wild thoughts (oswald)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : : 11/08/2016
Messages : : 498
Points : : 376
Avatar : : douglas booth
Autres comptes : : hédiya stawinsky (amber heard)
Pseudo internet / prénom : : fucking face.
Crédits : : hershelves. sur bazzart J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 1 août Je suis : américain et mes origines sont : irlandaise et arabe En ce moment, je : viens d'acheter the drunken pussy, un bar miteux qui a fait faillite et que je vais refaire de fond en comble. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez sa mère dans une magnifique maison de calabasas Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : en couple à la plus belle femme du monde, la femme de sa vie, indiana haggerty ♥
. :
the most dangerous women in the world are the ones who love with such conviction that you will give her your blood without blinking, your bones without thinking twice. these women are dangerous in the same way that truth can kill a religion. Dangerous in a way that they make orphans, family. Beware of these women—they love so well you will see no more profit in war, no value in gold, and no weight in your blame.
INDIANAHAGGERTY

---------------------

TO MY NUMBER ONE
[to the best friend i ever had
]


---------------------

W O N D E R F U L
M I S T A K E



---------------------
be kind. be just. be human.
love trumps hate.



Cael El-Hadid
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Dim 25 Juin 2017 - 20:15
monsters & gods

       

J'étais sortie de l'hôpital il y a un moment déjà, mon bras s'en était totalement remis et on venait de m'enlever le plâtre que j'avais à la jambe. Malheureusement, j'avais toujours des difficultés à récupérer la totalité des fonctions à ma jambe gauche. J'avais encore des douleurs qui seraient insurmontables sans médication et j'étais à présent forcé d'entamer de la rééducation. Cet exercice me rendait grincheux, et à juste cause. Je ne supportais pas l'idée d'avoir besoin d'aide pour la moindre petite chose, surtout marcher. Appeler ça fierté, de l'entêtement, tout ce que vous voulez, c'est difficile pour moi. Ça me fait chier. J'aimerais être à n'importes quel autre endroit, et à juste cause. À près tout, je venais de retrouver Indiana, il est normal que je préfère passer du temps avec elle. « Bonjour. Cael El-Hadid, pour une séance de rééducation avec Docteur Bates. » Dis-je en arrivant à l'hôpital. « Le Docteur Bates est malheureusement indisponible aujourd'hui, mais sera remplacé par une de ces résidentes. » J’acquiesce et la suis jusqu'à ma salle de rééducation. J'espérais secrètement avoir à être avec ma cousine, peut-être qu'elle pourrait me faire oublier le fait que je vais être enfermé dans cet enfer pendant une heure. Je sors mon téléphone, fixe mon écran et attends que la résidente qui allait s'occuper de moi arrive. Des bruits de pas se font entendre, je lève la tête et croise le regarde d'une résidente que j'avais déjà vue auparavant. Je suis rempli d'indifférence à son égard, mais son arrivé me déçoit tout de même profondément, ces sentiments mélangés à mon désintérêt total pour la rééducation voir mon agacement total n'allait rien donner de bon. Je redescends le nez sur mon téléphone sans un autre regard pour la jeune médecin, ne daignant pas répondre à quoi qu'elle ne dise.

(c) REDBONE




 
i'm selfish, impatient, and a little insecure. i make mistakes, i'm out of control, and at times hard to handle. but if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.
avatar
Date d'inscription : : 02/06/2017
Messages : : 1042
Points : : 869
Avatar : : Chloe Bennet.
Autres comptes : : zeppelin p., warren w. & elena b.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : prométhée. (avatar) & ASTRA (signature) J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 31 janvier. Je suis : anglaise et mes origines sont : inconnues. En ce moment, je : ambulancière en chef dans l'une des casernes de LA et mère à temps plein. Si jamais vous me cherchez, j'habite : une villa fraîchement acquise à Beverly Hills avec l'homme de ma vie et ma fille. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : en couple avec le prince charmant (à quelques choses près). Éperdument amoureuse d'Arthur quoi.
. :

my arms are open
i can't unfeel your pain. i can't undo what's done. i can't send back the rain but if i could i would my love.


i wanna feel your love
oh we're in love aren't we? hands in your hair, fingers and thumbs baby. i feel safe when you're holding me near.


i'm so terrified
show me what it’s like to be the last one standing. and teach me wrong from right and i’ll show you what i can be.
the family you choose
there are some people in life that make you laugh a little louder, smile a little bigger.


burn it to the ground
we’re going off tonight to kick out every night, take anything we want, drink everything in sight. We’re going till the world stops turning.



(en cours)
CAËL + JAIMIE + NATALIA + ROXANE (2) + LUCCA + ARTHUR (6) + EVENTS HALLOWEEN + SVEN + JENNY + IRINA + BRIANNA


Oswald Holmes
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mar 27 Juin 2017 - 21:52

cael & oswald

❝ wild thoughts ❞

Santa Monica me donne l’impression d’être à des années lumières de Los Angeles, en particulier le matin. Forcée de confier James qui a fini l’école à mon père puisque mon frère n’a pas le temps, je dois traverser la ville pour rejoindre le manoir où j’ai grandi puis faire la route en sens inverse tout en priant pour ne pas arriver en retard à l’hôpital. J’enchaîne mes dernières gardes là-bas avant cet été et si je suis exténuée, je m’efforce de ne rien montrer. Même si je suis quasiment persuadée d’avoir mon année et de pouvoir entamer ma seconde année de résidence en septembre, je préfère ne rien risquer … pas alors que j’enchaîne les stupidités depuis ma rupture avec Arthur. Ma matinée se passe aux urgences et s’avère plutôt calme, puis finalement vers midi on m’informe que je serais chargée de m’occuper des patients du Docteur Bates qui a dû s’absenter. Si ce n’est pas la première fois que je fais du remplacement, la rééducation n’est pas la spécialité que je préfère. Enfin, toujours est-il qu’après mon bref repas - un grand smoothie, seule chose que j’avale - je monte en rééducation et m’empare de la tablette qui me donne les noms de mes patients. Le premier : Cael El-Hadid. En parcourant son dossier, je me souviens de cet homme venu il y a quelques temps suite à un accident. Pas franchement agréable, mais je pense pour le gérer. C’est donc muni de ma tablette que je gagne la salle où il a été amené tout en me désinfectant les mains en entrant. « Monsieur El-Hadid ? » Demandai-je en posant la tablette pour me diriger vers lui. « Je suis le docteur Holmes, c’est moi qui vais m’occuper de vous aujourd’hui. » Les présentations faites, j’attire un tabouret vers moi et m’assois devant mon patient. « Comment vont votre bras et votre jambe aujourd’hui ? » Question de routine, mais que je suis censée poser. S’il est écris que son bras s’est parfaitement remis, je sais qu’il n’est pas à l’abri de nouvelles douleurs. Quant à sa jambe gauche, elle nécessite de la rééducation mais j’ai besoin de savoir ce que je vais ou non pouvoir lui imposer.
@Cael El-Hadid


❝ i got mad, mad love for ya' ❞ Whoever said if you love someone, you should set them free They don't know shit about you and me 'Cause I won't let you go, no, I won't let you go.


Dernière édition par Oswald Holmes le Sam 26 Aoû 2017 - 14:28, édité 1 fois
avatar
Date d'inscription : : 11/08/2016
Messages : : 498
Points : : 376
Avatar : : douglas booth
Autres comptes : : hédiya stawinsky (amber heard)
Pseudo internet / prénom : : fucking face.
Crédits : : hershelves. sur bazzart J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 1 août Je suis : américain et mes origines sont : irlandaise et arabe En ce moment, je : viens d'acheter the drunken pussy, un bar miteux qui a fait faillite et que je vais refaire de fond en comble. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez sa mère dans une magnifique maison de calabasas Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : en couple à la plus belle femme du monde, la femme de sa vie, indiana haggerty ♥
. :
the most dangerous women in the world are the ones who love with such conviction that you will give her your blood without blinking, your bones without thinking twice. these women are dangerous in the same way that truth can kill a religion. Dangerous in a way that they make orphans, family. Beware of these women—they love so well you will see no more profit in war, no value in gold, and no weight in your blame.
INDIANAHAGGERTY

---------------------

TO MY NUMBER ONE
[to the best friend i ever had
]


---------------------

W O N D E R F U L
M I S T A K E



---------------------
be kind. be just. be human.
love trumps hate.



Cael El-Hadid
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mer 28 Juin 2017 - 12:01
monsters & gods

       

« Monsieur El-Hadid ? » Un regard et je la reconnaissais, vaguement. Je l'avais déjà vu auparavant. Il renouvelait les médecins par ici... J'envoyais un message à Edwige qui m'attendait dehors, lui disant que le médecin venait d'arriver, ensuite, je la décrivais, puis une petite blague sur la rééducation, etc... etc... « Je suis le docteur Holmes, c’est moi qui vais m’occuper de vous aujourd’hui. » Je me lançais dans une discussion avec mon ami sans aucun égard pour le Dr Holmes. Je me comportais comme un gamin, j'en étais conscient au fond, mais je ne changeais pas de comportement pour autant. Je ne voulais pas être là, et une partie de moi voulait qu'elle le comprenne et peut-être, par un miracle, me laissera-t-elle tranquille. « Comment vont votre bras et votre jambe aujourd’hui ? » Je lui adresse un deuxième regard, suivi d'un silence assez lourd. Pose l'index sur le petit dossier qu'elle tenait dans les mains. « Je ne sais pas, ce n'est pas écrit là-dedans ? Bizarre, j'aurais juré qu'on mettait toutes les informations sur les patients dans ces trucs pour éviter de poser des questions inutiles. Économie de temps et tout ça... » Je savais déjà ce qu'Indiana dirait si elle était là, je sais exactement ce qu'elle ferait. Elle me taperait dans le coude, me rappellerait que ce médecin ne faisait que son travail... C'était la petite voix dans ma tête, ma conscience. J'étais devenu si grincheux sans elle que j'en oubliais la partie gentille, aimable de ma personnalité, qui était là avant. J'essayais gentiment de le retrouver « Ma jambe est toujours en mauvais état, évidemment puisque c'est pour ça que je suis ici. Elle me lance, me fait mal. Bref, j'ai du mal à marcher. C'est surtout quand je mets une partie de mon poids dessus. » Maintenant, c'est à elle d'exercer sa magie.



(c) REDBONE




 
i'm selfish, impatient, and a little insecure. i make mistakes, i'm out of control, and at times hard to handle. but if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.
avatar
Date d'inscription : : 02/06/2017
Messages : : 1042
Points : : 869
Avatar : : Chloe Bennet.
Autres comptes : : zeppelin p., warren w. & elena b.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : prométhée. (avatar) & ASTRA (signature) J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 31 janvier. Je suis : anglaise et mes origines sont : inconnues. En ce moment, je : ambulancière en chef dans l'une des casernes de LA et mère à temps plein. Si jamais vous me cherchez, j'habite : une villa fraîchement acquise à Beverly Hills avec l'homme de ma vie et ma fille. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : en couple avec le prince charmant (à quelques choses près). Éperdument amoureuse d'Arthur quoi.
. :

my arms are open
i can't unfeel your pain. i can't undo what's done. i can't send back the rain but if i could i would my love.


i wanna feel your love
oh we're in love aren't we? hands in your hair, fingers and thumbs baby. i feel safe when you're holding me near.


i'm so terrified
show me what it’s like to be the last one standing. and teach me wrong from right and i’ll show you what i can be.
the family you choose
there are some people in life that make you laugh a little louder, smile a little bigger.


burn it to the ground
we’re going off tonight to kick out every night, take anything we want, drink everything in sight. We’re going till the world stops turning.



(en cours)
CAËL + JAIMIE + NATALIA + ROXANE (2) + LUCCA + ARTHUR (6) + EVENTS HALLOWEEN + SVEN + JENNY + IRINA + BRIANNA


Oswald Holmes
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Ven 30 Juin 2017 - 20:58

cael & oswald

❝ wild thoughts ❞

Ce portable sur lequel toute son attention est focalisée j’ai envie de lui faire bouffer. J’ai perdu ma patience ces derniers mois en même temps que j’ai perdu mon semblant d’intelligence en décidant de rompre avec le seul homme que j’ai véritablement aimé. Malgré tout, je prends sur moi. J’inspire lentement et j’expire de la même manière afin de ravaler ma frustration. Quelques jours, il me reste seulement quelques jours et je pourrais mettre de côté les patients agaçants des urgences durant des gardes interminables … je peux le faire. « Je ne sais pas, ce n'est pas écrit là-dedans ? Bizarre, j'aurais juré qu'on mettait toutes les informations sur les patients dans ces trucs pour éviter de poser des questions inutiles. Économie de temps et tout ça... » Je fixe l’index qu’il pose sur la tablette et, une fois encore, je me retiens de l’envoyer balader. A la place je relève la tête et lui adresse un sourire qui a toutefois quelque chose de … sarcastique. « Ce qui économiserait du temps et tout ça c’est que le patient réponde à la question et ne  se lance pas dans un monologue. » Heureuse d’être seule dans cette pièce et ainsi d’éviter qu’un supérieur n’ait envie de me tuer, je continue de sourire avec ce sarcasme dont j’ai le secret. Il semble toutefois se calmer et je remercie silencieux n’importe quelle entité divine pour ça. « Ma jambe est toujours en mauvais état, évidemment puisque c'est pour ça que je suis ici. Elle me lance, me fait mal. Bref, j'ai du mal à marcher. C'est surtout quand je mets une partie de mon poids dessus. » J’opine sans le regarder et m’empresse d’ausculter sa jambe. Les muscles semblent être en bon état et la cicatrice très discrète parfaitement propre. « Le Docteur Bates ne vous a pas conseillé d’utiliser des béquilles une semaine ou deux pour reposer votre jambe ? » Le questionnai-je sans cacher ma surprise. Après un traumatisme c’est généralement conseillé pour laisser le temps à la jambe de s’habituer à supporter du poids petit à petit. « Je vais m’occuper de masser votre mollet pour chauffer le muscle, vous ferez ensuite quelques exercices et je masserai une dernière fois pour détendre. Ca vous aidera à avoir moins mal. » L’informai-je en me relevant et en replaçant sa jambe de sorte à faciliter mon travail. « Mais ces séances où vous semblez si heureux de venir, il n’y a qu’elles qui permettront à votre jambe de se soigner et de ne plus vous faire mal. » Je hausse les épaules de manière désinvolte. Oui je le cherche, mais j’ai cette fâcheuse tendance à parler sans filtre.
@Cael El-Hadid


❝ i got mad, mad love for ya' ❞ Whoever said if you love someone, you should set them free They don't know shit about you and me 'Cause I won't let you go, no, I won't let you go.


Dernière édition par Oswald Holmes le Sam 26 Aoû 2017 - 14:28, édité 1 fois
avatar
Date d'inscription : : 11/08/2016
Messages : : 498
Points : : 376
Avatar : : douglas booth
Autres comptes : : hédiya stawinsky (amber heard)
Pseudo internet / prénom : : fucking face.
Crédits : : hershelves. sur bazzart J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 1 août Je suis : américain et mes origines sont : irlandaise et arabe En ce moment, je : viens d'acheter the drunken pussy, un bar miteux qui a fait faillite et que je vais refaire de fond en comble. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez sa mère dans une magnifique maison de calabasas Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : en couple à la plus belle femme du monde, la femme de sa vie, indiana haggerty ♥
. :
the most dangerous women in the world are the ones who love with such conviction that you will give her your blood without blinking, your bones without thinking twice. these women are dangerous in the same way that truth can kill a religion. Dangerous in a way that they make orphans, family. Beware of these women—they love so well you will see no more profit in war, no value in gold, and no weight in your blame.
INDIANAHAGGERTY

---------------------

TO MY NUMBER ONE
[to the best friend i ever had
]


---------------------

W O N D E R F U L
M I S T A K E



---------------------
be kind. be just. be human.
love trumps hate.



Cael El-Hadid
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Lun 31 Juil 2017 - 0:51
monsters & gods

       

« Ce qui économiserait du temps et tout ça c’est que le patient réponde à la question et ne se lance pas dans un monologue. » Aoutch. Elle a du répondant. On pouvait voir une once de surprise dans mon regard, mais j'étais surtout impressionné. Elle ne se laissait pas faire, je respectais ça. Je comprenais très vite qu'elle n'allait pas jouer à mon petit jeu et répondait juste à sa question, elle comme moi ne voulions sûrement pas passer plus de temps que nécessaire ensemble... « Le Docteur Bates ne vous a pas conseillé d’utiliser des béquilles une semaine ou deux pour reposer votre jambe ? » Il n'y a rien que je déteste plus que les béquilles. C'étaient crevant de devoir se les trimbaler partout où on va, j'oubliais toujours où je les posais ou pire, je ne savais pas où les mettre. Je passais mon temps à faire des acrobaties incroyable rien que pour me poser quelque part donc ouais, mais non. Même si le docteur le conseillait, je n'allais pas en utiliser plus que nécessaire. « Je les ai utilisées pour la durer de temps minimum, et c'est tout ce que je compte faire. » Et c'était catégorique. « Je vais m’occuper de masser votre mollet pour chauffer le muscle, vous ferez ensuite quelques exercices et je masserai une dernière fois pour détendre. Ca vous aidera à avoir moins mal. » Je levais les yeux aux ciels et la laissais faire sans un mot. L'idée que je venais depuis chez moi jusqu'à cet hôpital au plein centre de Los Angeles, et bonne chance pour y trouver une place de parking, juste pour un massage me tapait sur les nerfs. C'est ça la rééducation ? Elle est qualifiée pour ce travail ou comment ? « Mais ces séances où vous semblez si heureux de venir, il n’y a qu’elles qui permettront à votre jambe de se soigner et de ne plus vous faire mal. » Je forçais un ricanement mauvais, pour qu'elle comprenne que j'en avais absolument rien à foutre de ce qu'elle pensait, au contraire, je la respectais même moins pour m'avoir donné son avis. « J'arrêterais de vanter les mérites de vos séances à votre place, vous avez fait quoi, 7 ans d'études pour me masser la jambe ? Je connais des meufs qui font ça pour moins cher et avec elle au moins j'ai un happy ending. »



(c) REDBONE




 
i'm selfish, impatient, and a little insecure. i make mistakes, i'm out of control, and at times hard to handle. but if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.
avatar
Date d'inscription : : 02/06/2017
Messages : : 1042
Points : : 869
Avatar : : Chloe Bennet.
Autres comptes : : zeppelin p., warren w. & elena b.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : prométhée. (avatar) & ASTRA (signature) J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 31 janvier. Je suis : anglaise et mes origines sont : inconnues. En ce moment, je : ambulancière en chef dans l'une des casernes de LA et mère à temps plein. Si jamais vous me cherchez, j'habite : une villa fraîchement acquise à Beverly Hills avec l'homme de ma vie et ma fille. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : en couple avec le prince charmant (à quelques choses près). Éperdument amoureuse d'Arthur quoi.
. :

my arms are open
i can't unfeel your pain. i can't undo what's done. i can't send back the rain but if i could i would my love.


i wanna feel your love
oh we're in love aren't we? hands in your hair, fingers and thumbs baby. i feel safe when you're holding me near.


i'm so terrified
show me what it’s like to be the last one standing. and teach me wrong from right and i’ll show you what i can be.
the family you choose
there are some people in life that make you laugh a little louder, smile a little bigger.


burn it to the ground
we’re going off tonight to kick out every night, take anything we want, drink everything in sight. We’re going till the world stops turning.



(en cours)
CAËL + JAIMIE + NATALIA + ROXANE (2) + LUCCA + ARTHUR (6) + EVENTS HALLOWEEN + SVEN + JENNY + IRINA + BRIANNA


Oswald Holmes
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mer 2 Aoû 2017 - 22:02

cael & oswald

❝ wild thoughts ❞

J’oublie un peu l’éthique, je l’admets, mais certains patients sont plus agaçants que d’autres et méritent tout simplement d’être remis à leur place … comme lui. Connue pour ne pas avoir ma langue dans ma poche, je sais que mon travail est parfait ce qui me permet de n’avoir aucun souci lorsque je ne réfléchis pas avant de parler. Quelques regards noirs suffisent à me faire comprendre que je dépasse les limites même si, en général, je m’en balance. « Je les ai utilisées pour la durer de temps minimum, et c'est tout ce que je compte faire. » Honnêtement, je regrette que ses béquilles ne soient pas dans la pièce, je me serais fais un grand plaisir de le frapper avec uniquement pour faire passer ce ton condescendant qu’il m’impose. « Si vous préférez finir le cul sur une chaise la prochaine fois … » Je ne peux pas m’empêcher de rétorquer parce que oui, je suis agacée. Je repense à Arthur, aux mois difficiles par lesquels il est passé pour pouvoir marcher de nouveau et parfois je me dis que la vie à un drôle de sens de l’humour. « J'arrêterais de vanter les mérites de vos séances à votre place, vous avez fait quoi, 7 ans d'études pour me masser la jambe ? Je connais des meufs qui font ça pour moins cher et avec elle au moins j'ai un happy ending. » Mes mains s’arrêtent d’elles-mêmes et restent posées sur la jambe de Cael tandis que je redresse la tête pour le fusiller du regard. « C’est peut-être elles que vous devriez aller voir, elles feront sans doute mieux mon job que moi en plus d’être capable de fermer leur gueule face à un pauvre type. » Une fois de plus je remercie le ciel pour ne pas avoir un autre médecin dans la pièce, j’aurais directement été virée de la salle pour ensuite me refaire remonter les bretelles. « Je peux vous mettre sur un tapis ou un vélo, abîmer un peu plus votre jambe si le massage c’est trop gentil … venez pas vous plaindre de passer votre vie avec une canne ensuite, ça leur donnera sans doute moins envie de vous donner un happy ending. » Sourire narquois aux lèvres, je reprends tout de même le massage en insistant volontairement là où je sais que ça fait mal.
@Cael El-Hadid


❝ i got mad, mad love for ya' ❞ Whoever said if you love someone, you should set them free They don't know shit about you and me 'Cause I won't let you go, no, I won't let you go.
avatar
Date d'inscription : : 11/08/2016
Messages : : 498
Points : : 376
Avatar : : douglas booth
Autres comptes : : hédiya stawinsky (amber heard)
Pseudo internet / prénom : : fucking face.
Crédits : : hershelves. sur bazzart J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 1 août Je suis : américain et mes origines sont : irlandaise et arabe En ce moment, je : viens d'acheter the drunken pussy, un bar miteux qui a fait faillite et que je vais refaire de fond en comble. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez sa mère dans une magnifique maison de calabasas Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : en couple à la plus belle femme du monde, la femme de sa vie, indiana haggerty ♥
. :
the most dangerous women in the world are the ones who love with such conviction that you will give her your blood without blinking, your bones without thinking twice. these women are dangerous in the same way that truth can kill a religion. Dangerous in a way that they make orphans, family. Beware of these women—they love so well you will see no more profit in war, no value in gold, and no weight in your blame.
INDIANAHAGGERTY

---------------------

TO MY NUMBER ONE
[to the best friend i ever had
]


---------------------

W O N D E R F U L
M I S T A K E



---------------------
be kind. be just. be human.
love trumps hate.



Cael El-Hadid
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Lun 28 Aoû 2017 - 20:19
monsters & gods

       

« Si vous préférez finir le cul sur une chaise la prochaine fois… » L'idée d'être dans une chaise roulante ne me plaisait guère. Je m'imaginais en professeur X à tout les halloween pour le restant de ma vie, et ça me suffisait à me faire écouter le docteur Holmes. Je n'avais rien à rétorquer, encore une fois. Elle savait comment si prendre, même si têtu comme j'étais, je ne la laisserais sûrement pas tranquille. Elle gagnait peu à peu mon respect, mais elle n'était pas encore là... « C’est peut-être elles que vous devriez aller voir, elles feront sans doute mieux mon job que moi en plus d’être capable de fermer leur gueule face à un pauvre type. » Je mets la main à mon cœur comme si elle m'avait blessé, mais à vrai dire, je commençais à apprécier la situation, c'est toujours moins chiant de se disputer avec quelqu'un qui a du répondant. « Pauvre type ? Wow, wow... Vous êtes sûre de pouvoir vous adresser à un patient comme ça ? Je devrais peut-être vérifier auprès de votre supérieur... Docteur Bates c'est ça ? » Je reprends mon fameux téléphone portable en main et je me mets à chercher le numéro du médecin en question. Je n'allais pas l'appeler, pas pour lui faire une fleure mais principalement parce que j'en avais la flemme et que c'est cette flemme qui faisait la plupart de mes décisions. « Je peux vous mettre sur un tapis ou un vélo, abîmer un peu plus votre jambe si le massage, c’est trop gentil… Venez pas vous plaindre de passer votre vie avec une canne ensuite, ça leur donnera sans doute moins envie de vous donner un happy ending. » Je laisse la jeune femme continuer son travail, je sentais un petit peu quand je me rapprochais un peu trop vite de la limite, je ne voudrais pas qu'elle s'en prenne à ma jambe. Encore une fois, elle m'avait effrayé, fait peur. La canne. La chaise roulante. Les béquilles. « Est-ce que ma jambe va se rétablir un jour ? » Plus de blague. Plus d'insulte. Je regardais dans les yeux de la jeune femme avec une pointe de vulnérabilité qui ne me ressemble pas.


(c) REDBONE




 
i'm selfish, impatient, and a little insecure. i make mistakes, i'm out of control, and at times hard to handle. but if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.
avatar
Date d'inscription : : 02/06/2017
Messages : : 1042
Points : : 869
Avatar : : Chloe Bennet.
Autres comptes : : zeppelin p., warren w. & elena b.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : prométhée. (avatar) & ASTRA (signature) J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 31 janvier. Je suis : anglaise et mes origines sont : inconnues. En ce moment, je : ambulancière en chef dans l'une des casernes de LA et mère à temps plein. Si jamais vous me cherchez, j'habite : une villa fraîchement acquise à Beverly Hills avec l'homme de ma vie et ma fille. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : en couple avec le prince charmant (à quelques choses près). Éperdument amoureuse d'Arthur quoi.
. :

my arms are open
i can't unfeel your pain. i can't undo what's done. i can't send back the rain but if i could i would my love.


i wanna feel your love
oh we're in love aren't we? hands in your hair, fingers and thumbs baby. i feel safe when you're holding me near.


i'm so terrified
show me what it’s like to be the last one standing. and teach me wrong from right and i’ll show you what i can be.
the family you choose
there are some people in life that make you laugh a little louder, smile a little bigger.


burn it to the ground
we’re going off tonight to kick out every night, take anything we want, drink everything in sight. We’re going till the world stops turning.



(en cours)
CAËL + JAIMIE + NATALIA + ROXANE (2) + LUCCA + ARTHUR (6) + EVENTS HALLOWEEN + SVEN + JENNY + IRINA + BRIANNA


Oswald Holmes
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mer 30 Aoû 2017 - 23:43

Ne pas avoir ma langue dans ma poche est un grand souci chez moi. Je dis ce que je pense en me moquant des conséquences que ça peut avoir. Si parfois ça me cause des torts, ce n’est pas ce qui m’arrête. Après avoir vécu quelques années dans la rue, j’ai appris à me défendre avec les moyens du bord et me concernant il s’agit de la parole. Il est vrai que mes supérieurs n’apprécient guère lorsque j’envoie promener un patient, mais je suis toujours là. « Si je ne le pouvais pas, je ne le ferais pas. » Rétorquai-je en l’entendant me demander si je suis certaine de pouvoir m’adresser à lui comme je viens de le faire. La vérité est que non, je n’ai pas vraiment le droit. Aujourd’hui je le prends même en le regardant fouiller dans le répertoire de son téléphone. « Allez-y, vous ne seriez pas le premier à l’appeler pour ça. » Je dois être l’étudiante en médecine qui a le plus de blâmes à l’hôpital - bon j’exagère un petit peu, c’est vrai - me faire remonter les bretelles une fois de plus ne pourra pas me tuer de toute manière. Enfin, je parviens tout de même à le toucher, à l’effrayer. Il suffit pour ça de placer les bons mots dans mes phrases et l’effet est immédiat. Son ton est plus calme et je dénote bien moins d’assurance dans sa voix tandis qu’il me demande si sa jambe se rétablira. Je me calme également. « J’ai vu un homme borné et trop fier quitter une chaise roulante et marcher à nouveau. Votre jambe ira très bien. » Affirmai-je en continuant le massage. « Si on vous conseille les béquilles ce n’est pas pour casser votre assurance et votre image auprès des femmes, c’est pour vous aider à vous rétablir. Votre jambe a besoin que vous la laissiez se reposer. Ecoutez enfin ce qu’on vous dis, faites les séances de rééducation nécessaire et vous n’aurez plus jamais à me voir. » Evidemment, je n’ai pas pu m’empêcher de lancer de légères piques dans mon discours. « Ça devrait vous motiver pas mal je suppose. » Je ne suis pas sûre qu’il ait très envie de me supporter longtemps. En tout cas moi j’en ai pas la moindre envie.
@Cael El-Hadid


❝ i got mad, mad love for ya' ❞ Whoever said if you love someone, you should set them free They don't know shit about you and me 'Cause I won't let you go, no, I won't let you go.

Contenu sponsorisé

( » )
SUN GOES DOWN :: Los Angeles :: Central :: West Hollywood :: Cedars-Sinai Medical Center
wild thoughts (oswald)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 


Sauter vers: