Flèche hautFlèche basTeo & Mia - Strat crying cause I miss my brother.

Partagez | 
avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 816
Points : : 308
Avatar : : Dove Cameron.
Autres comptes : : Vitoria A. Jamlows, K. April Windsor et Aurora D. Fowler.
Pseudo internet / prénom : : Héléna/Hmtbn.
Crédits : : moi même. J'ai : 18 ans même si je dis assez souvent que j'en ai 21 et mon anniversaire est le : 1er juin. Je suis : américaine et mes origines sont : Australiennes comme tous les membres de la famille Fairfield. En ce moment, je : mannequin depuis quelques mois déjà. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la maison familiale mais plus pour très longtemps je l'espère. Ce qui m'attire ce sont : les deux sexes, je n'ai pas d'étiquette du moins je suis bien trop jeune pour m'en coller une sur le front et côté coeur je suis : mariée à Elena pour le meilleur et pour le pire.
. :
Mes rps en cours :
Teo-LilofairfieldElenaTeoLas Vegas

mes rps archivés:
 



Family where life begins and love never ends.


✾✾✾



Don't take drugs, get married


✫★✫

Because of you
I laugh a little harder, cry a little less, and smile a lot more..



You know I try but I don't do too well with apologies


★☆★☆

Mia G. B-Fairfield
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Etre reconnue dans un domaine qui te plait.
() Jeu 21 Sep 2017 - 15:18
Tout était beau que ce soit le lustre ou les tenues habillées des personnes présentes à ce gala. Tout se passait bien, parfaitement bien. Des défis, du rire et de la moquerie face aux bourgeois bien trop coincés, rien n'aurait pu te faire penser une minute que tu finirais ta soirée ici. Tu ne l'aurais jamais voulu et si tu avais su tu aurais fait plus attention, ça paraissait logique que les petits riches se nourrissent de fruits de mer c'était des aliments bons et couteux pourtant quand de ta main tu avais prit divers toasts tu n'y avais pas songé une seconde bien trop les idées ailleurs. Tu avais peur pour Naveen et toi, tu étais dans l'incompréhension la plus totale à ce moment là de ce qu'il avait fait, t'étais dans une situation qui ne te plaisait pas. Evidemment il ne fallut que quelques minutes pour que ton corps réagisse à ces aliments qu'il considérait nocif pour ton corps. Tu avais vomis, un oedeme avait prit place au niveau de ta gorge bloquant ta respiration et des plaques étaient apparues sur ton corps. L'adrénaline n'avait pas calmé ta crise, tu avais si peur que ton pouls s'était accéléré et que ta tension avait chuté. Tu te sentais en enfer en train de mourir intérieurement, ce n'était pas une mégarde habituelle où tu te rendais vite compte de ta bêtise, non tu en avais consommé bien trop pour que ton corps ne le supporte et c'est à l'hôpital, aux urgences précisément que tu avais atterri. Masque à oxygène sur ton visage tu avais avant envoyé un message à ton frère en attendant les secours, du moins tu avais tenté de lui envoyer un message clair et précis. Tu voulais le voir, t'avais besoin du soutien de Teo même si vos relations étaient au plus mal en ce moment. Jad n'avait pas à remettre les pieds à l'hôpital et déranger Jay..ce n'était pas ce dont tu avais envie. Masque à oxygène sur le visage, il te fit descendre de l'ambulance sur ce brancard qui te faisait déjà te sentir des plus inutiles. Si ton corps ne suivait plus ta propre volonté, tes yeux ne cherchait plus que Teo qui s'il avait comprit le message ne devait pas tarder à arriver. En plein enregistrement de ton identité, de ta main tu retiras le masque. "C'est mon frère là" dis-tu doucement à l'infirmière avec le peu de force qui te restait pour qu'elle aille le récupérer. Tu ne tardas pas à le retrouver, il était venu à ton appel à l'aide et c'est en tendant ta main, encore ornée de la fausse bague, pour avoir la sienne que votre peau rentra en contact pour la première fois depuis l'histoire chez lui. Tu t'en voulais terriblement que tes mots aient échappé à ta pensée mais ses mots avaient été destructeurs sur toi. Vous étiez trop fiers l'un et l'autre pour faire le premier pas, et pourtant sans l'avoir fait, tu avais eu le courage de l'avoir prévenu lui. Après tout, s'il pensait vraiment que tu aurais fait des vacances à tout le monde en restant en Australie, dans une tombe aussi tu ne viendrais plus déranger ta famille.


@Teo Fairfield


Beat me, hate me
You can never break me.
©crack in time
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 959
Points : : 706
Avatar : : adam gallagher.
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; aaron, le bébé tout chou et lucca, le flic au regard de braise.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : angel180886 (avatar). J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : 14 février. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : suis prof pour les p'tits et je donne des cours particuliers aux petits, comme aux étudiants. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à westlake, avec la jolie lilo qui squatte. Ce qui m'attire ce sont : les courbes féminines et côté coeur je suis : célibataire, veuf pour être plus précis et pas prêt à m'attacher de nouveau.
. :
i love when you fly with me 'cause you're the only one that sets me free. i just want to let you know that you're the only one i see. so why are we waiting ? my heart is inflating, this love we're creating. just take a breath and set me free, oh come and fly with me.

to my heart you have the key
u.c
memories :
 

Teo Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : avoir une vie heureuse.
() Mer 27 Sep 2017 - 0:16
"Hôpital de LA. Urgences tout de suite, si tu peux." Le message à peine lu, je me leve du canapé, prend mes clés et sors de l’appartement dans une vitesse inouïe sous le regard interrogateur de Lilo. Je ne prends même pas le temps de lui expliquer, décidant de le faire à mon retour. Ou peut-être par sms pour qu’elle ne s’inquiète pas. Mais là, je n’ai juste pas le temps. Il faut que j’aille à l’hôpital, dans ce lieu que je n’aime pas. Ouais, les hôpitaux sont ma hantise, surtout celui de LA. Les dernières fois où j’avais dû m’y rendre, c’était pour aller au chevet de deux des personnes qui comptent le plus dans ma vie, ces dernières étant dans le coma. L’une en est jamais ressortie, l’autre est toujours actuellement diminué physiquement. Et encore une fois, je me retrouve à partir là-bas pour rejoindre une personne qui compte tout autant à mes yeux. Ma sœur, la seule et unique, Mia. Celle avec qui les choses ne sont pas roses dernièrement. Je n’ai toujours pas digéré ce qu’elle a pu me dire, mais je ne peux pas faire celui qui n’a pas lu le message, celui qui ne sait pas qu’elle est hospitalisé. Malgré tout, elle reste mon trésor et je sais que je le regretterais à jamais si je ne vais pas à son chevet aujourd’hui. Je roule à vive allure, me fichant bien de savoir si je dépasse les limitations de vitesse et j’arrive bien vite à l’hôpital, me précipitant vers l’accueil pour savoir où elle se trouve. Je suis complètement perturbé, l’esprit pas clair et pourtant, tout le monde sait que je suis le membre de la famille qui garde toujours son calme. Là, c’est dur. Alors que l’infirmière fait ses recherches dans l’ordinateur, une autre infirmière vient à ma rencontre pour me demander de la suivre. Fronçant les sourcils, je le fais quand même et aperçoit enfin Mia allongée sur un brancard, masque à oxygène sur le visage. Elle a des plaques parsemées un peu partout sur les morceaux de peau apparente et je comprend tout de suite qu’elle fait une allergie. Ce n’est pas la première fois. Je m’approche et attrape sa main de la mienne, la serrant délicatement et osant enfin soufflé de soulagement. Parce que je le sais, elle est prise en charge et tout ira bien. Il faut que je redevienne optimiste, comme d’habitude. Mon regard s’accroche un instant sur la bague qui orne fièrement sur son doigt et je jure intérieurement de lui demander des comptes à ce sujet-là, mais plus tard. Quand elle irait mieux. Et puis, je veux profiter un peu du fait qu’on se retrouve après autant de temps, redevenant le grand frère ultra protecteur et nounours avec elle. « Je t’interdis de me faire aussi peur encore une fois, Mia. » Je lâche, la voix enrouée, déposant ensuite un baiser sur son front. Les larmes qui ont commencé à sortir dans la voiture, elles, ne coulent plus parce que ça a toujours été comme ça, je joue au fort devant les autres. « Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » Je pose la question, même si je m’attends à un mensonge de sa part.


and now we are alive
pour être heureux, je crois qu'il faut avoir souffert auparavant. je crois que c'est en résistant au malheur qu'on a une chance de gagner le bonheur. •• ALASKA (guillaume musso)

avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 816
Points : : 308
Avatar : : Dove Cameron.
Autres comptes : : Vitoria A. Jamlows, K. April Windsor et Aurora D. Fowler.
Pseudo internet / prénom : : Héléna/Hmtbn.
Crédits : : moi même. J'ai : 18 ans même si je dis assez souvent que j'en ai 21 et mon anniversaire est le : 1er juin. Je suis : américaine et mes origines sont : Australiennes comme tous les membres de la famille Fairfield. En ce moment, je : mannequin depuis quelques mois déjà. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la maison familiale mais plus pour très longtemps je l'espère. Ce qui m'attire ce sont : les deux sexes, je n'ai pas d'étiquette du moins je suis bien trop jeune pour m'en coller une sur le front et côté coeur je suis : mariée à Elena pour le meilleur et pour le pire.
. :
Mes rps en cours :
Teo-LilofairfieldElenaTeoLas Vegas

mes rps archivés:
 



Family where life begins and love never ends.


✾✾✾



Don't take drugs, get married


✫★✫

Because of you
I laugh a little harder, cry a little less, and smile a lot more..



You know I try but I don't do too well with apologies


★☆★☆

Mia G. B-Fairfield
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Etre reconnue dans un domaine qui te plait.
() Dim 1 Oct 2017 - 10:35
Dans l’ambulance tu espérais qu’une chose c’était de voir ton frère à ton arrivée à l’hôpital, tu ne pouvais pas rester dans ce lieu maudit seule. Tu détestais l’hôpital depuis que tu y avais passé des jours et des jours pour Jad bien qu’il le méritait. Cependant quand Jad s’était réveillé tu t’étais jurée de ne pas y retourner à mois qu’il soit question d’une urgence vitale. C’était une urgence vitale. L’œdème t’empêchait de respirer correctement, ta voix était presque inaudible et c’était avec le peu de force qu’il te restait que tu avais prévenu l’infirmière que l’homme était ton frère. Tu quittais Naveen qui t’avait suivi pour être prit en charge. Il ne pouvait te suivre, il n’était pas de ta famille et pour tout avouer sa présence n’aurait rien arrangé à ton cas. Si quelqu’un avait toujours réussi à te calmer quand tu avais peur, quand tu étais triste c’était Teo, il avait toujours trouvé les mots pour mais en contre partie il savait également si bien te blesser. Ses mots comme armes qui étaient venus frapper ta poitrine quand ils étaient sortis. Tu l’avais cherché mais tu n’avais pas mérité tel traitement. Personne n’aurait mérité ses propos et fiers comme vous pouviez l’être vous ne vous étiez plus parlés depuis. Sa main qui rencontre la tienne comme si toutes les tensions s’étaient enfuies face à la bâtisse blanche du bâtiment, son contact qui te rend vivante. Tu es toujours là et tu seras encore là pour prendre sa main, le serrer contre toi s’il t’accepte de nouveau dans sa vie. Il était ton frère, un de tes frères mais bien un avec qui tu étais le plus proche malgré votre différence d’âge. Il était vieux jeu Teo et t’avais peut-être bien besoin de ça dans ta vie même si tu refusais de l’avouer, t’avais eu besoin de ses coups de main à l’école pour en arriver là où tu étais. T’avais toujours eu besoin de lui comme un poisson à besoin d’eau. Sans Teo rien ne serait plus pareil. Tu ne dirais pas la même chose pour les jumeaux par contre, eux n’existaient quasiment pas à tes yeux voilà pourquoi tu espérais que Teo ne les prévienne pas, tu ne voulais pas d’une réunion de famille à l’hôpital. « Je suis désolée.. » réussis-tu à articuler. Tu n’avais rien trouvé de mieux à écrire dans ton message quand tu sombrais, tu le voulais clair et compréhensible ce qui semblait avoir marché. Pour la première fois tu n’avais pas tenté d’attirer l’attention sur toi en dramatisant la chose, la petite Mia s’était calmée le temps d’une soirée. Douce et gentille c’était bien des qualités que tu rangeais au fond de toi simplement car quand on est trop gentille on se fait toujours avoir alors toi tu étais celle qui faisait du mal, qui ne s’attachait pas simplement car blesser les autres c’était bien moins douloureux que de se faire blesser. Raisonnement tellement égoïste mais qui te ressemble.  Le baiser de Teo vient soulager ta conscience quelques secondes, tu t’imaginais bien loin de cette réalité mais quand l’infirmière tenta de te perfuser tu retiras aussitôt ton bras d’un geste instinctif. Tu tremblais encore et tu le savais ce n’était pas le moment de faire des enfantillages alors tu ne laissas pas le temps à Teo de dire quoi que ce soit que tu tendis de nouveau ton bras alors que tu serrais bien plus fort la main de ton frère. Si tu souffrais, il pouvait souffrir un instant avec toi. D’ailleurs alors que tu avançais dans la salle dans laquelle tu allais rester pour les prochaines vingt quatre heures comme tu le savais, Teo te posa la question que tu attendais. Elle était inévitable et si tu avais une multitude d’idée en tête tu savais que la vérité ne serait que l’unique bonne réponse à la question. « J’étais à un gala..ce qui explique la robe de maman. J’ai..J’ai pas fait attention au buffet, j’ai mangé car j’avais la tête ailleurs et la conne que je suis se retrouve ici.. » expliques-tu alors que des larmes viennent couler sur tes joues. Quelle erreur de débutante tu avais fait, une erreur qui t’avait fait la peur de ta vie tu l’avoues. « Merci d’être venu, j’y croyais pas.. » Pleine d’honnêteté ce soir car c’était l’heure des réconciliations du moins tu l’espérais de tout ton coeur.


Beat me, hate me
You can never break me.
©crack in time
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 959
Points : : 706
Avatar : : adam gallagher.
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; aaron, le bébé tout chou et lucca, le flic au regard de braise.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : angel180886 (avatar). J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : 14 février. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : suis prof pour les p'tits et je donne des cours particuliers aux petits, comme aux étudiants. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à westlake, avec la jolie lilo qui squatte. Ce qui m'attire ce sont : les courbes féminines et côté coeur je suis : célibataire, veuf pour être plus précis et pas prêt à m'attacher de nouveau.
. :
i love when you fly with me 'cause you're the only one that sets me free. i just want to let you know that you're the only one i see. so why are we waiting ? my heart is inflating, this love we're creating. just take a breath and set me free, oh come and fly with me.

to my heart you have the key
u.c
memories :
 

Teo Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : avoir une vie heureuse.
() Sam 14 Oct 2017 - 16:57
Je n’avais pas hésité une seule seconde avant de venir rejoindre Mia à l’hôpital, la retrouvant allongée sur un brancard. Rapidement, je suis à côté d’elle, ma main dans la sienne, rassuré de voir qu’elle a été prise en charge très vite. Les choses auraient pu être pires après tout. « Je suis désolée.. » Qu’elle articule avec une douceur dont elle fait rarement preuve, chose qui me prend un peu par surprise. Mais je n’en montre rien et me contente de serrer un peu plus sa main dans la mienne. « C’est moi qui suis désolé... » Désolé d’avoir laissé les choses s’envenimer autant entre nous. Désolé de ne pas avoir eu le comportement d’aîné et d’adulte que j’ai toujours eu. C’était à moi de venir la voir pour qu’on arrange les choses parce que j’ai toujours été le moins têtu. Il faut croire que je l’étais tout autant qu’elle finalement. À ce moment-là, une infirmière arrive et tente de perfuser Mia, ce que ma jeune sœur refuse, retirant son bras d’un geste brusque. Elle tremble et je me sens démuni face à ça. Et alors que je pense que je vais devoir l’encourager à laisser l’infirmière faire, elle finit par tendre le bras, exerçant une pression bien plus forte sur ma main. Je grimace, mais ne dis rien. Je la connais la petite, si je me plains, elle serait capable de serrer encore plus fort. Du coup, le mieux est le silence. J’attends que l’infirmière fasse ce qu’elle a à effectuer et une fois qu’elle sort de la chambre, je questionne ma sœur sur sa présence ici. « J’étais à un gala..ce qui explique la robe de maman. J’ai..J’ai pas fait attention au buffet, j’ai mangé car j’avais la tête ailleurs et la conne que je suis se retrouve ici.. » Devant la gravité de la situation, je n’avais même pas remarqué qu’elle porte une robe de maman, et je dois dire que ce n’est pas ce qui me travaille le plus. « Merci d’être venu, j’y croyais pas.. » Habituellement, j’aurai été choqué par ses propos. Ce soir, je ne peux pas lui en tenir rigueur. Après ce qu’on s’est dit la dernière fois, il est assez normal qu’elle en doute dans le fond. « Je viendrais toujours Mia, je serais toujours là, car tu restes mon petit bébé de sœur. Même si t’es casse pied parfois. » Parce que c’est vrai. Même si on se prend la tête, même si un jour, on a une dispute encore plus grosse, je serai toujours présent. Comme je l’ai toujours été. « Faut que tu fasses plus attention à ce que les gens t’offres à manger, Mia. Ça aurait pu être plus grave. » Et voilà que mon côté paternaliste ne peut s’empêcher de revenir à la charge, et cela, même si je lutte contre. Ce n’est pas forcément ce qu’elle souhaite entendre, des reproches, alors j’enchaîne : « Ils ont dit quand ils arrivent, les autres ? » Les autres. Je n’ai pas besoin de donner de noms pour qu’elle sache de qui je parle. De la fratrie, de notre mère. De notre famille, tout simplement. C’est quand même étonnant qu’il n’y ait personne encore. Ça en est même étrange et je me demande finalement s’ils sont au courant. Je fronce légèrement les sourcils et lui demande : « T’as prévenu personne à part moi, c’est ça ? »


and now we are alive
pour être heureux, je crois qu'il faut avoir souffert auparavant. je crois que c'est en résistant au malheur qu'on a une chance de gagner le bonheur. •• ALASKA (guillaume musso)

avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 816
Points : : 308
Avatar : : Dove Cameron.
Autres comptes : : Vitoria A. Jamlows, K. April Windsor et Aurora D. Fowler.
Pseudo internet / prénom : : Héléna/Hmtbn.
Crédits : : moi même. J'ai : 18 ans même si je dis assez souvent que j'en ai 21 et mon anniversaire est le : 1er juin. Je suis : américaine et mes origines sont : Australiennes comme tous les membres de la famille Fairfield. En ce moment, je : mannequin depuis quelques mois déjà. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la maison familiale mais plus pour très longtemps je l'espère. Ce qui m'attire ce sont : les deux sexes, je n'ai pas d'étiquette du moins je suis bien trop jeune pour m'en coller une sur le front et côté coeur je suis : mariée à Elena pour le meilleur et pour le pire.
. :
Mes rps en cours :
Teo-LilofairfieldElenaTeoLas Vegas

mes rps archivés:
 



Family where life begins and love never ends.


✾✾✾



Don't take drugs, get married


✫★✫

Because of you
I laugh a little harder, cry a little less, and smile a lot more..



You know I try but I don't do too well with apologies


★☆★☆

Mia G. B-Fairfield
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Etre reconnue dans un domaine qui te plait.
() Sam 4 Nov 2017 - 13:34
Le froid de l'hôpital ne venait pas réchauffer la conversation que tu avais ton frère. Celle-ci aussi était bien différente des précédentes. Il y avait un genre de recul dans vos paroles même si pour une fois tu ne levais pas le ton, tu étais calme et c'était peut-être cette douceur que tu devais utiliser quand les choses vont trop loin dans ta famille. Tu devrais, t'en es capable mais tu ne le fais pas car il y a toujours cette rancoeur envers ta mère, cette haine qui ne grandit plus mais qui ne diminue pas. Tu lui en veux, comme t'en veux à chacun pour quelque chose qu'ils ont pu faire, ou pu te faire. Teo c'était ses mots en ce moment. Ils avaient peut-être traversé son esprit d'une manière bien trop rapide pour qu'il se rende compte de la violence mais tu avais juste prit ce tout dans le coeur, et ton esprit te le rappelait sans cesse quand tu voulais faire un pas vers lui. Déjà fière et rancunière c'était un exploit ce que tu venais de faire et même son pardon ne venait pas effacer le souvenir. Tu n'en disais rien, tu ne rajoutais pas que oui c'était lui qui devait être désolé car parfois tu savais quand te taire et quand garder les choses pour toi. Bras tendu d'un geste désespéré que tu ne veux pas donner, tu serres la main un peu plus fort de ton frère quand l'aiguille rentre en contact avec ta chair. Tu ne veux pas faire un scandale dans l'hôpital et tu veux que tout se termine. Tu ne veux plus avoir mal, tu ne veux plus avoir ses plaques immondes qui te transforment en monstre. Tu ne peux voir que les répercussions de ce que tu as mangé sur ta peau et tu te doutes que l'intérieur de ton corps n'a pas du le vivre très bien pourtant tu peux toujours parler. Mieux qu'avant d'ailleurs alors tu racontes à ton frère comment tu as atterri ici avant de rajouter une pensée lointaine de ton esprit. Tu pensais croupir seule dans la chambre et il était là. Ton frère rien qu'à toi, ton Teo que tu ne partageais pas. "Toujours ?" répètes-tu avant de reprendre "t'es plus chiant que moi quand tu t'y mets". Ta nature revenait au galop, il ne fallait pas trop te laisser monter sur les pieds malgré ton état de faiblesse. T'étais toujours prête à partir au conflit même à l'agonie. "Je me suis servie moi même, il n'y avait rien d'écrit mais..on enfin il a fait une bêtise ce soir." Pas prête à assumer encore une fois que tu es la responsable de tout mais t'as besoin de dire ce qu'il s'est passé car au fond tu n'as pas voulu tout ça. Tu n'as pas voulu qu'il vide toutes les enveloppes. "Mon portefeuille n'a jamais été aussi plein.." glisses-tu avant de te concentrer sur ce qu'il dit. Les autres membres de ta famille.. Tu ne leurs avais rien dit il était vrai. Tu restes muette alors que tu évites le regard de Teo quand finalement il comprend. Très perspicace ton frère tu devais l'avouer. "Je veux pas d'une réunion de famille à l'hôpital Teo s'il te plait.." avoues-tu alors que tu sais déjà qui tu ne souhaites surtout pas voir ici. Les jumeaux, ta mère..


Beat me, hate me
You can never break me.
©crack in time
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 959
Points : : 706
Avatar : : adam gallagher.
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; aaron, le bébé tout chou et lucca, le flic au regard de braise.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : angel180886 (avatar). J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : 14 février. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : suis prof pour les p'tits et je donne des cours particuliers aux petits, comme aux étudiants. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à westlake, avec la jolie lilo qui squatte. Ce qui m'attire ce sont : les courbes féminines et côté coeur je suis : célibataire, veuf pour être plus précis et pas prêt à m'attacher de nouveau.
. :
i love when you fly with me 'cause you're the only one that sets me free. i just want to let you know that you're the only one i see. so why are we waiting ? my heart is inflating, this love we're creating. just take a breath and set me free, oh come and fly with me.

to my heart you have the key
u.c
memories :
 

Teo Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : avoir une vie heureuse.
() Lun 20 Nov 2017 - 3:59
« Toujours ? » J’hausse un sourcil en l’entendant me questionner. Une part de moi-même me conseille de me méfier et, l’autre part me donne envie de répéter ce que je viens de dire. Après tout, c’est peut-être ça. Elle veut peut-être que je répète pour être sûre d’avoir bien entendu. « T'es plus chiant que moi quand tu t'y mets » Ouais bon, apparemment non. Pourquoi à chaque fois que je lui dis quelque chose d’adorable, des trucs qu’un grand frère dit à sa jeune sœur, elle me fout en rogne à se comporter comme ça ? Parce qu'ouais, c’est le cas, elle m’agace. Elle ne devrait pas m’agacer là, pas alors qu’elle se trouve sur un lit d’hôpital. Alors je me fais violence pour ne pas lui sortir à nouveau des paroles blessantes et finit par dire : « Ouais bah finalement, peut-être pas toujours. Refait moi penser à ça la prochaine fois que tu m’appelles. » Je soupire parce que je me connais, je serais quand même là sauf si vraiment, il s’est passé un truc entre elle et moi avant. Quelque chose de très grave. Enfin, la conversation revient à ce qu’il s’est produit ce soir pour qu’elle se retrouve ici. Elle m’avoue avoir mangé des fruits de mer et je lui demande donc de faire attention la prochaine fois. Je pensais que la discussion allait se clôturer là, mais non. Elle semble décider à me dire tout ce soir. « Je me suis servie moi même, il n'y avait rien d'écrit mais..on enfin il a fait une bêtise ce soir. » On ? Il ? Ce sont les seuls mots qui m’interpellent, mais je n’ai le temps de rien dire qu’elle continue. « Mon portefeuille n'a jamais été aussi plein.. » Son portefeuille… Mais de quoi parle-t-elle ? « Ton… Quoi ? C’est quoi cette histoire de portefeuille ? » Que je demande d’un air totalement incrédule avant de repenser à ce qu’elle avait sorti juste avant. « Et c’est qui ce mec ? T’étais avec qui, Mia ? » Voilà que je recommence à jouer au grand frère poule, à la limite du papa, avec elle. Mais je n’y peux rien si elle me force à l’être. Je finis par la questionner sur l’absence du reste de la famille à l’hôpital. C’est étrange, bien trop pour que ça soit normal. « Je veux pas d'une réunion de famille à l'hôpital Teo s'il te plait.. » Je vois… Je secoue la tête et soupire, une fois de plus. « Je suis désolé Mia, mais il va falloir que je le dise à la famille. Maman va s’inquiéter, tu le sais... » Mais je m’interromps avant de finir et me mords l’intérieur de la joue. Lui parler de maman, ça ne va pas aider, bien au contraire. J’inspire un bon coup, lui faisant signe de ne pas ouvrir la bouche le temps que je rassemble mes esprits, puis fini par déclarer : « Laisse-moi au moins prévenir Jad et je te promets que je préviens personne d’autre. Ok ? »


and now we are alive
pour être heureux, je crois qu'il faut avoir souffert auparavant. je crois que c'est en résistant au malheur qu'on a une chance de gagner le bonheur. •• ALASKA (guillaume musso)

avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 816
Points : : 308
Avatar : : Dove Cameron.
Autres comptes : : Vitoria A. Jamlows, K. April Windsor et Aurora D. Fowler.
Pseudo internet / prénom : : Héléna/Hmtbn.
Crédits : : moi même. J'ai : 18 ans même si je dis assez souvent que j'en ai 21 et mon anniversaire est le : 1er juin. Je suis : américaine et mes origines sont : Australiennes comme tous les membres de la famille Fairfield. En ce moment, je : mannequin depuis quelques mois déjà. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la maison familiale mais plus pour très longtemps je l'espère. Ce qui m'attire ce sont : les deux sexes, je n'ai pas d'étiquette du moins je suis bien trop jeune pour m'en coller une sur le front et côté coeur je suis : mariée à Elena pour le meilleur et pour le pire.
. :
Mes rps en cours :
Teo-LilofairfieldElenaTeoLas Vegas

mes rps archivés:
 



Family where life begins and love never ends.


✾✾✾



Don't take drugs, get married


✫★✫

Because of you
I laugh a little harder, cry a little less, and smile a lot more..



You know I try but I don't do too well with apologies


★☆★☆

Mia G. B-Fairfield
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Etre reconnue dans un domaine qui te plait.
() Sam 25 Nov 2017 - 12:46
Peut-être pas toujours. Cette partie de phrase résonne dans ta tête, tu le savais que personne ne serait là éternellement mais l'entendre heurter ton oreille c'est bien pire. Ca te prouve une fois de plus que dans cette famille tu n'es pas acceptée à ta juste valeur. Tu ne préfères rien dire sachant très bien que la rancoeur qui sommeille en toi depuis la dernière dispute pourrait ressortir à tout moment et encore tout détruire. Ce n'était pas le moment surtout que vous veniez de vous retrouver, que pour une fois tu avais fais un pas en avant pour un de tes frères. D'ailleurs tu continues dans cette lancée se demandant presque s'il n'y a pas du sérum de vérité dans ce qu'on t'a perfusé dans le bras. Ce n'est pas toi d'être aussi honnête mais en même temps tu as eu si peur que pour une fois tu te dis qu'il est temps de changer un peu, que tu n'es pas responsable de ce qu'il a fait, du moins légèrement. Evidemment ton frère n'en manque pas une, il saute sur tout ce que tu as dit pour te questionner. "Un ami.. il a volé l'argent de la soirée caritative et j'ai toute l'argent dans mon portefeuille. Ca devait pas se passer comme ça Teo." Vous vous amusiez si bien, tu n'avais demandé qu'une seule enveloppe pour rembourser Jad et rien ne s'était passé comme prévue. Tu aurais pu te faire arrêter ce soir et finalement tu finissez à l'hôpital. C'était le karma ça, il te faisait payer. "N'en parle pas s'il te plait." Evidemment te confier à Teo signifiait que tu ne voulais que lui seul soit au courant, personne d'autre. Teo c'était d'ailleurs le plus compréhensible de tes frères, le plus posé celui qui se rapprochait le plus d'un père pour toi même si tu détestais qu'il se comporte de la sorte. C'est une des raisons aussi pour laquelle tu n'as prévenu que lui et quand il le comprend tu es au bord de le supplier de ne pas le faire. Quand il parle de ta mère c'est peut-être ce qui appuie ta requête. Tu ne la veux pas ici et t'es prête à le dire mais il reprend la parole avant. Appeler Jad après la dernière morale qu'ils t'ont fait semble être du suicide mais tu connais Teo s'il ne le prévient pas, il le fera quand même. "Que lui" déclares-tu avant de reprendre "honnêtement, je fais encore peur à voir ?" Sans se soucier d'une question d'esthétique pour une fois mais bien pour savoir si tu avais dégonflé et que ce qu'on t'avait planté dans le bras fonctionné ou non.


Beat me, hate me
You can never break me.
©crack in time
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 959
Points : : 706
Avatar : : adam gallagher.
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; aaron, le bébé tout chou et lucca, le flic au regard de braise.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : angel180886 (avatar). J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : 14 février. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : suis prof pour les p'tits et je donne des cours particuliers aux petits, comme aux étudiants. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à westlake, avec la jolie lilo qui squatte. Ce qui m'attire ce sont : les courbes féminines et côté coeur je suis : célibataire, veuf pour être plus précis et pas prêt à m'attacher de nouveau.
. :
i love when you fly with me 'cause you're the only one that sets me free. i just want to let you know that you're the only one i see. so why are we waiting ? my heart is inflating, this love we're creating. just take a breath and set me free, oh come and fly with me.

to my heart you have the key
u.c
memories :
 

Teo Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : avoir une vie heureuse.
() Mer 29 Nov 2017 - 2:33
« Un ami.. il a volé l'argent de la soirée caritative et j'ai toute l'argent dans mon portefeuille. Ca devait pas se passer comme ça Teo. » J’écarquille les yeux, ayant du mal à réaliser ce qu’elle vient de dire. Un vol d’argent ? Dans une soirée caritative ? Mais il est sérieux son ami ? Ça me sidère. Elle a quel type d’ami ma sœur, en fait ? Dans quelle galère il a entraîné Mia ? Et surtout, il avait vraiment besoin de foutre tout l’argent dans son portefeuille ? « N'en parle pas s'il te plait. » Je regarde ma sœur et secoue la tête, désespéré par ce que j’entends. « Tu te fous vraiment dans les embrouilles tout le temps Mia… Voler de l’argent à une soirée caritative, il lui manque une case à ton ami… Il faudra que vous trouviez un moyen de rendre ce qu’il a pris. » Je soupire et passe une main sur mon visage. Pourquoi il faut toujours qu’elle se retrouve dans une telle situation ? En plus, elle me demande de ne rien dire, mais est-ce que j’ai réellement le choix ? Si j’en parle, ça risque de lui retomber dessus étant donné que tout l’argent se trouve avec elle selon ses dires. Quelle merde. « Enfin, plus tard. Pour le moment, tu te reposes, rien ne presse s’ils ont rien remarqués. » En espérant qu’ils ne remarquent pas qu’il manque l’argent avant la fin de la soirée, voir plus tardivement, chose qui serait quand même assez difficile. À moins d’être cons, ils vont s’apercevoir qu’il y a une embrouille dans peu de temps. Par la suite, Mia m’avoue ne pas vouloir une réunion de famille ici et je peux comprendre, même si je tente de lui faire changer d’avis. Du moins, c’est que je fais dans un premier temps, avant de me résigner à ne prévenir que Jad. « Que lui » J’hoche la tête de façon positive pour lui confirmer que je ne tiendrais que lui au courant. De toute façon, même sans son accord, je lui aurai envoyé un sms pour le lui dire. « Honnêtement, je fais encore peur à voir ? » Je lève un sourcil, ne saisissant pas tout de suite où elle veut en venir, jusqu’à ce que je me souvienne les raisons de sa présence ici. Je scrute quelques secondes son visage, déclarant finalement : « Non, je trouve même que tu fais moins peur là qu’à l’habitude. »


and now we are alive
pour être heureux, je crois qu'il faut avoir souffert auparavant. je crois que c'est en résistant au malheur qu'on a une chance de gagner le bonheur. •• ALASKA (guillaume musso)

avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 816
Points : : 308
Avatar : : Dove Cameron.
Autres comptes : : Vitoria A. Jamlows, K. April Windsor et Aurora D. Fowler.
Pseudo internet / prénom : : Héléna/Hmtbn.
Crédits : : moi même. J'ai : 18 ans même si je dis assez souvent que j'en ai 21 et mon anniversaire est le : 1er juin. Je suis : américaine et mes origines sont : Australiennes comme tous les membres de la famille Fairfield. En ce moment, je : mannequin depuis quelques mois déjà. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la maison familiale mais plus pour très longtemps je l'espère. Ce qui m'attire ce sont : les deux sexes, je n'ai pas d'étiquette du moins je suis bien trop jeune pour m'en coller une sur le front et côté coeur je suis : mariée à Elena pour le meilleur et pour le pire.
. :
Mes rps en cours :
Teo-LilofairfieldElenaTeoLas Vegas

mes rps archivés:
 



Family where life begins and love never ends.


✾✾✾



Don't take drugs, get married


✫★✫

Because of you
I laugh a little harder, cry a little less, and smile a lot more..



You know I try but I don't do too well with apologies


★☆★☆

Mia G. B-Fairfield
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Etre reconnue dans un domaine qui te plait.
() Mer 13 Déc 2017 - 0:19
Pour une fois tu ne pouvais aller à l'encontre de ce que disait ton frère. Tu réussirais toujours à te mettre dans de drôles de situations qui finissaient pour la plupart mal. Si parfois tu les cherchais -le plus souvent-, parfois la malchance t'accompagnait tel le karma comme certains aiment l'appeler. Tu n'avais pas voulu qu'il fasse ça et oui pour le coup tu n'en avais pas pensé moins que Teo, il avait été stupide. Stupide de voler autant d'argent car même toi, voleuse dans l'âme tu avais une raison. Voler un peu, d'accord. Voler l'intégralité de l'argent d'une oeuvre caritative c'était bien plus que punissable par la justice, c'était blâmable par n'importe qui. Malgré qu'il ait raison tu secoues la tête, c'était bien beau de devoir rendre l'argent mais t'allais prendre tout et il en était hors de question que ce soit maintenant ou plus tard. D'ailleurs tu espérais que personne ne le remarque même si cela semblait impossible. "Je ne rendrai rien Teo. Hors de question que j'ai un dossier pour complicité de vole ou autre." T'avais pleins de projets, tu voulais faire carrière dans le mannequinat, dans l'acting avec un casier c'était impossible alors non même si tu devais donner cet argent toi même à des clochards, bien que l'idée te déplaise, tu le ferais. Après ces aveux, tu fis de nouveau un effort en donnant ton accord à Teo pour qu'il prévienne Jad. De toute manière entre Jad ou toute la troupe le choix était vite fait. Cependant avant que quiconque arrive tu tentes de te rassurer et pour une des premières fois depuis longtemps ton frère te fait échapper un rire sincère. Tu le détestais pour avoir dit ça mais en même temps tu étais fière d'une si belle réponse de sa part. "Merci ça me touche" finis-tu par répondre après avoir fini de rigoler avant de reprendre "tu peux me prendre à manger à un distributeur s'il te plait ? J'ai tout vomi et je meurs de faim." L'image de toi vomissant contre ce mur avant de perdre connaissance te revient. Quelle honte, quelle soirée qui n'allait pas se finir tout de suite.


Beat me, hate me
You can never break me.
©crack in time
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 959
Points : : 706
Avatar : : adam gallagher.
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; aaron, le bébé tout chou et lucca, le flic au regard de braise.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : angel180886 (avatar). J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : 14 février. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : suis prof pour les p'tits et je donne des cours particuliers aux petits, comme aux étudiants. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à westlake, avec la jolie lilo qui squatte. Ce qui m'attire ce sont : les courbes féminines et côté coeur je suis : célibataire, veuf pour être plus précis et pas prêt à m'attacher de nouveau.
. :
i love when you fly with me 'cause you're the only one that sets me free. i just want to let you know that you're the only one i see. so why are we waiting ? my heart is inflating, this love we're creating. just take a breath and set me free, oh come and fly with me.

to my heart you have the key
u.c
memories :
 

Teo Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : avoir une vie heureuse.
() Hier à 18:03
Franchement, parfois je me demande où Mia va se chercher ses potes. Il y a toujours des ennuis avec eux, le dernier en date étant ce vol d’argent. Je ne sais pas si elle aime les problèmes ou si c’est seulement pour nous provoquer chez les Fairfield, mais elle se fourre toujours dans des emmerdes pas possibles. Je lui conseille donc d’aller rendre l’argent, mais elle me fait un signe négatif. Je fronce les sourcils. C’est quoi son problème à ma sœur ? « Je ne rendrai rien Teo. Hors de question que j'ai un dossier pour complicité de vole ou autre. » J’hausse un sourcil, serrant doucement le poing. Alors c’est ça, elle ne veut pas risquer des problèmes avec la justice ? Elle serait égoïste à ce point ? Non parce que clairement, elle est aussi coupable que son abruti d’ami pour le coup. « Alors fais un virement pour un don d’un montant moins important ou plus, fait le passer pour un geste noble ou je ne sais quoi, mais tu peux pas garder l’argent pour toi Mia. Ça serait malsain et inhumain. » Je n’en démords pas et ça n’arrivera pas, même s’il faut que ça soit moi qui fasse un don à cette association. Cette soirée était une soirée caritative, forcément pour une association représentante de personnes dans le besoin, alors cet argent, ils en ont besoin. La conversation passe ensuite au sujet de Jad, puis on revient à elle lorsqu’elle me demande si elle fait encore peur à voir. Je ne m’empêche pas pour la taquiner un peu et, étonnamment, elle en rit. « Merci ça me touche » Je souris, lâchant : « Pas de quoi, c’était un réel plaisir. » Pour une fois que je la taquine et qu’elle ne s’agace pas, j’en profite grandement. « tu peux me prendre à manger à un distributeur s'il te plait ? J'ai tout vomi et je meurs de faim. » Je grimace. C’est si charmant de savoir qu’elle a tout vomi… Enfin bon, il fallait s’en douter en même temps. « Pas de problème, tu veux que je te prenne quoi ? » Je préfère lui demander parce qu’avec elle, on n’est jamais à l’abri d’une crise pour une barre de céréale qu’elle ne voulait pas. Oui, c’est Mia, excessive jusqu’au bout des ongles et capricieuse pour tout et n’importe quoi.


and now we are alive
pour être heureux, je crois qu'il faut avoir souffert auparavant. je crois que c'est en résistant au malheur qu'on a une chance de gagner le bonheur. •• ALASKA (guillaume musso)

Contenu sponsorisé


(

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: