when the king takes sides ○ freya.


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : : 05/09/2017
Messages : : 83
Points : : 176
Avatar : : gabriella wilde.
Pseudo internet / prénom : : le spectre.
Crédits : : © cigarette daydreams. J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : deuxième jour du mois de juillet. Je suis : américaine et mes origines sont : lointaines et danoises. En ce moment, je : suis étudiante en master d'histoire de l'art ainsi que model artistique à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de théâtre. Si jamais vous me cherchez, j'habite : le quartier d'echo park. Ce qui m'attire ce sont : les barbes de trois jours et côté coeur je suis : éternellement insatisfaite.
. :

Melody Darcy
« JUSTICIA OMNIBUS »
- just lambda

( » ) Jeu 12 Oct 2017 - 23:28
leaving moral minds soldiers take their share,
nighthawks seem to sense that now is the time,
deep inside them burns the raging fire of life.
----------------------------------
Ayant grandi dans un milieu défavorisé, Melody avait toujours eu le souhait profond de voir sa vie et ses conditions s'améliorer. Pourtant simple de nature, cela ne l'empêchait pas d'être ambitieuse et d'avoir soif de sophistication. Cependant, ces objectifs restaient bien souvent plus accessibles aux gens les plus privilégiés. Heureusement pour elle, Mel en connaissait certains. A Los Angeles, il était possible de sympathiser avec n'importe quel type de personne. C'était d'ailleurs une des choses qu'elle appréciait le plus dans cette ville. En l'occurrence, celle à laquelle Melody pensait était Freya. Du moins, la princesse Freya Van-Oranje Nassau, héritière du trône des Pays Bas pour être exact. Rien que ça. A travers les yeux de Mel, Freya était tout ce qu'il y avait de plus proche d'une déesse. Elle était magnifique, éduquée, ouverte, dotée d'une intelligence remarquable, ambitieuse, indépendante... Et humble en plus de tout ça. Comment une femme emprisonnée dans un univers aussi oppressant que le sien pouvait être toutes ces choses à la fois? En bref, Melody l'admirait. Elles s'était rencontrées peu avant que cette dernière ne parte à New York, et en dépit de la crevasse sociale qui les séparait, elles ont très vite accroché et ont fini par restées plus ou moins amies. Freya était d'ailleurs bien consciente du besoin de s'élever de Mel. Et sans rien demander en contre partie, elle tentait de l'aider à réaliser son objectif comme elle le pouvait depuis son retour à Los Angeles.
C'était d'ailleurs pourquoi la princesse avait donné rendez-vous à la jeune étudiante dans le quartier de Bel Air pour une exposition dans un jardin. Plusieurs artistes en "vogue" y seraient présentés et beaucoup de gens importants seraient probablement de la partie. C'était une véritable opportunité d'apprendre et d'élargir ses contacts dans le monde artistique. Bien entendu, il n'y avait que Freya pour la faire entrer dans ce genre d'événement, car seul la crème de la crème pouvait se faire inviter. Pour ne pas paraître trop ridicule, il avait également fallu que la belle aristocrate lui prête une robe de couturier, sinon il lui serait impossible de se fondre dans la masse. Heureusement, les deux jeunes femmes faisaient plus ou moins la même taille. Pour se faire, Mel arriva sur les lieux dans une robe blanche près du corps signée Versace. Elle n'avait plus qu'à éviter le vin rouge maintenant. Son amie était déjà là. Melody la remarqua et se dirigea directement vers elle sans même prendre le temps de contempler avec attention le cadre impressionnant dans lequel elle se trouvait. "Excusez-moi." lança t-elle timidement aux interlocuteurs de la jolie princesse pour se l'accaparer un court instant. "Tu es là... J'ai eu peur de ne pas te trouver au milieu de toute cette folie." Elles échangèrent ensuite une brève étreinte afin de rattraper le temps perdu. Entre leurs études respectives, leurs activités et le statut important de Freya, il leur était difficile de prendre la peine de passer du temps ensemble.



Dernière édition par Melody Darcy le Ven 27 Oct 2017 - 23:18, édité 2 fois
avatar
Date d'inscription : : 08/09/2017
Messages : : 98
Points : : 302
Avatar : : candice king
Pseudo internet / prénom : : dream's paradise
Crédits : : huntress J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : treize mai. Je suis : néerlandaise et mes origines sont : argentines. En ce moment, je : suis en deuxième année de doctorat en archéologie. Mais aussi princesse héritière du trône des Pays-Bas. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : fiancée par obligation.

Freya Van Oranje-Nassau
« ERITIS SICUT DEAE »
- proud theta

( » ) Dim 22 Oct 2017 - 0:18


- any place you've never been, i'll be your guide -

Freya devait passer la journée à Bel Air pour une exposition. La jeune femme avait reçu une invitation il y a maintenant plusieurs jours. L'invitation accordant la présence d'une seconde personne, la princesse avait directement pensé a son amie Melody. Cette exposition serait une belle opportunité pour la jeune femme, en plus d'être étudiante en arts, ça lui permettrait également de mettre un peu plus les pieds dans le milieu auquel elle aspirait. Le lien rapide qu'elles avaient forgé avant que Melody ne quitte Los Angeles ne s'était jamais détérioré, au contraire. Et c'est depuis son retour que Freya prenait soin de l'aider. Par moments, il arrivait à Freya d'envier son amie, elle pouvait agir comme elle souhaitait, elle était maître de son destin contrairement à elle. La preuve, elle n'arrivait tout bonnement pas à se défaire de ses maudites fiançailles.
Freya avait directement donné rendez-vous à Melody à Bel Air. Elle lui avait également prêté une robe blanche Versace. Freya, quant à elle, avait pris soin de mettre une robe évasée rose pâle signée Alexander McQueen. Étant arrivée avant Melody, la jeune Néerlandaise s'était rapidement mêlée à la foule préférant attendre son amie pour prêter plus attention aux oeuvres. « Comment se passent les préparatifs du mariage? » Et voilà, il n'avait pas fallu bien longtemps avant que la question ne finisse par arriver. « Excusez-moi. » Se retenant de soupirer et de lever les yeux au ciel, elle fut sauvée par l'arrivée de Melody. « Je suis navrée, veuillez m'excuser. » Appuyant ses paroles d'un léger sourire, Freya avait suivi Melody. « Tu es là... J'ai eu peur de ne pas te trouver au milieu de toute cette folie. » Après avoir échangé une brève étreinte, Freya jeta un coup d'oeil à son interlocutrice, elle ne regrettait pas le choix de la robe que portait cette dernière, elle lui allait parfaitement bien. « Pour être honnête tu es arrivée au bon moment. Comment vas-tu? » La jeune femme avait réellement hâte de passer du temps en sa compagnie, elles n'avaient pas eu trop le temps de se voir depuis un moment, et cette exposition semblait être l'endroit idéal. En plus de pouvoir essayer de présenter quelques personnes à Melody, elles pourraient de la même façon discuter, et savoir ce qu'elles avaient bien pu louper dans la vie de l'autre.
avatar
Date d'inscription : : 05/09/2017
Messages : : 83
Points : : 176
Avatar : : gabriella wilde.
Pseudo internet / prénom : : le spectre.
Crédits : : © cigarette daydreams. J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : deuxième jour du mois de juillet. Je suis : américaine et mes origines sont : lointaines et danoises. En ce moment, je : suis étudiante en master d'histoire de l'art ainsi que model artistique à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de théâtre. Si jamais vous me cherchez, j'habite : le quartier d'echo park. Ce qui m'attire ce sont : les barbes de trois jours et côté coeur je suis : éternellement insatisfaite.
. :

Melody Darcy
« JUSTICIA OMNIBUS »
- just lambda

( » ) Jeu 23 Nov 2017 - 23:02
Malgré le fait qu'il était encore bien trop tôt pour dire que les deux jeunes femmes étaient véritablement proches, Melody s'estimait chanceuse d'avoir quelqu'un tel que Freya dans son cercle d'amis, aussi petit ce dernier était-il. Non pas parce qu'elle faisait partie de la noblesse, était fortunée ou considérée par la société comme "importante", mais parce que justement, elle arrivait à voir à travers toutes ces choses. La plupart des personnes privilégiées de ce bas monde ne se mélangeaient pas aux autres. Au contraire, elles tendaient plutôt à se démarquer à travers des vêtements hautes coutures, des biens matériels ou d'autres choses qui au fond n'ont pas véritablement d'importance. Freya ne se souciait pas de tout ça. Tout ce qui l'importait, c'était les autres. Elle préférait de loin se servir de son statut pour améliorer la vie du plus grand nombre plutôt que de se dorer la pilule sur une plage de Monaco ou de chercher à enrichir d'avantage sa famille en arpentant de jolis sourires à des dîners mondains. La preuve, elle avait mit des milliers de kilomètres entre sa famille et elle pour ne plus avoir à supporter tout ce poids qu'ils lui mettaient sur les épaules depuis toute jeune. D'ailleurs, elle n'en n'avait pas fini de le porter, ce poids. Lui étant presque impossible pour elle d'annuler ses fiançailles au prince d'Angleterre, elle vivait encore aujourd'hui dans l'obligation.
Justement, lorsque Melody arriva pour rejoindre Freya au vernissage en plein air auquel la jolie princesse l'avait invité, le sujet du mariage semblait être au sein des conversations. Un fait qui n'avait pas l'air d'être du goût de Freya qui sauta sur l'occasion pour clore le sujet et s'éloigner des autres avec son amie. "Je suis navrée, veuillez m'excuser." lança t-elle d'un coup avant que Mel ne lui rende compte de son inquiétude à la trouver. Il y avait beaucoup plus de gens que ce à quoi elle avait pu s'attendre. "Pour être honnête tu es arrivée au bon moment. Comment vas-tu?" Ça, Melody avait cru le comprendre. Tout ce qu'elle espérait, c'est que le reste des invités n'étaient pas tous des vautours à ragots habillés de manière bien trop clinquante comme les récents interlocuteurs de son amie. Elle était venue pour parler d'art et s'instruire, pas pour savoir si les fesses de Kim Kardashian était vraie ou non. "Je vais bien. J'ai juste un peu l'impression de faire tâche dans le paysage. Et toi, comment tu vas?" demanda la belle à son tour en prenant enfin le temps de regarder autour d'elle. Pour le coup, elle n'avait aucune critique à faire. Le choix du jardin était parfait. Les différentes œuvres se fondaient dans la nature tout en étant mises en valeur. Pour être honnête, elle trouvait ça assez époustouflant.

Contenu sponsorisé

( » )
SUN GOES DOWN :: Los Angeles :: Central :: Bel Air
when the king takes sides ○ freya.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 


Sauter vers: