Somewhere only we know


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 327
Points : : 376
Avatar : : alexander ludwig.
Autres comptes : : siobhan fowler el mexicano (zayn malik) et le lieutenant jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : feeling free. (ava), aludwigsource (gifs) J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce, en tant que pilote d'hélicoptère de recherche et de sauvetage. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : en couple avec la magnifique robyn wheeler.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.


family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.

dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.

settle down with me, cover me up, cuddle me in, lie down with me and hold me in your arms. and your heart's against my chest, your lips pressed to my neck, i'm falling for your eyes.



Jad Fairfield
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Lun 2 Oct 2017 - 0:35
Plus tard ? Intéressant... Mais plus tard quand ? Plus tard ce soir ? Ou plutôt.. Plus tard demain ? Et... Je peux avoir un avant-goût ? Oh s'il te plait ! Rien qu'un petit avant-goût... Petit comme moi. Je riais, mais pour toute réponse, je glissais ma main sur sa bouche. Robyn la bavarde était de retour, mais j’en étais ravi. Elle verrait, je devais aussi garder cette part de mystère. Désormais, le tout était de savoir ce que je considérais de sage ou non. Robyn, c’était ce qu’elle cherchait actuellement. Mais c'est quoi pour toi "être sage" ? Si je fais ça.. Un baiser passionné dans un premier temps. Elle avait réussi à me faire frissonner tellement que ce baiser était approfondi. Tu restes sage. Le tout était désormais de retrouver mon souffle, un peu surpris de ce baiser si soudain. Et si... Je viens mordiller ton cou comme ça. Je riais, peut-être un peu nerveusement parce que Robn ne mesurait pas l’effet qu’elle me faisait. Ou, certainement que si mais c’était volontaire. Un second frisson, plus brutal, mais également ce désir qui grandissait en moi. Ce désir pour Robyn. Pas sage du tout. Le cou, c’est une zone interdite. J’inspirai doucement, mais profondément. Heureusement que Robyn ne trouvait un troisième « si » et qu’elle me laissait soupirer un instant. Je ne savais pas si j’aurais pu rester les mains dans les poches après que mon corps ait été secoué d’une telle manière. Une énième étreinte avant que Robyn ne me quitte pour l’océan. J’étais heureux de pouvoir la voir profiter, c’était une première pour elle. J’aurais aimé la rejoindre, mais niveau logistique, c’était compliqué. Ma petite-amie remontait le banc de sable, pour mon plus grand bonheur, même si elle aurait pu profiter encore plus. Seulement, elle ne revenait pas sans avoir une idée derrière la tête. Elle réfléchissait tout le temps, et se cassait très souvent la tête pour répondre à mon bonheur. Une balade en bateau, c’était une excellente idée, alors je lui disais que j’approuvais. Nous terminions allongés, un bras enlaçant Robyn. Je profitais de la fraîcheur qu’elle m’apportait, une fraîcheur salée. Je sentais sa petite main caresser la peau de mon ventre, et je fermai les yeux. Elle riait à mon envie d’adoption par des tortues marines étant plus jeunes, mais elle trouvait ça cool. Qu’est-ce que la belle étudiante n’appréciait pas, honnêtement ? Tout la rendait enthousiaste. Ma Jane ? C’était une belle histoire, celle de Tarzan et Jane. Malgré un décor sombre, mais leur histoire d’amour, elle était inégalable. Je vois, je vois, dis-je entre deux paroles. Puis, je l’écoutais parler, jusqu’à la fin. J’ouvrais même les yeux, les baissant légèrement vers Robyn. Mes pieds, d’accord, répétais-je, mon rire se mêlant au sien. Mais ce que j'aime encore plus, c'est tout ce qui fait que tu es Jad Fairfield. Difficile de retenir mon cœur s’accélérer en l’entendant prononcer ces quelques paroles. C’était au-delà de la sincérité. Difficile de retenir mes joues d’encore faire des siennes. Rien que pour cette belle déclaration qui me fait rougir, je devrais t’embrasser pour te faire taire. Je déposai un baiser sur son front, doucement. Son nez, puis finalement je poussais son menton pour qu’elle relève son visage, afin de pouvoir accéder à ses lèvres.

Nous avions trouvé notre balade en bateau, qui longeait les plus belles criques de Byron Bay. Un homme très sympa –Ollie de son prénom- qui acceptait avec plaisir de nous faire profiter de cet instant unique. Il était d’autant plus intéressé que nous lui avions précisé que nous étions des Australiens, mais que l’Australie n’était qu’un souvenir pour moi, une découverte pour Robyn. Le vent nous frappait le visage doucement, j’appréciais cette sensation. J’étais appuyé contre le rebord du bateau, admirant le mouvement parfait de l’eau. J’avais l’air d’un touriste alors que j’étais natif de la ville. La proposition de l’homme de me faire profiter de l’eau était parfaite. Robyn n’approuverait peut-être pas mais c’était l’occasion ou jamais. Nous nous étions rapprochés d’une petite crique, l’eau n’était pas bien profonde. Une bouée à la mer, l’homme m’aidait à me glisser dedans. Il avait la force de le faire. Merci Ollie, c’est cool ! Mes bras me permettaient de tenir la bouée. Je faisais alors signe à ma petite amie de me rejoindre. Je risque rien. Regarde ! Il y a de la place pour deux, viens ! J’avais un grand sourire, bien trop heureux d’enfin mettre mon corps dans l’eau. Sourire qui pourrait lui faire oublier son rôle de petite-amie trop inquiète pour venir profiter de ce moment avec moi.



(seconds from my heart. a bullet from the dark. helpless, i surrender, shackled by your love. holding me like this, with poison on your lips, only when it's over. the silence hits so hard.)
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 11/04/2017
Messages : : 171
Points : : 250
Avatar : : Emma Watson.
Autres comptes : : pas schizo.
Pseudo internet / prénom : : no day but today (alex).
Crédits : : no day but today (avatar). J'ai : 25 ans. et mon anniversaire est le : 15 avril 1992. Je suis : australienne. et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis étudiante en philosophie. (2è année master) et employée au Grauman's Chinese Theatre. Si jamais vous me cherchez, j'habite : echo park. Ce qui m'attire ce sont : les hommes. et côté coeur je suis : En couple avec le plus beau: Jad.
. :






Jad + You're kinda sorta basically pretty much always on my mind


Cael + On s'épuise, on se rend fou


Charlotte + You're the Monica to my Rachel


Davina + Unknown twin sister


℘ Elle est née à Sydney, en Australie, de parents Britanniques qu'elle ne connait pas. Ayant accouché de jumelles, les parents biologiques de Robyn ont préféré abandonné cette dernière pour lui permettre d'avoir une vie meilleure. Ils n'avaient pas les moyens d'élever deux enfants. La petite fille a rapidement été adoptée par une famille Canadienne, et ainsi grandi à Toronto.


℘ Ses parents lui ont transmis le goût de la lecture. Robyn prenait plaisir à piocher un bouquin dans l'immense bibliothèque de son père et à le dévorer jusqu'au suivant. Elle admire particulièrement la plume d'Agatha Christie, la Reine du crime. Cependant, son livre préféré reste La Ferme des animaux, d'Orwell, comme son père. ℘ Lorsqu'elle était jeune, ses parents ont engagé plusieurs filles au pair pour s'occuper d'elle et lui faire apprendre le français. Aujourd'hui, Robyn est quasiment bilingue. ℘ Elle est végétarienne et fait partie de plusieurs associations pour la défense des animaux. Elle n'hésite pas à faire circuler des pétitions et à informer son entourage sur tout ce qui a un rapport avec eux (notamment élevages, abattoirs, etc). ℘ Elle vit en colocation avec Charlotte et son petit chien prénommé Akamaru, un bouledogue français. ℘ Elle travaille dans un cinéma pour payer son loyer et ses activités extra-scolaires. Parfois au guichet, parfois au coin gourmandise, il lui arrive de voir des films gratuitement






Robyn Wheeler
« JUSTICIA OMNIBUS »
- just lambda

( » ) Lun 2 Oct 2017 - 23:06

   

     

   

Somewhere only we know

— Jad & Robyn
Robyn la bavarde était effectivement de retour. Le silence ne durait jamais bien longtemps avec elle dans les parages. Et pourtant, la petite brune n'était pas spécialement d'humeur à parler, comme le prouvaient ses nombreuses provocations. Sage ? Mais c'était quoi "être sage" ? Alors pour avoir une réponse à cette question, l'étudiante, décidément très espiègle et très joueuse avec son petit-ami, vint embrasser ce dernier. Certainement le baiser le plus sensuel qu'ils avaient pu échanger jusqu'ici. Ce genre de baiser qui vous donne des frissons et vous fait tourner la tête. Lorsque leurs lèvres se détachèrent l'une de l'autre, le beau blond murmura un "Tu restes sage". Elle nota l'info dans un petit coin de sa tête et s'attaqua maintenant au cou du jeune homme. Elle savait qu'elle s'attaquait à une partie du corps particulièrement sensible, qu'elle pouvait facilement lui faire perdre la tête à le mordiller à cet endroit précis... Mais c'était pet-être ce qu'elle voulait. Lui donner envie. Le rendre fou. L'idée la séduisait beaucoup, en tout cas. "Pas sage du tout. Le cou, c’est une zone interdite." Elle recula doucement. "Une zone interdite..." souffla-t-elle avant de sourire doucement. Elle avait bien l'intention de recommencer. Peut-être pas tout de suite, mais plus tard... Sa peau avait un petit goût sucré qu'elle appréciait beaucoup. Et déjà, elle avait hâte d'y regoûter, et de lui faire perdre la tête pour de bon. Mais pour l'heure, les tourtereaux étaient enlacés l'un à l'autre, à profiter de l'instant présent. Robyn finit par se détacher pour aller nager un peu, mais revint rapidement vers son amoureux à qui elle proposa de faire un tour de bateau par la suite, histoire que lui aussi puisse profiter de l'océan qu'il aimait tant. Mais comme s'ils ne pouvaient plus se passer l'un de l'autre, ils restèrent encore un moment allongés là, sur leur serviette, enlacés. Robyn s'y sentait vraiment bien. Sereine. Apaisée. Heureuse. Jad en profita pour lui faire partager ses pensées d'enfant, des pensées qui amusèrent beaucoup la jolie Robyn, qui comparait volontiers son couple à celui que formaient Tarzan et Jane. "Je vois, je vois" dit-il alors qu'elle commença à lister les choses qu'elle aimait chez le beau blond. Une liste très brève qui, en réalité, était bien plus longue, puisqu'elle aimait tout chez Jad. Même ses quelques défauts. "Mes pieds, d’accord" Ouais, elle aimait même ses pieds, qui dépassaient les siens d'une bonne longueur. Mais elle l'aimait lui, tout entier. Cet aveu sembla toucher Jad en plein coeur. "Rien que pour cette belle déclaration qui me fait rougir, je devrais t’embrasser pour te faire taire." Un sourire se dessina sur les lèvres de la petite brune. "J'aime bien quand tu rougis, c'est super mignon. Ca ne te rend que plus séduisant, et ça me donne envie de te prendre dans mes bras, de te faire des tas de câlins... Et de mordiller ton cou". Elle rit doucement et eut droit à une quantité de petits baisers à divers endroits de son visage. "Mais je crois que je préfère quand tu souris. Et quand tu m'embrasses. Là, c'est moi qui suis prête à perdre la tête..." Comme pour la faire taire, il déposa ses lèvres sur les siennes pour un baiser tendre et amoureux.

Le petit couple d'Australiens était certainement le couple le plus heureux du pays après avoir trouvé le bateau sur lequel ils allaient naviguer le long des criques de Byron Bay. Ce qui rendait Rob heureuse, c'était que Jad allait pouvoir profiter de l'océan et vivre, elle espérait, un moment inoubliable. Seulement, le conducteur du bateau proposa à Jad de le faire installer dans une bouée. C'était génial, bien sûr, mais en bonne petite-amie soucieuse du bien-être et de la santé de sa moitié, Robyn se montra un peu moins enthousiaste que son chéri. Pourtant, Ollie avait les capacités de porter Jad pour le mettre sur la bouée, et après tout, c'était sa proposition, il savait ce qu'il faisait. "Je risque rien. Regarde ! Il y a de la place pour deux, viens !" Elle soupira, et en voyant l'immense sourire briller sur le visage de son homme, Robyn ne put s'empêcher de sourire à son tour. Ca lui faisait beaucoup de bien de le voir ainsi. "Très bien, j'arrive ! Mais d'abord..." Elle se retourna un instant pour saisir son téléphone portable. Là, elle immortalisa le sourire de Jad à l'aide de son appareil photo et reposa son mobile dans son sac. Enfin, elle rejoignit l'Australien sur la bouée. "T'es beau !"s'exclama-t-elle avant de déposer un baiser sur sa joue barbue. "Quand je te disais que j'aime te voir sourire...Je crois que là, tu fais de moi la plus heureuse des femmes, Monsieur Fairfield". Car oui, le bonheur de Jad entraînait automatiquement son bonheur à elle. "Alors ? Dis moi tout ! Qu'est-ce que tu ressens ? Je veux tout savoir ! Tout ce qui te passe par la tête à ce moment précis. C'est ton premier bain depuis ton accident ? En plus, à Byron Bay... C'est pas génial ?" Elle sourit, et après qu'il ait répondu à ses nombreuses questions, la demoiselle s'amusa à lui lancer un peu d'eau au visage.
  
   MAY


« l.o.v.e »
Et quoi que tu fasses, l'amour est partout où tu regardes. Dans les moindres recoins de l'espace, dans les moindres rêves où tu t'attardes.
©crackintime
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 327
Points : : 376
Avatar : : alexander ludwig.
Autres comptes : : siobhan fowler el mexicano (zayn malik) et le lieutenant jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : feeling free. (ava), aludwigsource (gifs) J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce, en tant que pilote d'hélicoptère de recherche et de sauvetage. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : en couple avec la magnifique robyn wheeler.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.


family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.

dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.

settle down with me, cover me up, cuddle me in, lie down with me and hold me in your arms. and your heart's against my chest, your lips pressed to my neck, i'm falling for your eyes.



Jad Fairfield
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mar 3 Oct 2017 - 0:16
Voilà, je pouvais enfin gouter à l’eau de l’océan, à Byron Bay. Glissé dans une bouée, et aidé par le capitaine du bateau pour m’y installer, je pouvais barboter un minimum. C’était plaisant de pouvoir sentir cette fraîcheur sur ma peau, si bien que je ne pouvais pas m’empêcher de sourire. Peut-être que j’étais comparable à un idiot, mais c’était un moment vraiment important pour moi. Robyn, elle tenait même à l’immortaliser. Elle prenait une photo, de quoi nous en rappeler encore longtemps. Je la suivais du regard alors que je me tenais à une corde du bateau pour éviter que la bouée ne parte. Ainsi, la belle étudiante pouvait se glisser avec moi, dans la bouée. T'es beau ! me disait-elle en bisant ma joue. Je gardai mon sourire, alors que mon regard se plantait dans le sien. Quand je te disais que j'aime te voir sourire...Je crois que là, tu fais de moi la plus heureuse des femmes, Monsieur Fairfield.  C’était ton idée, cette balade en bateau. Je souris grâce à toi. Et c’était la vérité. C’était parce que Robyn avait proposé un tour sur l’eau que j’avais fini dans cette bouée. Bon, c’était un plus qu’Ollie puisse m’aider à concrétiser mon envie de ne faire qu’un avec l’océan, mais l’idée de base venait de ma petite-amie. Cette dernière me posait d’ailleurs tout un tas de questions. Je n’en retenais probablement pas la moitié, tellement que j’étais occupé à rigoler. Ça me fait du bien. Le seul moment où j’ai l’impression d’avoir retrouvé pleinement mes jambes. L’eau avait la faculté de soutenir le poids, mais malheureusement, je vivais plus sur terre que dans l’eau. Pas mon premier bain, non. Teo m’a déjà emmené me baigner… Je me mordillai la lèvre, amusé. A Los Angeles. Sur une planche de surf, parce que j’allais vraiment pas bien à ce moment-là et donc c’était la seule solution pour me faire souffler. Mes mains glissaient dans l’eau transparente, je nous éloignais un peu du bateau, nous approchant un peu plus de la crique. Ma mère n’avait pas trop aimé d’ailleurs. Un peu comme toi qui ne voulais pas que je finisse dans cette bouée. Un regard taquin, c’était bien trop facile d’embêter un peu Robyn. J’avais bien vu sa tête lorsqu’Ollie avait proposé de me mettre dans la bouée. Elle finissait par m’arroser avec de l’eau, ce que je faisais en retour. Naturellement, comment ne pas le faire. Tourne toi… Robyn tournée, je venais me mettre derrière elle, mes bras prenant appui sur la bouée, à côté de ceux de l'étudiante. Mon torse se collait à son dos, nos corps en harmonie parfaite. Puis, mes mains trouvaient les siennes. C’était désormais à mon tour de venir déposer mes lèvres dans son cou, ma tête penchée vers ce dernier. Je dévorais sa peau, la mordillais, la couvrais de baisers … C’était une petite vengeance pour ce qu’elle avait fait sur la plage. Je continuais, et je n’étais pas décidé à m’arrêter. Vengeance mais aussi une envie, parce que savourer la peau de ma petite-amie, c’était loin d’être désagréable. C’était comme goûter à mon pêché mignon.



(seconds from my heart. a bullet from the dark. helpless, i surrender, shackled by your love. holding me like this, with poison on your lips, only when it's over. the silence hits so hard.)
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 11/04/2017
Messages : : 171
Points : : 250
Avatar : : Emma Watson.
Autres comptes : : pas schizo.
Pseudo internet / prénom : : no day but today (alex).
Crédits : : no day but today (avatar). J'ai : 25 ans. et mon anniversaire est le : 15 avril 1992. Je suis : australienne. et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis étudiante en philosophie. (2è année master) et employée au Grauman's Chinese Theatre. Si jamais vous me cherchez, j'habite : echo park. Ce qui m'attire ce sont : les hommes. et côté coeur je suis : En couple avec le plus beau: Jad.
. :






Jad + You're kinda sorta basically pretty much always on my mind


Cael + On s'épuise, on se rend fou


Charlotte + You're the Monica to my Rachel


Davina + Unknown twin sister


℘ Elle est née à Sydney, en Australie, de parents Britanniques qu'elle ne connait pas. Ayant accouché de jumelles, les parents biologiques de Robyn ont préféré abandonné cette dernière pour lui permettre d'avoir une vie meilleure. Ils n'avaient pas les moyens d'élever deux enfants. La petite fille a rapidement été adoptée par une famille Canadienne, et ainsi grandi à Toronto.


℘ Ses parents lui ont transmis le goût de la lecture. Robyn prenait plaisir à piocher un bouquin dans l'immense bibliothèque de son père et à le dévorer jusqu'au suivant. Elle admire particulièrement la plume d'Agatha Christie, la Reine du crime. Cependant, son livre préféré reste La Ferme des animaux, d'Orwell, comme son père. ℘ Lorsqu'elle était jeune, ses parents ont engagé plusieurs filles au pair pour s'occuper d'elle et lui faire apprendre le français. Aujourd'hui, Robyn est quasiment bilingue. ℘ Elle est végétarienne et fait partie de plusieurs associations pour la défense des animaux. Elle n'hésite pas à faire circuler des pétitions et à informer son entourage sur tout ce qui a un rapport avec eux (notamment élevages, abattoirs, etc). ℘ Elle vit en colocation avec Charlotte et son petit chien prénommé Akamaru, un bouledogue français. ℘ Elle travaille dans un cinéma pour payer son loyer et ses activités extra-scolaires. Parfois au guichet, parfois au coin gourmandise, il lui arrive de voir des films gratuitement






Robyn Wheeler
« JUSTICIA OMNIBUS »
- just lambda

( » ) Mar 3 Oct 2017 - 1:06

   

     

   

Somewhere only we know

— Jad & Robyn
"C’était ton idée, cette balade en bateau. Je souris grâce à toi." Est-ce qu'il n'y avait rien de plus beau que d'être la raison du bonheur de quelqu'un ? Surtout lorsque ce quelqu'un était la personne qui partageait votre vie ? A cet instant, Robyn sentit son coeur gonfler de joie et d'amour. Elle était fière d'être parvenue à le rendre heureux. Elle était surtout heureuse de le voir si heureux. C'était important pour elle de le voir ainsi, de le voir profiter des petites choses simples de la vie, de ce qu'il aimait par dessus tout et qui le comblait de joie. C'était dans ces moments-là que Robyn se rendait compte de la place qu'avait su se faire Jad dans son coeur, et en peu de temps. Il était devenu plus qu'important, il lui était essentiel. Et Robyn comprit alors que dorénavant, le bonheur du beau blond passerait avant le sien. C'est pourquoi elle le laissa finalement profiter de la bouée, malgré ses réticences du début. Mieux, elle vint le rejoindre et, en grande bavarde qu'elle était, elle l'inonda de questions, trop impatiente de connaître son ressenti. Et si elle aimait parler, un peu trop peut-être parfois, elle aimait aussi écouter, surtout lorsque le sujet l'intéressait. Et tout ce qui touchait à Jad l'intéressait, bien évidemment. "Ça me fait du bien. Le seul moment où j’ai l’impression d’avoir retrouvé pleinement mes jambes. Pas mon premier bain, non. Teo m’a déjà emmené me baigner… A Los Angeles. Sur une planche de surf, parce que j’allais vraiment pas bien à ce moment-là et donc c’était la seule solution pour me faire souffler." Alors que Jad faisait en sorte qu'ils s'éloignent un peu du bateau, certainement pour avoir un peu d'intimité aussi, la demoiselle apprit qu'il avait déjà goûté aux joies du bain depuis sa sortie de l'hôpital, en compagnie de son frère Teo. C'était beau, cette complicité qu'il partageait avec son frère. "Ma mère n’avait pas trop aimé d’ailleurs. Un peu comme toi qui ne voulais pas que je finisse dans cette bouée." Ainsi, Jad l'avait grillée. Elle se mit à rire avant de secouer la tête. "Je vais te dire une chose... Si on se comporte comme ça, c'est parce qu'on tient à toi. Au fond, c'est que de l'amour... Puis quand j'ai vu ton sourire, je me suis dit que j'avais pas le droit de gâcher ce moment. J'aime beaucoup trop te voir heureux... Et tant pis si c'est pas très raisonnable". De toute façon, ils n'ont pas été raisonnables en venant en Australie sur un coup de tête, alors un peu plus, un peu moins... "Tourne toi…" La petite brune plissa doucement les yeux, l'interrogeant du regard. Et pourtant, sans rien lui demander, elle se tourna lentement, curieuse de savoir ce qui l'attendait. Rapidement, elle sentit le torse du beau blond contre son dos. Ce simple contact la fit frissonner. Ses mains se posèrent sur les siennes, et leurs doigts s'entrelacèrent tendrement. Et puis... Voilà qu'il venait s'attaquer à son cou. Chacun son tour. Robyn ferma les yeux et se pinça la lèvre inférieure. Le beau blond ne lui laissait aucun répit. "Jad...Tu te venges" souffla-t-elle doucement avec un petit rire. Il l'embrassait, la mordillait, la suçotait même... Robyn avait l'impression de perdre la tête. Des frissons traversaient son corps et elle contrôlait de moins en moins ses réactions, si bien qu'elle gémit doucement, une nouvelle fois, le prénom de son chéri. "Tu es en train de me rendre folle là..." Elle pencha légèrement sa tête pour lui faciliter l'accès à son cou. "Jad, arrête-toi sinon..." Sinon elle se laissera complètement aller à ses envies, et le voyage en bateau risque d'être écourté. Mais ses paroles contrastaient avec ses gestes, puisqu'elle l'invitait à continuer, encore. C'était si agréable, cette sensation qui la gagnait de plus en plus.
  
   MAY


« l.o.v.e »
Et quoi que tu fasses, l'amour est partout où tu regardes. Dans les moindres recoins de l'espace, dans les moindres rêves où tu t'attardes.
©crackintime
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 327
Points : : 376
Avatar : : alexander ludwig.
Autres comptes : : siobhan fowler el mexicano (zayn malik) et le lieutenant jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : feeling free. (ava), aludwigsource (gifs) J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce, en tant que pilote d'hélicoptère de recherche et de sauvetage. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : en couple avec la magnifique robyn wheeler.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.


family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.

dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.

settle down with me, cover me up, cuddle me in, lie down with me and hold me in your arms. and your heart's against my chest, your lips pressed to my neck, i'm falling for your eyes.



Jad Fairfield
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mar 3 Oct 2017 - 11:51
Je vais te dire une chose... Si on se comporte comme ça, c'est parce qu'on tient à toi. Au fond, c'est que de l'amour... Puis quand j'ai vu ton sourire, je me suis dit que j'avais pas le droit de gâcher ce moment. J'aime beaucoup trop te voir heureux... Et tant pis si c'est pas très raisonnable. Me protéger, c’était justifié après ce que j’ai vécu. Je le comprenais désormais, ce qui m’avait plutôt agacé si l’on remontait plusieurs mois en arrière. On ne sait pas ce que c’est d’être raisonnable en ce moment, dis-je dans un petit sourire amusé. Ce voyage, c’était ce à quoi je faisais référence. Manque de raison, folie… Tout ça nous permettait de profiter de notre vie, ce que je n’avais pas tellement fait depuis ma sortie de l’hôpital. Alors pouvoir enfin me baigner –et en plus de ça à Byron Bay-, c’était un peu comme une délivrance. Ce qui n’était pas raisonnable non plus, c’étaient les baisers. Mon torse appuyé contre le dos de ma petite-amie, j’avais pris possession de son cou. Je parsemais sa peau de nombreux baisers, parfois mes lèvres caressaient juste sa peau ou la mordillaient. Je prenais un malin plaisir à la torturer, comme la belle brune l’avait fait il y avait quelques minutes. Ma petite vengeance.  Jad...Tu te venges, faisait d’ailleurs remarquer Robyn. Je crois que c’est ce que tu m’as fait il n’y pas si longtemps… Moi aussi, je riais doucement, reprenant donc mon occupation favorite du moment. Plus je continuais, plus Robyn semblait se laisser aller. Mon plan fonctionnait à merveille, même si je me sentais comme affaibli moi aussi. Comme si je pouvais me faire avoir par mon propre jeu. Ma petite-amie, elle me suppliait d’arrêter … mais penchait son cou. A croire qu’elle en réclamait encore, en tout cas, c’était ainsi que je traduisais l’autorisation d’accès à son cou. Sinon quoi ? Tu vas faire qu’une seule bouchée de moi ? L’idée ne me déplaisait pas, en tout cas. Je n’ai pas tellement l’impression que tu veux que j’arrête en tout cas… chuchotais-je, près de son oreille. Quand les actes contredisent les paroles. Je finissais par descendre mes baisers jusqu’à son épaule. Ce n’était plus tellement un jeu, c’était un vrai plaisir et une grande envie. J’étais content de voir que j’avais un certain effet sur Robyn –et le contraire aurait été un peu dérangeant. Nos jambes se mêlaient, alors que nous nous laissions flotter et un peu guider par le mouvement de l’eau. Lentement, je ralentissais mes baisers pour finalement les stopper complètement. Un brin de raison revenait en moi, mais aussi ce certain manque d’intimité. Pour ce soir, t’en penses quoi de se prendre à manger, se garer près d’un point de vue superbe et de manger devant le coucher de soleil dans le van ? J’embrassais sa joue, avant de caler mon visage dans son cou –mais pas de baisers cruels cette fois-ci. Je fermais les yeux et me mettais à fredonner l’air d’une chanson, surement la dernière entendue durant le trajet.  Je ne pouvais pas être mieux qu’à ce moment précis. Je voulais y rester pour toujours, même si je savais que ce n’était pas possible. Alors, en profiter, c’était la seule solution, et c’était ce que je faisais.



(seconds from my heart. a bullet from the dark. helpless, i surrender, shackled by your love. holding me like this, with poison on your lips, only when it's over. the silence hits so hard.)
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 11/04/2017
Messages : : 171
Points : : 250
Avatar : : Emma Watson.
Autres comptes : : pas schizo.
Pseudo internet / prénom : : no day but today (alex).
Crédits : : no day but today (avatar). J'ai : 25 ans. et mon anniversaire est le : 15 avril 1992. Je suis : australienne. et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis étudiante en philosophie. (2è année master) et employée au Grauman's Chinese Theatre. Si jamais vous me cherchez, j'habite : echo park. Ce qui m'attire ce sont : les hommes. et côté coeur je suis : En couple avec le plus beau: Jad.
. :






Jad + You're kinda sorta basically pretty much always on my mind


Cael + On s'épuise, on se rend fou


Charlotte + You're the Monica to my Rachel


Davina + Unknown twin sister


℘ Elle est née à Sydney, en Australie, de parents Britanniques qu'elle ne connait pas. Ayant accouché de jumelles, les parents biologiques de Robyn ont préféré abandonné cette dernière pour lui permettre d'avoir une vie meilleure. Ils n'avaient pas les moyens d'élever deux enfants. La petite fille a rapidement été adoptée par une famille Canadienne, et ainsi grandi à Toronto.


℘ Ses parents lui ont transmis le goût de la lecture. Robyn prenait plaisir à piocher un bouquin dans l'immense bibliothèque de son père et à le dévorer jusqu'au suivant. Elle admire particulièrement la plume d'Agatha Christie, la Reine du crime. Cependant, son livre préféré reste La Ferme des animaux, d'Orwell, comme son père. ℘ Lorsqu'elle était jeune, ses parents ont engagé plusieurs filles au pair pour s'occuper d'elle et lui faire apprendre le français. Aujourd'hui, Robyn est quasiment bilingue. ℘ Elle est végétarienne et fait partie de plusieurs associations pour la défense des animaux. Elle n'hésite pas à faire circuler des pétitions et à informer son entourage sur tout ce qui a un rapport avec eux (notamment élevages, abattoirs, etc). ℘ Elle vit en colocation avec Charlotte et son petit chien prénommé Akamaru, un bouledogue français. ℘ Elle travaille dans un cinéma pour payer son loyer et ses activités extra-scolaires. Parfois au guichet, parfois au coin gourmandise, il lui arrive de voir des films gratuitement






Robyn Wheeler
« JUSTICIA OMNIBUS »
- just lambda

( » ) Mer 4 Oct 2017 - 0:12

   

     

   

Somewhere only we know

— Jad & Robyn
"On ne sait pas ce que c’est d’être raisonnable en ce moment" Être raisonnable, c'était agir avec bon sens, avec réflexion. Et s'ils étaient majeurs et responsables, Jad et Robyn ne s'étaient pas montrés raisonnables en quittant Los Angeles sur un coup de tête pour se retrouver à l'autre bout du monde, en Australie. Alors que l'état de santé de Jad n'était pas au top. Alors que leur couple était encore très frais. Et en même temps, ne pas être raisonnable, pour une fois, leur faisait le plus grand bien. Ils étaient heureux d'avoir fait ce qu'ils avaient fait. C'était maintenant qu'il fallait profiter de la vie. Plus tard, il sera déjà trop tard. "Tu regrettes ?" demanda-t-elle, bien qu'elle se doutait fortement de sa réponse. La preuve, le sourire qui se nichait au coin de ses lèvres... Un sourire dû également aux nombreux baisers laissés par le blondinet au creux de son cou. "Je crois que c’est ce que tu m’as fait il n’y pas si longtemps…" Effectivement. Elle avait pris un malin plaisir, un peu auparavant, à dévorer son cou de baisers et à le sentir frissonner contre elle... Et voilà qu'il lui rendait la monnaie de sa pièce. "C'était aussi... Intense ?" murmura-t-elle. Parce qu'il la mordillait avec une extrême douceur, sa barbe se frottait doucement à elle, tandis que ses lèvres parcouraient l'intégralité de son cou. Elle se sentait perdre la tête, et lui demanda alors d'arrêter, au risque d'avoir quelques surprises... "Sinon quoi ? Tu vas faire qu’une seule bouchée de moi ?" Elle sourit un peu et gémit avant de répondre. "Tu n'as pas idée. Aurais-tu oublié le fait que je suis gourmande ? En plus, les blonds aux yeux bleus prénommés Jad sont ma friandise préférée..." La jeune femme se mit à rire doucement alors qu'elle tourna doucement sa bouille pour lui faciliter l'accès à son cou. Ne venait-elle pas pourtant de lui demander d'arrêter ? "Je n’ai pas tellement l’impression que tu veux que j’arrête en tout cas…" remarqua alors l'Australien. C'était vrai. En réalité, elle aurait voulu que ce moment ne s'arrête jamais. La belle était déjà accro aux lèvres de son chéri, et surtout à son chéri tout court. "Tout est de ta faute" souffla-t-elle de sa petite voix. "Tu sais très bien que je ne peux pas résister à tes lèvres, à toi, simplement..." Et voilà qu'à présent, le beau blond cajolait son épaule. Ca devenait de plus en plus difficile de se retenir, de ne pas lui sauter dessus... Mais ils n'étaient pas seuls. L'intimité n'était pas suffisante pour passer au stade supérieur. Et c'est sûrement ce que devait penser Jad aussi en espaçant ses baisers avant de les stopper. Cependant, il ne brisa pas leur étreinte, puisque son visage restait blotti au creux de son cou. "Pour ce soir, t’en penses quoi de se prendre à manger, se garer près d’un point de vue superbe et de manger devant le coucher de soleil dans le van ?" L'idée la séduit beaucoup. C'était à la fois simple, sans chichis, et romantique. Doucement, la jeune femme leva son bras pour aller plonger ses doigts dans les cheveux de Jad, histoire de lui faire des papouilles. "J'en pense que... C'est une excellente idée. Je nous imagine déjà... En train de manger, de rire, de nous embrasser... Moi te dévorant le cou, encore une fois" ajouta-t-elle avec un petit. "J'en dis que je veux vivre ce petit moment de bonheur. Tu as déjà une idée du lieu de rêve où on pourrait se garer avec le van ?" Nul doute que leur première nuit en Australie, ensemble, serait magique. Un peu comme cet instant, là, dans l'eau. Jad fredonna un air, toujours sous les tendres papouilles de sa belle. Rob ferma les yeux elle aussi,comme bercée. C'est comme s'ils n'y avaient qu'eux au monde. Et pour rien au monde, elle ne voudrait faire éclater la bulle qu'ils s'étaient créée, tous les deux.
  
   MAY


« l.o.v.e »
Et quoi que tu fasses, l'amour est partout où tu regardes. Dans les moindres recoins de l'espace, dans les moindres rêves où tu t'attardes.
©crackintime
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 327
Points : : 376
Avatar : : alexander ludwig.
Autres comptes : : siobhan fowler el mexicano (zayn malik) et le lieutenant jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : feeling free. (ava), aludwigsource (gifs) J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce, en tant que pilote d'hélicoptère de recherche et de sauvetage. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : en couple avec la magnifique robyn wheeler.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.


family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.

dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.

settle down with me, cover me up, cuddle me in, lie down with me and hold me in your arms. and your heart's against my chest, your lips pressed to my neck, i'm falling for your eyes.



Jad Fairfield
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Ven 6 Oct 2017 - 22:17
Tu regrettes ? Je secouai ma tête, négativement. Comme si je pouvais regretter d’être venu ici. C’était certes ma décision la moins réfléchie des derniers mois mais ce n’était pas pour autant que je regrettais. La soirée cinéma initialement prévue aurait été parfaite, mais ce voyage, c’était le vrai paradis. L’autre paradis, il y en avait bien un autre. Le cou de Robyn. Si elle avait savouré ma peau un peu avant, c’était à moi de me « venger ».  Et au vu de la réaction de ma petite-amie, je n’étais peu fier de moi. C'était aussi... Intense ? Intense est un faible mot. Si intense que je pouvais entendre quelques gémissements s’échapper de la bouche de Robyn. Moi, ça me faisait sourire en coin et ne pouvait que m’inciter à continuer. Me perdre dans son cou pour au final la dévorer. Ou l’inverse, apparemment. Tu n'as pas idée. Aurais-tu oublié le fait que je suis gourmande ? En plus, les blonds aux yeux bleus prénommés Jad sont ma friandise préférée... Je riais un peu, doucement. Tu as de quoi manger pour des jours et des jours. Mais arrêter de la couvrir de baiser, je n’en avais pas envie. L’étudiante, non plus. Elle réclamait des baisers en tendant son cou, et je n’étais pas bête pour ne pas comprendre cet appel. Alors, mes lèvres se glissaient de nouveau et naturellement dans son cou. Des baisers auxquels Robyn ne pouvait pas se résoudre à résister, elle me le disait d’elle-même. Ni me résister à moi. Personne ne te demande de me résister. Je poursuivais mon chemin sur son épaule, là où je déposais d’autres baisers avant de les stopper. L’intimité était la seule raison qui nous poussait à arrêter nos petites attentions. Ce n’était pas raisonnable, ça non plus. Comme pour chasser mes envies de ma tête, je me penchais sur ce que nous pourrions faire ce soir. Il y avait plein de possibilités, elles étaient même infinies mais j’avais envie de simplicité. De calme, mais surtout, de me retrouver uniquement avec Robyn. Le van serait selon moi notre petit cocon rien qu’à nous. Le véhicule placé devant un point de vue à couper le souffle, c’était ça mon idée. Apprécier la nature pour ce qu’elle était, apprécier le moment en compagnie de Robyn. L’idée semblait lui plaire, alors je m’en réjouissais d’avance. Un sourire en coin prenait place sur mon visage en écoutant ma petite-amie se projeter. Je validais totalement la vision qu’elle avait de cette soirée. La même vision que moi. Le tout était de savoir où se poser, où passer la nuit. Je ne me faisais pas tellement de soucis. Il n’y a que des endroits magnifiques ici alors… On trouvera. Un endroit au calme, c’est tout ce que je demande. Je voulais m’éloigner de la vie un peu trop active de Los Angeles. Ou peut-être était-ce mon état qui m’empêchait de me replonger dans cette vie. D’une manière générale, j’avais de toute façon toujours préféré les lieux naturels, et Byron Bay, ça l’était assez. Je fredonnais quelques secondes, en même temps que les vagues nous berçaient. Je ne me rendais même pas compte que je m’étais mis à chantonner, jusqu’à ce que je relève la tête. J'avais rigolé, parce que c'était tout ce dont j'avais envie en ce moment.

Cette balade en bateau s’était terminée. Ollie espérait nous revoir rapidement dans le coin, et moi également. Je ne désirais que ça. Les heures avaient filé à vive allure, si bien que le coucher de soleil ne tarderait plus. Nous avions longé la côte dans notre petit van de location jusqu’à trouver un coin qui me semblait parfait. Un peu boisé, donnant une vue imprenable sur l’Océan. C’était le coin parfait. Il était l’heure de passer à table, et pour ça, nous avions pris des plats à emporter. Tous deux assis sur le rebord du lit, dans le coffre du van, le soleil nous offrait un magnifique spectacle. Je terminais de manger rapidement parce que je voulais profiter de ce moment le plus possible. Sans faire autre chose. Mon regard ne quittait pas l’horizon, une belle lumière illuminant le paysage. Peut-être même que nos visages étaient orangés. C’est superbe… chuchotais-je, complètement admiratif de ce point de vue. C’était mon premier coucher de soleil australien depuis bien des années et c’était si spécial de le partager avec Robyn. Mon regard prenait la direction de la jeune femme, l’observant sans dire un mot. Toute aussi magnifique que le coucher de soleil.



(seconds from my heart. a bullet from the dark. helpless, i surrender, shackled by your love. holding me like this, with poison on your lips, only when it's over. the silence hits so hard.)
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 11/04/2017
Messages : : 171
Points : : 250
Avatar : : Emma Watson.
Autres comptes : : pas schizo.
Pseudo internet / prénom : : no day but today (alex).
Crédits : : no day but today (avatar). J'ai : 25 ans. et mon anniversaire est le : 15 avril 1992. Je suis : australienne. et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis étudiante en philosophie. (2è année master) et employée au Grauman's Chinese Theatre. Si jamais vous me cherchez, j'habite : echo park. Ce qui m'attire ce sont : les hommes. et côté coeur je suis : En couple avec le plus beau: Jad.
. :






Jad + You're kinda sorta basically pretty much always on my mind


Cael + On s'épuise, on se rend fou


Charlotte + You're the Monica to my Rachel


Davina + Unknown twin sister


℘ Elle est née à Sydney, en Australie, de parents Britanniques qu'elle ne connait pas. Ayant accouché de jumelles, les parents biologiques de Robyn ont préféré abandonné cette dernière pour lui permettre d'avoir une vie meilleure. Ils n'avaient pas les moyens d'élever deux enfants. La petite fille a rapidement été adoptée par une famille Canadienne, et ainsi grandi à Toronto.


℘ Ses parents lui ont transmis le goût de la lecture. Robyn prenait plaisir à piocher un bouquin dans l'immense bibliothèque de son père et à le dévorer jusqu'au suivant. Elle admire particulièrement la plume d'Agatha Christie, la Reine du crime. Cependant, son livre préféré reste La Ferme des animaux, d'Orwell, comme son père. ℘ Lorsqu'elle était jeune, ses parents ont engagé plusieurs filles au pair pour s'occuper d'elle et lui faire apprendre le français. Aujourd'hui, Robyn est quasiment bilingue. ℘ Elle est végétarienne et fait partie de plusieurs associations pour la défense des animaux. Elle n'hésite pas à faire circuler des pétitions et à informer son entourage sur tout ce qui a un rapport avec eux (notamment élevages, abattoirs, etc). ℘ Elle vit en colocation avec Charlotte et son petit chien prénommé Akamaru, un bouledogue français. ℘ Elle travaille dans un cinéma pour payer son loyer et ses activités extra-scolaires. Parfois au guichet, parfois au coin gourmandise, il lui arrive de voir des films gratuitement






Robyn Wheeler
« JUSTICIA OMNIBUS »
- just lambda

( » ) Sam 7 Oct 2017 - 19:50

   

     

   

Somewhere only we know

— Jad & Robyn
"Intense est un faible mot." Bien sûr qu'elle lui avait fait de l'effet un peu plus tôt en venant glisser ses lèvres dans son cou pour le couvrir de petits baisers doux et sensuels. Mais est-ce qu'elle lui avait fait autant d'effet que lui maintenant ? La jeune femme en doutait fortement, car plus Jad s'attardait au creux de son cou, plus elle se sentait... Charmée. Il faut dire que le cou était une zone sensible, une zone "interdite" comme le disait si bien le beau blond... Mais elle se laissait volontiers dévorer par l'Australien, même si l'idée de le dévorer lui la séduisait tout autant. "Tu as de quoi manger pour des jours et des jours." plaisanta le jeune homme en entrant dans le jeu de sa petite amie. "Justement, je ne vais pas bouder mon plaisir. Au contraire, je vais savourer chaque petit morceau de toi" Elle sourit et gémit doucement en sentant les douces lèvres de Jad se déplacer sur son cou, un cou qu'elle venait de lui offrir. S'il continuait ainsi, il était certain que Robyn craquerait. Tout était délicieux: ses lèvres, ses baisers, cette proximité qu'elle avait avec son amoureux... "Personne ne te demande de me résister." Malheureusement, les deux tourtereaux durent se résoudre à revenir à la triste réalité: ils n'étaient pas seuls, et s'ils s'étaient éloignés pour se retrouver à deux, le manque évident d'intimité les empêchait d'aller plus loin. Mais toujours avec tendresse, Jad déposa sa bouille sur l'épaule de sa chérie, et cette dernière pencha la sienne pour la poser sur celle du beau blond. Afin de passer outre cette petite frustration, Jad partagea avec Robyn ses envies de projets pour le soir même. Prendre un dîner à emporter qu'ils dégusteraient à un endroit de la ville où ils pourraient admirer le coucher de soleil tout en étant tranquilles, seulement lui et elle. Le projet la séduisait énormément, et déjà, Robyn s'imaginait partager ce doux moment avec le beau blond. Tous les ingrédients étaient réunis pour que les deux Australiens vivent une soirée magique et inoubliable, leur première en Australie, ensemble. "Il n’y a que des endroits magnifiques ici alors… On trouvera. Un endroit au calme, c’est tout ce que je demande." Robyn acquiesça. Le calme. La tranquillité. L'intimité. C'est tout ce dont ils avaient besoin, c'est vrai. Et concernant le choix de l'endroit, elle lui faisait entièrement confiance.

Une fois la balade en bateau terminée, les deux jeunes gens mirent leur plan à exécution. Après avoir pris des plats à emporter dans le centre-ville, ils s'installèrent dans un petit coin reculé de Byron Bay, un coin boisé avec vue sur l'Océan. C'était somptueux. D'ailleurs, Robyn ne put s'empêcher de faire partager son admiration. "Wow, Jad. Cet endroit est magnifique. On se croirait... Je sais pas. On dirait... Un autre monde. C'est vraiment trop beau" souffla-t-elle en observant l'océan qui s'étendait face à eux. Elle avait garé le van en marche arrière pour qu'ils puissent s'asseoir et dîner à l'arrière du véhicule, face à ce décor paradisiaque. Le dîner fut avalé rapidement, par l'un comme par l'autre, afin de pouvoir profiter pleinement de ce coucher de soleil absolument magnifique. "C’est superbe…" Un petit sourire étira ses lèvres. Elle était bien d'accord avec lui. Son premier coucher de soleil en Australie, son premier coucher de soleil qu'elle partageait avec Jad. Elle s'en souviendrait longtemps, pour ne pas dire toujours. Alors qu'elle posa son regard sur son amoureux, elle remarqua le sien, sur elle. Elle le soutint pendant de longues secondes avant de baisser les yeux avec un doux sourire. "Quand tu me regardes comme ça, j'ai envie de t'embrasser" avoua-t-elle. Finalement, elle le regarda de nouveau, et franchit les quelques centimètres qui les séparaient l'un de l'autre pour aller retrouver ses lèvres. Parce qu'ils s'étaient cherchés tout au long de la journée, parce que le décor s'y prêtait et surtout parce qu'elle se sentait chaque seconde tomber un peu plus amoureuse de lui, Robyn avait envie que ce soir soit leur grand soir. Alors qu'ils échangeaient un baiser sensuel et passionné, la jeune femme agrippa le tee-shirt de Jad, qu'il avait remis après leur balade en bateau. Elle recula sa bouille et l'observa un instant. Ils n'avaient pas besoin de parler, leurs regards disaient déjà tout. Alors qu'elle se noyait dans le regard bleu de son chéri qu'elle ne distinguait plus beaucoup à cause de l'obscurité, elle finit par lui retirer son tee-shirt, qu'elle balança à l'intérieur du van. De nouveau, elle observa Jad et lui adressa son plus joli sourire. "T'es trop beau" souffla-t-elle avant de revenir l'embrasser, l'enlaçant au passage pour l'avoir encore plus près d'elle.
  
   MAY


« l.o.v.e »
Et quoi que tu fasses, l'amour est partout où tu regardes. Dans les moindres recoins de l'espace, dans les moindres rêves où tu t'attardes.
©crackintime
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 327
Points : : 376
Avatar : : alexander ludwig.
Autres comptes : : siobhan fowler el mexicano (zayn malik) et le lieutenant jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : feeling free. (ava), aludwigsource (gifs) J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce, en tant que pilote d'hélicoptère de recherche et de sauvetage. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : en couple avec la magnifique robyn wheeler.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.


family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.

dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.

settle down with me, cover me up, cuddle me in, lie down with me and hold me in your arms. and your heart's against my chest, your lips pressed to my neck, i'm falling for your eyes.



Jad Fairfield
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Dim 8 Oct 2017 - 13:13
C’était un paysage de carte postale. C’était presque impensable de se croire dans un tel endroit, comme si nous rêvions. C’était même mieux q’un rêve puisque c’était la réalité. Ce qui était davantage mieux, c’était que Robyn partageait ce rêve éveillé avec moi. On ne voyait que ce genre de paysage dans les documentaires, ou dans les livres. Pourtant, aujourd’hui, nous étions bien devant ces immenses falaises et cette étendue d’eau à n’en pas finit, le coucher de soleil comme petit cadeau supplémentaire. Robyn, d’ailleurs, peinait à  y croire. J’étais content qu’elle trouve cette nature magnifique. Je n’en pensais pas moins qu’elle, même si ce n’était pas la première fois que j’y goûtais. Nous en avions vu des couchers de soleil en famille. Et c’était le bon temps. Les couleurs qui peignaient ce tableau étaient tellement uniques. La nature, elle nous faisait rêver les yeux ouverts, avec ce genre de merveille. J’avais profité des derniers rayons de soleil et donc de lumière pour observer Robyn. Je me perdais même dans mon observation et oubliais presque que mon regard devait être un peu trop insistant. Nos yeux se croisaient, quelques secondes, avant que Robyn ne baisse le regard. Quand tu me regardes comme ça, j'ai envie de t'embrasser. Raison de plus pour te regarder de cette façon. Parce que oui, je suis complétement accro à ses baisers. Comme si la belle brune m’avait entendu, elle exauçait mes désirs. Ce fût un baiser passionné et très doux à la fois, un échange rempli d’amour. Je ne voulais en rien qu’il se termine, c’était beaucoup trop plaisant. Robyn se rapprochait de moi, nos corps étant encore un peu plus proche. Sa main s’attardait sur mon t-shirt, attrapant d’abord le tissu entre ses doigts. Elle avait semblé hésiter un peu mais finalement, je me retrouvais torse nu. T'es trop beau, me dit Robyn entre deux baisers. Elle avait ce sourire qui me faisait toujours craquer, et rien que pour ça, je ne pouvais rester plus longtemps éloigné de ses lèvres. Je les liai aux miennes, alors que nos langues se retrouvaient elles aussi pour leur plus grand bonheur. Ma main se glissait sur sa joue, l’autre me servant d’appui. Main qui descendait peu à peu dans son cou, puis, le long de son bras jusqu’à trouver sa main. Là, j’y entremêlai nos doigts avant de songer à m’allonger, attirant Robyn avec moi. Ma main se retrouvait au niveau de sa taille, d’abord sur son haut avant de trouver le chemin de sa peau, dessous. Cette fois-ci, il n’y avait que nous. L’intimité, elle ne pouvait pas être plus grande, et le cadre, il était parfait. Je me disais alors que je devais suivre mes envies, que je ne devais pas écouter mon corps encore blessé. Je n’avais plus envie de faire marche arrière, je voulais continuer d’embrasser Robyn, de découvrir son corps, puis de ne faire qu’un avec elle. Ce n'était peut-être pas raisonnable : notre relation était encore toute nouvelle et je n’étais pas au mieux de ma forme. Mais, Robyn comme moi le voulions tous les deux. Je n’avais pas besoin de lui poser la question à haute voix. Il suffisait d’un regard, puis d’un sourire comme réponse.



(seconds from my heart. a bullet from the dark. helpless, i surrender, shackled by your love. holding me like this, with poison on your lips, only when it's over. the silence hits so hard.)
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 11/04/2017
Messages : : 171
Points : : 250
Avatar : : Emma Watson.
Autres comptes : : pas schizo.
Pseudo internet / prénom : : no day but today (alex).
Crédits : : no day but today (avatar). J'ai : 25 ans. et mon anniversaire est le : 15 avril 1992. Je suis : australienne. et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis étudiante en philosophie. (2è année master) et employée au Grauman's Chinese Theatre. Si jamais vous me cherchez, j'habite : echo park. Ce qui m'attire ce sont : les hommes. et côté coeur je suis : En couple avec le plus beau: Jad.
. :






Jad + You're kinda sorta basically pretty much always on my mind


Cael + On s'épuise, on se rend fou


Charlotte + You're the Monica to my Rachel


Davina + Unknown twin sister


℘ Elle est née à Sydney, en Australie, de parents Britanniques qu'elle ne connait pas. Ayant accouché de jumelles, les parents biologiques de Robyn ont préféré abandonné cette dernière pour lui permettre d'avoir une vie meilleure. Ils n'avaient pas les moyens d'élever deux enfants. La petite fille a rapidement été adoptée par une famille Canadienne, et ainsi grandi à Toronto.


℘ Ses parents lui ont transmis le goût de la lecture. Robyn prenait plaisir à piocher un bouquin dans l'immense bibliothèque de son père et à le dévorer jusqu'au suivant. Elle admire particulièrement la plume d'Agatha Christie, la Reine du crime. Cependant, son livre préféré reste La Ferme des animaux, d'Orwell, comme son père. ℘ Lorsqu'elle était jeune, ses parents ont engagé plusieurs filles au pair pour s'occuper d'elle et lui faire apprendre le français. Aujourd'hui, Robyn est quasiment bilingue. ℘ Elle est végétarienne et fait partie de plusieurs associations pour la défense des animaux. Elle n'hésite pas à faire circuler des pétitions et à informer son entourage sur tout ce qui a un rapport avec eux (notamment élevages, abattoirs, etc). ℘ Elle vit en colocation avec Charlotte et son petit chien prénommé Akamaru, un bouledogue français. ℘ Elle travaille dans un cinéma pour payer son loyer et ses activités extra-scolaires. Parfois au guichet, parfois au coin gourmandise, il lui arrive de voir des films gratuitement






Robyn Wheeler
« JUSTICIA OMNIBUS »
- just lambda

( » ) Dim 8 Oct 2017 - 19:41

   

     

   

Somewhere only we know

— Jad & Robyn
 
  
   MAY


« l.o.v.e »
Et quoi que tu fasses, l'amour est partout où tu regardes. Dans les moindres recoins de l'espace, dans les moindres rêves où tu t'attardes.
©crackintime
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 327
Points : : 376
Avatar : : alexander ludwig.
Autres comptes : : siobhan fowler el mexicano (zayn malik) et le lieutenant jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : feeling free. (ava), aludwigsource (gifs) J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce, en tant que pilote d'hélicoptère de recherche et de sauvetage. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : en couple avec la magnifique robyn wheeler.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.


family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.

dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.

settle down with me, cover me up, cuddle me in, lie down with me and hold me in your arms. and your heart's against my chest, your lips pressed to my neck, i'm falling for your eyes.



Jad Fairfield
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Dim 8 Oct 2017 - 21:01



(seconds from my heart. a bullet from the dark. helpless, i surrender, shackled by your love. holding me like this, with poison on your lips, only when it's over. the silence hits so hard.)
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 11/04/2017
Messages : : 171
Points : : 250
Avatar : : Emma Watson.
Autres comptes : : pas schizo.
Pseudo internet / prénom : : no day but today (alex).
Crédits : : no day but today (avatar). J'ai : 25 ans. et mon anniversaire est le : 15 avril 1992. Je suis : australienne. et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis étudiante en philosophie. (2è année master) et employée au Grauman's Chinese Theatre. Si jamais vous me cherchez, j'habite : echo park. Ce qui m'attire ce sont : les hommes. et côté coeur je suis : En couple avec le plus beau: Jad.
. :






Jad + You're kinda sorta basically pretty much always on my mind


Cael + On s'épuise, on se rend fou


Charlotte + You're the Monica to my Rachel


Davina + Unknown twin sister


℘ Elle est née à Sydney, en Australie, de parents Britanniques qu'elle ne connait pas. Ayant accouché de jumelles, les parents biologiques de Robyn ont préféré abandonné cette dernière pour lui permettre d'avoir une vie meilleure. Ils n'avaient pas les moyens d'élever deux enfants. La petite fille a rapidement été adoptée par une famille Canadienne, et ainsi grandi à Toronto.


℘ Ses parents lui ont transmis le goût de la lecture. Robyn prenait plaisir à piocher un bouquin dans l'immense bibliothèque de son père et à le dévorer jusqu'au suivant. Elle admire particulièrement la plume d'Agatha Christie, la Reine du crime. Cependant, son livre préféré reste La Ferme des animaux, d'Orwell, comme son père. ℘ Lorsqu'elle était jeune, ses parents ont engagé plusieurs filles au pair pour s'occuper d'elle et lui faire apprendre le français. Aujourd'hui, Robyn est quasiment bilingue. ℘ Elle est végétarienne et fait partie de plusieurs associations pour la défense des animaux. Elle n'hésite pas à faire circuler des pétitions et à informer son entourage sur tout ce qui a un rapport avec eux (notamment élevages, abattoirs, etc). ℘ Elle vit en colocation avec Charlotte et son petit chien prénommé Akamaru, un bouledogue français. ℘ Elle travaille dans un cinéma pour payer son loyer et ses activités extra-scolaires. Parfois au guichet, parfois au coin gourmandise, il lui arrive de voir des films gratuitement






Robyn Wheeler
« JUSTICIA OMNIBUS »
- just lambda

( » ) Dim 8 Oct 2017 - 22:31

   

     

   

Somewhere only we know

— Jad & Robyn
 
  
   MAY


« l.o.v.e »
Et quoi que tu fasses, l'amour est partout où tu regardes. Dans les moindres recoins de l'espace, dans les moindres rêves où tu t'attardes.
©crackintime
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 327
Points : : 376
Avatar : : alexander ludwig.
Autres comptes : : siobhan fowler el mexicano (zayn malik) et le lieutenant jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : feeling free. (ava), aludwigsource (gifs) J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce, en tant que pilote d'hélicoptère de recherche et de sauvetage. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : en couple avec la magnifique robyn wheeler.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.


family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.

dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.

settle down with me, cover me up, cuddle me in, lie down with me and hold me in your arms. and your heart's against my chest, your lips pressed to my neck, i'm falling for your eyes.



Jad Fairfield
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Dim 8 Oct 2017 - 23:19



(seconds from my heart. a bullet from the dark. helpless, i surrender, shackled by your love. holding me like this, with poison on your lips, only when it's over. the silence hits so hard.)
En ligne
avatar
Date d'inscription : : 11/04/2017
Messages : : 171
Points : : 250
Avatar : : Emma Watson.
Autres comptes : : pas schizo.
Pseudo internet / prénom : : no day but today (alex).
Crédits : : no day but today (avatar). J'ai : 25 ans. et mon anniversaire est le : 15 avril 1992. Je suis : australienne. et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis étudiante en philosophie. (2è année master) et employée au Grauman's Chinese Theatre. Si jamais vous me cherchez, j'habite : echo park. Ce qui m'attire ce sont : les hommes. et côté coeur je suis : En couple avec le plus beau: Jad.
. :






Jad + You're kinda sorta basically pretty much always on my mind


Cael + On s'épuise, on se rend fou


Charlotte + You're the Monica to my Rachel


Davina + Unknown twin sister


℘ Elle est née à Sydney, en Australie, de parents Britanniques qu'elle ne connait pas. Ayant accouché de jumelles, les parents biologiques de Robyn ont préféré abandonné cette dernière pour lui permettre d'avoir une vie meilleure. Ils n'avaient pas les moyens d'élever deux enfants. La petite fille a rapidement été adoptée par une famille Canadienne, et ainsi grandi à Toronto.


℘ Ses parents lui ont transmis le goût de la lecture. Robyn prenait plaisir à piocher un bouquin dans l'immense bibliothèque de son père et à le dévorer jusqu'au suivant. Elle admire particulièrement la plume d'Agatha Christie, la Reine du crime. Cependant, son livre préféré reste La Ferme des animaux, d'Orwell, comme son père. ℘ Lorsqu'elle était jeune, ses parents ont engagé plusieurs filles au pair pour s'occuper d'elle et lui faire apprendre le français. Aujourd'hui, Robyn est quasiment bilingue. ℘ Elle est végétarienne et fait partie de plusieurs associations pour la défense des animaux. Elle n'hésite pas à faire circuler des pétitions et à informer son entourage sur tout ce qui a un rapport avec eux (notamment élevages, abattoirs, etc). ℘ Elle vit en colocation avec Charlotte et son petit chien prénommé Akamaru, un bouledogue français. ℘ Elle travaille dans un cinéma pour payer son loyer et ses activités extra-scolaires. Parfois au guichet, parfois au coin gourmandise, il lui arrive de voir des films gratuitement






Robyn Wheeler
« JUSTICIA OMNIBUS »
- just lambda

( » ) Lun 9 Oct 2017 - 1:07

   

     

   

Somewhere only we know

— Jad & Robyn
 
  
   MAY


« l.o.v.e »
Et quoi que tu fasses, l'amour est partout où tu regardes. Dans les moindres recoins de l'espace, dans les moindres rêves où tu t'attardes.
©crackintime
avatar
Date d'inscription : : 21/03/2017
Messages : : 327
Points : : 376
Avatar : : alexander ludwig.
Autres comptes : : siobhan fowler el mexicano (zayn malik) et le lieutenant jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : feeling free. (ava), aludwigsource (gifs) J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : trois mai. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : me remets de cet accident, me faisant me demander si j'aurais un jour ma place dans la US airforce, en tant que pilote d'hélicoptère de recherche et de sauvetage. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la demeure familiale des fairfield. Ce qui m'attire ce sont : les jolies femmes et côté coeur je suis : en couple avec la magnifique robyn wheeler.
. :
on trime, on pleure, on vit puis on meurt. échange de sentiments partagés, des bouts d'doigts effleurant nos peaux glacées. on veut toujours plus, toujours plus fort. on crise, on s'méprise, on s'fait la gueule. on tourne nos vestes mais quand viendra l'heure, on sera tout seul.


family (n.) 1. one of life's greatest blessings.n2. people who will love and support each other in good times and bad.

dear bestfriend,nplease stay in my life forever because you're one of the best things to ever happen to me.
Love.

settle down with me, cover me up, cuddle me in, lie down with me and hold me in your arms. and your heart's against my chest, your lips pressed to my neck, i'm falling for your eyes.



Jad Fairfield
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Lun 9 Oct 2017 - 17:03



(seconds from my heart. a bullet from the dark. helpless, i surrender, shackled by your love. holding me like this, with poison on your lips, only when it's over. the silence hits so hard.)
SUN GOES DOWN :: Map and time :: Somewhere else
Somewhere only we know
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant


Sauter vers: