Bienvenue sur Sun Goes Down !
La SNCF Le staff vous souhaite un agréable séjour.
Venez aider le forum !
En votant toutes les deux heures par ici, en postant dans les sujets pubs par là,
et en arborant une signature que vous trouverez dans ce sujet.

 May the luck of the Irish be with you! (jens)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 27/05/2017
Messages : : 217
Points : : 2026
Avatar : : Brett -sexiest- Dalton.
Autres comptes : : Natalia (Jenna-Louise Coleman), Norah (Sophie Turner)
Pseudo internet / prénom : : exotic (Sarah).
Crédits : : av : .sassenach | sign : base d'endlesslove. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 31 Janvier. Je suis : Anglais et mes origines sont : pure souches Anglaises. En ce moment, je : Prince d'Angleterre à plein temps, Air Commodor en réserve dans la Royal Air Force, diplômé de UCLA en relation internationale et dernièrement promu directeur général au sein de Cartairs Industries. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur Venice Beach. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fou amoureux d'Oswald, je laisse le temps de guérir les blessures, mais me considère en couple.
. :


There is no royal road;
you've got to work a good deal
harder than most people want to work.

__________________________________



I fell in love with you because
you loved me when i coulnd't love myself

__________________________________



Other things may change us,
but we start and end with the familly

__________________________________



Strong people don't put others down
They lift them up




P. Arthur Windsor
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mer 30 Aoû 2017 - 18:19


May the luck of the Irish be with you!
feat. noruel
Revenir à Los Angeles était pas forcément une brillante d’idée. Peut-être dans quelques semaines, le temps que mon corps s’habitue mais il avait fallut que mon côté grand guerrier n’en peuvent plus de cette tranquillité et de cette protection que le Palais m’offrait. J’avais voulu reprendre une vie normale, du moins, j’avais voulu retrouver mes repères et mes habitudes. Je savais pertinemment qu’être à Londres n’allait pas me procurer ça. Cela dit, je n’étais pas entièrement guéri, et ma gueule d’ange en payait encore les frais. Les premiers jours avaient été durs, ne supportant pas vraiment le regard des autres. ‘Et, mais c’est le Prince qui s’est fait torturé non ?’ ‘T’as vu sa gueule ? Le pauvre’ ‘J’ai entendu dire que c’était un coup monté toute cette histoire’ Autant les journaux que les gens que je croisais étaient impitoyables et ça me tapait sur les nerfs. Ils ne savaient pas vraiment le fond de l’histoire, ce que j’avais tenté de faire en vain. Ils ne savaient pas ce que j’avais enduré, et ce que j’endurais toujours. Non, eux, et leur minable vie tranquille, ils n’en savaient rien.

« Un scotch, Mary » Ma voix était lasse dans ce bar. C’était une de mes lieux de prédilection, parce qu’il n’y avait pas meilleur qu’un bar irlandais pour profiter de l’alcool local. Je ne voulais pas me souler la gueule, parce qu’étant encore sous médicament, je ne pouvais, mais j’avais besoin de décompresser. Un scotch pour débuter. Jens pour faire passer le reste. L’attendant sagement, je commençais à siroter mon verre en attendant ce flic de caractère. Lui et moi c’était un peu un petit chemin, on avait eu des vies pas cool parfois, mais on n’avait pas besoin d’en parler pour savoir qu’on pouvait se soutenir là-dessus. Je savais qu’à la seconde où il me voyait, il n’aurait pas ce regard de pitié ni de jugement comme les autres. Si il y avait bien un type pour me faire oublier ma misère, c’était lui. J’aurai pensé qu’Oswald aurait eu ce pouvoir, mais tout cela me ramenait à cette lutte pour la retrouver, à cette envie de ne pas mourir pour supprimer tous ces regrets. J’apprenais à vivre avec, j’apprendrais à mettre ça derrière moi, mais pour le moment, il me fallait simplement Jens.


© MADE BY SEAWOLF. @Jens Creighton
avatar
Date d'inscription : : 04/07/2017
Messages : : 345
Points : : 1372
Avatar : : charlie hunnam.
Autres comptes : : el mexicano sio et le soldat jad.
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : hershelves (av), bonnie (icon), hunnamsource (gifs), astra (sign). J'ai : trente-quatre ans et mon anniversaire est le : dix-huit février. Je suis : américain et mes origines sont : suédoises. En ce moment, je : suis lieutenant à la brigade criminelle de los angeles, avec mes deux acolytes milo et lucca. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison retapée par mes soins à mount washington. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs doux sourires et côté coeur je suis : célibataire (mais divorcé).
. :


a hero into the masses,
to those born without chances
there's a freedom that everyone deserves

i know there's greed and there's corruption
i've seen death and mass destruction
but i'm telling you, and i hope that i'm heard

and i will not be commanded,
and i will not be controlled
and i will not let my future go on,
without the help of my soul.


and in that time i was alone,
so many years without my home
i made brothers of a different kind instead


she was storm
not the kind you run from,
the kind you chase


even with broken wings
she dare to fly


take it back
i would take it back
for just another minute
just another chance with you

en échange de babies jedi :
 


Jens Creighton
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Jeu 31 Aoû 2017 - 0:05
MAY THE LUCK OF THE IRISH BE WITH YOU !
Lately I've been wondering what's been going on
I've been here before but I don't remember when
And every time we get to where we're entering
I feel my beliefs and hopes surrendering.


Il y a des soirées où l’on ressent ce besoin de se réconforter au bar. Des soirées où seul l’alcool semble pouvoir répondre à nos questions. Pas d’abus, simplement un verre ou deux pour faire passer la douleur. Le trajet du QG de la brigade et le bar passe à vive allure. Je n’ai le temps de réfléchir à rien, si ce n’est me demander si Arthur m’attend déjà. Je laisse ma moto à l’entrée, mon seul moyen de locomotion, détaille les quelques personnes présentes près de moi. L’œil méfiant, toujours à me soucier d’autrui et voir le danger partout. C’est peut-être moi le danger. J’ajuste rapidement ma chemise à carreaux, désormais prêt à pénétrer dans l’établissement. Ce que je fais sans tarder, les portes déjà ouvertes. J’aurais pu me la jouer à l’entrée du cow-boy dans le saloon, mais ce n’est pas pour ce soir. Mon regard détaille l’intérieur. Il y a du monde, un peu trop à mon goût. J’ai un peu cette phobie de la foule, se sentir oppressé. Je me pousse lorsque des personnes cherchent le chemin de la sortie. Moi, je n’ai plus qu’à trouver Arthur. Je tente une avancée vers le comptoir, là où j’irais naturellement si j’attendais quelqu’un. Qui ne tente rien n’a rien. Un fin sourire se dessine lorsque je le reconnais. De dos, certes, mais c’est bien lui. Je le connais suffisamment, sa carrure et lui. Salut, mec. Désolé de l’attente, je ne pouvais pas planter ma boss comme ça. Ce n’est pas digne d’un gentleman. J’esquisse un sourire en coin, alors que je prends place à ses côtés. Mon regard se tourne aussitôt vers le visage de mon ami. Je suis content de te voir. De partager un verre avec toi. Ou plusieurs verres. J’ai ce regard malicieux qui me colle au visage. Je fais signe au barman pour qu’il me prépare le même verre qu’Arthur. Ce soir, je ne compte pas l’accabler de questions sur ce qu’il a pu vivre ces derniers temps. Ce soir, c’est une soirée entre hommes, entre amis, et les amis, ils se changent les idées.


code by black arrow
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 27/05/2017
Messages : : 217
Points : : 2026
Avatar : : Brett -sexiest- Dalton.
Autres comptes : : Natalia (Jenna-Louise Coleman), Norah (Sophie Turner)
Pseudo internet / prénom : : exotic (Sarah).
Crédits : : av : .sassenach | sign : base d'endlesslove. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 31 Janvier. Je suis : Anglais et mes origines sont : pure souches Anglaises. En ce moment, je : Prince d'Angleterre à plein temps, Air Commodor en réserve dans la Royal Air Force, diplômé de UCLA en relation internationale et dernièrement promu directeur général au sein de Cartairs Industries. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur Venice Beach. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fou amoureux d'Oswald, je laisse le temps de guérir les blessures, mais me considère en couple.
. :


There is no royal road;
you've got to work a good deal
harder than most people want to work.

__________________________________



I fell in love with you because
you loved me when i coulnd't love myself

__________________________________



Other things may change us,
but we start and end with the familly

__________________________________



Strong people don't put others down
They lift them up




P. Arthur Windsor
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Ven 1 Sep 2017 - 12:23


May the luck of the Irish be with you!
feat. noruel
Lâcher prise. Oublier. Perdre pied. C’était ce que je recherchais en entrant dans ce bar après avoir appelé Jens. Ces derniers temps, j’avais beaucoup encaissé. Bien plus qu’un être normal puisse le faire. Jens était un peu pareil. Etre dans la police rendait sa vie peu platonique. Il voyait des horreurs chaque jour, et je savais pertinemment qu’à force d’être au centre de ce cancer de violence et de monstres, il avait probablement besoin de lâcher prise. A chaque jour suffit sa peine. Aujourd’hui, ce n’était plus le cas. L’alcool allait nous aider. L’endroit n’était peut-être pas le plus agréable, ni le plus recherchais. J’aimais ce bar, mais je savais aussi que la foule n’était pas un ami fidèle à Jens. Il était plutôt du genre solitaire. Toutefois, il serait là, j’en étais persuadé. « Salut, mec. Désolé de l’attente, je ne pouvais pas planter ma boss comme ça. Ce n’est pas digne d’un gentleman. » Je me retournais vers lui en souriant. « Depuis quand t’es un gentleman ? » Il se donnait l’allure de rebelle. Motard vétéran, fumeur addict, et dégaine rebelle, Jens était le type d’homme qu’on aimait peu emmerder. Il s’installe à côté d’une manière farouche. « Je suis content de te voir. De partager un verre avec toi. Ou plusieurs verres. » Je désigne mon verre. « Je l’ai presque fini, donc va pour plusieurs. » Il n’avait pas ce regard que tous avait, et ne me fit aucune réflexion. En soit, c’est pour ça que je l’appréciais tant. Je savais ce qu’on pouvait ressentir à force de voir des atrocités. L’armée m’avait ouvert les yeux là-dessus. Ce séjour en Irak fût un enfer, un purgatoire. Mais je n’avais pas besoin de lui en parler, il savait certainement. « Tu bois quoi ? » lui dis-je en appelant la serveuse sexy. Il fallait que j’y aille mollo avec les médicaments, mais qu’importe, ce n’est pas quelques verres qui allaient m’achever. « Alors, qu’est-ce qu’un Creighton a à raconter ? » Il pouvait très bien me parler de son job, de sa vie privée, de ses dernières conquêtes ou du beau temps. Je ne voulais simplement retrouver une conversation normale avec un ami de longue date. A vrai dire, c’était tout ce que je souhaitais retrouver aujourd’hui : une vie normale. Mais ça, je savais que le chemin serait long. Entre mes nuits cauchemardesques, mon corps détruit et mon sang royal, ce cocktail serait difficile à gérer. Je faisais encore la une des journaux anglais. Même si j’avais toujours été au centre de l’attention contrairement à Warren, de part mes flasques amoureuses et mes conneries, aujourd’hui, je n’aimais pas ça. Une vie normale. C’était tout ce que je voulais. Mais, l’espoir fait vivre non ?


© MADE BY SEAWOLF. @Jens Creighton
avatar
Date d'inscription : : 04/07/2017
Messages : : 345
Points : : 1372
Avatar : : charlie hunnam.
Autres comptes : : el mexicano sio et le soldat jad.
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : hershelves (av), bonnie (icon), hunnamsource (gifs), astra (sign). J'ai : trente-quatre ans et mon anniversaire est le : dix-huit février. Je suis : américain et mes origines sont : suédoises. En ce moment, je : suis lieutenant à la brigade criminelle de los angeles, avec mes deux acolytes milo et lucca. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison retapée par mes soins à mount washington. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs doux sourires et côté coeur je suis : célibataire (mais divorcé).
. :


a hero into the masses,
to those born without chances
there's a freedom that everyone deserves

i know there's greed and there's corruption
i've seen death and mass destruction
but i'm telling you, and i hope that i'm heard

and i will not be commanded,
and i will not be controlled
and i will not let my future go on,
without the help of my soul.


and in that time i was alone,
so many years without my home
i made brothers of a different kind instead


she was storm
not the kind you run from,
the kind you chase


even with broken wings
she dare to fly


take it back
i would take it back
for just another minute
just another chance with you

en échange de babies jedi :
 


Jens Creighton
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Ven 1 Sep 2017 - 18:44
MAY THE LUCK OF THE IRISH BE WITH YOU !
Lately I've been wondering what's been going on
I've been here before but I don't remember when
And every time we get to where we're entering
I feel my beliefs and hopes surrendering.


Depuis quand t’es un gentleman ? Arthur me décroche un rire, spontané. Je prends place à ses côtés, très heureux à l’idée de passer cette soirée avec mon ami. Arthur, il est simplement le genre de type que j’apprécie pour qui il est. Honnête, sympathique et simple. Son statut de Prince d’Angleterre n’a jamais eu un impact sur notre amitié, bien loin du gars hautain. Mon regard se pose vers le verre de mon ami déjà vide, il me fait sourire en coin. L’alcool est comme les femmes, on peut difficilement y résister. J’agite volontairement mes sourcils, prenant mon air malicieux. C’est d’ailleurs une certitude, malheureusement l’alcool a des effets beaucoup plus néfastes. Quoi qu’une femme peut être tout autant destructrice. J’ai en effet eu ma période d’addiction à l’alcool, période lointaine mais qui  est toujours bien présente dans mon esprit. Une addiction, c’est presque à vie. Tu bois quoi ? Comme ce que t’as bu comme de l’eau. Toi aussi ? La serveuse aux courbes alléchantes prend note de notre commande et part aussitôt préparer nos verres. Mon attention se pose aussitôt sur Arthur, qui me demande si il y a des nouveautés dans ma vie. Je passe ma main droite dans mes cheveux en soupirant longuement. Soupir qui veut tout dire et rien dire à la fois, puisque ma vie n’est pas non plus la plus agitée. Niveau job, tout est ok. Juste que il y a sacrément d’affaires en ce moment alors va falloir qu’ils se calment. Je te jure. Je lui passe les détails des derniers corps retrouvés, ce n’est pas beau à voir. Il y a bien des monstres sur Terre. Arthur le sait tout autant que moi, pas besoin de lui préciser. Ah et aussi. Je lève mon petit doigt pour attirer volontairement son attention. La serveuse revient à ce moment même, nous dépose les verres sur le comptoir. Je glisse un billet dans sa direction, un clin d’œil pour lui faire comprendre de garder la monnaie. Je disais. J’ai passé la meilleure soirée depuis des lustres. J’ai cuisiné pour une charmante demoiselle, chez moi. Je te jure, ça fait un bien fou de se sentir... revivre. D’oublier les problèmes.  Je reste pensif quelques secondes mais je reprends bien vite. Pas de partie de jambes en l’air, je te vois venir, Arthur. Je ris face à mon ami, ayant senti son regard insistant sur moi. J’attrape mon verre de whisky, mon alcool favori, et le lève. A notre soirée ! Et au plaisir d’être avec toi ce soir ! La mission de la soirée : sortir Arthur de ses démons, lui changer les idées, et profiter de cette soirée entre hommes.


code by black arrow
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 27/05/2017
Messages : : 217
Points : : 2026
Avatar : : Brett -sexiest- Dalton.
Autres comptes : : Natalia (Jenna-Louise Coleman), Norah (Sophie Turner)
Pseudo internet / prénom : : exotic (Sarah).
Crédits : : av : .sassenach | sign : base d'endlesslove. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 31 Janvier. Je suis : Anglais et mes origines sont : pure souches Anglaises. En ce moment, je : Prince d'Angleterre à plein temps, Air Commodor en réserve dans la Royal Air Force, diplômé de UCLA en relation internationale et dernièrement promu directeur général au sein de Cartairs Industries. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur Venice Beach. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fou amoureux d'Oswald, je laisse le temps de guérir les blessures, mais me considère en couple.
. :


There is no royal road;
you've got to work a good deal
harder than most people want to work.

__________________________________



I fell in love with you because
you loved me when i coulnd't love myself

__________________________________



Other things may change us,
but we start and end with the familly

__________________________________



Strong people don't put others down
They lift them up




P. Arthur Windsor
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Dim 3 Sep 2017 - 21:20


May the luck of the Irish be with you!
feat. noruel
« L'alcool est comme les femmes, on peut difficilement y résister. » J'approuvais totalement. Don Juan par excellence, j'étais souvent réputé pour mes flasques amoureuses dans les journaux anglais. J'aimais avoir une femme différente à mon bras, corps de déesses, aux regards mielleux et aux courbes majestueuses. Elles étaient souvent satisfaite de sortir avec un Prince, avant que les lâche comme des merdes. Mais, ça c'était avant Oswald. Cela dit, je ne lui résiste jamais, tout autant que les autres. L'alcool, c'était exactement la même chose. J’acquiesce alors simplement lorsqu'il me demande si je veux à nouveau le même verre. « Niveau job, tout est ok. Juste que y'a sacrément d'affaires en ce moment alors va falloir qu'ils se calment. Je te jure. » « On est à L.A mec. Je suis pas certain qu'ils se calmeront un jour. » J'avoue qu'en ce moment j'étais mieux dans les bureaux de Cartairs, j'avais hâte de reprendre mon travail. Mais, la police m'avait toujours un peu charmé, parce que c'était un peu comme l'armée. Si un jour l'armée me manquait, mais que je devais rester pour Oswald, je penserai peut-être à une reconversion. « ah et aussi...» La serveuse passe à ce moment précis nous donner nos verres. J'assiste à la transaction, avant que Jens reprenne : « Je disais. J'ai passé la meilleure soirée depuis des lustres. J'ai cuisiné pour une charmante demoiselle. [...] Pas de partir de jambes en l'air, je te vois venir, Arthur. » Je me mis à rire. « Tu ne m'as même pas laisser le temps de réagir, Jens. » Il saisis son verre, je lève le mien et en quelques secondes nous trinquons. « A notre soirée ! Et au plaisir d'être avec toi ce soir! » « Cheerz ! » ajoutais-je avant de boire une gorgée. Ca me brulait la bouche, mais qu'est ce que c'était bon ! « Bon alors, cette nana. Tu m'en parles un peu plus ? Elle doit te faire tourner la tête pour que Jens Creighton ne jouisse pas d'une partie de jambe en l'air chez lui ! » Je savais qu'il avait été marié, mais il n'entrait jamais vraiment dans les détails. Je respectais ça, parce que pendant ce laps de temps post rupture, j'avais du mal à en parler. Cela dit, Jens était un homme à femme. Depuis que je le connaissais, il n'y avait pas une seule fois où il me parlait pas de la bombe qu'il avait mis dans son lit.


© MADE BY SEAWOLF. @Jens Creighton
avatar
Date d'inscription : : 04/07/2017
Messages : : 345
Points : : 1372
Avatar : : charlie hunnam.
Autres comptes : : el mexicano sio et le soldat jad.
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : hershelves (av), bonnie (icon), hunnamsource (gifs), astra (sign). J'ai : trente-quatre ans et mon anniversaire est le : dix-huit février. Je suis : américain et mes origines sont : suédoises. En ce moment, je : suis lieutenant à la brigade criminelle de los angeles, avec mes deux acolytes milo et lucca. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison retapée par mes soins à mount washington. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs doux sourires et côté coeur je suis : célibataire (mais divorcé).
. :


a hero into the masses,
to those born without chances
there's a freedom that everyone deserves

i know there's greed and there's corruption
i've seen death and mass destruction
but i'm telling you, and i hope that i'm heard

and i will not be commanded,
and i will not be controlled
and i will not let my future go on,
without the help of my soul.


and in that time i was alone,
so many years without my home
i made brothers of a different kind instead


she was storm
not the kind you run from,
the kind you chase


even with broken wings
she dare to fly


take it back
i would take it back
for just another minute
just another chance with you

en échange de babies jedi :
 


Jens Creighton
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Lun 4 Sep 2017 - 18:04
MAY THE LUCK OF THE IRISH BE WITH YOU !
Lately I've been wondering what's been going on
I've been here before but I don't remember when
And every time we get to where we're entering
I feel my beliefs and hopes surrendering.


On est à L.A mec. Je suis pas certain qu'ils se calmeront un jour. Arthur réussit à me faire rouler des yeux. Il a raison, bien sûr. Los Angeles et son taux de criminalité qui a fortement baissé depuis quelques années mais qui demeure tout de même un peu trop élevé. Parfois, on pourrait comparer la ville à un village du Moyen-Age, sans rire. Mon verre se trouve finalement posé devant moi et je ressens cette impatience qui se réveille en moi. Ma seule hâte : pouvoir sentir le liquide dans ma bouche puis ma gorge. Je parle de la fameuse demoiselle à Arthur, celle pour qui j’ai concocté un repas de chef. De son prénom, Hédiya. Je ne peux décidemment rien lui cacher, j’ai toujours cette facilité à me confier quand c’est le grand brun qui se trouve face à moi. On finit par trinquer, à cette soirée, à nous. Au fait de pouvoir passer du temps ensemble et parler de tout et de rien. Je pose mes lèvres sur le contour du verre et finis par boire. Qu’est-ce que c’est bon. Je me surprends même à fermer mes yeux pour savourer correctement, mais les rouvre à l’attente de la voix d’Arthur. Bon alors, cette nana. Tu m'en parles un peu plus ? Elle doit te faire tourner la tête pour que Jens Creighton ne jouisse pas d'une partie de jambe en l'air chez lui ! Je ne peux m’empêcher de rire un peu. Je vais quand même avouer que j’y ai pensé, parce qu’elle est tellement magnifique mais non mais non. Il faut savoir se tenir parfois. Je secoue doucement ma tête négativement pour appuyer mes propos. Je l’ai rencontrée via mon boulot. Elle travaille avec le procureur alors forcément, je la croise souvent. Un vrai bonheur. Je l’ai invitée chez moi malgré elle, prise au dépourvue parce que tu sais bien que j’aime jouer le gros lourd. Je crois qu’elle me détestait.   Ma carapace, ma façon à moi de faire fuir les gens sans qu’ils ne s’intéressent à moi. Quand je dis gros lourd, c’est drague et blagues douteuses. Je bois une deuxième gorgée de ce délicieux liquide. Et elle a accepté ce repas. Je ne sais pas pourquoi honnêtement, peut-être pour voir qui je suis derrière le Lieutenant Creighton. Mais sur le coup, elle avait toutes les bonnes raisons de refuser. Pourtant, la jeune femme s’était bien retrouvée chez moi, partageant un repas en ma compagnie. Et plus encore. On a fini par faire un tour sur ma Harley. Je crois que j’ai marqué des points. J’affiche un large sourire tout fier sur mon visage. Seulement, je ne sais pas si cette relation est bien ou pas, si ce n’est pas trop dangereux. Il y a Ana, il y a ce gang, tout peut rapidement tourner au drame. Mais, je ne veux pas y penser, je me sens bien en sa compagnie.


code by black arrow
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 27/05/2017
Messages : : 217
Points : : 2026
Avatar : : Brett -sexiest- Dalton.
Autres comptes : : Natalia (Jenna-Louise Coleman), Norah (Sophie Turner)
Pseudo internet / prénom : : exotic (Sarah).
Crédits : : av : .sassenach | sign : base d'endlesslove. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 31 Janvier. Je suis : Anglais et mes origines sont : pure souches Anglaises. En ce moment, je : Prince d'Angleterre à plein temps, Air Commodor en réserve dans la Royal Air Force, diplômé de UCLA en relation internationale et dernièrement promu directeur général au sein de Cartairs Industries. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur Venice Beach. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fou amoureux d'Oswald, je laisse le temps de guérir les blessures, mais me considère en couple.
. :


There is no royal road;
you've got to work a good deal
harder than most people want to work.

__________________________________



I fell in love with you because
you loved me when i coulnd't love myself

__________________________________



Other things may change us,
but we start and end with the familly

__________________________________



Strong people don't put others down
They lift them up




P. Arthur Windsor
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mer 6 Sep 2017 - 10:34


May the luck of the Irish be with you!
feat. jens & arthur
« Je vais quand même avouer que j’y ai pensé, parce qu’elle est tellement magnifique mais non mais non. Il faut savoir se tenir parfois. » Je souris simplement. Connaissant mon ami, s’il n’avait rien tenté, c’était surprenant. Cela prouvait simplement qu’il tenait là quelqu’un d’extraordinaire. J’étais comme lui avant de la rencontrer, maintenant tout mon monde tournait autour d’elle. Et j’espérais qu’un jour Jens connaisse ça de nouveau. Peut-être avec cette inconnue qui sait ? « Je l’ai rencontrée via mon boulot. Elle travaille avec le procureur alors forcément, je la croise souvent. Un vrai bonheur. Je l’ai invité chez moi malgré elle, prise au dépourvue parce que tu sais bien que j’aime jouer le gros lourd. Je crois qu’elle me détestait. » Là, je me mis à rire et une douleur persista sur mon flanc gauche. Fichue côte cassée, pourtant je ne fis aucun geste qui marqua ma faiblesse. « Quand je dis gros lourd, c’est drague et blagues douteuses. » « Du grands Creighton quoi. » « Et elle a accepté ce repas. Je ne sais pas pourquoi honnêtement, peut-être pour voir qui je suis derrière le Lieutenant Creighton. Mais sur le coup, elle avait toutes les bonnes raisons de refuser. On a fini par faire un tour sur ma Harley. Je crois que j’ai marqué des points. » Sa Harley, une pure merveille. J’étais plus voiture que moto, mais je devais avouer que rien que son ronronnement était splendide. « Tu conquis toutes les filles avec ta Harley. » Je souris avant de boire une nouvelle gorgée. « Elle a l’air d’être assez audacieuse pour accepter un diner chez toi. » Quelqu’un d’assez audacieux pour voir Jens l’inviter chez lui et ne rien tenter, au fond, ça me plaisait. Ça lui changeait certainement les idées. « Et…tu comptes l’inviter à nouveau ? »  Je lui souris, content de voir qu’une fille allait peut-être changer les mauvaises manies de Jens. C’était un mec en or, mais qui n’avait pas eu de chance en amour. Je connaissais son mariage et son divorce, mais il ne m’en avait jamais dit la raison. Au fond, ça ne me gênait pas, mais quelque chose l’avait détruit ce jour-là. Alors, si cette mystérieuse fille finissait par le combler, c’était une opportunité. Je finis par rapporter de nouveau mon attention rapidement autour de nous. Tout le monde s’affairait, mais personne ne nous prêtait attention. Je n’avais pas envie d’ébruiter la moindre rumeur, ni le moindre détail qui finira dans les journaux. « Je suis de nouveau avec Oswald, mec. » dis-je en souriant. Notre situation était un peu compliqué, instable, nous n’étions pas des modèles de couples. J’avais encore des blessures à guérir, elle devait accepter ce que nous avions tous deux perdus. Nous devions prendre conscience de cet avenir qui n’arrivera pas. Mais on s’aimait, c’était le plus important.


© MADE BY SEAWOLF. @Jens Creighton
avatar
Date d'inscription : : 04/07/2017
Messages : : 345
Points : : 1372
Avatar : : charlie hunnam.
Autres comptes : : el mexicano sio et le soldat jad.
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : hershelves (av), bonnie (icon), hunnamsource (gifs), astra (sign). J'ai : trente-quatre ans et mon anniversaire est le : dix-huit février. Je suis : américain et mes origines sont : suédoises. En ce moment, je : suis lieutenant à la brigade criminelle de los angeles, avec mes deux acolytes milo et lucca. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison retapée par mes soins à mount washington. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs doux sourires et côté coeur je suis : célibataire (mais divorcé).
. :


a hero into the masses,
to those born without chances
there's a freedom that everyone deserves

i know there's greed and there's corruption
i've seen death and mass destruction
but i'm telling you, and i hope that i'm heard

and i will not be commanded,
and i will not be controlled
and i will not let my future go on,
without the help of my soul.


and in that time i was alone,
so many years without my home
i made brothers of a different kind instead


she was storm
not the kind you run from,
the kind you chase


even with broken wings
she dare to fly


take it back
i would take it back
for just another minute
just another chance with you

en échange de babies jedi :
 


Jens Creighton
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Lun 11 Sep 2017 - 16:37
MAY THE LUCK OF THE IRISH BE WITH YOU !
Lately I've been wondering what's been going on
I've been here before but I don't remember when
And every time we get to where we're entering
I feel my beliefs and hopes surrendering.


Tu conquis toutes les filles avec ta Harley. Sourire en coin, je bois une gorgée de mon verre, puis le repose, le tenant toujours d’une main. Mon regard se tourne vers Arthur. C’est ma Harley qui les conquit, les filles en ont peut-être rien à faire de moi. Je ricane, comme si je me moquais de moi-même. C’est bien connu, les femmes qui s’intéressent à un homme simplement pour les biens qu’il possède. Bien sûr, ma très chère invitée ne semble pas avoir cette vision-là puisque m’ayant demandé de lui apprendre à conduire la bécane. La question d’Arthur me fait réfléchir un peu, je me repasse les moments importants de la soirée, ce qui a pu être dit. Je connais déjà la réponse mais j’aime un peu faire languir mon ami. Je pense. On compte se revoir. Elle veut déguster d’autres plats et apprendre à conduire ma Harley. Je crois que le message est clair. Puis moi aussi, j’ai très largement envie d’en découvrir un peu plus sur elle. En dehors du travail. Ma raison me frappe toujours lorsqu’une de mes pensées s’échappe vers Ana et que je me dis que ce que je fais n’est pas bien. Cependant, je ne peux pas me résoudre à repousser Hédiya. C’est plus fort que moi, il y a comme un aimant entre nous, qui fait que même si je voudrais l’éviter, elle est toujours dans les parages. L’une de mes mains passe sur ma chevelure blonde et descend jusqu’à ma nuque, où elle reste quelques secondes. Je me masse un peu, mon esprit vagabondant un peu. Juste très peu de temps puisqu’Arthur me ramenait soudainement à la réalité. Je suis de nouveau avec Oswald, mec. Mes yeux écarquillés, non pas parce que j’étais déçu ou autre réaction négative, mais parce que j’étais simplement surpris. Agréablement surpris. Je change d’expression pour un sourire, réellement heureux pour mon ami. Tu le sens comment ? Je veux dire … c’est ce que tu veux ? Etre en couple, c’est des hauts et des bas. Ce n’est pas toujours les câlins et les bisous, c’est parfois les cris et les larmes. L’amour, ça déchire, l’amour ça nous bousille en un claquement de doigt. Un couple, mieux vaut qu’il file droit. Je suis content pour vous deux. Vraiment. C’est tout ce que tu mérites : du bonheur. Je tapote délicatement l’épaule de mon ami. Arthur, c’est que du bonheur que je veux pour lui. Des bonnes choses, même si ces derniers temps, c’est plutôt le contraire qui s’est passé. Je l’écoute attentivement, espérant qu’il veuille se confier un peu plus sur cette relation amoureuse.


code by black arrow
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 27/05/2017
Messages : : 217
Points : : 2026
Avatar : : Brett -sexiest- Dalton.
Autres comptes : : Natalia (Jenna-Louise Coleman), Norah (Sophie Turner)
Pseudo internet / prénom : : exotic (Sarah).
Crédits : : av : .sassenach | sign : base d'endlesslove. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 31 Janvier. Je suis : Anglais et mes origines sont : pure souches Anglaises. En ce moment, je : Prince d'Angleterre à plein temps, Air Commodor en réserve dans la Royal Air Force, diplômé de UCLA en relation internationale et dernièrement promu directeur général au sein de Cartairs Industries. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur Venice Beach. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fou amoureux d'Oswald, je laisse le temps de guérir les blessures, mais me considère en couple.
. :


There is no royal road;
you've got to work a good deal
harder than most people want to work.

__________________________________



I fell in love with you because
you loved me when i coulnd't love myself

__________________________________



Other things may change us,
but we start and end with the familly

__________________________________



Strong people don't put others down
They lift them up




P. Arthur Windsor
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mer 13 Sep 2017 - 22:48


May the luck of the Irish be with you!
feat. jens & arthur
« C’est ma Harley qui les conquit, les filles en ont peut-être rien à faire de moi. » Je souris. Il n’avait pas tort. Si les filles approchaient Jens pour sa bécane, les filles m’approchaient pour mon titre et mon compte en banque. Je n’étais pas certain que ce soit une meilleure chose au final. « Je pense. On compte se revoir. Elle veut déguster d’autres plats et apprendre à conduire ma Harley. Je crois que le message est clair. » « Tu l’as mise dans la poche !» Je rigole un peu avant d’arquer un sourcil : « Mais attends, tu vas la laisser conduire ta moto ? Ta précieuse moto ? » Je n’avais eu ce privilège qu’une fois, et de mémoire aucune fille ne l’avait pris ce volant. Finalement, je finis par confier à mon ami être de nouveau avec Oswald. Beaucoup de chose s’était passé en si peu de temps, je n’étais même pas certains que j’arriverai à tout résumer. « Tu le sens comment ? Je veux dire…c’est ce que tu veux ? Je suis content pour vous deux. Vraiment. C’est tout ce que tu mérites : du bonheur » Je souris à nouveau en prenant une grande inspiration. « Elle est plus pour moi que tout l’or du monde, Jens. Ma vie sans elle, c’est impensable. Mais elle me met souvent à bout… » Je bois une gorgée, grimace en pensant à ce que j’allais révéler et soupira un instant. Je ne l’avais dit à personne, même pas à Veena. Sans doute parce que mettre des mots dessus reviendrait à prendre conscience de cette dimension qui n’existerait jamais. Ce serait donner de l’importance à quelque chose qui n’a jamais vraiment exister. Ce serait faire revenir sans cesse cette douleur et cette perte. « Elle était enceinte. J’étais au téléphone avec elle, lorsque j’ai été…kidnappé. Le choc lui a fait perdre le bébé presque instantanément. » Ma voix était presque vide. Je n’arrivais pas à ressentir quoi que ce soit pour cet être perdu. Peut-être était-ce parce qu’il avait détruit en quelques jours la femme que j’aimais ?  Peut-être était-ce que parce que depuis mon enlèvement, je voyais la vie autrement, affranchie d’émotions et de couleurs. Ou peut-être était-ce parce que je ne pouvais rien changer à ce fichu destin qui se jouait de nous sans cesse, ce destin que je haïssais plus que tout au monde ? C’était un tout, j’en avais bien conscience. Ma vie était un wagon sur une montagne russe dont le frein avait lâché. J’avais simplement arrêté de regarder la direction qu’elle prenait à grande vitesse. Ca filait droit, sans que je puisse faire quoi que ce soit. J’en parlais sans une once d’intonation. C’était vide. C’était plat. Comme le ventre d’Oswald.


© MADE BY SEAWOLF. @Jens Creighton
avatar
Date d'inscription : : 04/07/2017
Messages : : 345
Points : : 1372
Avatar : : charlie hunnam.
Autres comptes : : el mexicano sio et le soldat jad.
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : hershelves (av), bonnie (icon), hunnamsource (gifs), astra (sign). J'ai : trente-quatre ans et mon anniversaire est le : dix-huit février. Je suis : américain et mes origines sont : suédoises. En ce moment, je : suis lieutenant à la brigade criminelle de los angeles, avec mes deux acolytes milo et lucca. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison retapée par mes soins à mount washington. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs doux sourires et côté coeur je suis : célibataire (mais divorcé).
. :


a hero into the masses,
to those born without chances
there's a freedom that everyone deserves

i know there's greed and there's corruption
i've seen death and mass destruction
but i'm telling you, and i hope that i'm heard

and i will not be commanded,
and i will not be controlled
and i will not let my future go on,
without the help of my soul.


and in that time i was alone,
so many years without my home
i made brothers of a different kind instead


she was storm
not the kind you run from,
the kind you chase


even with broken wings
she dare to fly


take it back
i would take it back
for just another minute
just another chance with you

en échange de babies jedi :
 


Jens Creighton
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Ven 22 Sep 2017 - 15:19
MAY THE LUCK OF THE IRISH BE WITH YOU !
Lately I've been wondering what's been going on
I've been here before but I don't remember when
And every time we get to where we're entering
I feel my beliefs and hopes surrendering.


Mais attends, tu vas la laisser conduire ta moto ? Ta précieuse moto ? J’hausse une épaule, la droite, avant de rire un peu. Je ne sais moi-même pas la réponse, et je ne la saurai surement jamais. Je verrai le moment venu. Je vais éviter de me torturer l’esprit. Même si ma Harley, c’est presque toute ma vie. Elle est si chère à mes yeux, comme d’autres pourraient idolâtrer leur animal. Moi, c’est une moto, une Harley, chacun son truc. Mon regard se glisse sur mon ami alors que je l’écoute se confier. Il me parle de son cœur, de ses sentiments. D’Oswald. Sa Oswald. Je reste attentif, parce que je sais ô combien elle est importante à ses yeux. Ce n’est jamais simple une histoire amoureuse, c’est toujours même un peu trop compliqué. L’amour c’est beau, l’amour c’est fort, mais parfois bordel, on s’en passerait bien. Je sais bien, dis-je doucement. J’hoche ma tête doucement, observe encore Arthur et me rends compte qu’il a autre chose en tête. Je le sens, je ne sais pourquoi. Comme pour l’inciter à continuer, je reste silencieux, je prends même le temps de boire une gorgée de ce délicieux whisky. Elle était enceinte. J’étais au téléphone avec elle, lorsque j’ai été…kidnappé. Le choc lui a fait perdre le bébé presque instantanément. Je reste sans voix, mais de toute façon, qu’est-ce que je peux dire ? Je ne m’y attendais pas, je n’aurais jamais été prêt à entendre une telle nouvelle. Je me pince les lèvres, un silence qui ne me gêne en aucun cas qui s’installe entre nous. Je passe finalement ma main sur mon visage, avant de la laisser glisser jusqu’à ma barbe. Ce serait idiot de demander comment elle se sent après ça. Même toi. Parce que c’est évident. On ne sort jamais indemne d’un tel choc, et je sais qu’Arthur comme Oswald sont dévastés. Qu'est-ce que la vie peut être une belle chienne quand elle s'y met. Qu'est-ce que je peux la détester un peu plus chaque jour. La voir détruire des vies, des personnes. Des amis, mes amis, et ça me tue de les savoir broyer du noir. Un jour, la vie nous offre les plus belles fleurs, les plus beaux moments et le bonheur à souhait. Puis, sans prévenir, elle nous frappe violemment, nous donne des coups au visage, au coeur. Elle nous détruit, nous réduit à néant puis continue son chemin jusqu'à sa prochaine victime. Je veux juste que tu saches que je suis là. Je ne peux rien faire de spécial, ou simplement continuer d’être l’ami que j’ai toujours été. Arthur, il a le regard vide, cette expression de grande tristesse sur le visage. Vous êtes présents l’un pour l’autre … C’est le meilleur remède.


code by black arrow
SUN GOES DOWN :: Los Angeles :: Central :: Westwood :: O'Haras
May the luck of the Irish be with you! (jens)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 


Sauter vers: