elexon ∞ we don't have to rush when you're alone with me.


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : : 09/04/2017
Messages : : 1307
Points : : 1131
Avatar : : Katherine McNamara
Autres comptes : : zeppelin p., warren w. & oswald h.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : Perséphone (avatar) & ASTRA (signature) J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 31 juillet. Je suis : irlandaise (pretty little galway girl) et mes origines sont : allemandes et américaines par mon père, irlandaises et norvégiennes par ma mère. En ce moment, je : suis étudiante en journalisme en première année (réorientation) après avoir redoublé et également mannequin. En dehors des cours je fais partie : du club de théâtre et de soccer. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur le campus de UCLA, dans une chambre que je partage avec les belles plantes que sont Maxyne et Maisie. Ce qui m'attire ce sont : les hommes, brun et acteur célèbre ... et côté coeur je suis : célibataire, totalement entichée du célèbre Maxon Manning.
. :

can't stop a hurricane
they told me i'd find my hopes and my dreams.


don't leave me behind
so baby don't go home. i don't wanna spend tonight alone.
you can count on me
if you ever find yourself stuck in the middle of the sea, i'll sail the world to find you.
the gift of a friend
the world comes to life and everything's bright from beginning to end when you have a friend by your side.


i'm a love refugee
no man is an island, no one should be on their own. look at the horizon, 'cause love will always take you home..



(en cours)
MAXON + JAMES + NORAH + PEPPER + CALEB (2) + ELIOTT & SIOBHAN + FINN + EMMA + EVENT INONDATION + EVENT HALLOWEEN + VITORIA + AARON + ELIOTT (2)


Elena Bishop
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Ven 21 Juil 2017 - 18:35

elena & maxon

❝ We don't have to rush when you're alone with me. ❞

Garée devant l’immense villa, t’as pas la moindre idée de ce que tu es en train de faire. T’es partie de chez toi sans même réfléchir, poussée par l’instinct et le besoin, celui de le revoir. À peine quelques jours que t’es de retour à Los Angeles et déjà la personne que tu désires le plus revoir c’est lui. Tu sais que tu ne peux pas le faire librement, vous n’avez jamais pu, et si ça te convient parfaitement, tu avoueras sans hésitation que parfois tu voudrais pouvoir venir sans prévenir et sans regarder sans cesse par-dessus ton épaule. Moteur coupé, phares éteins, tu te trouves à quelques mètres de chez lui et tu sais déjà que tu vas faire une bêtise. Ça ne t’arrête pas bien sûr. Capuche sur la tête pour cacher ton visage juste au cas où, une fois devant le portail tu regardes sans arrêts de tous les côtés et t’es heureuse de constater qu’il n’y a pas un chat. La nuit est ton alliée tandis que tu grimpes comme tu le peux l’un des piliers du mur avant de te balancer de l’autre côté. Ta souplesse est ce qui te permet de te réceptionner sans douleur et ainsi de continuer ta route en surveillant toujours autour de toi. Quelques pièces sont allumées et tu prends soin de les éviter en cherchant du regard la fenêtre de sa chambre. Tu n’es pas venue ici très souvent mais tu sais laquelle est la sienne et tu sais aussi que tu vas avoir du mal à monter là-haut. Tu te démontes pas pour autant et une fois la bonne façade gagnée, tu cherches tes prises et commence ton escalade. Arrivée à la bonne hauteur et devant la bonne fenêtre, tu fais attention à ne pas glisser en sortant ton permis de ta poche qui va te permettre d’ouvrir la fenêtre. Faut croire que t’as hérité du côté hors-la-loi de ton père. Ce n’est pas la première fois que tu entres chez quelqu’un par effraction même si tu n’iras pas jusqu’à t’en vanter - et que tu connais toujours l’habitant. Avec un peu de difficulté tu parviens à ouvrir la fenêtre et te voilà en train de passer une jambe à l’intérieur mais la seconde ne suit pas et alors que tu luttes, ton corps tombe en avant et tu t’étales de tout ton long sur le sol. « Crap ! » Grognes-tu les dents serrées au moment où une lumière s’allume. Avec le bruit de ta chute tu ne serais pas surprise d’avoir réveillé tout le monde. Mais tu restes allongée au sol. Mortifiée, tu n’oses pas bouger ne serait-ce que tes doigts de pieds tandis que des bruits de pas viennent dans ta direction.
@Maxon Manning
avatar
Date d'inscription : : 04/02/2016
Messages : : 7072
Points : : 824
Avatar : : dylan o'brien.
Autres comptes : : lexie et maisie jolies.
Pseudo internet / prénom : : castamere/ anne.
Crédits : : toujours pas toi. J'ai : vingt-sept ans et mon anniversaire est le : vingt-huit juillet. Je suis : franco-américain et mes origines sont : américaines. En ce moment, je : suis acteur, enchaînant les films à succès. Si jamais vous me cherchez, j'habite : Bel Air. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : voyons, suffit de lire un bon magazine pour ça.
. :



Maxon Manning
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Dim 30 Juil 2017 - 17:05
Sortant de la douche, Maxon passe une main contre son miroir embué. Son reflet pour seule réponse, il s'observe doucement, passant une main dans sa barbe humide. Ses yeux le trahissent, révèlent au monde à quel point il est fatigué. Le coeur encore malmené, Maxon, il en a marre. Elena. Poppy. Lexa. Les deux dernières s'effacent dès que la première entre en scène, véritable alchimie de corps et d'esprit. Il en est désormais un peu plus sûr chaque jour. L'épisode de James et Aspen qui a failli leur coûter leur amitié ne peut qu'en témoigner. C'est Elena, et ce depuis leur première rencontre. Il en est sûr, il en est certain. Maxon enfila alors à la va vite un pantalon de pyjama, il n'avait qu'une hâte : la revoir. La gamine lui manquait déjà, terriblement. Ses songes divaguaient, son coeur hurlait. Il entra dans sa chambre, voulant atteindre son téléphone pour l'appeler le plus rapidement possible. Il voulait l'écouter parler, entendre ses éclats de rire qui le font sourire. Seulement, il s'arrêta dans sa progression, la bouche barrée d'une grimace amusée. Sur son parquet trônait une chevelure de feu qui dansait ça et là avec le vent de sa fenêtre ouverte. Il ne voyait pas son visage, mais savait que c'était elle, juste parce que son coeur s'était mis à battre beaucoup plus fort. Progressant doucement jusqu'à la demoiselle étalée de tout son long, il s'agenouilla devant sa tête toujours dirigée vers le sol. Attrapant tendrement son menton pour relever vers lui ce visage qu'il aimait tant, un sourire vint barrer ses lèvres. « I've never seen such a beautiful thief. » Puis Maxon, il se penche doucement vers sa belle, ses yeux fatigués allumés d'une étincelle, sous le charme de sa beauté rousse. Il l'embrasse tendrement, lentement, prend tout son temps. « Look at you... Wanna stole my heart too ? » C'était déjà fait.


{i'm in over my head, i can't catch my breath}


la bowtey:
 
avatar
Date d'inscription : : 09/04/2017
Messages : : 1307
Points : : 1131
Avatar : : Katherine McNamara
Autres comptes : : zeppelin p., warren w. & oswald h.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : Perséphone (avatar) & ASTRA (signature) J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 31 juillet. Je suis : irlandaise (pretty little galway girl) et mes origines sont : allemandes et américaines par mon père, irlandaises et norvégiennes par ma mère. En ce moment, je : suis étudiante en journalisme en première année (réorientation) après avoir redoublé et également mannequin. En dehors des cours je fais partie : du club de théâtre et de soccer. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur le campus de UCLA, dans une chambre que je partage avec les belles plantes que sont Maxyne et Maisie. Ce qui m'attire ce sont : les hommes, brun et acteur célèbre ... et côté coeur je suis : célibataire, totalement entichée du célèbre Maxon Manning.
. :

can't stop a hurricane
they told me i'd find my hopes and my dreams.


don't leave me behind
so baby don't go home. i don't wanna spend tonight alone.
you can count on me
if you ever find yourself stuck in the middle of the sea, i'll sail the world to find you.
the gift of a friend
the world comes to life and everything's bright from beginning to end when you have a friend by your side.


i'm a love refugee
no man is an island, no one should be on their own. look at the horizon, 'cause love will always take you home..



(en cours)
MAXON + JAMES + NORAH + PEPPER + CALEB (2) + ELIOTT & SIOBHAN + FINN + EMMA + EVENT INONDATION + EVENT HALLOWEEN + VITORIA + AARON + ELIOTT (2)


Elena Bishop
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Dim 30 Juil 2017 - 19:58

elena & maxon

❝ We don't have to rush when you're alone with me. ❞

Chacun de tes muscles refusent de t’obéir et se pétrifient à mesure que tu t’imagines tout un tas de scénarios. Et si ce n’était pas lui qui venait droit sur toi ? De quelle manière expliquer ta présence dans sa chambre alors que tu n’es clairement pas passée par la grande porte ? Tu n’as jamais su mentir, ton regard et la rougeur de tes joues te trahissent toujours. Actrice n'a jamais été le métier fait pour toi et que lui soit capable de maîtriser autant ses émotions t’amène à l’admirer. Une fois de plus. Mais pour le moment tu penses avant tout à ce qui pourrait se passer si le pire arrivait et même si tu vois des pieds apparaître sous tes yeux, tu ne relèves pas la tête. T'as le coeur qui bat à tout rompre alors qu’il s’agenouille devant toi. Une main se glisse sous ton visage, le redresse et tu croises un regard, le sien. Ton coeur manque un battement et ta peau te brûle à l’endroit même où il te touche. Encore et toujours le même effet. « I've never seen such a beautiful thief. » Un compliment qui te fait monter le feu aux joues. Tu as plutôt l’impression d’être la potiche de service pas même capable d’entrer par effraction discrètement. Voleuse est un métier que tu peux également rayer de ta liste. Et puis tu le vois se pencher vers toi, son visage de plus en plus près jusqu’à ce que vos lèvres se touchent. Tout s’emballe dans ta tête. Des mois depuis la dernière fois où vous vous êtes vus et voilà que tout ton être revit enfin. « Look at you... Wanna stole my heart too ? » Ta lèvre inférieure coincée entre tes dents, un sourire apparait sur ton visage alors qu’enfin tu poses tes fesses sur le sol. « That’s the idea. » Affirmes-tu en dégageant une mèche de cheveux roux derrière ton oreille. « I’m not really sure to be good at this but you stole mine. I’ve to balance things out. » Jamais tu ne lui as caché tes sentiments et le fait que tu aies été capable de passer la sécurité durant son tournage en Espagne uniquement pour le voir n’a été qu’une preuve de plus. Ta présence ici, encore une. « I needed to see you. » Parce qu’il te manque et que t’arrives pas à le sortir de ta tête. Il te faut toujours le voir pour te calmer les quelques jours qui suivent et si dépendre de lui t’effraie toujours autant, tu te laisses toujours avoir.
@Maxon Manning
avatar
Date d'inscription : : 04/02/2016
Messages : : 7072
Points : : 824
Avatar : : dylan o'brien.
Autres comptes : : lexie et maisie jolies.
Pseudo internet / prénom : : castamere/ anne.
Crédits : : toujours pas toi. J'ai : vingt-sept ans et mon anniversaire est le : vingt-huit juillet. Je suis : franco-américain et mes origines sont : américaines. En ce moment, je : suis acteur, enchaînant les films à succès. Si jamais vous me cherchez, j'habite : Bel Air. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : voyons, suffit de lire un bon magazine pour ça.
. :



Maxon Manning
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Jeu 19 Oct 2017 - 15:24
tandis qu'elle mordille la lèvre à la suite de leur tendre baiser, maxon, il se demande vraiment comment il fait pour se retenir de lui sauter littéralement dessus. elle est belle comme ça, elena. elle s'assoit et maxon l'imite. il profite des quelques secondes de répit qui lui sont offertes pour calmer ses ardeurs, puis elle reprend la parole. « that's the idea. i’m not really sure to be good at this but you stole mine. i’ve got to balance things out. » entendre cela, ça lui fait plaisir autant que ça l'effraie maxon. sous le feu des projecteurs, il était chose commune que des fans lui balancent son coeur, mais elena, c'était différent. il y était attaché. ça lui faisait peur parce que la rousse, il ne voulait pas l'abîmer. tôt ou tard, il la fera souffrir, c'est obligé. c'est inévitable. l'acteur, il n'était pas bon pour tout ce qui avait quelconque rapport avec l'amour. gros mot pour lui, il était l'homme d'une nuit et pas d'une vie. viendra bien le moment où il gâcherait tout avec elena. mais ce soir, gamin égoïste, il se contente de sourire de toutes ses dents, passant doucement un doigt contre la joue de sa jolie poupée, il répond en jetant un regard d'appréciation sur sa silhouette. « looking like that ? you are in a good way. » puis il éclate de rire bruyamment, content de sa réplique et des songes grivois qui l'assaillent. « i needed to see you. » il se calme légèrement. en temps normal, il aurait répliqué qu'elle n'avait qu'à allumer la télé, mais il avait tellement eu envie de la revoir elle aussi qu'il ne pouvait s'y résoudre. « you know you just could have call me ? » il se relève et vient s'allonger sur son énorme lit. « just kidding. i love to see you, not gonna complain. » il tapote la couette à côté de lui pour qu'elle vienne se blottir dans ses bras. « especially when you go full catwoman mode just to reach my bedroom. » puis il ne résiste pas et lui lance un clin d'oeil, heureux.


{i'm in over my head, i can't catch my breath}


la bowtey:
 
avatar
Date d'inscription : : 09/04/2017
Messages : : 1307
Points : : 1131
Avatar : : Katherine McNamara
Autres comptes : : zeppelin p., warren w. & oswald h.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : Perséphone (avatar) & ASTRA (signature) J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 31 juillet. Je suis : irlandaise (pretty little galway girl) et mes origines sont : allemandes et américaines par mon père, irlandaises et norvégiennes par ma mère. En ce moment, je : suis étudiante en journalisme en première année (réorientation) après avoir redoublé et également mannequin. En dehors des cours je fais partie : du club de théâtre et de soccer. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur le campus de UCLA, dans une chambre que je partage avec les belles plantes que sont Maxyne et Maisie. Ce qui m'attire ce sont : les hommes, brun et acteur célèbre ... et côté coeur je suis : célibataire, totalement entichée du célèbre Maxon Manning.
. :

can't stop a hurricane
they told me i'd find my hopes and my dreams.


don't leave me behind
so baby don't go home. i don't wanna spend tonight alone.
you can count on me
if you ever find yourself stuck in the middle of the sea, i'll sail the world to find you.
the gift of a friend
the world comes to life and everything's bright from beginning to end when you have a friend by your side.


i'm a love refugee
no man is an island, no one should be on their own. look at the horizon, 'cause love will always take you home..



(en cours)
MAXON + JAMES + NORAH + PEPPER + CALEB (2) + ELIOTT & SIOBHAN + FINN + EMMA + EVENT INONDATION + EVENT HALLOWEEN + VITORIA + AARON + ELIOTT (2)


Elena Bishop
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Jeu 2 Nov 2017 - 21:34

Nerveuse, tu ne cesses d’enfoncer tes dents dans ta lèvre. Tu sais qu’on peut lire en toi comme dans un livre ouvert. Toutes tes émotions se devinent sur ton visage incapable que tu es de cacher ce que tu ressens ou parfois même ce que tu penses. Souvent, tu te demandes de quelle manière tu parviens encore à jouer aussi bien sur scène, à ne pas être la catastrophe du club de théâtre. Il faut dire que tu te mets dans la peau d’une autre personne avec une telle aisance que tu voudrais en être capable ce soir. Mais Maxon, il te désarçonne. Il te fait perdre tes moyens. Son regard posé sur toi et tu n’es même plus capable de penser correctement parce que lui, cet homme dont tu es totalement éprise, a cet effet sur toi. Le voir devient vital et ce à tel point que tu prends des risques, des risques inutiles. « looking like that ? you are in a good way. » Tes joues prennent une teinte rose foncé et tu souris sans pouvoir te retenir. Si poser pour différentes marques t’a fait prendre conscience que ton physique ne peut que t’avantager, tu n’as jamais su en quoi et en jouer tu ne l’as jamais fait. Ce qu’il peut te trouver, tu n’en sais rien mais tu ne vas certainement pas t’en plaindre. « you know you just could have call me ? » Hm, oui ça t’a traversé l’esprit bien sûr, mais tu voulais le voir et sans avoir à attendre. « just kidding. i love to see you, not gonna complain. » Sans te faire prier, voilà que tu te lèves à ton tour et tu le rejoins sur son lit. Votre proximité t’enivre. Tu pourrais passer ta vie dans ses bras sans jamais t’en lasser et ta joue contre son épaule, tu t’empreignes du moment afin de pouvoir le savourer lorsque tu devras te séparer de lui. « especially when you go full catwoman mode just to reach my bedroom. » Un rire t’échappe en pensant à la chute magnifique que tu as fait en entrant dans la pièce. Catwoman n’a rien à t’envier. « The suit is missing but if you can be my batman just for the night I won’t say no. » Tu arques un sourcil en relevant la tête vers lui, sourire taquin au coin des lèvres. Tu prends un peu plus d’assurance à mesure que le temps. « That’s hard, you know … not to be able to see you whenever I want it or to kiss you when I need it. » Et dieu sait que tu voudrais pouvoir le voir plus souvent, goûter à ses lèvres aussi souvent que tu le voudrais. Tu es accro à tout ce qui fait de lui ce qu’il est. T’es tombée pleinement sous son charme et rien ne te permet de t’en défaire, sûrement pas ta volonté. « I miss you, Maxon. I really do. » Tu finis par lui avouer en te redressant. Ça te rend folle de désirer un homme autant que tu le désires lui, mais c’est une douce folie, le genre de celles qui te donnent le courage de passer tes jambes de chaque côté des siennes et de te pencher vers lui pour capturer ses lèvres.


❝ you will never find love ❞ No more going under the covers. No more one bed to another 'cause you will never find love you'll only find lovers. You go from one to the other like you think your days are numbered


Dernière édition par Elena Bishop le Ven 3 Nov 2017 - 14:28, édité 1 fois
avatar
Date d'inscription : : 04/02/2016
Messages : : 7072
Points : : 824
Avatar : : dylan o'brien.
Autres comptes : : lexie et maisie jolies.
Pseudo internet / prénom : : castamere/ anne.
Crédits : : toujours pas toi. J'ai : vingt-sept ans et mon anniversaire est le : vingt-huit juillet. Je suis : franco-américain et mes origines sont : américaines. En ce moment, je : suis acteur, enchaînant les films à succès. Si jamais vous me cherchez, j'habite : Bel Air. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : voyons, suffit de lire un bon magazine pour ça.
. :



Maxon Manning
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Jeu 2 Nov 2017 - 23:17
alors qu'elle vient se blottir dans ses bras et poser sa tête sur son épaule nue, maxon, il se dit qu'il n'y a pas meilleur endroit qu'il ait connu. son style de vie lui paraît bien dissolu à côté de petits bonheurs de la vie que lui offre la rouquine, tels que profiter l'un de l'autre simplement entrelacés. « the suit is missing but if you can be my batman just for the night i won’t say no. » l'acteur ne retient même pas son sourire taquin qui fait écho à celui de sa belle, et vient placer son bras libre sous son crâne. « my my, i picture you in a sexy catwoman suit. the ultimate leather fantasy... you're quite a temptress miss bishop. » maxon allait l'embrasser une nouvelle fois mais se retient, lisant dans son beau regard gris qu'elle n'en avait pas fini. silencieusement, il la prie de lui jeter ce qui semble lui peser sur le coeur. « that’s hard, you know… not to be able to see you whenever i want it or to kiss you when i need it. » et voilà. le moment fatidique était arrivé. il était persuadé que cette discussion allait arriver tôt où tard, et s'il n'avait pas été acteur maxon, on l'aurait remarqué tiquer. sans le faire exprès, il sortit alors un de ses masques et passa sa main dans les cheveux de feu de la poupée allongée à ses côtés. « that's hard for me too, baby. but we both know that's not gonna change anytime soon... » lui aussi désirait plus que tout la sentir près de lui quand il en aurait envie, l'embrasser dès que son coeur le lui demanderait et pire encore, crier au monde entier qu'elena était sienne. la seule, l'unique. maxon, il sourirait presque devant tout le chemin accompli. depuis leur première rencontre à son bar, elle n'était que la mignonne petite serveuse alors. puis leur escapade nocturne, aussi délicieuse qu'interdite. elle était prise, lui aussi. ce qui ne devait être qu'un vulgaire coup d'un soir se répéta encore. et encore. sans qu'il ne le remarque, maxon, il s'était fait avoir. pris dans des filets qu'il avait pourtant lui même déployés, la gamine a rallumé ce coeur qu'il croyait brisé, plus jamais capable d'aimer. et pourtant... même s'il le voulait, maxon ne pourrait jamais offrir ce qu'elena désirait. « i miss you, maxon. i really do. » il ne pouvait empêcher alors un sourire béat de venir étirer ses lèvres tandis qu'elle se redressait. l'acteur, il avait envie de lui répondre qu'elle aussi lui manquait, terriblement. mais un tel amas de sentimentalisme ne lui ressemblait pas, lui préférait les actions aux mots. et alors qu'elle se penchait pour l'embrasser, maxon il ne se fit pas prier pour venir combler les derniers centimètres entre leurs deux visages et venir s'emparer de ses lèvres avec passion. gamin impatient. ses deux mains vinrent se poser sur les hanches d'elena et il l'attira à lui avec fermeté, leurs deux corps de nouveau l'un contre l'autre. les coeurs à l'unisson. après de longues minutes passé enivré du goût de ses lèvres contre les siennes, de leurs langues entremêlées, maxon, sans ménagement il la retourna, désormais au dessus d'elle. il voulait faire plus que l'embrasser, le manning. il voulait profiter de ce corps qui le faisait tant rêver. déposant des baisers dans le creux de son cou là où il savait qu'il pouvait déjà arracher des gémissements, ses mains s'affairaient à lui enlever ce sweat entravant sa silhouette. mission réussie, il pouvait enfin se laisser aller à explorer ces délicates courbes qui lui avaient terriblement manqué. véritablement transi devant le tableau qui se dressait sous ses yeux, il ne pût s'empêcher de replonger sur la bouche d'elena, et susurra entre deux soupirs à la saveur d'extase. « why don't you show me how much i missed you baby ? »


{i'm in over my head, i can't catch my breath}


la bowtey:
 
avatar
Date d'inscription : : 09/04/2017
Messages : : 1307
Points : : 1131
Avatar : : Katherine McNamara
Autres comptes : : zeppelin p., warren w. & oswald h.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : Perséphone (avatar) & ASTRA (signature) J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 31 juillet. Je suis : irlandaise (pretty little galway girl) et mes origines sont : allemandes et américaines par mon père, irlandaises et norvégiennes par ma mère. En ce moment, je : suis étudiante en journalisme en première année (réorientation) après avoir redoublé et également mannequin. En dehors des cours je fais partie : du club de théâtre et de soccer. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur le campus de UCLA, dans une chambre que je partage avec les belles plantes que sont Maxyne et Maisie. Ce qui m'attire ce sont : les hommes, brun et acteur célèbre ... et côté coeur je suis : célibataire, totalement entichée du célèbre Maxon Manning.
. :

can't stop a hurricane
they told me i'd find my hopes and my dreams.


don't leave me behind
so baby don't go home. i don't wanna spend tonight alone.
you can count on me
if you ever find yourself stuck in the middle of the sea, i'll sail the world to find you.
the gift of a friend
the world comes to life and everything's bright from beginning to end when you have a friend by your side.


i'm a love refugee
no man is an island, no one should be on their own. look at the horizon, 'cause love will always take you home..



(en cours)
MAXON + JAMES + NORAH + PEPPER + CALEB (2) + ELIOTT & SIOBHAN + FINN + EMMA + EVENT INONDATION + EVENT HALLOWEEN + VITORIA + AARON + ELIOTT (2)


Elena Bishop
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Ven 3 Nov 2017 - 14:29

Tout paraît si simple. Lui et toi, ça te suffit. Ça te suffira toujours. Tu ne demandes rien de plus que d’être avec lui, de pouvoir goûter au plaisir de te nicher dans ses bras, de t’enivrer de son parfum qui te fait tourner la tête comme tant de choses chez lui. Tu es dans cette bulle si cher à ton cœur, bulle qui t’aide à oublier le monde extérieur mais pas assez pour chasser le fait que cet homme que tu aimes, tu ne peux pas l’avoir pleinement. Et ça te fait peur. Pourtant, tu parviens à sourire – et à rougir – en t’imaginant porter un costume de catwoman … juste pour lui. En temps normal tu refuserais, pour lui tu sais que tu serais prête à tout. Maxon, tu l’as dans la peau depuis le jour où ton regard s’est posé sur lui et tu t’es totalement perdue à l’instant où vous vous êtes embrassés pour la première fois. À partir de là, impossible pour toi de l’oublier. Tu as une peur panique de l’attachement depuis quelques années, de l’attachement et de l’abandon. L’idée même qu’un jour tout puisse s’arrêter entre vous deux te fait trembler et ta frustration tu es obligée de lui en faire part. « that's hard for me too, baby. but we both know that's not gonna change anytime soon... » En effet … tu le sais et ça ne t’aide pas. Retenant ton soupire comme tu le peux, tu fermes les yeux quelques secondes tandis que sa main caresse tendrement tes cheveux. Cette douceur et ces instants intimes te manquent toujours cruellement et ce soir plus que jamais tu as besoin d’apaiser tes craintes ainsi que de faire disparaître ton manque. Tu veux simplement l’avoir pour toi une soirée, être égoïste tout en te donnant à lui avec toute la sincérité dont tu es capable. Les mots ne sont plus suffisants à partir d’un certain niveau et lui dire qu’il te manque ne te semble pas assez fort pour exprimer ce que tu ressens réellement. Grisée par votre baiser qui extirpe tout l’oxygène de tes poumons, tu gémis malgré toi en sentant ses lèvres dans ton cou. Tu seras toujours surprise de voir à quel point lui et toi pouvez être sur la même longueur d’onde, désirer la même chose au même moment et impatiente que tu deviens, tu t’empresses l’aider à te débarrasser de son sweat qui, de toute manière, te tenait trop chaud. « why don't you show me how much i missed you baby ? » Et tu frissonnes une nouvelle fois, trop consciente d’où tout ça va vous mener. Le pire est sans doute ce que tu ressens, cet élan d’amour que tu n’as jamais été capable de prononcer de vive voix. Du bout des doigts tu effleures sa peau, caresses son torse avec beaucoup trop d’affection pour une simple relation dénuée de sérieux ou même de futur. Sans rien dire, tu te redresses, te sépare de ton haut pour révéler presque tout ta peau avant de l’embrasser avidement, le rapprochant de toi autant que possible. « Don’t break me … » Tu souffles entre deux baisers. Et tu ne parles pas seulement de ce soir, tu parles des jours prochains. Accepter que votre relation reste aussi secrète qu’elle l’est depuis les débuts est une chose, supporter qu’il te brise le cœur … tu ne le pourras jamais.


❝ you will never find love ❞ No more going under the covers. No more one bed to another 'cause you will never find love you'll only find lovers. You go from one to the other like you think your days are numbered

Contenu sponsorisé

( » )
SUN GOES DOWN :: Los Angeles :: Central :: Bel Air
elexon ∞ we don't have to rush when you're alone with me.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 


Sauter vers: