Bienvenue sur Sun Goes Down !
La SNCF Le staff vous souhaite un agréable séjour.
Venez aider le forum !
En votant toutes les deux heures par ici, en postant dans les sujets pubs par là,
et en arborant une signature que vous trouverez dans ce sujet.

 there for you (veena)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 27/05/2017
Messages : : 217
Points : : 2026
Avatar : : Brett -sexiest- Dalton.
Autres comptes : : Natalia (Jenna-Louise Coleman), Norah (Sophie Turner)
Pseudo internet / prénom : : exotic (Sarah).
Crédits : : av : .sassenach | sign : base d'endlesslove. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 31 Janvier. Je suis : Anglais et mes origines sont : pure souches Anglaises. En ce moment, je : Prince d'Angleterre à plein temps, Air Commodor en réserve dans la Royal Air Force, diplômé de UCLA en relation internationale et dernièrement promu directeur général au sein de Cartairs Industries. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur Venice Beach. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : fou amoureux d'Oswald, je laisse le temps de guérir les blessures, mais me considère en couple.
. :


There is no royal road;
you've got to work a good deal
harder than most people want to work.

__________________________________



I fell in love with you because
you loved me when i coulnd't love myself

__________________________________



Other things may change us,
but we start and end with the familly

__________________________________



Strong people don't put others down
They lift them up




P. Arthur Windsor
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mer 13 Sep 2017 - 23:36


If I call you on the phone
Need you on the other side
feat. veena & arthur
« James, dépêche-toi ! On va être en retard ! » Criai-je à travers l’appartement. « J’arrive ! » Je finissais de fourrer mes papiers lorsqu’elle apparut dans le salon, sac à dos en main. Elle me souriait, deux petites nattes de chaque côté pendant sur ses épaules. « T’as bien tout pris ? » « Oui ! » « Brosse à dent ? » « Oui ! » « Pyjama ? » « Oui ! » « Bougri ? » « Oui ! Je vais pas oublier Monsieur Bougri » Je roulais des yeux. Je ne saurai dire pourquoi elle l’appelait ainsi, alors que Monsieur Bougri était en réalité un joli lapin blanc, aux grandes oreilles qui souriait à pleine dent. « Je t’ai dit, j’ai pensé à tout ! » « Très bien, crapule, alors on y va ! » Ce soir, je l’a déposais à son grand-père. Oswald étant partie en mission humanitaire après le passage d’Irma, j’avais hérité de James. Une occasion pour moi de m’occuper d’elle et de me rapprocher un peu plus. En vrai, j’adorais cette petite, mais ce soir, le père d’Oswald avait eu l’envie de la garder. En soit, l’idée ne me dérangeait pas. Ça me permettait aussi de discuter un peu avec lui, et d’avoir ma soirée libre ensuite. Après l’avoir déposé à Santa Monica, je revins sur LA et décida d’appeler Veena par la même occasion. Je n’étais pas certaine qu’elle soit disponible, mais lorsqu’elle vit mon prénom s’afficher, sans doute, elle décrocha rapidement. Je lui demandais ce qu’elle faisait et si aller boire un verre la tentait. Elle accepta sans attendre, et je souris en entendant Vasil être un peu ronchon. Je venais de lui niquer sa soirée en amoureux apparemment. Mais qu’importe, ils étaient mariés, ils avaient leur vie devant eux pour ça, non ?

Rendez-vous à Los Feliz, là à mi-chemin entre nous, je finis par lui envoyer l’adresse d’un petit bar que je ne connaissais pas mais qui était apparemment assez sympa. Je m’installai à une table et en l’attendant commanda un mojito. Quelques personnes me dévisageaient : mon visage n’étant pas totalement remis de mes folles aventures. J’avais appris à vivre avec ces regards insistants, alors un peu plus ou pas, ça m’était égal. Lorsque la chevelure de Veena apparut, je lui fis signe, sourire aux lèvres. Je me levais pour lui déposer un léger baiser sur la joue. A ses yeux arrondis, je me souvins que je ne l’avais pas revu depuis ma disparition. J’avais tout enchaîné, et je n’avais simplement pas pu la contacter. « Ça va…je te promets que ça va. » Je tentais de lui sourire pour la rassurer. Au fond, c’était pareil, personne ne me croyait quand je disais ça.



© MADE BY SEAWOLF. @Veena Kostadinov
SUN GOES DOWN :: Los Angeles :: San Fernando Valley :: Los Feliz
there for you (veena)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 


Sauter vers: