Bienvenue sur Sun Goes Down !
La SNCF Le staff vous souhaite un agréable séjour.
Venez aider le forum !
En votant toutes les deux heures par ici, en postant dans les sujets pubs par là,
et en arborant une signature que vous trouverez dans ce sujet.

 awkward (mia)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 22/01/2017
Messages : : 1299
Points : : 813
Avatar : : dominic sherwood.
Pseudo internet / prénom : : tia.
Crédits : : autumnleaves, astra & tumblr. (& amy pour le code profil, god bless her.) J'ai : 24 ans. et mon anniversaire est le : 30 aout. Je suis : franco-américain. et mes origines sont : américaines. En ce moment, je : suis enfin diplômé en droit international et humanitaire, et je poste également des covers et des compositions personnelles sur ma chaîne youtube, qui commence à faire un joli buzz grâce à ma dernière chanson. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez ma mère pour le moment, en attendant de trouver l'appart de nos rêves avec ma soeur. Ce qui m'attire ce sont : les femmes uniquement. et côté coeur je suis : célibataire qui assume pas ses sentiments.
. :

what if i fall ?
HOW DARLING, WHAT IF YOU FLY ?
don't you dare touch her
LAY A HAND ON HER AND I SHALL SHOW YOU NO MERCY. ATTACK HER AND YOU'LL HAVE TO ANSWER TO ME.

you'd let the world burn to keep him safe.
(NO IT'S WORST THAN THAT, YOU WOULD LIGHT UP THE MATCH.)
my kingdom for the princess



one day we will crash together
BECAUSE YOU AND ME, WE ARE MADE FROM EACH OTHER'S RIBS. OUR HEARTS ARE SLOTTED IN THE OTHER'S CHEST.


sunshines of my life



(still under construction, 4 more to go)

James A. Hemsworth
« DECET IMPARATOREM STANTEM MORI »
- ambitious epsilon

( » ) Mar 6 Juin 2017 - 12:29
Il avait un petit sourire aux lèvres James, alors qu’il conduisait en direction du centre commercial. En même temps, il y avait facilement de quoi. Il savait déjà qu’il allait y retrouver Natasha, cette fille qu’il avait rencontré il y a de cela quelques jours lors d’une fête organisée par les Julians. Dire qu’ils avaient accrochés était un léger euphémisme, et même si ni l’un ni l’autre n’étaient intéressés par une quelconque relation sur le long terme, ils étaient bien d’accord sur le fait qu’il fallait profiter de sa jeunesse et vivre sa vie. Il ne savait pas vraiment combien de temps cela durerait, sûrement pas très longtemps car James n’était pas non plus spécialement accro à ce genre de relations. Et en plus, il fallait le reconnaître, ils accrochaient surtout bien sur le plan physique. Il connaissait définitivement bien plus ses courbes que sa vie personnelle, et rien que cela pouvait empêcher toute relation de réellement continuer. Mais ce n’était pas plus mal, après tout, car ces temps-ci James avait vraiment trop l’impression de se compliquer la vie et de s’enfoncer dans des histoires impossibles, alors il préférait clairement ne pas se prendre la tête.

Il trouva facilement une place pour se garer - étrangement - et prit l’ascenseur pour se rendre à l’étage approprié, scannant la foule pour voir s’il reconnaissait Natasha. Il haussa les épaules en ne la voyant pas, se disant qu’il était un peu en avance, et préféra s’asseoir sur un banc vide, sortant son téléphone pour s’occuper un peu. Elle ne devrait très certainement pas tarder, et il avait assez hâte de la voir pour pouvoir l’entraîner dans la boutique en face de lui, à laquelle il jetait régulièrement des petits coups d’oeil, avec toujours son éternel sourire en coin. Cela allait être intéressant.
avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 662
Points : : 807
Avatar : : Bridget Satterlee.
Autres comptes : : Vitoria A. Jamlows et Hazel T. Caldwell.
Pseudo internet / prénom : : Héléna/Hmtbn.
Crédits : : persephone. J'ai : 18 ans même si je dis assez souvent que j'en ai 21 et mon anniversaire est le : 1er juin. Je suis : américaine et mes origines sont : Australiennes comme tous les membres de la famille Fairfield. En ce moment, je : rentre en deuxième année de communication et de design des médias sans savoir pourquoi et comment j'ai fait pour valider mon année. En dehors des cours je fais partie : de théâtre., l'unique chose qui m'intéresse réellement. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la maison familiale, même si je squatte beaucoup dans la confrérie pour être tranquille. Ce qui m'attire ce sont : les deux sexes, je n'ai pas d'étiquette du moins je suis bien trop jeune pour m'en coller une sur le front et côté coeur je suis : célibataire. Celui qui sortira avec moi devra passer le test des six grands frères, bonjour l'angoisse.
. :
Mes rps en cours :
Teo-LiloJamesfairfieldClayJaedenAriellaNaveenTeo


Family where life begins and love never ends.

✾✾✾



I will always have this piece of my heart that smiles whenever I think about you


◀️▶️︎◁

You know I try but I don't do too well with apologies


★☆★☆


Baby you're not good
Cause they warned me bout your type boy
Think I fell for you, I fell for you.


Mia G. Fairfield
« COR UNUM ET ANIMA UNA »
- solidarity gamma

( » ) Mar 13 Juin 2017 - 21:46
Le jour J était arrivé. Le fameux jour où tu te demandais vraiment et encore sur le départ si tu devais te rendre à ce rendez-vous qui n'était pas pour toi. T'avais rigolé, beaucoup même de cet inconnu qui t'avait prit pour une autre mais tu ne savais sur quel spécimen tu pouvais tomber. Un violeur, un quinquagénaire, t'étais dans le doute et quand tout le monde t'aurais dit de faire attention à toi, tu te jetais dans la gueule du loup. Au pire, tu te mettrais à courir et tu appellerais un de tes frères inventant un petit mensonge comme tu en avais le secret. Tu marchais comme ça sachant pertinemment qu'à chacune de tes bêtises au moins quatre allaient te passer dessus pour te rappeler ô combien tu es immature, alors tu mentais y comprit à ta chère mère qui était la principale victime de ta méchanceté. Descendant du bus, n'aillant toujours pas ton permis malgré tes dix-huit ans fraichement acquis tu t'avanças vers le fameux magasin. Tu n'étais jamais rentrée dans un sex-shop, ça ne t'avait jamais attiré et évidemment tu n'avais pas l'âge légal, alors tu restais dubitative face à ce que tu allais pouvoir trouver si, et uniquement si, le garçon en question est plus ou moins normal et ne t'en veux pas pour ta blague de très mauvais gout. Prenant appui sur un des murs du centre commercial, porche du magasin en question, tu envoyas un message à ce fameux numéro prête à mettre un visage sur les mots écrits. Le son retentit et qu'importe si cela était un pur hasard, tu t'avanças vers le garçon en question qui avait quand même l'air plus vieux que toi malgré tes efforts. "Inconnu ? Je suis inconnue" declaras-tu en mettant en avant ton téléphone toujours sur votre conversation. Du moins, tu espérais toujours qu'il était la personne en question pour ne pas passer pour une idiote, mais tu continuas car on ne t'arrêtait plus une fois lancée. "Je pense qu'elle t'a filé un faux numéro, j'aimerai dire que je suis désolée mais je m'en moque un peu. Comme t'as du prendre de ton temps, soit tu peux partir, soit tu peux me montrer la fameuse tenue que tu voulais tant lui faire porter." Il n'en fallait pas plus pour qu'un sourire légèrement moqueur se dessine sur ton visage. La situation le permettant amplement.
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 22/01/2017
Messages : : 1299
Points : : 813
Avatar : : dominic sherwood.
Pseudo internet / prénom : : tia.
Crédits : : autumnleaves, astra & tumblr. (& amy pour le code profil, god bless her.) J'ai : 24 ans. et mon anniversaire est le : 30 aout. Je suis : franco-américain. et mes origines sont : américaines. En ce moment, je : suis enfin diplômé en droit international et humanitaire, et je poste également des covers et des compositions personnelles sur ma chaîne youtube, qui commence à faire un joli buzz grâce à ma dernière chanson. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez ma mère pour le moment, en attendant de trouver l'appart de nos rêves avec ma soeur. Ce qui m'attire ce sont : les femmes uniquement. et côté coeur je suis : célibataire qui assume pas ses sentiments.
. :

what if i fall ?
HOW DARLING, WHAT IF YOU FLY ?
don't you dare touch her
LAY A HAND ON HER AND I SHALL SHOW YOU NO MERCY. ATTACK HER AND YOU'LL HAVE TO ANSWER TO ME.

you'd let the world burn to keep him safe.
(NO IT'S WORST THAN THAT, YOU WOULD LIGHT UP THE MATCH.)
my kingdom for the princess



one day we will crash together
BECAUSE YOU AND ME, WE ARE MADE FROM EACH OTHER'S RIBS. OUR HEARTS ARE SLOTTED IN THE OTHER'S CHEST.


sunshines of my life



(still under construction, 4 more to go)

James A. Hemsworth
« DECET IMPARATOREM STANTEM MORI »
- ambitious epsilon

( » ) Dim 25 Juin 2017 - 10:13
Il attend, patiemment, la jeune femme qui est censé le rejoindre. Il n’attend pas vraiment longtemps, d’ailleurs, avant que son téléphone ne l’informe qu’il venait de recevoir un nouveau message. Il sourit un peu plus, ouvrant le texto. Il a à peine le temps de le lire qu’il voit une jeune fille arriver vers lui, lui plantant un téléphone devant les yeux, où il peut clairement discerner leur conversation. "Inconnu ? Je suis inconnue” Il cligne des yeux, et tout ce qu’il trouve à dire, bêtement, est “Clairement, tu n’es pas Natasha.” Il la détaille un peu du regard, alors qu’elle se lance dans une sorte d’explication de la situation. Et lui, il finit par simplement rire, car sérieusement, cela faisait vraiment longtemps que ce genre de choses ne lui était pas arrivé. Un faux numéro, sérieusement ? Ses potes allaient bien se foutre de lui en apprenant cela. Il hausse un sourcil en entendant la proposition de l’inconnue, et se lève finalement face à elle, la dépassant un peu en taille. Il a un sourire en coin. Il prend bien la situation, en fait. Après tout, c’est le genre de choses qui arrivent. “Tu es définitivement la fille la moins prudente que j’ai jamais rencontré. Qu’est-ce qui te dit que je suis pas un dangereux psychopathe hein ?” Il secoue légèrement la tête, désabusé, face à un tel comportement. Irresponsable oui. Et qui en plus, marchait dans la combine. C’était incroyable. “Ta proposition est sérieuse ou tu te fous juste de moi ?” Ca serait complètement dingue, qu’elle soit sérieuse. Elle serait complètement dingue, et lui un mec plutôt chanceux. Après tout, le faux numéro aurait très bien pu tomber sur un mec bizarre.
avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 662
Points : : 807
Avatar : : Bridget Satterlee.
Autres comptes : : Vitoria A. Jamlows et Hazel T. Caldwell.
Pseudo internet / prénom : : Héléna/Hmtbn.
Crédits : : persephone. J'ai : 18 ans même si je dis assez souvent que j'en ai 21 et mon anniversaire est le : 1er juin. Je suis : américaine et mes origines sont : Australiennes comme tous les membres de la famille Fairfield. En ce moment, je : rentre en deuxième année de communication et de design des médias sans savoir pourquoi et comment j'ai fait pour valider mon année. En dehors des cours je fais partie : de théâtre., l'unique chose qui m'intéresse réellement. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la maison familiale, même si je squatte beaucoup dans la confrérie pour être tranquille. Ce qui m'attire ce sont : les deux sexes, je n'ai pas d'étiquette du moins je suis bien trop jeune pour m'en coller une sur le front et côté coeur je suis : célibataire. Celui qui sortira avec moi devra passer le test des six grands frères, bonjour l'angoisse.
. :
Mes rps en cours :
Teo-LiloJamesfairfieldClayJaedenAriellaNaveenTeo


Family where life begins and love never ends.

✾✾✾



I will always have this piece of my heart that smiles whenever I think about you


◀️▶️︎◁

You know I try but I don't do too well with apologies


★☆★☆


Baby you're not good
Cause they warned me bout your type boy
Think I fell for you, I fell for you.


Mia G. Fairfield
« COR UNUM ET ANIMA UNA »
- solidarity gamma

( » ) Lun 26 Juin 2017 - 23:03
Tu savais que tu avais prit un risque stupide en acceptant de venir au lieu de rendez-vous mais pourtant l'envie de se moquer de lui était bien trop forte, l'envie de savoir qui se cachait derrière ses messages coquins te trottait en tête. Tu voulais assouvir cette curiosité alors tu t'étais rendu sur les lieux, peut-être en espérant que lui ne sois pas là mais quand le téléphone d'un inconnu lambda sonna à la réception de ton message -enfin tu pariais sur ça- tu ne pues faire marche arrière alors tu t'avanças, te surnommant simplement l'inconnue comme lui même se faisait appeler comme tel dans ton téléphone. Tu ne connaissais rien de lui, si ce n'est sa façon d'écrire et les choses qu'il voulait faire à cette femme. Il avait l'air plus vieux que toi, de quelques années mais il n'avait déjà pas l'aspect d'un tueur en série car pour tout avouer oui tu te fiais un petit peu au physique des gens pour reconnaitre des méchants. "Bien joué Captain Obvious." Evidemment que tu n'étais pas celle qu'il attendait puis évidemment que tu n'étais pas Natasha. Qui s'appelait ainsi aux XXIe siècle ? Sans pour autant dire ton nom, tu expliquas la situation. Bien que tu ne voyais rien de drôle à tout ça et que tu aurais préféré qu'il le prenne mal puisque tu te fous ouvertement de lui, tu ne peux qu'apprécier l'autodérision qu'il a de lui même. Se levant et se plaçant devant toi, tu ne quittes pas ses yeux alors qu'un sourire apparaît à ton tour sur ton visage. Au moins il n'en avait jamais rencontré des comme toi c'était déjà ça. "T'en es un ? Si t'en es un dit le tout de suite et je te castre directement. Puis sérieusement tu verras peut-être bien vite que personne ne voudrait me kidnapper, il me relâcherait bien aussi vite tellement je peux être chiante. Je parle trop, j'avoue. Pardon." Puis tu recules d'un pas, avant de savoir sa réponse. Prête à appeler un de tes frères qui les ramènera tous pour botter les fesses à qui te feras du mal. Peut-être lui s'il faut, même si t'en doutes vu son beau visage.  Alors évidemment tu parles de la raison pour laquelle tu es là, enfin pour laquelle il a fait venir Natasha. "Un peu des deux pour tout avouer. J'ai du temps donc si tu veux, on peut." déclares-tu avant de sortir ta carte d'identité qu'on va très certainement de montrer afin d'être en toute légalité dans ce lieu. Si tu ne comptais pas lui dire ton vrai âge, il se voyait clairement que tu étais plus jeune, après tout tu venais d'avoir dix-huit ans. Enfant que tu es. "Je m'appelle Mia, et toi ?" Puis tu romps avec le surnom de l'inconnu car même si cela peut clairement être sexy, ça ne te tente pas du tout.
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 22/01/2017
Messages : : 1299
Points : : 813
Avatar : : dominic sherwood.
Pseudo internet / prénom : : tia.
Crédits : : autumnleaves, astra & tumblr. (& amy pour le code profil, god bless her.) J'ai : 24 ans. et mon anniversaire est le : 30 aout. Je suis : franco-américain. et mes origines sont : américaines. En ce moment, je : suis enfin diplômé en droit international et humanitaire, et je poste également des covers et des compositions personnelles sur ma chaîne youtube, qui commence à faire un joli buzz grâce à ma dernière chanson. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez ma mère pour le moment, en attendant de trouver l'appart de nos rêves avec ma soeur. Ce qui m'attire ce sont : les femmes uniquement. et côté coeur je suis : célibataire qui assume pas ses sentiments.
. :

what if i fall ?
HOW DARLING, WHAT IF YOU FLY ?
don't you dare touch her
LAY A HAND ON HER AND I SHALL SHOW YOU NO MERCY. ATTACK HER AND YOU'LL HAVE TO ANSWER TO ME.

you'd let the world burn to keep him safe.
(NO IT'S WORST THAN THAT, YOU WOULD LIGHT UP THE MATCH.)
my kingdom for the princess



one day we will crash together
BECAUSE YOU AND ME, WE ARE MADE FROM EACH OTHER'S RIBS. OUR HEARTS ARE SLOTTED IN THE OTHER'S CHEST.


sunshines of my life



(still under construction, 4 more to go)

James A. Hemsworth
« DECET IMPARATOREM STANTEM MORI »
- ambitious epsilon

( » ) Mar 27 Juin 2017 - 13:42
Ca s’annonçait être une journée intéressante en réalité, malgré l’horrible méprise qui venait d’arriver. Il avait encore un peu du mal à y croire. C’était sûrement lui qui avait mal compris un chiffre, ou mal tapé. Définitivement, son égo avait du mal à accepter qu’il ait récupéré un faux numéro, surtout après le feeling qu’ils avaient pu avoir. Ce n’était pas comme s’il avait été un gros lourdau avec elle. C’était pas son genre de faire ça. Mais finalement, cela allait peut-être être drôle. Il venait visiblement de tomber sur une fille absolument pas prudente, et même si ça rendait la situation cocasse, il s’inquiétait quand même un peu d’un tel comportement. On ne lui avait jamais dit qu’il y avait des malades qui se baladaient ? Elle était jeune et jolie en plus, une cible parfaite en somme. Il espérait pour elle qu’elle savait se défendre. "T'en es un ? Si t'en es un dit le tout de suite et je te castre directement. Puis sérieusement tu verras peut-être bien vite que personne ne voudrait me kidnapper, il me relâcherait bien aussi vite tellement je peux être chiante. Je parle trop, j'avoue. Pardon.” Il hausse un sourcil face à son rythme de paroles, avant de rire légèrement. Effectivement, elle n’avait pas l’air d’être le genre de victime souhaitant rester silencieuse. “C’est une drôle de technique de défense que de jouer le moulin à paroles, mais pourquoi pas après tout hein.” Le plus important c’était que en l’occurence, il ne lui voulait aucun mal, et normalement elle non plus, alors tout devrait bien se dérouler. Et sa proposition l’étonne franchement, parce qu’il l’imaginait plutôt juste venir pour se foutre de lui et son faux numéro, et repartir aussi sec. Pourtant elle avait l’air quelque peu sérieuse. "Un peu des deux pour tout avouer. J'ai du temps donc si tu veux, on peut.” Ca serait complètement surréaliste. Franchement, ça n’arrive jamais ce genre de choses. Il croise les bras sur son torse. “J’ai du mal à te croire j’avoue.” Il a pas spécialement envie qu’elle se mette soudainement à rire de lui et à lui taper la honte. Il ne fallait pas non plus trop pousser le bouchon. Elle brandit pourtant sa carte d’identité, toute contente, et se présente finalement. Mia, donc. Mia qui est clairement plus jeune, Mia dont il ne sait rien. Il la jauge du regard. “Et moi c’est James. Mais j’ai deux questions pour toi.” Il lève un doigt, puis l’autre, au rythme de ses questions. “Premièrement, t’es majeure ? Et deuxièmement, t’es célibataire ? Car si la réponse est non à l’une de ces deux questions, je veux bien t’emmener boire un café, mais rien de plus.” Il ne tient pas spécialement à alerter la protection de l’enfance ou briser un couple. Merci, mais non merci, ce n’était définitivement pas son genre.
avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 662
Points : : 807
Avatar : : Bridget Satterlee.
Autres comptes : : Vitoria A. Jamlows et Hazel T. Caldwell.
Pseudo internet / prénom : : Héléna/Hmtbn.
Crédits : : persephone. J'ai : 18 ans même si je dis assez souvent que j'en ai 21 et mon anniversaire est le : 1er juin. Je suis : américaine et mes origines sont : Australiennes comme tous les membres de la famille Fairfield. En ce moment, je : rentre en deuxième année de communication et de design des médias sans savoir pourquoi et comment j'ai fait pour valider mon année. En dehors des cours je fais partie : de théâtre., l'unique chose qui m'intéresse réellement. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la maison familiale, même si je squatte beaucoup dans la confrérie pour être tranquille. Ce qui m'attire ce sont : les deux sexes, je n'ai pas d'étiquette du moins je suis bien trop jeune pour m'en coller une sur le front et côté coeur je suis : célibataire. Celui qui sortira avec moi devra passer le test des six grands frères, bonjour l'angoisse.
. :
Mes rps en cours :
Teo-LiloJamesfairfieldClayJaedenAriellaNaveenTeo


Family where life begins and love never ends.

✾✾✾



I will always have this piece of my heart that smiles whenever I think about you


◀️▶️︎◁

You know I try but I don't do too well with apologies


★☆★☆


Baby you're not good
Cause they warned me bout your type boy
Think I fell for you, I fell for you.


Mia G. Fairfield
« COR UNUM ET ANIMA UNA »
- solidarity gamma

( » ) Jeu 6 Juil 2017 - 18:21
Quand le moulin était enclenché on ne pouvait l'éteindre. À ne faire que parler à en embêter les gens, à dire ce qui passe par la tête sans retenue. Personne ne voudrait supporter ça de son plein gré, personne ne te garderait enfermée pour le coup et si ça avait l'air d'amuser le garçon vu ses paroles tu doutais que ça fasse rire ceux qui supportent ceci quotidiennement. " Ma famille rêverait que ce ne soit qu'une technique de défense. Tu restais clairement éloignée du sujet famille, non pas pour un quelconque problème mais le fait de mentionner que tu avais six grands frères auraient pu clairement le faire fuir. Comme beaucoup. Six grands frères qui feraient tout pour leur petite soeur, la seule. Ça t'énervais mais qu'est ce que tu ferais sans eux. Sans ce groupe de zouaves pour t'embêter, contre qui t'énerver. En l'occurrence ils étaient tout ce que tu avais de plus cher mais tu ne le montrais pas. Oh non petite Mia qui préfère s'amuser, jouer avec la vie comme venir voir cet inconnu, comme lui dire que ta proposition est en partie sérieuse. Plus de retour en arrière, t'es prête à rentrer dans ce genre de magasin pour la première fois. Pour lui prouver tu sors même ta carte d'identité car comme aux bars ton visage d'enfant te fait des tords. Quoi que. Dans les bars tu sors une carte où il est bien inscrit que tu as vingt et un an sinon à quoi bon y aller si tu ne peux pas boire. Si tu ne peux pas faire la chose la plus intéressante du lieu. Te présentant avant d'empocher le pas, tu fus stopper par ses deux questions. Il allait vraiment te saouler là ? Écoutant néanmoins tu souris bêtement à la fin de sa phrase. Un café. Clairement vous n'aviez pas le même âge si lui appréciait passer du temps autour d'une tasse, toi tu trouvais que c'était une perte de temps. "J'aurai pas sorti ma carte si j'étais pas majeure et oui je suis célibataire. Une autre question peut-être ? Tu veux peut-être t'assurer aussi que ma carte est une vraie ?" Et tu t'arrêtas là pouvant trouver un nombre infini de question, mais pas sur lui. Pas sur son âge puisqu'il est clairement plus que majeur et non plus sur son couple. Si son couple bat de l'aile et qu'il veut voir de nouveau horizon ça ne te regarde pas, tu n'es fautive en rien. Attrapant son poignet pour ne pas perdre plus de temps, tu poussas la porte de ce lieu inconnu. Une antre du diable visitée en plus à ton palmarès. La petite Fairfield qui ferait honte.
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 22/01/2017
Messages : : 1299
Points : : 813
Avatar : : dominic sherwood.
Pseudo internet / prénom : : tia.
Crédits : : autumnleaves, astra & tumblr. (& amy pour le code profil, god bless her.) J'ai : 24 ans. et mon anniversaire est le : 30 aout. Je suis : franco-américain. et mes origines sont : américaines. En ce moment, je : suis enfin diplômé en droit international et humanitaire, et je poste également des covers et des compositions personnelles sur ma chaîne youtube, qui commence à faire un joli buzz grâce à ma dernière chanson. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez ma mère pour le moment, en attendant de trouver l'appart de nos rêves avec ma soeur. Ce qui m'attire ce sont : les femmes uniquement. et côté coeur je suis : célibataire qui assume pas ses sentiments.
. :

what if i fall ?
HOW DARLING, WHAT IF YOU FLY ?
don't you dare touch her
LAY A HAND ON HER AND I SHALL SHOW YOU NO MERCY. ATTACK HER AND YOU'LL HAVE TO ANSWER TO ME.

you'd let the world burn to keep him safe.
(NO IT'S WORST THAN THAT, YOU WOULD LIGHT UP THE MATCH.)
my kingdom for the princess



one day we will crash together
BECAUSE YOU AND ME, WE ARE MADE FROM EACH OTHER'S RIBS. OUR HEARTS ARE SLOTTED IN THE OTHER'S CHEST.


sunshines of my life



(still under construction, 4 more to go)

James A. Hemsworth
« DECET IMPARATOREM STANTEM MORI »
- ambitious epsilon

( » ) Ven 14 Juil 2017 - 20:36
Elle est pétillante et pleine d’entrain, et définitivement plus jeune aussi. Mais pourquoi pas, après tout. Elle semble être sûre d’elle, le genre déterminé qui ne change pas d’avis facilement, et certainement pas par un inconnu. Après tout, elle s’est embarquée dans cette histoire toute seule, c’est elle qui s’est amusée à lui répondre et carrément à se pointer à ce rendez-vous qui ne lui était pourtant pas destiné. Malgré tout il veut faire l’adulte responsable, il veut pas passer pour un gros pervers qui profite des jeunes filles un peu naïve. Mais clairement, elle n’est pas une demoiselle en détresse. Elle sait ce qu’elle veut, elle sait dans quoi elle s’embarque, et James il a plus vraiment d’arguments pour la dissuader de s’aventurer dans un truc pareil avec un parfait inconnu. Sauf que voilà, elle est déjà partit et elle le traîne derrière elle, et James il s’était promis de vivre plus sur l’instant, de moins réfléchir et de juste foncer. Alors il affiche juste un sourire et la suit vivement, rattrapant ses pas pressés et pénétrant avec elle dans cette fameuse boutique. “T’es déjà venu dans un lieu pareil ou je suis ta première fois ?” Il s’amuse à jouer sur les mots, juste pour voir jusqu’où le cran qu’elle affiche peut aller, jusqu’où elle est prête à jouer, à s’aventurer. Il fait exprès de ne pas directement l’amener où il veut, juste flâner un peu par-ci par-là, car il trouve cela particulièrement drôle. “Est-ce que mademoiselle voit quelque chose qui l’intéresse ?” Le sourcil qui se hausse, le sourire en coin, l’incontournable. Il s’amuse bien avec elle, c’est certain.
Spoiler:
 
avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 662
Points : : 807
Avatar : : Bridget Satterlee.
Autres comptes : : Vitoria A. Jamlows et Hazel T. Caldwell.
Pseudo internet / prénom : : Héléna/Hmtbn.
Crédits : : persephone. J'ai : 18 ans même si je dis assez souvent que j'en ai 21 et mon anniversaire est le : 1er juin. Je suis : américaine et mes origines sont : Australiennes comme tous les membres de la famille Fairfield. En ce moment, je : rentre en deuxième année de communication et de design des médias sans savoir pourquoi et comment j'ai fait pour valider mon année. En dehors des cours je fais partie : de théâtre., l'unique chose qui m'intéresse réellement. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la maison familiale, même si je squatte beaucoup dans la confrérie pour être tranquille. Ce qui m'attire ce sont : les deux sexes, je n'ai pas d'étiquette du moins je suis bien trop jeune pour m'en coller une sur le front et côté coeur je suis : célibataire. Celui qui sortira avec moi devra passer le test des six grands frères, bonjour l'angoisse.
. :
Mes rps en cours :
Teo-LiloJamesfairfieldClayJaedenAriellaNaveenTeo


Family where life begins and love never ends.

✾✾✾



I will always have this piece of my heart that smiles whenever I think about you


◀️▶️︎◁

You know I try but I don't do too well with apologies


★☆★☆


Baby you're not good
Cause they warned me bout your type boy
Think I fell for you, I fell for you.


Mia G. Fairfield
« COR UNUM ET ANIMA UNA »
- solidarity gamma

( » ) Lun 7 Aoû 2017 - 19:28
Malgré les questions du garçon tu n'es pas dérangée par la situation ses questions étant légitiment compréhensible. Il était plus vieux et c'était tout à son honneur de demander sachant les conséquences qu'un tel acte pourrait avoir si la jeune fille porte plainte, chose que tu ne feras pas évidemment. C'était un peu compliqué façon de l'accuser puisque tu étais rentrée dans son jeu et que tu t'étais pointée de ton plein gré à un rendez-vous qui aurait pu totalement tourné au kidnapping si la personne de l'autre côté du cellulaire était un malade mental. Heureusement pour toi, tout allait bien. Il n'avait pas l'air d'un psychopathe puis il avait entendu ce que tu avais à dire, s'il essayait il allait souffrir. Accélérant le pas pour lui montrer que tu n'allais pas faire marche arrière, tu aperçus un sourire sur son visage quand tu te tournas vers lui. Il avait l'air cool le James et malgré votre rencontre improbable tu t'en ferais bien un ami de galère selon comment se finit ce.. rendez-vous, meeting. Tu ne sais comment appeler ça sachant qu'il ne se cache derrière tes idées juste une envie de t'amuser et de profiter de la vie. T'es bien trop jeune pour penser aux conséquences, tu poses ton regard partout pour imprégner ces images dans ta tête. Parfois tu fais un signe de dégout en voyant un appareil qui ressemble plus à un appareil à torture qu'à plaisir mais sinon tu es enjouée. T'es de bonne humeur, et tu rigoles même quand il te demande s'il est ta première fois. C'était bien tourné, t'aimais ça. "Tu peux être fier, t'es ma première fois et je me rappellerai de ce moment toute ma vie." Comme de ta première fois que tu n'oublieras jamais. On dit que c'est un truc de fille de ne pas l'oublier mais c'est quand même à tes yeux un moment marquant d'une vie, comme ta première fois avec une fille ça t'a marqué, troublé. C'est comme la première cuite en fait, inoubliable. "Et toi alors tu as une carte de fidélité ici ?" le taquinas-tu attrapant des menottes tout en glissant un "sympa" tout en les reposant. Y en avait des choses passant des tenues, à des gels, à des instruments pour les femmes comme pour les hommes. La voix de James se fit finalement entendre de nouveau après que tu aies marché dans quelques rayons. C'était assez grand et d'un petit sourire taquin quand il te demanda si tu avais trouvé ton bonheur tu attrapas une ceinture godemichet. "Ca te tente pas ?" déclaras-tu alors que toi même cela ne t'intéressait pas. "Elle est où la fameuse tenue ? Que je l'essaye." finis-tu par dire puisque tu étais quand même là et que c'était la principale raison de votre venue.
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 22/01/2017
Messages : : 1299
Points : : 813
Avatar : : dominic sherwood.
Pseudo internet / prénom : : tia.
Crédits : : autumnleaves, astra & tumblr. (& amy pour le code profil, god bless her.) J'ai : 24 ans. et mon anniversaire est le : 30 aout. Je suis : franco-américain. et mes origines sont : américaines. En ce moment, je : suis enfin diplômé en droit international et humanitaire, et je poste également des covers et des compositions personnelles sur ma chaîne youtube, qui commence à faire un joli buzz grâce à ma dernière chanson. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez ma mère pour le moment, en attendant de trouver l'appart de nos rêves avec ma soeur. Ce qui m'attire ce sont : les femmes uniquement. et côté coeur je suis : célibataire qui assume pas ses sentiments.
. :

what if i fall ?
HOW DARLING, WHAT IF YOU FLY ?
don't you dare touch her
LAY A HAND ON HER AND I SHALL SHOW YOU NO MERCY. ATTACK HER AND YOU'LL HAVE TO ANSWER TO ME.

you'd let the world burn to keep him safe.
(NO IT'S WORST THAN THAT, YOU WOULD LIGHT UP THE MATCH.)
my kingdom for the princess



one day we will crash together
BECAUSE YOU AND ME, WE ARE MADE FROM EACH OTHER'S RIBS. OUR HEARTS ARE SLOTTED IN THE OTHER'S CHEST.


sunshines of my life



(still under construction, 4 more to go)

James A. Hemsworth
« DECET IMPARATOREM STANTEM MORI »
- ambitious epsilon

( » ) Jeu 17 Aoû 2017 - 17:21
Journée vraiment étrange, qui semble sortir tout droit d’un mauvais film de série B - si ce n’est d’un film porno. Ca le fait rire en fait, brise sa parfaite posture de fier Epsilon, fait s’ébranler le masque de gosse de riche. C’est drôle, infiniment, et excitant aussi, face à l’inconnue de la situation. Il ne sait absolument pas quoi les prochaines heures leur réservent, et cela est quelque chose de rare dans sa vie, alors il décide d’en profiter. Il s’assure rapidement qu’il n’y aura pas de conséquences trop graves, du genre qui inclut une fille mineure dans un lieu interdit ou un petit copain caché qui n’apprécierait sûrement pas du tout la situation. Et puis, finalement, il se retrouve entraîné dans ce tourbillon de folie et d’inconnu, et il se fait absorbé par celui-ci avec grand plaisir. Il s’en amuse grandement même, taquinant gentiment la gamine effrontée. Il fait un peu le malin, joue avec les mots, et son sourire s’agrandit en la voyant se prendre au jeu. La suite des festivités risque d’être fort intéressante si elle se sent si à l’aise sur un terrain pareil. "Tu peux être fier, t'es ma première fois et je me rappellerai de ce moment toute ma vie.” Il fait une espèce de fausse révérence, prend un air un peu pompeux. “Tout le plaisir est pour moi très chère. C’est un honneur de marquer ainsi votre vierge esprit.” Sourire qui redouble, parce qu’il s’amuse vraiment trop, et ça ne devrait pas être permis, vraiment. "Et toi alors tu as une carte de fidélité ici ?” Il s’empêche d’éclater de rire trop fort, car cela semble plutôt déplacé par ici étrangement. Il lui répond alors qu’elle joue brièvement avec de sympathiques menottes en fourrure rose bien clichées qui lui font lever un sourcil. “Bien évidemment, j’ai même déjà eu plusieurs cadeaux vu mon nombre d’achats. Ma salle de plaisir ferait pâlir de jalousie Christian Grey lui-même.” Il en raconte un peu beaucoup des conneries, quand même, mais de toute manière elle ne le connait même pas, alors elle ne va sûrement pas trouver bizarre venant de lui. Elle ne sait pas que ce n’est normalement pas son genre de dire autant d’énormités en même temps. "Ca te tente pas ?” Il grimace face à l’horrible objet devant lui, l’attrapant du bout des doigts pour le remettre en rayon. “Désolé chérie, mais je passe mon tour ce coup-ci.” Très peu pour lui, ce genre de pratiques. Et il ne voulait pas du tout avoir la moindre pensée concernant des relations sexuelles entre hommes, parce que cela lui faisait penser à un homme homosexuel et il allait forcément finir par penser à son père et au secours, c’était la dernière personne à laquelle il avait envie de penser à cet instant. "Elle est où la fameuse tenue ? Que je l’essaye." Sourire qui revient, alors qui lui attrape de nouveau la main pour la guider à travers les rayons rapidement. Ils quittèrent les objets pour regagner le coin des tissus. Il était tombé sur cet ensemble alors que lui et des potes s’étaient amusés à rentrer simplement pour être de pauvres gamins entrain de s’amuser en faisant bouger des phalus en plastique et en tentant de trouver l’utilité de certaines choses. Il n’aurait jamais imaginé revenir par ici pour montrer de la lingerie à une parfaite inconnue. Il attrapa le cintre, le montrant fièrement à Mia, exposant la fine dentelle blanche et les diverses pièces composant la tenue. “Alors ?”
avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 662
Points : : 807
Avatar : : Bridget Satterlee.
Autres comptes : : Vitoria A. Jamlows et Hazel T. Caldwell.
Pseudo internet / prénom : : Héléna/Hmtbn.
Crédits : : persephone. J'ai : 18 ans même si je dis assez souvent que j'en ai 21 et mon anniversaire est le : 1er juin. Je suis : américaine et mes origines sont : Australiennes comme tous les membres de la famille Fairfield. En ce moment, je : rentre en deuxième année de communication et de design des médias sans savoir pourquoi et comment j'ai fait pour valider mon année. En dehors des cours je fais partie : de théâtre., l'unique chose qui m'intéresse réellement. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la maison familiale, même si je squatte beaucoup dans la confrérie pour être tranquille. Ce qui m'attire ce sont : les deux sexes, je n'ai pas d'étiquette du moins je suis bien trop jeune pour m'en coller une sur le front et côté coeur je suis : célibataire. Celui qui sortira avec moi devra passer le test des six grands frères, bonjour l'angoisse.
. :
Mes rps en cours :
Teo-LiloJamesfairfieldClayJaedenAriellaNaveenTeo


Family where life begins and love never ends.

✾✾✾



I will always have this piece of my heart that smiles whenever I think about you


◀️▶️︎◁

You know I try but I don't do too well with apologies


★☆★☆


Baby you're not good
Cause they warned me bout your type boy
Think I fell for you, I fell for you.


Mia G. Fairfield
« COR UNUM ET ANIMA UNA »
- solidarity gamma

( » ) Ven 25 Aoû 2017 - 22:46
La citation aussi étrange soit-elle convenait très bien à la situation, tu étais comme une enfant dans un magasin de jouet. Tout t'intéressé, tu voulais tout essayer (du moins presque), et à chaque nouveaux tissus tu étais obligée de glisser tes doigts dessus. Le lieu au départ t'amusait plus que la situation loufoque en elle même, mais James aussi a l'air de si plaire, de s'amuser de la situation. Jouant sur les mots, obligée de rentrer encore une fois dans le jeu. Tout était un jeu pour toi, tu ne prenais rien au sérieux depuis les premiers sms échangés. A quoi bon, la vie était trop courte pour s'arrêter à des peurs, à des interdits. Si tu venais à mourir demain tu tenais à avoir fait ça une fois, James marquant du coup ton esprit à jamais en étant le premier, et pour l'instant le seul à t'avoir emmené dans un tel lieu. Esquissant un sourire au langage soutenu qu'il utilisait tu ne pues t'empêcher à ton tour de poser une question qui était tout le contraire de celle qu'il avait posé. Une carte de fidélité à ce magasin était peut-être la seule chose à qui James était fidèle tu n'en savais rien mais sa réponse te fit rire à ton tour, bien que tu te retenais pour ne pas attirer l'attention sur vous. Tu me la montreras ta fameuse salle de jeu ou tu n'es qu'un piètre menteur, James ? Sans arrière pensée pour le coup, pas prête à subir ce que tu avais vu dans ces fameux films où monsieur Grey s'amusait avec sa soumise. Tu n'étais pas une soumise déjà et là était le problème principal, cependant tu mourrais d'envie de voir si James quelque chose de semblable à la chambre rouge. Trouvant un gadget qu'il ne devait pas avoir chez lui, c'est avec une tonne de second degré que tu lui demandais si cela le tentait. En tout cas, pour tout avouer tu te serais retrouvée bien idiote s'il avait proposé de l'acheter afin que vous l'utilisez. Très peu pour toi, non pas par le dégout qu'un tel acte pouvait apporter mais car si tu aimais autant les filles que les hommes te comporter comme eux c'était très peu pour toi. Tu avais un vagin, tu préférais le garder malgré toutes les contraintes que cela entrainait. "Bonne réponse. glissas-tu alors que tes pas raisonnaient encore à l'intérieur de la boutique. Finalement après avoir fait le plus grand tour, tu te tournais vers James pour savoir où était la fameuse tenue que Natasha aurait du essayer. Dommage pour elle. Quand James attrapa la tenue, tu fus surprise par la quantité de dentelles, il y en avait et peut-être trop mais tu trouvais ça tellement sexy dans un autre sens. "Donne moi ça, je vais au moins essayer le soutien-gorge et les jarretelles avant de me décider. Si tu étais venue ici ce n'était pas pour faire marche arrière au moment d'essayer une tenue. De toute manière tu n'avais jamais été complexé par ton corps, tu n'avais aucun gène et ça tu le devais au fait de n'avoir grandi qu'entouré d'homme si on ne comptait pas ta mère évidemment. Tirant le rideau, après tout le spectacle n'était pas pour tout le monde tu retiras ton pantalon et ton haut pour glisser tout ce que composait l'ensemble. "Entre" glissas-tu tout en te tournant vers les rideaux qui vous séparaient. Peut-être que tu n'avais pas le corps de Natasha, mais tu t'aimais dans cette tenue, à voir si lui aimait également.
SUN GOES DOWN :: Los Angeles :: Central :: Downtown :: Grand Central Market
awkward (mia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 


Sauter vers: