa folie. Trois petits mots qu'elle ne lui avait jamais dit. Ils sont susurrés si bas qu'il ne les entendra pas. « Je suis comme les autres pour toi. La différence était que pour moi tu étais le seul. »
Revenir en haut Aller en bas

 / don't even try to play you gonna lose


 :: Los Angeles :: South :: Venice Beach

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: