Flèche hautFlèche bas"Tu aimes les films d'horreur" ? (lucca)

Partagez | 
avatar
Date d'inscription : : 31/01/2017
Messages : : 295
Points : : 226
Avatar : : elizabeth olsen
Pseudo internet / prénom : : rastakeur / leïna
Crédits : : (avatar) Carole71 (signature) wh. (love u babe) J'ai : trente et un an, toutes mes dents, mais la moindre blague sur mon âge est passible d'un pain dans la gueule. et mon anniversaire est le : premier avril (ma vie entière est une blague). Je suis : américaine, je pense. et mes origines sont : américaine, enfin, j'imagine. En ce moment, je : travaille au sein d'un groupe spécial de la police, auquel je fais profiter mes talents de hackeuse, mais aussi sur les vieilles affaires (cold case). Si jamais vous me cherchez, j'habite : West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les garçons au citron (milo le plus bô). et côté coeur je suis : officieusement folle amoureuse de mon meilleur ami.
. :
partner in crime.

queens


kings.

_________________________________________

+ milo 2 +
lucca + jens + lexie +

(à venir)
- arthur

over:
 


Joséphine Flanery
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :
() Sam 26 Aoû 2017 - 1:59

"tu aimes les films d'horreur" ?
lucky luc(ca) & jo(séphine) dalton


Elle n'est pas vraiment certaine de son choix. L'ensemble de ses tentations est étalé devant elle et elle hésite. Deux choix s'offrent à elle : faire un choix parmi les friandises qui sont déjà ces préférées, ou tout simplement prendre un sac plus grand. « Bah! tant pis » finit-elle par dire, capitulant et attrapant le plus grand sac que contient sa petite collection. Le tout s'y loge de façon plus harmonieuse, et on ne dirait pas qu'elle transporte une boule... ou une bombe. Elle fini par jeter un coup d'oeil à la pendule et son coeur s'arrête. Elle se maudit un instant d'être incapable de faire un choix quand il s'agit de manger et elle fonce sous la douche en se tapant sur le front. Après une journée de travail somme toute assez classique, elle est rentrée chez elle vers vingt heures, et alors que le film commence à vingt-deux heures, la voilà, à vingt est une heure à foncer sous la douche en se frappant le front. Sa gourmandise finirait par lui poser des problèmes plus grave que de manquer les bandes annonces d'avant-film. Elle prend quelques minutes pour faire une tresse dans ses cheveux, puis elle enfile un short en jeans, un t-shirt avec un donut rose géant sur fond gris, une paire de basket ayant mille ans. Après s'être brossé les dents, elle procède à l'étape maquillage à son minimum et moins de quinze minutes après s'être rendu compte de l'heure, elle est dans sa voiture et fonce chez Lucca. C'est une vieille habitude,quand ils vont au cinéma : elle conduit, et puis Joséphine, elle adore conduire sa voiture. Dernier petit bijou quel s'est payé avec l'argent qu'elle a illégalement gagné, même Burgess n'a pas eut le courage de la lui retirer. Le trajet ne prend que quelques minutes et elle chantonne en même temps que la radio. en cherchant une bonne station, elle en oublie presque de tourner au bon endroit et encore une fois, elle se maudit. Mais à force de tripoter les boutons, elle fini par trouver une bonne station et tapote en rythme avec ses doigts sur le volant.

En bas de l'immeuble, elle bipe son ami qui ne tarde pas à la rejoindre. « Alohaaaaaaaaa! » le salut-elle bruyamment - mais chaleureusement, alors qu'il s'assoit sur le siège passager. Elle ne s’encombre pas d'une bise compliqué à cause de la ceinture et au dessus du levier de vitesse et reprend son chemin vers le cinéma. A 21h39 tapante, ils sont dans la file et Joséphine s’exclame « J'suis un vrai pilote ma parole ! » avant d'éclater de rire. Ce soir, c'est leur soirée. Une fois par mois, ils choisissent un film - souvent un film d'horreur... - et prennent plus ou moins leur soirée (ils sont censé être libre, mais on peut les appeler) pour aller le voir. C'est devenu un petit rituel, et il e viendrait jamais à l'idée de Joséphine de bouder son plaisir.
AVENGEDINCHAINS


@Lucca Fleming


be strong.
In the shadow of your heart, Elle était belle comme un enfer avec ses yeux bleus d'insomnie.❞
avatar
Date d'inscription : : 19/08/2017
Messages : : 449
Points : : 437
Avatar : : Jamie Dornan
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; teo, le veuf tout mignon et aaron, le bébé tout chou.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : tearsflight aka marine la fabuleuse (ava) J'ai : trente-deux ans et mon anniversaire est le : vingt février. Je suis : anglo-américain et mes origines sont : américaine par ma mère et croate par mon père. En ce moment, je : suis lieutenant à la brigade criminelle de LA. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Echo Park, à 50% dans mon appartement, à 50% dans celui d'Irina, ma voisine, femme la plus canon, la plus intelligente, la plus parfaite du monde. Ce qui m'attire ce sont : les magnifiques courbes d'Irina, son corps de déesse, sa perfection tout simplement, et côté coeur je suis : 100% pris par Irina, mon coeur n'appartient qu'à elle, mes yeux ne voient qu'elle (et je vais me faire tatouer son prénom partout partout sur le corps).
. :
even when the sky comes fallin, even when the sun don't shine. i got faith in you and i, so put your pretty lil hand in mine. even when were down to the wire babe, even when it's do or die.we can do it babe simple and plain.
this love is a sure thing
best friends ? well, i guess you could call us that but i think we are more like...
b r o t h e r s
let people see the real, imperfect, flawed, quirky, weird, beautiful, magical person that you are.
just be yourself
memories :
 

Lucca Fleming
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen


() Jeu 31 Aoû 2017 - 2:29
Il est un peu plus de 21h lorsque je passe la porte d’entrée de mon appartement. Entrant, je dépose mes affaires près du buffet et j’embrasse Irina qui se trouve installée dans le fauteuil. Rien de bien surprenant, routine habituelle, je dirais même. Je me dirige ensuite vers ma chambre et range mon arme dans mon coffre. C’est une chose que je fais toujours quand je dois sortir. Sinon, l’arme est dans le tiroir de ma table de chevet, toujours à mes côtés lorsque je dors le soir. Traiter moi de parano, mais avec tout ce que je peux voir à mon boulot, je suis bien plus tranquille en dormant avec mon flingue à portée de main. Retirant mon haut, je repasse dans le salon. « T’es sûre que tu veux pas venir ? Tu pourras te cacher dans mes bras. » Je demande, ne sait-on jamais. Sauf que le regard noir que me renvoie la demoiselle me fait comprendre que je ferai mieux de me taire. Je lève les bras au ciel, en guise d'abandon, et me dirige cette fois dans la salle de bain pour prendre une bonne petite douche. Une rapide par contre, je ne veux pas être en retard. Une fois chose faîtes, je retourne dans la chambre et me change. Un jean, un t-shirt, des baskets et le tour est joué. Me voilà fin prêt pour ma soirée cinéma avec Joséphine et il est 21h20. Rapide et efficace le Fleming. Je profite de l’attente de mon amie pour passer quelques minutes avec Irina, la câlinant et lui offrant quelques baisers. Jusqu’à ce que j’entende un klaxon provenant du trottoir. Ça ne peut être que Jo. « A tout à l’heure, mon cœur. » Un dernier baiser et je descends, rejoignant vite mon amie. « Bien le bonsoir ! » Je souris et entre dans la caisse de la demoiselle, puis on décolle. On arrive très vite au cinéma et elle vante ses talents de pilote. « Ouais, enfin, sans compter les 4/5 personnes que t’as failli renverser hein. » Déclarais-je avec un air taquin, les yeux pétillants de malice. Bien évidemment, je plaisante. Elle conduit très bien Jo et c’est sûrement pour ça que c’est elle qui nous emmène toujours au ciné. Parce que moi, je suis un véritable pilote sur la route -déformation professionnelle-. Parce que moi, si je vois une voiture faire quelque chose de mauvais devant moi, j’ai tendance à la poursuivre jusqu’à pouvoir l’interpeller -déformation professionnelle, là encore-. Du coup, on préfère éviter les imprévus du style, on y va avec sa voiture. « Bon, j’espère que t’as apporté de quoi nous goinfrer. » Ça aussi, c’est une chose dont se charge Jo : la bouffe. Elle est bien plus goinfre que moi, alors elle n’oublie jamais les bonnes choses. Après quelques minutes, on passe enfin au guichet et je paye les places. Puis, on entre dans la salle et on prend place sur nos sièges. « Si tu veux te cacher les yeux, je veux bien te prêter une épaule. » La taquinais-je, une fois de plus.
avatar
Date d'inscription : : 31/01/2017
Messages : : 295
Points : : 226
Avatar : : elizabeth olsen
Pseudo internet / prénom : : rastakeur / leïna
Crédits : : (avatar) Carole71 (signature) wh. (love u babe) J'ai : trente et un an, toutes mes dents, mais la moindre blague sur mon âge est passible d'un pain dans la gueule. et mon anniversaire est le : premier avril (ma vie entière est une blague). Je suis : américaine, je pense. et mes origines sont : américaine, enfin, j'imagine. En ce moment, je : travaille au sein d'un groupe spécial de la police, auquel je fais profiter mes talents de hackeuse, mais aussi sur les vieilles affaires (cold case). Si jamais vous me cherchez, j'habite : West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les garçons au citron (milo le plus bô). et côté coeur je suis : officieusement folle amoureuse de mon meilleur ami.
. :
partner in crime.

queens


kings.

_________________________________________

+ milo 2 +
lucca + jens + lexie +

(à venir)
- arthur

over:
 


Joséphine Flanery
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :
() Jeu 12 Oct 2017 - 12:35

"tu aimes les films d'horreur" ?
lucky luc(ca) & jo(séphine) dalton


Elle se contente de sourire, mais elle accompagne ce sourire d'un coup de poing qu’elle écrase sur son bras. Elle ne lui a sans doute pas fait mal mais elle s'en contente et hausse les épaules par rapport à son manque de réaction. Elle devrait peut-être commencer à profiter de la salle de sport mise à disposition por l'équipe. Mais ses collèges se foutraient surement de sa gueule. Le petit rat derrière son ordinateur en train de faire du sport ? Non, mauvaise idée. Elle secoue son énorme sac à main et un sourire satisfait apparaît sur son visage en entendant le son familier des paquets de bonbons et de gâteaux qui frottent les uns contre les autres. Ils sont plus que parés à voir venir. Le film pourrait durer une semaine, ils tiendrait avec la nourriture que son sac contient. Enfin, s’ils n’avait pas peur de risquer une crise de foie au bout de seulement quelques heures.

Joséphine s’installe sur son siège avec un grand soupir de soulagement, se rapprochant presque du grognement de satisfaction. Elle est absolument ravie d'être ici. Ce rituel du mois est quelque chose d'important. Cela lui permet aussi d'avoir l'impression de ne pas compter que sur Milo pour lui tenir compagnie. Aujourd'hui, ils ne sont plus que tout les deux. Ils ont formé une bande. Et Joséphine adore cette impression folle d'avoir des amis qui la comprenne, l'écoute, l'aime et qui ne la juge jamais pour ce qu'elle est. Qui aime même, ce qu'elle est. Elle fourre sa tête dans l’épaule de Lucca en riant, les yeux faussement écarquillés par la peur. Depuis le temps qu’ils viennent voir des films d’horreurs ensemble, Lucca sait qu’elle a plutôt tendance à se pencher vers l’écran plutôt que de détourner les yeux et/ou de se les cacher au moment d’une scène qui aurait tendance à effrayer, voir traumatiser n’importe qui. « Trop aimable ! » lui répond-t-elle en riant. Elle sort ensuite quelques paquets de son sac et ouvre ce dernier en grand pour que Lucca voit ce qu'il reste à l'intérieur. « Faites votre choix jeune homme. » Elle prononce cette phrase avec une voix énigmatique, comme si son choix allait avoir de lourdes conséquences.
AVENGEDINCHAINS


be strong.
In the shadow of your heart, Elle était belle comme un enfer avec ses yeux bleus d'insomnie.❞
avatar
Date d'inscription : : 19/08/2017
Messages : : 449
Points : : 437
Avatar : : Jamie Dornan
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; teo, le veuf tout mignon et aaron, le bébé tout chou.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : tearsflight aka marine la fabuleuse (ava) J'ai : trente-deux ans et mon anniversaire est le : vingt février. Je suis : anglo-américain et mes origines sont : américaine par ma mère et croate par mon père. En ce moment, je : suis lieutenant à la brigade criminelle de LA. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Echo Park, à 50% dans mon appartement, à 50% dans celui d'Irina, ma voisine, femme la plus canon, la plus intelligente, la plus parfaite du monde. Ce qui m'attire ce sont : les magnifiques courbes d'Irina, son corps de déesse, sa perfection tout simplement, et côté coeur je suis : 100% pris par Irina, mon coeur n'appartient qu'à elle, mes yeux ne voient qu'elle (et je vais me faire tatouer son prénom partout partout sur le corps).
. :
even when the sky comes fallin, even when the sun don't shine. i got faith in you and i, so put your pretty lil hand in mine. even when were down to the wire babe, even when it's do or die.we can do it babe simple and plain.
this love is a sure thing
best friends ? well, i guess you could call us that but i think we are more like...
b r o t h e r s
let people see the real, imperfect, flawed, quirky, weird, beautiful, magical person that you are.
just be yourself
memories :
 

Lucca Fleming
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen


() Lun 20 Nov 2017 - 4:48
Elle me frappe du poing sur le bras et je lâche un léger rire. Je fais ensuite mine d’avoir mal, juste pour lui faire un peu plaisir et faire genre elle arrive à me blesser. La vérité est que je n’ai rien sentit, même pas une petite décharge toute douce. Rien, que dalle. Elle a la force d’un moineau la gamine. Les places à présent prises, on entre rapidement dans la salle et on s’assoit sur nos sièges. Le film ne devrait pas tarder à commencer. Enfin, après la bonne quinzaine de minutes de publicités. Du coup, pour passer le temps, je décide d’embêter un peu mon amie et cette dernière ne me répond pas tout de suite. À la place de mots, elle utilise les gestes en fourrant sa tête derrière mon épaule en rigolant et je pouffe de rire. Mais elle alors, plus rien ne m’étonne avec elle. « Trop aimable ! » Me réplique-t-elle ensuite en riant en répondant verbalement à ma petite taquinerie sur le fait qu’elle puisse se cacher les yeux grâce à mon épaule si elle a peur. Et moi, je ris aussi. Évidemment, je sais que ça n’arrivera pas. Joséphine et moi, on ne se ressemble pas énormément, hormis au niveau des films d’horreur. On adore ça et on ne raterait une scène effrayante pour rien au monde. Elle ouvre alors son sac et en sort des paquets. Ah ouais, quand même, elle a bien géré l’apport de bouffe. Comme d’habitude, en même temps. « Faites votre choix jeune homme. » Je fronce doucement les sourcils, réfléchis quelques secondes, puis je prends un paquet de chips. Je l’ouvre d’un coup sec, faisant du bruit comme pas possible. Je regarde alors rapidement à droite et à gauche, mais à priori, ça n’a pas dérangé grand monde. De toute façon, je m’en fous. Je tends le paquet ouvert à Joséphine, puis je pioche dedans une fois qu’elle ressort sa main. Les pubs n’ont pas encore démarré, alors après avoir mastiqué les chips dans ma bouche, je demande : « Et sinon, comment ça se passe avec Milo ? » Amicalement parlant, et plus. Si Milo ne voit rien, alors que c’est évident comme le nez au milieu du visage, moi, j’ai très bien remarqué l’amour que la demoiselle ressent pour mon collègue et ami. Alors je la questionne sur le sujet, voulant savoir si tout va bien pour elle.
avatar
Date d'inscription : : 31/01/2017
Messages : : 295
Points : : 226
Avatar : : elizabeth olsen
Pseudo internet / prénom : : rastakeur / leïna
Crédits : : (avatar) Carole71 (signature) wh. (love u babe) J'ai : trente et un an, toutes mes dents, mais la moindre blague sur mon âge est passible d'un pain dans la gueule. et mon anniversaire est le : premier avril (ma vie entière est une blague). Je suis : américaine, je pense. et mes origines sont : américaine, enfin, j'imagine. En ce moment, je : travaille au sein d'un groupe spécial de la police, auquel je fais profiter mes talents de hackeuse, mais aussi sur les vieilles affaires (cold case). Si jamais vous me cherchez, j'habite : West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les garçons au citron (milo le plus bô). et côté coeur je suis : officieusement folle amoureuse de mon meilleur ami.
. :
partner in crime.

queens


kings.

_________________________________________

+ milo 2 +
lucca + jens + lexie +

(à venir)
- arthur

over:
 


Joséphine Flanery
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :
() Mar 28 Nov 2017 - 20:55

"tu aimes les films d'horreur" ?
lucky luc(ca) & jo(séphine) dalton


Joséphine elle aime presque autant les bandes annonces avant le film, que le film en lui-même. Parce que c'est une bonne occasion de voir ce qu'ils pourront aller voir plus tard. C'est l'avantage lorsque l'on va voir des films d'horreurs. Comme c'est un genre spécial, les bandes annonces correspondent tout de même un peu au style du film projeté dans la continuité. Et ils ne se retrouvent jamais avec une bande annonce pour le futur dessin animé de Disney. Ça ferait tâche effectivement.

« Et sinon, comment ça se passe avec Milo ? » Comme toujours à l'évocation de Milo, la jeune femme ne peut s'empêcher de sourire. Mais elle prend aussi un grand coup de poing dans le ventre. C'est terrible. Ca bouillone en elle, elle voudrait parfois juste balancer à Milo qu'elle l'aime, comme une dingue. Mais il le prendrait tellement violemment dans la tête, ça viendrait certainement tellement de nulle part pour lui qu'il pourrait en tomber dans les pommes. Mais le risque de perdre l'amitié magique qu'ils ont construit depuis temps d'année est bien trop grand. Pourtant, elle sent bien que si elle ne lui dit rien, elle ne pourra pas passer à autre chose. Elle a déjà envisager de sortir avec d'autre garçon, et c'est même déjà arrivé, mais son coeur revient toujours à Milo. Ce dernier est bien plus important que n'importe quel garçon, et "les autres" ont parfois du mal à le comprendre. Alors oui, Milo n'est peut-être pas l'amour de sa vie, et peut-être qu'elle passe à côté de sa véritable âme-soeur en ne pensant qu'à Milo. Mais comment faire autrement ? « Oh tu sais... » commence-t-elle. Mais elle ne sait pas vraiment quoi lui dire. « On s'entend trop bien depuis tout ce temps pour que les choses se passent mal. » Une ombre passe dans son sourire, qui ne remonte pas vraiment jusqu'à ses yeux. Pourtant, elle parle de la personne la plus importante dans sa vie. Elle ne peut que sentir le tiraillement dans son estomac. « On est trop ami pour ça change. » Et c'est bien ça son problème. Comment ne pas sentir la légère amertume dans sa voix?
AVENGEDINCHAINS


be strong.
In the shadow of your heart, Elle était belle comme un enfer avec ses yeux bleus d'insomnie.❞
avatar
Date d'inscription : : 19/08/2017
Messages : : 449
Points : : 437
Avatar : : Jamie Dornan
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; teo, le veuf tout mignon et aaron, le bébé tout chou.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : tearsflight aka marine la fabuleuse (ava) J'ai : trente-deux ans et mon anniversaire est le : vingt février. Je suis : anglo-américain et mes origines sont : américaine par ma mère et croate par mon père. En ce moment, je : suis lieutenant à la brigade criminelle de LA. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Echo Park, à 50% dans mon appartement, à 50% dans celui d'Irina, ma voisine, femme la plus canon, la plus intelligente, la plus parfaite du monde. Ce qui m'attire ce sont : les magnifiques courbes d'Irina, son corps de déesse, sa perfection tout simplement, et côté coeur je suis : 100% pris par Irina, mon coeur n'appartient qu'à elle, mes yeux ne voient qu'elle (et je vais me faire tatouer son prénom partout partout sur le corps).
. :
even when the sky comes fallin, even when the sun don't shine. i got faith in you and i, so put your pretty lil hand in mine. even when were down to the wire babe, even when it's do or die.we can do it babe simple and plain.
this love is a sure thing
best friends ? well, i guess you could call us that but i think we are more like...
b r o t h e r s
let people see the real, imperfect, flawed, quirky, weird, beautiful, magical person that you are.
just be yourself
memories :
 

Lucca Fleming
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen


() Mer 29 Nov 2017 - 2:01
Histoire de faire passer le temps avant le début du film, je décide d’aborder un sujet plutôt délicat pour Joséphine : le cas Milo. Ou plutôt, la relation qu’ils entretiennent tous les deux. Je remarque son sourire à l’évocation du prénom du jeune homme et ça me fait doucement sourire. Ouais, elle est clairement amoureuse de lui, c’est si évident que c’est déconcertant de savoir ô combien mon collègue ne voit rien. « Oh tu sais... On s'entend trop bien depuis tout ce temps pour que les choses se passent mal. » Je fronce les sourcils. Elle n’a pas compris où je veux en venir ou elle fait celle qui n’a pas compris ? Je m’apprête à le lui demander, mais elle ne m’en laisse pas le temps en ajoutant : « On est trop ami pour ça change. » Je grimace légèrement. Sa voix trahit à quel point ça la pèse cette situation. Je pioche à nouveau des chips et les fourre dans ma bouche, prenant le temps de mastiquer tranquillement tout en cherchant ce que je vais pouvoir lui dire. « Et tu lui as déjà dit que tu l’aimes ? » Que je demande après avoir fini ma bouchée. Bon, pour le tact et la douceur, on repassera hein. Sauf qu’elle ne devrait pas être trop étonnée puisqu’il s’agit de moi et que j’ai toujours la fâcheuse tendance à dire à voix haute ce qui me passe par la tête. Encore plus lorsque ça concerne un sujet délicat comme celui sur lequel on discute ce moment. Je tourne la tête vers elle et soupire. « Tu sais, parfois, on est assez cons, nous les hommes. Aveugles et incertains aussi. On ose pas dire les choses ou aborder le sujet de peur que ça ne soit pas réciproque. » Est-ce que je parle vraiment au nom de Milo ou par rapport à ma situation avec Irina ? Non parce que clairement, c’est aussi mon cas. « On a parfois besoin que la femme prenne les devants, c’est aussi simple que ça. »
avatar
Date d'inscription : : 31/01/2017
Messages : : 295
Points : : 226
Avatar : : elizabeth olsen
Pseudo internet / prénom : : rastakeur / leïna
Crédits : : (avatar) Carole71 (signature) wh. (love u babe) J'ai : trente et un an, toutes mes dents, mais la moindre blague sur mon âge est passible d'un pain dans la gueule. et mon anniversaire est le : premier avril (ma vie entière est une blague). Je suis : américaine, je pense. et mes origines sont : américaine, enfin, j'imagine. En ce moment, je : travaille au sein d'un groupe spécial de la police, auquel je fais profiter mes talents de hackeuse, mais aussi sur les vieilles affaires (cold case). Si jamais vous me cherchez, j'habite : West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les garçons au citron (milo le plus bô). et côté coeur je suis : officieusement folle amoureuse de mon meilleur ami.
. :
partner in crime.

queens


kings.

_________________________________________

+ milo 2 +
lucca + jens + lexie +

(à venir)
- arthur

over:
 


Joséphine Flanery
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :
() Jeu 30 Nov 2017 - 0:11

"tu aimes les films d'horreur" ?
lucky luc(ca) & jo(séphine) dalton


« Et tu lui as déjà dit que tu l’aimes ? » Heureusement qu'elle n'a pas la bouche pleine, dans le cas contraire, l'ensemble de chips prémaché aurait certainement atteris en un peu partout du sommet de son crâne jusqu'à son nombril tellement la jeune femme s'étouffe avec sa salive. C'est à la fois très théâtrale - presque trop, même pour elle - et en même temps absolument pas feint. Le manque de tact de son ami, si on peut encore appeler ça comme ça lui rappelle à quel point dans certain cas, le jeune homme ne s'embarasse pas avec l'idée de prendre des gants. Joséphine déglutit en essayant de regarder ailleurs. Mais Lucca est défintivement un bon flic, et elle est incapable de s'empêcher de revenir à lui. Sa bouche est sèche, et aucun mot n'arrive à franchir ses lèvres. Lucca enchaine alors. « Tu sais, parfois, on est assez cons, nous les hommes. Aveugles et incertains aussi. On ose pas dire les choses ou aborder le sujet de peur que ça ne soit pas réciproque. » L'ironie de la situation ne semble pas lui échapper et Joséphine sourit un peu, bien malgré elle. « On a parfois besoin que la femme prenne les devants, c’est aussi simple que ça. »  

Joséphine fait la moue. Elle est à la fois contrarié d'avoir été démasqué, et un peu soulagé de pouvoir en parler avec quelqu'un. Et puis qui sait, avec ses deux collèges au courant, peut-être Milo recevra-t-il un coup de pouce pour lui faire comprendre les choses. « Je vais me répéter mais Milo et moi, on est ami depuis vraiment très, très, très longtemps. » Elle espère qu'il va saisir ce qu'elle tente de lui dire. La peur plus forte que le désir. L’appréhension pour forte que l'envie. Mais c'est encore plus compliqué que ça en a l'air en vérité. Milo c'est sa famille. Pendant des années, elle n'a eut que lui, sur qui compter, comme épaule sur laquelle pleurer, comme ami à tenir par le bras, ou comme accolyte pour rire à gorge déployé. « Je veux pas perdre ma famille. » Après tout c'est bien la seule qu'elle n'ait jamais eut. Comment la blâmer ? « J'essaye pas d'éluder ta question, non, je ne lui ai jamais dit ce que je ressentais sincèrement pour lui. Et tant que je me sentirais pas prête à sacrifier ce qu'on a pour ce qu'on pourrait avoir, je préfère que ça reste comme ça. » Elle soupire, s'enfonçant dans son siège. Elle pioche une poignet de réglisse rouge, et commence à mastiquer un baton, broyant tout à coup un peu du noir. 
AVENGEDINCHAINS


be strong.
In the shadow of your heart, Elle était belle comme un enfer avec ses yeux bleus d'insomnie.❞
avatar
Date d'inscription : : 19/08/2017
Messages : : 449
Points : : 437
Avatar : : Jamie Dornan
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; teo, le veuf tout mignon et aaron, le bébé tout chou.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : tearsflight aka marine la fabuleuse (ava) J'ai : trente-deux ans et mon anniversaire est le : vingt février. Je suis : anglo-américain et mes origines sont : américaine par ma mère et croate par mon père. En ce moment, je : suis lieutenant à la brigade criminelle de LA. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Echo Park, à 50% dans mon appartement, à 50% dans celui d'Irina, ma voisine, femme la plus canon, la plus intelligente, la plus parfaite du monde. Ce qui m'attire ce sont : les magnifiques courbes d'Irina, son corps de déesse, sa perfection tout simplement, et côté coeur je suis : 100% pris par Irina, mon coeur n'appartient qu'à elle, mes yeux ne voient qu'elle (et je vais me faire tatouer son prénom partout partout sur le corps).
. :
even when the sky comes fallin, even when the sun don't shine. i got faith in you and i, so put your pretty lil hand in mine. even when were down to the wire babe, even when it's do or die.we can do it babe simple and plain.
this love is a sure thing
best friends ? well, i guess you could call us that but i think we are more like...
b r o t h e r s
let people see the real, imperfect, flawed, quirky, weird, beautiful, magical person that you are.
just be yourself
memories :
 

Lucca Fleming
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen


() Lun 4 Déc 2017 - 4:34
Je m’attends à ce qu’elle évite la question parce qu’il s’agît d’un sujet délicat et qu’elle pourrait ne pas avoir envie de l’aborder. Ça serait compréhensible en même temps, sauf que moi, je suis du genre très chiant et que je n’ai pas l’intention de lâcher le morceau avant d’avoir eu une réponse. Heureusement, il semblerait que je n’aie pas à faire mon mec chieur. Elle fait une petite moue, avant de lâcher : « Je vais me répéter mais Milo et moi, on est ami depuis vraiment très, très, très longtemps. » J’hausse un sourcil. Je suis au courant de ça et ce n'est pas du tout ce que j’attendais comme réponse. Je suis prêt à lui dire de ne pas me prendre pour un con parce que j’ai l’impression que c’est ce qu’elle fait, mais elle finit par ajouter : « Je veux pas perdre ma famille. » Et ça me coupe dans mon élan. Ah oui… Je n’avais pas vu les choses sous cet angle. Je ne sais pas les choses en intégralité, mais j’ai connaissance du fait qu’ils sont amis depuis de nombreuses années. Il est vrai que ruiner une telle amitié si les choses ne se passaient pas de façon voulues, ça serait dramatique et je grimace en pensant à ça. « J'essaye pas d'éluder ta question, non, je ne lui ai jamais dit ce que je ressentais sincèrement pour lui. Et tant que je me sentirais pas prête à sacrifier ce qu'on a pour ce qu'on pourrait avoir, je préfère que ça reste comme ça. » Je la regarde s’affaisser dans son siège, mâchant un bout de réglisse le regard fixé sur l’écran noir de cinéma. Là clairement, ça ne sent pas très bon, sa bonne humeur semble avoir disparu d’un coup. Je pourrais m’en vouloir puisque c’est moi qui aie voulu lancer ce sujet, mais ce n’est pas le cas. Du moins, pas totalement. J’ai quand même un minimum de remords, je ne suis pas insensible non plus. « Je comprends que tu veuilles pas le perdre. » Dis-je dans un premier temps. C’est vrai, je comprends, enfin, je pense. « Mais t’es prête à devoir taire ça à jamais s’il s’attache à l’une de ses conquêtes ? Parce que c’est ce qui pourrait se passer un jour, Jo. » Au vu du nombre de conquêtes de Milo, ouais, ça pourrait arriver tôt ou tard, même si monsieur prétend que ça n’arrivera jamais.
avatar
Date d'inscription : : 31/01/2017
Messages : : 295
Points : : 226
Avatar : : elizabeth olsen
Pseudo internet / prénom : : rastakeur / leïna
Crédits : : (avatar) Carole71 (signature) wh. (love u babe) J'ai : trente et un an, toutes mes dents, mais la moindre blague sur mon âge est passible d'un pain dans la gueule. et mon anniversaire est le : premier avril (ma vie entière est une blague). Je suis : américaine, je pense. et mes origines sont : américaine, enfin, j'imagine. En ce moment, je : travaille au sein d'un groupe spécial de la police, auquel je fais profiter mes talents de hackeuse, mais aussi sur les vieilles affaires (cold case). Si jamais vous me cherchez, j'habite : West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les garçons au citron (milo le plus bô). et côté coeur je suis : officieusement folle amoureuse de mon meilleur ami.
. :
partner in crime.

queens


kings.

_________________________________________

+ milo 2 +
lucca + jens + lexie +

(à venir)
- arthur

over:
 


Joséphine Flanery
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :
() Mer 6 Déc 2017 - 17:58

"tu aimes les films d'horreur" ?
lucky luc(ca) & jo(séphine) dalton


« Je comprend que tu ne veuilles pas le perdre. » Grognon, elle a envie de lui faire voir que non, il ne peut pas comprendre. Mais ça serait totalement inutile de s'en prendre à lui. Et de toute façon, ce n'est même pas ce qu'elle pense. Bien sûr que Lucca peut comprendre ; et sans doute même plus que Jo ne le croit. Mais cette situation à tendance à la rendre légèrement irritable. Cependant, elle reste calmement dans le fond de son siège. En plus de la mettre d'une sale humeur, on peut dire que cela la rend morose, et qu'elle aimerait mieux arrête d'en parler. Mais Lucca n'a pas l'air de cet avis. Et encore une fois, Jo se fait la réfléxion qu'il doit être un vraiment bon enquêteur, et doué en interrogatoire par dessus le marché. Parce que les deux ne vont pas forcément de paire. « Mais t'es prête à devoir taire ça à jamais s'il s'attache à l'une de ses conquêtes ? Parce que c'est ce qui pourrait se passer un jour Jo.» C'est presque plus fort qu'elle, un grognement est d'abord la seule réponse qu'il obtient. Non, clairement, elle n'est pas prête. « Je veux pas être la deuxième. » Milo est clairement sa priorité absolue dans la vie. Et même si par exemple, elle adore son taff, ou encore même sa voiture, s'il arrivait quelque chose à Milo, elle donnerait ce qu'elle a de plus cher (donc en seconde position, après lui) pour qu'il aille bien. « Même quand j'étais en couple, je faisais passer Milo en priorité, ce qui explique sans doute que je sois célibataire d'ailleurs. Mais ça a toujours été comme ça ; depuis toujours. Et j'aime à croire que je pourrais l'appeler à une heure du mat' et qu'il laissera encore tout tomber pour moi dans 10 ans. » Elle sait qu'elle rêve. Et qu'effectivement, si Milo trouve la femme de sa vie, elle ne sera plus la priorité. On a passé tellement de temps à les asticoter sur leur proximité qu'il est normal que n'importe quel conjoint, de son côté et de celui de Milo puisse être jaloux. « Alors non, je suis pas prête à plus être la numéro 1, la seule fille qu'il rappelle, celle pour qui il a de petite attention particulière parce qu'il sait tout de moi. » Elle pense bien sûr, en particulier à toute la nourriture et particulièrement les desserts dont il s'occupe toujours pour leurs repas communs. « Je suis pas prête à perdre mon ami, que ça soit pour tenter ma chance en amour, ou pour une fille qu'il finira par aimer plus que moi. » Jo se sent comme une enfant, jalouse et égoïste et qui ne partage pas ses amis. « Si encore j'avais une idée de ce qu'il ressent... Enfin, un indice sur une potentiel réciprocité de mes sentiments... mais bon, tu connais Milo. »
AVENGEDINCHAINS


be strong.
In the shadow of your heart, Elle était belle comme un enfer avec ses yeux bleus d'insomnie.❞
avatar
Date d'inscription : : 19/08/2017
Messages : : 449
Points : : 437
Avatar : : Jamie Dornan
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; teo, le veuf tout mignon et aaron, le bébé tout chou.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : tearsflight aka marine la fabuleuse (ava) J'ai : trente-deux ans et mon anniversaire est le : vingt février. Je suis : anglo-américain et mes origines sont : américaine par ma mère et croate par mon père. En ce moment, je : suis lieutenant à la brigade criminelle de LA. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Echo Park, à 50% dans mon appartement, à 50% dans celui d'Irina, ma voisine, femme la plus canon, la plus intelligente, la plus parfaite du monde. Ce qui m'attire ce sont : les magnifiques courbes d'Irina, son corps de déesse, sa perfection tout simplement, et côté coeur je suis : 100% pris par Irina, mon coeur n'appartient qu'à elle, mes yeux ne voient qu'elle (et je vais me faire tatouer son prénom partout partout sur le corps).
. :
even when the sky comes fallin, even when the sun don't shine. i got faith in you and i, so put your pretty lil hand in mine. even when were down to the wire babe, even when it's do or die.we can do it babe simple and plain.
this love is a sure thing
best friends ? well, i guess you could call us that but i think we are more like...
b r o t h e r s
let people see the real, imperfect, flawed, quirky, weird, beautiful, magical person that you are.
just be yourself
memories :
 

Lucca Fleming
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen


() Jeu 7 Déc 2017 - 4:03
« Je veux pas être la deuxième. » Une grimace déforme mon visage. Personne ne veut être le second dans le cœur de la personne aimée, c’est une généralité. « Même quand j'étais en couple, je faisais passer Milo en priorité, ce qui explique sans doute que je sois célibataire d'ailleurs. Mais ça a toujours été comme ça ; depuis toujours. Et j'aime à croire que je pourrais l'appeler à une heure du mat' et qu'il laissera encore tout tomber pour moi dans 10 ans. » Effectivement, elle a toujours fait passer Milo en priorité et je pense ne pas être le seul à l’avoir remarqué. Je ne dis rien, la laissant continuer. « Alors non, je suis pas prête à plus être la numéro 1, la seule fille qu'il rappelle, celle pour qui il a de petite attention particulière parce qu'il sait tout de moi. Je suis pas prête à perdre mon ami, que ça soit pour tenter ma chance en amour, ou pour une fille qu'il finira par aimer plus que moi. Si encore j'avais une idée de ce qu'il ressent... Enfin, un indice sur une potentiel réciprocité de mes sentiments... mais bon, tu connais Milo. » Effectivement, je connais Milo, du moins assez pour savoir qu’il ne lâchera rien sur des potentiels sentiments. « Je vais pas dire que je comprends ton point de vu, mais je vois ce que tu veux dire. » Je commence par dire, m’arrêtant pour chercher mes mots. La situation est complexe et, contrairement à d’habitude, j’aimerais être moins brutal dans mes paroles. Elle se sent déjà assez mal comme ça. « Jo, tu peux pas te voiler la face, ça finira par arriver. Que ça soit toi qui lui annonce tes sentiments ou que ça soit lui qui trouve une fille. Ça arrivera un jour, à toi de voir ce que tu préférerais entre les deux possibilités. » Dis-je en faisant une petite moue. Ça ne me plaît pas vraiment de lui dire ça parce que, depuis que je la connais, j’ai l’impression qu’elle est très fragile. Alors, comme pour lui donner un espoir minime, j’ajoute : « En attendant, si tu veux, je peux essayer d’enquêter un peu, de le questionner. Comme tu le dis, c’est Milo, il laissera rien d’énorme filtré, mais je peux quand même essayer. »
Contenu sponsorisé


(

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: