Bienvenue sur Sun Goes Down !
La SNCF Le staff vous souhaite un agréable séjour.
Venez aider le forum !
En votant toutes les deux heures par ici, en postant dans les sujets pubs par là,
et en arborant une signature que vous trouverez dans ce sujet.

 just an innocent game - norah


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : : 17/08/2017
Messages : : 166
Points : : 641
Avatar : : Bailey Sondag
Pseudo internet / prénom : : MmeMaitresse/Chloe
Crédits : : Ishtar J'ai : 22 ans et mon anniversaire est le : 10/01/1995. Je suis : américain et mes origines sont : vénézuéliennes. En ce moment, je : suis en 2de année de master de marketing. En dehors des cours je fais partie : du club de volley Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Omicron Ce qui m'attire ce sont : les femmes, mais une suffirait et côté coeur je suis : célibataire et pas doué.
. :
Virtud y Honor

Life is short : smile while you still have teeth.

Frère d'Eliott et Siobhan.
Chevalier servant de Louise.
Ex de Callie.
Team Vitobhan.





Joaquin Juarez
« IN VARIETATE CONCORDIA »
- open-minded omicron

( » ) Dim 10 Sep 2017 - 11:31
just an innocent game
Les vacances universitaires touchaient à leur fin, l'année sportive allait donc également reprendre à l'UCLA. Comme tous les ans, le club de volley organisait un match amical dans un endroit sympa pour relancer la saison et tester de nouveaux joueurs et nouvelles joueuses. Cette fois-ci, c'était sand-volley sur une plage de Long Beach. Après plusieurs parties, la tombée de la nuit annonça la fin des hostilités. Les flambeaux qui délimitaient l'endroit furent allumés et la petite fête prévue par le club pouvait commencer. Tout le monde pouvait s'y joindre, car cela permettait aussi une visibilité pour le club et pour l'UCLA.

Joaquin jouait dans le club depuis sa première année à la fac. Avant ça il faisait surtout du basket à Santa Monica, mais il suffisait de lui donner un ballon pour qu'il apprécie n'importe quel sport. Comme Siobhan faisait partie du club de volley -Joa n'avait jamais su si c'était pour le sport en particulier ou pour côtoyer les joueuses-, il l'avait naturellement rejoint. C'était un bonheur de pouvoir se défouler sportivement, avec l'enjeu des matchs, et de jouer en équipe. Joaquin aimait beaucoup l'état d'esprit du club et en était un membre actif. Il était donc ravi de reprendre le chemin de la fac en commençant par cette première étape sympathique.

Comme tous les joueurs, il était resté en tenue de volley et se baladait donc dans son petit short blanc, un peu sali par le sable. Par-dessus son tshirt il avait enfilé un sweat Omicron parce qu'au bord de l'eau les soirées à Long Beach pouvaient être fraiches. Il n'était pas le seul à porter les couleurs de sa confrérie, le club ayant encouragé chacun à représenter l'UCLA aux yeux du public. Pieds nus dans le sable, Joa passait saluer les étudiants qu'il connaissait et qui étaient présents à la petite fête. On lui apporta une bière, qu'il trouva bien méritée après quelques heures de volley. Les cheveux en mode beach hair, les dents blanches tranchant avec la peau bronzée de son visage chaque fois qu'il souriait, il profitait du moment, détendu. Remarquant une jeune femme un peu à l'écart, il reconnut une étudiante qu'il ne connaissait pas mais qui avait participé au jeu de l'après-midi, puisqu'elle envisageait de rejoindre le club. Il se saisit d'une seconde bière pour la lui apporter et se mit à discuter avec elle. On pourrait croire à une tentative de drague de sa part. Lui dirait qu'il était simplement accueillant avec les nouveaux et de caractère sociable. En réalité Joa draguait rarement. Il n'avait rien à voir avec ses tombeurs de frères. Il espérait faire une vraie belle rencontre, sérieuse, et à son sens ça ne commençait pas par de la drague lors d'une soirée alcoolisée. Ce n'était pas un moine pour autant, il lui arrivait de s'autoriser des aventures, mais c'était si peu fréquent qu'il n'était pas du tout connu pour être un coureur de jupons. Lui, il était plutôt le bon ami qui raccompagnait les filles bourrées en sécurité chez elles. Quoi qu'il en soit, ce soir, il discutait seul à seul avec une charmante jeune femme à qui il venait d'offrir un verre. Qui savait ce que la soirée réserverait ?

Au fil de la conversation, l'étudiante posa la question fatidique "Et toi, tu as quelqu'un ? Une copine ?" Les yeux du Vénézuélien se posèrent dans ceux de son interlocutrice, le temps de boire une gorgée de bière avant d'avoir à répondre.
avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 253
Points : : 1378
Avatar : : Sophie Turner
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu, princesse insouciante & Arthur, le torturé
Pseudo internet / prénom : : exotic (Sarah).
Crédits : : avatar : Freesia | sign : soon. J'ai : 21 ans et mon anniversaire est le : 11 Septembre. Je suis : irlandaise et mes origines sont : germano-américaines par mon père, irlandaises-norvégiennes par ma mère. En ce moment, je : étudiante en Musique (violoncelle) et Industrie de la musique, travaillant au Grausman's Chinese Theatre. En dehors des cours je fais partie : du club de musique et de chant. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Tri-Pi avec Victoria, la délurée & Ariella, la petite nouvelle. Ce qui m'attire ce sont : les hommes rebelles et côté coeur je suis : célibatarde, bien trop volage pour rester fidèle.
. :



♪ SHE WAS BORN WILD ♪
and sometimes we need people like her
____________________________



BEING INTO YOU IS LIKE
holding the sun and hoping i don't get burn
____________________________


BE THE PERSON
who make my life more better
____________________________



NOTHING IS IMPOSSIBLE
when you're around



samuel ♪ elena ♪ jae


Norah Bishop
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Ven 15 Sep 2017 - 19:04


just an innocent game
feat. Norah & Joaquin
Les tournois de sport n’étaient pas forcément mon truc. Je n’aimais pas le sport, en général. J’étais plutôt intellectuel comme nana, même si courir de temps en temps m’aidaient à évacuer mon surplus d’énergie ou de frustration. Cela dit, j’étais bien sur cette plage, en train de regarder un tournoi de volley du club UCLA. La seule véritable raison de ma présence était les hommes et leurs muscles saillants. C’était un bon prétexte pour mater, sans avoir l’air d’une salope. « Ils sont vraiment bons eux. » me dit Clara une amie avec qui j’étais venue. « Oui, très bon. » soufflais-je avec sourire en coin. « Je te parle du match, tu sais ? » « Oh, je sais. Mais entre un match de volley et ces abdos…mon choix est fait. Non, mais regarde-les ! » « T’es pas croyable » On se mise à rire toutes les deux. Au fond, je n’avais pas forcément la réputation d’une garce ou d’une fille facile, mais je ne me privais pas pour autant. J’avais trop souffert pour ne pas en profiter. La roue tourne, non ? L’après-midi passa à une vitesse assez folle. Je n’avais pas suivis tout le tournois, préférant aller me baigner et profiter du soleil à un moment donné, mais je devais avouer que la fièvre des supporteurs avaient finis par me monter à la tête aussi. Je connaissais certains des mecs qui jouaient, et j’avais finis par prendre goût en tant que supportrice.

Le soleil déclinait déjà lorsque l’équipe vainqueur fut proclamée, et pour fêter la participation de tous les joueurs, une petite fête était organisée. On y voyait d’ailleurs certaines personnes extérieures profiter de cette soirée pour venir s’amuser. L.A c’était ça : un grand partage. Je voguais de groupes en groupes, tout en décochant certains verres et en dansant avec des mecs. Mais celui qui finit par attirer mon attention avait été un Joaquin qui discutait depuis tout à l’heure avec la même fille. Pour un mec qui n’aimait pas draguer, il faisait fort. Je fis mine de passer derrière une seconde, et entendis : « Et toi, tu as quelqu’un ? Une copine ? » Il résistait. Il me résistait, et je n’aimais pas ça. L’avoir une fois aurait pu suffire non, mais le jeu de recommencer était bien trop tentant. Alors sans attendre, je m’avançai vers eux, glissant une main sur l’épaule de de Joaquin. « Bébé, je te cherchais partout. » Je souriais de toutes mes dents, et finis par l’embrasser sans attendre. D’un léger baiser, parce que je savais que le prolonger était dangereux, il aurait fini par me repousser. « Une nouvelle amie ? » finis-je par dire en regardant la nana qui ne savait plus trop où se mettre. « Heu…une connaissance. Joaquin, j’étais ravie de te rencontrer, mais j’ai promis de retrouver quelqu’un » Un sourire, et la voilà s’en aller. Je m’installais alors à sa place et soupira : « Elle semblait bien trop jeune pour toi, tu sais. »


© MADE BY SEAWOLF. @Joaquin Juarez
SUN GOES DOWN :: Los Angeles :: Los Angeles County :: Long Beach
just an innocent game - norah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 


Sauter vers: