a new story to write – kenna.


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : : 09/11/2017
Messages : : 14
Points : : 151
Avatar : : matthew gray gubler.
Autres comptes : : siobhan fowler (zayn malik), jad fairfield (alexander ludwig), et jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : ganseys. (ava) J'ai : trente-six ans et mon anniversaire est le : huit juillet. Je suis : américain et mes origines sont : françaises. En ce moment, je : suis libraire dans le quartier d'echo park, et donne parfois des cours de littérature, le soir, à UCLA. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : célibataire.
. :
out of suffering have emerged the strongest souls. the most massive characters are seared with scars.





Tobias Feldens
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Ven 10 Nov 2017 - 14:55


meeting you was like listening to a song for the first time and knowing it would be my favorite.


C’est le grand jour. Je me demande toujours ce qui est passé dans la tête de mes amis pour organiser ce rendez-vous, mais surtout, pourquoi est-ce que j’ai accepté ? Peut-être parce que c’est l’occasion pour moi de sortir de mon trou, de rencontrer des gens … ou une femme. Je ne sais rien d’elle, ne lui ai jamais parlé. Je ne sais pas si elle est blonde, brune ou rousse. Ou toute autre couleur. Elle est l’inconnu et je me dirige tout droit dans sa direction. Le café-librairie est donc le lieu de la rencontre, ce que j’ignorais jusque-là. Par chance, cet endroit m’est familier et ça en est presque réconfortant. Jetant un coup d’œil vers ma montre, je remarque que j’ai un bon quart d’heure d’avance. Je déteste être en retard, et ce soir ne serait pas une exception. Dix-huit heures trente, c’est à cette heure précise que la jeune femme entrera à son tour dans le café. Je la découvrirai ou alors, prendrai les jambes à mon cou par manque de courage. Mon regard se baisse vers ma tenue. Un costume dans les tons automnaux, d’un doux marron, et précieusement cousu à la main. Celui qui me met le plus en valeur, selon mes amis les plus proches. Et pour être reconnu par mon rendez-vous, cette description de ma tenue a été envoyée via l’application. Je prends alors place à une table, au fond du café, positionnée tout près d’une étagère de livres. De toute façon, il y en a partout ici. Un vrai bonheur, un vrai paradis. Je me permets justement de prendre un livre en attendant mon invitée inconnue. Un livre dont j’ignore le titre, l’auteur, et même le contexte mais c’est simplement pour me déstresser. Tourner les pages, ce mouvement si familier et qui me procure un bien-être fou. Pour cette soirée, il me rassure et me fais penser à autre chose qu’au moment venu. Je me surprends même à être un peu distrait, si bien que j’en oublie de regarder vers l’entrée, afin de scruter l’arrivée de la jeune femme.


Dernière édition par Tobias Feldens le Dim 12 Nov 2017 - 21:25, édité 1 fois
avatar
Date d'inscription : : 04/11/2017
Messages : : 38
Points : : 296
Avatar : : maria casadevall.
Autres comptes : : reios, maxy et milo.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : potatoe aka al, la talentueuse (avatar). J'ai : trente ans et ma foi, ça va plutôt bien et mon anniversaire est le : vingt-quatre mai. Je suis : américaine et mes origines sont : canadiennes et québécoises. En ce moment, je : suis agent sportif. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un loft flambant neuf dans west hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, sans enfant. là encore, tout va bien.
. :

Kenna Murray
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Ven 10 Nov 2017 - 20:32


meeting you was like listening to a song for the first time and knowing it would be my favorite.


Lizbeth. Sa chère meilleure amie. Elle la déteste. En fait, non, ce n'est pas vrai. Même si elle le voudrait, elle n'y parviendrait pas. Kenna aime bien trop la jolie trentenaire pour éprouver un tel sentiment négatif envers sa plus fidèle amie même si pour le coup, Lizbeth lui a donné une bonne raison. Qu'est-ce qui a bien pu passer par la tête de sa meilleure amie lorsque celle-ci a décidé de l'inscrire sur cette stupide application ? Comme si la brunette n'était pas capable de se trouver quelqu'un d'elle-même. Heureusement qu'elle n'est pas du genre à s'imaginer des choses sinon elle pourrait mal interpréter cette intervention. En tout cas, Lizbeth a tellement insisté, lui avançant plusieurs arguments infaillibles comme le fait qu'elle n'ait vu personne depuis l'échec de ses fiançailles que Kenna a fini par accepter. Après tout, qu'est-ce qu'elle risque ? Son amie n'aurait jamais choisi un looser. Si cet homme a retenu l'attention de Lizbeth, c'est qu'il doit en valoir un minimum la peine. Honnêtement, si Kenna a accepté, c'est également parce qu'elle n'est pas parvenue à combattre sa curiosité. Intriguée, elle a envie de rencontrer l'inconnu choisi par Lizbeth. Du coup, la voilà qui arrive sur le lieu du rendez-vous : un café-librairie. Kenna n’a même pas encore mis un seul pied dans l’endroit qu’elle sait déjà qu’elle va adorer. Celui-ci regroupe deux de ses plus grandes passions : la lecture et le café. Elle est à l’heure, ni en avance, ni en retard. C’est un art qu’elle a appris à maîtriser grâce à son métier. D’après les instructions de sa meilleure amie, son mystérieux rendez-vous porte un costume de couleur marron. Elle n’en sait pas plus. Cependant, ça devrait être suffisant pour reconnaître l’inconnu. Elle a informé qu’elle porterait un ensemble violet puisque malheureusement son emploi du temps ne lui permettait pas de rentrer chez elle se changer. C’est donc dans une de ses nombreuses tenues professionnelles qu’elle s’avance vers ce qu’elle croit être l’homme recherché. Elle ne connait même pas son prénom. Dans quoi s’embarque-t-elle ? Il a l’air si absorbé par le libre qu’il feuillette qu’elle est presque embêtée à l’idée de l’interrompre. Finalement, devant sentir une présence à ses côtés, il lève la tête. La première chose qu’elle remarque ce sont ses cheveux. Bouclés mais pas trop, ils le démarquent des autres hommes qu’elle a l’habitude de voir. Elle aime ça. Elle aime ses cheveux. « Mh, vous ne seriez pas le mystérieux inconnu que je dois rencontrer à dix-huit heures trente ? » Oh, elle espère recevoir une réponse positive. Dans le cas contraire, elle ne pourrait pas lutter contre une certaine gêne.


Dernière édition par Kenna Murray le Lun 13 Nov 2017 - 14:43, édité 1 fois
avatar
Date d'inscription : : 09/11/2017
Messages : : 14
Points : : 151
Avatar : : matthew gray gubler.
Autres comptes : : siobhan fowler (zayn malik), jad fairfield (alexander ludwig), et jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : ganseys. (ava) J'ai : trente-six ans et mon anniversaire est le : huit juillet. Je suis : américain et mes origines sont : françaises. En ce moment, je : suis libraire dans le quartier d'echo park, et donne parfois des cours de littérature, le soir, à UCLA. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : célibataire.
. :
out of suffering have emerged the strongest souls. the most massive characters are seared with scars.





Tobias Feldens
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Dim 12 Nov 2017 - 20:15


meeting you was like listening to a song for the first time and knowing it would be my favorite.


Mon regard parcourt les nombreuses lignes et mots des pages du livre, et j’en oublie presque ce qu’il se passe autour de moi. Mais aussi, la raison de ma présence ici, comme si rencontrer cette femme m’est sorti de la tête. L’heure, je ne la connais donc pas et ne me doute pas une seule seconde que mn rendez-vous se trouve à quelques pas de moi. C’est pour ça que bien vite, je sens ce regard posé sur moi et une personne tout près. Instinctivement, je sors ma tête du livre, la relève et me retrouve nez-à-nez avec une brunette. Une jeune femme assez grande, joliment vêtue –et avec soin. Une jeune femme qui a sûrement bien d’autres attentes concernant le physique d’un homme. Pas un gringalet un brin intello. Mh, vous ne seriez pas le mystérieux inconnu que je dois rencontrer à dix-huit heures trente ? me demande-t-elle, avec ce pointe de gêne. Et, je me rappelle soudainement pourquoi est-ce que je me suis assis ici, pourquoi est-ce que je patiente depuis plusieurs minutes. C’est donc elle. Cette boule au ventre revient rapidement, assez anxieux. J’ai un costume marron, si ce détail vous a été donné. Mais vu le peu de personnes qui se trouve ici, je suppose que c’est moi. Je me lève, par politesse. Lui serrer la main ? Non, ce n’est pas un entretien professionnel. Lui faire la bise ? Peut-être que ça éviterait un malaise. Alors, je me lance après une discrète inspiration, et je créé ce premier contact entre nous, joue contre joue. Je m’appelle Tobias. Enchanté. J’esquisse un demi-sourire, avant de désigner la chaise vide devant moi. Peut-être que vous désirez un thé, un café, un chocolat chaud ? Je ne peux m’empêcher de débiter les mots de manière accélérée, comme si j’avais peur d’oublier ce que j’avais à dire. Alors que ce n’est pas un script à suivre, ça doit être spontané, mais ça fait bien trop longtemps que je n’ai pas eu de rendez-vous. Le souci de bien faire et de ne pas décevoir une femme. Cette situation est déjà assez étrange alors… peut-être que l’on pourrait essayer de se tutoyer ? Si vous n’y voyez pas d’inconvénient. Une demande trop précoce peut-être, mais je me vois difficilement continuer d’utiliser le « vous ». Rien de tel pour poser des distances et ce n’est clairement pas ce que nous sommes venus chercher en se rencontrant.



there's someting about a woman with a loud mind that sits in silence, smiling knowing she can crush you with the truth.


Dernière édition par Tobias Feldens le Dim 12 Nov 2017 - 21:20, édité 1 fois
avatar
Date d'inscription : : 04/11/2017
Messages : : 38
Points : : 296
Avatar : : maria casadevall.
Autres comptes : : reios, maxy et milo.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : potatoe aka al, la talentueuse (avatar). J'ai : trente ans et ma foi, ça va plutôt bien et mon anniversaire est le : vingt-quatre mai. Je suis : américaine et mes origines sont : canadiennes et québécoises. En ce moment, je : suis agent sportif. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un loft flambant neuf dans west hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, sans enfant. là encore, tout va bien.
. :

Kenna Murray
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Dim 12 Nov 2017 - 21:10


meeting you was like listening to a song for the first time and knowing it would be my favorite.


Kenna espère ne pas s’être trompée. D’une parce qu’elle serait indéniablement gênée de devoir faire demi-tour après s’être explosée de la sorte. De deux parce que visiblement, l’inconnu a un certain attrait pour la lecture et voilà donc la première chose qu’ils auraient en commun si jamais ça se vérifiait. « J’ai un costume marron, si ce détail vous a été donné. Mais vu le peu de personnes qui se trouve ici, je suppose que c’est moi. » La brunette hoche doucement la tête, légèrement soulagée. La première étape est passée, elle a su le retrouver. C’est une bonne chose de faite. Un brin trop parano, elle a imaginé plusieurs scénarios – trop certainement – et notamment celui où elle ne parviendrait même pas à repérer son rendez-vous. Au moins, il ne lui a pas posé de lapin. Un deuxième scénario d’écarté. Il se lève de sa chaise et immédiatement sa taille lui saute aux yeux. Elle-même dépassant le mètre soixante-quinze, elle aime les hommes de grande taille. S’en suit un instant où il ne lui donne pas l’impression de savoir comment la saluer. Ça la déstresse un chouïa, ce n’est pas la seule à ne pas être familière avec le contexte. Finalement, il choisit la bise. Ça lui convient. Poli, il se présente avant de l’inviter à s’asseoir à son tour. « Je m’appelle Tobias. Enchanté. » Tobias, donc. Elle aime le prénom : peu courant et donc plutôt original. Tout en se présentant, elle s’installe en face de l’inconnu, de Tobias. « Kenna et de même. » Elle a l’impression de sonner tel un robot et clairement, ce n’est pas l’image qu’elle a envie de faire ressortir. Il faut qu’elle se détende et Tobias lui en donne l’opportunité en lui proposant quelque chose à boire. La réponse est toute trouvée. « Je prendrai bien un café, oui, s’il vous plait. Par contre, c’est la première fois que je viens ici. Je ne sais pas s’il faut passer commande au comptoir ou si on vient directement nous voir à table. » Les deux options lui conviennent tant qu’elle peut déguster sa dose de caféine. « Cette situation est déjà assez étrange alors… peut-être que l’on pourrait essayer de se tutoyer ? Si vous n’y voyez pas d’inconvénient. » Kenna apprécie la franchise de son rendez-vous qui lui avoue à demi-mot n’être pas forcément à l’aise lui non plus. « On peut, je pense. » A peine a-t-elle répondu qu’une serveuse vient à leur rencontre, mettant fin à l’incertitude du "comment passer commande". Elle repart une poignée de secondes plus tard, boissons demandées. Kenna cherche alors de quoi relancer la conversation et au final, ce n’est pas si compliqué. « Vous... Tu aimes lire ? » D’un geste du menton, elle indique le livre posé devant lui tandis qu'un léger sourire mi-amusé mi-gêné étire ses lèvres. Ce n'est pas dans ses habitudes de tutoyer quelqu'un dès la première rencontre.
avatar
Date d'inscription : : 09/11/2017
Messages : : 14
Points : : 151
Avatar : : matthew gray gubler.
Autres comptes : : siobhan fowler (zayn malik), jad fairfield (alexander ludwig), et jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : ganseys. (ava) J'ai : trente-six ans et mon anniversaire est le : huit juillet. Je suis : américain et mes origines sont : françaises. En ce moment, je : suis libraire dans le quartier d'echo park, et donne parfois des cours de littérature, le soir, à UCLA. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : célibataire.
. :
out of suffering have emerged the strongest souls. the most massive characters are seared with scars.





Tobias Feldens
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Lun 13 Nov 2017 - 19:06


meeting you was like listening to a song for the first time and knowing it would be my favorite.


Kenna. Son prénom résonne encore dans ma tête, et je ne peux m’empêcher de penser qu’il lui va à ravir. Je garde ce compliment pour moi, comme si je voulais éviter de faire croître la gêne. Et puis, je me demande bien si elle apprécie de recevoir des compliments. J’évite le faux pas, désormais installés l’un en face de l’autre. Je m’empresse de lui proposer une boisson chaude, ou tout ce qu’elle voudra d’autre mais mes pensées se tournent en premier vers le café, le thé ou un chocolat chaud. Je m’empresse de faire signe à une serveuse, qui, je sais, viendra sous peu. Toute mon attention se pose sur Kenna, à qui je propose d’arrêter le vouvoiement. Se tutoyer, c’est tout de même plus simple et un brin plus naturel. Je réponds par un sourire lorsque la jeune femme accepte la proposition. J’espère faire diminuer le malaise et que notre conversation débouche sur la spontanéité. Je n’ai nullement le temps de répondre que la serveuse débarque finalement. Elle prend notre commande, un café pour Kenna et un chocolat chaud pour moi. Vous... Tu aimes lire ? me demande la brunette, faisant référence trônant encore devant moi. Je l’avais oublié celui-là. Et je souris un peu. C’est une vraie passion. Celui-là je l’ai pris juste ici. [/i] Je désigne l’étagère et l’emplacement vide où reposait le livre avant mon arrivée. Pris au hasard et je me suis complètement plongé dedans, si bien que je ne t’ai pas vu arriver. Je le finirai une prochaine fois. Je me pince les lèvres comme pour m’empêcher de la submerger d’un trop-plein d’informations mais, la nervosité gagne toujours. Chez moi, je vis avec les livres. J’en ai partout, un peu trop. C’est d’ailleurs un mes endroits préféré, ce café-librairie. Je te le conseille vivement. Et toi, tu aimes lire ? Ou … tu as une autre passion ? D’une main nerveuse, je la passe sur ma nuque. La serveuse revient avec notre commande, et je paie le tout. Petit pourboire avec parce que j’ai toujours été cet homme gentil et que c’est une habitude. Je ne sais pas si on trinque avec un café et un chocolat, dis-je d’un petit air amusé, alors que mes yeux se saisissent des siens. Un regard marron, mais un joli marron. Des yeux parfaitement arrondis en accord avec le reste de son doux visage. Je ne peux nier que Kenna est une magnifique femme et le pessimiste en moi dira « un peu trop belle pour un type comme moi ».  



there's someting about a woman with a loud mind that sits in silence, smiling knowing she can crush you with the truth.
avatar
Date d'inscription : : 04/11/2017
Messages : : 38
Points : : 296
Avatar : : maria casadevall.
Autres comptes : : reios, maxy et milo.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : potatoe aka al, la talentueuse (avatar). J'ai : trente ans et ma foi, ça va plutôt bien et mon anniversaire est le : vingt-quatre mai. Je suis : américaine et mes origines sont : canadiennes et québécoises. En ce moment, je : suis agent sportif. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un loft flambant neuf dans west hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, sans enfant. là encore, tout va bien.
. :

Kenna Murray
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mar 14 Nov 2017 - 17:30


meeting you was like listening to a song for the first time and knowing it would be my favorite.


La glace est brisée, du moins elle semble l’être. A présent installés l’un en face de l’autre, les commandes passées, il ne reste plus qu’à trouver un sujet de conversation. Kenna y parvient si facilement qu’on pourrait penser qu’elle a fait ça toute sa vie, les premières rendez-vous alors que cela fait de nombreuses années qu’elle ne s’est pas retrouvée dans cette position. Elle, elle a clairement l’impression d’être rouillée mais fait de son mieux pour donner la meilleure impression possible. Allez savoir pourquoi. Il y a encore peu de temps, elle ne savait pas qu’elle allait rencontrer un parfait inconnu. Alors, à quoi bon se donner du mal ? Certainement parce qu’elle n’est pas du genre à faire les choses à moitié. Quitte à avoir accepté ce rendez-vous autant s’y appliquer jusqu’au bout. « C’est une vraie passion. Celui-là je l’ai pris juste ici. » Son regard suit l’indication de Tobias, tombant sur l’étagère la plus proche de la table. Puis, elle le regarde de nouveau lorsqu’il ajoute. « Pris au hasard et je me suis complètement plongé dedans, si bien que je ne t’ai pas vu arriver. Je le finirai une prochaine fois. » Elle a donc vu juste : c’est un passionné de littérature. Il n’aura pas fallu longtemps pour qu’elle trouve le premier intérêt qu’ils ont en commun. « Peut-être que tu peux l’emprunter ? Tu sais, comme dans une véritable librairie. » C’est une idée avancée comme ça sans la moindre conviction et pour cause, Kenna n’a jamais mis les pieds dans un tel endroit. Cependant, après réflexion, elle trouverait ça dommage de ne pas pouvoir terminer un livre commencé et apprécié ici ailleurs qu’entre ces murs. « Chez moi, je vis avec les livres. J’en ai partout, un peu trop. C’est d’ailleurs un de mes endroits préféré, ce café-librairie. Je te le conseille vivement. Et toi, tu aimes lire ? Ou … tu as une autre passion ? » La brunette croit remarquer que Tobias semble se montrer bavard lorsqu’il est nerveux. Elle ne dit rien, n’en montre aucun signe mais elle trouve ça plutôt attendrissant. Puis, qui est-elle pour le juger ? Au moins, tout comme elle, il essaie. « J’aime beaucoup lire aussi mais je ne connaissais pas cet endroit. C’est toi qui l’as choisi ? » Intriguée, Kenna tente de connaître le degré d’implication de Tobias dans tout ça. Lizbeth ne lui a pas dit grand-chose sur le processus de cette fameuse application qui les réunit aujourd’hui. Lorsque la serveuse revient avec leurs boissons, Tobias règle l’addition. Kenna n’est pas sûre de totalement apprécier, certainement son côté femme indépendante qui revient légèrement à la surface mais elle le refoule aussitôt. « Merci. » Polie, elle le remercie même avec un léger sourire. « Je ne sais pas si on trinque avec un café et un chocolat. » A son tour, un air amusé anime ses traits. « Je pense qu’on peut innover. » Ainsi, elle lève sa tasse et vient doucement l’entrechoquer avec celle de Tobias. Puis, après avoir soufflé un instant sur le liquide chaud, elle en boit une première gorgée.
avatar
Date d'inscription : : 09/11/2017
Messages : : 14
Points : : 151
Avatar : : matthew gray gubler.
Autres comptes : : siobhan fowler (zayn malik), jad fairfield (alexander ludwig), et jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : ganseys. (ava) J'ai : trente-six ans et mon anniversaire est le : huit juillet. Je suis : américain et mes origines sont : françaises. En ce moment, je : suis libraire dans le quartier d'echo park, et donne parfois des cours de littérature, le soir, à UCLA. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : célibataire.
. :
out of suffering have emerged the strongest souls. the most massive characters are seared with scars.





Tobias Feldens
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Mer 15 Nov 2017 - 23:06


meeting you was like listening to a song for the first time and knowing it would be my favorite.


Emprunter le livre ? Je le regarde quelques seconds, peut-être de trop longues secondes pour Kenna. Puis, je finis par relever ma tête de façon à observer le visage de la brunette. Au moins, j’ai le plaisir de venir ici pour un livre en particulier. Ce n’est pas pareil de le lire chez moi. Je me rends compte que je commence à un peu trop parler, et s’en suit ce qui doit se passer. Je raconte un peu ma vie, mais c’est le risque de me questionner sur la littérature. C’est aussi pour moi une façon d’expulser ce stress enfoui en moi. Je sais cependant que je dois me taire et ne pas m’étaler sur le sujet des livres. Je ne veux pas ennuyer Kenna, même si elle semble plutôt intéressée. Mais c’est à moi de m’intéresser à ce qu’elle aime, à ce qu’elle peut avoir comme passion. Je suis curieux, je suis intéressé. Kenna, elle ne connait pas cet endroit. Peut-être que c’est une bonne découverte, et je suis content de la rencontrer pour la première dans ce lieu qui m’est si familier. C’est rassurant, également. Non, mes amis l’ont fait pour moi. Ils savent que c’est l’un de mes lieux favoris. Franc, je ne cherche pas à lui mentir. Certains auraient prétendu avoir été à la tête de ce choix, simplement pour frimer, pour faire bonne impression. Mais moi, Tobias, je suis quelqu’un d’honnête. Notre commande arrive. Chacun sa boisson chaude. Et, je me pose la question à vaux haute. Kenna ne sait pas non plus si on peut trinquer avec autre chose que de l’alcool. Pourquoi est-ce qu’on ne pourrait pas le faire après tout ? Je suis content de voir que Kenna me suit dans mon idée, alors doucement, je viens cogner ma tasse à la sienne. Alors… au plaisir de te rencontrer, Kenna. Je bois la première gorgée de mon chocolat chaud, un vrai régal pour mes papilles. Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? J’ai beau y réfléchir et émettre des hypothèses, je ne trouve pas. Je repose ma tasse, essayant de ne pas être maladroit. Puis, aussi, de ne pas être trop intrusif dans la vie de la jeune femme, en posant des questions déplacées. J’esquisse un fin sourire dans sa direction, comme si je cherchais à me rassurer un peu.  



there's someting about a woman with a loud mind that sits in silence, smiling knowing she can crush you with the truth.
avatar
Date d'inscription : : 04/11/2017
Messages : : 38
Points : : 296
Avatar : : maria casadevall.
Autres comptes : : reios, maxy et milo.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : potatoe aka al, la talentueuse (avatar). J'ai : trente ans et ma foi, ça va plutôt bien et mon anniversaire est le : vingt-quatre mai. Je suis : américaine et mes origines sont : canadiennes et québécoises. En ce moment, je : suis agent sportif. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un loft flambant neuf dans west hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, sans enfant. là encore, tout va bien.
. :

Kenna Murray
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Ven 17 Nov 2017 - 15:21


meeting you was like listening to a song for the first time and knowing it would be my favorite.


Tobias observe le livre un instant et machinalement, le regard de la trentenaire descend de nouveau sur la couverture qui montre un livre ayant du vécu. « Au moins, j’ai le plaisir de venir ici pour un livre en particulier. Ce n’est pas pareil de le lire chez moi. » Kenna hoche la tête. Il n’a pas forcément tort. Au fond, peut être que ça serait trop facile si ce lieu fonctionnait comme une simple librairie. Ça serait également prendre le risque de le voir perdre son charme ainsi que son intérêt et donc ses clients. Maintenant que Kenna a mis un pied ici, elle se voit bien revenir dans le futur. « Non, mes amis l’ont fait pour moi. Ils savent que c’est l’un de mes lieux favoris. » La voilà qui hoche la tête à nouveau. Tobias, quant à lui, est donc un habitué mais ce n’est pas pour autant qu’il a choisi ce lieu pour leur rendez-vous. La brunette apprécie l’idée que tout comme lui, il ne semble pas avoir joué un grand rôle dans leur rencontre. Elle aurait certainement jugé ça injuste qu’il ait son mot à dire et pas elle. « Tes amis ont fait un bon choix. » Elle lui adresse un léger sourire. Peut-être que c’est également une façon de lui dire qu’il a bon goût. Ce n’est pas son ex qui l’aurait emmené ici, lui qui n’ouvrait jamais un bouquin. Voilà que ça la reprend : penser à son ex fiancé dans une situation qui ne s’y prête pas. Heureusement, Tobias la ramène doucement à la réalité. « Alors… au plaisir de te rencontrer, Kenna. » Un sourire sincère vient étirer les lèvres de l’agent sportif qui pour le moment, partage cet avis. Finalement, c’est au tour de Tobias de se montrer curieux, l’interrogeant sur sa vie professionnelle. « Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? J’ai beau y réfléchir et émettre des hypothèses, je ne trouve pas. » La trentenaire apprécie le fait qu’il se soit interrogé à propos d’elle. C’est plaisant. Elle mentirait d’ailleurs en disant qu’elle ne s’est pas non plus posé quelques questions sur l’inconnu qu’elle allait rencontrer. « Je doute que tu puisses trouver, non pas que je pense que tu sois bête ou autre… » Elle se claque mentalement. Ce n’est pas quelque chose à dire, vraiment. « Bref. Je suis agent sportif. » Il vaut mieux en venir au fait, en espérant que Tobias ne prenne pas mal sa remarque qui elle par contre était bête.
avatar
Date d'inscription : : 09/11/2017
Messages : : 14
Points : : 151
Avatar : : matthew gray gubler.
Autres comptes : : siobhan fowler (zayn malik), jad fairfield (alexander ludwig), et jens creighton (charlie hunnam).
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : ganseys. (ava) J'ai : trente-six ans et mon anniversaire est le : huit juillet. Je suis : américain et mes origines sont : françaises. En ce moment, je : suis libraire dans le quartier d'echo park, et donne parfois des cours de littérature, le soir, à UCLA. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : célibataire.
. :
out of suffering have emerged the strongest souls. the most massive characters are seared with scars.





Tobias Feldens
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Jeu 23 Nov 2017 - 19:59


meeting you was like listening to a song for the first time and knowing it would be my favorite.


Des hauts, des bas. Un coup le stress monte, un coup il redescend. Agir naturellement, c’est le maître mot, mais qu’est-ce que c’est compliqué dans une telle situation. Une rencontre, ce n’est déjà rien d’anodin, encore moins quand il s’agit d’une inconnue. Et puis, c’est une femme, et ce serait mentir de dire qu’elles ne me déstabilisent pas. Je suis cet homme-là, qui les respecte, qui ne les dénigre pas. Le respect, voilà. Je suis respectueux. C’est une valeur qui se perd tellement de nos jours que j’ai parfois l’impression d’être de ceux que l’on qualifierait de « vieux jeu ». Comme s’intéresser à son prochain. Malheureusement, le monde d’aujourd’hui ne tourne qu’à l’égocentrisme, si bien que l’on peut constater une forte baisse des échanges. Voilà, chacun vit pour sa poire et les autres ? Je questionne Kenna sur son métier. De nombreuses hypothèses qui m’ont conduit à un échec. C’est plus simple de lui demander. Je doute que tu puisses trouver, non pas que je pense que tu sois bête ou autre…J’hoche les sourcils, alors que mon regard reste posé sur la jeune femme. Puis, je me trahie et finis par esquisser un sourire après l’avoir vue bloquer. Peut-être qu’elle ne voulait pas dire ça ? Mais, je ne prends rien mal. Et, Kenna n’a rien dit de mal. Bref. Je suis agent sportif. Me voilà surpris. Je pouvais difficilement trouver, en effet. Je veux la rassurer. Comme je peux. Et l’adjectif « bête » ne m’a en rien déplu. Pour tout te dire, je suis bien loin du monde sportif alors je n’y connais pas grand-chose. Pour ne pas dire, rien. Un monde qui ne m’effraie pas, mais qui m’est simplement inconnu. Je ne suis pas contre des détails fournis par Kenna, je l’écouterais aussi attentivement que si elle me parlait d’un livre. C’est son monde à elle, ce qu’elle aime. Une part de son identité. En revanche, je pense que tu peux trouver ce que je fais dans la vie. Ce n’est pas difficile du tout. Un indice : mon lieu de travail est presque comme celui-ci. Sauf, qu’il n’y a pas l’aspect café. Simplement des livres, que je les gens viennent acheter puis reviennent pour d’autres achats, ou non. Ma tasse jusqu’à mes lèvres, je bois doucement, proprement. Qu’est-ce que ce serait idiot de tacher mon costume.  



there's someting about a woman with a loud mind that sits in silence, smiling knowing she can crush you with the truth.
avatar
Date d'inscription : : 04/11/2017
Messages : : 38
Points : : 296
Avatar : : maria casadevall.
Autres comptes : : reios, maxy et milo.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : potatoe aka al, la talentueuse (avatar). J'ai : trente ans et ma foi, ça va plutôt bien et mon anniversaire est le : vingt-quatre mai. Je suis : américaine et mes origines sont : canadiennes et québécoises. En ce moment, je : suis agent sportif. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un loft flambant neuf dans west hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire, sans enfant. là encore, tout va bien.
. :

Kenna Murray
« CHILLING UNDER THE SUN »
- citizen

( » ) Hier à 17:49


meeting you was like listening to a song for the first time and knowing it would be my favorite.


Serait-ce un sourire qu’elle aperçoit sur le visage de Tobias ? Elle l’espère du moins. Cela signifierait qu’il n’est pas offensé par sa remarque assez délicate. Ça serait dommage de ruiner ce rendez-vous dès les premières minutes. Certes, Kenna n’est plus habituée à rencontrer un homme pour la première fois dans un cadre privé mais elle est suffisamment optimiste pour penser pouvoir s’en sortir dignement. « Je pouvais difficilement trouver, en effet. » Aucune once de méchanceté ou de froideur dans la voix, en effet, Tobias ne semble pas avoir mal pris sa remarque. Tant mieux. Elle respire à nouveau, soulagée de ne pas avoir fait de bourde. « Pour tout te dire, je suis bien loin du monde sportif alors je n’y connais pas grand-chose. Pour ne pas dire, rien. » Un léger sourire étire les lèvres de la brunette. Kenna ne l’imaginait pas vraiment grand sportif. Oh, rien de méchant là-dedans. Dès les premières secondes, il lui a donné l’impression de préférer passer plusieurs heures sur un bon bouquin que transpirant à la salle de sport. Tout simplement. Elle n’y voit aucun inconvénient surtout qu’il ne semble pas souffrir de surpoids, bien au contraire. « Je baigne dedans depuis toute petite ! Mon père était basketteur professionnel. J’ai moi-même pratiqué pas mal de sports. » C’est à son tour de se montrer bavarde, peut-être un peu trop mais au fond si il est là, c’est que tout comme elle, il doit avoir envie de faire connaissance. En tout cas, parler de sa passion première la détend. Le ton de sa voix est de suite plus enjoué. Son café presqu’oublié, elle en boit deux gorgées d’affilé, ravie de constater qu’il est toujours à bonne température. « En revanche, je pense que tu peux trouver ce que je fais dans la vie. Ce n’est pas difficile du tout. Un indice : mon lieu de travail est presque comme celui-ci. » Aussitôt, elle envisage deux options : un métier en rapport avec les livres ou un poste de serveur dans un café voire un restaurant. Clairement, elle l’imagine mieux donner des conseils en matière de littérature qu’à prendre des commandes. Alors, elle se risque au jeu des devinettes. « Tu travailles dans une librairie ? Ou une bibliothèque peut être ? » Elle ne le connait pas mais elle croit penser que ça lui irait plutôt bien.

Contenu sponsorisé

( » )
SUN GOES DOWN :: Los Angeles :: Central :: Echo Park
a new story to write – kenna.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 


Sauter vers: