heart of courage (björn)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : : 25/01/2017
Messages : : 586
Points : : 263
Avatar : : Jenna-Louise Coleman
Autres comptes : : Arthur Windsor (Brett Dalton) / Norah Bishop (Sophie Turner) / Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah).
Crédits : : ava : tearsflight | sign : exotic J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature (1e année Doctorat), assistante Responsable d'Edition dans le groupe Doubleday...ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement en faux-couple avec Björn, mais amoureuse et promise à Warren.
. :
Passion, unattended,
is a flame that burns to its own destruction



__________________________________



He stepped down,
trying not to look long at her,
as if she were the sun,
yet he saw her, like the sun,
even without looking.

__________________________________




__________________________________



I can pretend a smile,
I can pretend to be happy
but i never gonna pretend i love you



Natalia B-Montaigu
« COR UNUM ET ANIMA UNA »
- solidarity gamma

( » ) Ven 18 Aoû 2017 - 20:09


heart of courage
feat. Björn & natalia
Ce type, je l’avais rencontré un peu avant mon départ. Malgré son charme naturel, il m’avait simplement paru sympathique, charmant. Rien d’aussi attirant qu’avec Warren. Il semblait être un type banal…assez banal pour me rentrer dedans dans les couloirs de l’université. J’aurai du le reconnaître, mais faut croire que les cours des autres royautés de l’Europe que me donnait ma grand-mère me sortaient par le nez. On s’était croisé à quelques reprises, échangés quelques mots, un café, une soirée. Mais rien ne présumait ce qui allait arriver, ou ce que j’allais lui demandé. Ce type, je ne le connaissais pas, mais il allait finir par devenir ma porte de sortie. « Je crois pas que t’ai accepté ce deal pour moi. » dis-je d’un ton élevé au téléphone. J’aurai aimé parlé avec elle de vive voix, hélas je revenais de Thaïlande et faire un aller-retour en Italie simplement pour une discussion n’était pas envisageable. « Ce serait pas une mauvaise idée, non ? Ça te permettrait de t’enlever ce petit prince anglais de la tête. » « Warren. Il s’appelle Warren. Et je n’ai clairement pas envie de me l’enlever de la tête. » « Il est fiancé Natalia ! » « Contre son gré ! Tu penses que tu ne me fais pas exactement la même chose là ? » « Tu connais nos lois. Le gouvernement souhaite te voir marier. J’essaye simplement de gagner du temps, en revanche tu m’aiderais beaucoup si le peuple te voyait enfin au bras d’un bel homme » « D’un homme que je ne connais pas. » « Oh, je t’en prie. Bjorn est un beau garçon, intelligent. Il te suffira. » Je roulais des yeux avec l’envie de tout défoncer. Elle ne pouvait pas me faire ça. Moi qui reprochais à Warren d’avoir été fiancé, voilà que maintenant ma grand-mère jouait les Cupidons. C’était un cauchemar. « Tu serais surprise de ce qu’il pourrait t’apporter. » Je savais qu’elle avait subi un mariage arrangé, et que pour elle, tout s’était bien passé. Et même si nous n’en n’étions pas là, me forcer la main à m’afficher avec un homme étranger. « J’ai compris le message. » Je terminais notre conversation le plus rapidement possible, perdue dans ce qu’elle me demandait de sacrifier. Pour quoi ? Pour des lois sexistes et machistes ? C’était n’importe quoi.

Un simple sms envoyé, c’était ce qu’il m’avait fallu pour interpeller Björn, lui donnant rendez-vous à Venice Beach. J’avais besoin de marcher, de me détendre, et le son des vagues me ramenaient en Thaïlande, avec lui. Ca me donnerait des forces pour ce que j’allais faire. Il était sans doute un type bien, mais j’avais comme l’impression que j’avais rendez-vous avec le diable, et que j’allais finir par vendre mon âme. J’allais lui donner ce qu’elle voulait, simplement pour y trouver une solution. Warren n’étant encore pas accessible, cela me permettrait de gagner du temps, de satisfaire mon peuple, le gouvernement et ma grand-mère. La seule peur que j’avais était : et s’il refusait, qu’allais-je devoir faire ? S’il acceptait, qu’allais-je bien dire à Warren ?



© MADE BY SEAWOLF. @Björn Glücksbourg



En ligne
avatar
Date d'inscription : : 08/08/2017
Messages : : 23
Points : : 28
Avatar : : Richard Madden
Autres comptes : : Aucun
Pseudo internet / prénom : : Vik
Crédits : : Google J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 8 Décembre 1992. Je suis : Norvégienne et mes origines sont : fier de ses origines Norvégienne En ce moment, je : Issu de la maison Glücksbourg et prince de Norvège Ce qui m'attire ce sont : Hétérosexuel et côté coeur je suis : officiellement en faux-couple avec Natalhia, mais sont coeur bat pour une mystérieuse femme
. :


Fremtidig konge i nord!
Fra store plikt innebærer store offer !


♔♔♔



Et forslag å riste opp våre liv !





Du er et mysterium for meg ... Alt står imot oss og ennå ...

Björn Glücksbourg
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Sam 19 Aoû 2017 - 22:31

Heart of courage

Björn Glücksbourg & Natalia B-Montaigu

Cela fessait déjà deux long mois que j'étais arrivée à Los Angeles, et je dois avouer qu'il m'a fallu un bon mois pour m'habituer à la chaleur de la côte Ouest américaine. Ce n'était pas une chose aisée, mais j'ai réussi à m'habituer bien qu'au fond de moi je préféré être dans un jacuzzi extérieur en plein hiver en Norvège, vous pouvait me croire, il y a rien de mieux que ça pour se détendre après une journée de travail. Depuis mon arrivée, j'ai troqué plusieurs fois mon costard pour des vêtements plus léger, et aujourd'hui même si la fin de journée approchée à grand pas, je dois dire que je n'avais pas quitté ma chambre d’hôtel de la journée à part le matin pour courir. Oui, je n'ai toujours pas pris de domicile fixe en pensant que je n'allais pas rester longtemps, mais après deux mois je pense franchir le pas en voyant que mes parents ne sont pas décidés à me rappeler au pays.

Je me saisis de mon portable qui sonna subitement << C'est vous père ? >> Dis-je en fessant semblant d'être surpris et surtout j'espéré qu'il m'appeler pour m'annoncer que ma présence ici n'était plus utile. << Oui fils, je viens prendre de tes nouvelle. Comment ça se passe à Los Angeles ? >> << Très bien, je participe à chaque réceptions que vous m'aviez demandé d'assister. Je suppose que mère n'est toujours pas d'accord pour que je revienne à Oslo ? >> Même si je savais la réponse, il me le confirme quand il m'annoncer que ma mère n'était toujours pas d'accord, la conversation continue pour savoir si je me sens bien ici et je savais ou voulais en venir mon père. Depuis quelques jours j'avais l'impression que ce déplacement n'avait pas de sens, et que les sujets de conversation avec mon père au téléphone revenaient beaucoup sur les mêmes sujets, si je me plais à Los Angeles.

À ma grande joie, je reçus un message sur mon portable pendant la conversation, qui me permit de mettre fin à la conversation avec mon père. Non pas que je n'avais pas envie de lui parler, mais bien d'éviter habilement les questions qu'il me poser sur ma nouvelle vie ici aux États-Unis. Ce message venait de Natalia, ce qui me surprit un peu étant donné qu’elle ne m’avait pas donné de nouvelle depuis plus d'une semaine. Et ce n'était pas la seule chose qui m'avait surpris, mais le contenu du message aussi, elle me demander de venir la rejoindre sur Venice Beach. Sur la route du départ vers Venice Beach, je me posai quelques questions concernant ce fameux rendez-vous, mais quand les plages de Venice Beach étaient à porter de vue, je me convaincs que c'était simplement un rendez-vous comme les autres, après tout je n'étais pas une personne à me poser beaucoup de questions préfèrent plutôt aller voir la personne concernée. Après tout depuis notre rencontre, je ne peux pas dire que nous nous connaissions véritablement, certes nous avions discuté plusieurs fois, même passer une ou deux soirées ensemble mais sans réellement avoir appris grand-chose l'un sur l'autre. Mais j’apprécie Natalia qui est une femme simple dans bien des domaines malgré quelle soit la future Reine de Vérone, c'était notamment cela qui m'avait plu chez celle pendant notre rencontre dans les couloirs de son université.

Arrivant à destination, j'aperçus Natalia sur la plage en train de marcher est regarder les vagues s'écraser sur le sable fin de Venice Beach. D'un air détendu je, m'avança vers la future Reine de Vérone qui était comment dire... tendue contrairement à moi. << Bonjour princesse >> Lancés-je avec léger sourire, tout en restant comme à mon habitude assez gentleman accompagner de toutes les bonnes manières qu'un prince doit envers une autre princesse de la royauté européenne bien que notre rencontre n'était pas officielle et dans ce cas-là, les salutations et formule de politesse auraient été requises.

@Natalia B-Montaigu



Prinsen av nordområdene.
On ne peut jamais prévoir. Ni comment les choses vont se dérouler, ni pourquoi des trucs tout simples prennent soudain des proportions démentes.
avatar
Date d'inscription : : 25/01/2017
Messages : : 586
Points : : 263
Avatar : : Jenna-Louise Coleman
Autres comptes : : Arthur Windsor (Brett Dalton) / Norah Bishop (Sophie Turner) / Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah).
Crédits : : ava : tearsflight | sign : exotic J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature (1e année Doctorat), assistante Responsable d'Edition dans le groupe Doubleday...ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement en faux-couple avec Björn, mais amoureuse et promise à Warren.
. :
Passion, unattended,
is a flame that burns to its own destruction



__________________________________



He stepped down,
trying not to look long at her,
as if she were the sun,
yet he saw her, like the sun,
even without looking.

__________________________________




__________________________________



I can pretend a smile,
I can pretend to be happy
but i never gonna pretend i love you



Natalia B-Montaigu
« COR UNUM ET ANIMA UNA »
- solidarity gamma

( » ) Mer 23 Aoû 2017 - 11:45


heart of courage
feat. Björn & natalia
Les vagues m’apaisaient. La puissance de ces fracas se déversant près de mes pieds m’aidait légèrement à voir plus clair. Je ne savais pas où cette conversation allait mener, encore moins où cette situation allait nous emmener, mais j’allais devoir l’avoir. Réfléchir là, aux bords de la mère alors que la nuit tombait un peu plus, chassait mes angoisses. Je ne connaissais pas assez Björn pour savoir si il allait accepter, je ne savais pas non plus comment il allait réagir, mais mon devoir était de lui poser cette ultime question. Cette question qui allait probablement changer tout mon quotidien. J’allais devoir réfléchir à gérer les médias, à leur montrer que mon couple tenait bon, alors qu’il n’existait même pas. J’allais devoir manigancer pour mieux sauvegarder ce que je désirais réellement. C’était loin d’être moi ; d’ordinaire j’aurai été plutôt directe et franche. Impossible d’être avec un homme que je n’aime pas, impossible de faire semblant, impossible de mentir, impossible de suivre à la lettre ce qu’on me demandait. J’avais finis par apprendre tout ça, à apprendre qu’être une tête couronnée nécessitait des sacrifices, et que certains sacrifices étaient beaucoup plus douloureux que les autres.

« Bonjour princesse. » La voix de Björn me fit sortir de mes rêveries et me fit doucement frissonner. Je n’aimais pas qu’on m’appelle Princesse, pour moi, ce n’était qu’un titre presque dénué de sens. Pourtant lorsque Warren me surnommait ainsi, j’avais cette impression que le monde entier était à ma merci. L’entendre dans la bouche de cet inconnu me paraissait dérangeant. Alors je lui souris timidement, et finit par ajouter : « Evitons les modalités. Natalia suffira…» Un peu rude ? Sans doute. L’absence de Warren me pesait un peu plus, surtout dans ces moments-là. Elle me pesait encore plus connaissant la situation de sa famille et la peine qu’il avait éprouvé en découvrant le kidnapping de son cousin. « Merci d’être venu aussi vite Björn. Tu dois sans doute te demander pourquoi. » Je m’étais remise à marcher, sans m’en rendre compte, mais il me suivit sans broncher. « J’ai une proposition à te faire,  c’est peu conventionnel, et je suis vraiment désolée de te la demander, mais j’ai vraiment besoin d’une aide précieuse. » Je tentais de masquer ma détresse comme tout souverain l’aurait fait, mais je n’avais pas l’impression que cela marchait. Je sentais mes mains tremblées, ma voix déraillée… « Tu n’es pas obligé d’accepter, mais…ma grand-mère t’aime bien, et elle m’a soumis à ces conditions. Les lois de mon pays sont strictes, je ne peux échapper à ces règles tant que je ne suis pas couronné. » J’étais un peu floue. Comment pouvais-je demander ça à un inconnu sans lui donner tous les paramètres de la situation ?




© MADE BY SEAWOLF. @Björn Glücksbourg



En ligne
avatar
Date d'inscription : : 08/08/2017
Messages : : 23
Points : : 28
Avatar : : Richard Madden
Autres comptes : : Aucun
Pseudo internet / prénom : : Vik
Crédits : : Google J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 8 Décembre 1992. Je suis : Norvégienne et mes origines sont : fier de ses origines Norvégienne En ce moment, je : Issu de la maison Glücksbourg et prince de Norvège Ce qui m'attire ce sont : Hétérosexuel et côté coeur je suis : officiellement en faux-couple avec Natalhia, mais sont coeur bat pour une mystérieuse femme
. :


Fremtidig konge i nord!
Fra store plikt innebærer store offer !


♔♔♔



Et forslag å riste opp våre liv !





Du er et mysterium for meg ... Alt står imot oss og ennå ...

Björn Glücksbourg
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Ven 1 Sep 2017 - 23:03

Heart of courage

Björn Glücksbourg & Natalia B-Montaigu

La réponse de Natalia ne se fit pas attendre très longtemps, à vrai dire elle était courte et directe. Et je n'étais pas réellement surpris de cette réponse, ce n'était pas la première fois qu’elle me disait qu'elle n'aime pas qu'on l'appelle ainsi mais je pensais qu’avec le temps cela passerais mais on ne dirait pas. La phrase suivante ne se fit pas attendre quand elle me remercia d'être venue aussi vite et que je me demander sûrement pourquoi j'étais ici. En fait jusqu'à maintenant je n'avais pas même pas pensé à la raison de ma venue ici, à vrai dire je pense que c'est simplement pour se voir, à la limite boire un verre ensemble je suppose est repartir chacun de son côté ensuite. Enfin jusqu'à maintenant, nos rencontres se sont déroulé comme ça, pourquoi cela changerait t'il subitement ?

Mais quand elle m'annonça qu'elle avait besoin de mon aide, je compris que ce rendez-vous n'était pas comme les autres. Une aide précieuse ? Je conclus très vite que Natalia devait être perdue et a cours d'idée pour proposer à une personne qu'elle connais à peine, de l'aider. Je fessais semblant de ne pas avoir remarqué son comportement étranger, comme ses mains qui tremblées ou sa voix. Elle m'annoncer que sa grand-mère m'aimer bien, chose que je savais au cours d'une soirée mondaine où j'ai pu rencontrer sa grand-mère, qui était une femme fort respectable. À vrai dire, les familles royales européennes ne sont pas bien nombreuses et se connaissent tous, et je dois avouer que j'adore les soirées ou l'aristocratie se rassemble. Mais après la phrase de Natalia, je restai assez perplexe, que voulais telle dire ? Elle m'a soumis à ces conditions m'a telle dit, quelles conditions ? La jeune princesse avait fait remarquer que dans son pays il y avait des lois strictes, je mis quelques secondes avant de comprendre qu'elle parler des lois de succession au trône de Vérone. Mais ce que j'avais du mal à comprendre, c'était en quoi je pouvais l'aider dans ce genre de situation ? Et la réponse à ma question se trouvait dans la dernière partie de la phrase de Natalia, quand elle précisa qu'elle ne pouvait pas échapper à ces règles tant qu'elle n'était pas couronnée. C'est à ce moment-là que je compris ou voulais en venir Natalia, au début je ne savais pas pourquoi elle était si stresser, mais maintenant je le savais et c'était à mon tour d'être pris de court et je ne savais pas quoi répondre au début. Maladroitement je lâche simplement un  << euh... >>

J'étais vraiment loin de penser qu'elle me proposerait une telle chose est la tête que j'ai fait a ce moment-là a du le confirmer, mais pour être sur de mes penser j'allais lui poser une question << Est-tu sur de tons choix me concernant et de ta décision sur la succession ? >> Il n'est pas chose aisée de changer les règles de succession établie depuis des centaines d'années, pour ma part je ne suis pas contre les règles que mes ancêtres on établit, mais je respecter le choix de Natalia. Mais est-ce qu'elle a pensé au couronnement, et à ce que cela impliquer ? J'avais accepté l'idée d'avoir un mariage arranger, comme ce qui se fessait à l'époque depuis la nuit des temps, mais la proposition de Natalia étais une chose que je n'avais pas prévue a vrai dire. Est-ce que je vais accepté ce que me propose la princesse de Vérone ?

@Natalia B-Montaigu



Prinsen av nordområdene.
On ne peut jamais prévoir. Ni comment les choses vont se dérouler, ni pourquoi des trucs tout simples prennent soudain des proportions démentes.
avatar
Date d'inscription : : 25/01/2017
Messages : : 586
Points : : 263
Avatar : : Jenna-Louise Coleman
Autres comptes : : Arthur Windsor (Brett Dalton) / Norah Bishop (Sophie Turner) / Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah).
Crédits : : ava : tearsflight | sign : exotic J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature (1e année Doctorat), assistante Responsable d'Edition dans le groupe Doubleday...ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement en faux-couple avec Björn, mais amoureuse et promise à Warren.
. :
Passion, unattended,
is a flame that burns to its own destruction



__________________________________



He stepped down,
trying not to look long at her,
as if she were the sun,
yet he saw her, like the sun,
even without looking.

__________________________________




__________________________________



I can pretend a smile,
I can pretend to be happy
but i never gonna pretend i love you



Natalia B-Montaigu
« COR UNUM ET ANIMA UNA »
- solidarity gamma

( » ) Dim 17 Sep 2017 - 20:41


heart of courage
feat. Björn & natalia
« Euh...» Oui, ce simple petit murmure résumait parfaitement la situation. C'était parfaitement incensé. Ma requête sonnait bizarre dans ma bouche ; je n'arrivais pas à la formuler correctement. Pourtant, c'était pour ça que j'étais bien sur cette plage avec lui. Elle sonnait un peu faux-cul, en sachant ce que j'avais fait éprouvé à Warren avec Freya. C'était hypocrite et faux-cul. Pourtant, je ne voyais aucune autre solution. Je devais faire semblant, en attendant qu'on trouve une autre façon de gérer notre relation. Lui ne pouvait s'afficher avec une autre, alors que moi je me devais de m'afficher avec quelqu'un. La situation était complexe, j'en avais bien conscience. Cet petit murmure de sa part résumait parfaitement aussi ma pensée. Elle était peu assurée, un peu perdue dans ce que je devais vraiment dire, et comment amener ma requête. D'ordinaire, j'étais maladroite, mais ce soir j'avais l'impression que c'était encore pire. Je m'y prenais comme un manche. Marcher m'aider à y voir plus clair. Le silence de la mer m'aidait à calmer ma sérénité. Pourtant, tout se bousculait. « Es-tu sûr de ton choix me concernant et ta décision sur la succession ? » Je me stopais net. Non je n'étais pas certaine, mais je n'avais pas le choix. Cependant, ce n'était pas la raison de mon arrêt. Sa voix était plus affirmée, plus curieuse. Pensait-il vraiment à accepter ? Cela me réchauffait un peu le coeur, mais me déstabilisait encore plus.  JE ne pensais pas qu'il n'émetterait aucune résistance, aucune question, aucune demande en retour. Tout le monde avait un prix, même en rendant un pauvre service. « Je préfère être clair, Bjorn : je suis amoureuse d'un autre. Il m'est inaccessible pour le moment, et la pression de ma principauté devient trop pressant. Je sais que c'est malhonnête de te demander cela, mais je souhaite juste calmer leur hardeur en m'affichant en couple avec toi. Je n'attends rien de plus de toi. Tu resteras libre comme l'air. » Je tenais préciser les conditions. C'était juste pour quelques temps, mais j'avais besoin de faire semblant et de prouver à mon peuple que je pouvais penser sérieusement à mon avenir et à un futur mariage. Le faire avec Bjorn me semblait être une bonne idée. Mais, je n'attendais rien de plus que lui. Je ne voulais qu'il soit là uniquement pour la presse et pour les journaux. J'avais conscience de l'utiliser, je me sentais mal, mais j'avais besoin de lui. J'avais besoin qu'il me protège mes arrières, alors qu'on ne se connaissait à peine. Mais j'avais cette intuition que Bjorn savait ce qu'était l'honneur et la bonté. C'était à vrai dire ce qu'il dégageait.


© MADE BY SEAWOLF. @Björn Glücksbourg



En ligne
avatar
Date d'inscription : : 08/08/2017
Messages : : 23
Points : : 28
Avatar : : Richard Madden
Autres comptes : : Aucun
Pseudo internet / prénom : : Vik
Crédits : : Google J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 8 Décembre 1992. Je suis : Norvégienne et mes origines sont : fier de ses origines Norvégienne En ce moment, je : Issu de la maison Glücksbourg et prince de Norvège Ce qui m'attire ce sont : Hétérosexuel et côté coeur je suis : officiellement en faux-couple avec Natalhia, mais sont coeur bat pour une mystérieuse femme
. :


Fremtidig konge i nord!
Fra store plikt innebærer store offer !


♔♔♔



Et forslag å riste opp våre liv !





Du er et mysterium for meg ... Alt står imot oss og ennå ...

Björn Glücksbourg
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mar 19 Sep 2017 - 2:11

Heart of courage

Björn Glücksbourg & Natalia B-Montaigu

La tournure que prenez notre conversation était de plus en plus comment dire... bizarre, et encore le mot était faible. Pourtant ce n'était pas la première fois qu'on se voit, d'après ce que j'ai pu en juger, Natalia était le genre de personne un peux maladroite il est vrai, mais la jeune femme devant moi aujourd'hui était bien plus maladroite que d'ordinaire. Preuve que derrière ses tentatives un peux maladroite, se cacher une demande qui allait bouleverser nos vies as tous les deux si je l'accepte. Depuis mon arrivée sur la plage, j'ai pu comprendre qu'en réalité Natalia voulais que je sois en couple avec elle et s'afficher ensemble comme le futur couple royal de Vérone, enfin ce que j'ai crus comprendre au début, mais la suite allait être bien plus compliqué que je l'imaginer...

Natalia s'arrêta net juste après ma question si elle était sûr de sons choix me concernant, d'abord j'ai cru que c'était à cause de ma question qui l'avait stoppé, mais en y repensent ce n'était pas réellement ma question. Mais certainement mon attitude, elle penser peut-être que j'allais être réticent à l'idée de me marier ou tout du moins être en couple avec une femme que je ne connais à peine. Il est vrai que maintenant cela ne se fait plus, et que les gens ne s’imaginent pas du tout passer leur vie au côté d'un parfait inconnu. Soudainement Natalia se ressaisi en me regardent dans les yeux et en m'annonçant réellement ce qu'elle avait en tête depuis le début. <<Je préfère être clair, Bjorn : je suis amoureuse d'un autre. Il m'est inaccessible pour le moment, et la pression de ma principauté devient trop pressant. Je sais que c'est malhonnête de te demander cela, mais je souhaite juste calmer leur hardeur en m'affichant en couple avec toi. Je n'attends rien de plus de toi. Tu resteras libre comme l'air.>>En réalité, j'étais totalement à côté de la plaque. Moi qui penser que Natalia voulait me proposer d'être en couple avec elle, faute d'avoir trouvais un homme qu'elle aimer, je penser quelle c'était résolue tout comme moi as trouvais simplement un bon parti pour elle est son pays.

À vrai dire, je m'étais préparer depuis des années à l'éventualité d'un mariage arrangé pour le bien de mon peuple et de ma famille, est depuis que j'ai participer avec mon père à une soirée mondaine où j'ai pu rencontrer la grand-mère de Natalia, et que mon père avais apprécié cette conversation et que la grand-mère de Natalia exprimer un vif intérêt pour un rapprochement entre sa petit fille et moi, et cela m'avais encore plus fait accepter ma première pensée que je m'étais fait de la proposition de Natalia au début, après tout si les deux parties était gagnant pourquoi refuser ? Enfin c'était avant que Natalia m'explique de nouveau avec cette fois des mots clair, je m'étais subitement figé devant elle, pour être tout à fait sincère à ce moment-là, je préféré clairement ma première idée que je m'étais faite que sa réellement demande. Pourquoi ? Parce que je m'étais préparé à un mariage arranger et je savais plus ou moins à quoi m'en tenir, mais la proposition de Natalia et surtout la relation quelle me proposer était tout simplement l'inconnu pour moi. Et pour couronner le tout, elle m'annonça quelle était amoureuse d'un homme.

Je détachai mon regard de Natalia pour me mettre face à la mer, parce que la demande de Natalia n'était pas anodine pour moi. Je essayé d'évaluer le pour et le contre de sa demande, et clairement, ce n'était pas à mon avantage à vrai dire. J'imagine même le scénario ou j'accepte la proposition, il est clair que cette histoire allait être une "histoire a embrouille" comme disent les jeunes de maintenant. Que diraient ma famille et mon peuple si je m'engager au côté d'une femme dans un faux-couple médiatique ? Jusqu'à aujourd'hui j'avais tout fait pour être bien vue sur la scène médiatique, mais si j'accepte la proposition de Natalia je pourrais sous doute faire une croix sur les efforts que j'ai fournir pour être irréprochable devant les médias. Et pour être totalement sincère, je n'étais pas réellement un bon menteur, à vrai dire à quoi bon mentir alors que je me suis toujours appliqué dans tous les domaines qu'exiger ma fonction. Sans parler du fait que je devrais mentir à la grand-mère de Natalia qui d'après ce que j'ai pu voir était une bonne personne, et aussi de cet homme que Natalia est amoureuse, j'espère au moins qu'il ne fait pas partir de l'aristocratie est qu'il est un homme du peuple sinon ça ne ferait qu'empirer la situation. Et puis elle me précisa que je serais libre comme l'air, mais je savais pertinemment que si j'accepte sa proposition, je ne serais pas du tout libre. Grâce à mon expérience dans les soirées mondaines et devant les médias, je savais d'avance qu'il ne nous lâcherons pas avant un bon moment. Et qu'au bout d'un certain temps il voudrons savoir pourquoi nous n'habitons pas ensemble, pourquoi on ne nous voit pas ensemble en ville est bien d'autres questions. Je me retournai à nouveau vers elle pour donner ma réponse << Si je ne serais pas le prince héritier de Norvège, j'aurais accepté. Mais je suis désolé Natalia, je ne peux pas accepté, cela pourrais nuire a ma famille et a l'image de mon royaume.>> Serait-je une personne qui porterais intérêt cas lui-même et celle de sa famille ?

Je me replongeai de nouveau dans mes pensées cherchent à essayer de trouvais une solution au problème de la jeune princesse devant moi, qui est sans doute déçu de ma décision. Mais pendant que j'étais dans mes pensées, un homme arriva subitement derrière Natalia et se mis entre elle et moi. L'homme était en réalité un journaliste, et se mit à bombarder Natalia de questions telle que "Que fait vous ici ?" "Quand allez-vous monter sur le trône de Vérone ?" " Et qui sera l'homme qui gouvernera avec vous ? D'après des rumeurs vous serait amoureuse d'un prince, pouvais vous le confirmer ?" Et bien d'autres questions de ce genre, et je pouvais voir que Natalia était perdu, déjà quelle venait tout juste de me proposer une demande qui n'était pas facile à formuler, mais avec la venue de ce journaliste elle était quelque peu déboussoler et pris de court. Le journaliste a mentionné des rumeurs, je deviner rapidement que cela devait être sans doute sa grand-mère qui avais lancer c'est fameuse rumeur pour accélérer les choses, comment j'avais deviné ? Parce que ma mère la reine de Norvège fait presque ce genre de chose pour un tout autre motif. Les questions du journaliste défilèrent à la suite comme un moulin à parole, technique typique des journalistes pour pousser la personne interroger à la faute, cela embarrasser de plus en plus Natalia, c'est à ce moment précis, en voyant et en imaginant ce que devais vivre Natalia au quotidien que je décide subitement de revoir ma décision et la mettre en pratique en m'avancent de quelques pas pour me positionner légèrement devant Natalia et en face du journaliste. << Auriez-vous l’obligeance de laisser la princesse de Vérone tranquille. >> Lance-je avec politesse.

Mais je savais pertinemment que le journaliste n'allait pas partir si facilement, et essaya même de me contourner sur le côté mais manque de chance je me décalai à ce moment pour lui bloquer le passage tout en restant professionnel et courtois comme à mon habitude. Il rester plus qu'une solution, lui donner quelques choses qui pourraient l'occuper, même si cela revenait a contre dire ma réponse donnée à Natalia. Je fis un demi-tour sur moi-même est invita Natalia a allez plus loin et en même temps que mon invitation je pausa délicatement mon bras derrière Natalia pour déposer ma main sur le bas du dos de la jeune princesse comme ça se fait régulièrement dans des soirées mondaines, pour inviter une personne à danser par exemple. Geste anodin ? Pas pour un journaliste qui sait aussi bien que moi que la position d'une main sur le dos d'une femme est importante, une main trop haute serait vue comme de l'amitié, une main au milieu du dos est habituellement privilégiée et plus adéquate pour des personnes qui ne se connaissent pas, mais cette fois ma main était positionner en bas du dos mais pas trop bas pour ne pas paraître vulgaire, et habituellement réserver au gens en couple ou marié. Ceci n'avait pas échappé au journaliste, mais ce qui ne m'avais pas échappé aussi, c'est que son appareil photo était rangé dans un petit sac, et le temps qu'il le sort, ajuste son appareil et les réglages, cela nous laisser du temps pour aller plus loin Natalia et moi.

@Natalia B-Montaigu



Prinsen av nordområdene.
On ne peut jamais prévoir. Ni comment les choses vont se dérouler, ni pourquoi des trucs tout simples prennent soudain des proportions démentes.
avatar
Date d'inscription : : 25/01/2017
Messages : : 586
Points : : 263
Avatar : : Jenna-Louise Coleman
Autres comptes : : Arthur Windsor (Brett Dalton) / Norah Bishop (Sophie Turner) / Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah).
Crédits : : ava : tearsflight | sign : exotic J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature (1e année Doctorat), assistante Responsable d'Edition dans le groupe Doubleday...ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement en faux-couple avec Björn, mais amoureuse et promise à Warren.
. :
Passion, unattended,
is a flame that burns to its own destruction



__________________________________



He stepped down,
trying not to look long at her,
as if she were the sun,
yet he saw her, like the sun,
even without looking.

__________________________________




__________________________________



I can pretend a smile,
I can pretend to be happy
but i never gonna pretend i love you



Natalia B-Montaigu
« COR UNUM ET ANIMA UNA »
- solidarity gamma

( » ) Mer 27 Sep 2017 - 10:38


heart of courage
feat. Björn & natalia
Le monde semblait hypocrite. Nous étions dans le 21e siècle, et il se proclamait juste et tolérant. Il se disait égal et altruiste. Le monde voulait défendre les infirmes et les pauvres. Il voulait se rendre équitable entre les races, les religions, et les genres. Équitable envers les riches et les pauvres. Punir les méchants et les racistes. Condamner les meurtriers et les violeurs. Il semblait être bon, avec du coeur et comprendre le fardeaux de tout homme. Pourtant, à bien des égards, il était hypocrite. Il semblait vouloir respecter toutes ces lois et ses sujets et toutefois, il finissait toujours par revenir en arrière, dépendant de ses registres mal intentionnées. On avait beau dire que les femmes pouvaient vivre leur vie dans notre monde. On avait beau confier que les femmes étaient devenues les égales des hommes, sur bien des plans. Pourtant, il restait encore des choses où la raison étaient bien plus fortes que ces principes. C'était mieux ainsi, selon eux. Parce que des lois exigeaient. Des alliances exigeaient. Et c'était royalement absurdes.

Les mariages arrangés de nos jours étaient devenus absurdes et obsolètes. Dans une infimes populations, ils étaient cependant toujours d'actualités. Warren en faisait les frais. J'allais devoir en faire les frais. Mais je faisais tout pour ne pas en arriver là, simplement parce que les lois de mon pays étaient encore machiste et hypocrite. Je vu dans le regard de Bjorn que tout venait de changer. Si toutefois il avait pensé à dire oui il y a quelques minutes, maintenant il venait de comprendre ma demande. Il venait de comprendre ma demande, et je reconnaissais cette sombre lueur qui venait de traverser son regard. Le jeune prince se retourna vers la mer, et je le vis tiraillé par ce nouveau fardeau. Me pinçant les lèvres, mes mains devant moi qui montraient mon anxiété, j'attendais avec difficulté une réponse de sa part. « Si je ne serais pas le prince héritier de Norvège, j'aurais accepté. Mais je suis désolé Natalia, je ne peux pas accepté, cela pourrait nuire à ma famille et à l'image de mon royaume.  » J'encaisse sa réponse. A quoi je pensais sincèrement ? Il était lui aussi héritier, lui aussi avait des devoirs. Et j'avais par mégarde oublier ça. Je déglutis, sans savoir quoi répondre à ça. Après un soupire, je finis par rompre le silence « Je comprends. Je suis désolée de vous avoir mis dans une telle situation. » J'allais le laisser dans ses pensées, en m'éclipsant doucement, mais lorsque je me retournais, je fus surprise par un journaliste. En règle général, ils arrivaient toujours à garder une certaine distance, mais là, il semblait tellement insistant, posant des tonnes de questions sur mon avenir, sur l'homme qui partagera ma vie, et sur ce prince dont j'étais amoureuse. Comment l'avaient-ils su ? Warren ? Moi ? Mon regard semblait perdue, j'étais totalement bloquée. Je semblais paniquée alors que Bjorn s'installa juste près de moi. « Auriez-vous l'obligeance de laisser la princesse de Vérone tranquille. » Je ne saisis pas encore tout ce que cela veut dire, sa présence, sa façon de me défendre. Je suis abasourdie devant ces journaliste, et ce n'est que lorsqu'il m’entraîne doucement pour nous éloigner que je comprends sa prise de position. Il descend sa main au creux de mes reins, prouvant ce que nous pourrions être. Lorsque nous sommes assez loin, je respire enfin, soupire. « Je suis désolée, Bjorn...Je voulais pas vous mettre dans cette situation. » Depuis ce refus, j'avais besoin de cette distance entre nous en le vouvoyant de nouveau. Si j'avais demander cette requête à un ami, maintenant, je n'avais qu'un souverain devant moi.


© MADE BY SEAWOLF. @Björn Glücksbourg



SUN GOES DOWN :: Los Angeles :: South :: Venice Beach
heart of courage (björn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 


Sauter vers: