be kind. always. (jad)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 488
Points : : 248
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : reios, l'apollon grec et milo, le geek sexy.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : lilousilver (avatar) J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi, dans une chambre avec les divines maisie et elena. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »

× × ×

JAD + ZARA + AARON 3 + APPEL LILO


précédemment dans...:
 


Maxyne Hill
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Dim 16 Juil 2017 - 11:57
be kind. always.
jad + maxyne

Everyone you meet is fighting a battle you know nothing about. Be kind. Always.

Matinale, Maxyne est du genre à ne pas aimer se lever très tard. La gamine n'a pas besoin d'un nombre d'heures de sommeil très conséquent afin d'être en forme. Résultat, ce matin malgré s'être couchée tard la veille, elle a ouvert les yeux vers neuf heures. Maisie, elle, dormait encore dans le lit voisin alors c'est dans le plus grand silence qu'elle a quitté la chambre pour pouvoir vaquer à ses occupations sans prendre le risque de réveiller sa colocataire. La jolie blonde adore habiter chez les Tri-Pi. Sa confrérie, c'est vraiment comme sa deuxième famille mais elle mentirait si elle disait ne pas aimer le calme qui règne dans les lieux lorsque les vacances sont arrivées. Les chambres se vident, pour des durées plus ou moins longues. Certaines de ses sœurs s'offrent des vacances, d'autres rentrent simplement chez elles ou du moins, chez leurs parents. Pour quelques unes, le départ est même définitif. Diplôme en poche, il est temps de dire au revoir à UCLA. Maxyne n'en est pas encore là. Certes, elle a obtenu son Bachelor Degree avec des notes honorables mais maintenant, c'est le Master qui l'attend ce qui signifie deux ans de plus à vivre chez les Tri-Pi. Elle s'en réjouie parce que la maison des Tri-Pi est devenue sa maison. Parfois, il lui arrive de penser à "l'après UCLA" et sans mentir, ça la fait flipper. Heureusement, elle a deux ans pour s'y faire mais surtout deux ans pour profiter encore et encore des avantages de la vie d'étudiante sur un célèbre campus américain.

Le campus, justement, elle l'a quitté vers dix heures du matin après un bol de céréales et une douche. La demoiselle a besoin de nouvelles chaussures étant donné que la paire de basket qu'elle adorait tant mettre ont rendu l'âme la veille. Des chaussures si confortables qu'elle doute de pouvoir en trouver d'autres à la hauteur mais elle se doit d'essayer. Tout le monde se doit d'avoir une paire de basket casual qui passe partout. Finalement, après trois magasins, elle trouve son bonheur. Alors qu'elle envisage de reprendre le métro pour rejoindre le campus, elle pense aux personnes de son entourage qui habitent dans le coin. Clairement, elle n'a pas envie de rentrer s'enfermer pour passer le reste de sa journée devant Netflix. Elle a déjà fait ça la veille avec quelques unes de ses soeurs Tri-Pi d'où le fait qu'elle se soit endormie tard. Jad habite à quelques rues et voilà un certain temps qu'elle n'a pas vu le jeune homme. Un mois, à peu près. Elle avait accompagné Aaron qui rendait justement visite au jeune homme. Aaron s'est d'ailleurs laissé aller à quelques confidences à propos de son meilleur ami. Clairement, depuis son accident, ce n'est pas la joie. Voilà une raison supplémentaire pour lui rendre visite. Certes, les deux ne sont pas des amis proches mais Maxyne a toujours apprécié Jad. Elle ne compte plus le nombre de fois où Aaron en a fait les louanges. Jad est un ami excellent et en ce moment, c'est lui qui a besoin de bons amis pour l'entourer. Maxyne se voit bien être l'un d'entre eux. Voilà pourquoi elle se retrouve à appuyer sur la sonnette, espérant qu'on vienne lui offrir. Débarquer à l'improviste chez quelqu'un, c'est prendre le risque de voir la porte rester fermée.

Made by Neon Demon

@Jad Fairfield


Dernière édition par Maxyne Hill le Mar 3 Oct 2017 - 18:29, édité 1 fois
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 327
Points : : 376
Avatar : : alexander ludwig.
Autres comptes : : siobhan fowler el mexicano (zayn malik) et le lieutenant jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : feeling free. (ava), aludwigsource (gifs) J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce, en tant que pilote d'hélicoptère de recherche et de sauvetage. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : en couple avec la magnifique robyn wheeler.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.


family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.

dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.

settle down with me, cover me up, cuddle me in, lie down with me and hold me in your arms. and your heart's against my chest, your lips pressed to my neck, i'm falling for your eyes.



Jad Fairfield
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Ven 4 Aoû 2017 - 22:56
En me réveillant, je me demandais quel jour est-ce qu’on était. Mardi ? Vendredi ? Peu importait de toute façon, ce n’était pas comme si mon emploi du temps était bien rempli. C’était simplement le fait que je perdais totalement la notion des jours. C’était ça de ne plus avoir de métier, c’était ça de passer son temps à ne pouvoir rien faire. Ce n’était pas que je ne voulais rien faire, mais c’était qu’on me l’interdisait. Ne fais pas ci Jad, ne fais pas ça … Les médecins étaient beaucoup trop strictes à mon goût, mais de toute façon, qu’est-ce que je pouvais bien faire sans pouvoir gambader ? A part me pourrir la vie, les béquilles n’étaient pas d’une grande aide. Peut-être à part le fait qu’elles peuvent servir de prolongement de mes bras… je ne vois pas d’autre utilité. Je n’allais certainement pas passer ma matinée à débattre sur la fonction de mes béquilles. Ce que je savais, c’était que je voulais m’en débarrasser. J’étais motivé –et encore, ça dépendait des jours, je l’avoue. Ce matin alors, je tentais de  me lever du lit sans l’aide de mes béquilles. Je me surprenais à mieux soutenir le poids de mon corps. Je retrouvais les muscles de mes jambes. En soit, j’étais sur la bonne voie. Bien sûr, le matelas avait amorti ma chute, mais j’étais tellement content de mes progrès, de moi-même.

Personne n’était là. Je n’avais donc pu dire à personne mon petit exploit du jour. Je leur dirai quand ils rentreront. Pour le moment, j’étais confronté à moi-même. Me laver seul, m’habiller seul … Si au début ça avait été une lourde corvée, le temps avait fait que ça en était devenu une habitude. Bon, il m’arrivait de galérer parfois mais je m’en sortais plutôt bien. Sans me venter. Propre, habillé, j’étais descendu afin de manger. Oui, les grasses matinées font parfois parties de mon quotidien. J’avais une bonne excuse, puisque la veille j’avais passé la journée à l’hôpital. Autant vous dire que le soir, j’étais lessivé. Manger était toujours plus délicat. Porter des choses avec des béquilles relevait presque de l’impossible. Ma bouche me servait de main, mais c’était loin de remplacer mes dix doigts. Voilà que je mettais beaucoup de temps à me préparer de quoi grignoter… Frustré, j’avais fini par m’emparer de la boite de céréales. Plus simple, plus rapide… Je mangerai mieux ce soir. Me goinfrant de céréales sur le canapé, je tuais le temps devant des films d’action. C’était loin de me déranger, j’adorais ça. Seulement, la sonnette se mit à sonner. Un instant, j’essayais de me rappeler si quelqu’un devait me rendre visite aujourd’hui… Toujours ce foutu problème des jours. Peu importait, cette personne était bien devant ma porte et je devais aller ouvrir. Bonjour …. dis-je en même temps que j’ouvrais la porte, faisant tomber la béquille que j’avais posé juste à côté. Quel maladroit j’étais. Ce n’était pas le plus important. La personne qui se trouvait en face de moi n’était personne d’autre que … Maxyne. Pour une surprise, ça en était une. Oh.. je.. Désolé du temps d’attente hein. Je suis content de te voir. Je lui souris sincèrement. Je restais un instant immobile avant de me rendre compte qu’elle attendait sur le pas de la porte. Jad… les bonnes manières. Oh vas-y rentre. J’espère que tu vas bien. Je me décalai, le mur comme béquille de secours. La mienne gisait encore au sol, mais j’attendais que mon invité entre pour la récupérer.
@Maxyne Hill



(seconds from my heart. a bullet from the dark. helpless, i surrender, shackled by your love. holding me like this, with poison on your lips, only when it's over. the silence hits so hard.)
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 488
Points : : 248
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : reios, l'apollon grec et milo, le geek sexy.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : lilousilver (avatar) J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi, dans une chambre avec les divines maisie et elena. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »

× × ×

JAD + ZARA + AARON 3 + APPEL LILO


précédemment dans...:
 


Maxyne Hill
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Lun 7 Aoû 2017 - 11:53
be kind. always.
jad + maxyne

Everyone you meet is fighting a battle you know nothing about. Be kind. Always.

Jad ne s’attend pas à sa visite. Pourtant, elle a bon espoir de voir la porte s’ouvrir. Peut-être qu’elle est trop optimiste Maxyne sur le coup puisqu’en règle générale, elle est surtout réaliste. Au fond, elle a juste envie de prendre des nouvelles du jeune homme et pour ça, elle a besoin qu’il soit présent chez lui. Un sourire s’affiche sur son visage lorsqu’enfin, la porte s’ouvre. Jad est bel et bien chez lui. « Bonjour … » De toute évidence, il ne s’attendait pas à recevoir de la visite et surtout de la part de Maxyne. Après tout, à part quelques moments passés avec Aaron, ces deux-là ont rarement eu l’occasion de se fréquenter. Aucun moyen de savoir si il s’agit de la surprise ou simplement de maladresse mais le garçon en fait tomber l’une de ses béquilles. Cela amuse Maxyne qui sourit bêtement. Il lui en faut peu à la gamine. Cependant, Jad ne semble pas mécontent de sa visite. D’ailleurs, il lui fait savoir. « Oh.. je.. Désolé du temps d’attente hein. Je suis content de te voir. » La jolie blonde secoue vivement la tête, rassurant le garçon. « Ne t’en fais pas pour ça. » A son tour, elle lui adresse un sourire tout ce qu’il y a de plus sincère. Il a l’air d’aller bien, ça lui fait plaisir à Maxyne. Certes, elle ne connait pas beaucoup Jad mais de ce qu’elle sait de lui, il ne méritait absolument pas ce qu’il lui est arrivé. Peu patiente mais bien élevée, Maxyne attend d’être invitée avant de rentrer dans l’appartement. Chose que son interlocuteur fait après un court silence. « Oh vas-y rentre. J’espère que tu vas bien. » Alors qu’elle s’apprête à passer le seuil de la porte, ses yeux tombent sur la béquille que Jad a fait tomber plus tôt. Naturellement, elle se baisse pour la ramasser et la lui tendre, sourire aux lèvres. Il vaut mieux qu’elle l’ait ramassé. Maladroite comme elle est, elle aurait été capable de se prendre les pieds dedans et de s’étaler devant le jeune homme. Au moins, elle l’aurait certainement fait rire.
Jad ferme la porte derrière elle et Maxyne réalise qu’elle est simplement venue une fois ici. C’était avec Aaron, après l’accident de Jad. Elle se souvient de quelques détails mais ça reste vague. En tout cas, il vit dans un beau quartier. Tout le monde ne peut pas s’offrir le luxe d’habiter à West Hollywood. Les logements y sont certes moins chers qu’à Bel Air par exemple et ça reste hors de prix pour une petite étudiante comme Maxyne. « Je vais plutôt bien, je profite des vacances et toi, comment tu vas ? » Maxyne remarque le paquet de céréales posé sur la table basse du salon. « Ne me dis pas que c’est ça ton repas ? » Aucune once de reproche dans la voix, Maxyne est pourtant hésitante. Elle ne sait pas si elle doit en rire ou trouver ça triste. Elle, bonne cuisinière, prend toujours le temps de se cuisiner un petit quelque chose sauf lorsque la flemme est trop grande. Cependant, elle se doute que pour Jad, ça ne doit pas être évident.

Made by Neon Demon

@Jad Fairfield


Dernière édition par Maxyne Hill le Mar 3 Oct 2017 - 18:28, édité 1 fois
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 327
Points : : 376
Avatar : : alexander ludwig.
Autres comptes : : siobhan fowler el mexicano (zayn malik) et le lieutenant jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : feeling free. (ava), aludwigsource (gifs) J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce, en tant que pilote d'hélicoptère de recherche et de sauvetage. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : en couple avec la magnifique robyn wheeler.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.


family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.

dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.

settle down with me, cover me up, cuddle me in, lie down with me and hold me in your arms. and your heart's against my chest, your lips pressed to my neck, i'm falling for your eyes.



Jad Fairfield
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mar 15 Aoû 2017 - 22:10
Je remerciais Maxyne de m’avoir aidé à ramasser ma béquille. J’aurais mis un peu plus de temps et aussi maladroit que j’étais, j’aurais fini la tête écrasée contre le carrelage du pallier. Oui, Maxyne se trouvait bien dans la demeure des Fairfield. Demeure vide à l’heure actuelle. Habituellement, je la croisais uniquement en compagnie d’Aaron mais cette fois-ci, elle était seule. J’étais de toute évidence très content de sa visite. Ça me réchauffait le cœur, mais je ne doutais pas du côté affectueux de la jeune femme. Je ne la connaissais pas tellement au fond, mais je savais qu’elle était une très bonne amie. Pour être dans les fréquentations d’Aaron, c’était forcément qu’elle ne pouvait être qu’une bonne personne. Maxyne désormais à l’intérieur, je refermais la porte avant de la rejoindre. Aussitôt, j’essayais de remettre en ordre les questions à lui poser dans ma tête. Ce qu’elle voulait manger, boire… Tout ce qu’un bon hôte propose à son invité. J’étais toujours stressé d’endosser ce rôle, j’avais ce désir de toujours exceller. Mais avant tout, je prenais de ses nouvelles. Je vais plutôt bien, je profite des vacances et toi, comment tu vas ? Tu as raison de profiter. Je vais bien, comme tu peux le voir. Mieux que la dernière fois que tu m’as vu, en tout cas. Tu me sauves de ma solitude, je me sentais un peu seul sous ce toit.   C’était rare qu’il y ait si peu de monde, d’ailleurs.Ne me dis pas que c’est ça ton repas ? Même sans regarder de quoi elle parle, je sais qu’elle désigne le paquet de céréales. Je me pinçai les lèvres doucement, comme si je me sentais coupable. Au fond, oui, moi qui avais toujours aimé bien manger. Manger sainement et avoir un régime alimentaire irréprochable. Je m’asseyais sur le canapé, la même place où j’étais installé avant d’ouvrir à Maxyne. Pour tout avouer, oui. J’ai vraiment du mal à tout attraper pour cuisiner. Ce n’est pas facile du tout, tu sais ! Je dois attraper les objets dans ma bouche pour les  faire voyager d’un endroit à l’autre. Et je peux pas rester debout. La galère. J’avouais tout sans le moindre détail. J’avais déjà essayé, mais la plupart du temps, les muscles de mes mâchoires lâchaient prise avant la destination finale.  Alors les céréales font largement l’affaire pour aujourd’hui. Pas trop le choix, tu vas me dire. Il y a personne d’autre pour m’aider. J’aurais pu commander, aussi. Puis des céréales, c’est loin d’être assez consistant pour un gros ogre comme moi. Il fallait nourrir la bête, ou le bébé, comme pouvait dire ma mère. J’espérais que Maxyne comprenne, mais d’un autre côté, elle avait toutes les raisons de se moquer de moi. Je paraissais tellement incapable en disant tout cela. Je l’étais un peu au fond. L’envers du décor. D’ailleurs, tu veux boire ou manger quelque chose ? Des céréales ? demandais-je à l’intention de la demoiselle. Je me moquais de moi-même, c’était gentillet. Un sourire en coin, j’observai Maxyne.



(seconds from my heart. a bullet from the dark. helpless, i surrender, shackled by your love. holding me like this, with poison on your lips, only when it's over. the silence hits so hard.)
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 488
Points : : 248
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : reios, l'apollon grec et milo, le geek sexy.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : lilousilver (avatar) J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi, dans une chambre avec les divines maisie et elena. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »

× × ×

JAD + ZARA + AARON 3 + APPEL LILO


précédemment dans...:
 


Maxyne Hill
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Lun 21 Aoû 2017 - 13:53
be kind. always.
jad + maxyne

Everyone you meet is fighting a battle you know nothing about. Be kind. Always.

« Tu as raison de profiter. Je vais bien, comme tu peux le voir. Mieux que la dernière fois que tu m’as vu, en tout cas. Tu me sauves de ma solitude, je me sentais un peu seul sous ce toit. » Contente de son idée soudaine de faire une visite surprise à Jad, Maxyne ne réalise que maintenant grâce aux paroles du jeune homme qu’elle aurait très bien pu tomber sur n’importe quel autre Fairfield sauf le bon, celui qu’elle cherchait. En effet, Aaron lui a appris que Jad provient d’une famille nombreuse puisqu’il a cinq frères et une sœur. D’ailleurs, lorsqu’elle a appris ça, Maxyne n’a pas pu s’empêcher d’éprouver une certaine compassion pour l’unique fille de la fratrie Fairfield. En plus, elle est la dernière, le petit bébé qu’il faut protéger quoiqu’il arrive. Maxyne se plaint déjà de devoir supporter l’hyper protection de ses deux frères - même le plus jeune -, elle n’ose imaginer ce que cela doit être d’en avoir quatre de plus sur le dos. Cependant, après ça Aaron lui a appris que Mia n’était pas des plus sages et qu’il fallait au moins ça pour veiller correctement sur elle. Cette anecdote a d’ailleurs beaucoup amusé la jeune Hill. « Il faut croire qu’on a tous les deux eu de la chance alors parce que j’aurai pu tomber sur un autre Fairfield que toi. » Maxyne lui offre un joyeux sourire avant de revenir sur l’une des informations données par Jad. « Je vois que ça va beaucoup mieux en effet ! » Sa voix est pleine d’entrain. Maxyne est sincèrement ravie de constater les progrès effectués par le jeune homme. « Tu dois avoir beaucoup de rééducation, non ? » Une légère grimace s’affiche sur son joli visage. Au fond, elle ne connait pas tellement la marche à suivre et en posant cette question, elle espère ainsi d’obtenir plus de détails de la part de Jad. Après tout, personne ne le renseignera à ce sujet mieux que lui.
Maxyne regrette déjà sa remarque sur le petit-déjeuner de Jad. Même si il n’y avait aucun reproche là-dedans, elle a peur d’avoir mis Jad mal à l’aise ce qui n’était absolument pas le but. Parfois, elle oublie que la majorité de son entourage ne la connait pas aussi bien que peuvent le faire ses frères ou même Zara qui a appris à la connaître et la comprendre en un temps record. Elle essayait juste de taquiner le garçon. « Pour tout avouer, oui. J’ai vraiment du mal à tout attraper pour cuisiner. Ce n’est pas facile du tout, tu sais ! Je dois attraper les objets dans ma bouche pour les faire voyager d’un endroit à l’autre. Et je peux pas rester debout. La galère. […] Alors les céréales font largement l’affaire pour aujourd’hui. Pas trop le choix, tu vas me dire. Il y a personne d’autre pour m’aider. » Maxyne imagine à quel point cela doit être frustrant de passer d’une autonomie complète à un gros besoin d’assistance. Ça doit être tout simplement horrible de réaliser que même les petites choses simples du quotidien deviennent un véritable challenge. Bref, Jad la sort de ses pensées. « D’ailleurs, tu veux boire ou manger quelque chose ? Des céréales ? » Maxyne sourire à la remarque bête mais amusante de Jad. Elle constate une nouvelle fois les progrès réalisés et cette fois-ci, ils sont dans l’attitude. Il y a peu, le garçon aurait été incapable de se moquer de sa propre condition. Maxyne réfléchit un instant. « Tu sais quoi ? Laisse-moi te préparer quelque chose ! Ça me ferait plaisir, vraiment. » C’est peut-être déplacé. Après tout, elle n’est pas chez elle mais la gamine adore cuisiner et là si ça peut aider Jad, elle le ferait avec encore plus d’envie que d’habitude.

Made by Neon Demon

@Jad Fairfield


Dernière édition par Maxyne Hill le Mar 3 Oct 2017 - 18:28, édité 1 fois
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 327
Points : : 376
Avatar : : alexander ludwig.
Autres comptes : : siobhan fowler el mexicano (zayn malik) et le lieutenant jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : feeling free. (ava), aludwigsource (gifs) J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce, en tant que pilote d'hélicoptère de recherche et de sauvetage. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : en couple avec la magnifique robyn wheeler.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.


family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.

dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.

settle down with me, cover me up, cuddle me in, lie down with me and hold me in your arms. and your heart's against my chest, your lips pressed to my neck, i'm falling for your eyes.



Jad Fairfield
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Jeu 24 Aoû 2017 - 16:25
Il faut croire qu’on a tous les deux eu de la chance alors parce que j’aurai pu tomber sur un autre Fairfield que toi. Il y avait plus de chance que tu tombes sur un autre Fairfield d’ailleurs.  J’esquissai un sourire. C’était totalement vrai. Vu le nombre de personnes qui résidaient sous ce toit, elle aurait en effet pu croiser la route d’un de mes frères ou de ma sœur. Le destin était quand même bien fait, parfois. J’essayais de me comporter tel un hôte irréprochable. En commençant par la bonne humeur, mais j’étais un peu plus joyeux ces derniers temps. Peut-être parce que je voyais un horizon se dessiner dans ma vie, je voyais que mon corps reprenait du poil de la bête. J’étais aussi très fier de constater que Maxyne voyait elle aussi mes progrès. C’était encourageant, et j’avais encore plus envie d’en faire pour la prochaine fois. Lui montrer que ce n’était que le début de la route vers le bien-être. Je vais très souvent à l’hôpital, ouais. De longues heures de rééducation, mais qui n’apportent que du bon. C’est fatiguant mais je dois y passer si je veux pouvoir marcher. J’étais plus optimiste qu’au départ. Avant, je ne voulais même pas aller voir les médecins, ayant eu sacrément ma dose à mon réveil. Ce que je voulais, c’était m’enfermer dans ma chambre et que l’on m’oublie. Avec le temps, et le soutient de ma famille et mes mais,  l’envie de vivre est revenue petit à petit. Une motivation plus grande, un optimisme et surtout, un peu plus de joie.

Maxyne s’était gentiment moquée de mon repas, qui se résumait à des céréales. Même pas dans un bol, encore dans le paquet. Plus facile niveau transport. J’avais essayé de me justifier, sur la raison pour laquelle je ne cuisinais pas. Ce n’était pas le manque de temps, loin de là, c’était simplement que ce n’était pas pratique. Je n’avais pas honte de le dire, c’était la stricte vérité. C’était mon quotidien, c’était ma façon de vivre depuis plusieurs mois maintenant. Ma mère râlerait en voyant la façon dont je me nourrissais mais à défaut de ne pas pouvoir cuisiner, je cherchais quand même à manger. J’avais alors proposé de mon superbe repas à Maxyne, qui ne semblait pas très convaincue Il y avait de quoi. En échange, elle me proposait de me préparer un repas. J’écarquillai les yeux, totalement surpris. Mais je ne disais pas ça pour t’embêter et te faire cuisiner, hein. Je me sentais soudainement gêné, mais d’un côté, elle avait l’air vraiment prête à le faire. Si ça peut te faire plaisir alors… Béquilles sous les bras, j’avançai jusqu’à la cuisine. Elle ne connaissait pas la maison et puis je n’allais pas faire la loque sur le canapé. Je veux bien que tu prépares un truc mais je veux t’aider. En plus la cuisine et moi… Je grimaçai. Je ne savais pas que tu aimais la cuisine. En tout cas, tu fouilles, tu prends ce qui t’inspires. J’étais content de pouvoir passer du temps avec quelqu’un. Voir que ce quelqu’un prenait du temps pour moi et essayait de me faire plaisir. Maxyne, elle avait un immense cœur, je n’en avais jamais douté.



(seconds from my heart. a bullet from the dark. helpless, i surrender, shackled by your love. holding me like this, with poison on your lips, only when it's over. the silence hits so hard.)
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 488
Points : : 248
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : reios, l'apollon grec et milo, le geek sexy.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : lilousilver (avatar) J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi, dans une chambre avec les divines maisie et elena. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »

× × ×

JAD + ZARA + AARON 3 + APPEL LILO


précédemment dans...:
 


Maxyne Hill
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Dim 27 Aoû 2017 - 13:54
be kind. always.
jad + maxyne

Everyone you meet is fighting a battle you know nothing about. Be kind. Always.

Curieuse, Maxyne l’est. Parfois, il peut s’agir de curiosité mal placée mais lorsqu’elle demande des informations à Jad concernant son processus de guérison, il s’agit plutôt d’un véritable intérêt. Certes, elle ne connait pas beaucoup Jad. Il est l’ami d’Aaron avant tout, pas le sien même si elle l’imagine parfaitement le devenir. Cependant, Maxyne est véritablement intéressée par la rééducation du jeune homme. Jad lui a toujours fait bonne impression. A ses yeux, il est quelqu’un de bien alors évidemment, elle lui souhaite la meilleure remise en forme possible. Du coup, elle prend des nouvelles. Après tout, c’est la raison pour laquelle elle lui fait cette visite surprise. « Je vais très souvent à l’hôpital, ouais. De longues heures de rééducation, mais qui n’apportent que du bon. C’est fatiguant mais je dois y passer si je veux pouvoir marcher. » Maxyne peut constater un net changement dans l’attitude du garçon. Jad n’a rien à voir avec le jeune homme blessé et abattu qu’elle a vu la dernière fois qu’elle ait venu le voir. Elle hoche machinalement la tête. « En tout cas, ça fait plaisir de voir que tu as repris du poil de la bête ! » Un sourire sincère s’affiche sur le visage de Maxyne. Voilà qui doit aussi soulager ses proches dont Aaron. Ils n’en parlent pas beaucoup de l’accident de Jad ni même des conséquences que cela a entraîné mais Maxyne sait bien que cela perturbe énormément le jeune O’Neill. Il tient beaucoup à son meilleur ami.
Sans vraiment y réfléchir, Maxyne se retrouve à proposer à Jad de cuisiner pour lui. A en voir sa tête, il semble surpris de la proposition. « Mais je ne disais pas ça pour t’embêter et te faire cuisiner, hein. » Maxyne sourit, amusée. Elle aime ce genre de réactions incontrôlées et donc, plus que sincères. « Si ça peut te faire plaisir alors… » Un joyeux sourire illumine son visage, Maxyne est ravie d’avoir convaincu Jad. Il ne lui a pas fallu avancer beaucoup d’arguments, le jeune homme doit être affamé ! Elle laisse son sac à main dans le salon, prenant juste son téléphone avec elle tandis que Jad prend déjà la direction de la cuisine. Elle la suit, découvrant ainsi des recoins de la demeure Fairfield qu’elle n’a pas eu l’occasion de voir avant. Il s’agit d’une grande maison. Il faut dire que les parents n’ont pas chômé. Du coup, il faut bien de la place pour tout le monde. Enfin, ils atteignent la cuisine. « Je veux bien que tu prépares un truc mais je veux t’aider. En plus la cuisine et moi…[…] Je ne savais pas que tu aimais la cuisine. En tout cas, tu fouilles, tu prends ce qui t’inspires. » Maxyne est à la fois amusée de comprendre que Jad n’est pas un as de la cuisine et toute excitée qu’il lui donne aussitôt la permission de fouiller dans les placards. Maxyne adore ça. Lorsqu’elle débarque chez quelqu’un, elle aime découvrir la cuisine. Ça lui permet de voir à quel genre de personne elle a affaire et parfois, elle repart avec quelques astuces cuisine ce qui est parfait pour elle qui affecte concocter toutes sortes de plats. « Tu as plus envie de sucré ou de salé ? » C’est la seule information dont elle a besoin pour trouver une idée de menu qui pourrait plaire à Jad.

Made by Neon Demon


Dernière édition par Maxyne Hill le Mar 3 Oct 2017 - 18:28, édité 1 fois
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 327
Points : : 376
Avatar : : alexander ludwig.
Autres comptes : : siobhan fowler el mexicano (zayn malik) et le lieutenant jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : feeling free. (ava), aludwigsource (gifs) J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce, en tant que pilote d'hélicoptère de recherche et de sauvetage. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : en couple avec la magnifique robyn wheeler.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.


family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.

dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.

settle down with me, cover me up, cuddle me in, lie down with me and hold me in your arms. and your heart's against my chest, your lips pressed to my neck, i'm falling for your eyes.



Jad Fairfield
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Jeu 31 Aoû 2017 - 18:14
Comment refuser une petite assiette préparée par Maxyne ? Je ne savais pas qu’elle avait des dons culinaires mais je ne crachais pas dessus. C’était aussi un moment propice pour discuter un peu, en apprendre plus l’un sur l’autre. Nous n’en avions pas réellement eu le temps, ça n’avait jamais été que elle et moi.  Lorsque j’acceptais sa proposition, je voyais son visage s’illuminer d’un seul coup. C’était ce que j’aimais moi, faire plaisir aux gens. Alors nous étions partis jusqu’à la cuisine, l’endroit logiquement destiné à une occupation culinaire. Ma première réaction fut de m’asseoir sur la première chaise que je croisais. J’en avais simplement marre de rester debout avec mes béquilles, c’était limite plus épuisant que de marcher avec. Je les mettais dans un coin, comme si je cherchais à les oublier. Plus loin elles étaient de moi, mieux je me portais. J’avais dit à Maxyne de faire comme chez elle, de fouiller où bon lui semblait. De toute façon, j’étais loin de savoir où se trouvait tel ou tel ingrédient, ou tel récipient, alors je n’allais pas l’aider des masses. Ici, tout changeait trop régulièrement et la cuisine était loin d’être ma pièce favorite. Je préférais la salle à manger et le festin déjà servi. Tu as plus envie de sucré ou de salé ? Je réfléchissais. Maxyne pouvait voir sur mon visage mon hésitation. C’était un vrai dilemme. C’est difficile de répondre à ta question, remarquais-je en riant un peu. Je m’accoudai à la table, lâchant un soupir. Il fallait que je me décide. Je vais dire salé. Je préfère largement manger les plats principaux que les desserts. J’appuyais mon dos contre le dossier de la chaise et me tapotai le ventre. C’était une certitude. Je m’en donnais plus à cœur joie de dévorer un bon morceau de viande qu’un gâteau au chocolat. C’était la raison pour laquelle je me goinfrais plus au milieu du repas qu’à la fin. Après, je n’étais pas un anti-salé non plus. Peu importait ce qui se trouvait devant moi, je mangeais. Je n’étais pas difficile, même un peu trop facile. Je ne sais pas ce qu’il y a. Mais tu fais ce que tu peux avec ce que tu as. Tu te proposes déjà de me préparer de quoi manger, je vais pas en plus de ça faire le difficile. Je tapotais la table doucement, cherchant une occupation. C’était en attendant que Maxyne se décide concernant le menu. J’espérais qu’elle me donne des consignes pour participer moi aussi à ce plat. T’as vu Aaron récemment ? demandais-je alors, innocemment. J’étais un peu trop curieux, moi, mais je n’y pouvais rien. En général, quand Maxyne est avec moi, il y a Aaron, alors pour une fois qu’il n’était pas là. Non pas que je ne voulais pas le voir, cette petite tête. Au contraire, j’aimais toujours être avec lui.



(seconds from my heart. a bullet from the dark. helpless, i surrender, shackled by your love. holding me like this, with poison on your lips, only when it's over. the silence hits so hard.)
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 488
Points : : 248
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : reios, l'apollon grec et milo, le geek sexy.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : lilousilver (avatar) J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi, dans une chambre avec les divines maisie et elena. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »

× × ×

JAD + ZARA + AARON 3 + APPEL LILO


précédemment dans...:
 


Maxyne Hill
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Dim 3 Sep 2017 - 13:32
be kind. always.
jad + maxyne

Everyone you meet is fighting a battle you know nothing about. Be kind. Always.

Maxyne est une véritable passionnée de cuisine. Parfois, il lui arrive même de passer des heures derrière les fourneaux à essayer de nouvelles recettes ou simplement à refaire celles qui ont déjà porté leurs fruits. Elle aime d’autant plus depuis qu’elle a débarqué chez les Tri-Pi et qu’elle possède donc une cuisine toute équipée où c’est un réel plaisir de cuisiner. Avant ça, elle se contentait de la petite cuisine de ses grands-parents. La cuisine des Fairfield, tout comme leur demeure, est tout sauf petite. Maxyne est déjà toute emballée à l’idée d’y préparer un bon petit plat pour Jad. Certes, elle risque de galérer à trouver les ustensiles dont elle aurait besoin mais ça ne risque pas de la freiner. Ce n’est pas la première ni la dernière fois qu’elle découvre une cuisine. La jolie blonde voit bien qu’elle vient de poser une véritable colle au garçon qui a du mal à se décider entre le sucré et le salé. Finalement, il parvient à faire son choix. « C’est difficile de répondre à ta question. Je vais dire salé. Je préfère largement manger les plats principaux que les desserts. » Maxyne se contente de hocher la tête alors qu’elle réfléchit déjà à ce qu’elle pourrait lui préparer. Son cerveau est en ébullition, une montagne d’idées lui venant à la minute. Le problème avec la jolie blonde, ce n’est pas le manque d’idées mais le choix final. Difficile de choisir entre tout ce qu’elle sait et aime préparer. « Je ne sais pas ce qu’il y a. Mais tu fais ce que tu peux avec ce que tu as. Tu te proposes déjà de me préparer de quoi manger, je vais pas en plus de ça faire le difficile. » Elle sourit simplement à Jad. « Justement tiens, je vais explorer tes réserves. Ça me permettra de voir ce qu’on a sous la main. » Ainsi, elle pourrait déjà y voir plus clair et décider ce qu’elle cuisinerait. La première chose qu’elle ouvre est évidemment le frigo. Rapidement, elle y repère des œufs, du lait et du bacon. Avec ça, elle a presque tous les éléments nécessaires à un petit déjeuner salé. Certes, la matinée touche à sa fin mais d’après ce qu’elle a pu constater, Jad n’a toujours pas pris son repas matinal. « Si tu as du pain de mie, ça serait parfait ! » Elle réfléchit à voix haute tout en commençant à fouiller les placards. Là, elle est dans son élément. « Bingo ! » s’exclame-t-elle d’une voix enjouée en mettant la main sur un paquet de pain de mie entamé. « Tu vas te régaler et ça dans seulement une dizaine de minutes. » En fouillant davantage, elle trouve une poêle et sans plus attendre, la plaque à induction est allumée. « T’as vu Aaron récemment ? » Maxyne s’arrête dans ce qu’elle fait pour faire face à Jad. « Mh, oui. Il est justement venu manger à la maison. » Elle se retourne, huile la poêle et allume le grille-pain. Elle hésite un instant avant de finalement ajouter. « Il m’a proposé de venir avec lui à Hawaï. Il y va la semaine prochaine. » Si ça se trouve, Jad est déjà au courant. Ça ne l’étonnerait pas. Après tout, sa meilleure amie à elle l’est.

Made by Neon Demon


Dernière édition par Maxyne Hill le Mar 3 Oct 2017 - 18:27, édité 1 fois
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 327
Points : : 376
Avatar : : alexander ludwig.
Autres comptes : : siobhan fowler el mexicano (zayn malik) et le lieutenant jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : feeling free. (ava), aludwigsource (gifs) J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce, en tant que pilote d'hélicoptère de recherche et de sauvetage. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : en couple avec la magnifique robyn wheeler.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.


family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.

dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.

settle down with me, cover me up, cuddle me in, lie down with me and hold me in your arms. and your heart's against my chest, your lips pressed to my neck, i'm falling for your eyes.



Jad Fairfield
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Dim 24 Sep 2017 - 21:54
Maxyne, je la laissais fouiller dans les placards. J’appréciais qu’elle se sente si facilement à l’aise, ce n’était pas donné à tout le monde. Ce que j’aimais aussi, c’était cette attention toute particulière qu’elle avait de me préparer un bon encas, même si je suis certain que lui dire que mes céréales suffisaient ne la convaincrait pas. L’observant, elle trouvait rapidement de quoi préparer ce que j’ignorais encore. Plat inconnu, mais que j’allais bientôt dévorer. J’aimais absolument tout, j’étais loin d’être compliqué. Elle mettait peu de temps à se décider quoi cuisiner, comme si voir les ingrédients lui avait affiché une recette aussitôt. Impressionnant. Je me doutais bien qu’elle avait largement plus l’habitude de cuisiner que moi.  Le pain de mie ? J’haussai les épaules, ne me doutant pas d’où est-ce qu’il se trouvait. C’était la dernière pièce où j’aimais passer du temps, alors savoir où se trouve tel ou tel chose, c’était un grand mystère. Même Maxyne qui était étrangère à la maison, se débrouillait largement mieux que moi. Je remettais donc en question toute ma vie passée ici pour finalement me demander : est-ce que j’ai réellement habité ici un jour ? Tu vas te régaler et ça dans seulement une dizaine de minutes. Elle ouvrait mon appétit rien qu’en disant cela. Et rapide, en plus de ça. Je souriais, doucement, mon regard ne quittant pas la jeune femme. Enfin, jusqu’à ce que mon esprit divague et se rapporte à Aaron, ami en commun. Elle l’a vu récemment, tout comme moi. Aaron et moi tenions toujours à entretenir une bonne relation, même si parfois la vie nous empêchait d’y parvenir. Il m’a proposé de venir avec lui à Hawaï. Il y va la semaine prochaine. J’haussai mes sourcils avant de creuser le fond de ma mémoire. Je restais longtemps sans répondre, peut-être que ça paraissait une éternité pour Maxyne. Je m’en excusais d’ailleurs, c’était un peu impoli. Mais finalement, je relevais la tête. Non, il ne m’a rien dit je crois. Mais c’est bien alors. Il y va pour une raison précise ou simplement comme ça ? Je savais que je devrais alors avoir une petite conversation avec Aaron. Peut-être me l’avait-il mais que je ne m’en souvenais pas. Ma mémoire me jouait souvent des tours en ce moment, alors je ne pouvais pas blâmer mon meilleur ami. C’était peut-être moi le problème. Tu y es déjà allée ? Vous allez pouvoir passer un peu de temps ensemble, alors. C’est plutôt bien.



(seconds from my heart. a bullet from the dark. helpless, i surrender, shackled by your love. holding me like this, with poison on your lips, only when it's over. the silence hits so hard.)
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 488
Points : : 248
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : reios, l'apollon grec et milo, le geek sexy.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : lilousilver (avatar) J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi, dans une chambre avec les divines maisie et elena. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »

× × ×

JAD + ZARA + AARON 3 + APPEL LILO


précédemment dans...:
 


Maxyne Hill
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Mar 3 Oct 2017 - 18:24
be kind. always.
jad + maxyne

Everyone you meet is fighting a battle you know nothing about. Be kind. Always.

« Et rapide, en plus de ça. » Maxyne esquisse un léger sourire. La demoiselle connait plusieurs recettes idéales pour le petit-déjeuner et parmi celles-ci, certaines ne prennent que quelques minutes de préparation. Evidemment, le plus rapide reste le bol de céréales mais on s’en lasse vite. Maxyne aime varier les plaisirs mais certains matins, le temps manque et ainsi, il est nécessaire de pouvoir se préparer un petit-déjeuner rapide et efficace. Celui qu’elle cuisine pour Jad est l’un de ses favoris lorsqu’elle manque de temps et qu’elle a vraiment faim. L’étudiante a hâte de connaître l’avis du garçon. Tout en continuant à s’affairer en cuisine, Maxyne informe Jad qu’elle a vu Aaron dernièrement et que celui-ci l’a invité à se joindre à lui durant son imminent séjour à Hawaï. « Non, il ne m’a rien dit je crois. Mais c’est bien alors. Il y va pour une raison précise ou simplement comme ça ? » Surprise, Maxyne l’est et elle ne s’en cache pas. Elle est pourtant persuadée que les deux meilleurs amis se racontent absolument tout comme elle le fait avec Zara, sa propre meilleure amie mais elle se souvient aussi que la proposition d’Aaron est récente et qu’ainsi, les garçons n’ont certainement pas eu l’occasion de se voir depuis. Du coup, en devançant le beau brun, Maxyne apprend la nouvelle à Jad. « Sa mère organise un gala et elle veut qu’au moins un de ses enfants fasse le déplacement. Aaron s’est dévoué. » Parce que c’est tout Aaron : serviable et gentil. « Tu y es déjà allée ? Vous allez pouvoir passer un peu de temps ensemble, alors. C’est plutôt bien. » Alors qu’elle surveille la cuisson des œufs, vérifiant qu’ils ne collent pas à la poile, Maxyne répond. « Jamais. Je n’ai pas eu l’occasion de beaucoup voyager, tu sais. » La demoiselle n’a pas la chance de venir d’une famille aisée ou d’une famille digne de ce nom, d’ailleurs. Tout est prêt. Elle dresse l’assiette du garçon avec soin. D’abord les œufs, puis le bacon et elle termine avec les deux tranches de pain de mie qu’elle coupe en triangle. Voilà qu’elle dépose l’assiette devant Jad. « Monsieur est servi. » Elle prend un ton théâtral, un sourire sur le visage. « Tu veux boire quelque chose ? » Là-dessus, elle préfère lui demander avant de prendre une quelconque décision. Café, chocolat chaud, lait, jus de fruits, ect… les possibilités sont multiples.
Made by Neon Demon
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 327
Points : : 376
Avatar : : alexander ludwig.
Autres comptes : : siobhan fowler el mexicano (zayn malik) et le lieutenant jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : feeling free. (ava), aludwigsource (gifs) J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce, en tant que pilote d'hélicoptère de recherche et de sauvetage. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : en couple avec la magnifique robyn wheeler.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.


family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.

dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.

settle down with me, cover me up, cuddle me in, lie down with me and hold me in your arms. and your heart's against my chest, your lips pressed to my neck, i'm falling for your eyes.



Jad Fairfield
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mar 10 Oct 2017 - 21:37
Maxyne m’apportait alors la nouvelle d’un départ pour Hawaï. Aaron et elle. Non, le garçon ne m’avait rien dit, mais je me doutais qu’il n’avait pas voulu me le cacher. Nous n’étions pas du genre à nous parler tout le temps et tous les jours, alors je me doutais qu’il me le dirait prochainement… même si Maxyne venait donc de la faire. Sa mère organise un gala et elle veut qu’au moins un de ses enfants fasse le déplacement. Aaron s’est dévoué. J’hochai la tête en guise de « d’accord » avant de lui demander si elle y était déjà allée. La réponse était négative. Ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir voyager. Tu vas te rattraper avec ce voyage. Je souris doucement. Je ne connaissais pas tellement les raisons qui l’avaient empêché de voyager, financières ou autre, mais je me retenais de lui demander. C’était déplacé. Mon regard suivait Maxyne qui revenait finalement vers la table. Je me redressai, comme si je voulais voir ce qu’il y avait dans l’assiette. Ca sent super bon ! dis-je avant qu’elle ne pose l’assiette devant moi. Je riais d’ailleurs doucement à sa petite mise en scène. Merci beaucoup. Et non, c’est bon. Je ne vais pas abuser quand même. Encore merci. Je saisissais les couverts, prêt à dévorer cet encas. Mais tu peux prendre ce que tu veux toi, tu continues de faire comme chez toi. Je me mettais alors à manger, savourant donc ce plat. Je peux même partager un peu si tu veux, ajoutais-je sur un air taquin, désignant l’assiette avec mon couteau. C’est avec un sourire que je prenais ma première bouchée. C’était délicieux. Je ne savais plus si j’allais lui en donner finalement. Même si j’étais désormais un peu plus silencieux parce que je mangeais, je ne manquais pas de laisser mes pensées divaguer. Et j’étais un très gros penseur. Quel est le pays que tu voudrais visiter absolument ? Je posai mon regard sur Maxyne, réellement intéressé par sa réponse. J’étais curieux, parfois un peu trop. Les voyages, j’adorais ça, alors forcément, entendre son point de vue comptait. Il y avait trop de pays certainement magnifiques pour que je puisse me décider. C’était simple : je voulais aller partout, voir des territoires bien différents les uns des autres et surtout, m’évader. Voyager, c’était comparable au paradis.



(seconds from my heart. a bullet from the dark. helpless, i surrender, shackled by your love. holding me like this, with poison on your lips, only when it's over. the silence hits so hard.)
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 488
Points : : 248
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : reios, l'apollon grec et milo, le geek sexy.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : lilousilver (avatar) J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi, dans une chambre avec les divines maisie et elena. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »

× × ×

JAD + ZARA + AARON 3 + APPEL LILO


précédemment dans...:
 


Maxyne Hill
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Mer 11 Oct 2017 - 13:47
be kind. always.
jad + maxyne

Everyone you meet is fighting a battle you know nothing about. Be kind. Always.

Avec Jad, la conversation est facile. Voilà certainement ce qui explique qu'elle lui ait parlé de ce séjour à Hawaï. Puis, étant donné qu'il est le meilleur ami d'Aaron, il l'aurait appris tôt ou tard. « Ce n'est pas donné à tout le monde de voyager. Tu vas te rattraper avec ce voyage. » Elle aussi affiche un sourire. Elle espère qu'il dise vrai. Peut être que c'est bête mais l'idée de se retrouver seulement en compagnie d'Aaron pendant toute une semaine la rend nerveuse. Une semaine, ça peut tout aussi bien être court comme long mais ça, elle n'a qu'une façon de le savoir : accepter et accompagner son ami durant son voyage. Ce qu'elle va faire. Ainsi, elle saura si leur lien est suffisamment fort pour gérer cette omniprésence de l'autre pendant sept jours consécutifs. Maxyne l'espère en tout cas. En plus de rendre ces vacances désagréables, ça pourrait avoir un impact néfaste sur leur amitié une fois de retour à LA.
« Ça sent super bon ! » Face à l'enthousiasme de Jad, la jolie blonde affiche un joyeux sourire tout en déposant l'assiette en face du garçon. « Merci beaucoup. Et non, c'est bon. Je vais pas abuser quand même. Encore merci. » Maxyne hausse les épaules. « Comme tu veux. Et puis, de rien. » Elle aime faire plaisir aux autres et leur faire à manger est sa façon à elle d'y parvenir. « Mais tu peux prendre ce que tu veux toi, tu continues de faire comme chez toi. [...] Je peux même partager un peu si tu veux. » Maxyne sourit à nouveau. « C'est vrai que ça m'a donné faim tout ça mais je vais pas taper dans ton assiette. » En règle générale, lorsqu'elle cuisine, elle termine par manger. Pas là. « J'ai envie de sucré. » avoue-t-elle avec une moue enfantine. Déjà, elle tente de se rappeler de ce qu'elle a pu voir dans les placards du blond. Alors qu'elle fouille dans sa mémoire, Jad l'interrompt. « Quel est le pays que tu voudrais visiter absolument ? » Voilà une question à laquelle elle ne s'attendait pas. Difficile de trouver une réponse. « Si il faut choisir, je dirais les pays nordiques. Apparemment, il fait bon d'y venir mais la France m'intrigue. Ils sont balèzes en matière de bouffe et comme tu as pu le voir, j'aime bien cuisiner. Mais bon, pourquoi choisir ? » Maxyne espère bien qu'un jour, elle aura les moyens de visiter les pays cités et bien d'autres encore. Elle fait les études pour en tout parce qu'à la fin de son master, elle pourrait décrocher un bon boulot avec un bon salaire. Pour certains, ce n'est pas important mais pour elle qui vient d'un milieu modeste où les fins de mois sont toujours compliquées, la sécurité financière est recherchée. « Alors, tu aimes ? » demande t-elle en désignant son assiette du menton.
Made by Neon Demon
SUN GOES DOWN :: Los Angeles :: Central :: West Hollywood
be kind. always. (jad)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 


Sauter vers: