rumour has it. (felix)


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 576
Points : : 1035
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : reios, milo et kenna.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : money honey. (avatar) J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi, dans une chambre avec les divines maisie et elena. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »



précédemment dans...:
 


Maxyne Hill
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Lun 6 Nov 2017 - 14:02
L’année universitaire a repris il y a un petit mois, rappelant à la demoiselle que le master qu’elle vient de commencer ne se payerait pas tout seul. Heureusement, l’été lui a offert beaucoup de temps libre. Par conséquent, Maxyne a pu multiplier les évènements auxquels elle a accompagné des clients et donc, faire rentrer plus d’argent que durant sa dernière année de bachelor. Le dernier évènement en date remonte à une petite semaine. Pour ce repas mondain, elle a accompagné Felix Osward, son client le plus régulier. Aujourd’hui, c’est à nouveau le jeune trentenaire qu’elle doit retrouver mais dans un contexte inhabituel. C’est dans un café que les deux se sont donné rendez-vous avec un seul objectif : trouver une histoire commune à raconter. La curiosité est de plus en plus grandissante autour de leur duo étant donné que Felix s’affiche de plus en plus régulièrement avec Maxyne. Alors, pour ne pas s’emmêler les pinceaux et se trahir eux-mêmes, il est important de savoir quoi répondre aux questions. L’idée vient de Felix qui a appelé la jeune femme en fin de semaine dernière afin de déterminer un rendez-vous. Maxyne, totalement d’accord, a accepté. Evidemment, la demoiselle est tout sauf à l’aise avec l’idée de voir l’un de ses clients en dehors du « travail » mais elle est loin d’être bête. Elle est parfaitement consciente qu’elle ne peut pas se permettre de perdre Felix. A lui tout seul, il représente une part importante de la somme qu’elle parvient à gagner grâce à ce travail.
A l’heure prévue, assez matinale puisqu’elle n’a même pas encore débuté sa journée de cours, Maxyne pousse la porte du café reculé de Bel Air où elle est certaine de ne croiser aucune de ses connaissances. De toute évidence, Felix n’est toujours pas arrivé. Maxyne commande un chocolat chaud, l’un de ses péchés mignons et choisit une table isolée. A peine installée qu’elle voit son client arriver à son tour. Il passe également commande et la rejoint. « Bonjour Felix. » Elle le regarde s’asseoir sur la chaise lui faisant face, gardant le silence. Ce n’est pas son fort de faire la conversation avec ses clients alors comme souvent, elle va laisser Felix commencer. Puis, après tout, c’est le trentenaire qui a demandé ce rendez-vous. Un instant, Maxyne se demande s’il l’a préparé comme n’importe quel autre rendez-vous professionnel. Ça ne l’étonnerait pas. Si il y a bien une chose qu’elle a de suite repéré chez Felix, c’est son sens des affaires et son goût pour la négociation.
avatar
Date d'inscription : : 23/10/2017
Messages : : 11
Points : : 114
Avatar : : lukes grimes.
Pseudo internet / prénom : : tmns.
Crédits : : (c) angel180886 J'ai : trente ans. et mon anniversaire est le : 22/05/1988 Je suis : américaine. et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : business is business. Ce qui m'attire ce sont : hétérosexuel. et côté coeur je suis : célibataire encore et encore.

Felix Osward
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mer 8 Nov 2017 - 1:34
Lors d'une journée comme celle-ci, Felix quittait rarement son bureau sans avoir un but précis : un rendez-vous, un rendez-vous ou un rendez-vous. Oui sa vie était faite de rendez-vous. Des entretiens divers et variés, des moments formels comme informels avec des personnes plus ou moins influentes. Aujourd'hui et comme rarement, il avait rendez-vous dans un café. Si tout cela n'avait rien de professionnel pour lui, il était également conscient que ça n'avait rien de bien privé. C'était personnel, certes, mais certainement pas privé. Après tout une femme dans sa vie privée, c'était tout juste très rare. Pour autant avec Maxyne, il ne semblait pas se rendre compte de l'ampleur que les choses prenaient. Leur accord était simple : elle l'accompagne à diverses soirées, se fait appeler par le prénom qu'elle a choisit pour préserver sa vie en dehors de son boulot, et elle est la femme qu'il fréquente. Oui, parce qu'un homme, un jeune homme comme lui, seul, c'était  source de pression sociale. Tout ce que lui, ne supportait plus. Il pourrait pourtant en fréquenter une, prise au hasard, qui lui serait loyal pour le plaisir et le luxe d'être entretenue, mais ce n'était pas ce à quoi il aspirait. Alors forcément, il prétendait et il avait l'acolyte parfaite pour ça. « Bonjour Maxyne. » Il n'oserait peut-être pas le dire, et peut-être même qu'il n'en avait pas conscience mais Felix aimait appeler cette jolie blonde par son prénom véritable. C'était presque un privilège, un gage de confiance. Déboutonnant le bouton de sa veste de sa main gauche d'un geste parfaitement automatisé, il venait s'installer face à elle après avoir, effectivement commandé un café bien corsé. « Merci d'avoir pris sur ton temps. » Temps précieux, certainement. Mais qu'importe, il était bien conscient qu'elle gagnait aussi sa vie en se montrant disponible pour lui, dans la limite de ce qu'ils avaient établi ensemble. Pour autant plus le temps passait plus s'en tenir à ses limites devenait de plus en plus compliqué. Oubliez sa tendance à se plaire dans le fait de l'avoir à ses côtés, oubliez la fraîcheur qu'elle émanait et qu'il ressentait quand il la regardait simplement. Non le plus compliqué c'était bien l'entourage. Si Maxyne avait rencontré le père de Felix, tout ne pouvais qu'aller très vite derrière.  « Je vais avoir besoin que tu sois présente au prochain dîner organisé par mon père. » Vous l'aurez compris, il était direct, et n'allait pas tourner autour du pot trente trois ans. Conscient que la blondie prenait sur son temps pour le rencontrer, il était relativement fairplay et conscient que ça l'arrangeait bien. Pour preuve, il savait que ce n'était pas le genre de requête qu'il pourrait lui faire par téléphone. C'était trop inédit. Sa boisson arrivait et sans tarder il y goûtait.
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 576
Points : : 1035
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : reios, milo et kenna.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : money honey. (avatar) J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi, dans une chambre avec les divines maisie et elena. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »



précédemment dans...:
 


Maxyne Hill
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Jeu 9 Nov 2017 - 12:17
« Bonjour Maxyne. » Il est là. Le rendez-vous peut officiellement commencer. Maxyne le regarde s’installer. Tous ses clients sont des hommes d’affaires. Elle a l’habitude de voir un homme en costume mais Felix, il a ce petit quelque chose en plus : la prestance sans doute. Maxyne, bien trop fière et bornée, ne l’avouera certainement jamais mais cet homme lui fait de l’effet. Il est incontestablement le genre d’hommes sur lesquels elle se retourne dans la rue. Bref, ce n’est pas le sujet. « Merci d'avoir pris sur ton temps. » La demoiselle se contente de hocher la tête. Elle ne pouvait pas se permettre de refuser cet entretien à Felix. D’une, il lui a donné une bonne raison et de deux, elle a besoin de lui pour payer ses études. Quelle tristesse quand même, de dépendre d’un métier si dégradant pour avoir ne serait-ce qu’une chance d’en pratiquer un plus respectable et appréciable plus tard.
« Je vais avoir besoin que tu sois présente au prochain dîner organisé par mon père. » Felix est direct. C’est une chose qu’elle apprécie chez lui. Le trentenaire sait que même si contrairement à lui, elle n’est encore qu’une étudiante, elle a peu de temps libre et il décide de ne pas lui en faire perdre plus que nécessaire. Maxyne se doute aussi que ça l’arrangerait également si ce rendez-vous pouvait être rapide et facile. Les mains sur son maxi gobelet, Maxyne joue inconsciemment avec celui-ci tandis qu’elle ne quitte pas son client du regard. Finalement, elle prend la parole. « C’est quel genre de dîner ? » Pourquoi a-t-elle l’impression qu’il ne s’agit pas vraiment de ceux auxquels elle a déjà accompagné Felix ? Certainement parce que ça ne l’est pas. Maxyne n’est pas dupe. Felix n’aurait pas pris la peine de se déplacer pour lui faire une demande devenue si habituelle entre eux. Il l’aurait simplement appelé. Là, il a souhaité la voir. Maxyne a compris ce qu’il veut : la présenter à sa famille et ça ne fait pas partie de leur accord.
avatar
Date d'inscription : : 23/10/2017
Messages : : 11
Points : : 114
Avatar : : lukes grimes.
Pseudo internet / prénom : : tmns.
Crédits : : (c) angel180886 J'ai : trente ans. et mon anniversaire est le : 22/05/1988 Je suis : américaine. et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : business is business. Ce qui m'attire ce sont : hétérosexuel. et côté coeur je suis : célibataire encore et encore.

Felix Osward
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Dim 12 Nov 2017 - 16:16
Si Felix était allé droit au but, sans passer par quatre chemins, c’était bien parce qu’il savait que Maxyne n’était pas bien bavarde. D’ailleurs il ne l’était pas non plus. Au fond, ce n’était pas ce pourquoi il l’avait engagée. Alors comme lui, elle semblait vouloir mettre cartes sur table tout de suite. « C’est quel genre de dîner ? » C’était bel et bien la question fatidique. Celle qu’il redoutait, et celle pour laquelle il allait devoir plaider s’il tenait à ce qu’elle soit présente. Cette question de la situation amoureuse était devenue beaucoup trop présente pour qu’il puisse s’y pointer seul, ou pire avec une autre que Shirley. Il a trop souvent été vu avec cette jolie blonde. « Un dîner avec son collaborateur le plus proche et le plus important, ainsi que… des proches. On ne sera pas nombreux. » Le cercle privilégié Osward. Les intimes. Rien à voir avec les cocktails, les réceptions ou encore les dîners d’affaire auxquels elle avait pu l’accompagner. Si le jeune trentenaire l’invitait c’était non seulement parce qu’il devait jouer le jeu de l’image en étant constant mais également parce qu’au fond, il s’était habitué à la présence de la demoiselle. Il avait beau lui avoir dit avoir besoin qu’elle l’accompagne, il se rendait également compte qu’il en avait envie. Il la voulait près de lui à ce dîner, mais ça il ne pouvait pas lui dire. Ce serait transgresser plusieurs limites à la fois, et Felix était plus fin que ça. « Mais ce n’est rien que tu ne puisses pas gérer. On a eu des soirées avec beaucoup plus d’enjeux. » Essayait-il de la rassurer ? Certainement. Prévenant, il craignait qu’elle puisse penser à un dîner officiel dont ils seraient tout deux les vedettes. Ce n’est pas du tout à l’ordre du jour, même si pour le coup ce dîner était bien moins public. C'était officialisé sa situation amoureuse que son père connaissait déjà auprès de proches. C'était s'assurer que personne ne le voit comme le célibataire à caser à tout prix. C'était avoir la paix, avec une belle jeune femme à son bras, le temps d'une soirée.
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 576
Points : : 1035
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : reios, milo et kenna.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : money honey. (avatar) J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi, dans une chambre avec les divines maisie et elena. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »



précédemment dans...:
 


Maxyne Hill
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Dim 12 Nov 2017 - 20:36
La réponse à sa question ne se fait pas attendre. « Un dîner avec son collaborateur le plus proche et le plus important, ainsi que… des proches. On ne sera pas nombreux. » Un court instant, Maxyne fronce légèrement les sourcils. Deux choses retiennent son attention. La première : les proches. A part quelques rares exceptions notamment le père du trentenaire qu’elle a rencontré récemment, Maxyne n’a jamais fait face à des proches de Felix. Elle s’est arrêtée à son cercle professionnel. La deuxième information qui intrigue la demoiselle, c’est l’indication sur le nombre de personnes présentes à ce dîner. Peu de personnes. Peut-être que ça semblerait bête ou incompréhensible mais Maxyne n’est pas à l’aise avec l’idée de se retrouver en petit comité. Jusqu’à présent, les soirées auxquelles elle a accompagné Felix ont toutes eu une liste d’invités plutôt élargies. Maxyne préfère. La foule, ça permet d’éviter les longues conversations et les questions auxquelles on ne veut pas répondre. Là, ça serait toute autre chose. Un repas en petit comité parait tout de suite plus intime et donc sujet aux questions. Forcément, Maxyne va se faire mitrailler de toutes parts et cette perspective n’est pas faite pour lui plaire. « Mais ce n’est rien que tu ne puisses pas gérer. On a eu des soirées avec beaucoup plus d’enjeux. » Felix est un homme d’affaires. En ajoutant cela, ce qu’il cherche à faire, c’est vendre son truc. Il veut qu’elle se sente suffisamment à l’aise pour accepter de se rendre à ce dîner qui semble important aux yeux du trentenaire. « Quels seraient ces proches en question ? » Pour le moment, la demoiselle ne préfère pas donner de réponse immédiate. A ce stade de la conversation, un « oui » ou un « non » serait trop précipité. Prudente et pas bête, Maxyne préfère tout d’abord se renseigner avant de donner une quelconque réponse. Peut-être même que son client ne repartirait pas de ce café avec une réponse certaine mais plus avec une indication ou même rien du tout. « D’ailleurs, le dîner se tiendrait quand ? » Déjà, la gamine fouille dans son sac afin d’en sortir son iPhone pour vérifier son agenda. Malheureusement – ou pas d’ailleurs –, Maxyne n’a pas qu’un seul client. Sa disponibilité n’est pas forcément assurée. Parfois, il ne s’agit pas seulement de vouloir mais de pouvoir.
avatar
Date d'inscription : : 23/10/2017
Messages : : 11
Points : : 114
Avatar : : lukes grimes.
Pseudo internet / prénom : : tmns.
Crédits : : (c) angel180886 J'ai : trente ans. et mon anniversaire est le : 22/05/1988 Je suis : américaine. et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : business is business. Ce qui m'attire ce sont : hétérosexuel. et côté coeur je suis : célibataire encore et encore.

Felix Osward
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Dim 19 Nov 2017 - 23:15
A l’évidence Felix ne s’était pas contenté de lui dire que ce n’était qu’un dîner avec le collaborateur le plus proche de son père. C’était plus que ça, mais pour certainement pas un dîner officiel dont ils seraient tout deux les vedettes. « Quels seraient ces proches en question ?  » Ainsi et parce qu’elle le lui demandait, il allait falloir lui répondre sans détour. Lui cacher, espérer l’endormir ne lui rendrait pas servir et il le savait bien. « Mon père et ma belle-mère, le collaborateur en question, sa femme, certainement.. leur fille aussi, ainsi qu’un cousin germain. » Autrement en cercle relativement privé, il le concevait assez bien, et n’avait pas cherché à faire passer ce dîner pour professionnel. « On ne sera pas plus d’une dizaine, je te le garantie. » Là le nombre devait certainement rassurer la jolie blonde, Felix concevait plutôt bien qu’il ne faille pas qu’il soit trop nombreux. Trop de monde à une soirée pouvait être rassurant, confortable. Trop de proches à un dîner finirait vite par devenir trop compliqué à gérer, certainement.  « D’ailleurs, le dîner se tiendrait quand ? » Bizarrement à cet instant, Felix une porte s'entrouvrir. Elle n'était pas catégorique et c'était fait pour le rassurer. « Milieu de semaine prochaine. Le jeudi. » La difficulté avec cette relation professionnelle c'était bien qu'il n'avait quarante-six arguments à lui livrer. Elle était maîtresse de la situation, et il le savait bien. Quitte ou double. « S'il faut plus, je t'en donnerais plus. » A-t-il ajouté tout en sachant que ce n'était pas ce soucis là qui se posait pour elle. Il pourrait la payer bien plus pour ce genre de dîner, ou s'en tenir au tarif habituel mais il avait besoin d'elle pour ce dîner, quitte à voler ce créneau à un autre client. Mais à l'évidence ce n'était pas un détail qui traversait l'esprit d'Osward. Non monsieur commençait à se laisser penser qu'il était son seul client, et qu'on le dise, cette idée lui plaisait bien qu'elle n'ait rien de sain mais monsieur n'était pas indifférent. Il ne l'était plus.
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 576
Points : : 1035
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : reios, milo et kenna.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : money honey. (avatar) J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : américaines, également. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi, dans une chambre avec les divines maisie et elena. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :
« run for your life, my love, run and you don't give up. it's all that you are, all that you want, i will be close behind. run for your life. »


there's something about you.
« when you walked into the room just then it's like the sun came out. i'm an atom in a sea of nothing looking for another to combine. maybe we could be the start of something. be together at the start of time. »



précédemment dans...:
 


Maxyne Hill
« ACVBBCVBCVBCVBC »
- drunken tri-pi

( » ) Lun 20 Nov 2017 - 16:53
Felix semble vouloir se montrer honnête, gardant cet accord de transparence qui s’est naturellement installé entre eux. Maxyne apprécie et en profite pour se montrer curieuse à propos de ce fameux diner, cherchant à en savoir un maximum avant de faire un quelconque choix. « Mon père et ma belle-mère, le collaborateur en question, sa femme, certainement.. leur fille aussi, ainsi qu’un cousin germain. On ne sera pas plus d’une dizaine, je te le garantie. » Pourquoi est-elle aussi mal à l’aise à l’idée de devoir assister à ce dîner ? Au fond, c’est toujours le même rôle qu’elle devra jouer : Shirley, petite-amie de Felix. Du moins, c’est ce qui semble se mettre en place. Cependant, l’idée de devoir le faire dans un contexte aussi intime la perturbe. Jouer la comédie devant des gens sans importance, ça ne la dérange absolument pas mais être invitée chez le père de Felix, lui mentir sous son toit, ça l’embête. Elle a tout de même une conscience, la gamine. Elle ne pense pas qu’au chèque qu’elle en gagnera. Pourtant, elle aimerait. Ça serait tellement plus facile de pouvoir faire ce qu’elle fait en s’en moquant royalement mais ce n’est pas elle. Maxyne, elle sera toujours confrontée au problème moral qu’entraîne son métier.
Jeudi de la semaine prochaine. Elle serait libre. Déjà un problème de résolu même si ce n’est certainement pas le plus compliqué. « S'il faut plus, je t'en donnerais plus. » La voilà de nouveau cette gêne qu’elle ressent lorsque le sujet de l’argent est mis sur la table. Elle aimerait pouvoir en parler aussi facilement que le fait Felix mais ce n’est pas possible. C’est elle qui se fait payer, ce qui lui donne l’impression d’être réduite à un service qu’on s’offre pire à un objet. Heureusement ce malaire, elle a appris à le cacher. Posant son iPhone sur la table, elle affiche une légère grimace. « Je sais pas, Felix. C’est plutôt différent de ce qu’on a l’habitude de faire. Ça ne vous pose pas de problèmes de mentir ainsi à votre père ? » Elle a envie de savoir si elle est la seule à avoir un minimum de cœur dans cette affaire parce que parfois, c’est l’impression qu’il lui donne. Il est si professionnel. Cependant, peut-elle lui en vouloir alors que c’est elle qui joue la fille détachée, intouchable depuis le début ?
avatar
Date d'inscription : : 23/10/2017
Messages : : 11
Points : : 114
Avatar : : lukes grimes.
Pseudo internet / prénom : : tmns.
Crédits : : (c) angel180886 J'ai : trente ans. et mon anniversaire est le : 22/05/1988 Je suis : américaine. et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : business is business. Ce qui m'attire ce sont : hétérosexuel. et côté coeur je suis : célibataire encore et encore.

Felix Osward
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mar 21 Nov 2017 - 23:19
Il l’avait observé. C’était plus qu’un simple regard. Felix était persuadé qu’il pourrait interpréter ses faits et gestes s’il se concentrait assez. De manière peut être hâtive, il semblait certain qu’elle n’avait rien de prévu à cette date. Osward était le genre de personnes qui croyait à toutes ces conneries de langage du corps, et puis elle se serait certainement empressée de le lui dire si elle avait autre chose de prévu. Inconsciemment, il avait l’impression de progresser, de s’approcher un peu plus de son but, fait en sorte qu’elle accepte de lui rendre ce service. Ce n’était plus qu’une mascarade dont elle saurait complice en échange d’un salaire. Non, là c’était véritablement un service qu’il lui demandait. « Je sais pas, Felix. C’est plutôt différent de ce qu’on a l’habitude de faire. Ça ne vous pose pas de problèmes de mentir ainsi à votre père ?  » Elle avait raison c'était différent mais pour autant il ne semblait pas y voir trop d'enjeux, comme il avait pu le lui confier plutôt. Se voilait-il la face ? Difficile à dire. Non lui, tout ce qu'il voulait, c'était échapper à cette pression débile de son statut amoureux et personnel.  « Non, au contraire. Je dirais plutôt que ça me facilite la vie. » C'était honnête. Mentir par soucis de conscience ou de l'opinion de la blonde n'était pas dans ses intentions. Elle pourrait le juger ou non, trouver ça curieux ou pas anodin, il n'en changerait pas d'avis. Puis, il y avait potentiellement des détails qu'il taisait. Comme une aventure avec la fille de ce fameux collaborateur. Ce dîner s'annonçait des plus awkward mais il le savait sans Maxyne ce serait bien plus suspect encore.  « Qu'est-ce qui t'inquiète, Maxyne ? » Il ne lui avait jamais dit, mais il détestait le prénom Shirley, à côté Maxyne ça lui semblait tellement plus beau, moins impersonnel, plus raffiné. Difficile de dire si le jeune homme, friqué comme trop peu de monde de son âge, se montrait conciliant et soucieux pour son simple intérêt. Ne pensait-il qu'à lui ? Ou commençait-il à se soucier véritablement de l'état d'esprit dans lequel elle pouvait se sentir, à chaque fois ? Il ne fallait pas se leurrer, Felix se plaisait en sa compagnie. Avoir une femme à ses côtés, c'était très agréable mais ça ne devait pas l'être autant quand on la payait. Pourtant avec le temps, il tombait dans ce piège, comme un débutant.

Contenu sponsorisé

( » )
SUN GOES DOWN :: Los Angeles :: Central :: Bel Air
rumour has it. (felix)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 


Sauter vers: