Jaerah ✳ be my weakness.


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : : 23/08/2017
Messages : : 116
Points : : 341
Avatar : : Cole Sprouse
Pseudo internet / prénom : : *.HURRiiCANE (Marine).
Crédits : : perséphone (av.) ; Breesus (sign.) J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 14 Février. Je suis : américaine et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : étudiant en quatrième année de communication. En dehors des cours je fais partie : du gang de Nazarov. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison miteuse à Watts Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs manies et côté coeur je suis : célibataire car l'amour c'est pour les faibles.
. :

Don't play with fire honey






With you all is beautiful






Bro for life


L. Jaeden Clarke
« JUSTICIA OMNIBUS »
- just lambda

( » ) Dim 3 Sep 2017 - 16:37


be my weakness
feat. Jaerah
La dernière fois que tu avais fais une rentrée c’était il y a plus de cinq ans, tu avais de vagues souvenirs, tu te souvenais que c’était bien la dernière chose que tu voudrais vivre mais, là tout était assez différent dans le fond. Tu n’agissais pas comme un gamin mais, tu te rendais enfin compte que tu étais en train de reprendre ta vie comme avant, que cette histoire était derrière toi. Enfin ça serait toujours présent dans ta vie, tu sentais toujours des regards sur toi, tu savais que les gens étaient en train de se demander comment un homme comme toi pouvait continuer ses études, comment tu avais pu rentrer de nouveau dans cette université alors que tu avais finis cinq ans dans une cellule. Malheureusement pour eux, les deuxièmes chances pouvaient exister, tu croyais en cette deuxième chance parce que tu avais plusieurs projets dans ton esprit, tu aimerais te détacher de tout ça, de sortir de ce fond sans fin et de reprendre ta vie entre tes mains. C’était peut-être idiot vu la façon que tu avais grandis, vu comment tu vivais depuis ton jeune âge mais, tu rêvais d’avoir ton diplôme, tu rêvais d’avoir au moins ça et que peut-être ton avenir ne serait pas aussi sombre que ton présent mais, c’était que de l’espoir actuellement. Tu ne savais pas si une telle chose était possible, tu devais passer devant beaucoup trop d’étapes avant tout ça, tu devrais tuer Nazarov pour que ton avenir soit moins sombre que ton présent mais, pour ça, tu devais attendre, tu devais prendre ton temps, te précipiter c’était juste signer ton arrêt de mort et ce n’était pas ce que tu voulais. Tu secouas la tête avant d’écouter les dernières minutes avant de sortir, tu te retrouvais qu’avec des gamins de vingt ans, tu devais être le plus âgé de ta promo mais, ça n’étonnait plus personne, tu allais sûrement t’en amuser comme à chaque fois. Tu trouvais toujours quelque chose pour t’amuser et en sortant de la salle, tes yeux finissaient par se poser sur une personne que tu connaissais. Enfin connaître n’était qu’un gros mot, tu la regardais un instant sachant qu’elle devait t’éviter comme la peste depuis la dernière fois, tu te retournas quand une jeune femme de ta promo venait te parler. Tu ne t’attendais pas un truc pareil, tu ne devais pas faire peur aux gamines ? Mais c’est vrai qu’elles étaient plutôt idiotes à cette âge, la phrase de merde que tu avais pu sortir à Red était vrai avec les plus jeunes, le danger était une bonne manière pour elles de se rendre plus intéressantes, de montrer qu’elles étaient des femmes maintenant alors qu’à tes yeux elles n’étaient que des gamines pleurnichardes.


© MADE BY SEAWOLF.



  Aujourd'hui, tous les crimes du monde se déroulent en direct, et nous sommes toujours aussi passifs. Peut-être même encore plus, parce que côtoyer de telles saloperies jour après jour nous anesthésie.
avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 299
Points : : 556
Avatar : : Sophie Turner
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu, princesse insouciante & Arthur, le torturé
Pseudo internet / prénom : : exotic (Sarah).
Crédits : : avatar : killer from a gang | sign : soon. J'ai : 22 ans et mon anniversaire est le : 11 Septembre. Je suis : irlandaise et mes origines sont : germano-américaines par mon père, irlandaises-norvégiennes par ma mère. En ce moment, je : étudiante en 1e année de master Musique (violoncelle) et Industrie de la musique, travaillant au Grausman's Chinese Theatre. En dehors des cours je fais partie : du club de musique et de chant. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Tri-Pi avec Victoria, la délurée & Ariella, la petite nouvelle. Ce qui m'attire ce sont : les hommes rebelles et côté coeur je suis : célibatarde, bien trop volage pour rester fidèle.
. :



♪ SHE WAS BORN WILD ♪
and sometimes we need people like her
____________________________



BEING INTO YOU IS LIKE
holding the sun and hoping i don't get burn
____________________________


BE THE PERSON
who make my life more better
____________________________



NOTHING IS IMPOSSIBLE
when you're around



samuel ♪ elena ♪ jae


Norah Bishop
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Lun 4 Sep 2017 - 21:41


be my weakness
feat. Jaerah
Reprendre les cours n'était en rien une bonne ou mauvaise chose. J'aimais tellement ma fillière que je faisais abstraction des inconvénients. Lorsqu'il s'agissait de musique, j'étais la plus assidue, la plus déterminée et la plus passionnée. Je n'étais pas du genre première de la classe, lèche botte des professeurs, mais ils savaient tous que dans ma bulle, je donnais le meilleur de moi-même avec de bons résultats et des bonnes choses. J'avais mes points faibles, mais j'étais excellente en composition et en pratique. Les Tri-Pi ne me remercieront jamais des réveils parfois trop tôt dans la maison, simplement parce que je leur enchaînais toutes les sonates de Bach ou de Vivaldi à la suite. Certaines râlaient, d'autres appréciaient ce réveil en douceur. Mais j'étais leur soeur, elles me soutenaient quoi qu'il arrive. Alors, forcément, la rentrée pour moi ce n'était que l'occasion de me perfectionner et d'apprendre de nouvelle chose. Après moultes cours interessants, je finis par me poser dans l'un des grands hall, mon violoncelle posé dans sa house près de moi. J'étais en train d'écrire un nouveau morceau, ou du moins, je galérais à l'écrire. Je tentais de faire le vide entre deux cours, avec mon casque sur la tête. J'imaginais les notes se succédaient, parfois en fixant un point devant moi, et en tapant la mesure comme un chef d'orchestre. C'était bon. C'était mauvais. Je n'arrivais pas à déceler le passage qui merdait, mais j'allais finir par y arriver. Dans ma bulle, je ne faisais pas attention aux passages incessants des étudiants. Certains courraient pour aller en cours, d'autres en sortaient. J'écrivais un nouveau passage, gribouillant quelques notes, et releva la tête, en penchant légèrement la tête à gauche. J'étais en train de chanter ces notes, en fixant devant moi et finit par reconnaître un blouson en cuir. Il parlait à une nana que je ne connaissais pas, et à l'instant même où je réalisais qui c'était. Mes notes s'évaporèrent aussitôt laissant un parfait néant. Je restais plantée là une seconde lorsque son regard croisa le mien pour la première fois. Je détournais la tête, la ramenant vers mon cahier. Putain, Norah. Depuis quand tu fuis le regard d'un homme, hein ?


© MADE BY SEAWOLF. @L. Jaeden Clarke


She was made of all complicated things
but she always had a simplicity in the way she laughed. And that’s all she ever wanted, to understand her while she was out trying to make sense of her soul and the handful of flowers blooming from the top of her skull.
avatar
Date d'inscription : : 23/08/2017
Messages : : 116
Points : : 341
Avatar : : Cole Sprouse
Pseudo internet / prénom : : *.HURRiiCANE (Marine).
Crédits : : perséphone (av.) ; Breesus (sign.) J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 14 Février. Je suis : américaine et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : étudiant en quatrième année de communication. En dehors des cours je fais partie : du gang de Nazarov. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison miteuse à Watts Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs manies et côté coeur je suis : célibataire car l'amour c'est pour les faibles.
. :

Don't play with fire honey






With you all is beautiful






Bro for life


L. Jaeden Clarke
« JUSTICIA OMNIBUS »
- just lambda

( » ) Mer 6 Sep 2017 - 18:35


be my weakness
feat. Jaerah
Tu retrouvais tout ce qui t’avais été privé pendant cinq ans, c’était souvent dans ces moments là qu’on se rendait compte de la valeur des choses et c’était le cas pour toi, tu te rendais compte à quel point tu avais besoin de ses cours pour avoir un avenir digne de ce nom, pour te sortir de ce monde, un peu comme ton demi-frère. Il était policier loin de ce monde de merde dans lequel tu grandissais encore et encore, ce qui t’avais moins manqué c’était les gens. Tu étais encore devenu un peu plus associable, tu ne posais tes yeux sur personne, n’allait vers aucune personne, préférant vers tes travaux seul qu’être avec une personne qui te prendrait de toute manière la tête. Puis ils étaient beaucoup à s’éloigner dans tu arrivais, encore une fois ta réputation te suivait, tes actes avaient été répétés de nombreuses fois mais, tu assumais totalement ton passé, tu ne t’en cachais absolument pas. Certaines personnes comme les jeunes femmes qui étaient venues te parler n’avaient pas peur, justement c’était le danger qui te rendait intéressant à leur yeux, tu étais le danger, le changement dans leurs vies qui étaient réglés depuis des semaines, depuis leurs naissances enfin de compte. Tu passas ta langue sur tes lèvres continuant de parler enfin répondant souvent par mono syllabe alors que tu avais croisés un regard que tu connaissais. C’était étrange de dire une telle chose, de dire que tu connaissais ce regard alors que tu l’avais vu que deux fois dans ta vie enfin maintenant trois. Tu étais encore plus idiot à compter le nombre de fois que tu avais pu voir la jeune femme, franchement tu étais minable pour le coup mais, bon personne à part était au courant et heureusement d’ailleurs. Tu évitais son regard pourtant c’était plus fort que toi, tu ne savais pas ce qu’il y avait chez la jeune femme mais, tu étais incapable de ne pas poser tes yeux sur elle. Elle était attirance, tu ne pouvais pas le nier, elle était loin d’être comme toutes les autres, il était peut-être là le souci dans tout ça. Enfin tu n’en savais rien, tu étais seulement en train de la regarder se concentrer sur une quelconque feuille, t’aimerais bien voir ce qu’elle faisait mais, très vite on te rappelait à l’ordre. Tu sentais une main sur toi, tu ne pouvais pas faire autrement que de lancer un regard noir à cette personne en lui faisant rapidement comprendre que ce n’était pas une chose à faire. Elle avait entendue parler de toi, tu avais été capable de tuer une fois, pourquoi tu ne pourrais pas le faire une deuxième fois hein ? Tu essayais de lui faire comprendre avec ton regard, tu ne savais pas si tu allais réussir ou pas mais, tu détestais ce qu’elle venait de faire.


© MADE BY SEAWOLF.



  Aujourd'hui, tous les crimes du monde se déroulent en direct, et nous sommes toujours aussi passifs. Peut-être même encore plus, parce que côtoyer de telles saloperies jour après jour nous anesthésie.
avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 299
Points : : 556
Avatar : : Sophie Turner
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu, princesse insouciante & Arthur, le torturé
Pseudo internet / prénom : : exotic (Sarah).
Crédits : : avatar : killer from a gang | sign : soon. J'ai : 22 ans et mon anniversaire est le : 11 Septembre. Je suis : irlandaise et mes origines sont : germano-américaines par mon père, irlandaises-norvégiennes par ma mère. En ce moment, je : étudiante en 1e année de master Musique (violoncelle) et Industrie de la musique, travaillant au Grausman's Chinese Theatre. En dehors des cours je fais partie : du club de musique et de chant. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Tri-Pi avec Victoria, la délurée & Ariella, la petite nouvelle. Ce qui m'attire ce sont : les hommes rebelles et côté coeur je suis : célibatarde, bien trop volage pour rester fidèle.
. :



♪ SHE WAS BORN WILD ♪
and sometimes we need people like her
____________________________



BEING INTO YOU IS LIKE
holding the sun and hoping i don't get burn
____________________________


BE THE PERSON
who make my life more better
____________________________



NOTHING IS IMPOSSIBLE
when you're around



samuel ♪ elena ♪ jae


Norah Bishop
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Jeu 7 Sep 2017 - 22:24


be my weakness
feat. Jaerah
L'empreinte de ses iris sombres s'imprimaient sur mes notes. Je n'arrivais pas à penser clair en sa présence, ou du moins lorsque je savais qu'il était proche. Je ne saurai dire pourquoi je réagissais ainsi. Etait-ce parce qu'au plus profond de moi, je devais reconnaître qu'il m'attirait ? Ou était-ce parce qu'il me rappelait mes pires peurs et mes moments les plus bas ? Peut-être un peu des deux. Il m'intriguait, c'était certain. L'envie de le rejoindre était indéniable, mais je ne le fis pas. Je n'avais pas envie de me brûler les ailes une seconde fois. Je n'étais pas d'attaque pour contrer du pur Jaeden. Alors, bêtement et assidûment, je tentais de me remettre à bosser en vain. La musique était éphémère. Il suffisait d'une simple distraction pour vous empêcher à vous y remettre. Je me haïssais de ne pas mise dans un endroit plus calme, plus intimiste. Déglutinant, je releva une seconde fois la tête pour voir s'il était toujours là. Il n'avait pas bouger d'un pouce, discutant toujours avec cette même personne. C'est à ce moment précis que Jane décida à apparaître. « Il est canon hein ? » Elle me fit sursauté, en s'installant prêt de moi, posant son violon sur la table. « Le petit nouveau. » Mon regard s'était instantanément retourner vers elle, et lorsqu'elle désigna Jae, je la suivis des yeux. Une chose me frappa une seconde :  avait-il au moins connu la fac avant de partir en prison ? Venait-il de reprendre ses études où il les avait laissé, comme si rien ne s'était passé ? Que faisait-il d'ailleurs ? « Toutes les filles bavent devant lui. Il est pas parfait, je trouve, mais il a ce petit quelque chose qui me fait fondre. » « Ca va, on a compris je crois. » « Olala, t'es de mauvaise humeur. » Ce n'était en rien une question, plutôt une affirmation. J'étais en pelote, je devais l'avouer. Je ne l'étais pas il y a quelques minutes. Et alors que mon regard rencontra de nouveau le regard de Jae, je su que c'était sa faute. A quelques mètres de moi, il avait déjà de l'influence sur moi. Patéthique. « Faut que j'y ailles. Tu viens ce soir ? » « Je crois. » dis-je en faisant mine de me remettre à mes partitions.

***

L'appartement était un peu petit. Rien a voir avec les grandes maisons des confréries. Nous étions dans un appartement d'un étudiant lambda qu'on avait en commun. C'était la reprise, certes, mais certains avaient jugé qu'une petite soirée pausé entre amis ne ferait pas de mal pour retrouver des têtes, mieux connaître les nouveaux. Violoncelle sur le dos, j'entrais dans le petit salon en constatant que certains étaient déjà là, voir pratiquement tout le monde. Certains par terre, d'autres sur des chaises. Je fis un bonsoir collectif, en posant mon instrument dans un coin, avant de relever la tête. Son sourire me frappa en premier. Il était encore là, assis un peu en défonce, à me regarder intensément. Ce mec me suivait, c'était pas possible.


© MADE BY SEAWOLF. @L. Jaeden Clarke


She was made of all complicated things
but she always had a simplicity in the way she laughed. And that’s all she ever wanted, to understand her while she was out trying to make sense of her soul and the handful of flowers blooming from the top of her skull.
avatar
Date d'inscription : : 23/08/2017
Messages : : 116
Points : : 341
Avatar : : Cole Sprouse
Pseudo internet / prénom : : *.HURRiiCANE (Marine).
Crédits : : perséphone (av.) ; Breesus (sign.) J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 14 Février. Je suis : américaine et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : étudiant en quatrième année de communication. En dehors des cours je fais partie : du gang de Nazarov. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison miteuse à Watts Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs manies et côté coeur je suis : célibataire car l'amour c'est pour les faibles.
. :

Don't play with fire honey






With you all is beautiful






Bro for life


L. Jaeden Clarke
« JUSTICIA OMNIBUS »
- just lambda

( » ) Sam 9 Sep 2017 - 21:10


be my weakness
feat. Jaerah
Tu la regardais elle et tant pis si ça ne plaisait à celle qui était devant tes yeux, tu ne lui avais rien demandé de toute manière, tu regardais Red bien avant qu’elle ne pointe son regard, tu ne pouvais pas vraiment faire autrement. Tu pourrais simplement aller vers elle, engager la conversation mais, ça s’est ce que les autres mecs seraient capables de faire, rien de mieux pour savoir qu’une fille avait une trop grande importance à leur yeux et toi tu restais dans ton coin, ce n’était pas mieux parce que tes yeux se posèrent sans cesse vers elle, sur elle rien que pour voir ce qu’elle était capable de faire, ce qu’elle faisait et tu rencontrais quelque fois son regard. Ça te faisais sourire dans le fond et au moins, ça prouvait qu’elle aussi avait ce besoin de poser ses yeux sur toi, qu’elle avait besoin de regarder ce que tu étais capable de faire. Puis tu entendis vaguement une invitation, tu n’avais même pas réussie à faire peur à la cruche qui avait été devant toi mais, tu allas pointer ton nez à cette fameuse soirée. Il fallait bien que tu passes pour un étudiant lambda non ? Bien que tu ne serais jamais aussi ennuyant qu’eux.

Tu étais arrivé depuis quelques minutes maintenant, tu avais cette jeune femme encore contre toi essayant d’attirer sans cesse ton attention. Tu regardais toujours ailleurs gardant la même attitude, répondant par monosyllabe et encore quand tu répondais. Elle t’ennuyait, tu ne pouvais pas faire semblant, tu n’étais pas comme ça, pas du tout et sans qu’elle ne s’y attende, tu pris enfin la parole mais, vraiment tu allais dire plus qu’un mot. « On t’as déjà dis que tu étais ennuyante ? Parce que c’est le cas. » Tant pis si ça lui faisait du mal ou quoi que ce soit et c’était le cas, tu laissais un petit rire sortir de ta bouche en voyant qu’elle prenait ses affaires pour aller voir une de ses amies ou tu ne savais quoi. Du calme, enfin ça te faisais du bien. Tu fermais les yeux un moment avant de les ouvrir une nouvelle fois en la voyant devant toi, tu ne tournas pas ton regard cette fois-ci à quoi bon ? Elle avait vue que tu la regardais dans les couloirs, tu laissais un sourire grandir sur tes lèvres montrant clairement que tu étais heureux de la voir, ce n’était pas de l’amusement pour le coup. Tu ne savais pas ce qu’il se passait mais, tu étais heureux, tout simplement. Et c’était vraiment étrange de ta part de dire une telle chose, de ressentir une telle chose et pourtant c’était le cas, tu étais heureux et tu n’avais pas envie de le cacher ce soir, parce que personne n’irait tout raconter, personne ne serait au courant surtout pas ton gang malgré tout ça, tu restais à ta place, tu en montrais déjà assez tu n’allais pas en faire trop non plus.



© MADE BY SEAWOLF.



  Aujourd'hui, tous les crimes du monde se déroulent en direct, et nous sommes toujours aussi passifs. Peut-être même encore plus, parce que côtoyer de telles saloperies jour après jour nous anesthésie.
avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 299
Points : : 556
Avatar : : Sophie Turner
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu, princesse insouciante & Arthur, le torturé
Pseudo internet / prénom : : exotic (Sarah).
Crédits : : avatar : killer from a gang | sign : soon. J'ai : 22 ans et mon anniversaire est le : 11 Septembre. Je suis : irlandaise et mes origines sont : germano-américaines par mon père, irlandaises-norvégiennes par ma mère. En ce moment, je : étudiante en 1e année de master Musique (violoncelle) et Industrie de la musique, travaillant au Grausman's Chinese Theatre. En dehors des cours je fais partie : du club de musique et de chant. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Tri-Pi avec Victoria, la délurée & Ariella, la petite nouvelle. Ce qui m'attire ce sont : les hommes rebelles et côté coeur je suis : célibatarde, bien trop volage pour rester fidèle.
. :



♪ SHE WAS BORN WILD ♪
and sometimes we need people like her
____________________________



BEING INTO YOU IS LIKE
holding the sun and hoping i don't get burn
____________________________


BE THE PERSON
who make my life more better
____________________________



NOTHING IS IMPOSSIBLE
when you're around



samuel ♪ elena ♪ jae


Norah Bishop
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Lun 11 Sep 2017 - 22:43


be my weakness
feat. Jaerah
Je ne saurai dire ce qui était le plus agaçant. Le fait que je le retrouve chez l'un de mes amis, assis sur l'un des canapés à la cool, comme s'il faisait parti de ce cercle, ou le fait qu'il me regarde avec une telle dévotion qu'elle me mettait mal à l'aise. Ses lèvres s'étiraient dans un sourire satisfait qu'il me m'agaçait tout autant. Bizarrement, si je m'étais sentie assurée et confiante les deux premières fois que je l'avais croisé, aujourd'hui, je ne savais pas comment réagir. Peut-être parce que j'avais pris conscience de sa véritable nature et qu'elle me faisait peur. Hélas, sa noirceur était une des choses qui m'attirait chez lui. Il avait ce petit truc en plus que tous les autres n'avaient pas. Alors, je tentais de faire attention aux autres plutôt qu'à lui, mais étant assise en face, c'était assez compliqué d'éviter son regard insistant. Les autres discutaient, m'incluant parfois dans la conversation ou autres. C'est alors qu'un des mecs eut une bonne idée : « On joue ? » Il avait pris une bouteille de bière vide, et la déposa au milieu de la table. Chouette, le jeu de la bouteille. « C'est pas un peu has been, Tyler ? » dis-je finalement en buvant une gorgée de ma Leffe. « Je croyais que t'étais pas prude Norah.» Je ne l'étais pas, mais ce jeu là était digne de lycéen pré-pubères ;  je ne savais pas que certains y jouaient de nouveau. Finalement, j'haussais les épaules. « Je t'en prie...» dis-je alors que certains s'installaient autour de la table. Je ne bougeais pas. Jae non plus. Il regardait simplement comment la soirée allait évoluer. La bouteille commença à tourner, certains devant s'embrasser, d'autres devant faire des défis. Quand vient le tour de Tyler, il sourit et finit par dire mon nom : « Tiens, Norah... va donc embrasser...» Je me redresse. Il tourne la roue. En soit, embrasser n'importe qui ne me dérangerait pas. Fille ou garçon, qu'importe, mais...Jae. Bordel, ça non. Je mourrais avant d'atteindre ses lèvres. La bouteille ralentis, tourne une fois dernière fois, et s'arrête directement sur Jaeden. J'humecte mes lèvres en sentant cette frustration grandissante. C'est une blague ? Je ne lui avais pas adresser un seul mot de la soirée, je faisais comme s'il n'existait pas, et voilà maintenant que je devais l'embrasser. Si je refusais, j'aurai quoi ? Des jugements de la part des autres et une réflexion de sa part. Lequel serait le plus insupportable ? Sa réflexion, je pense. Alors, sans savoir comment réagir, je le dévisage, le défis du regard pour savoir ce qu'il compte faire. Au fond, lui non plus n'a pas décoché un mot de la soirée.

© MADE BY SEAWOLF. @L. Jaeden Clarke


She was made of all complicated things
but she always had a simplicity in the way she laughed. And that’s all she ever wanted, to understand her while she was out trying to make sense of her soul and the handful of flowers blooming from the top of her skull.
avatar
Date d'inscription : : 23/08/2017
Messages : : 116
Points : : 341
Avatar : : Cole Sprouse
Pseudo internet / prénom : : *.HURRiiCANE (Marine).
Crédits : : perséphone (av.) ; Breesus (sign.) J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 14 Février. Je suis : américaine et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : étudiant en quatrième année de communication. En dehors des cours je fais partie : du gang de Nazarov. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison miteuse à Watts Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs manies et côté coeur je suis : célibataire car l'amour c'est pour les faibles.
. :

Don't play with fire honey






With you all is beautiful






Bro for life


L. Jaeden Clarke
« JUSTICIA OMNIBUS »
- just lambda

( » ) Dim 17 Sep 2017 - 11:31


be my weakness
feat. Jaerah
Cette soirée était autant ennuyante que toutes les autres, il se demandait bien ce qu’il pouvait foutre ici, pourquoi il avait accepté une telle chose parce que ça ne lui ressemblait tellement pas mais, il devait jouer à l’étudiant idéal non ? Il devait se fondre dans la masse avec les autres et c’était ce qu’il faisait, il était dans cette pièce entouré de personnes qu’il ne connaissait pas, des personnes qui ne seront jamais ses amis parce qu’il n’était pas comme tout le monde. Il n’était pas comme eux ayant une petite vie tranquille avec papa et maman, lui son père était mort et il n’avait pas eu le temps de le connaitre et pour sa mère n’en parlons pas. Il avait grandit avec son demi-frère, il avait du s’élever tout seul en quelque sorte et même s’il avait pris un chemin plutôt sombre, il s’en sortait pas trop mal. Il n’était pas mort, il se trouvait assez discret sauf quand il avait finis en prison mais, les erreurs ça arrivait à tout le monde. Pour le moment, il se concentrait sur la jeune femme qui était devant lui, cette rousse qui avait en quelque sorte pris une place dans sa vie, bien qu’il aimerait que ce soit différent. Elle était comme toutes les autres non ? Pas vraiment alors, il souriait bêtement ne le cachant pas, ses yeux posaient sur elle et il ne faisait rien d’autre que ça ou de boire la bière qu’il avait entre les mains. Puis son attention se reposa sur la pièce, sur les autres et il entendant la demande, l’idée que venait de proposer un type. Tu levais les yeux au ciel avant de répondre par l’affirmatif en disant que tu participerais à ce jeu idiot, peut-être qu’il finirait par rire un peu. Puis il se déroulait ce jeu sans que tu ne fasses rien, tu attendais simplement avant qu’on ne des que cela soit à ton tour de faire un quelconque défi, tu doutais qu’on te fasse embrasser une personne dans cette pièce. Tout le monde savait qui il était, ce qu’il avait fais et pourtant, il regardait la bouteille qui pointait vers lui et il savait qui était l’autre personne qui était concerné face à cette action. Ses yeux se relevèrent pour se poser sur elle, attendant de voir ce qu’elle allait faire ou ne pas faire justement et ce n’était pas faire, elle le regardait simplement, le défiant du regard. Son sourire augmenta ne pouvant pas se retenir, elle pensait vraiment qu’il allait s’en priver ? Jamais. Il finit par se relever avant de se diriger vers elle, il lui tendit la main pour qu’elle se relève avant de s’approcher d’elle pour faire en sorte que sa bouche rencontre la sienne, pas un baiser tout simple où il n’y avait que rencontre des deux bouches, il allait beaucoup plus loin tout en la collant contre lui. Il en avait peut-être envie depuis un moment, envie de goûter ses lèvres et il se détacha reculant comme ci de rien était avant de retourner à sa place, pour faire comme ci de rien était, comme ci il n’avait pas été perturbé de sentir pour la première fois ses lèvres contre les siennes.


© MADE BY SEAWOLF.



  Aujourd'hui, tous les crimes du monde se déroulent en direct, et nous sommes toujours aussi passifs. Peut-être même encore plus, parce que côtoyer de telles saloperies jour après jour nous anesthésie.
avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 299
Points : : 556
Avatar : : Sophie Turner
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu, princesse insouciante & Arthur, le torturé
Pseudo internet / prénom : : exotic (Sarah).
Crédits : : avatar : killer from a gang | sign : soon. J'ai : 22 ans et mon anniversaire est le : 11 Septembre. Je suis : irlandaise et mes origines sont : germano-américaines par mon père, irlandaises-norvégiennes par ma mère. En ce moment, je : étudiante en 1e année de master Musique (violoncelle) et Industrie de la musique, travaillant au Grausman's Chinese Theatre. En dehors des cours je fais partie : du club de musique et de chant. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Tri-Pi avec Victoria, la délurée & Ariella, la petite nouvelle. Ce qui m'attire ce sont : les hommes rebelles et côté coeur je suis : célibatarde, bien trop volage pour rester fidèle.
. :



♪ SHE WAS BORN WILD ♪
and sometimes we need people like her
____________________________



BEING INTO YOU IS LIKE
holding the sun and hoping i don't get burn
____________________________


BE THE PERSON
who make my life more better
____________________________



NOTHING IS IMPOSSIBLE
when you're around



samuel ♪ elena ♪ jae


Norah Bishop
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Jeu 21 Sep 2017 - 11:49


be my weakness
feat. Jaerah
Je ne cesse de le regarder. Je voudrais pouvoir déchiffrer ses pensées en un rien de temps, mais je n’y arrive pas. Son regard étincelle, son sourire est fourbe, toute son expression est contradictoire. Je ne sais pas s’il relèvera le défi ou s’il m’enverra prêtre comme il l’a déjà fait. Je ne sais pas si j’arriverai à supporter sa proximité, à ses lèvres attractives. A vrai dire, je crains plus de ma réponse à lui que de sa réponse à moi. Je ne veux rien de lui, pas même une moindre aide. Il avait été clair l’autre nuit ; pourtant depuis que l’idée avait été lancée, je ne cessais de regarder sa fine bouche qui s’étirait dans un sourire satisfait. Nos regards se défiaient. Qui allait faire le premier pas ? Qui allait se décider à bouger pour affirmer à l’autre qu’il était prêt ? Le temps semblait se suspendre. Je me foutais des autres, et de ce qu’on leur diffusait. Seul comptait son regard sombre. Et pour la première fois de ma vie, j’eus l’impression de perdre pied. La musique m’avait beaucoup apporté, elle me faisait oublier n’importe quoi, mais là…lui…C’était différent. Entièrement différent. Je frémissais sur la signification de ce que mon corps me dictait.

Lorsqu’il finit par se lever, il avait cédé. Il continuait de me regarder au moment où il me tendit la main. Le désirait-il tout autant ce baiser ? Ressentait-il la même chose que moi ? J’hésitais une seconde, mais à la minute où ma main se posa dans la sienne, je ressentis une étrange vague de chaleur. Ce n’était plus cette vague sombre destructive qu’il avait l’habitude de nous montrer. Non, je pouvais ressentir ce volcan qu’il était, cette explosion en lui, en moi, et un frisson parcourus mon échine. Il se rapproche, alors que mes yeux capturent le mordoré de ses iris. J’ai le souffle coupée, j’ai le cœur qui bats trop vite et cette sensation au creux de la gorge. Désagréable et tentatrice. Il me rapproche doucement de lui, sa main glissant derrière mon dos dans un frisson encore plus surprenant, ses lèvres se posent sur les miennes. Elles étaient douces, elles étaient farouches. Sa langue finit par s’insinuer dans ma bouche, et se lia avec la mienne. Je perdis pied. S’il ne me retenait pas, j’aurai certainement pu montrer ma faiblesse. Il m’emportait par-delà cette ville, par-delà ce monde. J’eus envie que ce baiser dure à jamais tellement je pouvais à ce moment précis lire en lui bien plus qu’il ne le pensait. Mais il se détacha de moi. Il recula d’un pas, et sans même daigner me regarder alla se rasseoir, me laissant un instant totalement ébahis. Ma langue humidifia mes lèvres, rapidement et je fis mine de m’asseoir sous les regards impressionnés des autres. Je continuais de le regarder, mais il ne montrait plus rien, il était de nouveau cet être insolant et rebelle. Seule la voix de Tyler vint rompre le silence imposant : « Bah dis donc, Norah. Si t’embrasse tout le monde comme ça, je veux bien être le suivant. »


© MADE BY SEAWOLF. @L. Jaeden Clarke


She was made of all complicated things
but she always had a simplicity in the way she laughed. And that’s all she ever wanted, to understand her while she was out trying to make sense of her soul and the handful of flowers blooming from the top of her skull.
avatar
Date d'inscription : : 23/08/2017
Messages : : 116
Points : : 341
Avatar : : Cole Sprouse
Pseudo internet / prénom : : *.HURRiiCANE (Marine).
Crédits : : perséphone (av.) ; Breesus (sign.) J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 14 Février. Je suis : américaine et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : étudiant en quatrième année de communication. En dehors des cours je fais partie : du gang de Nazarov. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison miteuse à Watts Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs manies et côté coeur je suis : célibataire car l'amour c'est pour les faibles.
. :

Don't play with fire honey






With you all is beautiful






Bro for life


L. Jaeden Clarke
« JUSTICIA OMNIBUS »
- just lambda

( » ) Mer 27 Sep 2017 - 17:05


be my weakness
feat. Jaerah
A force de le regarder, il avait fait ce premier pas mais, à ses yeux ça voulait dire beaucoup de choses mais, heureusement que pour les autres ça ne serait que l’histoire d’un stupide jeu, d’un baiser qu’il devait partager avec la rousse qui était devant lui depuis le début de la soirée, depuis qu’elle avait passé cette porte et qu’il l’avait remarqué. Assez rapidement d’ailleurs, comme ci il n’avait attendu que ça depuis qu’il avait été invité, peut-être que c’était le cas, peut-être qu’une part de lui attendait seulement l’arrivé de celle qui était loin de le laisser si indifférent que ça sauf que Jaeden il était doué pour cacher ça, il était doué pour ne rien montrer et c’était exactement ce qu’il allait faire avec la jeune femme. Il allait la faire fuir, il allait faire en sorte qu’elle ne remarque que le monstre qui vivait en lui, qu’elle prenne directement la fuite en sa présence. Mais il s’accordait un moment de faiblesse – ou de plaisir, il ne savait pas trop pour le coup et il alla la rejoindre pour réaliser ce défi qui l’arranger actuellement. Passant sa langue sur ses lèvres, il la fit se lever avant de sceller les deux bouches ensemble rapidement, loin de faire les choses comme les autres, il se laissait totalement aller, l’embrassant fougueusement devant les autres, profitant totalement de ce moment qu’il n’aurait plus avant un très long moment parce que c’était comme ça entre eux, cette attraction était présente mais, ils étaient sûrement un peu trop fiers pour l’avouer, pour se laisser aller à cette chose si bonne mais, beaucoup plus dangereuse. Il se recula reprenant son attitude de petit con, fermant son visage, ne laissant plus rien voir et même pas un sourie, tout ça s’était finis. Il redevenait celui qu’il était, même si intérieurement il espérait l’avoir chamboulée, il espérait qu’elle se rappellerait encore longtemps de ce moment. En tout cas, c’était son cas à lui et ça le faisait bien chier au passage, il aimerait tellement agir avec elle comme ci elle était comme toutes les autres, qu’une fille qui serait de passage dans sa vie et qu’il ne désirait pas autant. Puis il n’écoutait plus tellement la suite de la soirée, il était là sans vraiment l’être, ailleurs totalement, ce qui était loin de lui ressembler. Lui qui écoutait tout le temps, qui essayait d’avoir le plus d’informations sur les autres pour les utiliser par la suite, il était comme ça, il était un profiteur mais, ce baiser l’avait carrément changés pour le coup. Il finit par se lever sans jamais lancer un regard à la rousse, prenant la fuite pour ne pas assumer ce qui venait de se passer, pour ne pas la voir poser sa bouche contre celle d’un autre ou d’une autre, on ne savait jamais. Est-ce qu’il ne venait pas de se faire piéger pour le coup ?


© MADE BY SEAWOLF.



  Aujourd'hui, tous les crimes du monde se déroulent en direct, et nous sommes toujours aussi passifs. Peut-être même encore plus, parce que côtoyer de telles saloperies jour après jour nous anesthésie.
avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 299
Points : : 556
Avatar : : Sophie Turner
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu, princesse insouciante & Arthur, le torturé
Pseudo internet / prénom : : exotic (Sarah).
Crédits : : avatar : killer from a gang | sign : soon. J'ai : 22 ans et mon anniversaire est le : 11 Septembre. Je suis : irlandaise et mes origines sont : germano-américaines par mon père, irlandaises-norvégiennes par ma mère. En ce moment, je : étudiante en 1e année de master Musique (violoncelle) et Industrie de la musique, travaillant au Grausman's Chinese Theatre. En dehors des cours je fais partie : du club de musique et de chant. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Tri-Pi avec Victoria, la délurée & Ariella, la petite nouvelle. Ce qui m'attire ce sont : les hommes rebelles et côté coeur je suis : célibatarde, bien trop volage pour rester fidèle.
. :



♪ SHE WAS BORN WILD ♪
and sometimes we need people like her
____________________________



BEING INTO YOU IS LIKE
holding the sun and hoping i don't get burn
____________________________


BE THE PERSON
who make my life more better
____________________________



NOTHING IS IMPOSSIBLE
when you're around



samuel ♪ elena ♪ jae


Norah Bishop
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Dim 8 Oct 2017 - 20:35


be my weakness
feat. Jaerah
Le contact de ses lèvres avaient brûlés les miennes. Les vibrations de ce baiser me donnaient encore des frissons. L’empreinte de sa main dans mon dos m’électrifiait encore. Mon cœur serré était définitivement chamboulé. Je ne pouvais le nier : Ce gars avait creusé une faiblesse en moi. Une faiblesse que je n’osais imaginé aussi grande. Il n’était en rien le genre de gars que j’appréciais. Arrogant. Terrifiant. Grande gueule. Mystérieux. C’était une tête-à-claque, et la plupart du temps, lorsqu’il jouait son prétentieux, je n’avais qu’une envie : le gifler. Mais là, c’était différent. Mes lèvres ne supportaient plus la distance, elle avait envie de se replonger dans cette sombre équation. Elles avaient envie de retrouver cette chaleur et ce volcan, cette tentation et cette envie. J’avais tout connu, mais jamais je n’avais éprouvé un baiser aussi dérangeant. Le fait qu’il m’ignore royalement par la suite faisait parti de son show ; j’en étais persuadée. Etre plus distant pour être plus poignant. C’était son petit jeu, sa personnalité. Il aimait être contradiction. J’avais beau faire semblant de faire pareil, il avait pénétré mes entrailles et j’étais incapable de détourner le regard. Faible ? Non, juste chamboulée. Le jeu avait repris et j’avais évité toutes les défis ou toutes questions hasardeuses. Il avait finalement décidé que c’était assez, se levant sans dire un mot, et claquant la porte rapidement. Jaeden était ainsi. Une ombre sauvage dont la présence était éphémère. Il n’était pas docile. Il n’était pas compréhensible. Il faisait simplement en fonction de ses envies, et je dus avouer que lorsqu’il claqua la porte derrière lui, je finis par pousser le peu de souffle qu’il me restait dans les poumons. Depuis quand étais-je en apnée ? Omnubilée par lui ? Je frissonnais et bus mon verre d’une traite. « Ca va ? » La voix rassurante mais curieuse de Jane se percuta en moi bien plus que je ne le pensais. « Oui, je suis juste fatiguée. » Elle me sourit timidement avant de se replonger dans le jeu. Alors, je me levais à mon tour, décidant qu’il était temps de partir aussi. La journée avait été éprouvante. Ce baiser avait vidé toute énergie en moi, comme si ce démon avait aspiré mon âme, mon essence. Il ne restait qu’une seule chose : son souvenir net et précis de sa main vive et chaleureuse dans mon dos, de ses lèvres humides et sucrés sur les miennes, de sa langue persuasive et démoniaque. Si la rentrée avait toujours été une période que j’affectionnais tant, la proximité avec Jaeden l’avait bien trop tourmentée. J’allais être hantée – je le savais – de ce contact bien longtemps. La question était simple maintenant : allais-je en faire quelque chose ? Ou simplement décidée d’ignorer ce souvenir ?

© MADE BY SEAWOLF. @L. Jaeden Clarke


She was made of all complicated things
but she always had a simplicity in the way she laughed. And that’s all she ever wanted, to understand her while she was out trying to make sense of her soul and the handful of flowers blooming from the top of her skull.
SUN GOES DOWN :: UCLA :: Sycamore Court
Jaerah ✳ be my weakness.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 


Sauter vers: