AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 tattoo talk (fairfield)


 :: Los Angeles :: Central :: West Hollywood

Citizens
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 21/03/2017 et depuis j'ai posté : 209 messages. J'en suis à : 577 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : antoine griezmann. Sur le forum je suis aussi : siobhan el mexicano. On peut me connaître sous le nom de : feeling free. Pour mon avatar et ma signature je crédite : feeling free (donc moi-même, pour l'avatar).
J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : un petit coeur libre.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.
________________
family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.
________________
dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.
________________
1 universe
9 planets
204 countries
809 islands
7 seas
and i had the privilege of meeting you.
________________

Jad Fairfield

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Réussir à fonder une aussi belle et nombreuse famille que la sienne.

Lun 26 Juin 2017 - 14:57 tattoo talk (fairfield)

Une fois de plus, je passais l’après-midi dans ma chambre. J’avais eu pas mal d’examens ces derniers temps, ce qui expliquait pourquoi j’avais une petite baisse d’énergie. C’était toujours assez crevant d’être contrôlé régulièrement, d’autant plus qu’il faisait de sacrées chaleurs en ce moment. Après être passé à table, j’avais donc roupillé un peu. Quoi de mieux qu’une bonne sieste pour digérer ? La maison était en plus très calme, chose assez rare. La plupart de mes frères devaient être en vadrouille. D’ailleurs, Teo devait passer dans l’après-midi. Je ne savais pas quand exactement mais si il s’en tenait à ses habitudes, il ne devait pas trop tarder. Je dormais donc paisiblement lorsque je fus réveillé. J’entendais un peu de mouvement dans le salon. Plus précisément, deux voix féminines. Ça ne pouvait pas être quelqu’un d’autre que ma mère et Mia, vu comment l’une d’entre elle râlait et l’autre lui demandait de ne pas bouger. Je m’étirai avant de me lever, bien trop curieux pour rester dans mon lit. De toute façon, l’appel de la soif était très fort. Voilà que je débarquai à l’endroit même où j’avais entendu les voix. Dans le salon, se tenaient ma mère et Mia –j’avais raison. La trousse de soins était sortie, et autant dire que je l’avais reconnue du premier coup. Nos parents avaient eu le privilège de s’en servir beaucoup, surtout à cause de nos écorchures au surf. Il se passe quoi ici ? Pourquoi tu gueules comme pas possible ? demandais-je à ma sœur, alors que je posais mes béquilles au sol et m’appuyai sur un canapé. Mia, son haut relevé, se faisait soigner. Mais moi, je m’en fichais bien de sa blessure, mon regard s’était porté sur bien autre chose. T’as quoi là ? Je pointai du doigt vers ce qui ressemblait à… un tatouage.
@Mia G. Fairfield @Teo Fairfield
Revenir en haut Aller en bas
Gamma
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 13/04/2017 et depuis j'ai posté : 501 messages. J'en suis à : 930 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : Bridget Satterlee. Sur le forum je suis aussi : Vitoria A. Jamlows et Hazel T. Caldwell. On peut me connaître sous le nom de : Héléna/Hmtbn. Pour mon avatar et ma signature je crédite : Morphine.
J'ai : 18 ans et mon anniversaire est le : 1er juin. Je suis : américaine et mes origines sont : Australiennes comme tous les membres de la famille Fairfield. En ce moment, je : suis en première année de communication et de design des médias. En dehors des cours je fais partie : de théâtre. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la maison familiale, même si je squatte beaucoup dans la confrérie. Ce qui m'attire ce sont : les deux sexes, je n'ai pas d'étiquette du moins je suis bien trop jeune pour m'en coller une sur le front et côté coeur je suis : célibataire. Celui qui sortira avec moi devra passer le test des six grands frères, bonjour l'angoisse.
. :
Teo-LiloJamesPolicefairfieldClay


Family where life begins and love never ends.

▷◀︎ ▶︎◁

You know I try but I don't do too well with apologies


★☆★☆


Baby you're not good
Cause they warned me bout your type boy
Think I fell for you, I fell for you.

Mia G. Fairfield

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Etre reconnue dans un domaine qui te plait.

Lun 26 Juin 2017 - 21:57 Re: tattoo talk (fairfield)

"Putain de chien !" crias-tu allongée sur le transat du jardin alors que pour une des premières fois depuis le début de l'année tu te plaisais à apprendre quelque chose. Les quelques répliques de ta pièce de théâtre du premier acte pour être précis puisque l'affiliation des rôles avaient été déclaré dans la semaine. Le théâtre ça c'était ta passion mais voilà que ce stupide chien que tu aimes tellement d'habitudes a décidé que s'amuser était bien plus sympa. Pas toi et le coup est parti. La griffe a frappé ton tee-shirt percutant ta peau par la même occasion. La baie vitrée s'ouvre et il ne te faut qu'une seconde pour te douter qu'un de tes frères veut savoir pourquoi tu cries comme si on venait de t'agresser, alors attrapant tes affaires tu quittes le jardin pour trouver un peu de tranquillité. Ta chambre serait certainement le meilleur des endroits. "Mia ? Tu saignes, viens là." La voix de ta mère te fait stopper net dans ton avancé jusqu'au escalier alors que ton regard se porte sur le lieu de la fraiche blessure. Du sang. Il t'avait pas loupé mais pourtant tu ne peux t'arrêter et laisser ta mère jouer à la maman modèle simplement car elle ne l'est pas dans ton esprit. "Je m'en occupe" lances-tu alors que tu continues ton chemin avant qu'une main vienne se poser sur ton épaule. Ta mère n'avait pas dit son dernier mot et comme à son habitude elle t'agaçait déjà. "Viens dans la cuisine, fais pas ton idiote je peux encore te soigner" finit-elle par déclarer alors que tu retires instinctivement sa main. Ton frère porte ses yeux sur toi après le geste que tu viens de faire. Tu sais que tu dois la suivre, tu sais que sinon on va encore te crier dessus car tu n'es pas gentille avec votre mère, que tu n'es pas reconnaissante et pourtant tu t'en moques. Ton esprit n'est hanté que par ce petit dessin qui est venu orné tes cotes il y a un peu plus d'une semaine. Secret que tu partages avec ce mignon inconnu, secret pas prêt à être révélé. "J'ai dit non ! Toi ne me regarde pas comme ça et maman je te le redis, je vais m'occuper de ça seule. Je suis plus une enfant, mettez-vous le dans le crâne et si c'est trop vous demander gravez-vous le mutuellement car j'en ai marre. Ok ?" Le ton a augmenté alors que tu vas toi même vers la cuisine, t'as bien comprit que sans un pansement on ne te laissera pas tranquille alors suivis par ta mère tu attrapes le nécessaire. "Qu'est ce que c'est que ça ?" Tu ne réponds pas sachant pertinemment de quoi elle parle alors que finalement tu lui donnes tout ce dont elle a besoin. La princesse que tu es se fait soigner en ignorant les turbulences autour. Même la turbulence nommé Jad qui vient rajouter son grain de sel à la chose. Gueuler comme pas possible, voilà une raison pour laquelle tu aurais pu t'énerver contre lui car tu ne gueules pas mais tu t'exprimes d'une manière assez forte pour que leurs cerveaux le comprennent, nuance. Puis malheureusement à son tour il fait illusion à ce dessin. Si ce n'est pas lui ça en sera un autre, et tandis que tes yeux se posent sur lui tu penses qu'une réunion de famille sur ta bêtise n'était clairement pas ce dont tu rêvais là tout de suite. "Une coccinelle. Ca se voit pas ? T'as besoin de lunettes toi aussi pour ne pas savoir ce que c'est ? Toi Jad. Le petit prince qui en a sur son corps, tu ne reconnais même pas un petit tatouage. C'est débile quand même." Et tu pèses tes mots face à celui que tu appelles le prince de la maison depuis l'accident. Tu n'as jamais eu aussi peur de le perdre et c'était bien une des premières fois qu'on te voyait pleurer pour lui. T'en avais versé des larmes mais pourtant, maintenant qu'il est réveillé tu restes la même. Froide dans tes paroles et distantes dans tes gestes malgré l'amour que tu lui portes. "Bon, on va pas partir sur un débat quand même. T'as fini et je peux y aller ?" demandes-tu à ta mère regardant ses gestes doux face à ta peau blessée. Elle était mignonne et pourtant. Pourtant tu savais que si ton père était à sa place tu n'aurais pas réagi ainsi. Il l'aurait su, en premier car tu ne lui caches rien, pas comme à ta famille si grande, si belle aux premiers abords.

@Jad Fairfield
Revenir en haut Aller en bas
Citizens
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 21/03/2017 et depuis j'ai posté : 209 messages. J'en suis à : 577 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : antoine griezmann. Sur le forum je suis aussi : siobhan el mexicano. On peut me connaître sous le nom de : feeling free. Pour mon avatar et ma signature je crédite : feeling free (donc moi-même, pour l'avatar).
J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : un petit coeur libre.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.
________________
family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.
________________
dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.
________________
1 universe
9 planets
204 countries
809 islands
7 seas
and i had the privilege of meeting you.
________________

Jad Fairfield

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Réussir à fonder une aussi belle et nombreuse famille que la sienne.

Lun 3 Juil 2017 - 10:38 Re: tattoo talk (fairfield)

Je m’attendais à tout sauf à me retrouver nez à nez avec ce tatouage sur son corps. Je me demandais bien ce que ma sœur avait encore foutu. Pourquoi un tel tatouage ? Qu’est-ce que ça signifiait ?  Et puis… l’avait-elle en commun avec quelqu’un d’autre ? C’était un concept à la mode, ça. Comme partager un bijou, sauf qu’un tatouage c’est plus compliqué à enlever. Je fronçai mes sourcils aussitôt sans quitter le dessin des yeux. Ma mère en faisait autant, perplexe. Elle ne pouvait rien dire, ni moi d’ailleurs. J’en avais aussi mais… je ne pouvais pas m’empêcher de jouer les grands frères. Une coccinelle. Ca se voit pas ? T'as besoin de lunettes toi aussi pour ne pas savoir ce que c'est ? Toi Jad. Le petit prince qui en a sur son corps, tu ne reconnais même pas un petit tatouage. C'est débile quand même. Mia, la douceur incarnée, n’est-ce pas ? J’ignorais ces piques, parce que j’étais bien au-dessus de tout ça. Tu le partages avec quelqu’un ? Cette jolie coccinelle. Bon d’accord, là je me foutais un peu d’elle. C’était pour lui répondre à ma façon de toutes les gentillesses qu’elle venait de me balancer. Pourquoi t’en as parlé à personne ? Et t’es allée le faire où ? On pas un rendez-vous comme ça chez le tatoueur. Elle aurait beau me dire de me taire, je ne le ferais pas. J’étais du genre coriace. Quand je posais une question, j’attendais une réponse. On allait rester ici toute la journée s’il le fallait. J’avais même contourné le canapé pour venir m’installer. Installer était un grand mot puisque je m’étais laissé tomber. Je n’avais pas le choix de toute façon. Je lançai un regard à ma mère qui me faisait comprendre d’arrêter et de partir. Comme si j’allais la laisser tranquille. Je jouais complètement ma Mia. Chieur comme pas deux. C’était ce qu’elle faisait tout le temps, alors pour une fois que c’était moi qui pouvait le faire. Je croisai les bras contre mon torse. Je n’avais même pas demandé ce qui lui était arrivé pour qu’elle se fasse soigner. Comme si elle ne pouvait pas le faire comme une grande d’ailleurs. Elle disait ne plus être une gamine et pourtant, il fallait toujours qu’elle retourne dans les jupons de notre mère. Bon, on va pas partir sur un débat quand même. T'as fini et je peux y aller ? Ouais un débat, ça serait cool. D’ailleurs Teo arrive donc il va commencer d’ici quelques minutes. J’attrapai un coussin que j’appuyai contre mon torse. Trouve les bons arguments pour ta défense en attendant. Elle allait en avoir besoin. Teo était pire que moi. Il allait vouloir tout savoir, mais vraiment tout.
@Mia G. Fairfield @Teo Fairfield
Revenir en haut Aller en bas

 tattoo talk (fairfield)


 :: Los Angeles :: Central :: West Hollywood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: