AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 i still owe you a reason ∞ warlia


 :: UCLA :: Sycamore Court :: Gamma House

Epsilon
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 02/03/2017 et depuis j'ai posté : 539 messages. J'en suis à : 1283 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Scott Eastwood. Sur le forum je suis aussi : Quinn la chieuse, Casey le flic & Oswald la pas douée. On peut me connaître sous le nom de : Amélie (aka .sassenach). Pour mon avatar et ma signature je crédite : tearsflight (avatar) & tumblr (gifs).
J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : étudiant en Droit et prince d'Angleterre. En dehors des cours je fais partie : du club de boxe et humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans mon appartement fraîchement acquis sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fiancé à Lexa grâce à nos adorables familles & légèrement obsédé par une belle brune.
. :
TROUBLE'S MY MIDDLE NAME.
I’VE BEEN DRIPPING LIKE ENDORPHIN, ADDICTED TO THAT FANTASY. FELT SO GOOD I NEED THERAPY, YEAH I GOTTA FEVER.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

THE TWINS
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHING OR FORGOTTEN.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

I LOVED AND I LOST YOU
WHAT I WANT IS TO STAY HERE WITH YOU AND IMAGINE THE WORLD OUTSIDE DOESN’T EXIST.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

ME & MY GIRLS
LET ME SHIELD YOU FROM THE WORLD AND PRETEND YOU'LL BE SAFE IN MY ARMS.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

BROS OVER HOES
BUT IT DOESN’T APPLY WHEN THE GIRL IS YOUR FUTURE WIFE.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN

Warren Windsor

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ♚ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.

Ven 16 Juin 2017 - 16:00 i still owe you a reason ∞ warlia


warren & natalia

❝ i still owe you a reason ❞

Le calme est revenu prendre place dans ma maison, à tel point qu’il me frustre et ne fait qu’amplifier le trou béant que j’ai dans la poitrine à cause de son absence. Peut-être aurais-je dû accepter la proposition de Jayden, le laisser rester plus longtemps à Los Angeles pour qu’il puisse garder un oeil sur moi et m’éviter de faire des conneries, mais ça aurait été égoïste de ma part. Je le suis déjà bien assez le reste du temps, il est temps pour moi d’apprendre à me contrôler. Jayden doit retourner à New York, dans son cabinet et auprès de sa petite amie, moi … et bien je dois apprendre à me débrouiller tout seul même si ce n’est pas gagné. J’accumule les combats dernièrement et si je me débrouille plutôt bien en boxe, le fait que ça soit illégal amène mes opposants à être vicieux. Je ne compte même plus le nombre d’hématomes que j’ai sur le corps ou combien de fois ma lèvre a été fendue. Je vais finir aux urgences un jour, c’est certain. Durant ces quelques heures de pure violence que je porte le titre de prince d’Angleterre ne change en rien les règles - ou l’absence de règles - de ces combats. C’est le seul moyen que j’ai trouvé pour évacuer ma frustration depuis la dernière conversation que j’ai eu avec Natalia.

Violent lorsque je suis frustré, plutôt que de coucher avec la première venue en y allant trop fort, j’ai préféré ne pas empirer mon cas et choisir les combats illégaux. Ce soir, je m’y suis encore rendu et une fois l’angoisse passée, une fois dans ce qu’ils appellent « l’enclos » j’ai tout oublié et les premiers coups sont tombés. Tout d’abord largement favori, j’ai baissé ma garde sans m’en rendre compte et la revanche a été salée. A terre, le visage en sang, tout mon abdomen douloureux, je finis par capituler quitte à perdre de l’argent. En revanche, ma frustration est toujours là parce que j’ai passé ma journée à penser à elle et je sais que j’ai besoin de la voir qu’elle le veuille ou non. Refusant les soins du pseudo médecin qui s’approche de moi, je crache un peu de sang et remets ma chemise en partant déjà alors que la soirée ne fait que commencer. J’aurais pu enchaîner avec un autre combat plus tard mais ça aurait été trop pousser. Même si je n’ai pas vu mon reflet, je peux sentir à la douleur que ma cicatrice à la lèvre s’est à nouveau ouverte, que mon arcade droite l’est aussi et que j’aurais sans doute un bel oeil noir demain. Respirer me fait aussi un mal de chien, mais j’accepte la douleur et me traîne jusqu’à ma voiture. A semi-conscient, je parviens toutefois à gagner le campus de UCLA et surtout à me garer devant la confrérie Gamma. Pourtant, je ne sors pas de la voiture, je n’ai pas le courage d’aller jusqu’au bout. Alors je reste là, ne sachant l’heure qu’il est ni combien de temps je vais rester assis dans ma voiture alors que j’ai mal partout et que j’aurais grand besoin de soins mais cette distance plus minime entre elle et moi me détend, m'apaise.
@Natalia B-Montaigu


Dernière édition par Warren Windsor le Sam 24 Juin 2017 - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gamma
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 25/01/2017 et depuis j'ai posté : 373 messages. J'en suis à : 901 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Jenna-Louise Coleman Sur le forum je suis aussi : Neena K. Duncan, la détective intrépide & Mahé, le pilote indécis. On peut me connaître sous le nom de : exotic (sarah). Pour mon avatar et ma signature je crédite : ava : CHOUNETTE | sign : byendlesslove.
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature, en 2e année, ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, bien déçue par les hommes, ou un homme en particulier.
. :




I fell in love with life.
For the first time, everything inspired me.
__________________________________



So when I tell you to leave
it only means I want you to stay.

__________________________________

I would rather walk with a friend in the dark,
than alone in the light.



__________________________________



And it's love if everything reminds you
of the person you are trying to forget.



Natalia B-Montaigu

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse

Ven 16 Juin 2017 - 18:12 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


I still owe you a reason
ft. natalia & warren
Ce soir, soirée entre fille. L'une depuis bien longtemps, je devais avouer. L'idée était de rassembler notre confrérie, malgré nos différences. On était toutes conviées, sauf exceptions, mais selon notre présidente c'était mieux vue si nous participions. Certaines avaient été désignées pour organiser cette petite soirée : dont moi. J'avais passé une grande partie de ma semaine à trouver des activités, acheter ce dont on avait besoin, et tout ce qui nous avait sembler être une bonne idée. L'heure fatidique était enfin arrivée, et j'avais hâte de m'en séparer. C'était plus comme un fardeau, pour moi. Organiser et gérer les choses n'étaient pas mes points forts, mais je prenais ça comme un défis. De un, ça m’entraînait à devoir être organiser si je voulais plus tard prendre la tête de Vérone. De deux, ça m'aidait à ne pas laisser mes esprits diverger...Diverger par ce que je souhaitais oublier. Soupirant, je m'asseyais dans un fauteuil, en voyant toutes mes sœurs s'installer devant notre équipe. Jane, la responsable de notre petite comité d'organisation, commença son exposé sur le déroulement des prochaines heures, tandis que je me massais la main gauche. J'étais tombée lors de ma promenade en forêt avec Audi, et je m'étais foulée la main. Elle me faisait mal, mais ça restait supportable. La plupart des filles étaient présentes, mais on notait encore certaines retardataires.  « Bon, bah...on va pouvoir commencer ! » La porte d'entrée claqua rapidement, et l'une des retardataires s'infiltra dans le salon.  « Excusez-moi, j'ai finis plus tard. Dites...quelqu'un sait pourquoi le Prince d'Angleterre contemple la maison dans sa voiture, sans bouger ? » « Quoi ? » Mon coeur s’accéléra aussitôt. Comme à chaque fois dont on parlait de lui. Si je m'étais redressée, subitement, les yeux ronds. Les autres avaient finit par tourner la tête vers moi, étonnées. Moi qui voulait être discrète là-dessus devant toutes les autres, c'était loupé. « Tu devrais aller le voir...il a pas l'air d'aller bien. » Je me mordis la lèvre en secouant la tête. « Non. Il va partir, croyez moi. »

Une heure. Une heure s'était écoulée depuis que la soirée avait débutée, et je luttais contre l'envie de regarder par la fenêtre pour savoir s'il était toujours là. Mais je ne bougeais pas. Le film continuait de tourner devant les conversations inutiles féminins ; les popcorns et chocolat en main. Certaines se faisaient les ongles, d'autres se faisaient des masques pour le visage. Moi...je n'avais pas bouger de mon fauteuil, m'enfonçant devant cette culpabilité monstre qui m'accablait. Une des filles regarda par la fenêtre et soupira. « Il est toujours là, tu sais. » Ma culpabilité se renforça aussitôt. Comment pouvais-je le laisser ainsi hein ? « Va lui apporter de l'eau au moins » Elle avait saisit une petite bouteille d'eau sur la table et me la tandis. Je soupirai de nouveau. « D'accord... » Je saisis la bouteille d'eau, me leva et me fraya un chemin vers la sortie. L'air était légèrement frais quand je me retrouva dehors, en petit t-shirt. M'approchant vers sa voiture, je finis par lui taper au carreau pour qu'il me laisse entrer. « Warren, ouvre-moi. » Je ne distinguais pas son visage, mais malgré la pénombre, il semblait figé, perdu dans ses pensées.

© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor
Revenir en haut Aller en bas
Epsilon
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 02/03/2017 et depuis j'ai posté : 539 messages. J'en suis à : 1283 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Scott Eastwood. Sur le forum je suis aussi : Quinn la chieuse, Casey le flic & Oswald la pas douée. On peut me connaître sous le nom de : Amélie (aka .sassenach). Pour mon avatar et ma signature je crédite : tearsflight (avatar) & tumblr (gifs).
J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : étudiant en Droit et prince d'Angleterre. En dehors des cours je fais partie : du club de boxe et humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans mon appartement fraîchement acquis sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fiancé à Lexa grâce à nos adorables familles & légèrement obsédé par une belle brune.
. :
TROUBLE'S MY MIDDLE NAME.
I’VE BEEN DRIPPING LIKE ENDORPHIN, ADDICTED TO THAT FANTASY. FELT SO GOOD I NEED THERAPY, YEAH I GOTTA FEVER.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

THE TWINS
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHING OR FORGOTTEN.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

I LOVED AND I LOST YOU
WHAT I WANT IS TO STAY HERE WITH YOU AND IMAGINE THE WORLD OUTSIDE DOESN’T EXIST.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

ME & MY GIRLS
LET ME SHIELD YOU FROM THE WORLD AND PRETEND YOU'LL BE SAFE IN MY ARMS.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

BROS OVER HOES
BUT IT DOESN’T APPLY WHEN THE GIRL IS YOUR FUTURE WIFE.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN

Warren Windsor

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ♚ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.

Dim 18 Juin 2017 - 10:04 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


warren & natalia

❝ i still owe you a reason ❞

Assis dans ma voiture, je n’ai pas le courage d’en sortir, pas le courage de l’affronter même si je sais que j’ai besoin de la revoir. Je suis un drogué à la recherche de sa dose pour ne pas s’effondrer. Si ma drogue est plus douce, elle reste addictive et destructrice. J’essaye de me reconstruire depuis des jours. J’essaye d’avancer, de la chasser de mon esprit - certes de la pire façon qui soit - mais rien ne semble y faire. Je suis condamné à l’avoir dans la peau quoi que je fasse et quoi que je dise. Peut-être est-ce une sorte de punition ? Un châtiment pour avoir été moi-même abominable avec les femmes … je ne saurais dire. Quoi qu’il en soit, je reste assis derrière le volant de façon indéterminée, le temps coupé par les quelques moments où je perds conscience. Les coups auxquels j’ai eu le droit ce soir n’ont pas été retenus et même si c’était libérateur sur le coup, ça fait sacrément mal désormais. Les urgences semblent être l’endroit où je devrais me trouver mais non seulement je n’ai pas la force de conduire jusqu’à l’hôpital le plus proche, mais en plus de ça je serais tellement pas discret que ça risque de faire la Une.

Non, perdre connaissance dans ma voiture c’est bien mieux. J’ignore combien de temps j’ai été dans les vapes. Je me réveille uniquement lorsque j’entends quelque chose frapper non loin de moi. Réveillé brusquement, il me faut quelques secondes pour comprendre que quelqu’un vient de frapper contre la vitre de ma portière. Groggy, je fixe un point devant moi afin de retrouver mes esprits, de penser convenablement. « Warren, ouvre-moi. » Un frisson parcourt tout mon corps en reconnaissant cette voix. Mes mains à nouveau sur le volant se crispent et je tente de calmer les battements frénétiques de mon coeur avant de tourner la tête vers Natalia. Etant donné mon état je ne sais si j’ai été vraiment lent ou si ce n’était que dans ma tête. D’une main ferme, j’ouvre la portière après qu’elle se soit reculée et je sors tant bien que mal de ma voiture. « Quelle heure est-il ? » Telle est la première chose que je lui dis. Des jours sans la voir, des jours en respectant son souhait, et la seule chose que je fais c’est lui demander l’heure. Je pince mes lèvres, grimace face à la douleur que ça réveille et lève les yeux vers Natalia. « Je suis étonné que tu n’ai pas appelé la police en voyant ma voiture rester là. » Est-ce que je suis resté devant la confrérie Gamma des heures ? Je ne saurais dire. La seule chose dont je suis certain est que je dois avoir un léger traumatisme. L’image de Natalia se met à danser sous mes yeux et je me laisse tomber contre ma voiture pour ne pas le faire au sol.
@Natalia B-Montaigu


Dernière édition par Warren Windsor le Sam 24 Juin 2017 - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gamma
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 25/01/2017 et depuis j'ai posté : 373 messages. J'en suis à : 901 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Jenna-Louise Coleman Sur le forum je suis aussi : Neena K. Duncan, la détective intrépide & Mahé, le pilote indécis. On peut me connaître sous le nom de : exotic (sarah). Pour mon avatar et ma signature je crédite : ava : CHOUNETTE | sign : byendlesslove.
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature, en 2e année, ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, bien déçue par les hommes, ou un homme en particulier.
. :




I fell in love with life.
For the first time, everything inspired me.
__________________________________



So when I tell you to leave
it only means I want you to stay.

__________________________________

I would rather walk with a friend in the dark,
than alone in the light.



__________________________________



And it's love if everything reminds you
of the person you are trying to forget.



Natalia B-Montaigu

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse

Dim 18 Juin 2017 - 11:23 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


I still owe you a reason
ft. natalia & warren
Ma grand-mère avait toujours dis que le temps était précieux ; qu'on comprenait sa valeur uniquement lorsqu'on avait perdu l'être cher. J'avais toujours pensé qu'elle parlait de mon père, mort trop tôt. Mais elle arrivait toujours à me faire douter de ses propos : était-ce un amant perdu ? un amour impossible ? Je ne saurai dire. Elle me répétait sans cesse que le coeur avait ses raisons et qu'il fallait souvent l'écouter plutôt que de ces propres principes. A l'époque, je supposais qu'elle me parlait de notre destinée, mais aujourd'hui, plus que jamais, ses mots faisaient sens. Jamais je n'aurait éprouvé une telle confirmation depuis que je l'avais quitté à cette soirée. J'avais besoin de temps, pour me remettre de tout ça, guérir ce qu'il avait réussis à détruire. Pourtant, à chaque seconde où je me tenais loin de lui pour penser à moi, c'était comme si j'en perdais une autre. Mon coeur était probablement la cible. Mais ma tête refusait de l'écouter. Effroyablement, elle n'en faisait qu'à sa tête.

Il s'écoula quelques longues minutes avant qu'il n'ose réagir à ma voix et à mes frappes sur la vitre. Pendant ce laps de temps, l'inquiétude me submergea. Il n'avait pas bougé d'un poil, et j'imaginais toute sorte d'horreur. Je continuais de frapper avec insistance lorsqu'il finit par légèrement bouger ce qui avait finit par me rassurer. Du moins, le temps d'un instant. Il ouvrit la porte et s’éjecta du siège conducteur. « Quelle heure est-il ? » J'arquais un sourcil en répondant rapidement « 22h passé, déjà.»  « Je me suis étonné que tu n'ai pas appelé la police en voyant ma voiture rester là. » Je secouais la tête en commençant à faire le tour de la voiture : « Dis pas de bétises..j'all...» Je n'avais pas encore fait totalement le tour, ni fini ma phrase qu'il s'écroula contre la portière de voiture. « Warren ! » J'avais crié sans m'en rendre compte, en accourant vers lui. Une fois à sa portée, mon estomac se noua encore plus. Sa tête, ensanglantée, parsemé de coup, tournait malgré ses blessures à une couleur blanchâtre. Ma main libre vint le soutenir un peu, s'infiltrant le long de ses côtés, mais à sa grimace, je su que son beau visage n'était pas la seule victime. Il se laissa glisser contre la portière, privé de force, m'entraînant au sol. « Mon dieu, Warren...qu'est ce qui c'est passé ? » Si la peur et l'inquiétude m'avait vite submergée, la culpabilité s'amplifia à mesure où je réalisais qu'il était dans cet état depuis qu'il était arrivé, et que je l'avais laissé pourrir plus d'une heure. Bon sang...quelle personne je faisais hein? Et s'il lui était arrivé quelque chose, me serais-je pardonné un jour ? Ma main lâcha la bouteille d'eau proche de nous, et vint s'aventurer sur son visage. Il semblait légèrement dans les vapes, sans forcément avoir perdu totalement connaissance. « Restes avec moi, Warren. » Il fallait que je fasse quelque chose : appeler les secours ? Je n'avais pas mon portable sur moi. Le laisser pour aller le chercher, hors de question. Le laisser comme ça ? Et s'il avait une commotion ? Je secouais la tête pour me reprendre, en lui tapotant légèrement les épaules : « Je t'en prie, restes éveillé. »


© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor
Revenir en haut Aller en bas
Epsilon
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 02/03/2017 et depuis j'ai posté : 539 messages. J'en suis à : 1283 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Scott Eastwood. Sur le forum je suis aussi : Quinn la chieuse, Casey le flic & Oswald la pas douée. On peut me connaître sous le nom de : Amélie (aka .sassenach). Pour mon avatar et ma signature je crédite : tearsflight (avatar) & tumblr (gifs).
J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : étudiant en Droit et prince d'Angleterre. En dehors des cours je fais partie : du club de boxe et humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans mon appartement fraîchement acquis sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fiancé à Lexa grâce à nos adorables familles & légèrement obsédé par une belle brune.
. :
TROUBLE'S MY MIDDLE NAME.
I’VE BEEN DRIPPING LIKE ENDORPHIN, ADDICTED TO THAT FANTASY. FELT SO GOOD I NEED THERAPY, YEAH I GOTTA FEVER.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

THE TWINS
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHING OR FORGOTTEN.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

I LOVED AND I LOST YOU
WHAT I WANT IS TO STAY HERE WITH YOU AND IMAGINE THE WORLD OUTSIDE DOESN’T EXIST.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

ME & MY GIRLS
LET ME SHIELD YOU FROM THE WORLD AND PRETEND YOU'LL BE SAFE IN MY ARMS.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

BROS OVER HOES
BUT IT DOESN’T APPLY WHEN THE GIRL IS YOUR FUTURE WIFE.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN

Warren Windsor

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ♚ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.

Dim 18 Juin 2017 - 15:50 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


warren & natalia

❝ i still owe you a reason ❞

De vagues souvenirs viennent m’assaillir. Des crissements de pneus, la voiture qui s’emballe, des cris et plusieurs tonneaux. L’accident de voiture remonte à des années et pourtant j’en garde plusieurs séquelles. Si les cauchemars ont diminué avec les années, j’ai une cicatrice tout le long de mon torse pour me le rappeler tous les jours, une cicatrice qui fait que je suis incapable de laisser quelqu’un me toucher à cet endroit-là. Je me souviens de la douleur au réveil dans l’ambulance, l’impression d’avoir mon corps réduit en miettes et la sensation que celui-ci tout entier répliquait les battements de mon corps un peu trop violemment. Si les maux sont différents ce soir, j’ai tout aussi mal lorsque je respire. Apprendre que j’ai une ou deux cotes fêlées ne me surprendrait pas et pourtant je joue l’idiot en restant là. « 22h passé, déjà. » Me répond Natalia mais je n’écoute déjà plus vraiment, concentré sur les petits points blancs et noirs qui s’agitent devant moi. Je trouve toutefois la force de lui dire que je suis surpris qu’elle n’ait pas appelé la police, c’est qu’elle a probablement reconnu ma voiture … « Dis pas de bêtises..j’all… » Elle ne termine pas sa phrase.

Je commence à m’écrouler contre le véhicule, tournant à moitié de l’oeil. « Warren ! » S’écrit-elle en faisant le tour de la voiture pour me rejoindre. Elle ne m’a pas encore vu. Elle n’a pas aperçu l’état dans lequel je suis, un état pitoyable … tout comme moi. « Mon dieu, Warren...qu'est ce qui c'est passé ? » Mes paupières se ferment légèrement bien que je mette tout en oeuvre pour rester éveillé. Je sens le bras de Natalia se glisser autour de moi et une grimace apparait sur mon visage révélant que cette tentative de m’aider à rester debout n’est pas une excellente idée. Mes jambes se coupent et malgré moi, je l’entraîne vers le sol. « Restes avec moi, Warren. » Ses mains tapotent mes épaules. Je suis toujours là, pas en meilleure forme, mais je n’ai pas encore perdu connaissance alors je relève la tête pour le lui faire comprendre. « Je t'en prie, restes éveillé. » Inspirant et expirant doucement - même si ça n’atténue en rien la douleur - je pose mon regard sur elle et trouve la force de sourire. « Je suis réveillé. » Affirmai-je presque dans un chuchotement. « J’ai juste besoin de quelques minutes pour me ressaisir. » Mentis-je. Ce n’est pas de quelques minutes dont j’ai besoin mais d’une nuit complète dans un lit d’hôpital. « C’est … ce n’est rien de grave, juste quelques ecchymoses. Je voulais voir comment tu allais … je peux … partir si tu veux. » Souffle court, parler me fatigue plus que je l’aurais pensé. Peut-être aurais-je mieux fait d’accepter d’être ausculter par le pseudo médecin …
@Natalia B-Montaigu


Dernière édition par Warren Windsor le Sam 24 Juin 2017 - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gamma
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 25/01/2017 et depuis j'ai posté : 373 messages. J'en suis à : 901 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Jenna-Louise Coleman Sur le forum je suis aussi : Neena K. Duncan, la détective intrépide & Mahé, le pilote indécis. On peut me connaître sous le nom de : exotic (sarah). Pour mon avatar et ma signature je crédite : ava : CHOUNETTE | sign : byendlesslove.
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature, en 2e année, ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, bien déçue par les hommes, ou un homme en particulier.
. :




I fell in love with life.
For the first time, everything inspired me.
__________________________________



So when I tell you to leave
it only means I want you to stay.

__________________________________

I would rather walk with a friend in the dark,
than alone in the light.



__________________________________



And it's love if everything reminds you
of the person you are trying to forget.



Natalia B-Montaigu

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse

Dim 18 Juin 2017 - 19:44 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


I still owe you a reason
ft. natalia & warren
Comment étais-je tombé aussi bas ? Comment avais-je pu le laisser là pendant plus d'une heure dans cet état-ci ? Ou était passé la Natalia altruiste et aimante, prête à aider son prochain ? Avait-elle disparue au moment où cet homme m'avait brisé le coeur ? Cet homme presque inconscient qui revenait sans cesse vers moi comme un boomerang et dont...inévitablement j'étais tombée amoureuse. Et pourtant malgré ce que je lui avais dis, je l'avais supplié, il refusait de me laisser tranquille. Probablement pour la même raison que je n'arrivais pas à le supprimer de ma tête. « Je suis réveillé. » Sa voix, dans un léger sourire, me rassura légèrement. Pourtant je ne cru en rien ce qu'il me dit par la suite:  « J'ai juste besoin de quelques minutes pour me ressaisir. » « Non, t'a besoin d'un médecin. » Ma voix était ferme, alors que mes mains parcouraient légèrement son corps dans des douces caresses. Il avait besoin d'aide, au lieu d'aller la chercher, il était venue vers moi. Pourquoi hein ? Ça n'avait rien de cohérent. « C'est...ce n'est rien de grave, juste quelques ecchymoses. Je voulais voir comment tu allais...je peux...partir si tu veux. » Je secouais la tête frénétiquement :  « T'es qu'un idiot. » Je regardais autour de nous, un instant, regarda la maison, et pensa à Jenny, future médecin en herbe. J'humidifais mes lèvres avant de demander : « Tu peux te lever ? » Il acquiesça malgré la douleur, je n'étais pas certain qu'il le puisse vraiment, mais nous n'avions pas le choix. « Allez, aides moi à te relever... » Je le saisis par le dessous des épaules pour l'aider à se lever. Cette proximité me perturba au plus au point, son léger parfum que j'adorais mélangé à de la transpiration froide. « Doucement...» Un bref étourdissement, ses bras s’agrippèrent à moi comme ils le pouvaient, tandis que sa tête balançant finit par s'écraser sur mon épaule. « Viens, on rentre. » Un pas après l'autre, il titubait, le souffle coupé sans doute à cause de la douleur. On ne dit pas un mot jusqu'à la porte d'entrée et lorsqu'on traversa le grand hall, ouvert sur le grand salon, les discussions s'effacèrent progressivement.  « Jenny ?! » criais-je rapidement.  « J'ai besoin de toi. » Elle se leva rapidement, et alors qu'on commençait à monter les marches vers ma chambre, finit par nous rejoindre.  « Qu'est ce qui c'est passé ? » demanda-t-elle en regardant l'état de Warren.  « J'en sais rien. Je l'ai trouvé comme ça...» En haut des escaliers, je me dirigeais vers ma chambre.  « Je le dépose dans ma chambre, va chercher la trousse de secours. » Quelques secondes plus tard, j'ouvrais la porte en tenant fermement le petit prince sous le bras.  « J'avais jamais fait gaffe, mais t'es assez lourd, Warren. » A l'approche de mon lit, je me séparais de lui, et le laissa s'asseoir rapidement. Il faillit se laisser tomber en arrière, mais je le retins.  « Pas si vite, Don Juan. » Je lui saisis le bas de son t-shirt, et commença à le relever pour contempler l'état des dégâts. Il affichait un sourire, satisfait, et je pressentais qu'à son regard soudainement étincelant, il allait me taquiner à ce sujet.  


© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor
Revenir en haut Aller en bas
Epsilon
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 02/03/2017 et depuis j'ai posté : 539 messages. J'en suis à : 1283 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Scott Eastwood. Sur le forum je suis aussi : Quinn la chieuse, Casey le flic & Oswald la pas douée. On peut me connaître sous le nom de : Amélie (aka .sassenach). Pour mon avatar et ma signature je crédite : tearsflight (avatar) & tumblr (gifs).
J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : étudiant en Droit et prince d'Angleterre. En dehors des cours je fais partie : du club de boxe et humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans mon appartement fraîchement acquis sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fiancé à Lexa grâce à nos adorables familles & légèrement obsédé par une belle brune.
. :
TROUBLE'S MY MIDDLE NAME.
I’VE BEEN DRIPPING LIKE ENDORPHIN, ADDICTED TO THAT FANTASY. FELT SO GOOD I NEED THERAPY, YEAH I GOTTA FEVER.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

THE TWINS
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHING OR FORGOTTEN.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

I LOVED AND I LOST YOU
WHAT I WANT IS TO STAY HERE WITH YOU AND IMAGINE THE WORLD OUTSIDE DOESN’T EXIST.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

ME & MY GIRLS
LET ME SHIELD YOU FROM THE WORLD AND PRETEND YOU'LL BE SAFE IN MY ARMS.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

BROS OVER HOES
BUT IT DOESN’T APPLY WHEN THE GIRL IS YOUR FUTURE WIFE.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN

Warren Windsor

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ♚ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.

Dim 18 Juin 2017 - 21:43 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


warren & natalia

❝ i still owe you a reason ❞

« Non, t'a besoin d'un médecin. » Je fais une légère moue. En temps normal j’aurais approuvé en agitant légèrement la tête, mais ce soir je n’ai même pas la force de faire ça et si je l’avais, j’aurais trop peur que ça soit douloureux. Je me contente de cette moue pour toute réponse alors que je reste assis par terre comme un bien-heureux. Le monde semble tourner un peu moins une fois les fesses sur le béton, en revanche les points dansants sont toujours là ce qui, en général, est signe que je vais bientôt tourner de l’oeil. Je lutte, je tente tout pour rester conscient même si m’endormir me semble être de plus en plus tentant. « T'es qu'un idiot. », « Ce n'est pas nouveau. » Je réplique, amusé. Oh, il n’y a rien de drôle dans tout ça. Je ne suis qu’un pauvre crétin qui joue avec sa vie uniquement parce que la femme à laquelle il cède de plus en plus son coeur se refuse à lui … Un véritable gamin qui voit qu’on ne cède pas à son caprice. Seulement, Natalia ce n’est pas un caprice. Plus les jours passent et plus je me rends compte que cette femme, ce visage de poupée, ces grands yeux marrons et cette tendresse dans le regard sont ancrés dans ma peau. Je me suis attaché à elle comme à aucune autre par le passé et comme à aucune autre dans le futur. En quelques mots, je suis tombé amoureux. « Tu peux te lever ? » J’acquiesce et tente de me relever, mais ce n’est pas fameux. Ma force dans mes jambes semble m’abandonner et tout en moi désir rester au sol aussi longtemps que possible pour se soigner … et se venger plus tard de la torture que je lui impose en ce moment. Mais Natalia ne baisse pas les bras. Une fois debout, elle se penche vers moi et passe ses bras sous les miens.

« Allez, aides moi à te relever... » Tant bien que mal, je me redresse et me retrouve si proche d’elle que je pourrais être encore plus idiot et l’embrasser. A la place, je plonge mon regard dans le sien, m’imprègne de cet instant qui se brise que trop vite. Je sens une pointe de malaise naître entre nous alors qu’elle m’aide à marcher jusqu’à la confrérie des Gamma. Le bons sens voudrait que je refuse catégoriquement d’entrer là, de laisser des témoins voir l’état dans lequel je suis et ainsi risquer une fuite, mais je suis tellement mal que je ne réagis pas. Ou peut-être est-ce le fait d’avoir Natalia si proche de moi ? Je ne saurais dire, dans tous les cas nous finissons à l’intérieur du bâtiment et tandis qu’elle appelle une de ses « soeurs » elle m’aide à monter l’escalier ce qui s’avère être une véritable torture. Une fois le premier étage atteint et surtout sa chambre, je suis plus soulagé que jamais. « J'avais jamais fait gaffe, mais t'es assez lourd, Warren. » Un rire m’échappe et la douleur que ça éveille m’arrête aussitôt. « Je crois qu’on me l’avait jamais encore dis. » Avouai-je en prenant place sur son lit. Il faut dire qu’en plus d’être grand, j’entretiens mon corps qui forcément est musclé … donc lourd. Enfin, qu’importe. Ce à quoi je pense désormais c’est m’allongé sur ce lit et dormir jusqu’à demain pour faire passer la douleur, mais alors que je me laisse tomber en arrière, Natalia me rattrape. « Pas si vite, Don Juan. » Intrigué par ce qu’elle attend de moi, un sourire taquin étire mes lèvres une fois qu’elle m’a retiré mon haut. « Tu aimes ce que tu vois ? Je suis certain que ça te manque … hormis peut-être tout ceci … » Dis-je en agitant ma main sur … et bien sur tout mon torse ravagé par les coups que je me prends depuis le début des combats. Puis je réalise ce qui m’attends et je sens mes muscles se contracter. « Ta copine … elle compte pas me toucher ? » Seul mon médecin y est autorisé et encore, ça ne m’empêche de ne pas apprécier, mais une inconnue doublé d’une femme ? Ca risque d’être au-dessus de mes forces.
@Natalia B-Montaigu


Dernière édition par Warren Windsor le Sam 24 Juin 2017 - 22:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gamma
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 25/01/2017 et depuis j'ai posté : 373 messages. J'en suis à : 901 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Jenna-Louise Coleman Sur le forum je suis aussi : Neena K. Duncan, la détective intrépide & Mahé, le pilote indécis. On peut me connaître sous le nom de : exotic (sarah). Pour mon avatar et ma signature je crédite : ava : CHOUNETTE | sign : byendlesslove.
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature, en 2e année, ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, bien déçue par les hommes, ou un homme en particulier.
. :




I fell in love with life.
For the first time, everything inspired me.
__________________________________



So when I tell you to leave
it only means I want you to stay.

__________________________________

I would rather walk with a friend in the dark,
than alone in the light.



__________________________________



And it's love if everything reminds you
of the person you are trying to forget.



Natalia B-Montaigu

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse

Dim 18 Juin 2017 - 22:38 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


I still owe you a reason
ft. natalia & warren
« Ce n'est pas nouveau. » Oui, ce n'était qu'un idiot. Il l'avait toujours été, mais j'avais l'impression que c'était mon idiot. L'imbécile qui me surprends toujours, quand bien même il ne le devrait pas. L'avoir près de moi, ce soir, était le parfait exemple. Un exemple irréel qui en soit me brisait le coeur pour plusieurs raisons. D'un, il était quand même là malgré tout ce qu'on s'était dit. De deux, je devais sans doute être la raison de son état actuel. De trois, j'éprouvais un tel sentiment ravageur dans cette situation qu'il m'effrayait tout autant qu'il m'attirait. Pourtant, je tentais de garder la tête calme, pour lui. Il était dans un tel état que je devais garder la tête froide. Il avait besoin d'une assistance : Jenny ferait sans doute l'affaire. Une fois dans ma chambre, j'entrepris de lui enlever son t-shirt pour constater ses blessures. Ma gorge se noua en constatant des coups récents et des bleus datant de plusieurs semaines. En étais-je vraiment la source ? Je passa une main sur mes lèvres, devant l'effroyable vérité. « Tu aimes ce que tu vois ? Je suis certain que ça te manque...Hormis peut-être tout ceci...» Il désignait son buste, avec un léger sourire. Etait-ce uniquement un jeu pour lui ? Sa vie n'était-elle qu'une putain de partie ? « Bon sang, Warren...Qu'est-ce que...? » Il réalisa soudain ce que cette situation allait nécessiter, et je le sentis se redresser, le regard vif. « Ta copine...elle compte me toucher ? » Sa question me sembla tellement bizarre, mon esprit tellement obnubilée par les bleus sur son corps, que je ne pus que bredouiller. « Oui...enfin...je...Elle est médecin, donc oui. » Si la culpabilité était au rendez-vous, puis l'inquiétude, maintenant voilà la colère qui s'invitait dans mon palmarès de sentiments ce soir. Je ne comprenais pas pourquoi il s'infligeait ça, pourquoi il s'autorisait à se tuer à petit feu ? Des combats, sans doute ? Il ne pouvait s'agir de ça. Il ne semblait aucunement paniqué, et puisque ça semblait récurrent... « Warren ? » J'approchais une main sur son torse, comme pour toucher une de ses blessures, mais il me saisit la main. Je me figeai net, incapable de respirer, ou d'expédier le fond de ma pensée. Pourquoi était-il si sur la défensive maintenant hein ? Tout me semblait incohérent. « Pourquoi tu fais ça...? » soufflais-je finalement sa main toujours dans la sienne. Je plongeai mon regard dans le sien, et je supposais qu'il pouvait y lire mon inquiétude, mon incompréhension et ma colère à la fois. Jenny choisis ce moment précis pour débarquer, trousse dans les mains : « Voilà, je l'ai ! » Elle s'infiltra dans ma chambre si rapidement que Warren me lâcha aussitôt et je m'écarta un peu plus de lui. « Warren, c'est ça ? » demanda Jenny, en s'installant près de lui. « Qu'est-ce qui t'es arrivé ? Tu as vraiment mal quelque part ? » Elle semblait l'étudier rapidement de vue, tout en sortant coton, alcool et pansement. Elle savait ce qu'elle faisait, et en lui posant plusieurs questions, elle supposait si il devait vraiment passer voir les urgences. Du moins, c'est ce que je supposais, moi, assise par terre, le long de ma table basse, en regardant Warren les yeux totalement perdue dans ce que je venais de voir, et de comprendre.  


© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor
Revenir en haut Aller en bas
Epsilon
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 02/03/2017 et depuis j'ai posté : 539 messages. J'en suis à : 1283 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Scott Eastwood. Sur le forum je suis aussi : Quinn la chieuse, Casey le flic & Oswald la pas douée. On peut me connaître sous le nom de : Amélie (aka .sassenach). Pour mon avatar et ma signature je crédite : tearsflight (avatar) & tumblr (gifs).
J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : étudiant en Droit et prince d'Angleterre. En dehors des cours je fais partie : du club de boxe et humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans mon appartement fraîchement acquis sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fiancé à Lexa grâce à nos adorables familles & légèrement obsédé par une belle brune.
. :
TROUBLE'S MY MIDDLE NAME.
I’VE BEEN DRIPPING LIKE ENDORPHIN, ADDICTED TO THAT FANTASY. FELT SO GOOD I NEED THERAPY, YEAH I GOTTA FEVER.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

THE TWINS
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHING OR FORGOTTEN.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

I LOVED AND I LOST YOU
WHAT I WANT IS TO STAY HERE WITH YOU AND IMAGINE THE WORLD OUTSIDE DOESN’T EXIST.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

ME & MY GIRLS
LET ME SHIELD YOU FROM THE WORLD AND PRETEND YOU'LL BE SAFE IN MY ARMS.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

BROS OVER HOES
BUT IT DOESN’T APPLY WHEN THE GIRL IS YOUR FUTURE WIFE.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN

Warren Windsor

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ♚ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.

Lun 19 Juin 2017 - 11:21 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


warren & natalia

❝ i still owe you a reason ❞

Assis sur le lit, torse nu, je parviens encore à faire l’idiot, à sourire comme un imbécile en sortant une connerie encore plus grosse que moi. Ce n’est probablement pas le bon moment, mais je suis incapable de penser assez convenablement pour m’en rendre compte. Et puis, j’ai l’impression de ne pas avoir été proche d’elle depuis trop longtemps. Bien sûr, je l’ai cherché. C’est moi qui ai joué au con, c’est moi qui n’est pas assez réfléchi avant de plonger tête baissée dans cette histoire. Seulement, et pour ma défense, pas un seul instant je n’ai imaginé que ça nous amènerait jusque-là, que je serais totalement épris de cette petite poupée de porcelaine qui hante mes jours comme mes nuits. « Bon sang, Warren...Qu'est-ce que...? » Sans prendre le temps de répondre à ce début de question, je comprends que si je dois me faire ausculter, ça signifie que la fameuse Jenny va devoir toucher mon torse et l’idée même que ça se produise pourrait presque me donner assez de force pour partir en courant d’ici. « Oui...enfin...je...Elle est médecin, donc oui. » Mâchoire crispée, me voilà en train de réfléchir à la meilleure façon d’échapper à ce moment que je ne pourrais pas supporter. Perdu dans mes pensées, je n’entends pas Natalia m’appeler, je fixe le sol de la chambre jusqu’à ce que sa main entre dans mon champ de vision. Malgré tout ce que je peux ressentir pour elle, je ne peux pas la laisser me toucher. Elle l’a déjà fait, involontairement en dormant, et ce fut déjà bien assez difficile. Alors, avant qu’elle n’ait le temps de finir son geste, j’attrape sa main fermement en fronçant les sourcils. « Pourquoi tu fais ça...? » Pourquoi je fais quoi exactement ? L’empêcher de me toucher ou me battre au point de risquer ma vie ? Je n’ai guère le temps de répondre que la porte s’ouvre et je lâche rapidement sa main tandis qu’elle s’écarte. « Warren, c'est ça ? » J’opine brièvement tandis que la jeune femme prend place à mes côtés. « Qu'est-ce qui t'es arrivé ? Tu as vraiment mal quelque part ? », « Rien d'intéressant et hormis la tête, le reste ça va. » Mentis-je. C’est la seule façon que j’ai trouvé de détourner son attention de mon torse et ainsi éviter ce que je redoute le plus. « Sans vouloir vexer qui que ce soit, est-ce qu’on pourrait juste s’occuper des coupures superficielles ici et laisser le reste tranquille ? Je préfère que mon médecin s’en occupe. » Sur ces paroles, j’attrape mon haut que je remets en tentant de ne pas grimacer puis je me tourne vers Jenny pour qu’elle s’occupe de mon visage bien que mon regard se pose sur Natalia, assise par terre.
@Natalia B-Montaigu


Dernière édition par Warren Windsor le Sam 24 Juin 2017 - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gamma
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 25/01/2017 et depuis j'ai posté : 373 messages. J'en suis à : 901 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Jenna-Louise Coleman Sur le forum je suis aussi : Neena K. Duncan, la détective intrépide & Mahé, le pilote indécis. On peut me connaître sous le nom de : exotic (sarah). Pour mon avatar et ma signature je crédite : ava : CHOUNETTE | sign : byendlesslove.
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature, en 2e année, ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, bien déçue par les hommes, ou un homme en particulier.
. :




I fell in love with life.
For the first time, everything inspired me.
__________________________________



So when I tell you to leave
it only means I want you to stay.

__________________________________

I would rather walk with a friend in the dark,
than alone in the light.



__________________________________



And it's love if everything reminds you
of the person you are trying to forget.



Natalia B-Montaigu

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse

Lun 19 Juin 2017 - 20:26 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


I still owe you a reason
ft. natalia & warren
Tant de questions, pour si peu de réponses. Voilà ce qu'était Warren Windsor. Une problématique à lui tout seul, dont la réponse restait énigmatique. Quand bien même j'essayais de comprendre comment il pouvait fonctionner, un événement surgissait et m'induisait en erreur, ou me contredisait. C'était ainsi. Toutefois, je me souvenais encore de ses propres paroles : 'Je ne me suis jamais autant confié à quelqu'un'. C'était ce qu'il m'avait dit au tout début, et bizarrement, j'osais croire cette vérité. Aussi complexe qu'il était, je saisissais bien l'importance que j'avais parce que j'apercevais Warren Windsor non pas par son entité, mais bien son entièreté. Et cette entièreté n'était autre qu'un vaste nuancier. Un joli nuancier d'ombres et de lumières.

Toujours assise par terre, à contempler Jenny s'affairer, une seule et même question me taraude encore l'esprit : 'Pourquoi ?' Que ce soit dans les nombreux aspects de sa vie, familiale, amoureuse, sa propre santé, pourquoi diable prenait-il un malin plaisir à s'auto-mutiler ? J'avais exigé du temps et de la distance pour pouvoir y voir plus clair, pour pouvoir me reconcentrer sur moi-même et non lui, pour pouvoir prendre du recule...lui avait simplement décidé de jeter l'éponge, de baisser les bras, de s'appitoyer sur son sort. « Je préférais consulter au moins tes côtes pour voir si rien n'est perforé, Warren. » avait-elle répondu à sa simple question que son médecin pouvait s'en chargé. En les entendant parler, je ne saurai dit pourquoi j'eus cette fermeté, mais je su à l'instant que la distance que j'avais imposé n'allait en rien aider cet homme meurtri et blessé...Sans doute pire que moi. Devais-je me mettre de côté pour le sauvegarder ? Devais-je penser à lui avant moi, en supposant que je ne me perde dans aucun regret et mensonges ? Le regard insistant de Warren m’emprisonna rapidement, et alors que Jenny s'occupa d'abord de ses blessures superficielles, je frissonnais. J'avais l'impression soudaine d'appartenir au diable en personne, parce qu'importe la décision que je prenais, il trouverait toujours un moyen de revenir vers moi. Oh ce n'était pas un horrible enfer, c'était une douce drogue empoisonné. Malsaine et pourtant si vitale. J'étais tombée dans ses filets, et j'étais incapable de m'en défaire. Une seule question persistait cependant : En avais-je réellement envie ?

« Je crois que c'est bon. Avale ça, ça devrait t'aider à mieux dormir. » Elle s'était levé en déposant dans les mains de Warren un cachet rond. Elle me regarda, une seconde, et me sourit. « Nat', ça ira ? » J'eus l'impression d'avoir été absente pendant quelques minutes. Je ne me souvenais plus exactement de ce qu'ils avaient pu se dire, mais j'acquiessa par automatisme. « Si besoin, je serai en bas. » Elle me fit un clin d'oeil, et ferma la porte en partant. Warren me regardait toujours, et je pris une grande inspiration avant de me lever. « Tu devrais prendre ce cachet, et dormir un peu... » Je contourna le lit, alluma la lumière de chevet, afin d'eteindre la grande, et avant de m'asseoir de l'autre côté, ferma rapidement les rideaux de la chambre. Il s'était légèrement tourné, pour me contempler, sans pour autant dire un mot. Inquiète et en colère, j'étais toujours. Mais c'était à lui de me dire pourquoi, ce n'était pas à moi de reposer cette question. Alors, j'étendis les jambes tout en roulant des yeux : « Le cachet ne va pas se prendre tout seul. » Ma voix était ferme, maintenant. Il avait sans doute besoin de repos, et s'il avait bien saisis ce que je n'osais dire, il allait bien évidement dormir ici pour la nuit.  


© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor
Revenir en haut Aller en bas
Epsilon
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 02/03/2017 et depuis j'ai posté : 539 messages. J'en suis à : 1283 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Scott Eastwood. Sur le forum je suis aussi : Quinn la chieuse, Casey le flic & Oswald la pas douée. On peut me connaître sous le nom de : Amélie (aka .sassenach). Pour mon avatar et ma signature je crédite : tearsflight (avatar) & tumblr (gifs).
J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : étudiant en Droit et prince d'Angleterre. En dehors des cours je fais partie : du club de boxe et humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans mon appartement fraîchement acquis sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fiancé à Lexa grâce à nos adorables familles & légèrement obsédé par une belle brune.
. :
TROUBLE'S MY MIDDLE NAME.
I’VE BEEN DRIPPING LIKE ENDORPHIN, ADDICTED TO THAT FANTASY. FELT SO GOOD I NEED THERAPY, YEAH I GOTTA FEVER.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

THE TWINS
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHING OR FORGOTTEN.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

I LOVED AND I LOST YOU
WHAT I WANT IS TO STAY HERE WITH YOU AND IMAGINE THE WORLD OUTSIDE DOESN’T EXIST.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

ME & MY GIRLS
LET ME SHIELD YOU FROM THE WORLD AND PRETEND YOU'LL BE SAFE IN MY ARMS.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

BROS OVER HOES
BUT IT DOESN’T APPLY WHEN THE GIRL IS YOUR FUTURE WIFE.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN

Warren Windsor

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ♚ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.

Mar 20 Juin 2017 - 11:18 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


warren & natalia

❝ i still owe you a reason ❞

« Je préférais consulter au moins tes côtes pour voir si rien n'est perforé, Warren. » Visiblement, je ne vais pas échapper à l’auscultation de mon torse, mais à quoi m’attendais-je de la part d’un médecin ? Ne pas le faire, ne pas me forcer, reviendrait à manquer à son devoir. Je soupire, résigné, même si en sentant ses doigts effleurer ma peau je serre les dents. La douleur ressentie lorsqu’elle a désinfecté les blessures de mon visage était douce en comparaison de l’horreur que je ressens tandis qu’elle palpe mon torse. Mes poings se serrent sur le drap du lit et je serre les dents si fort qu’elles pourraient presque se casser. Lorsqu’elle cesse enfin cette torture, je me rends compte que j’avais retenu ma respiration et j’accueille l’air qui entre dans mes poumons avec joie. « Je crois que c'est bon. Avale ça, ça devrait t'aider à mieux dormir. » La main tendue vers Jenny, elle laisse tomber un comprimé au creux de ma paume et se lève. Je fixe ce dernier jusqu’à ce que la porte de la chambre se ferme me faisant réaliser que la jeune femme est partie ne laissant que Natalia et moi dans la pièce. Mon attention se reporte sur la brune qui se lève. « Tu devrais prendre ce cachet, et dormir un peu... » Mes yeux voyagent entre le cachet et Natalia sans que je ne prononce le moindre mot. Dormir un peu … Suppose-t-elle que je vais rester dormir ici ? Dans cette chambre ? Avec elle ? Natalia s’installe à mes côtés sur le lit puis étend ses jambes que je ne peux pas m’empêcher d’admirer. « Le cachet ne va pas se prendre tout seul. », « Je ne suis pas un grand adepte des médicaments. » Avouai-je en avalant tout de même le comprimé. Après mon accident de voiture, j’ai passé des semaines à avaler des médicaments au point de les avoir en horreur désormais. Le silence gagne à nouveau la chambre. Je m’installe plus confortablement sur le lit et laisse ma tête tomber en arrière, paupières closes. « Tu entendais quoi par "pourquoi tu as fais ça ?" exactement ? » La questionnai-je sans ouvrir les yeux. Je me sens bien mieux ainsi, sans être agressé par la lumière de la table de chevet et, surtout, je sens la fatigue augmenter un peu plus dans tout mon corps malgré ma lutte contre le fait de m’endormir. « Et tu devrais me laisser rentrer chez moi, dormir dans le même lit me semble pas être une bonne idée. » Non pas que je tenterai quoi que ce soit, j’ai bien compris son message - quand bien même suis-je incapable de resté éloigner d’elle - mais je sais que ça pourrait faire parler. Si maintenant je me moque des commérages nous concernant, ce n’est peut-être pas son cas.
@Natalia B-Montaigu


Dernière édition par Warren Windsor le Sam 24 Juin 2017 - 22:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gamma
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 25/01/2017 et depuis j'ai posté : 373 messages. J'en suis à : 901 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Jenna-Louise Coleman Sur le forum je suis aussi : Neena K. Duncan, la détective intrépide & Mahé, le pilote indécis. On peut me connaître sous le nom de : exotic (sarah). Pour mon avatar et ma signature je crédite : ava : CHOUNETTE | sign : byendlesslove.
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature, en 2e année, ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, bien déçue par les hommes, ou un homme en particulier.
. :




I fell in love with life.
For the first time, everything inspired me.
__________________________________



So when I tell you to leave
it only means I want you to stay.

__________________________________

I would rather walk with a friend in the dark,
than alone in the light.



__________________________________



And it's love if everything reminds you
of the person you are trying to forget.



Natalia B-Montaigu

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse

Mar 20 Juin 2017 - 17:36 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


I still owe you a reason
ft. natalia & warren
« Je ne suis pas un grand adepte des médicaments. » dis-il en avalant quand même le médicament. Personne ne l'était, je supposais. Mais j'étais assez satisfaite que pour une fois, il m'écoute. La tension commençait à s'installer tandis que lui aussi s'installait sur mon lit, la tête sur l'oreiller, les yeux clos. J'étais mal à l'aise de le voir dans mon propre lit dans cet état. Tout me dictait de l'engueuler - il était totalement inconscient. Et s'il lui été arrivé pire ce soir ? Ne pensait-il pas à ses proches ? En même temps, mon coeur n'aimait pas cette proximité : il me donnait l'envie de me blottir contre lui pour rassurer cette inquiétude et cette peur lorsqu'il s'était écroulé devant la maison. Finalement, c'est lui qui brisa le silence :  « Tu entendais quoi par 'pourquoi tu fais ça?' exactement ? » Ma gorge se serra en le dévisageant toujours les yeux clos. Ne l'avait-il pas compris lui-même hein ? Je me pinça la lèvre au moment où il continua de parler : « Et tu devrais me laisser rentrer chez moi, dormir dans le même lit me semble pas être une bonne idée. » Je secouais encore plus la tête avant de soupirer.  « T'es pas en état de rentrer chez toi... Et je compte pas te laisser partir. » dis-je finalement sans filtre. Non, il ne rentrerai pas chez lui qu'importe les conséquences que cela allait apporter. Ce n'est pas intelligent, je le savais. Les filles allaient certainement me questionner plus tard, mais s'il partait, je ne dormirai pas tranquille.  « Tu sais très bien ce que je voulais dire, Warren. Qu'est ce qui t'es passé par la tête hein ? » Je m'allongeai définitivement de mon côté, en croisant les bras. Je regardais le plafond sans oser bouger par la suite.  « Tu crois que ça m'amuse cette situation ? T'as vu dans quel état tu es ? Et ça...pourquoi ? Parce que tu te préfères frapper et te défiler ? » Je pris une grande inspiration. Je n'allais sans doute pas recevoir une réponse de sa part, sa respiration semblait doucement se calmer. S'endormait-il déjà ? Avait-il entendu mes questionnements ? Je tournais la tête vers lui, et le vis toujours les yeux clos. Je me tournais vers lui, la tête reposant sur mon bras. Je le contempla une seconde avant de souffler : « S'il t'était arrivé quoi que ce soit...Je serai pas certaine d'en survivre, Warren... » Je déglutis, leva légèrement la main pour replacer ses cheveux, et me rallongea toujours sur le côté. Dormirais-je cette nuit ou allais-je préféré le contempler toute la nuit pour m'assurer qu'il aille bien ?

***

Un bruit léger me réveilla rapidement. Je renifla une seconde, légèrement fatiguée. J'avais mal dormi, cette nuit...ou sans doute très peu. Pourtant, lorsque j'ouvris un peu plus les yeux, je sentis un poids qui enroulait ma taille. Tout me revint en mémoire, et me figea quelques instants. Warren dormait encore, dans mon dos, et avait passé son bras autour de moi comme pour m'empêcher de partir. Je soupirai un instant, appréciant le contact de sa proximité, de sa chaleur contre la mienne, et de son souffle dans mon cou. Il me manquait, mais rien de tout ça n'avait changé. Et si sa proximité me plaisait, j'eus soudain envie de pleurer. Simplement parce que ce sentiment de sécurité que j'éprouvais dans ses bras ne serait qu'éphémère : A la minute où Warren se réveillera, j'allais devoir reprendre ce masque que je m'étais créée pour être forte.


© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor
Revenir en haut Aller en bas
Epsilon
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 02/03/2017 et depuis j'ai posté : 539 messages. J'en suis à : 1283 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Scott Eastwood. Sur le forum je suis aussi : Quinn la chieuse, Casey le flic & Oswald la pas douée. On peut me connaître sous le nom de : Amélie (aka .sassenach). Pour mon avatar et ma signature je crédite : tearsflight (avatar) & tumblr (gifs).
J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : étudiant en Droit et prince d'Angleterre. En dehors des cours je fais partie : du club de boxe et humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans mon appartement fraîchement acquis sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fiancé à Lexa grâce à nos adorables familles & légèrement obsédé par une belle brune.
. :
TROUBLE'S MY MIDDLE NAME.
I’VE BEEN DRIPPING LIKE ENDORPHIN, ADDICTED TO THAT FANTASY. FELT SO GOOD I NEED THERAPY, YEAH I GOTTA FEVER.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

THE TWINS
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHING OR FORGOTTEN.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

I LOVED AND I LOST YOU
WHAT I WANT IS TO STAY HERE WITH YOU AND IMAGINE THE WORLD OUTSIDE DOESN’T EXIST.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

ME & MY GIRLS
LET ME SHIELD YOU FROM THE WORLD AND PRETEND YOU'LL BE SAFE IN MY ARMS.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

BROS OVER HOES
BUT IT DOESN’T APPLY WHEN THE GIRL IS YOUR FUTURE WIFE.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN

Warren Windsor

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ♚ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.

Mar 20 Juin 2017 - 21:19 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


warren & natalia

❝ i still owe you a reason ❞

Il y a ce petit picotement qui parcourt toute ma peau en la sentant si proche de moi, un picotement et une certaine frustration due au fait de ne pas pouvoir la toucher. Un frôlement de ma main sur sa peau me suffirait, toutefois je crains trop sa réaction pour m’y risquer. Je reste bien sagement à ma place, les mains posées sur mon ventre recouvert à nouveau par le tissu de mon haut. « T'es pas en état de rentrer chez toi... Et je compte pas te laisser partir. » Me dit-elle fermement. Natalia a raison sur ce point, mais je pense pouvoir dire que j’ai été capable de retrouver ma route jusque chez moi dans des états pire que celui-là autrefois. Oh, il n’y a pas de quoi être fier et même si je sais que je pourrais parfaitement rejoindre mon appartement si je le voulais vraiment, je n’en fais rien. Trop heureux d’avoir le droit de rester auprès d’elle plus que tout ce à quoi j’ai eu le droit dernièrement, je ne vais pas courir le risque de m’en priver. « Tu sais très bien ce que je voulais dire, Warren. Qu'est ce qui t'es passé par la tête hein ? Tu crois que ça m'amuse cette situation ? T'as vu dans quel état tu es ? Et ça...pourquoi ? Parce que tu te préfères frapper et te défiler ? » Sans m’en rendre compte, je finis bercer par sa voix. La fatigue me happe sans prévenir et je me sens sombrer doucement sans être capable de lui répondre. Je me retrouve comme entre deux mondes, celui de la conscience et de l’inconscience l’entendant me confier des choses qu’elle n’aurait probablement pas dit si j’avais été éveillé, me caressant comme elle ne l’aurait pas fait en temps normal, puis je m’endors complètement.
✦✦✦
Réveillé par une légère douleur au visage, j’ouvre les yeux, bats des cils pour me rendre compte qu’il fait encore nuit. J’ignore l’heure qu’il est et à l’instant où mon regard se pose sur la silhouette à côté de Natalia ça n’a plus la moindre importance. Aussi discrètement que possible, je me tourne sur mon flanc, grimace à sentant le matelas appuyer sur mes hématomes, puis tout proche d’elle, je passe un bras autour de sa taille et la garde contre moi. Je ferme à nouveau les yeux et vais nicher mon visage dans sa nuque. Je m’imprègne de son odeur pour mieux m’en souvenir lorsque je serais forcé de repartir et malgré le fait qu’elle se réveille, je ne bouge pas et vais jusqu’à prétendre être en train de dormir pour pouvoir la garder contre moi encore un peu. Ce n’est que lorsque cette position devient trop insupportable, que je me rallonge sur le dos et fixe le plafond. « J’ai toujours eu trop de violence en moi, Natalia. » Je chuchote en continuant de regarder le plafond où se dessinent des ombres inquiétantes. « Pour être franc, je l’ai toujours extériorisé grâce au sexe et je la cache derrière mon côté maniaque du contrôle. » Je tourne la tête vers elle sans savoir si elle regarde dans ma direction. « Je contrôlais tout très bien avant de te rencontrer et tu as changé quelque chose, je ne saurais pas dire quoi, mais j’ai perdu cette habilité de tout contrôler ce qui me fait bien plus peur que ce que je peux montrer. Je ne suis pas idiot, mais il y a ce manque qui me rend fou dernièrement et que je parviens à oublier que lorsque je me bats. » Peut-être suis-je idiot finalement ? Et peut-être serait-il mieux pour moi que je l’admette ? Je ne sais pas …
@Natalia B-Montaigu


Dernière édition par Warren Windsor le Sam 24 Juin 2017 - 22:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gamma
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 25/01/2017 et depuis j'ai posté : 373 messages. J'en suis à : 901 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Jenna-Louise Coleman Sur le forum je suis aussi : Neena K. Duncan, la détective intrépide & Mahé, le pilote indécis. On peut me connaître sous le nom de : exotic (sarah). Pour mon avatar et ma signature je crédite : ava : CHOUNETTE | sign : byendlesslove.
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature, en 2e année, ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, bien déçue par les hommes, ou un homme en particulier.
. :




I fell in love with life.
For the first time, everything inspired me.
__________________________________



So when I tell you to leave
it only means I want you to stay.

__________________________________

I would rather walk with a friend in the dark,
than alone in the light.



__________________________________



And it's love if everything reminds you
of the person you are trying to forget.



Natalia B-Montaigu

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse

Mer 21 Juin 2017 - 20:58 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


I still owe you a reason
ft. natalia & warren
Sa respiration était lente et régulière, sereine et paisible. J'aimais cette sensation d'être dans ses bras, même si je savais que ce n'était plus adaptée. L'avait-il fait exprès ou était-ce simplement sa conscience qui parlait d'elle-même ? Devais-je bouger pour me libérer et le réveiller ? Ou devais-je profiter de ce petit moment de bonheur que je venais de retrouver, bien qu’éphémère...? Je préférais rester là, avec la boule au ventre, pour apprécier ses bras protecteurs et sa proximité. Ce n'est que qu'après de longue minute que je l'entendis soupirer, et se glisser sur le dos, toujours proche de moi. « J’ai toujours eu trop de violence en moi, Natalia. » Je fermais les yeux quelques secondes, sans pour autant bouger. Ce n'est que lorsqu'il continue de parler que je me met aussi sur le dos, épaule contre épaule. « Pour être franc, je l'ai toujours extériorisé grâce au sexe et je la cache derrière mon côté maniaque du contrôle. » J'eus une pointe amère dans la bouche en l'imaginant avec toutes ces autres conquêtes. Peut-être en avait-il eu plus durant ces longs jours depuis ce fameux soir où j'avais été claire...peut-être pas. Mais le doute s'installa et me fit légèrement rager. « Je contrôlais tout très bien avant de te rencontrer et tu as changé quelque chose, je ne saurais dire quoi, mais j'ai perdu cette habilité de tout contrôler ce qui me fait bien plus peur que ce que je peux montrer. Je ne suis pas idiot, mais il y a ce manque qui me rend fou dernièrement et que je parviens pas à oublier que lorsque je me bats. » Je me mords les lèvres. Il aimait le contrôle, que ce soit dans sa vie, ou dans ses relations. Il aimait les contrôler, elles. Sauf qu'une chose était certaine. « Tu n'arriveras jamais à me contrôler, Warren. Je ne suis pas comme toutes les autres. » Et si...toute notre relation n'était que ça ? Je n'étais qu'une exception qui le perturbait. Il aimait les contrôler, il ne me contrôlerait jamais. Peut-être que son obsession venait de là, tout simplement. Heureusement la pénombre de la chambre masqua mes yeux luisants. Je finis par ajouter : « Si ce n'est que ça...toi et moi...» Je pris une grande inspiration, avant de dire ce que mon coeur refusait d'avouer : « ...Si c'est ta frustration du contrôle qui t'obstines à revenir vers moi...je pense que je ne peux rien pour toi. » Je lui avais demandé de contrôler sa vie, il n'en faisait rien. Si au final, ce qu'il exigeait ce n'était que retrouver son obsession du contrôle avec moi...il n'était que stupide.


© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor
Revenir en haut Aller en bas
Epsilon
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 02/03/2017 et depuis j'ai posté : 539 messages. J'en suis à : 1283 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Scott Eastwood. Sur le forum je suis aussi : Quinn la chieuse, Casey le flic & Oswald la pas douée. On peut me connaître sous le nom de : Amélie (aka .sassenach). Pour mon avatar et ma signature je crédite : tearsflight (avatar) & tumblr (gifs).
J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : étudiant en Droit et prince d'Angleterre. En dehors des cours je fais partie : du club de boxe et humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans mon appartement fraîchement acquis sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fiancé à Lexa grâce à nos adorables familles & légèrement obsédé par une belle brune.
. :
TROUBLE'S MY MIDDLE NAME.
I’VE BEEN DRIPPING LIKE ENDORPHIN, ADDICTED TO THAT FANTASY. FELT SO GOOD I NEED THERAPY, YEAH I GOTTA FEVER.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

THE TWINS
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHING OR FORGOTTEN.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

I LOVED AND I LOST YOU
WHAT I WANT IS TO STAY HERE WITH YOU AND IMAGINE THE WORLD OUTSIDE DOESN’T EXIST.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

ME & MY GIRLS
LET ME SHIELD YOU FROM THE WORLD AND PRETEND YOU'LL BE SAFE IN MY ARMS.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

BROS OVER HOES
BUT IT DOESN’T APPLY WHEN THE GIRL IS YOUR FUTURE WIFE.
▬▬▬▬▬ ▬▬▬▬▬

24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN

Warren Windsor

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ♚ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.

Jeu 22 Juin 2017 - 20:17 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


warren & natalia

❝ i still owe you a reason ❞

Petit, les ombres au plafond de ma chambre me paraissaient être des monstres prêts à me manger. M’endormir relevait souvent du miracle, je luttais des heures entières jusqu’à ne plus en pouvoir. En grandissant, cette peur s’est dissipée pour laisser place à mon imagination parfois trop débordante et aujourd’hui les contempler a quelque chose d’apaisant. Elles me permettent de me vider l’esprit avant de me laisser glisser dans les bras de Morphée. Ce soir elles ne me font pas peur, elles n’activent pas mon imagination et ne m’apaisent pas non plus. Elles sont juste ce qu’elles sont : des ombres sur un plafond. Trop préoccupé par tout ce que j’aimerais dire à Natalia, je les fixe sans vraiment le faire. Je me suis toujours caché, j’ai toujours pris soin de ne pas trop me révéler, seulement me confier à cette jolie brune s’est avéré être bénéfique, libérateur, quand bien même je crains sa réaction face à mes aveux. « Tu n'arriveras jamais à me contrôler, Warren. Je ne suis pas comme toutes les autres. » Débute-t-elle me faisant tourner à nouveau la tête dans sa direction. J’ai toujours su qu’elle n’est pas comme les autres, c’est la première chose qui m’a intrigué chez elle et, honnêtement, je préfère qu’elle soit différente. « Si ce n'est que ça...toi et moi… Si c'est ta frustration du contrôle qui t'obstines à revenir vers moi...je pense que je ne peux rien pour toi. » Même si c’est douloureux, je me tourne sur mon flanc, prenant appuie sur mon avant-bras.

Mes iris posés sur Natalia, je lève doucement ma main pour la déposer ensuite sur sa joue sans savoir si je serais repoussé ou non. Mon pouce caresse peau et mon index dégage une mèche de cheveux bruns derrière son oreille. « Ce n’est pas ce que je veux … te contrôler. Peut-être au début, mais ça m’est passé depuis longtemps. » Avouai-je en retirant ma main. « J’ai bien compris que je faisais face à quelqu’un de plus obstiné que moi, c’est une de choses que j’apprécie chez toi. » Je reste dans la même position. Je continue de regarder cette femme qui, encore maintenant, reste un mystère pour moi. « Ce que j’essaye de dire c’est que j’ai peur de cette nouveauté, pas que je veux retrouver mes vieilles habitudes. Je ne suis pas certain que tu aies conscience des transformations que tu as éveillé chez moi, Natalia. » Oh, j’ai joué au con mais j’ai arrêté aussi vite que j’ai pu. Depuis notre dernière dispute, mon lit n’as pas connu la moindre femme et même mes sorties avec Lexa se sont faites plus rares à tel point que les médias se demandent si nous sommes encore ensemble. « Je pense mettre doucement le doigt sur la raison de mon obsession et mon entêtement à vouloir te garder près de moi, princesse et c'est ce qui m'effraie. » Ca m’était inconnu jusque-là et si j’en avais entendu parlé, je n’apparentais ça qu’à des légendes, des imbécilités. Le coup de foudre n’était pour moi qu’une expression, qu’une invention … jusqu’à ce que je tombe sur elle.
@Natalia B-Montaigu
Revenir en haut Aller en bas

 i still owe you a reason ∞ warlia


 :: UCLA :: Sycamore Court :: Gamma House

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: