consumed by fire (warlia)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Date d'inscription : : 02/03/2017
Messages : : 998
Points : : 252
Avatar : : Scott Eastwood.
Autres comptes : : zeppelin p., elena b. & oswald h.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : tearsflight ❤︎ (avatar) & tumblr (gifs). J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis avocat fraîchement diplômé dans un cabinet privé. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes de préférence brune avec une visage de poupée et des yeux de biche et côté coeur je suis : fiancé par obligation. Amoureux fou de la belle Natalia.
. :
light it up, on the run
'cause i wanna touch you, baby and i wanna feel you too. i wanna see the sunrise and your sins.


addicted to your light
remember those walls i built ? well, baby they're tumbling down and they didn't even put a fight.
ohana means family
family means nobody gets left behind or forgotten.
always and forever
i don't know, if you need someone to bitch to, or just to be- my person.


yeah, i gotta fever
don't touch that fruit, keep your hands clean.


24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN


Warren Windsor
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Lun 2 Oct 2017 - 21:29

Peu importe que nous nous trouvions dans une chambre d’hôtel. Peu importe que rien ne soit fait pour nous faciliter les choses. Peu importe qu’elle ait refusé cette demande que je lui ai fait. La seule chose ayant de la valeur à mes yeux est ce geste qu’elle a eu en passant la chaîne autour de son cou. Ce n’est peut-être pas une bague à l’annulaire, mais le symbolisme reste là, d’autant plus à notre niveau, alors que ce sont les seules choses que nous pouvons nous permettre pour le moment. Ça me comble pour le moment. Ça ne sera pas toujours le cas et viendra un jour où je vais vouloir plus mais j’ose espérer que lorsque ce jour viendra notre situation se sera améliorée, pour ne pas dire que tout sera rentré dans l’ordre. Tout ce que je souhaite désormais c’est profiter de la soirée que j’ai avec elle, de cette nuit après un début chaotique. Ma jalousie sera toujours présente demain et dans les prochains jours. Je vais continuer à jalouser l’homme qui peut s’afficher à son bras comme elle continuera de détester mes fiançailles avec Freya, seulement pour ce soir nous pouvons n’être que nous : deux personnes qui s’aiment et qui savent que viendra un jour où ils pourront s’unir aux yeux de tous. « Ils auraient la beauté de leur père… » Et la douceur de leur mère. Son visage de porcelaine, ses grands yeux envoûteurs. La perfection qu’elle dégage et qu’ils dégageront aussi. « Oh ! » Je relève la tête, fronce les sourcils en la sentant taper mon épaule. Je n’ai pas envie de la relâcher, pas maintenant et pourtant elle ne m’en laisse pas le choix. « J’ai une surprise pour toi ! » Si je n’ai jamais rien eu contre les surprises, là je m’en passerais et je ne me fais pas prier pour le montrer. « Ça peut pas attendre ? Reviens, Nat … » Je lui demande alors qu’elle quitte le lit à ma plus grande tristesse. « Sois patient » Patient … je trouve l’être bien assez depuis des mois. Elle s’enferme à nouveau dans la salle de bain et je me laisse tomber sur le lit en poussant un soupire agacé. Je m’attends à ce qu’elle en sorte rapidement mais ce n’est pas le cas. J’ai le temps d’attraper mon portable et d’envoyer un message à mon frère. Je lui ai promis de le tenir au courant de l’avancé de toute cette histoire. Si lui et Will pourraient avoir un poids sur le choix de notre père, je préfère les garder loin des problèmes. « Je crois que ton téléphone est de trop. » Je soulève un sourcil interrogateur en même temps que je cesse de regarder l’écran de mon téléphone et ma mâchoire manque de tomber. Je détaille la tenue - très légère - de Natalia et l’air me manque. À chaque fois que je parviens à me convaincre qu’elle ne peut plus me surprendre, elle me prouve l’inverse. « Pardonnez-moi mon Prince, mais j’ai été vilaine. » Mon attention se porte sur les menottes qu’elle tient dans ses mains et je me retiens de lui dire que j’ai toujours aimé attacher mes partenaires. Révéler ce genre d’information maintenant serait la pire chose à faire alors à la place, je glisse sur le lit, passe un bras autour de sa taille et à la force à venir s’asseoir sur moi. « Faites de moi ce que vous voulez, ce sera ma punition. » Je lui prends les menottes des mains et dépose un baiser à la naissance de sa poitrine. « Je n’ai jamais rien vu d’aussi sexy. » Et ma voix rendue grave par l’effet qu’elle me fait n’est qu’une des nombreuses preuves de cet aveu. Je finis par la basculer sur le lit et me place entre ses jambes en me redressant. « Tu es sûre de toi ? J’ai peur que tu te fasses mal à force de t’agiter sous moi. » Sourire taquin au coin des lèvres, je garde les menottes froides dans une main et parcours le corps de Natalia de l’autre. J’ai presque envie de la garder comme ça, avec cette magnifique tenue sur elle qui en dévoile trop comme pas assez.
@Natalia B-Montaigu


i called to tell you i love you ♔ Don't wanna waste another day we're given, 'cause we're scared of taking risks. Let's see the eight world wonders, before we're six feet under. Do everything we always talked about, mark them off the bucket list. © endlesslove.
avatar
Date d'inscription : : 25/01/2017
Messages : : 586
Points : : 263
Avatar : : Jenna-Louise Coleman
Autres comptes : : Arthur Windsor (Brett Dalton) / Norah Bishop (Sophie Turner) / Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah).
Crédits : : ava : tearsflight | sign : exotic J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature (1e année Doctorat), assistante Responsable d'Edition dans le groupe Doubleday...ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement en faux-couple avec Björn, mais amoureuse et promise à Warren.
. :
Passion, unattended,
is a flame that burns to its own destruction



__________________________________



He stepped down,
trying not to look long at her,
as if she were the sun,
yet he saw her, like the sun,
even without looking.

__________________________________




__________________________________



I can pretend a smile,
I can pretend to be happy
but i never gonna pretend i love you



Natalia B-Montaigu
« COR UNUM ET ANIMA UNA »
- solidarity gamma

( » ) Mar 3 Oct 2017 - 19:51

we circle through the night, consumed by fire
ft. warlia
C’est fou ce que dans un regard on peut y trouver. Me tenant là, parfaitement immobile et totalement découverte devant lui, c’est son regard qui m’interpella le plus. Je pouvais y lire un mélange de désir, de surprise et de satisfaction. Il ne s’attendait certainement pas à ça, je pouvais le dire. Dans ce regard, je pouvais voir à quel point je le surprenais encore alors qu’il commençait à me connaître mieux que quiconque. Dans ce regard, je pouvais apercevoir l’ampleur de son désir pour cette femme incongrue que j’étais devenue. Dans ce regard, je pouvais lire l’immensité de son admiration et de son amour. J’y voyais de l’espoir et une certitude. J’y voyais une sincérité et une vérité. J’y voyais l’entiereté de son âme. Il m’hypnotisait dans une délicieuse sorcellerie. Il m’avait jeté un sort, mais j’étais ravie d’avoir goûté à cette potion. Je le contemplais lorsqu’il glissa le long du lit pour finir par déposer ses mains robustes et chaud sur mon corps et me laissa embarquer en m’asseyant à califourchon sur lui. Les choses que provoquaient sa proximité ne m’étonnèrent guère. Je commençais à être habituée à cette magnitude qu’il avait sur moi, à cette électricité qu’il faisait diffuser dans tout mon corps. J’y avais pris goût et j’étais lâchement tomber pour une addicte. Mon prince me saisit les menotte et m’embrasse au creux de ma poitrine. Son contact, je l’apprécie en fermant doucement les yeux. Je frisonne déjà. « Je n’ai jamais rien vu d’aussi sexy » Sa voix m’emporte ; elle est sourde, lourde de sens. Je n’ose pas sourire, parce que je sais que c’est la vérité. Et sa révélation est bien plus passionnante. Malgré toutes ses conquêtes, malgré toutes les filles qui avaient eu le droit à son corps d’Apollon, ce n’est que cette pauvre fille de San Diego qui arrive à lui donner une telle chose. Le sous-entendu de cette phrase me laisse sans voix et je sursaute lorsqu’il me bascule sur le lit, me retrouvant totalement à sa merci. « Tu es sûre de toi ? J’ai peur que tu te fasses mal à force de t’agiter sous moi.» Mon regard retombe de nouveau dans le sien, sous l’emprise de ses caresses. Je remonte mes mains et les lui offre sous un plateau d’argent. « Attache-moi, Warren. » Ma voix est plus violente que jamais. Elle ordonne, elle supplie. Elle en veut toujours plus. Je le défis du regard, n’ose pourtant pas l’embrasser alors que je le désire du plus profond de moi-même. « Tu sais… » commençais-je avec une voix beaucoup plus sincère, beaucoup plus…moi. « Cette fois à la plage…t’as réveillée quelque chose en moi. Ca me donne beaucoup d’idée… » Mon souffle est lourd, profond. Je m’étonne moi-même de dire ça. « …comme te faire l’amour sur un balcon…ou, dans une cabine d’essayage, une voiture…ou… » Je regarde son téléphone et sourit. « ou…te laisser prendre des photos. » Ses yeux s’écarquillent une nouvelle fois, et en une fraction de seconde, j’ai peur qu’il se moque de moi. En règle général, je ne suis pas ce genre de fille. Je suis la plus sage, la plus prude. Faire l’amour c’est bien mieux dans un lit, dans une chambre, à l’abris des regards indiscrets. Mais Warren…il me porte. Il me soulève, me défie, me pousse, me surprends. Il m’emporte vers quelques choses de plus grands, quelques choses dont je n’arrive pas encore à définir. Si c’est là, le secret de l’amour, c’est que j’ai finalement trouvé l’homme de ma vie.

© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor



avatar
Date d'inscription : : 02/03/2017
Messages : : 998
Points : : 252
Avatar : : Scott Eastwood.
Autres comptes : : zeppelin p., elena b. & oswald h.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : tearsflight ❤︎ (avatar) & tumblr (gifs). J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis avocat fraîchement diplômé dans un cabinet privé. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes de préférence brune avec une visage de poupée et des yeux de biche et côté coeur je suis : fiancé par obligation. Amoureux fou de la belle Natalia.
. :
light it up, on the run
'cause i wanna touch you, baby and i wanna feel you too. i wanna see the sunrise and your sins.


addicted to your light
remember those walls i built ? well, baby they're tumbling down and they didn't even put a fight.
ohana means family
family means nobody gets left behind or forgotten.
always and forever
i don't know, if you need someone to bitch to, or just to be- my person.


yeah, i gotta fever
don't touch that fruit, keep your hands clean.


24k MAGICYOUNG GOLDHAPPYLUSH LIFESUCKER FOR PAIN


Warren Windsor
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Dim 8 Oct 2017 - 11:44


i called to tell you i love you ♔ Don't wanna waste another day we're given, 'cause we're scared of taking risks. Let's see the eight world wonders, before we're six feet under. Do everything we always talked about, mark them off the bucket list. © endlesslove.
avatar
Date d'inscription : : 25/01/2017
Messages : : 586
Points : : 263
Avatar : : Jenna-Louise Coleman
Autres comptes : : Arthur Windsor (Brett Dalton) / Norah Bishop (Sophie Turner) / Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah).
Crédits : : ava : tearsflight | sign : exotic J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature (1e année Doctorat), assistante Responsable d'Edition dans le groupe Doubleday...ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement en faux-couple avec Björn, mais amoureuse et promise à Warren.
. :
Passion, unattended,
is a flame that burns to its own destruction



__________________________________



He stepped down,
trying not to look long at her,
as if she were the sun,
yet he saw her, like the sun,
even without looking.

__________________________________




__________________________________



I can pretend a smile,
I can pretend to be happy
but i never gonna pretend i love you



Natalia B-Montaigu
« COR UNUM ET ANIMA UNA »
- solidarity gamma

( » ) Mar 17 Oct 2017 - 20:50



SUN GOES DOWN :: Los Angeles :: Central
consumed by fire (warlia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Aller à la page : Précédent  1, 2


Sauter vers: