AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 i hear you voice in silence (indiael)


 :: UCLA :: Dickson Court :: Tri-Pi House

Citizens
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 11/08/2016 et depuis j'ai posté : 301 messages. J'en suis à : 346 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : douglas booth On peut me connaître sous le nom de : fucking face. Pour mon avatar et ma signature je crédite : mourning dove sur bazzart
J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 1 août Je suis : américain et mes origines sont : irlandaise et arabe En ce moment, je : sans emploi, n'en a jamais eu n'en cherche plus vraiment Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez sa mère dans une magnifique maison de calabasas Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : en couple à la plus belle femme du monde, la femme de sa vie, indiana haggerty ♥
. :


TO THE LOVE OF MY LIFE
i will see you in my dreams
- - - - - - - - - - - - - - - - - -





NO MISTAKES, ONLY LESSONS
growth is a process of trial and error.
- - - - - - - - - - - - - - - - - -





THE SUN WILL RISE
after the darkest night
- - - - - - - - - - - - - - - - - -



Cael El-Hadid
En ligne

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Faire d'Indiana la femme la plus heureuse du monde et construire une vie avec elle.

Mar 20 Juin 2017 - 3:46 i hear you voice in silence (indiael)

i hear you voice in silence
Cael & Indiana

Missing someone gets easier everyday because even though you are one day further from the last time you saw them, you are one day closer to the next time you will.

J'avais l'impression d'avoir retrouvé la flamme des premiers jours. D'avoir retrouvé la partie de moi qui était parti il y a si longtemps. D'avoir enfin retrouvé ma moitié, mon tout. J'étais conscient d'être l'homme le plus chanceux de la planète, peut-être même trop. J'étais un petit con. J'avais fait le con. J'ai trahi la meilleure chose qui me soit arriver, pour une raison dont je ne me souviens même pas, et elle m'avait repris. Elle m'avait pardonné. Et je ferais tout pour ne plus gâcher ça. Je ne veux plus être seul, plus un seul jour de ma vie. Je ne veux plus être éloigné d'elle. Je la veux à mes côtés pour chaque seconde de ma vie. Sans elle, j'étais misérable. Je n'étais qu'un chômeur, riche chômeur, mais chômeur quand même, qui noyait son chagrin dans l'alcool et se cachait en ermite chez sa mère. Indiana me donnait envie de me relever. D'arrêter de boire, de me motiver, de trouver un vrai projet, quoi faire de ma vie, de prendre une douche le matin tient. Toutes les petites ou grandes choses que je me refusais de faire par chagrin s'ouvraient à moi par sa seule présence. Elle était la raison de mon bonheur. Elle devenait ma raison de vivre. Mon plus grand souhait à présent, la chose qui est maintenant au premier rang de ma bucketlist, c'était de faire d'elle la plus heureuse femme du monde.  


Un bouquet de fleurs dans une main, un café dans l'autre, je me dirigeais vers la Tri-Pi House avec qu'une idée en tête, être proche de ma petite amie. Petite amie. Rien que de penser ce mot me donnait des frissons, me faisait sourire. Comment était-ce possible d'être aussi heureux ? Dire qu'il y a un mois, j'étais au fond du rouleau... J'ai de la peine à y croire. J'entre dans la maison, un grand sourire aux lèvres, et rien ne pourraient me l'enlever. Pas même les quelques regards, pas nombreux, mais assez pour que je le remarque, dévisageant, surpris de me voir. Je sentais déjà ce qu'ils se disaient, ce que tout le monde se dit quand il me voit... « Regarde, c'est Cael... Le gars qui a trompé Indiana... » Cette pensée d'habitude accompagné d'un « Il a mauvaise mine. Après qu'elle l'a quitté, il a perdu le contrôle, est devenu complètement fou... » Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, j'étais l'homme le plus heureux sur terre, et je n'avais qu'une envie, c'était de le crier sur tous les toits... Mais je devais me faire discret, on devait se faire discret... Alors je baisais la tête, évitais les regards, entrais en cachette dans la chambre de ma bien-aimée, en veillant à ne pas être vue. J'entrais dans la chambre à petit pas, soulagé de ne voir ni Lexa, ni Pepper (elle l'aurait jamais fermé celle-là...) et approche vers Indiana, encore endormie. Je posais son café sur sa table de nuit et la réveillais doucement avec une caresse le long de sa joue, et le bouquet de rose rouge, juste devant ces yeux. « On se réveille... »
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

 i hear you voice in silence (indiael)


 :: UCLA :: Dickson Court :: Tri-Pi House

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: