hapiness is homemade (milo)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Date d'inscription : : 08/07/2017
Messages : : 676
Points : : 1003
Avatar : : luke pasqualino.
Autres comptes : : reios, maxy et kenna.
Pseudo internet / prénom : : karen
Crédits : : VENUS IN FURS (avatar). J'ai : vingt-huit ans et mon anniversaire est le : dix-neuf février. Je suis : américain et mes origines sont : inconnues (comme mes parents). En ce moment, je : propose mes compétences informatiques à la bridage criminelle de la. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appartement à echo park. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs belles courbes et côté coeur je suis : papillonneur.
. :
“ One thing i’ve learned is that you should never look back. The past is dead and buried, you get nothing from living there. It's all about today. ”

I see your face twenty years from now. Nothing has changed we never broke our vote. Same brave blue eyes that always saw me through. You're the one and only oxygen that keeps my lungs supplied.


Sometimes words are not enough.



Milo Watkins
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Jeu 12 Oct 2017 - 18:43
happiness is homemade
i was not born with you
i was not raised next to you,
but i will kill for you
and i will die beside you.


D’habitude, les petites remarques amusantes de son collègue ont toujours leur petit effet sur Milo et pour cause, elles sont bel et bien amusantes. Cependant alors que Jens devient subitement bavard après avoir lancé l’idée que le grand brun formerait un joli couple avec sa meilleure amie, Milo n’a pas l’envie de rire. Il est plutôt intrigué le garçon. A ses yeux, c’est du délire de l’imaginer un instant avec Joséphine. En plus de se connaître depuis quinze ans et d’être comme des frères et sœurs, ils sont totalement opposés dans ce domaine-là. Ils sont même dans deux domaines différents. Là où Milo se satisfait du plaisir de la chair, Joséphine souhaite une véritable relation. Evidemment, l’informaticien n’est pas dupe, il se doute bien que de temps en temps, il arrive à la trentenaire de se faire plaisir avec un parfait inconnu mais ça s’arrête là. Milo, c’est son quotidien. Du sexe, pas d’attache. Dans quel monde peuvent-ils sembler être compatibles ? Milo est perplexe. D’ailleurs, il décide de ne pas s’étaler sur le sujet. Jens lui donne l’occasion de le faire en lui indiquant qu’il est temps de cuir la viande. « Et je pense que tu peux mettre l’entrecôte à cuire, dans une autre poêle. » Le grand brun hoche la tête et met donc une seconde poêle à chauffer. Ça, il sait faire. Puis, il a passé tellement de temps chez Jens qu’il sait où tout se trouve dans cette cuisine. Sans un mot de plus, il s’empare des épices tendues par son ami, souriant en pensant que cela ressemble à une scène de Grey’s Anatomy. L’infirmière de bloc qui prépare tout et assiste à la perfection le chirurgien. Oui, il regarde Grey’s Anatomy et alors ? « Peut-être que quand tu seras à la retraite tu passeras tes journées à cuisiner. Tu seras peut-être un grand chef cuistot. Pendant que tu t’occuperas du légume que je serai. Trop vieux pour faire quoi que ce soit, abimé de partout. » Cette fois-ci, Milo laisse échapper un léger rire. « J’arrive pas à t’imaginer retraité, bizarrement. » Il lance un regard amusé à son collègue. Jens est un passionné. Il rendra certainement son dernier souffle sur une énième scène de crime, la main sur l’insigne. Trêve de plaisanteries, l’apprenti reporte toute son attention sur les deux poêles. Il remue soigneusement les légumes et retourne la viande lorsqu’il le juge nécessaire. Jens observe, silencieux. Quelques minutes s’écoulent ainsi, dans le parfait silence. Cela en gênerait plus d’un mais Jens et Milo, non. L’un comme l’autre ne sont pas de grands bavards. Inutile de combler le silence avec des paroles futiles. Finalement, Jens parle le premier. « On peut passer à table ? Tout est cuit, monsieur le chef cuistot ? » Milo sourit. « J’te laisse voir par toi-même mais de mon œil de débutant, ça me semble plutôt bon. » Si il y a bien une chose que Milo déteste, c’est manger sa viande carbonisée. Voilà qui enlève tout le goût. Après une dernière gorgée de sa bière, il la jette à la poubelle, prêt à se mettre à table.



code by black arrow
avatar
Date d'inscription : : 04/07/2017
Messages : : 416
Points : : 804
Avatar : : charlie hunnam.
Autres comptes : : el mexicano siobhan fowler (zayn malik) et le soldat jad fairfield (alexander ludwig).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : .karma (av), bonnie (icon), hunnamsource (gifs), astra (sign). J'ai : trente-quatre ans et mon anniversaire est le : dix-huit février. Je suis : américain et mes origines sont : suédoises. En ce moment, je : suis lieutenant à la brigade criminelle de los angeles, avec mes deux acolytes milo et lucca. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison retapée par mes soins à mount washington. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs doux sourires et côté coeur je suis : célibataire (mais divorcé).
. :


if i told you what i was,
would you turn your back on me?
and if i seem dangerous,
would you be scared?
i get the feeling just because,
everything I touch isn't dark enough
if this problem lies in me.


and in that time i was alone,
so many years without my home
i made brothers of a different kind instead


she was storm
not the kind you run from,
the kind you chase

en échange de babies jedi :
 


Jens Creighton
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Ven 3 Nov 2017 - 17:29
happiness is homemade
i was not born with you
i was not raised next to you,
but i will kill for you
and i will die beside you.


J’arrive pas à t’imaginer retraité, bizarrement, me fait alors remarquer Milo. Il a raison, je ne me vois pas non plus enfermé entre quatre murs à discuter avec des demoiselles dont la date de péremption est bien avancée. C’est peut-être ce qui m’attend plus tard, qui sait ? Me connaissant, mon futur en tant que personne âgée ne ressemblera pas à ça … ou je ferai tout pour l’éviter. Moi non plus, et pourtant. Le plat est bientôt terminé. Quelques retouches, les derniers ajustements avant d’enfin pouvoir passer à table. Alors que Milo termine de s’occuper de la viande, je me charge d’installer des sets en bout de table. Des couverts, un verre chacun. Puis, un dessous de plat pour éviter de brûler ma magnifique table en bois. Je finis par questionner Milo sur la cuisson de la viande ainsi que des légumes. Je me penche donc vers les poêles et constate en effet que tout est cuit. En plus de sentir très bon. A l’aide du couteau, je soulève légèrement le morceau de viande pour vérifier l’autre face.. mais tout à l’air parfait. J’éteins les plaques d’un geste rapide avant d’attraper deux assiettes. Les deux finissent par se ressembler, chacune composée de viande et de légumes. Puis, sans oublier la délicieuse salade en entrée. Bon appétit Watkins ! Le vin servit dans nos verres à pied, je trinque d’un air malicieux avec mon fidèle ami. Qu’est-ce qu’il se passe si ce plat n’est pas bon, mh ? Je me muni de la fourchette et du couteau, avant de goûter à ma première bouchée. Constat : c’est vraiment bon. Je fais cependant durer le suspense, simplement pour taquiner ce Milo. Je mâche, tranquillement, proprement ... Les secondes passent, peut-être même une minute ou deux au final. C’est pas mauvais du tout, dis-je enfin. Ma façon de faire des compliments, de charrier l’homme assis en face de moi. Puis, je profite que le plat soit chaud pour manger, préférant le silence. Bien sûr, entre temps, je songe, je pense. Du grand Jens. Je devrais peut-être me trouver une élève. Insistance sur « une ». Cours de cuisine à domicile chez Jens. Et plus si affinités. Je prends mon air de lover, celui qui au fond ne me va pas mais qui m’amuse. Et puis, je suis certain que Milo n’est pas contre cette idée. Quand on parle de femme, on ne peut qu’approuver.



code by black arrow



And if I was ever to leave,
I'd say before I go
That you're the best moment
I have ever known.
avatar
Date d'inscription : : 08/07/2017
Messages : : 676
Points : : 1003
Avatar : : luke pasqualino.
Autres comptes : : reios, maxy et kenna.
Pseudo internet / prénom : : karen
Crédits : : VENUS IN FURS (avatar). J'ai : vingt-huit ans et mon anniversaire est le : dix-neuf février. Je suis : américain et mes origines sont : inconnues (comme mes parents). En ce moment, je : propose mes compétences informatiques à la bridage criminelle de la. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appartement à echo park. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs belles courbes et côté coeur je suis : papillonneur.
. :
“ One thing i’ve learned is that you should never look back. The past is dead and buried, you get nothing from living there. It's all about today. ”

I see your face twenty years from now. Nothing has changed we never broke our vote. Same brave blue eyes that always saw me through. You're the one and only oxygen that keeps my lungs supplied.


Sometimes words are not enough.



Milo Watkins
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Jeu 9 Nov 2017 - 15:57
happiness is homemade
i was not born with you
i was not raised next to you,
but i will kill for you
and i will die beside you.


Jens est minutieux. Lorsqu’on le voit pour la première fois ou même pour la centième, ce n’est pas ce qu’on se dit ou ce qu’on imagine mais lorsqu’on apprend à le connaître, on remarque que le grand blond a le soucis du détail. Là, encore alors qu’il dresse les assiettes du mieux qu’il peut, Milo se fait la remarque. Ça ne le surprend plus. L’informaticien bosse avec le lieutenant Creighton depuis un certain nombre d’années maintenant et il n’y a pas autre domaine dans lequel Jens est plus appliqué que son travail. C’est d’ailleurs une des raisons qui expliquent qu’il soit aussi doué. « Qu’est-ce qu’il se passe si ce plat n’est pas bon, mh ? » Milo penche la tête sur le côté dans un geste d’agacement joué à la perfection. Ils ont beau avoir changé de pièce et se retrouver à présent à table, Jens n’a pas perdu son envie de taquiner le grand brun. Milo hausse les épaules et répond d’un air détaché. « On pourra toujours commander quelque chose. » Là, il lui sourit bêtement. Il sait bien que Jens n’aimerait pas passer d’un repas cuisiné de leurs propres mains à de la malbouffe venue dont on ne sait où. Honnêtement, Milo non plus. Des commandes de repas, il en fait souvent. Lorsqu’il est invité chez Jens, il s’attend à manger un bon repas. Rien qu’un steak frites maison lui suffit, du moment qu’il sait par qui s’est préparé. « C’est pas mauvais du tout. » Milo hoche la tête, plutôt fier. Bon, il n’aurait jamais réussi ce plat sans l’aide de son ami mais il s’améliore de leçon en leçon, c’est une certitude. A son tour, il goûte la viande. La première bouchée est déjà un délice. « Je devrais peut-être me trouver une élève. Cours de cuisine à domicile chez Jens. Et plus si affinités. » Milo affiche un sourire amusé. Il connait l’attrait que son collègue porte aux femmes. C’est quelque chose qu’ils ont en commun. Parfois, ils en viennent même à saouler gentiment le troisième membre de leur trio, lui étant fidèle à une seule femme. « La liste des prétendantes serait longue. » Oh, Jens a du succès. Milo en est certain. A nouveau le silence s’installe entre les deux loin d’être des grands bavards. Lorsqu’il arrive à la fin de son assiette, Milo est presque déçu. Pourquoi les bonnes choses partent-elles si vite ? Heureusement, il reste le dessert.



code by black arrow
SUN GOES DOWN :: Los Angeles :: San Fernando Valley :: Mount Washington
hapiness is homemade (milo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Aller à la page : Précédent  1, 2


Sauter vers: