we're on a mission to prove everybody wrong ∞ jaimie


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : : 02/06/2017
Messages : : 1023
Points : : 767
Avatar : : Chloe Bennet.
Autres comptes : : zeppelin p., warren w. & elena b.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : prométhée. (avatar) & tumblr (gifs) J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 31 janvier. Je suis : anglaise et mes origines sont : inconnues. En ce moment, je : ambulancière en chef dans l'une des casernes de LA et mère à temps plein. Si jamais vous me cherchez, j'habite : une villa fraîchement acquise à Beverly Hills avec l'homme de ma vie et ma fille. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : en couple avec le prince charmant (à quelques choses près). Éperdument amoureuse d'Arthur quoi.
. :
my arms are open
i can't unfeel your pain. i can't undo what's done. i can't send back the rain but if i could i would my love.


i wanna feel your love
oh we're in love aren't we? hands in your hair, fingers and thumbs baby. i feel safe when you're holding me near.


i'm so terrified
show me what it’s like to be the last one standing. and teach me wrong from right and i’ll show you what i can be.
the family you choose
there are some people in life that make you laugh a little louder, smile a little bigger.


burn it to the ground
we’re going off tonight to kick out every night, take anything we want, drink everything in sight. We’re going till the world stops turning.



(en cours)
CAËL + JAIMIE + NATALIA + ROXANE (2) + LUCCA + ARTHUR (6) + EVENTS HALLOWEEN + SVEN + JENNY + IRINA + BRIANNA


Oswald Holmes
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mar 5 Sep 2017 - 22:25

oswald & jaimie

❝ We're on a mission to prove everybody wrong ❞

Le cerveau retourné par une journée trop longue aux urgences à donner que trop d’ordres à mes internes en faisant tout pour passer l’envie de les étrangler un à un, je finis par quitter l’hôpital plus soulagée que jamais. L’odeur de désinfectant et de médicaments me suit alors que je gagne ma voiture et rejoins mon appartement avec un seul souhait : prendre une douche. James confiée à Arthur, j'ai la soirée entière pour moi et je compte en profiter, retrouver cette sensation d’être jeune et libre. Qui mieux que Jaimie pour m’accompagner ? Anciennement colocataires lorsque nous étions toutes les deux chez les Gamma, je considère ne pas l’avoir vu depuis trop longtemps et ça doit s’arrêter ce soir. Une douche prise, une jupe, une chemise et des talons enfilés, je quitte mon appartement pour rejoindre notre lieu de rendez-vous : The Office Club. Ma voiture garée, je parcours les quelques mètres qui me séparent de l’entrée du club où un file d’attente à n’en plus finir me ferait presque tourner la tête mais bien moins que la jolie blonde que je repère rapidement. « Jaimie Candice Palmer, c’est inadmissible ! Ne pas voir une beauté pareille aussi longtemps c’est une honte, tu devras te faire pardonner en payant la première tournée. » Assurai-je faussement outrée. Un sourire vient étirer mes lèvres avant de prendre la jeune femme dans mes bras. « Tu m’as manqué. »
@Jaimie Palmer


i got mad, mad love for ya' ☆ Whoever said if you love someone, you should set them free They don't know shit about you and me 'Cause I won't let you go, no, I won't let you go.© endlesslove.


Dernière édition par Oswald Holmes le Jeu 28 Sep 2017 - 15:34, édité 1 fois
avatar
Date d'inscription : : 03/03/2016
Messages : : 320
Points : : 122
Avatar : : Margot Robbie.
Autres comptes : : Indiana Haggerty (Shay Mitchell).
Pseudo internet / prénom : : Estelle.
Crédits : : balaclava (avatar) et endlesslove (sign) J'ai : 26 ans et mon anniversaire est le : 2 juillet. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines et canadiennes. En ce moment, je : suis chroniqueuse dans le talk show matinal le plus suivi de la west coast. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Eagle Rock. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : un coeur d'artichaut incapable de se poser durablement avec un homme.
. :

I was told when I get older all my fears would shrink
but now I’m insecure and I care what people think



Oswie ✽ Fayie


Jaimie Palmer
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Lun 25 Sep 2017 - 15:19

Dire que je viens de passer une mauvaise journée serait un euphémisme. Tout a commencé ce matin au travail lorsque j’ai été plantée au dernier moment par l’invité que je devais interviewer. Ce n’est pas tant d’avoir dû improviser sur le sujet de secours qui m’a dérangée, après tout je suis bien formée à ce genre d’exercice et je m’en suis d’ailleurs très bien tirée. Non ici, c’est d’avoir été obligée de me taper l’énorme pavé indigeste de cet auteur amateur pour préparer mon interview. Des heures et des heures de lecture pénible pour que monsieur fasse un caprice et exige de passer dans l’émission du soir plutôt que celle du matin. Un premier accroc qui reste néanmoins mineur comparé à la tuile qui vient de me tomber dessus, à savoir ma voiture qui refuse désormais démarrer. Un problème de moteur que le garagiste que j’ai fait venir en dépannage estime coûter plus de mille dollars. Me voilà ainsi piéton et d’humeur pas très commode donc, au point que je suis tentée d’envoyer un message à Oswald pour annuler notre soirée. Un élan de culpabilité me motive néanmoins à me préparer, nous ne nous sommes pas vues depuis tellement longtemps que je m’en voudrais de repousser notre rendez-vous. Une petite robe noire et des escarpins enfilés, j’appelle un uber pour qu’il me dépose à l’Office Club, où je rejoins la queue sans tarder. Moins de deux minutes plus tard, une voix familière résonne dans mon dos et je me retourne pour découvrir une Oswald radieuse. « Jaimie Candice Palmer, c’est inadmissible ! Ne pas voir une beauté pareille aussi longtemps c’est une honte, tu devras te faire pardonner en payant la première tournée. » Il ne lui a fallu qu’une seule phrase pour chasser instantanément tous les nuages noirs qui se baladaient au-dessus de ma tête. Mon cœur se réchauffe à lire son affection dans ses yeux et je lui rends son sourire avec bonheur. « J’accepte la sentence ma chère. » Notre étreinte me fait du bien, cela faisait effectivement beaucoup trop longtemps que je n’avais pu passer un moment en sa compagnie. « Tu m’as manqué. » Mon sourire ne quitte pas mes lèvres alors que nous nous séparons pour avancer dans la file. « Tu m’as manquée aussi. Même si je dois t’avouer que j’ai failli annuler, figure-toi que ma voiture est tombée en panne ce midi ! Le dépanneur m’a annoncé une facture à quatre chiffres alors je te laisse deviner comment j’étais de bonne humeur cet après-midi. Imagine le nombre de tournées que je peux te payer avec tout cet argent ! » Au final je choisis d’en rire plutôt que d’en pleurer, merci à la brune à mes côtés. « Et toi comment ça va ? Comment ça se passe avec Arthur ? »



✽ I'VE BEEN RUNNING THROUGH THE JUNGLE, I'VE BEEN RUNNING WITH THE WOLVES TO GET TO YOU


Dernière édition par Jaimie Palmer le Dim 22 Oct 2017 - 13:50, édité 1 fois
avatar
Date d'inscription : : 02/06/2017
Messages : : 1023
Points : : 767
Avatar : : Chloe Bennet.
Autres comptes : : zeppelin p., warren w. & elena b.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : prométhée. (avatar) & tumblr (gifs) J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 31 janvier. Je suis : anglaise et mes origines sont : inconnues. En ce moment, je : ambulancière en chef dans l'une des casernes de LA et mère à temps plein. Si jamais vous me cherchez, j'habite : une villa fraîchement acquise à Beverly Hills avec l'homme de ma vie et ma fille. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : en couple avec le prince charmant (à quelques choses près). Éperdument amoureuse d'Arthur quoi.
. :
my arms are open
i can't unfeel your pain. i can't undo what's done. i can't send back the rain but if i could i would my love.


i wanna feel your love
oh we're in love aren't we? hands in your hair, fingers and thumbs baby. i feel safe when you're holding me near.


i'm so terrified
show me what it’s like to be the last one standing. and teach me wrong from right and i’ll show you what i can be.
the family you choose
there are some people in life that make you laugh a little louder, smile a little bigger.


burn it to the ground
we’re going off tonight to kick out every night, take anything we want, drink everything in sight. We’re going till the world stops turning.



(en cours)
CAËL + JAIMIE + NATALIA + ROXANE (2) + LUCCA + ARTHUR (6) + EVENTS HALLOWEEN + SVEN + JENNY + IRINA + BRIANNA


Oswald Holmes
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Jeu 28 Sep 2017 - 15:48

Il y a des personnes qui entrent dans nos vies pour ne plus jamais en sortir qu’importe la distance entre nous ou le manque de temps pour se voir. Jaimie fait partie des gens que je ne voudrais perdre pour rien au monde. Elle a été mon pilier pendant des années, la personne capable de me faire rire avec un rien et le meilleur binôme qui soit pour passer une soirée entière à picoler. En somme, elle a été ma moitié pendant trop longtemps pour que je sois capable de la rayer de ma vie. La revoir chasse instantanément tous les désagréments que j’ai pu connaitre pour ne laisser place qu’à de la joie pure. « J’accepte la sentence ma chère. » Pour preuve, me voilà encore en train de lui sourire pour finalement la serrer encore une fois dans mes bras. Si je ne montre pas toujours l’affection que je porte aux gens, ce soir c’est différent. « Tu m’as manquée aussi. (…) Imagine le nombre de tournées que je peux te payer avec tout cet argent ! » Mes sourcils se froncent à mesure que j’écoute son récit et je finis par secouer la tête de gauche à droite. « Parce qu’à tous les coups monsieur à trouver un autre truc à te faire réparer … mais tu sais que si tu as besoin qu’on t’avance je te le refuserais jamais. » Dis-je, sincère. Depuis ma réconciliation avec mon père quelques mois plus tôt, mon compte est passé de carrément anorexique à obèse même si je soupçonne mon grand-père de l’avoir fait gonfler de son côté. « Et toi comment ça va ? Comment ça se passe avec Arthur ? » Avançant dans la file qui réduit difficilement - et je préfère éviter de penser au monde à l’intérieur - je pose mon regard sur Jaimie. « Ca va. Beaucoup de responsabilités à l’hôpital depuis que je dois gérer des internes, je risque d’en tuer un ou deux avant la fin du mois. Et Arthur … on prend notre temps histoire de faire les choses comme il faut cette fois. » Ce qui signifie que nous évitons de nous laisser consumer par notre attirance aussi brutalement que la première fois même si le voir moins souvent me pèse maintenant qu’il a cessé de me détester.


i got mad, mad love for ya' ☆ Whoever said if you love someone, you should set them free They don't know shit about you and me 'Cause I won't let you go, no, I won't let you go.© endlesslove.
avatar
Date d'inscription : : 03/03/2016
Messages : : 320
Points : : 122
Avatar : : Margot Robbie.
Autres comptes : : Indiana Haggerty (Shay Mitchell).
Pseudo internet / prénom : : Estelle.
Crédits : : balaclava (avatar) et endlesslove (sign) J'ai : 26 ans et mon anniversaire est le : 2 juillet. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines et canadiennes. En ce moment, je : suis chroniqueuse dans le talk show matinal le plus suivi de la west coast. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Eagle Rock. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : un coeur d'artichaut incapable de se poser durablement avec un homme.
. :

I was told when I get older all my fears would shrink
but now I’m insecure and I care what people think



Oswie ✽ Fayie


Jaimie Palmer
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Dim 22 Oct 2017 - 16:30

De toutes les relations que j'ai conservées de mes années étudiantes, Oswald est sans nul doute une des plus belles. Très proches alors que nous étions ensemble dans la même chambre à la Gamma House, c'est une fois diplômée que j'ai eu la certitude que notre amitié allait nous coller à la peau jusqu'à la fin de nos jours. Bien souvent lorsqu'on quitte l'université, on perd contact avec 80% des personnes que nous avions l'habitude de fréquenter quotidiennement avant, et je suis plus qu'heureuse de la compter dans le meilleur lot et de pouvoir ce soir lui raconter mes petits tracas du quotidien comme nous le faisions déjà il y a des années. « Parce qu’à tous les coups monsieur à trouver un autre truc à te faire réparer … mais tu sais que si tu as besoin qu’on t’avance je te le refuserais jamais. » Je souris puisqu'elle a tapé en plein dans le mille. « Evidemment ! Des noms de pièces trop compliqués à retenir qu'il faudrait également remplacer, bref le dessin habituel. Et c'est vraiment gentil de me le proposer, mais ça va financièrement je m'en sors pas trop mal. C'est juste que ça fait quand même mal sur le coup. » Sans gagner des milles et des cents, KNBC me paye correctement pour mon job et je n'ai pas à me plaindre. Surtout qu'avec un peu de chance, je vais peut-être pouvoir avoir un joli bonus de Noël grâce à nos bonnes audiences cette année, de quoi couvrir les frais de réparation de ma voiture et même un peu plus j'espère. «  Ca va. Beaucoup de responsabilités à l’hôpital depuis que je dois gérer des internes, je risque d’en tuer un ou deux avant la fin du mois. Et Arthur … on prend notre temps histoire de faire les choses comme il faut cette fois. » Je hoche la tête en signe d'approbation, heureuse de savoir que les choses se passent bien de son côté. « C'est une bonne nouvelle ça, tu montes en grade même si c'est plus de pression pour toi. Et je suis contente pour Arthur et toi, t'as raison de ne rien précipiter. D'ailleurs tu ne m'as jamais dit, c'est comment de sortir avec un Windsor ? Pas trop difficile à vivre ? » Dix ans en arrière, j'aurais gloussé comme une adolescente pubère en posant cette question. Aujourd'hui un peu plus mature, c'est avec plus de sérieux que je l'interroge, la curiosité titillée. J'ai moi-même eu une brève aventure avec Warren Windsor il y a un moment déjà mais cela n'avait rien eu de sérieux.



✽ I'VE BEEN RUNNING THROUGH THE JUNGLE, I'VE BEEN RUNNING WITH THE WOLVES TO GET TO YOU
avatar
Date d'inscription : : 02/06/2017
Messages : : 1023
Points : : 767
Avatar : : Chloe Bennet.
Autres comptes : : zeppelin p., warren w. & elena b.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : prométhée. (avatar) & tumblr (gifs) J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 31 janvier. Je suis : anglaise et mes origines sont : inconnues. En ce moment, je : ambulancière en chef dans l'une des casernes de LA et mère à temps plein. Si jamais vous me cherchez, j'habite : une villa fraîchement acquise à Beverly Hills avec l'homme de ma vie et ma fille. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : en couple avec le prince charmant (à quelques choses près). Éperdument amoureuse d'Arthur quoi.
. :
my arms are open
i can't unfeel your pain. i can't undo what's done. i can't send back the rain but if i could i would my love.


i wanna feel your love
oh we're in love aren't we? hands in your hair, fingers and thumbs baby. i feel safe when you're holding me near.


i'm so terrified
show me what it’s like to be the last one standing. and teach me wrong from right and i’ll show you what i can be.
the family you choose
there are some people in life that make you laugh a little louder, smile a little bigger.


burn it to the ground
we’re going off tonight to kick out every night, take anything we want, drink everything in sight. We’re going till the world stops turning.



(en cours)
CAËL + JAIMIE + NATALIA + ROXANE (2) + LUCCA + ARTHUR (6) + EVENTS HALLOWEEN + SVEN + JENNY + IRINA + BRIANNA


Oswald Holmes
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Ven 3 Nov 2017 - 21:12

Sans vouloir passer pour l’alcoolique de service, il me tarde déjà d’être à l’intérieur, assise autour d’un verre avant d’aller me défouler sur la piste de danse. J’ai besoin de ça. Besoin d’avoir l’impression de pouvoir encore vivre malgré mes responsabilités. Malgré mes vingt-cinq ans, c’est comme si j’en avais le double et souvent je ressens le besoin de me rappeler que je suis encore jeune. Il n’y a pas meilleure personne que Jaimie pour m’accompagner dans ce moment de folie et me permettre d’en profiter. « Evidemment ! Des noms de pièces trop compliqués à retenir qu'il faudrait également remplacer, bref le dessin habituel. Et c'est vraiment gentil de me le proposer, mais ça va financièrement je m'en sors pas trop mal. C'est juste que ça fait quand même mal sur le coup. » Ma grimace finit bien vite remplacée par une petit sourire entendu alors que j’agite doucement la tête. Je ne doute pas un seul instant qu’elle touche assez pour s’occuper de ce tracas mais il est dans ma nature de tendre la main aux autres sans raison. « Je crois que c’est l’effet que ça fait à tout le monde … pauvres comme riches. » J’aurais même tendance à dire que ça fait plus mal aux riches qui ont bien souvent du mal à sortir leur carte bancaire, égoïstes que la plupart peuvent être, mais je me retiens. Je fais partir de cette catégorie uniquement parce que mon père – certes adoptif – est à la tête d’une multinationale mais je peux nous compter dans la catégorie des riches au grand cœur. « C'est une bonne nouvelle ça, tu montes en grade même si c'est plus de pression pour toi. Et je suis contente pour Arthur et toi, t'as raison de ne rien précipiter. D'ailleurs tu ne m'as jamais dit, c'est comment de sortir avec un Windsor ? Pas trop difficile à vivre ? » Ayant à peine avancées d’un mètre, je regarde la file quelques secondes et tourne la tête vers la belle blonde. « Une chance pour moi que je gère assez bien la pression d’ailleurs. » Dis-je en levant les yeux au ciel. En même temps je ne vois pas ce que je ferais en médecine si je me mettais à paniquer au moindre coup de pression. Cela dit, gérer un afflux de blessés impressionnant comme ça peut être le cas durant les codes noirs et gérer des internes ce n’est pas la même chose. Les internes, j’ai moins de patience. « A la base c’est … oublier qu’on a une vie privée. » Débutai-je quant au fait d’avoir une relation avec un prince. « J’ai pas l’habitude d’être autant épiée mais dans l’ensemble on s’habitue. Sur le côté privé ça ne change rien et c’est tout ce que je demande. » Du moins, qu’Arthur soit prince ne le rend pas différent, c’est un homme comme un autre avec plus de responsabilités. Par contre je sais que ça veut dire suivre des codes bien précis imposés par sa famille même en privé. « Et toi alors ? Y-a-t-il un homme dans la vie de la magnifique Jaimie Palmer ? »


i got mad, mad love for ya' ☆ Whoever said if you love someone, you should set them free They don't know shit about you and me 'Cause I won't let you go, no, I won't let you go.© endlesslove.
avatar
Date d'inscription : : 03/03/2016
Messages : : 320
Points : : 122
Avatar : : Margot Robbie.
Autres comptes : : Indiana Haggerty (Shay Mitchell).
Pseudo internet / prénom : : Estelle.
Crédits : : balaclava (avatar) et endlesslove (sign) J'ai : 26 ans et mon anniversaire est le : 2 juillet. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines et canadiennes. En ce moment, je : suis chroniqueuse dans le talk show matinal le plus suivi de la west coast. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Eagle Rock. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : un coeur d'artichaut incapable de se poser durablement avec un homme.
. :

I was told when I get older all my fears would shrink
but now I’m insecure and I care what people think



Oswie ✽ Fayie


Jaimie Palmer
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Lun 13 Nov 2017 - 16:30

J’ai eu la chance de grandir dans une famille de la classe moyenne américaine et si cela voulait dire que je ne pouvais pas avoir tout ce que je voulais lorsque j’étais petite, j’ai toujours eu conscience qu’il existait bien pire situation que la mienne. Evidemment quand je voyais les enfants dont les parents étaient plein aux as, je ne pouvais m’empêcher de les jalouser mais au final cela m’a donné la détermination et l’ambition de réussir dans la vie. Je voulais travailler dur pour m’en sortir, par fierté personnelle et pour qu’un jour je puisse moi aussi acheter tout ce qui me faisait envie sans avoir à compter mes sous. Aujourd’hui si je suis encore bien loin d’être riche comme Crésus, ma situation financière est confortable pour quelqu’un de mon âge qui est encore au début de sa carrière, et si tout va bien, l’an prochain j’aurai fini de payer mon prêt étudiant. Pas de nuage à l’horizon donc, en dehors des pépins imprévisibles comme celui qui vient de me tomber dessus avec ma voiture. Oswald compatit d’ailleurs avec mon malheur avant que je ne l’interroge sur ses nouvelles responsabilités à l’hôpital. « Une chance pour moi que je gère assez bien la pression d’ailleurs. » J’acquiesce à son propos, comprenant parfaitement ce qu’elle veut dire puisque je dois en ce qui me concerne gérer la pression de passer tous les jours à la télévision en direct devant des millions d’américains. J’aborde ensuite le sujet des amours avec Arthur, cette relation singulière qu’elle vit avec lui depuis un petit moment déjà. « A la base c’est … oublier qu’on a une vie privée. J’ai pas l’habitude d’être autant épiée mais dans l’ensemble on s’habitue. Sur le côté privé ça ne change rien et c’est tout ce que je demande. » Une nouvelle fois j’adhère totalement à son ressenti, preuve que nous sommes toujours sur la même longueur d’ondes malgré le temps qui passe. Depuis que j’ai commencé à acquérir de la notoriété à l’écran, il m’est arrivé de tomber sur des paparazzis qui me suivaient dans la rue et je fais désormais très attention à tout ce que je peux déclarer de peur que ce ne soit repris et déformé pour faire le buzz. « Et toi alors ? Y-a-t-il un homme dans la vie de la magnifique Jaimie Palmer ? » me demande-t-elle alors que nous approchons enfin de l’entrée du club. Je prends un air faussement accablé pour lui répondre. « Pas le moindre. Rien. Nada. Je ne cherche pas spécialement à me caser tu sais, mais trouver un mec sain d’esprit, relativement intelligent et agréable à regarder semble être un vrai parcours du combattant. Arthur n’aurait pas d’autres frères ou cousins en dehors de Warren à me présenter ? » Je lâche un petit rire avant de me désigner de la main. « Ou alors peut-être que c’est moi qui ait un problème. Sois sincère Oswald. C’est le moment ou jamais de me clasher, je t’y autorise. »



✽ I'VE BEEN RUNNING THROUGH THE JUNGLE, I'VE BEEN RUNNING WITH THE WOLVES TO GET TO YOU
avatar
Date d'inscription : : 02/06/2017
Messages : : 1023
Points : : 767
Avatar : : Chloe Bennet.
Autres comptes : : zeppelin p., warren w. & elena b.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : prométhée. (avatar) & tumblr (gifs) J'ai : 25 ans et mon anniversaire est le : 31 janvier. Je suis : anglaise et mes origines sont : inconnues. En ce moment, je : ambulancière en chef dans l'une des casernes de LA et mère à temps plein. Si jamais vous me cherchez, j'habite : une villa fraîchement acquise à Beverly Hills avec l'homme de ma vie et ma fille. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : en couple avec le prince charmant (à quelques choses près). Éperdument amoureuse d'Arthur quoi.
. :
my arms are open
i can't unfeel your pain. i can't undo what's done. i can't send back the rain but if i could i would my love.


i wanna feel your love
oh we're in love aren't we? hands in your hair, fingers and thumbs baby. i feel safe when you're holding me near.


i'm so terrified
show me what it’s like to be the last one standing. and teach me wrong from right and i’ll show you what i can be.
the family you choose
there are some people in life that make you laugh a little louder, smile a little bigger.


burn it to the ground
we’re going off tonight to kick out every night, take anything we want, drink everything in sight. We’re going till the world stops turning.



(en cours)
CAËL + JAIMIE + NATALIA + ROXANE (2) + LUCCA + ARTHUR (6) + EVENTS HALLOWEEN + SVEN + JENNY + IRINA + BRIANNA


Oswald Holmes
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mar 14 Nov 2017 - 20:34

En y repensant, en une année ma vie a changé du tout au tout et ce uniquement à cause d’un homme. La naissance de ma fille avait déjà chamboulé mon existence, créant un fossé entre mon père et moi – fossé creusé pour mon ancienne abominable belle-mère – mais c’est bien depuis l’arrivée du prince anglais que ma vie a été le plus secoué. Et nous en avons fait du chemin tous les deux ! Un chemin semé d’embûches, pourtant nous nous sommes toujours relevés et retrouvés. Je riais de toutes ces personnes qui devenaient niaises une fois amoureuses et désormais je les comprends mieux. Je les comprends trop bien. Et le simple fait de devoir expliquer ce qu’est ma vie en tant que petite amie d’une tête couronnée me fait penser à tout ça. Malgré moi, je souris. Parce que finalement, malgré les mauvais moments, je ne retiens que les bons et je suis heureuse. « Pas le moindre. Rien. Nada. Je ne cherche pas spécialement à me caser tu sais, mais trouver un mec sain d’esprit, relativement intelligent et agréable à regarder semble être un vrai parcours du combattant. Arthur n’aurait pas d’autres frères ou cousins en dehors de Warren à me présenter ? » Je ne peux que la regarder avec surprise. Qu’elle me parle de Warren passe presque à la trappe. Je la détaille sans vergogne de la tête aux pieds sans comprendre comment une fille pareille peut encore être seule. « Warren … je pense que tu peux l’oublier. » Lançai-je sans vraiment réaliser ce que je viens de dire. Cela dit il est de notoriété public que monsieur est fiancé à une princesse blonde, loin de la princesse qu’il aime réellement et à laquelle je pense en disant ça. « Ou alors peut-être que c’est moi qui ait un problème. Sois sincère Oswald. C’est le moment ou jamais de me clasher, je t’y autorise. » Là, je ris d’un rire tout ce qu’il y a de plus ironique. « J’adore clasher les gens très chère, je n’ai jamais eu de filtres, alors je peux te dire sans problème que le souci vient pas de toi. Tu es intelligente et sacrément canon. » Non mais sérieusement, il n’y a qu’à la regarder ! Si je n’étais pas totalement éprise d’Arthur et si Jaimie été bi je n’aurais eu aucune honte à avoir une relation avec elle. « Ce sont les hommes qui ont un souci et ce soir on va boire pour oublier ça aussi. Ou peut-être qu’on va te trouver un compagnon pour la nuit qui se révèlera être la perle rare. » Etant donné l’endroit où nous nous trouvons j’ai quelques doutes, mais il n’est pas interdit de rêver.


i got mad, mad love for ya' ☆ Whoever said if you love someone, you should set them free They don't know shit about you and me 'Cause I won't let you go, no, I won't let you go.© endlesslove.
SUN GOES DOWN :: Los Angeles :: San Fernando Valley :: Eagle Rock :: The Office Club
we're on a mission to prove everybody wrong ∞ jaimie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 


Sauter vers: