Embrace the glorious shit that you are (victoire)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : : 27/05/2017
Messages : : 263
Points : : 250
Avatar : : Brett -sexiest- Dalton.
Autres comptes : : Natalia (Jenna-Louise Coleman), Norah (Sophie Turner), Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (Sarah).
Crédits : : av : .sassenach | sign : XynPapple J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 31 Janvier. Je suis : Anglais et mes origines sont : pure souches Anglaises. En ce moment, je : Prince d'Angleterre à plein temps, Air Commodor en réserve dans la Royal Air Force, diplômé de UCLA en relation internationale et dernièrement promu directeur général au sein de Cartairs Industries. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur Venice Beach. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fou amoureux d'Oswald, je laisse le temps de guérir les blessures, mais me considère en couple.
. :


There is no royal road;
you've got to work a good deal
harder than most people want to work.

__________________________________



I fell in love with you because
you loved me when i coulnd't love myself

__________________________________



Other things may change us,
but we start and end with the familly

__________________________________



Strong people don't put others down
They lift them up




P. Arthur Windsor
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Ven 18 Aoû 2017 - 17:35


Embrace the glorious shit that you are
feat. VICTOIRE & ARTHUR
J’avais été réduit à néant en trois semaines. A vrai dire, ma descente en enfer avait remonté bien avant. Elle avait réussis à briser mon cœur, mon esprit. Ils avaient réussis à me briser physiquement. J’étais un pur déchet. Un simple reste qu’il n’avait jamais eu l’occasion d’achever. Si durant cette mauvaise période, elle avait été ma bouée de sauvetage, elle était devenue aujourd’hui mon salue, ma récompense. Néanmoins, les souvenirs de ses heures sombres, à crier comme une bête en cage finissaient toujours par me rattraper. Je n’étais que l’ombre de moi-même, entièrement brisé. Mes jambes avaient été de nouveaux fragilisées, chaque déplacement m’arrachait une grimace. Mes côtes avaient été brisées, mon épaule déboitée, de multiples coupures béantes maculaient ma peau, sans compter un nombre incalculable de bleus sur le corps. J’étais une merde.

Les médecins m’avaient conseillé de rester dans ma chambre pour limiter les efforts, mon corps devait se reposer. Mes yeux avaient mis plusieurs jours à s’accommoder à la lumière du jour, et je devais encore retrouver tout ce qu’ils m’avaient privées : nourriture, sommeil. Pourtant, quand je me levai enfin décidé à sortir de cette chambre royale, je grimaçais de nouveau. Il était près de minuit, et je savais qu’Oswald, bien qu’invitée peu acceptée au château, devait certainement dormir. Mais ce n’étais pas pour elle que je bravais les interdictions. J’avais besoin d’air frais, et mon balcon aussi grand qu’il était ne me suffirait pas. Alors, après avoir lutté pour mettre un sweet sur moi, je finis par sortir de ma chambre. « Monsieur ? Vous ne devriez pas être debout…Le médecin a dit… » « Je sais très bien ce qu’il a dit. J’ai juste besoin d’aller prendre l’air. » C’était Liam. Mon garde du corps depuis bien des années maintenant, fidèle amis qui veillait toujours sur moi. Il acquiesça devant ma détermination, et me proposa son bras. « Ca va aller… » Soufflais-je faussement en commençant à marcher. Il n’en dit rien, mais je savais qu’il désapprouvait totalement. J’avais trop longtemps été assisté dans ma vie, trop de fois. Des fois que j’aurai préférées oubliée. Celle-ci serait j’espère la dernière.

Prenant une grande inspiration, le vent frais me fit légèrement frissonné. Ça me faisait du bien, de changer d’air. A mesure que j’avançais dans les jardins, je décompressais un peu plus. Je finis par m’asseoir sur un banc, avec une vue imprenable sur la grande fontaine et ses rosiers fleuris. Le silence était paisible, les bruits de Londres au lointain m’aidaient cependant à garder pied. A chaque fois que le silence frappait, que je fermais les yeux ou que j’étais seul, tout me ramenait dans cette cave humide et terrifiante. Quelques minutes après mettre installées, j’entendis quelqu’un jurer, et courir dans les jardins. La chevelure blonde me fit aussitôt sourire et je finis par l’interpeller. « Faire le mur n’a jamais été ta spécialisée, Victoire. T’oublie toujours l’arrosage automatique » Elle aussi avait fait le déplacement pour venir me voir, lorsque l’annonce avait été faite. Même si nous avions parfois des désaccords, on restait tout de même une famille. Et j’avais certainement besoin de la mienne plus que jamais.


© MADE BY SEAWOLF. @Victoire Windsor



artwald

“The best love is the kind that awakens the soul;
that makes us reach for more,
that plants the fire in our hearts
and brings peace to our minds.
That’s what I hope to give you forever.”

avatar
Date d'inscription : : 08/02/2017
Messages : : 265
Points : : 82
Avatar : : Teresa Palmer
Pseudo internet / prénom : : Lilie (Hilarie)
Crédits : : aslow J'ai : 27 ans et mon anniversaire est le : 1er mai Je suis : Anglaise et mes origines sont : Anglaise En ce moment, je : 7ème année en sciences-politique En dehors des cours je fais partie : d'associations humanitaires Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Malibu dans une superbe maison sur le bord de mer Ce qui m'attire ce sont : Les hommes généralement sait-on jamais et côté coeur je suis : C'est quoi l'amour ?
. :

I fuck up
I know you say you know me, know me well But these days I don’t even know myself.
____________________________


WINDSOR FAMILY ♔


____________________________

PAS LE TEMPS D'ETRE SAGE,
NOUS SOMMES QUE DE PASSAGE



Yeah I don’t mind, Tripping tonight, Live in the moment forever. Yeah I don’t mind, Done with all the blame, I’ll rise above the game.


____________________________
❤️



You don't imagine that a person can change your life when you first met him.
____________________________



Victoire Windsor
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Lun 21 Aoû 2017 - 15:49
EMBRACE THE GLORIOUS SHIT THAT YOU ARE
Arthur & Victoire

Cela faisait plus d'une semaine que j'avais rejoint Londres en catastrophe avec Warren. Mon coeur avait fait un bon lorsque j'avais appris la nouvelle.. Je n'avais envie que d'une chose être au coté d'Arthur, un des seuls avec qui j'étais encore proche dans la famille. J'étais resté seule dans mon coin dans l'avion qui nous ramené en Angleterre, je n'arrêtais pas de pensé à lui, ne faisant pas attention aux chanson de mon portable qui défilé les unes après les autres. Warren s'était assoupi  j'avais remarqué ses trait du visage creusé par la fatigue et j'avais fait de même au bout d'une heure de vol. Un main m'extirpa de mon sommeil, c'était l’hôtesse qui nous accompagné à chaque vol. Welcome back to England.

Je passais dès que possible jeter un œil à son état de santé, questionnant les médecin et infirmière qui se déplaçaient pour contrôler l'évolution de ses constantes. Je ne sentais pas très à l'aise avec tout les membres de ma famille présente, tout le monde était à fleur de peau après les événements et personnellement je me sentais de trop c'est pour ça que j'avais pris l'habitude d'aller le voir pendant la nuit étant certaine de ne pas tomber sur quelqu'un. Je m'installais à coté de lui glissant sa main dans la mienne. « J'ai tellement eu peur de te perdre pour toujours.. Il faut que tu te réveil.. Tu peux pas me laisser seule et encore moins Oswald, elle est ici tu sais, les garçons se sont battus pour qu'elle soit prête de toi.. » J'étais ridicule à parler à quelqu'un dans le coma mais au plus profond de moi j'espérais qu'il puisse m'entendre.

J'en avais marre d'être dans ce château, il fallait que je prenne l'air et que je soulage mon envie. Maintenant qu'Arthur était enfin de retour parmi nous, je pouvais souffler. J'avais quitté le palais après le dîner pour me rendre au coeur de Londres dans les quartiers où l'on pouvait profiter de la vie. J'avais retrouvé certains amis que je ne voyais que lorsque j'étais de retour au pays. J'avais grand besoin d'un remontant et de compagnie. Installée dans un bar de la capital je pouvais enfin siroter un cocktail avant qu'un ami me glisse un sachet dans la main contenant une pilule rose. « C'est nouveau, tu m'en diras des nouvelles. » Je glissais le plastique dans mon sac le gardant pour qu'en je rentrerais.

Le palais contenais plusieurs passage secret dont un qui donné sur l'arrière au niveau des jardins. A peine quelques minutes après avoir traversé une première allée, l'arrosage automatique se mis en route. « Et merde ! » Je me mis à courir essayant de me protéger avec mon sac à main ce qui était plus qu'inutile. « Faire le mur n’a jamais été ta spécialisée, Victoire. T’oublie toujours l’arrosage automatique »  Je reconnus immédiatement la voix d'Arthur, j'étais heureuse de l'entendre et encore plus lorsqu'il se moqua de moi. Je ne pouvais m'empêcher de rire de la situation et encore plus de sa réflexion. J'étais légèrement trempé lorsque je me laissais tomber à coter de lui, venant poser doucement ma tête sur son épaule ayant toujours peur de lui faire mal. « Comment tu vas ? » C'était surtout ça le principal pour moi et pour toute la famille d'ailleurs.  






Dance with me, it won't kill ya And one for the road So why won't you stay a little longer?
avatar
Date d'inscription : : 27/05/2017
Messages : : 263
Points : : 250
Avatar : : Brett -sexiest- Dalton.
Autres comptes : : Natalia (Jenna-Louise Coleman), Norah (Sophie Turner), Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (Sarah).
Crédits : : av : .sassenach | sign : XynPapple J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 31 Janvier. Je suis : Anglais et mes origines sont : pure souches Anglaises. En ce moment, je : Prince d'Angleterre à plein temps, Air Commodor en réserve dans la Royal Air Force, diplômé de UCLA en relation internationale et dernièrement promu directeur général au sein de Cartairs Industries. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur Venice Beach. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fou amoureux d'Oswald, je laisse le temps de guérir les blessures, mais me considère en couple.
. :


There is no royal road;
you've got to work a good deal
harder than most people want to work.

__________________________________



I fell in love with you because
you loved me when i coulnd't love myself

__________________________________



Other things may change us,
but we start and end with the familly

__________________________________



Strong people don't put others down
They lift them up




P. Arthur Windsor
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Sam 26 Aoû 2017 - 10:47


Embrace the glorious shit that you are
feat. VICTOIRE & ARTHUR
Oswald m'avait un peu raconté la peine et le désespoir de ma famille lorsque j'avais été kidnappé. Elle m'avait compté que les journaux s'étaient donné à coeur joie d'une telle tragédie. Elle m'avait aussi dit qu'à mon retour, le nombre de personnes qui passaient dans ma chambre avait été bien réduit, mais ça n'avait pas empêché pas mal de monde de venir me parler, dans le but de me réveiller. Je n'en avais pas eu conscience. Je me souvenais d'avoir perçu des choses, mais c'était comme des bruits incompréhensibles. Dire exactement qui était venu m'était impossible. Cela dit, depuis mon réveil, les visites je les enchaînais, à contre-coeur cela dit. J'étais encore trop faible pour accepter de recevoir autant de monde dans une journée. Ce soir-là, l'air frais m'aidait dans ma convalescence. Il m'aidait à apaiser mes songes et mon esprit. Si j'affirmais que j'allais bien, c'était faux. Je n'allais clairement pas bien. Je dormais peu, hanté par leur torture. A peine avais-je les yeux fermés que je revoyais leurs sourires sadiques et cette pauvre cave humide.

« Comment tu vas ? » La tête de Victoire sur mes épaules était l'une des raisons pour laquelle j'étais heureux d'être rentré. Tout comme avec ma soeur Alex, on avait eu des différents mais c'était dans ces moments comme ça qu'on pouvait toujours compter sur sa famille. Je soupire un instant en glissant mon bras valide autour de sa taille. « Difficile à dire....» dis-je franchement. Dire les choses vraiment ? Mentir ? Les deux options n'étaient pas vraiment exploitable. Alors, je dis simplement la plus grande vérité qui m'ait été donné de dire : « Je suis heureux d'être là, c'est le plus important. » J'aurai pu y rester, j'aurai pu mourir seul, torturé par des gens qui ne voulaient qu'une vengeance. J'aurai pu mourir pour des soldats anglais qui n'étaient plus, parce que tout cette histoire n'était qu'un apas. Ils le savaient, j'étais un homme de principe et de paroles. Ils savaient que j'allais accepter d'y aller, que j'allais tout tenter pour aider mes confrères. Il savait que mon honneur était ma perte. Parce que eux, l'honneur, ils en avaient pas.


© MADE BY SEAWOLF. @Victoire Windsor



artwald

“The best love is the kind that awakens the soul;
that makes us reach for more,
that plants the fire in our hearts
and brings peace to our minds.
That’s what I hope to give you forever.”

avatar
Date d'inscription : : 08/02/2017
Messages : : 265
Points : : 82
Avatar : : Teresa Palmer
Pseudo internet / prénom : : Lilie (Hilarie)
Crédits : : aslow J'ai : 27 ans et mon anniversaire est le : 1er mai Je suis : Anglaise et mes origines sont : Anglaise En ce moment, je : 7ème année en sciences-politique En dehors des cours je fais partie : d'associations humanitaires Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Malibu dans une superbe maison sur le bord de mer Ce qui m'attire ce sont : Les hommes généralement sait-on jamais et côté coeur je suis : C'est quoi l'amour ?
. :

I fuck up
I know you say you know me, know me well But these days I don’t even know myself.
____________________________


WINDSOR FAMILY ♔


____________________________

PAS LE TEMPS D'ETRE SAGE,
NOUS SOMMES QUE DE PASSAGE



Yeah I don’t mind, Tripping tonight, Live in the moment forever. Yeah I don’t mind, Done with all the blame, I’ll rise above the game.


____________________________
❤️



You don't imagine that a person can change your life when you first met him.
____________________________



Victoire Windsor
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Jeu 7 Sep 2017 - 21:07
EMBRACE THE GLORIOUS SHIT THAT YOU ARE
Arthur & Victoire

 J'avais rendu visite à Arthur tellement de fois espérant son retour parmi nous, j'avais tellement peur de le perdre, j'étais angoissé et ça agissait sur mon comportement. J'avais renvoyé chier tout ceux qui avait croisé mon chemin et j'avais tout fait pour croisé le moins de personne possible. Le savoir près de moi, sain et sauf me réchauffait le cœur. J'avais connu un traumatisme quelques années plus tôt bien loin de son cas mais je savais que ça ne passait pas d'un claquement doigt. Je me doutais bien qu'il n'allait pas aussi bien qu'il le laissait paraître mais on était tous comme ça dans la famille, camoufler nos émotions c'était ce qu'on savait le mieux faire. Je lui aurais sauté dans les bras s'il n'était pas amoché de partout et la peur de lui faire mal m'avait stoppé net. Sentant son bras ce glisser autour de ma taille, cela me rassurait. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas eu de contact physique avec un membre de ma propre famille, celui qui me manquait le plus c'était ceux de Warren, même si nous n'étions plus proche, on ne pouvait pas le nier, nous avions un lien spécial. « Difficile à dire....» Au moins on avait le mérite d'être franc même s'il m'avait menti, je l'aurais deviné moi même. « Je suis heureux d'être là, c'est le plus important. »  Je souris avant de venir déposer un baiser sur sa joue. « Je t'aurais bien proposé de sortir avec moi, mais je crois que tu n'aurais pas réussi à me suivre ! » lançais-je accompagné d'un clin d'oeil, amusé. « Puis je pense que tu préfères rejoindre Oswald. Je suis contente qu'elle soit là pour toi.. » Je savais qu'elle comptais plus que tout pour Arthur et elle était un meilleur remède que nous tous réuni. Quand je pense à ce qu'il a du subir la bas je me dis que je suis vraiment bête de me prendre la tête pour des futilités au lieu de profiter de tout les gens que j'aime.   





Dance with me, it won't kill ya And one for the road So why won't you stay a little longer?
avatar
Date d'inscription : : 27/05/2017
Messages : : 263
Points : : 250
Avatar : : Brett -sexiest- Dalton.
Autres comptes : : Natalia (Jenna-Louise Coleman), Norah (Sophie Turner), Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (Sarah).
Crédits : : av : .sassenach | sign : XynPapple J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 31 Janvier. Je suis : Anglais et mes origines sont : pure souches Anglaises. En ce moment, je : Prince d'Angleterre à plein temps, Air Commodor en réserve dans la Royal Air Force, diplômé de UCLA en relation internationale et dernièrement promu directeur général au sein de Cartairs Industries. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur Venice Beach. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fou amoureux d'Oswald, je laisse le temps de guérir les blessures, mais me considère en couple.
. :


There is no royal road;
you've got to work a good deal
harder than most people want to work.

__________________________________



I fell in love with you because
you loved me when i coulnd't love myself

__________________________________



Other things may change us,
but we start and end with the familly

__________________________________



Strong people don't put others down
They lift them up




P. Arthur Windsor
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mer 13 Sep 2017 - 22:10


Embrace the glorious shit that you are
feat. VICTOIRE & ARTHUR
Son léger baiser sur la joue me réchauffe le cœur, alors que la fraîcheur de la nuit m’enveloppe un peu plus. Sa proximité m’apaise et sa voix douce et rassurante baume un peu plus mes blessures. « Je t’aurai bien propose de sortir avec moi, mais je crois que t’aurais pas réussi à suivre ! » Je souris. Au moins, elle ne me traitait pas comme tous les autres. Elle n’était pas forcément au petit soin. Victoire était égale à elle-même. Je me demandais simplement où elle avait pu aller ce soir. Je savais qu’elle pouvait être dans l’extrême assez vite. L’avait-elle était ce soir ? Vu qu’elle était en froid avec Warren, j’avais comme ce devoir de devoir m’occuper d’elle et d’être encore plus protecteur envers elle. Alors, d’un air presque détaché, je demande : « T’étais où d’ailleurs ? Je suppose que ta petite robe en a fait tourner des têtes » Les londoniens n’étaient pas les plus raffinés lorsqu’il s’agissait de nana. J’avais été longtemps le premier, comme avec Warren, pour en profiter. Même si cette époque était entièrement révolue. « Puis je pense que tu préfères rejoindre Oswald. Je suis contente qu’elle soit là pour toi… » Je soupire en pensant qu’elle était bien là avec moi. A Londres. A Nottingham. Le tableau se noircit néanmoins en pensant que ma famille la détestait. Du moins, une partie. Ils savaient tous quelle souffrance elle m’avait fait subir, et qu’elle était une des raisons de mon départ soudain en Irak. J’avais failli perdre la vie à cause de mon entêtement et d’elle. Mais, c’était dernière nous. « Je la laisse dormir, elle a besoin de repos… » Dis-je finalement en me mordant la lèvre inférieure. « J’ai tenu grâce à elle, Vicky. L’avoir près de moi est la seule chose dont j’ai vraiment besoin…même si ça déplait à pas mal de monde ici. J’ai entendu dire que Warren, William et Harry ont bien négocié pour qu’elle soit là. J’espère juste qu’ils finiront par l’accepter. » Ils n’auront sans doute pas le choix. J’étais le plus têtu pour ça, et le plus borné. C’était sans doute pour cela qu’ils ne m’avaient jamais forcé la main sur mes relations ou sur un quelconque mariage arrangé. C’était lointain, c’était presque irréel, mais je savais que je finirai par faire ma demande, qu’elle finira par accepter, et qu’elle deviendrait une Windsor à son tour. Qu’importe si je devais m’éloigner de ma famille pour ça…mais j’avais tout de même peur d’en arriver là, parce qu’en regardant Victoire à la volée, je savais aussi que ma famille était tout pour moi aussi. Comment concilier les deux ? Je n’en savais rien. Mais peut-être que je me posais trop de questions, trop vite. Laissons le temps guérir les blessures. Ce serait déjà pas mal.


© MADE BY SEAWOLF. @Victoire Windsor



artwald

“The best love is the kind that awakens the soul;
that makes us reach for more,
that plants the fire in our hearts
and brings peace to our minds.
That’s what I hope to give you forever.”

SUN GOES DOWN :: Map and time :: Somewhere else
Embrace the glorious shit that you are (victoire)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 


Sauter vers: