AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 i still owe you a reason ∞ warlia


 :: UCLA :: Sycamore Court :: Gamma House
Aller à la page : Précédent  1, 2

Gamma
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 25/01/2017 et depuis j'ai posté : 413 messages. J'en suis à : 1144 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Jenna-Louise Coleman Sur le forum je suis aussi : Neena K. Duncan, la détective intrépide & Mahé, le pilote indécis. On peut me connaître sous le nom de : exotic (sarah). Pour mon avatar et ma signature je crédite : ava : purple haze | sign : endlesslove.
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature, en 2e année, ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, bien déçue par les hommes, ou un homme en particulier.
. :




I fell in love with life.
For the first time, everything inspired me.
__________________________________



So when I tell you to leave
it only means I want you to stay.

__________________________________

I would rather walk with a friend in the dark,
than alone in the light.



__________________________________



We hang out, we help one another, we tell one another our worst fears and biggest secrets, and then just like real sisters, we listen and don’t judge.



Natalia B-Montaigu

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse

Mar 27 Juin 2017 - 22:29 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


I still owe you a reason
ft. natalia & warren
La conversation glissait petit à petit. Elle glissait vers quelque chose de dangereux, qui pouvait nous être fatal. A tous les deux. En avais-je peur ? Oui. Parce que j'avais peur de sa finalité, et de ce que cela allait devoir impliquer. C'était à double tranchant. Et à vrai dire, j'étais l'entière responsable. C'était moi qui l'avait questionné, moi qui glissait encore sur cette pente dangereuse en lui expliquant que jamais je ne serai contrôlable. Si c'était simplement là son obsession, ou sa manière de vouloir de moi, ce n'était en rien la mienne. Et c'était, ça qui m'effrayait. Que je ne sois rien, juste une parmi les autres...ou tout simplement une curiosité qu'il devait découvrir entièrement. Et s'il se lassait, deviendrais-je uniquement un simple nom qui serait remplacée aussi rapidement que j'ai pu le devenir ?

Il se tourna vers moi, en grimaçant, alors que sa main vint caresser doucement ma peau, et repousser une mèche de cheveux. Je n'avais pas la force de le repousser...Ou, peut-être n'en avais-je pas l'envie. « Ce n’est pas ce que je veux … te contrôler. Peut-être au début, mais ça m’est passé depuis longtemps. » Je déglutis, alors qu'il repoussa sa main. Mon coeur s'était serré à la seconde où il s'était rapproché, et je me rendis compte que je pris une légère bouffée d'air au moment où sa main était partie. « j'ai bien compris que je faisais face à quelqu'un de plus obstiné que moi, c'est une des choses que j'apprécie chez toi. Ce que j'essaye de dire, c'est que j'ai peur de cette nouveauté, pas que je veux retrouver mes vieilles habitudes. Je ne suis pas certaine que tu ais conscience des transformations que tu as éveillé chez moi, Natalia. » Peut-être était-ce les nerfs qui commençaient à lâcher, ou sans doute la fatigue qui s'exprimait mais je sentis une larme s'échapper de mes yeux parce que dans ses paroles, je réalisais l'importance de mes dernières actions. « Je pense mettre doucement le doigt sur la raison de mon obsession et mon entêtement à vouloir te garder près de moi, princesse et c'est ce qui m'effraie. » Sa voix avait quelque chose de sincère, et s'il n'avait pas confirmé mes dires un petit peu plus tôt, j'aurai osé y croire. Un léger silence s'installa alors qu'il me contemplait, et j'eus tout le mal du monde à respirer. J'étais royalement partagée entre ce que j'osais croire, ce que j'avais envie de dire et ce que je devais dire. Instinctivement ou par besoin de me renfermer sur moi-même physiquement, je me retournais sur le côté, dos à lui. « Me dis pas ça, Warren...» soufflais-je la gorge serré. « Je ne peux pas espérer ce que je ne pourrais avoir avec toi. » Le problème était toujours présent. Je n'avais ni la force ni l'envie de le surmonter ; c'était à lui et à lui seul de le régler.


© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor
Revenir en haut Aller en bas
Epsilon
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 02/03/2017 et depuis j'ai posté : 621 messages. J'en suis à : 1798 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Scott Eastwood. Sur le forum je suis aussi : Quinn la chieuse, Casey le flic & Elena la belle rousse. On peut me connaître sous le nom de : Amélie (aka .sassenach). Pour mon avatar et ma signature je crédite : Morrigan (avatar) & tumblr (gifs).
J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : étudiant en dernière année de Droit attendant de savoir si j’ai enfin réussi l’examen du barreau. Prince d’Angleterre et de Galles depuis la naissance ce qui n’est pas de tout repos. En dehors des cours je fais partie : du club de boxe et humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood qui, oui, coûte plus qu’un bras, un rein et autre organes hors de prix sur le marché noir réunis (l’avantage d’être riche). Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs belles courbes même si je me suis laissé tenter quelques fois par la virilité masculine sans trop savoir si ça signifie quoi que ce soit pour mon orientation sexuelle et côté coeur je suis : fiancé par obligation à la belle princesse rousse Lexa Bernadotte mais totalement amoureux de la princesse Natalia Braddy-Montaigu même si ce n’est pas encore tout à fait gagné et que j’ai encore trop de fierté pour le dire clairement.
. :

i gotta fever
I'VE BEEN DRIPPING LIKE ENDORPHIN, ADDICTED TO THAT FANTASY. FELT SO GOOD I NEE THERAPY.


i loved and i lost you
WHAT I WANT IS TO STAY HERE WITH YOU AND IMAGINE THE WORLD OUTSIDE DOESN'T EXIST.
ohana means family
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHIND OR FORGOTTEN.


always and forever
I DON'T KNOW, IF YOU NEED SOMEONE TO BITCH TO, OR JUST TO BE- MY PERSON.


i'm so sick
DON'T TOUCH THAT FRUIT, KEEP YOUR HANDS CLEAN.

game on bitches
KASSIMKASSIM (FB)LEXA (SB)ARTHURNATALIAVICTOIRE

24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN

Warren Windsor

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ✧ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.

Ven 30 Juin 2017 - 18:17 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


warren & natalia

❝ i still owe you a reason ❞

Il est tellement effrayant de ne rien contrôler, de se laisser porter par le vent en ignorant où nous allons finir. Ca n’a jamais été quelque chose que j’ai aimé ou peut-être bien autrefois, dans une partie de ma vie que j’ai oublié il y a des années de ça. Moi, j’aime avoir le contrôle. J’aime savoir vers où je me dirige, de quelle manière et avec qui. Le souci avec Natalia c’est que je ne le sais pas. J’avance en eaux troubles et ça me donne froid dans le dos, tout autant que ça m’excite. Il y a longtemps que j’aurais pu mettre un terme à notre relation, que j’aurais pu passer à autre chose mais la vérité ce n’est pas que je n’y arrive pas, non c’est que je ne le veux pas. C’est aussi simple que ça. Toutefois j’ai mis beaucoup de temps à m’en rendre compte, borné que je suis. Pour elle, j’essaye de changer et je le fais petit à petit. Des erreurs j’en commets et j’en commettrais encore parce que je suis comme un enfant qui apprend les choses de la vie. Mais pour elle, pour cette femme qui m’obsède depuis le premier jour, je veux faire cet effort, je veux être franc avec elle. Seulement, je ne sais pas où ma franchise va me mener et une fois confié à elle, mon rythme cardiaque s’emballe. L’angoisse me prend aux tripes et j’ai peur, peur de faire face à un mur … ce qui s’avère être presque le cas au moment où elle se tourne dos à moi. Silencieux, je regarde sa silhouette le coeur lourd et avec le goût amer de la déception dans la bouche. « Me dis pas ça, Warren… » Souffle-t-elle enfin sans pour autant regarder vers moi. « Je ne peux pas espérer ce que je ne pourrais avoir avec toi. » Toujours allongé sur mon flanc, je reste ainsi malgré la douleur. Quelques secondes de silence s’écoulent avant que je ne trouve le courage d’ouvrir la bouche. « Je me suis promis de ne plus te mentir et c’est ce que je fais. » Chuchotai-je en attrapant une mèche de ses cheveux bruns que je caresse doucement. « Je sais que tu attends que je règle le problème et je le ferais … seulement j’ai besoin de savoir que je ne le ferais pas pour rien. » Je relâche sa mèche de cheveux et humecte mes lèvres. « Natalia regarde-moi s’il te plait. J’ai besoin de te voir et j’ai besoin que tu me vois. Je veux que tu sois certaine que je suis sincère lorsque je dis que je tiens à toi plus que tu ne peux l’imaginer et que je vais m’occuper du problème. J’ai besoin que tu me regardes et que tu me dises que ce que je veux, tu le veux aussi. » Et j’ai besoin de voir son regard malgré la pénombre, de voir son doux visage pour atténuer un peu la frustration qui ne me quitte plus.
@Natalia B-Montaigu
Revenir en haut Aller en bas
Gamma
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 25/01/2017 et depuis j'ai posté : 413 messages. J'en suis à : 1144 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Jenna-Louise Coleman Sur le forum je suis aussi : Neena K. Duncan, la détective intrépide & Mahé, le pilote indécis. On peut me connaître sous le nom de : exotic (sarah). Pour mon avatar et ma signature je crédite : ava : purple haze | sign : endlesslove.
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature, en 2e année, ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, bien déçue par les hommes, ou un homme en particulier.
. :




I fell in love with life.
For the first time, everything inspired me.
__________________________________



So when I tell you to leave
it only means I want you to stay.

__________________________________

I would rather walk with a friend in the dark,
than alone in the light.



__________________________________



We hang out, we help one another, we tell one another our worst fears and biggest secrets, and then just like real sisters, we listen and don’t judge.



Natalia B-Montaigu

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse

Ven 30 Juin 2017 - 21:18 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


I still owe you a reason
ft. natalia & warren
J'étais une romantique née. Depuis toute petite, j'adorais les contes de princesses, et autres légendes sentimentales. J'étais finalement tombée dans les bouquins à l'âge de onze ans, et plus je lisais plus je rêvais d'une romance à l'identique. Ou du moins, à celle qui me ferait littéralement chavirer. J'aurai pensé que mon premier amour l'aurait été, puis l'un des autres garçons avec qui j'étais sortie. Hélas, ça avait été des échecs royals. J'osais croire qu'un jour cela arrivera tout de même. Seulement, avec Warren, c'était différent. Au lieu d'être limpide et sincère, c'était compliqué et incertain. Pourtant, je n'étais jamais tombée aussi d'haut lorsqu'il m'avait blessé. Je n'étais jamais tombée aussi bas lorsqu'il m'avait suppliée. Je me sentais éprise et piégée à la fois. Et même si cette sensation était certainement malsaine, j'étais entièrement dépendante de lui. « Je me suis promis de ne plus te mentir, et c'est ce que je fais. » Ses murmures pas très loin de mes oreilles me firent frisonner. Recroquevillée, dos à lui, je me tenais à mes promesses: Celles que je m'étais faites pour ne pas souffrir d'avantage, pour ne pas retomber dans ses bras. Mais plus il parlait, plus je sentais mon coeur faiblir et ma détermination mincir. Il avait tendrement saisit une mèche, qu'il caressa rapidement, alors qu'un frisson parcouru de nouveau mon échine. « Je sais que tu attends que je règle le problème et je le ferais...seulement j'ai besoin de savoir que je ne le ferais pas pour rien. » Mes barrières tombaient, et je n'avais aucune possibilité de les rattraper. J'avais derrière moi le bon. Le bon Warren que j'aimais tant, celui qui s'ouvrait à moi sans scrupule, et qui me surprenait toujours. « Natalia regarde-moi s'il te plait. J'ai besoin de te voir et j'ai besoin que tu me vois. Je veux que tu sois certaine que je suis sincère lorsque je dis que je tiens à toi...» Je déglutine, en fermant légèrement les yeux, et finit par me tourner légèrement. « ...plus que tu ne peux l'imaginer et que je vais m'occuper du problème. J'ai besoin que tu me regardes et que tu me dises que ce que je veux, tu le veux aussi. » Je pince mes lèvres, avant de me tourner littéralement vers lui, beaucoup plus proche que je ne l'étais avant. Son regard intense m'hypnotisant aussitôt, son souffle chatouillant mon visage et mes épaules. Ma main libre se dépose sur son épaule, remonte dans son cou, jusqu'à sa joue. « Je t'ai demandé du temps, Warren...» commençais-je, alors que mon pouce bouge en légère caresse. « J'arrive pas à accepter cette situation...Je t'ai repoussée, mais je suis incapable de t'oublier. Je suis encore plus incapable d'être loin toi. » Je me rapproche encore un peu plus, je ne veux pas lui avouer. Pas l’entièreté. Je ne veux pas que ces paroles changent quoi que ce soit à cette situation compliquée, pourtant, elles sont là. Elles sont vraies. Il suffisait simplement qu'il règle sa vie. Il ne bouge plus, sans doute tout autant fasciné que moi. J'ose me relever légèrement, m'approcher timidement, et déposer après quelques hésitations mes lèvres sur les siennes. J'eus cette mauvaise impression de me noyer et de revivre à la fois, embarquée par une multitude d'étoiles et de confusion. Je finis par me repousser légèrement, tout en contemplant son regard dans la pénombre. « Promet-moi de...cesser tes combats, Warren. »


© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor
Revenir en haut Aller en bas
Epsilon
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 02/03/2017 et depuis j'ai posté : 621 messages. J'en suis à : 1798 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Scott Eastwood. Sur le forum je suis aussi : Quinn la chieuse, Casey le flic & Elena la belle rousse. On peut me connaître sous le nom de : Amélie (aka .sassenach). Pour mon avatar et ma signature je crédite : Morrigan (avatar) & tumblr (gifs).
J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : étudiant en dernière année de Droit attendant de savoir si j’ai enfin réussi l’examen du barreau. Prince d’Angleterre et de Galles depuis la naissance ce qui n’est pas de tout repos. En dehors des cours je fais partie : du club de boxe et humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood qui, oui, coûte plus qu’un bras, un rein et autre organes hors de prix sur le marché noir réunis (l’avantage d’être riche). Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs belles courbes même si je me suis laissé tenter quelques fois par la virilité masculine sans trop savoir si ça signifie quoi que ce soit pour mon orientation sexuelle et côté coeur je suis : fiancé par obligation à la belle princesse rousse Lexa Bernadotte mais totalement amoureux de la princesse Natalia Braddy-Montaigu même si ce n’est pas encore tout à fait gagné et que j’ai encore trop de fierté pour le dire clairement.
. :

i gotta fever
I'VE BEEN DRIPPING LIKE ENDORPHIN, ADDICTED TO THAT FANTASY. FELT SO GOOD I NEE THERAPY.


i loved and i lost you
WHAT I WANT IS TO STAY HERE WITH YOU AND IMAGINE THE WORLD OUTSIDE DOESN'T EXIST.
ohana means family
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHIND OR FORGOTTEN.


always and forever
I DON'T KNOW, IF YOU NEED SOMEONE TO BITCH TO, OR JUST TO BE- MY PERSON.


i'm so sick
DON'T TOUCH THAT FRUIT, KEEP YOUR HANDS CLEAN.

game on bitches
KASSIMKASSIM (FB)LEXA (SB)ARTHURNATALIAVICTOIRE

24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN

Warren Windsor

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ✧ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.

Dim 2 Juil 2017 - 21:05 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


warren & natalia

❝ i still owe you a reason ❞

Je suis prêt, prêt à affronter mon père et à lui tenir tête alors que c’est quelque chose que je n’ai jamais fais. Je suis prêt à lui faire comprendre que j’en ai assez d’être le fils qui accepte chacune de ses requêtes quitte à s’oublier. Je suis prêt à faire tomber à l’eau ses projets d’union entre deux grandes familles royales et je le suis pour cette femme qui se tient près de moi. Des trois fils du célèbre Prince Charles, je suis le seul n’ayant pas le droit de choisir celle qu’il épousera et souvent j’en viens à croire que mon père exerce sur moi le pouvoir qu’il n’a jamais pu exercer sur ses deux autres fils. Victoire a toujours été plus intelligente que moi, elle lui a toujours tenu tête tandis que moi, je me suis soumis. Seulement les choix de mon géniteur commencent à nuire à ma vie, à l’avenir que je souhaite, ça je n’en peux plus. Pour Natalia et pour ce que je ressens pour elle, je compte bien mettre fin à ces fiançailles sans queue ni tête tout en sachant que ça arrangera Lexa. Autant que je sois la déception et pas elle. Lexa a assez souffert par le passé, elle retrouve doucement sa place au sein des Bernadotte, je ne peux pas lui imposer d’être celle qui brisera l’alliance entre nos familles. Toutefois, j’ignore encore de quelle manière je vais m’y prendre, je sais simplement que je vais le faire, que je ne retournerai pas en arrière.

Accédant à ma demande, Natalia se tourne à nouveau vers moi et je dois admettre être soulagé. Sentir sa main me toucher, passer de mon épaule à mon visage en passant par mon cou m’électrise. Je ferme les yeux pour m’imprégner de ce contact et le chérir lorsque je serais à nouveau seul. « Je t'ai demandé du temps, Warren… » Pas certain de vouloir entendre la suite, je rouvre néanmoins les yeux, déglutis mais reste calme grâce à sa caresse. « J'arrive pas à accepter cette situation...Je t'ai repoussée, mais je suis incapable de t'oublier. Je suis encore plus incapable d'être loin toi. » Sans dire le moindre mot, je la vois s’approcher de moi, être de plus en plus près. Je la regarde se redresser, approcher son visage du mien, hésiter quelques secondes et m’embrasser. Un feu s’embrase en moi, me donne l’impression de me ramener à la vie. Je suis comme un phénix qui renait de ses cendres, un camé qui a enfin sa dose. Ma main se pose sur sa joue et même si notre baiser n’est que trop court, il m’a fait le plus grand bien. « Promet-moi de...cesser tes combats, Warren. » Mes iris perdus dans son regard, je passe le bout de ma langue sur mes lèvres tout en caressant sa joue. « Même si ça rapporte pas mal d’argent ? » Tentai-je de plaisanter pour me reprendre au regard qu’elle me lance. « Je te promets d’arrêter. » Finis-je par dire sans dégager ma main de sur sa joue. Elle finit tout de même par glisser le long de son bras pour saisir la sienne que j’amène près de mes lèvres afin d’embrasser sa paume. « Je te prouverai que je peux faire les choses bien mais ne me demande pas de rester loin de toi, je n’y arrive pas et ça me tue à chaque fois. » Mes doigts se nouent aux siens et j’embrasse nos phalanges sans la quitter des yeux.
@Natalia B-Montaigu
Revenir en haut Aller en bas
Gamma
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 25/01/2017 et depuis j'ai posté : 413 messages. J'en suis à : 1144 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Jenna-Louise Coleman Sur le forum je suis aussi : Neena K. Duncan, la détective intrépide & Mahé, le pilote indécis. On peut me connaître sous le nom de : exotic (sarah). Pour mon avatar et ma signature je crédite : ava : purple haze | sign : endlesslove.
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature, en 2e année, ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, bien déçue par les hommes, ou un homme en particulier.
. :




I fell in love with life.
For the first time, everything inspired me.
__________________________________



So when I tell you to leave
it only means I want you to stay.

__________________________________

I would rather walk with a friend in the dark,
than alone in the light.



__________________________________



We hang out, we help one another, we tell one another our worst fears and biggest secrets, and then just like real sisters, we listen and don’t judge.



Natalia B-Montaigu

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse

Mar 4 Juil 2017 - 21:50 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


I still owe you a reason
ft. natalia & warren
Ce léger baiser avait finit par abaisser toutes mes barrières. Cet infime contact avait eu le pouvoir de redorer l'espoir qui s'était affaiblit de jour en jour. Je n'étais pas certaine de sa durée, ni de son efficacité, mais ce soir je n'avais plus la force de battre contre ma raison. Je n'avais plus l'audace de le repousser, encore une fois. J'avais simplement envie qu'il soit là, prêt de moi. Sa main s'était venu se nicher sur ma joue, m'enivrant un peu plus. « Même si ça rapporte pas mal d’argent ? » Au regard noir que je lui envoya, il finis par capituler « Je te promets d'arrêter. » Cette promesse m'apaisa rapidement, laissant s’affaisser mes épaules et mes muscles. Sa main glissa de ma joue à mon bras, puis saisit la mienne qu'elle amena à sa bouche. Il l'embrassa rapidement, avant d'ajouter : « Je te prouverai que je peux faire les choses bien mais ne me demande pas de rester loin de toi, je n'y arrive pas et ça me tue chaque jour. » Je soupirai légèrement en me pinçant doucement les lèvres. J'espérais vraiment qu'il soit encore sincère, dans ses paroles, dans ses promesses. Ses doigts se nouent à nouveau, alors qu'il embrasse chacune de nos phalanges. Ses petits contacts me réveillent comme m'abasourdissent. Encore tout à l'heure, j'avais la ferme intention de ne pas céder et de rester dans mes positions. Mais tout avait basculer, avec ses propres mots. Faisais-je une bêtise en les écoutant ? L'avenir me le dira. J'acquiesce doucement, alors que je me rallonge, corps contre corps, ma tête venant se nicher contre son épaule. Il avait finit par se remettre sur le dos en grimaçant une nouvelle fois. Cela dit, cela n'a pas empêcher son bras de venir s'insinuer dans mon dos. « D'accord... » soufflais-je en capitulant. Mais je finis par émettre une condition :  « Je ne te repousserai plus. Mais n'attends pas de moi d'être avec toi, Warren... » Il devait régler sa condition avant que je puisse accepter que mes espoirs soient vraiment réalisable. Ma fierté et mon égo ne me permettront jamais de faire autrement. Ce soir faisait simplement l'exception : une jolie exception, mais c'était l'unique. Par réflexe, j'allais déplacer ma main et venir s'installer sur son buste, mais je suspendu mon geste à quelques centimètres de sa peau. Je le sentis se contracter une seconde, mais s'adoucie en voyant que je n'avais rien poser. Ses paroles me revinrent en mémoire et je finis par poser une question que je n'aurais sans doute jamais oser poser :  « Tu refuses qu'on te touche là n'est-ce pas ? Pourquoi...? »        

© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor
Revenir en haut Aller en bas
Epsilon
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 02/03/2017 et depuis j'ai posté : 621 messages. J'en suis à : 1798 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Scott Eastwood. Sur le forum je suis aussi : Quinn la chieuse, Casey le flic & Elena la belle rousse. On peut me connaître sous le nom de : Amélie (aka .sassenach). Pour mon avatar et ma signature je crédite : Morrigan (avatar) & tumblr (gifs).
J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : étudiant en dernière année de Droit attendant de savoir si j’ai enfin réussi l’examen du barreau. Prince d’Angleterre et de Galles depuis la naissance ce qui n’est pas de tout repos. En dehors des cours je fais partie : du club de boxe et humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood qui, oui, coûte plus qu’un bras, un rein et autre organes hors de prix sur le marché noir réunis (l’avantage d’être riche). Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs belles courbes même si je me suis laissé tenter quelques fois par la virilité masculine sans trop savoir si ça signifie quoi que ce soit pour mon orientation sexuelle et côté coeur je suis : fiancé par obligation à la belle princesse rousse Lexa Bernadotte mais totalement amoureux de la princesse Natalia Braddy-Montaigu même si ce n’est pas encore tout à fait gagné et que j’ai encore trop de fierté pour le dire clairement.
. :

i gotta fever
I'VE BEEN DRIPPING LIKE ENDORPHIN, ADDICTED TO THAT FANTASY. FELT SO GOOD I NEE THERAPY.


i loved and i lost you
WHAT I WANT IS TO STAY HERE WITH YOU AND IMAGINE THE WORLD OUTSIDE DOESN'T EXIST.
ohana means family
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHIND OR FORGOTTEN.


always and forever
I DON'T KNOW, IF YOU NEED SOMEONE TO BITCH TO, OR JUST TO BE- MY PERSON.


i'm so sick
DON'T TOUCH THAT FRUIT, KEEP YOUR HANDS CLEAN.

game on bitches
KASSIMKASSIM (FB)LEXA (SB)ARTHURNATALIAVICTOIRE

24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN

Warren Windsor

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ✧ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.

Ven 7 Juil 2017 - 11:41 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


warren & natalia

❝ i still owe you a reason ❞

Un soulagement indescriptible et surtout immense s’empare de moi sans que je tente de lui barrer la route. Peut-être que demain sera une journée moins joyeuse, une journée où je me rendrais compte de l’énorme travaille que je vais devoir accomplir pour parvenir à mes fins ? Peu importe, tout ce qui compte c’est l’instant présent, ce moment avec Natalia où nous avons enfin enterré nos haches de guerre. Je veux profiter de ces minutes ou même de ces heures de répit, recoller les morceaux et regonfler mon ego qui avaient volé en éclats ces derniers jours. Demain je m’inquièterai de la manière dont j’annoncerai mes plans à mon père. Demain je m’inquièterai de cette emprise que cette jolie brune a sur moi depuis le jour de notre rencontre et plus encore depuis le Spring Break, depuis que nous avons cédé au plaisir de la chair. « D'accord... » La tête tournée vers elle, je l’observe en silence. Jamais je ne me passerais de l’admirer. A-t-elle seulement conscience de la beauté naturelle qu’elle dégage ? A-t-elle conscience d’être la créature la plus sublime qu’il m’ait été donné de rencontrer ? D’adorer ? « Je ne te repousserai plus. Mais n'attends pas de moi d'être avec toi, Warren... » Souriant timidement, j’acquiesce comme je le peux, de nouveau allongé sur le dos après avoir grogné à cause de la douleur. « Je m’en contenterais. Je me contenterais de tout. » Soufflai-je alors qu’elle se tourne et s’apprête à poser une main sur mon torse. Dans un réflexe, tous les muscles de mon corps se contractent, prêts à subir ce contact que je ne supporte pas mais Natalia garde la main en l’air et je me détends bien qu’agacé de réagir toujours de cette manière lorsqu’elle s’apprête à me toucher là. « Tu refuses qu'on te touche là n'est-ce pas ? Pourquoi...? » Mon regard plongé dans le sien, j’attrape sa main et la détaille en silence.

Nerveux, je tente de trouver les mots pour me lancer dans cette explication. Je sais exactement pourquoi mais je n’ai jamais eu à l’expliquer à qui que ce soit. Sa main toujours dans la mienne, je la dirige doucement vers mon torse et prends son index pour qu’il suive la courbe de ma cicatrice. « Tu ne m’as pas connu avant. » Débutai-je en regardant désormais le plafond de la chambre. « Si tu me trouves imbu de ma personne, le Warren d’avant était un prince parfait, soumis même. A dix-huit ans, j’ai eu un accident avec ma soeur. Je suis passé à deux doigts de la mort. A mon réveil j’avais cette abominable cicatrice, des mois de coma derrière moi et l’impression d’avoir totalement perdu le contrôle. Ca m’a changé. J’ai refusé l’idée d’être toujours bien sage, bien rangé et j’ai cette cicatrice qui me rappelle sans cesse cette perte de contrôle, ces mois que j’ai perdu. Je ne peux pas la faire disparaitre, je ne peux pas l’oublier. Ca m’a détruit, ça m’a changé, l’idée que d’autres puissent la voir ça me répugne et sentir quiconque la toucher c’est me rappeler encore plus tout ça, toutes ces choses que je veux oublier. » Le souffle court, je finis par retirer la main de Natalia et tourner la tête vers elle. « Avec les années mon corps réagit mal dès qu’on me touche, c’est une véritable souffrance dont je me passerais volontiers. » Une souffrance que même elle provoque quand bien même est-elle la seule personne a avoir pu toucher mon torse aussi souvent et aussi longtemps.
@Natalia B-Montaigu
Revenir en haut Aller en bas
Gamma
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 25/01/2017 et depuis j'ai posté : 413 messages. J'en suis à : 1144 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Jenna-Louise Coleman Sur le forum je suis aussi : Neena K. Duncan, la détective intrépide & Mahé, le pilote indécis. On peut me connaître sous le nom de : exotic (sarah). Pour mon avatar et ma signature je crédite : ava : purple haze | sign : endlesslove.
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature, en 2e année, ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, bien déçue par les hommes, ou un homme en particulier.
. :




I fell in love with life.
For the first time, everything inspired me.
__________________________________



So when I tell you to leave
it only means I want you to stay.

__________________________________

I would rather walk with a friend in the dark,
than alone in the light.



__________________________________



We hang out, we help one another, we tell one another our worst fears and biggest secrets, and then just like real sisters, we listen and don’t judge.



Natalia B-Montaigu

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse

Mar 11 Juil 2017 - 12:11 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


I still owe you a reason
ft. natalia & warren
Si à la seconde où on m’avait annoncé que la voiture de Warren était garée devant l’entrée, je me serai retrouvée dans ses bras plusieurs heures plus tard, j’aurai sans doute ris jaune. Ce n’était pas les promesses à moi-même, ce n’était pas mes principes et encore moi ce que je voulais réellement. Pourtant…il y avait quelque chose chez ce type qui me ramenait constamment vers lui. Je ne saurai dire ce que c’est mais, je finissais toujours par céder, qu’importe mes convictions et mes promesses. Peut-être était-ce ces fossettes séductrices ou son regard électrique. « Je m’en contenterais. Je me contenterais de tout. » Ses paroles me rassurent. Elles me rassurent parce que je sais que je ne retomberai pas dans ses bras si facilement, tant qu’il n’avait pas régler la situation. Elles me rassurent parce qu’il le sait lui aussi. Il a compris. Et rien que pour ça, je lui en suis reconnaissante. Alors, presque instinctivement, je m’allonge près de lui, mon bras suspendu au-dessus de son torse, en prenant conscience moi aussi d’une chose impensable.

J’ose poser cette question. Difficile à dire. Difficile à entendre. Mais, si le silence s’empare de nous quelques secondes, il finit par prendre ma main, et la diriger doucement vers sa cicatrice. Je frisonne. « Tu ne m’as pas connu avant. Si tu me trouves imbu de ma personne, le Warren d’avant était un prince parfait, soumis même. » J’imaginais ce prince parfait, et bizarrement, il ne m’attirait pas tant que ça. Je supposais qu’un être docile devait sans doute être ennuyeux à mourir. « A dix-huit ans, j’ai eu un accident avec ma sœur. Je suis passé à deux doigts de la mort. » Ma main dans la sienne se crispe, et je ne peux que relever ma tête pour le contempler. Lui reste perdu dans ses souvenirs, sans doute les plus pénibles. « A mon réveil, j’avais cette abominable cicatrice, des mois de comas derrière moi, et l’impression d’avoir totalement perdu le contrôle. Ça m’a changé. J’ai refusé l’idée d’être toujours bien sage […] L’idée que d’autres puisse la voir me répugne et sentir quiconque la toucher c’est me rappeler encore plus tout ça, toutes ces choses que je veux oublier. » Il finit par tourner la tête vers moi, et son regard me brisa le cœur. Quelque chose me disait que j’étais l’une des rares à connaître ça, et que me le raconter était déjà bien assez pénible pour lui. En une fraction de seconde, je me hais de lui faire subir ça, mais je me sentis tout aussi flattée qu’il me le révèle… « Avec les années mon corps réagit mal dès qu’on me touche, c’est une véritable souffrance dont je me passerais volontiers. » Je déglutis alors que mon regard se pose sur nos mains toujours sur sa cicatrice. Je me remémorais alors toutes les fois où je l’avais touché ici sans m’en rendre compte. Une véritable souffrance…Avec une douceur surprenante, je relève nos mains, lâche la sienne, et vint la déposer dans son cou. Les mots me manquaient. Quoi dire face à ça ? Mon regard se redéposa dans le sien, et je finis par sourire timidement. « J’aurai sans doute trouvé cet avant-toi bien trop ennuyant. » Ma main lui caresse, la joue, le front, les cheveux, et alors que je me rapproche de nouveau, je souffle : « Ta cicatrice n’est pas un fardeau. Elle t’a façonné, toi. Toi et ton air prétentieux. » Je souris une nouvelle fois, déposant mon front contre le sien, et ajoute : « Et je suis sans doute la plus reconnaissante. »


© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor
Revenir en haut Aller en bas
Epsilon
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 02/03/2017 et depuis j'ai posté : 621 messages. J'en suis à : 1798 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Scott Eastwood. Sur le forum je suis aussi : Quinn la chieuse, Casey le flic & Elena la belle rousse. On peut me connaître sous le nom de : Amélie (aka .sassenach). Pour mon avatar et ma signature je crédite : Morrigan (avatar) & tumblr (gifs).
J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : étudiant en dernière année de Droit attendant de savoir si j’ai enfin réussi l’examen du barreau. Prince d’Angleterre et de Galles depuis la naissance ce qui n’est pas de tout repos. En dehors des cours je fais partie : du club de boxe et humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood qui, oui, coûte plus qu’un bras, un rein et autre organes hors de prix sur le marché noir réunis (l’avantage d’être riche). Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs belles courbes même si je me suis laissé tenter quelques fois par la virilité masculine sans trop savoir si ça signifie quoi que ce soit pour mon orientation sexuelle et côté coeur je suis : fiancé par obligation à la belle princesse rousse Lexa Bernadotte mais totalement amoureux de la princesse Natalia Braddy-Montaigu même si ce n’est pas encore tout à fait gagné et que j’ai encore trop de fierté pour le dire clairement.
. :

i gotta fever
I'VE BEEN DRIPPING LIKE ENDORPHIN, ADDICTED TO THAT FANTASY. FELT SO GOOD I NEE THERAPY.


i loved and i lost you
WHAT I WANT IS TO STAY HERE WITH YOU AND IMAGINE THE WORLD OUTSIDE DOESN'T EXIST.
ohana means family
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHIND OR FORGOTTEN.


always and forever
I DON'T KNOW, IF YOU NEED SOMEONE TO BITCH TO, OR JUST TO BE- MY PERSON.


i'm so sick
DON'T TOUCH THAT FRUIT, KEEP YOUR HANDS CLEAN.

game on bitches
KASSIMKASSIM (FB)LEXA (SB)ARTHURNATALIAVICTOIRE

24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN

Warren Windsor

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ✧ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.

Mar 11 Juil 2017 - 21:29 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


warren & natalia

❝ i still owe you a reason ❞

Cette confiance que j’éprouve lorsque je me trouve avec elle, je ne saurais pas l’expliquer. Depuis le premier jour j’éprouve cette facilité à parler avec elle, à m’ouvrir avec elle, ce qui n’a fait que décupler ma curiosité. Tout ce que je souhaitais au début était de comprendre cette obsession que j’avais pour Natalia, la raison pour laquelle je ne pouvais pas me l’ôter de la tête alors que ça ne m’était jamais arrivé auparavant. L’attirance s’est ajoutée petit à petit mais la confiance a toujours été la première. Même ce soir elle l’emporte sur le reste. Cette question, je ne l’ai que très peu entendu par le passé et même lorsque c’était le cas je ne prenais pas le temps d’y répondre. Je me contentais de dire que je ne voulais pas qu’on me touche là et ça n’allait jamais plus loin. Natalia, je sais que je peux m’ouvrir à elle sans crainte. Sa curiosité n’a rien de malsain, elle veut réellement comprendre la raison de ma réaction à chaque fois qu’elle s’apprête à me toucher. Mettre des mots dessus se révèle moins complexe que ce que je pensais. Je parviens à trouver les bons termes sans buter, exprimer ce que je ressens même si ça ne définie pas exactement les sensations dans les moindre détails. Ça suffit toutefois à lui donner une idée, à lui faire comprendre le pourquoi du comment. Sa main quitte la mienne et va se poser dans mon cou. Mon regard en revanche reste planté dans le sien. J’admire cette femme, je la dévore du regard et voudrais ne jamais me voir séparer de ce beau visage de poupée que j’aime tant. Je ne m'y ferais jamais et, pour être honnête, je ne le souhaite pas. J’aime l’effet qu’elle me fait, j’aime m’émerveiller devant cette beauté naturelle qu’elle dégage, je veux que ça soit le cas aussi longtemps qu’on m’y autorisera. « J’aurai sans doute trouvé cet avant-toi bien trop ennuyant. » Je ris légèrement tandis que sa main vient caresser ma joue. Je pose la mienne par-dessus et j’effleure le dos de sa main du bout des doigts. « C’est possible. Il aurait surtout fallu que tu me remarques. » Or j’étais souvent dans l’ombre, caché derrière mes frères bien plus imposants et importants que moi. Caché derrière ma jumelle bien plus remarquable que moi. « Ta cicatrice n’est pas un fardeau. Elle t’a façonné, toi. Toi et ton air prétentieux. » Son visage si près du mien, je sens son souffle chaud sur ma peau. Un frisson me parcourt, agréable et douloureux à la fois, réveillant les différents endroits blessés de mon corps. « Et je suis sans doute la plus reconnaissante. » Son front posé contre le mien, ma main quitte la sienne pour aller caresser sa joue, l’arête de son nez puis ses lèvres. « Dois-je comprendre que mon air prétentieux ne te laisse pas insensible finalement ? » Chuchotai-je tout en continuant d’effleurer ses lèvres pour finalement laisser mon index descendre sur son menton. « Ça en sera probablement toujours un pour moi mais je dois admettre que la douleur est moins insupportable lorsque c’est toi. Probablement parce que tu as tendance à le faire sans demander la permission et que j’ai dû m’y faire. » Un sourire amusé prend place sur mon visage. Je continue de caresser son visage me délectant de l’avoir si près de moi alors que j’ignore combien de temps ça durera encore.
@Natalia B-Montaigu
Revenir en haut Aller en bas
Gamma
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 25/01/2017 et depuis j'ai posté : 413 messages. J'en suis à : 1144 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Jenna-Louise Coleman Sur le forum je suis aussi : Neena K. Duncan, la détective intrépide & Mahé, le pilote indécis. On peut me connaître sous le nom de : exotic (sarah). Pour mon avatar et ma signature je crédite : ava : purple haze | sign : endlesslove.
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature, en 2e année, ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, bien déçue par les hommes, ou un homme en particulier.
. :




I fell in love with life.
For the first time, everything inspired me.
__________________________________



So when I tell you to leave
it only means I want you to stay.

__________________________________

I would rather walk with a friend in the dark,
than alone in the light.



__________________________________



We hang out, we help one another, we tell one another our worst fears and biggest secrets, and then just like real sisters, we listen and don’t judge.



Natalia B-Montaigu

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse

Mar 11 Juil 2017 - 22:02 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


I still owe you a reason
ft. natalia & warren
« C’est possible. Il aurait surtout fallu que tu me remarques. » Il était fort impossible que je ne le remarques pas. Il aurait été sans doute été ennuyeux, mais son visage d'ange, son physique assuré, et son sourire à tomber aurait été remarqué. Et quand bien même je ne l'aurai pas fait, quelque chose en lui aurait finit par surgir, parce que c'était ce qu'il faisait de mieux. Me surprendre, chaque jour, tout le temps. Comment ne pas le remarquer alors ? Même lorsqu'il n'était pas présent, il primait par son absence. C'était remarquable. Je n'étais pas la première à succomber, j'en avais conscience. Il avait ce pouvoir chez les femmes, et c'était ce pouvoir qui me faisait peur. Mais, pas ce soir. Parce qu'il ne montrait pas cette dominance. Il ne me montrait pas ce côté fougueux et charmeur. Il était remarquable par ses aveux et sa transparence. Et pour moi, c'était tout l'or du monde. « Dois-je comprendre que mon air prétentieux ne te laisse pas insensible maintenant ? » Il caresse doucement ma joue, mon nez, mes lèvres, mon menton, et à chaque caresse, je ressens cette envie de redéposer mes lèvres contre les siennes, mais je résiste. Je résiste aussi fort que je le peux. « Tu ne m'as jamais laissé indifférente, Warren » dis-je souriante. « Même l'avant-toi, je sais, qu'il aurait été remarquable. Tu m’hypnotises. » A mesure qu'il devenait transparent, je le devenais aussi. Peut-être était-ce mieux ainsi ? Peut-être que c'était le problème dans notre relation ? On avait sans doute beaucoup trop de zones noircies, et qu'à mesure où on allumait cette lumière, on s'y sentait mieux. « ça en sera probablement toujours un peu pour moi mais je dois admettre que la douleur est moins insupportable lorsque c'est toi. Probablement parce que tu as tendance à le faire sans demander la permission et que j'ai dû m'y faire. » Face à son expression amusé, je me mis légèrement à rire aussi. Il était vrai que j'en faisais souvent qu'à ma tête. Je suivais mon instinct et mes envies. Surtout avec lui. Jamais je n'aurai imaginé qu'un homme aussi fort et impénétrable soit aussi sensible à une partie de son corps. Alors, j'avais pris des libertés qu'aucune n'auraient eu droit. « J'en suis désolée...» soufflais-je en re-basculant ma tête au creux de son épaule, mes jambes s’emmêlant aux siennes. Je finis par murmurer, d'un air taquin : « De toute manière, tu le sais sans doute :  j'aime beaucoup trop embrasser cette zone pour me restreindre à ça. » Aussitôt dit, aussitôt je ris, l'emmenant aussi dans un léger rire. Je faisais allusion à cette fameuse nuit au Spring Break, où j'avais pu profiter de son corps, bien plus que je ne l'aurai imaginé. Je faisais allusion à ce réveil express où j'avais fait pleuvoir des baisers le long de son corps nu dans le but de le faire émerger en douceur. Je sentis ses bras se resserrer un instant autour de ma taille, et je finis par soupirer : « Tu crois que..» Je commençais hésitante, sans savoir si ma question allait finir par briser cette magie qui s'était installée entre nous : « Tu crois que demain sera différent...? Je veux dire, pour nous...? Je ne suis pas certaine de pouvoir te côtoyer si je ne peux être dans tes bras. »


© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor
Revenir en haut Aller en bas
Epsilon
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 02/03/2017 et depuis j'ai posté : 621 messages. J'en suis à : 1798 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Scott Eastwood. Sur le forum je suis aussi : Quinn la chieuse, Casey le flic & Elena la belle rousse. On peut me connaître sous le nom de : Amélie (aka .sassenach). Pour mon avatar et ma signature je crédite : Morrigan (avatar) & tumblr (gifs).
J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : étudiant en dernière année de Droit attendant de savoir si j’ai enfin réussi l’examen du barreau. Prince d’Angleterre et de Galles depuis la naissance ce qui n’est pas de tout repos. En dehors des cours je fais partie : du club de boxe et humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood qui, oui, coûte plus qu’un bras, un rein et autre organes hors de prix sur le marché noir réunis (l’avantage d’être riche). Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs belles courbes même si je me suis laissé tenter quelques fois par la virilité masculine sans trop savoir si ça signifie quoi que ce soit pour mon orientation sexuelle et côté coeur je suis : fiancé par obligation à la belle princesse rousse Lexa Bernadotte mais totalement amoureux de la princesse Natalia Braddy-Montaigu même si ce n’est pas encore tout à fait gagné et que j’ai encore trop de fierté pour le dire clairement.
. :

i gotta fever
I'VE BEEN DRIPPING LIKE ENDORPHIN, ADDICTED TO THAT FANTASY. FELT SO GOOD I NEE THERAPY.


i loved and i lost you
WHAT I WANT IS TO STAY HERE WITH YOU AND IMAGINE THE WORLD OUTSIDE DOESN'T EXIST.
ohana means family
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHIND OR FORGOTTEN.


always and forever
I DON'T KNOW, IF YOU NEED SOMEONE TO BITCH TO, OR JUST TO BE- MY PERSON.


i'm so sick
DON'T TOUCH THAT FRUIT, KEEP YOUR HANDS CLEAN.

game on bitches
KASSIMKASSIM (FB)LEXA (SB)ARTHURNATALIAVICTOIRE

24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN

Warren Windsor

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ✧ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.

Jeu 13 Juil 2017 - 11:17 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


warren & natalia

❝ i still owe you a reason ❞

« Tu ne m'as jamais laissé indifférente, Warren » Ce n’est qu’une impression, je le sais, mais ces quelques mots font bondir mon coeur dans ma poitrine. Je n’ai jamais douté de mon physique. Je sais pertinemment que je ne laisse pas les femmes indifférentes et j’en ai joué plus d’une fois par le passé, cependant ça ne m’a jamais autant importé que ce soir. Autrefois, mon physique me servait uniquement à coucher à droite et à gauche pour mon bon plaisir, maintenant il m’assure que cette femme dont je suis totalement épris m’aurait remarqué quoi qu’il arrive. Je souris donc, incapable de retenir la commissure de mes lèvres qui se soulèvent. Sans doute ai-je l’air un peu trop heureux de l’avoir entendu m’affirmer ça mais qu’importe, Natalia sait que je suis tout à elle désormais. « Même l'avant-toi, je sais, qu'il aurait été remarquable. Tu m’hypnotises. », « Je n’en suis pas aussi sûr. » Affirmai-je, mon sourire diminuant légèrement. « J’ai pris la décision de m’entretenir, j’étais bien moins remarquable au contraire de ma soeur. Une beauté naturelle depuis toujours, comme toi. » Mon index effleure une nouvelle fois la peau douce de son visage, faisant des allers-retours sur sa joue en de douces caresses. Je pense vraiment ce que je dis. Le Warren du passé était fade et n’intéressait que parce qu’il profitait du titre de prince. Je ne doute pas que ce titre soit encore une des raisons pour lesquelles on s’intéresse à moi, mon minois est un avantage de plus. « J'en suis désolée… », « Ne t’excuse pas, princesse. » Soufflai-je en caressant ses cheveux bruns. Notre proximité est surprenante. Si je ne m’en plains pas - loin de là - je n’aurais pas imaginé un seul instant que ma soirée finirait ainsi lorsque je me suis garé devant le bâtiment logeant les Gamma.

Une preuve de plus que la sincérité a de bons côtés, peut-être devrais-je l’être sans arrêt avec elle ? Avec tout le monde ? « De toute manière, tu le sais sans doute :  j'aime beaucoup trop embrasser cette zone pour me restreindre à ça. » Je la rejoins dans son rire ne pouvant qu’approuver ce qu’elle vient de dire. Je frissonne en repensant au Spring Break, à cette nuit que nous avons passé tous les deux, au lendemain tout aussi plaisant. Ça me semble remonter à une éternité, mon corps étant parfaitement d’accord avec ce constat. Je me racle la gorge pour tenter de me reprendre et je chasse ces pensées de mon esprit avant qu’il ne soit trop tard. « Tu crois que.. » Décalant ma tête afin de pouvoir la regarder, mes sourcils se froncent sous l’effet de la curiosité que provoque ces trois petits mots, ce début de phrase laissé en suspens. « Tu crois que demain sera différent...? Je veux dire, pour nous...? Je ne suis pas certaine de pouvoir te côtoyer si je ne peux être dans tes bras. » Je prends quelques secondes afin de réfléchir à la question mais aussi à la meilleure réponse à lui donner. En toute sincérité, je ne pense pas qu’il y ait de mauvaise ou de bonne réponse, seulement la vérité. « Sans doute. » Débutai-je sans cesser de caresser ses cheveux. « Le secret n’a jamais été un problème pour moi, ça en sera un pour toi. Tant que je ne serais pas certain de m’être défait des désirs de mariage de mon père se voir risque d’être difficile. J’entends par là que la proximité ne sera pas possible même si c’est ce que je veux. » Je ne rêve que de la garder dans mes bras jusqu’à ma mort, de pouvoir prétendre être son homme aux yeux du monde entier - une vérité surprenante bien que j’ai toujours su que par amour véritable je serais prêt à tout - mais il faudra attendre. « Je t’ai promis de régler ma vie, je ne peux pas faire ça et en même temps décider de mal faire les choses … même si ce lit est très confortable. » Plaisantai-je pour détendre un peu l’atmosphère après quelques paroles bien moins agréables pour nous.
@Natalia B-Montaigu
Revenir en haut Aller en bas
Gamma
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 25/01/2017 et depuis j'ai posté : 413 messages. J'en suis à : 1144 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Jenna-Louise Coleman Sur le forum je suis aussi : Neena K. Duncan, la détective intrépide & Mahé, le pilote indécis. On peut me connaître sous le nom de : exotic (sarah). Pour mon avatar et ma signature je crédite : ava : purple haze | sign : endlesslove.
J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature, en 2e année, ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, bien déçue par les hommes, ou un homme en particulier.
. :




I fell in love with life.
For the first time, everything inspired me.
__________________________________



So when I tell you to leave
it only means I want you to stay.

__________________________________

I would rather walk with a friend in the dark,
than alone in the light.



__________________________________



We hang out, we help one another, we tell one another our worst fears and biggest secrets, and then just like real sisters, we listen and don’t judge.



Natalia B-Montaigu

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse

Ven 14 Juil 2017 - 11:12 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


I still owe you a reason
ft. natalia & warren
L’avenir nous était incertain. On pouvait prévoir, on peut espérer, on peut nier, mais les choses finissent toujours par nous exploser en pleine gueule. C’était comme un fil, avec aucun moyen de l’attraper. Il vous faisait perdre pied, vous rendant vulnérable à ses moindres souhaits. Alors, pour tenter de palier à ces échecs, on tente souvent de faire des promesses. Des promesses qu’on tient. Des promesses qu’on oublie. Des promesses qu’on ne respecte pas. Ce soir, en est la preuve. J’avais rompu bien des serments à moi-même. Pourtant, même si je me sentais faible, une part de moi était comblée. Par sa présence, elle était simplement comblée. « Je ne suis pas aussi sûr. J’ai pris la décision de m’entretenir, j’étais bien moins remarquable au contraire de ma sœur. Une beauté naturelle depuis toujours, comme toi. » Ses caresse sur mon visage me font légèrement fermer les yeux. Je ne me laisserai jamais de l’entendre me parler ainsi, je crois. Je ne le croyais pas sincère lorsqu’il disait être bien moins remarquable avant, sous peine que sa sœur prenait sans doute le plus d’attention. Je trouvais ça trop désabusé, un retrait qu’il avait sans doute subit pas mal d’année. Mais qu’importe, aujourd’hui, il était devenu lui. Ces défauts le rendant bien plus meilleurs qu’il ne le pensait. Je m’excusais alors de ne pas avoir remarqué sa pire faiblesse et d’avoir été aussi négligeable à son égard. Je me souviens de toute ces fois où j’avais touché sa cicatrice, sans savoir que c’était une véritable torture. Maintenant, je sais.

Dans ses bras, si je me sentais bien, il y avait néanmoins cette peur du lendemain. De ce lendemain où tout pourrait de nouveau rebasculer vers ces mois pénibles à l’éviter. Ces mois pénibles où j’avais tenté de l’oublier. Pourrais-je avoir cette force une nouvelle fois ? « Sans doute. » Ses caresses dans mes cheveux et cette confirmation me fait frissonner soudainement. « Le secret n’a jamais été un problème pour moi, ça en sera un pour toi. Tant que je ne serai pas certain de m’être défait des désirs de mariage de mon père se voir risque d’être difficile. » Je déglutis. J’avais oublié le temps d’un instant les véritables raisons de nos disputes incessantes. Et cette révélation me ramena rapidement à la réalité. Ce soir n’était qu’une illusion, qu’une exception, qu’un désir impossible. « J’entends par là que la proximité ne sera pas possible même si c’est ce que je veux. » Ca faisait mal, d’entendre ça. Pourquoi ne pouvait-on pas simplement être heureux, et être avec la personne qu’on désirait le plus ? Pourquoi n’avions-nous pas une vie parfaitement normale ? Je baissais les yeux, ne supportant pas une seconde de plus son regard intense et sincère. Il avait raison, mais je n’étais pas certaine d’avoir envie qu’il ait raison. « Je t’ai promis de régler ma vie, je ne peux faire ça et en même temps décide de mal faire les choses…même si ce lit est très confortable. » J’acquiesce un sourire rapide, avant de me reconcentrer sur ce noir au loin. Toutes ses pensées contradictoires dans ma tête me pesaient. Je n’étais pas certaine de survivre encore de son absence, maintenant que je l’avais retrouvé. Mais j’étais loin d’être capable de vivre dans le mensonge. Je me sentais piégée dans ma propre vie. Devais-je tirer un trait ou surmonter ça ? Le silence pesant s’était de nouveau installer entre nous, et alors qu’il soufflait mon prénom, devinant que quelque chose n’allait pas, je finis par resserrer mon étreinte autour de son torse. « Restes avec moi, juste cette nuit. » Je le suppliais de rester avec moi encore quelques heures. Je trouverai sans doute la force demain matin de le laisser partir, mais pas là. J’en étais simplement pas capable.



© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor
Revenir en haut Aller en bas
Epsilon
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 02/03/2017 et depuis j'ai posté : 621 messages. J'en suis à : 1798 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Scott Eastwood. Sur le forum je suis aussi : Quinn la chieuse, Casey le flic & Elena la belle rousse. On peut me connaître sous le nom de : Amélie (aka .sassenach). Pour mon avatar et ma signature je crédite : Morrigan (avatar) & tumblr (gifs).
J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : étudiant en dernière année de Droit attendant de savoir si j’ai enfin réussi l’examen du barreau. Prince d’Angleterre et de Galles depuis la naissance ce qui n’est pas de tout repos. En dehors des cours je fais partie : du club de boxe et humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood qui, oui, coûte plus qu’un bras, un rein et autre organes hors de prix sur le marché noir réunis (l’avantage d’être riche). Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs belles courbes même si je me suis laissé tenter quelques fois par la virilité masculine sans trop savoir si ça signifie quoi que ce soit pour mon orientation sexuelle et côté coeur je suis : fiancé par obligation à la belle princesse rousse Lexa Bernadotte mais totalement amoureux de la princesse Natalia Braddy-Montaigu même si ce n’est pas encore tout à fait gagné et que j’ai encore trop de fierté pour le dire clairement.
. :

i gotta fever
I'VE BEEN DRIPPING LIKE ENDORPHIN, ADDICTED TO THAT FANTASY. FELT SO GOOD I NEE THERAPY.


i loved and i lost you
WHAT I WANT IS TO STAY HERE WITH YOU AND IMAGINE THE WORLD OUTSIDE DOESN'T EXIST.
ohana means family
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHIND OR FORGOTTEN.


always and forever
I DON'T KNOW, IF YOU NEED SOMEONE TO BITCH TO, OR JUST TO BE- MY PERSON.


i'm so sick
DON'T TOUCH THAT FRUIT, KEEP YOUR HANDS CLEAN.

game on bitches
KASSIMKASSIM (FB)LEXA (SB)ARTHURNATALIAVICTOIRE

24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN

Warren Windsor

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ✧ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.

Ven 21 Juil 2017 - 20:34 Re: i still owe you a reason ∞ warlia


warren & natalia

❝ i still owe you a reason ❞

Pourquoi n’est-il pas possible de régler chaque souci d’un simple claquement de doigts ? La vie ne serait-elle pas plus simple si nos problèmes étaient résolus avec simplicité ? Mais ne serait-elle pas d’un ennui mortel s’il n’y avait plus rien pour l’animer ? Tant que des questions avec si peu de réponses, des questions qui amènent à réfléchir, à beaucoup trop réfléchir et qui me fatiguent. Si je ne suis pas à plaindre, je n’ai toutefois pas eu la vie facile. Être prince n’est pas de tout repos. Beaucoup de responsabilités, beaucoup de choses que l’on attend de moi, une pression constante et une image à entretenir pour ne pas faire honte au reste de ma famille. Depuis tout petit je m’efforce de toujours faire plaisir aux miens, de rester dans les rangs, gardant mes trop nombreuses conquêtes secrètes et me pliant à la moindre des exigences de mon père. Désormais j’en ai assez et Natalia n’y est pas pour rien. Cette femme a chamboulé ma vie d’une manière que je n’aurais jamais imaginé la première fois que mes yeux se sont posés sur elle. Mon obsession pour cette belle brune passée, j’ai tout de même pris conscience que je ne pouvais pas passer ma vie sans l’avoir à mes côtés. Pourtant incapable de dire les choses telles qu’elles sont, de dire les mots qui changeraient tout, si j’en ai conscience et si ça m’effraie, je me pense prêt à faire avancer les choses malgré tout. Un jour peut-être serais-je capable de le dire mais plutôt que de sauter à pieds joints dans le plat, autant y aller pas après pas. J’aimerais pouvoir lui dire que demain ne sera pas une journée différente. J’aimerais pouvoir lui assurer que nous pourrons continuer d’être comme ce soir, proches et sincères aux yeux de tous mais à quoi bon mentir ? Tant que mes fiançailles avec Lexa ne seront pas annulées et que mon pseudo couple n’aura pas disparu des journaux, notre histoire à tous les deux ne pourra avoir lieu.

Non seulement elle a été très claire sur ce qu’elle attend, mais je pars du principe qu’il serait plus respectueux de faire les choses correctement. J’ai été un véritable enfoiré avec elle, profitant sans doute plus que je n’aurais dû de sa naïveté et de mon aisance à faire tourner une situation en ma faveur, je me dois maintenant de lui prouver qu’elle peut avoir confiance en moi. Évidemment, je sais que ce que je lui réponds ne lui fait pas plaisir. Ce n’est pas seulement le fait qu’elle soit en train de se raidir à mes côtés, c’est aussi que j’éprouve exactement la même chose. Frustration et colère. Nous n’avons pas la chance de décider pour nos vies, pas la chance de faire ce que bon nous semble mais je vais essayer malgré tout pour elle. Pour nous. « Restes avec moi, juste cette nuit. » Me supplie-t-elle après que j’ai prononcé son prénom pour avoir une réaction quelconque de sa part. J’ai crains qu’elle me renvoie de sa chambre, que désormais en meilleur état que lorsque je suis arrivé, elle juge qu’il est temps pour moi de regagner mon appartement. C’est tout le contraire et l’entendre me demander de rester avec elle éveille un peu plus cet espoir auquel je m’accroche pour nous. « Je ne compte aller nulle part, princesse. » Soufflai-je. J’embrasse sa tempe et continu de caresser sa chevelure douce et soyeuse. Je pourrais rester toute ma vie ainsi, Natalia contre moi, dans mes bras, le calme nous entourant et insouciants, n’ayant pas à nous préoccuper du monde extérieur. Cette bulle est bénéfique et je vais en profiter aussi longtemps que possible, jusqu’à ce qu’elle éclate demain au réveil et que la dure réalité me rattrape violemment. « Endors-toi. » Ajoutai-je en posant ma joue contre le sommet de sa tête. Doucement, je ferme les yeux et focalisé sur sa respiration régulière, je m’endors pour un sommeil le plus calme jamais connu ces dernières années.
@Natalia B-Montaigu
TO BE CONTINUED ...
Revenir en haut Aller en bas

 i still owe you a reason ∞ warlia


 :: UCLA :: Sycamore Court :: Gamma House
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: