Flèche hautFlèche basI got mad love for you (warlia)

Partagez | 
avatar
Date d'inscription : : 25/01/2017
Messages : : 679
Points : : 395
Avatar : : Jenna-Louise Coleman
Autres comptes : : Arthur Windsor (Brett Dalton) / Norah Bishop (Sophie Turner) / Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah).
Crédits : : ava : Lolitaes | sign : exotic J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature (1e année Doctorat), assistante Responsable d'Edition dans le groupe Doubleday...ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement en faux-couple avec Björn, mais amoureuse et promise à Warren.
. :
There is some good in this world,
and it’s worth fighting for



__________________________________



He stepped down,
trying not to look long at her,
as if she were the sun,
yet he saw her, like the sun,
even without looking.

__________________________________




__________________________________



I can pretend a smile,
I can pretend to be happy
but i never gonna pretend i love you




Natalia B-Montaigu
y« COR UNUM ET ANIMA UNA »
solidarity gamma



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse
() Dim 19 Nov 2017 - 20:29

Whoever said if you love someone, you should set them free
ft. warlia
« Oh, princesse Montaigu, vous êtes ravissante. » Je ne pu m’empêcher de sourire devant cette femme formidable qu’était l’organisatrice de ce gala de charité. Je portais une robe verte d’eau d’un tissu fluide qui dessinait mes courbes parfaites. Une de mes épaules était dénudée, alors que mes cheveux étaient ramassés dans un chignon sauvage. « J’adore surtout votre robe, vous êtes divines » Elle se mit à rire, comme si c’était une évidence. Effectivement qu’elle le savait, avec sa superbe robe rouge totalement décolleté, des deux côtés. Pour une femme de 40 ans, c’était assez remarquable même. Elle s’excusa rapidement, me livrant à moi-même parmi cette foule gigantesque qu’elle avait rassemblé. C’était pour la bonne cause, c’est certain. Les gens venaient de tous les environs ; des politiciens, des têtes de notre pays, des célébrités et des gens de l’ombre qui maîtrisait sans doute une partie de notre économie. Parmi eux, moi. Natalia dont le cavalier officiel n’avait pas pu se libérer, et dont le cavalier non-officiel était normalement présent. J’allais devoir mourir de patience lorsqu’il allait finir d’apparaître mais faut croire que Monsieur n’était pas mettre de sa ponctualité. Allait-il venir avec Freya ? Intérieurement, je suppliais le ciel que non. Supporter le fait que j’allais devoir jouer une parfaite inconnue était difficile, mais le supporter accrochée à sa blondie, c’était insurmontable. « Je peux ? » me demanda une voix assez familière. Je vis une coupe de champagne s’inviter devant moi, que je saisis finalement sans encombre. « Monsieur Whitman, c'est un plaisir ! » dis-je en lui souriant. Ce n’était qu’un associé de mon patron que j’avais croisé plusieurs fois dans mon nouveau boulot. Il avait toujours été galant avec moi, venant me secourir bien plus de fois que je ne l’aurai demandé. Il était gentil, et sans prise de tête. « Je suis surpris de vous voir ici, Mademoiselle Montaigu » Je bois une gorgée du champagne, et finit par lui confier : « Je suis peut-être assistante pour DoubleDay, mais j’ai tout une autre vie en dehors. » Il acquiesce, sans doute en comprenant la valeur de mon existence. « Moi qui avait peur de ne pas trouver de belles compagnie, je me suis trompée » Je rougis légèrement, forcément. C’était un grand associé, et un type qui pouvait me valoir les bons dires de mon boss comme les mauvais. Pourtant, même s’il tenta de faire conversation, mon regard cherchait instinctivement presque d’une manière vital le visage d’une autre personne.

© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor



avatar
Date d'inscription : : 02/03/2017
Messages : : 1230
Points : : 471
Avatar : : Scott Eastwood.
Autres comptes : : zeppelin p., elena b., oswald h. & shiloh m.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : tearsflight/marine ♥︎ (avatar) & ASTRA (signature). J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis avocat fraîchement diplômé dans un cabinet privé. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes de préférence brune avec une visage de poupée et des yeux de biche et côté coeur je suis : fiancé par obligation. Amoureux fou de la belle Natalia.
. :

light it up, on the run
'cause i wanna touch you, baby and i wanna feel you too. i wanna see the sunrise and your sins.


addicted to your light
remember those walls i built ? well, baby they're tumbling down and they didn't even put a fight.
ohana means family
family means nobody gets left behind or forgotten.
always and forever
i don't know, if you need someone to bitch to, or just to be- my person.



(en cours)
VICTOIRE + NORAH + CHARLOTTE + FREYA + NATALIA (10) + SOFIA & HÉDIYA + KENNA + TEO

(once upon a time):
 

Warren Windsor
m« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ✧ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.
() Lun 20 Nov 2017 - 0:33

natalia & warren

❝ i got mad love for you. ❞

« Tu devrais vraiment garder la cravate. Sans, ça fait moins sérieux. » Observant mon reflet dans le miroir, je lève les yeux et fixe la réflexion quasiment parfaite de Nathan qui lui-même me regarde via le miroir. Oreillette discrète, costume sobre mais propre, c’est le type qu’on m’a collé aux fesses récemment, ma famille considérant que j’ai de nouveau besoin d’une sécurité. Avec tous les attentats qui éclatent dans le monde et plonge ce dernier dans la terreur, je peux le comprendre même si être baby-sitté ne m’a jamais plu. « Et dieu sait que j’aime le sérieux. » Lâchai-je en décidant une bonne fois pour toute que je porterai ce costume hors de prix sans cravate. Nathan me connaît. Il a été mon garde du corps des années auparavant et lorsque j’ai appris ne pas avoir d’autre choix que d’en supporter un nouveau, je n’ai accepté que lui le forçant à quitter Londres pour Los Angeles – ce dont il ne va pas se plaindre. « Allez en route gros bras, je suis déjà en retard. » Une énième soirée m’attend. Un énième gala de charité où je vais devoir signer un bon gros chèque et sourire à m’en déboiter la mâchoire. Si je n’avais pas su que Natalia s’y trouvera, je n’aurais même pas accepté de m’y rendre mais le fait est qu’elle me manque et qu’elle est la seule raison pour laquelle je descends de la voiture sous les flashs aveuglants des journalistes, Nathan sur mes talons. La salle est déjà noire de monde et devoir serrer des mains me donne presqu’envie de faire demi-tour jusqu’à ce que je parvienne à l’apercevoir dans une robe qui me fait frissonner de plaisir, ce qui est moins le cas en voyant un homme trop proche d’elle à mon goût. « Fais-toi plaisir mon vieux, mange et bois. Je ne risque rien ici alors ne me suis pas. » Au regard que me lance Nathan je sais que je peux toujours rêver pour qu’il cesse de me surveiller. Je roule des yeux en soupirant puis fend la foule jusqu’à atteindre la belle brune. « Princesse … » Lançai-je une fois à la hauteur des deux jeunes gens, baissant la tête en signe de politesse tout en restant parfaitement neutre. « C’est un plaisir de vous revoir. » Ajoutai-je jusqu’à ce que le type à côté d’elle se racle de la gorge. Posant mon regard sur lui, je souris même si l’expression dans mes iris pourrait lui faire comprendre que je suis à deux doigts de l’étrangler s’il me connaissait un tant soit peu. « Je suis désolé. Warren Windsor … » Dis-je en tendant ma main à contre cœur. « … et vous êtes ? » S’il pense un seul instant que sa réponse m’intéresse, il rêve, mais je l’écoute poliment en serrant volontairement sa main trop fort.



❝ i called to tell you i love you ❞ Don't wanna waste another day we're given, 'cause we're scared of taking risks. Let's see the eight world wonders, before we're six feet under. Do everything we always talked about, mark them off the bucket list.
avatar
Date d'inscription : : 25/01/2017
Messages : : 679
Points : : 395
Avatar : : Jenna-Louise Coleman
Autres comptes : : Arthur Windsor (Brett Dalton) / Norah Bishop (Sophie Turner) / Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah).
Crédits : : ava : Lolitaes | sign : exotic J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature (1e année Doctorat), assistante Responsable d'Edition dans le groupe Doubleday...ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement en faux-couple avec Björn, mais amoureuse et promise à Warren.
. :
There is some good in this world,
and it’s worth fighting for



__________________________________



He stepped down,
trying not to look long at her,
as if she were the sun,
yet he saw her, like the sun,
even without looking.

__________________________________




__________________________________



I can pretend a smile,
I can pretend to be happy
but i never gonna pretend i love you




Natalia B-Montaigu
y« COR UNUM ET ANIMA UNA »
solidarity gamma



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse
() Mer 22 Nov 2017 - 20:56

Whoever said if you love someone, you should set them free
ft. warlia
Je regarde cet homme à l’allure classe et hautain. Il donne l’impression d’être froid et conventionnel, mais à vrai dire, il me dévoile un jeu inconnu et étrangement agréable. « Ted ne vous met pas trop de pression ? » Je souris poliment. Parler de mon patron à un gala de charité n’était pas non plus ce qui avait de plus agréable. Je ne pouvais que faire des louanges de son associé, parce que j’étais certaine que si Monsieur Whitman avait du respect, il avait une langue assez déliée. « Oh, vous savez, j’aime vraiment ce que je fais. Il est difficile de faire ses preuves dans ce milieu, mais Ted semble avoir compris que j’étais prête à donner vraiment tout de ma personne pour y arriver. » Une vérité, mais c’était sans doute ce qu’il avait besoin d’entendre vu qu’il me renvoya un sourire plus que vendeur. « Vraiment tout ? Vous êtes remarquable. J’aurai vivement besoin de quelqu’un comme vous. » Sa réponse détonna un peu, comme s’il avait un sous-entendu que je ne comprenais pas. Cela dit, je n’avais ni l’envie ni l’audace de tenter d’approfondir ces non-dits. Ce n’était ni mon patron, ni un ami. Qu’une certaine connaissance que je croisais à une soirée mondaine et qui me faisait bien passer le temps. Le monde afflue, la salle se remplie et alors que je converse tranquillement, c’est la voix de Warren qui me fait sursauter. Je tente d’arrêter mon visage de s’illuminer, mais je sens que c’est en vain. « Princesse… » Je n’ai jamais aimé les titres et les convenances ; mais dans sa bouche, c’est une délicieuse mélodie. « C’est un plaisir de vous voir. » Je lui souris alors qu’il inclina la tête en guise de bonjour. J’aurai aimé un contact, un baisemain, ou n’importe quoi pour que je puisse ressentir la chaleur de sa peau, mais j’en étais interdite. C’est avec cœur serré que je finis par ajouter : « Le plaisir est partagé votre altesse » Nos regards se croisent et pendant une seconde, je me perds dans l’envie de m’approcher et d’enrouler mes mains autour de son cou. Cependant, il finit par se détourner pour saluer l’homme à mes côtés. « Je suis désolée Warren Windsor…et vous êtes ? » Harry se présente face à une poignée de main qui semble un peu trop pointue. Je sais, je le vois qu’à ses épaules, Warren est tendu. Comme à chaque fois qu’un homme m’approche. Mais la couverture de Bjorn m’éloigne déjà de beaucoup de concurrence et d’homme entreprenants. « C’est un des associés de DoubleDay, une grande maison d'édition pour lequel je travaille » dis-je à Warren pour le rassurer. S’il est venu me voir, c’est uniquement pour cette raison. Du moins, je suppose. « J’étais en train de lui dire que Claudia avait fait un boulot magique pour cette soirée. »

© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor



avatar
Date d'inscription : : 02/03/2017
Messages : : 1230
Points : : 471
Avatar : : Scott Eastwood.
Autres comptes : : zeppelin p., elena b., oswald h. & shiloh m.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : tearsflight/marine ♥︎ (avatar) & ASTRA (signature). J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis avocat fraîchement diplômé dans un cabinet privé. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes de préférence brune avec une visage de poupée et des yeux de biche et côté coeur je suis : fiancé par obligation. Amoureux fou de la belle Natalia.
. :

light it up, on the run
'cause i wanna touch you, baby and i wanna feel you too. i wanna see the sunrise and your sins.


addicted to your light
remember those walls i built ? well, baby they're tumbling down and they didn't even put a fight.
ohana means family
family means nobody gets left behind or forgotten.
always and forever
i don't know, if you need someone to bitch to, or just to be- my person.



(en cours)
VICTOIRE + NORAH + CHARLOTTE + FREYA + NATALIA (10) + SOFIA & HÉDIYA + KENNA + TEO

(once upon a time):
 

Warren Windsor
m« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ✧ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.
() Jeu 23 Nov 2017 - 22:35

natalia & warren

❝ i got mad love for you. ❞

Ma jalousie m’emportera, je le sais, seulement voir un homme aussi proche d’elle ça me rend … malade. C’est un sentiment que j’apprends encore à apprivoiser parce qu’encore trop nouveau pour moi. Il n’y a qu’elle qui m’a forcé à m’attacher, qu’elle que j’aime de ce qu’on considère bien souvent comme un amour sans limite. Natalia, elle me fait découvrir de nouvelles facettes de ma personnalité, des facettes dont j’ignorais l’existence et parmi ces dernières se trouve ma jalousie. Ce n’est pas quelque chose que j’aime ressentir, pas plus que cette colère qui monte doucement en moi à mesure que je me rapproche des deux jeunes gens. J’aurais sans doute pu la laisser tranquille, ce serait courir moins de risques, ça été plus fort que moi c’est tout. Une fois arrivé près de Natalia, son regard posé sur moi, je me sens m’enflammer et retenir le besoin de l’embrasser s’avère être plus difficile que je ne l’aurais imaginé. Jouer la comédie a toujours été un talent inné. Préserver les apparences, sourire quoi qu’il advienne, c’est un don que nous avons dans ma famille, un don que je maîtrisais à la perfection jusqu’à récemment. « Le plaisir est partagé votre altesse » Un rictus de satisfaction vient prendre place sur mes lèvres, d’autant plus lorsque je devine dans son regard son envie de venir près de moi. Cette soirée va être une torture pour elle comme pour moi puisqu’il nous faut préserver les apparences encore un peu. « C’est un des associés de DoubleDay, une grande maison d'édition pour laquelle je travaille » J’opine poliment, ne laisse rien paraître, bien qu’intérieurement je fulmine. Si elle pensait m’apaiser avec cette information c’est pire encore. Ça signifie que cet homme beaucoup trop proche de ma petite-amie peut lui tourner autour sur son lieu de travail. Ça ne me convient absolument pas. « Je vois. » Je réponds en regardant Harry droit dans les yeux. Je le défi du regard et ne compte pas être celui qui baissera les yeux en premier. Qu’il mette ça sur le côté hautain de la monarchie, en vérité je ne suis qu’un sale mâle dominant qui ne supporte pas sa proximité avec sa bien-aimée. « J’étais en train de lui dire que Claudia avait fait un boulot magique pour cette soirée. » Je profite du fait qu’il détourne le regard afin d’admirer la salle pour laisser un sourire fier naître en coin et enfin je détaille les alentours. « C’est vrai, mais Claudia a toujours eu un don pour ça. » Surtout pour amener les bonnes personnes à signer de bons gros chèques. « Dites-moi, princesse, serait-il possible de m’entretenir avec vous quelques minutes ? Si ça ne vous dérange pas monsieur Whitman. » Je me moque que ça lui plaise ou non, je ne demande que pour ne pas m’attirer les foudres de qui que ce soit et le voyant agiter brièvement la tête – bien que mécontent – j’entraîne Natalia avec moi, une main dans son dos. « Ne soit pas étonnée qu’un jour je lui refasse le portrait, cet homme ne pense qu’à te mettre dans son lit. » Dis-je une fois assez éloignés et penché vers elle. « Mais je peux comprendre, c’est une robe divine que tu as l’as. Je n’aurais rien contre te l’enlever. » Sourire taquin aux lèvres, je me redresse et avance avec elle parmi la foule jusqu’à trouver un coin tranquille en voyant Nathan s’avancer pour me surveiller.



❝ i called to tell you i love you ❞ Don't wanna waste another day we're given, 'cause we're scared of taking risks. Let's see the eight world wonders, before we're six feet under. Do everything we always talked about, mark them off the bucket list.
avatar
Date d'inscription : : 25/01/2017
Messages : : 679
Points : : 395
Avatar : : Jenna-Louise Coleman
Autres comptes : : Arthur Windsor (Brett Dalton) / Norah Bishop (Sophie Turner) / Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah).
Crédits : : ava : Lolitaes | sign : exotic J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature (1e année Doctorat), assistante Responsable d'Edition dans le groupe Doubleday...ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement en faux-couple avec Björn, mais amoureuse et promise à Warren.
. :
There is some good in this world,
and it’s worth fighting for



__________________________________



He stepped down,
trying not to look long at her,
as if she were the sun,
yet he saw her, like the sun,
even without looking.

__________________________________




__________________________________



I can pretend a smile,
I can pretend to be happy
but i never gonna pretend i love you




Natalia B-Montaigu
y« COR UNUM ET ANIMA UNA »
solidarity gamma



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse
() Ven 24 Nov 2017 - 18:15

Whoever said if you love someone, you should set them free
ft. warlia
C’est extrêmement difficile de garder les apparences. Cet infime moment où il était apparu dans mon champ de vision avait suffi à embraser tout mon corps. C’était des petites étincelles qui ne demandaient qu’à créer un immense feu d’artifice. C’était là son pouvoir et ma faiblesse. Aimer autant un homme à en avoir mal. Vouloir désespérément quelque chose sans avoir la possibilité de l’obtenir. Il était proche comme inaccessible. Et c’était là, la subtilité de notre relation. Il n’y avait que nous, et si cela me suffisait amplement pendant des mois, aujourd’hui j’aspirais à ‘plus’. J’aspirais à pouvoir tenir la main de mon bien-aimé sans que personne n’ose nous juger, j’aspirais à pouvoir le regarder avec amour sans avoir à me cacher. J’aspirais à bien des choses, mais hélas, ce n’était que de simples rêves. « C’est vrai, mais Claudia a toujours eu un don pour ça. » Je fais un signe de tête en approbation ainsi que monsieur Whitman. Je ne saurai dire pourquoi mais ce dernier semblait bien plus tendu qu’il n’osait laisser paraître. « Dites-moi, princesse, serait-il possible de m’entretenir avec vous quelques minutes ? Si ça ne vous dérange pas Monsieur Whitman. » Obligé d’accepter, je croise son regard volcanique au moment où je commence à suivre Warren, sa main dans le dos en gentleman. « Ne soit pas étonnée qu’un jour je lui refasse le portrait ne pense qu’à te mettre dans son lit. » L’endroit vers lequel était assez éloigné des invités mais visible quand même par certains. Alors, gardant mes distances, je secouais la tête. « Oh arrête, c’est un de mes patrons. Et puis, je désigne la foule autour de nous, il y a bon nombre de filles qui ont dû mouiller leur culotte rien qu’en te voyant arriver. » Un sourire au coin s’élève sur ses lèvres si attractive avant d’ajouter : « Mais je peux comprendre, c’est une robe divine que tu as l’as. Je n’aurais rien contre te l’enlever. » Mes pupilles se dilatent légèrement, mes yeux roulent, ma gorge s’assèche. « Arrêtes donc, tu veux. Comment veux-tu que je me contrôle avec ce genre d’invitation ? » Je lui tape légèrement l’épaule en désapprobation. « Ce soir, j’suis chasse gardé. Tu sais, tu vas devoir convoiter sans toucher. C’est ta punition. » Sa punition pour faire durer ce supplice bien trop longtemps ; il avait promis. Noël approche. Noël serait sans doute un nouveau jour pour nous deux. Jusqu’à là, je serai difficile à obtenir, et il le sait. Ce soir, à cause de ma robe bien trop décolleté, je ne peux porter sa bague autour du cou. Mais tout comme lui, j’ai fait une promesse ; alors je lui montre le bracelet sur laquelle est accroché notre engagement. J’avais vite pris goût à la porter tous les jours,  simplement parce qu’elle me donnait l’impression qu’il était constamment avec moi. « Moi, j’ai pas oublié. »

© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor



avatar
Date d'inscription : : 02/03/2017
Messages : : 1230
Points : : 471
Avatar : : Scott Eastwood.
Autres comptes : : zeppelin p., elena b., oswald h. & shiloh m.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : tearsflight/marine ♥︎ (avatar) & ASTRA (signature). J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis avocat fraîchement diplômé dans un cabinet privé. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes de préférence brune avec une visage de poupée et des yeux de biche et côté coeur je suis : fiancé par obligation. Amoureux fou de la belle Natalia.
. :

light it up, on the run
'cause i wanna touch you, baby and i wanna feel you too. i wanna see the sunrise and your sins.


addicted to your light
remember those walls i built ? well, baby they're tumbling down and they didn't even put a fight.
ohana means family
family means nobody gets left behind or forgotten.
always and forever
i don't know, if you need someone to bitch to, or just to be- my person.



(en cours)
VICTOIRE + NORAH + CHARLOTTE + FREYA + NATALIA (10) + SOFIA & HÉDIYA + KENNA + TEO

(once upon a time):
 

Warren Windsor
m« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ✧ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.
() Dim 26 Nov 2017 - 16:40

natalia & warren

❝ i got mad love for you. ❞

Éloigné de cet homme beaucoup trop proche de Natalia à mon goût, je sens mes muscles se détendre. Ce n’est peut-être pas malin de réagir ainsi même si je cache très bien ma jalousie, mais c’est plus fort que moi. Déjà possessif avant qu’elle n’entre dans ma vie, n’aimant pas qu’on touche à ce qui m’appartient, ça ne s’est pas arrangé depuis que nous sommes officieusement ensemble. Pourtant, avec elle je tente de me contrôler un maximum, de lui laisser sa liberté, de l’étouffer le moins possible … jusqu'à voir un homme trop proche avec elle. Peut-être ne le voit-elle pas mais ce type n’a clairement qu’une seule envie : coucher avec elle. Je peux comprendre. Sa beauté naturelle m’a fait tourner la tête deux ans auparavant. Natalia, c’est le genre de femme douce et à l’éclat aveuglant qui mène à imaginer bien des choses impures avec elle. Hors ce genre de pensées m’est exclusivement réservé. « Oh arrête, c’est un de mes patrons. Et puis, il y a bon nombre de filles qui ont dû mouiller leur culotte rien qu’en te voyant arriver. » Un bref rire m’échappe alors que je regarde autour de nous à la recherche des femmes dont il est question. « Patron ou pas, il y pense et honnêtement il n’y a que ta petite culotte qui m’intéresse. » Je glisse à son oreille tout en veillant à ne pas paraître trop proche d’elle. Officiellement je suis fiancé à une autre, pas besoin de faire un scandale avant Noël, mon père aura déjà bien assez à gérer à ce moment-là. « Arrêtes donc, tu veux. Comment veux-tu que je me contrôle avec ce genre d’invitation ? Ce soir, j’suis chasse gardé. Tu sais, tu vas devoir convoiter sans toucher. C’est ta punition. » Une moue boudeuse prend place sur mon visage qui disparaît aussi vite. Cette idée ne me convient pas du tout, pas alors que je la vois vêtue de cette robe qui la rend divine. « Je n’aime pas ce genre de punition. » Grognai-je en atteignant notre coin. « Moi, j’ai pas oublié. » Mon regard tombe sur le bracelet autour de son poignet sur lequel pend la bague. Je me retiens de l’effleurer du doigt, ça donnerait une image bien trop intime de nous deux. À la place, j’attrape deux coupes de champagne en remerciant le serveur qui repart aussitôt et en tend une à Natalia. « Je n’ai pas oublié non plus, je peux même t’assurer que j’ai toutes les cartes en mains pour le faire céder … sans parler de mon grand-père. » Je vais prendre le taureau par les cornes, affronter mon géniteur même si l’angoisse me prend déjà aux tripes. « Mais en attendant, je n’apprécie pas l’idée qu’un homme puisse te convoiter, peu importe si j’ai l’autorisation ou non de te posséder ce soir. » Petit sourire espiègle au coin des lèvres, je porte ma coupe de champagne à mes lèvres en me délecte du champagne qui glisse sur ma langue.



❝ i called to tell you i love you ❞ Don't wanna waste another day we're given, 'cause we're scared of taking risks. Let's see the eight world wonders, before we're six feet under. Do everything we always talked about, mark them off the bucket list.
avatar
Date d'inscription : : 25/01/2017
Messages : : 679
Points : : 395
Avatar : : Jenna-Louise Coleman
Autres comptes : : Arthur Windsor (Brett Dalton) / Norah Bishop (Sophie Turner) / Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah).
Crédits : : ava : Lolitaes | sign : exotic J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature (1e année Doctorat), assistante Responsable d'Edition dans le groupe Doubleday...ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement en faux-couple avec Björn, mais amoureuse et promise à Warren.
. :
There is some good in this world,
and it’s worth fighting for



__________________________________



He stepped down,
trying not to look long at her,
as if she were the sun,
yet he saw her, like the sun,
even without looking.

__________________________________




__________________________________



I can pretend a smile,
I can pretend to be happy
but i never gonna pretend i love you




Natalia B-Montaigu
y« COR UNUM ET ANIMA UNA »
solidarity gamma



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse
() Jeu 7 Déc 2017 - 22:09

Whoever said if you love someone, you should set them free
ft. warlia
Je ne comprendrai jamais la possession de Warren à mon égard ; les tabloïdes n’ont pas tord. Si il y en avait eu plein d’autres, je ne saurai dire pourquoi j’avais été la seule à le faire changer, à ouvrir sa carapace, à le rendre fidèle. Si j’ai réussis à accepter cette obsession, je ne comprenais encore pas pourquoi il était aussi jaloux et possessif. Je pouvais être jalouse, mais lui, le moindre mec qu’il ne connaissait pas était sujet à dispute. Il voyait le mal partout, et ces paroles confirmaient cette absurdité : « Patron ou pas, il y pense et honnêtement il n’y a que ta petite culotte qui m’intéresse »  rougis presque instinctivement en pensant qu’il avait certainement raison. Je regardais une seconde autour de nous par réflexe, geste qui laissait transparaître mon mal-être une seconde. J’haussais alors les épaules, en plantant mon regard dans le sien. « C’est bête, je n’en porte pas. » dis-je d’une voix peu audible. C’était entièrement faux, mais j’avais simplement envie de voir son visage s’embraser. « Je n’aime pas ce genre de punition » « Va falloir t’y habituer pourtant, non ? » C’était un peu de la taquinerie, mais au fond, c’était vrai. On devrait s’y habituer. Ce n’était pas que je ne croyais pas en lui, au contraire. Mais je doutais énormément de sa famille et de son père en particulier. Ce n’était pas chose gagner même si il affirmait déjà le contraire. « Je n’ai pas oublié non plus, je peux même t’assurer que j’ai toutes les cartes en mains pour le faire céder…sans parler de mon père. Mais en attendant, je n’apprécie pas l’idée qu’un homme puisse te convoiter, peu importe si j’ai l’autorisation ou non de te posséder ce soir » J’avais tellement envie de franchir cette infime distance, de passer mes mains autour de son cou, dans ses cheveux, de sentir la chaleur de ses lèvres sur les miennes… « Ils auront beau me convoiter, Warren. Je suis entièrement à un abruti qui ne pense qu’à ma petite culotte » Je lui souris une seconde avant de m’éloigner doucement vers la foule qui commencent à s’installer autour des tables pour diner. Ce repas va être long, très long. Où suis-je placée déjà ?

© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor



avatar
Date d'inscription : : 02/03/2017
Messages : : 1230
Points : : 471
Avatar : : Scott Eastwood.
Autres comptes : : zeppelin p., elena b., oswald h. & shiloh m.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : tearsflight/marine ♥︎ (avatar) & ASTRA (signature). J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis avocat fraîchement diplômé dans un cabinet privé. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes de préférence brune avec une visage de poupée et des yeux de biche et côté coeur je suis : fiancé par obligation. Amoureux fou de la belle Natalia.
. :

light it up, on the run
'cause i wanna touch you, baby and i wanna feel you too. i wanna see the sunrise and your sins.


addicted to your light
remember those walls i built ? well, baby they're tumbling down and they didn't even put a fight.
ohana means family
family means nobody gets left behind or forgotten.
always and forever
i don't know, if you need someone to bitch to, or just to be- my person.



(en cours)
VICTOIRE + NORAH + CHARLOTTE + FREYA + NATALIA (10) + SOFIA & HÉDIYA + KENNA + TEO

(once upon a time):
 

Warren Windsor
m« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ✧ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.
() Lun 11 Déc 2017 - 23:00

natalia & warren

❝ i got mad love for you. ❞

La voir rougir ainsi le fait doucement sourire. Il a toujours adoré son innocence, la pureté qu’elle semble dégager et encore à présent il craint d’abîmer ceci chez elle. Combien de fois s’est-il demandé s’il ne serait pas mieux pour Natalia qu’il ne cherche pas à aller plus loin ? Trop souvent et trop égoïste, il ne s’est jamais écouté. Maintenant il n’arrive pas à s’en vouloir, pas alors que ce petit bout de femme parvient à réveiller une partie de son être qu’il pensait morte depuis longtemps, l’homme capable d’aimer et d’être doux. Alors qu’il la voit regarder autour d’eux, Warren en fait de même et tente de comprendre ce qu’elle cherche à vérifier ainsi. « C’est bête, je n’en porte pas. » Aussitôt, cette sensation familière se réveille dans son pantalon et il lui faut bien du courage pour ne pas saisir le bras de la jeune femme afin de l’entraîner dans un coin tranquille et vérifier ses propos. « Ne me force pas à t’emmener loin de cette soirée pour te punir à mon tour, Natalia. » Il sait que sa voix n’a rien de menaçante et que dans son regard elle peut lire le désir qu’il éprouve pour elle, là, tout de suite. Néanmoins, l’avocat ravale ça du mieux qu’il le peut conscient qu’ils doivent au moins se montrer à l’un et l’autre qu’ils sont capables de se tenir pendant une soirée. « Va falloir t’y habituer pourtant, non ? », « Non. » Réplique-t-il immédiatement. Il est hors de question qu’il s’habitue à ça. Le temps lui paraît long mais Noël approche et avec leur libération, il n’en doute pas un instant. « Ils auront beau me convoiter, Warren. Je suis entièrement à un abruti qui ne pense qu’à ma petite culotte » À son tour de sourire et sans doute de se retenir de passer ses bras autour de la taille de la brune pour la serrer contre lui et l’embrasser. Ce qu’il aimerait pouvoir faire preuve d’une telle affection à son égard en public, non seulement ça calmerait ce soit disant supérieur mais il serait surtout le plus heureux des hommes. Séparés tandis que la foule s’approchent des tables, il cherche celle où il est supposé s’asseoir tandis que Nathan continu de le surveiller dans un coin de la salle. Qu’elle n’est pas sa surprise lorsqu’il découvre être installé juste en face de Natalia à qui il adresse un sourire lourd de sens. « Il semblerait que nous allons pouvoir poursuivre notre discussion, princesse. » Autour d’eux d’autres invités s’installent et s’il fait l’effort de les saluer poliment, son attention tombe régulièrement sur la jeune femme face à lui.



❝ i called to tell you i love you ❞ Don't wanna waste another day we're given, 'cause we're scared of taking risks. Let's see the eight world wonders, before we're six feet under. Do everything we always talked about, mark them off the bucket list.
avatar
Date d'inscription : : 25/01/2017
Messages : : 679
Points : : 395
Avatar : : Jenna-Louise Coleman
Autres comptes : : Arthur Windsor (Brett Dalton) / Norah Bishop (Sophie Turner) / Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah).
Crédits : : ava : Lolitaes | sign : exotic J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature (1e année Doctorat), assistante Responsable d'Edition dans le groupe Doubleday...ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement en faux-couple avec Björn, mais amoureuse et promise à Warren.
. :
There is some good in this world,
and it’s worth fighting for



__________________________________



He stepped down,
trying not to look long at her,
as if she were the sun,
yet he saw her, like the sun,
even without looking.

__________________________________




__________________________________



I can pretend a smile,
I can pretend to be happy
but i never gonna pretend i love you




Natalia B-Montaigu
y« COR UNUM ET ANIMA UNA »
solidarity gamma



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse
() Hier à 16:23

Whoever said if you love someone, you should set them free
ft. warlia
« Ne me force pas à t’emmener loin de cette soirée pour te punir à mon tour, Natalia » C’était assez étrange ce pouvoir qu’il avait sur elle, parce que même si ces intentions étaient impures, sa voix quant à elle était douce et plaisante. Elle aurait pu lui dire oui, afin qu’il l’emmène pour la punir comme elle avait l’habitude. Son corps, ses mains, ses baisers lui manquaient déjà mais pour le moment ça lui était interdit comme un simple contact. Ils ne pouvaient pas se laisser berner par l’attirance et l’amour qu’ils se portaient, simplement parce qu’ils avaient bien trop à perdre. Alors en guise de réponse, elle préféra s’éloigner de lui et de cette tentation qu’il émanait à un simple sourire. C’était mieux ainsi, il fallait se reconcentrer sur la soirée et pas sur lui. Pourtant, il suffisait qu’il soit simplement là pour que ses pensées divergent aussitôt. C’était aussi simple que de l’eau de source, que des notes sur des partitions, que des chants d’oiseau un matin d’été. Il avait tout pouvoir depuis cette après-midi à la montagne, il avait pris son cœur, son âme et son avenir. Dans un effort presque surhumain, elle chassa ses idées amoureuses et contempla les invités autour de cette table. Des têtes couronnées, des importantes comme des inconnus. Elle ne saurait dire qui était cette femme à côté d’elle mais, par politesse, elle ne pu s’empêcher de lui sourire et de la saluer. Il ne manquait qu’une seule personne à mesure que la table se remplissait, et lorsque les mains particulières de Warren s’installèrent sur la chaise, elle retint sa respiration. Il ne manquait plus que ça : lui, elle, à une même table, devant faire semblant devant les autres invités toutes la soirée. Elle aurait pu avoir une once de répits, mais non.  Cela dit, elle connaissait assez son prince pour savoir que même si il n’avait pas été attribué à cette table il aurait tout fait pour l’être. « Il semblerait que nous allons pouvoir poursuivre notre discussion, princesse. » Elle se pinça légèrement les lèvres avant de lui sourire et de regarder les autres invités qui ne saisissaient pas encore l’importance de cette conversation. « Et bien, dans ce cas… » Commença-t-elle, en l’invitant d’une main provocatrice « …résumez-nous donc cette discussion afin qu’ils puissent eux aussi débattre de la question, non ? » Le coincer, ça l’amusait fortement. Elle savait, en beau parleur qu’il était, qu’il allait vite lui trouver un mensonge. Mais quoi ? Elle était assez curieuse de le savoir.

© MADE BY SEAWOLF. @Warren Windsor



Contenu sponsorisé


(

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: