AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 secrets to tell (aaron)


 :: Los Angeles :: South :: Harbor Area

Citizens
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 21/03/2017 et depuis j'ai posté : 209 messages. J'en suis à : 577 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : antoine griezmann. Sur le forum je suis aussi : siobhan el mexicano. On peut me connaître sous le nom de : feeling free. Pour mon avatar et ma signature je crédite : feeling free (donc moi-même, pour l'avatar).
J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : un petit coeur libre.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.
________________
family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.
________________
dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.
________________
1 universe
9 planets
204 countries
809 islands
7 seas
and i had the privilege of meeting you.
________________

Jad Fairfield

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Réussir à fonder une aussi belle et nombreuse famille que la sienne.

Lun 26 Juin 2017 - 16:02 secrets to tell (aaron)

Aujourd’hui, je dédiais mon après-midi à ce très cher Aaron, mon meilleur ami. Je n’avais pas pu passer tellement de temps avec lui alors je comptais bien me rattraper. Il me manquait, tiens, lui et ses sourires angéliques. Nos conversations à ne plus se terminer, nos secrets … On pouvait très bien nous comparer à de vraies filles, et nous n’avions pas honte de l’avouer. Dans mon sac à dos, j’avais glissé quelques gâteaux apéritifs à grignoter ainsi que deux bouteilles de bière. C’était au cas où un petit creux nous prendrait par surprise ou une soif soudaine. C’était la veille que j’avais proposé cette sortie à Aaron. Bien sûr, il m’avait fait croire qu’il était occupé avant de se foutre de moi et m’avouer qu’il était libre. Il avait toujours aimé me faire tourner en bourrique et je tombais toujours dans le panneau.

Notre lieu de rendez-vous n’était autre que le port. C’était un endroit que nous avions toujours aimé, Aaron et moi. Ce n’était pas la partie la plus propre mais qu’est-ce que l’on était tranquilles ici. Il y avait beaucoup de lieux comme celui-ci que j’appréciais tout particulièrement, et je n’avais pas vraiment de raison particulière au pourquoi du comment. Cependant, c’était bien moins desservi par les bus que le reste de la ville alors j’avais dû faire marcher mes muscles. Après plusieurs coups de béquilles, j’arrivais à notre lieu de rendez-vous. J’avais un peu d’avance mais c’était parce que j’avais voulu être prévoyant et ne pas arriver trois heures en retard. Aaron savait parfaitement où me trouver de toute façon. Sac à dos et béquilles posés, je pouvais laisser tomber mes jambes dans le vide. En bas, l’eau s’agitait en fonction du passage des bateaux. C’était tellement paisible d’être ici. Voilà que je me mettais à réfléchir comment est-ce que j’allais tout raconter à Aaron. Tout raconter à propos de la belle Robyn. Je préférais lui dire en vrai plutôt que par vulgaires messages, surtout que je n’aimais pas spécialement ça. J’étais certain qu’il allait me taquiner longtemps après cet aveu, mais je ne pouvais pas lui cacher. C’était naturel pour moi de lui dire, surtout que je n’étais pas très doué concernant les filles. C’était toujours bien d’avoir l’avis de son meilleur ami, après tout.

@Aaron O'Neill
Revenir en haut Aller en bas
Lambda
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 27/04/2017 et depuis j'ai posté : 227 messages. J'en suis à : 915 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : logan lerman. Sur le forum je suis aussi : eli, le chasseur de gazelles et teo, le veuf tout mignon. On peut me connaître sous le nom de : potatoe (al). Pour mon avatar et ma signature je crédite : bonnie (avatar), macfly (signature).
J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept octobre. Je suis : américain et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : suis étudiant en droit. Ce qui m'attire ce sont : les charmantes demoiselles et côté coeur je suis : aussi libre qu'un petit papillon.
. :
everything you want's a dream away. under this pressure, under this weight, we are diamonds.

~~~~~~~~~


it's us against the world.
FAMILY IS EVERYTHING

~~~~~~~~~

liloune la pitchoune
&
jadounette la savonnette


~~~~~~~~~


Aaron O'Neill

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureux.

Sam 8 Juil 2017 - 21:51 Re: secrets to tell (aaron)

secrets to tell.
jad ft. aaron

Sac à dos rempli de bonnes choses, je termine de me préparer, ce qui consiste tout simplement à enfiler mes baskets. Une fois ces dernières aux pieds, je prends les clés de mon appartement et de ma voiture, ainsi que mon smartphone et mon sac à dos, et je quitte mon domicile. J’entre rapidement dans mon véhicule, direction le port de Los Angeles. Aujourd’hui, je passe la journée avec Jad, mon meilleur ami. Ça fait un moment qu’on n’a pas passé de temps ensemble, entre sa rééducation de son côté, et mes cours du mien, ce n’a pas été évident de se retrouver dernièrement. Et c’est qu’il commence à énormément me manquer ce mec, alors quoi de mieux que le port pour nous retrouver. Cet endroit signifie beaucoup pour nous. C’est le lieu où tout à commencer, celui où on s’est rencontrés, celui où on est devenus des meilleurs amis, où on se raconte tous nos potins comme les filles le font. En gros, c’est un peu le symbole dans notre amitié.

Après de longues minutes à conduire dans la ville, je finis par accoster le port et je trouve plutôt vite une place sur le parking. Je remets mon sac sur mon dos et, après avoir fermé ma voiture, je me mets à marcher tranquillement, zieutant de temps en temps l’écran de mon portable pour vérifier que je n’ai pas de messages. D’un pas assuré, je marche sur l’un des quais et, bien vite, j’ai Jad dans le viseur. Il se trouve assis sur le muret du quai. J’accélère un peu le pas, avant de poser mon postérieur à ses côtés. « Monsieur Fairfield. » Dis-je dans un premier temps, un air sérieux sur le visage, comme lorsque je vais engueuler quelqu’un. Mais un sourire prend place sur mes lèvres dans la seconde qui suit et je passe un bras sur ses épaules pour lui faire une sorte d’accolade. « C’est fou comme tu m’as manqué, gros tas. »
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Citizens
avatar
Mon arrivée sur Sun Goes Down date du : 21/03/2017 et depuis j'ai posté : 209 messages. J'en suis à : 577 points ce mois-ci. Je sais, j'ai des airs de : antoine griezmann. Sur le forum je suis aussi : siobhan el mexicano. On peut me connaître sous le nom de : feeling free. Pour mon avatar et ma signature je crédite : feeling free (donc moi-même, pour l'avatar).
J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : un petit coeur libre.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.
________________
family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.
________________
dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.
________________
1 universe
9 planets
204 countries
809 islands
7 seas
and i had the privilege of meeting you.
________________

Jad Fairfield

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Réussir à fonder une aussi belle et nombreuse famille que la sienne.

Mar 18 Juil 2017 - 21:14 Re: secrets to tell (aaron)

Un instant, j’avais l’impression de faire un beau retour en arrière. Un an plus tôt, ce serait la période parfaite. Lorsque je pouvais encore gambader comme un lapin, lorsque je n’avais pas à me soucier du comment est-ce que j’allais m’y rendre, lorsque je pouvais encore avoir la joie de monter aux commande d’un hélicoptère. Tout ça, c’était bien loin, mais j’avais aujourd’hui le bonheur de pouvoir passer du temps avec mon meilleur ami. Handicap ou non, ça ne changeait rien. Ça allait être un super moment, comme d’habitude. Je ne m’impatientais même pas en attendant Aaron. Je profitais de ce cadre qui avait le don de m’apaiser. En fait, il pouvait y avoir cette petite odeur de poisson, je m’en fichais royalement. Ce qui comptais, c’était de voir l’eau à des kilomètres, les bateaux partir et venir… La tranquillité, loin du centre touristique. Mon regard déviait un instant sur mon sac à dos, me retenant de grignoter. C’était devenu mon passe-temps favoris. Aaron allait certainement râler de ne pas l’avoir attendu alors… j’allais devoir surmonter ma gourmandise. D’ailleurs, en parlant du loup … Je pivotai mon buste dans sa direction en l’entendant. Un sourire se dessinait le plus naturellement possible sur mes lèvres alors que je le regardai prendre place. Aaron, il était toujours de bonne humeur. Ce type, il n’y en avait pas deux comme lui. Le plus adorable des garçons que je connaisse. Un mec en or. C’est fou comme tu m’as manqué, gros tas. Je ris franchement en savourant cette étreinte. Le genre d’étreinte qui vous remonte le moral très rapidement. Je parais si gros que ça d’extérieur ? demandais-je d’un faux air naïf. C’était simplement l’un des nombreux surnoms auxquels j’avais le droit de la part de monsieur O’Neill. En fait, je m’y étais habitué. Tout comme sa réponse qui pouvait très bien être rassurante ou bien m’enfoncer un peu plus, en assurant que je suis bel et bien un gros tas. Toi aussi t’as emmené la dose de bouffe j’espère ? Et j’espère aussi que t’as des choses à me raconter parce que moi… j’en ai peut-être… Je déviais aussitôt mon regard, mes joues chauffant tout à coup. C’était rare que je me confie, surtout de moi-même. Généralement, il fallait me tirer les vers du nez. Aaron n’aurait pas à le faire, j’avais aujourd’hui le besoin de parler. Un besoin qui ne cessait de grandir alors c’était le moment ou jamais. Aaron était la bonne personne, attentif et toujours à l’écoute. Les secrets, nous en partagions beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas

 secrets to tell (aaron)


 :: Los Angeles :: South :: Harbor Area

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: