Flèche hautFlèche basyou smile back at me and your face lit up the sun. (maxyne)

Partagez | 
avatar
Date d'inscription : : 27/04/2017
Messages : : 712
Points : : 977
Avatar : : logan lerman.
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; teo, le veuf tout mignon et lucca, le flic au regard de braise.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : ultraviolences (avatar), macfly (signature). J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : vingt-sept octobre. Je suis : américain et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : suis étudiant en droit. Ce qui m'attire ce sont : les charmantes demoiselles et côté coeur je suis : aussi libre qu'un petit papillon.
. :
everything comes back to you
and if the whole world was watching, i’d still dance with you. drive highways and byways to be there with you. you still make me nervous when you walk in the room. them butterflies, they come alive when i’m next to you, over and over.

u.c
memories :
 

Aaron O'Neill
l« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureux.
() Mar 5 Déc 2017 - 1:56
samedi 16 décembre, 5h du matin.

Qu'est-ce qu'il m'avait pris d'accepter de venir ici ce week-end ? Ça ne fait que quelques heures qu'on est là et je me sens déjà au bout du rouleau, complètement lessivé. Je me demande même comment je fais pour tenir encore debout dans cet état et à cette heure avancée… D’ailleurs, il est quelle heure ? Je regarde ma montre et distingue tant bien que mal les aiguilles qui sont placées sur ce qui semble être le 5… Ah oui quand même, on a autant festoyé que ça ? Je crois que j’ai déjà oublié ce qu’on a fait ce soir avec les autres, bordel. C’est la première fois que ça m’arrive et dire que je ne sais pas comment agir serait minime. Je ne sais même pas où je vais. Je me contente de suivre le groupe, la main tenant celle de Maxyne pour ne pas la perdre. Ou pour ne pas me perdre, je n’en sais rien, mais dans mon état, je serai capable de disparaître et de me retrouver à l’autre bout de la ville au réveil. On entre dans un bâtiment et j’entends les autres parler avec des numéros. Mon cerveau met du temps à percuter qu’il s’agît des numéros de chambres et ne le comprends que lorsque je sens le regard du mec de l’ascenseur et celui de mon amie sur moi. « Euh… Oui ? » Il fronce les sourcils et réitère sa question. « Votre numéro d’étage, monsieur. » Ah oui… Je réfléchis quelques secondes, avec le peu de neurones encore actifs dans mon cerveau après avoir été autant imbibé dans une telle quantité d’alcool et lâche : « Le 3 ! Et même que je suis dans la chambre 6, la chambre des saucisses ! » Et je ris parce que je suis fier de ma connerie. Un Aaron bourré est à priori fier de tout et parle sûrement trop aussi.



you can be my guided light. keep me company in the night, that's all i need. all i want is for you to stay a little longer now, with arms around me, like a border. like the air i breathe, i let you in.

safety zone

♡ ♡ ♡
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 746
Points : : 1471
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo et anaé.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : hylana (avatar). J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi avec la jolie maisie. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 

Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.
() Mar 5 Déc 2017 - 9:44
De l’alcool. Voilà ce dont elle se souviendra de leur petite virée à Las Vegas. Il y avait de l’alcool, beaucoup d’alcool, trop. En tout cas, c’est certainement ce que sa gueule de bois lui dira dès le réveil. Et… est-ce bien un mariage auquel ils viennent d’assister ? Fouillant difficilement dans sa mémoire à la recherche d’informations pourtant récentes, Maxyne croit se souvenir qu’il y avait deux mariées au féminin – cette pensée lui soutire un sourire amusé -, des fleurs, quelques invités aussi torchés qu’elle peut l’être à cet instant et… Elvis. Doux Jésus, c’était bel et bien un mariage. Confirmée là-dessus, la demoiselle rigole. Peu importe si ses amis la prennent pour une folle. De toute façon, ils ne valent pas beaucoup mieux qu’elle ce soir. Aaron est là, Aaron lui tient la main. Gaiement, elle sourit à Aaron. Est-ce qu’elle a déjà eu l’occasion de le voir aussi bourré ? Oulah, ça la fait chercher trop loin dans sa mémoire, elle abandonne. Ils atteignent l’ascenseur et un gentil monsieur l’appelle pour eux. C’est normal de voir le bouton en trois exemplaires ? Maxyne se frotte les yeux, essaye encore mais c’est toujours le même rendu. Woh, elle a besoin de sommeil. Elle croit.  Aaron n’a pas l’air de se souvenir de son numéro d’étage, mince. C’est quoi son numéro d’étage à elle ? « Le 3 ! Et même que je suis dans la chambre 6, la chambre des saucisses ! » Son regard passe d’Aaron au gentil monsieur. Elle tente de se retenir de rire mais c’est peine perdue. Elle pouffe comme une idiote. L’ascenseur part d’un coup. En plus de tenir Aaron par la main, elle s’appuie contre l’une de paroi afin de garder l’équilibre. L’étage numéro trois est atteint. « La chambre des saucisses. » se souvient-elle, trois heures après et elle rigole encore mais bien vite, elle met un doigt devant sa bouche. « Chuuuuuut,  y’a des gens qui dorment. » Ils arrivent devant la chambre numéro six. Enfin, elle n’est pas certaine. « C’est un six ou un neuf ? » Elle tourne la tête, un peu trop et en effet, comme ci, ça peut être un neuf. C'est compliqué les chiffres en vrai.
avatar
Date d'inscription : : 27/04/2017
Messages : : 712
Points : : 977
Avatar : : logan lerman.
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; teo, le veuf tout mignon et lucca, le flic au regard de braise.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : ultraviolences (avatar), macfly (signature). J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : vingt-sept octobre. Je suis : américain et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : suis étudiant en droit. Ce qui m'attire ce sont : les charmantes demoiselles et côté coeur je suis : aussi libre qu'un petit papillon.
. :
everything comes back to you
and if the whole world was watching, i’d still dance with you. drive highways and byways to be there with you. you still make me nervous when you walk in the room. them butterflies, they come alive when i’m next to you, over and over.

u.c
memories :
 

Aaron O'Neill
l« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureux.
() Mar 5 Déc 2017 - 22:05
Le monsieur de l’ascenseur m’observe, les sourcils froncés, alors que je suis complètement mort de rire. J’ai l’air d’un mongole, à m’esclaffer pour une connerie que j’ai sorti juste avant et pour laquelle, surtout, j’en ris seul. Cette tristesse quand même… Mais bon, cet Aaron bourré a l’air plus amusant que l’autre Aaron, celui qui reste sage et qui ne boit jamais autant. Je devrais peut-être songer à me mettre minable plus souvent. « La chambre des saucisses. » Répète Maxyne alors qu’on atteint le troisième étage -c’est ce que nous dit le mec, en tout cas- et elle éclate de rire. Ah bah voilà, je savais bien que j’avais un sens de l’humour très développé. Il fallait juste attendre que ça monte dans son cerveau alcoolisé, c’est tout. J’ouvre la bouche pour parler, mais je m’arrête en la voyant mettre un doigt sur sa bouche. « Chuuuuuut, y’a des gens qui dorment. » Je pouffe de rire, forcément. « Mais noooon, y a personne qui dort là ! » C'est vrai, le couloir est désert. Et puis, dire chut à quelqu’un de saoul, c’est l’inciter à faire encore plus de bruits. Tout le monde le sait. D’ailleurs, je me mets à faire des pas de géants en pensant faire le moins de bruit possible… Enfin, c’est ce que je crois. La vérité, c’est qu’à chaque pas, l’impression qu’un mammouth est en train de marcher dans le couloir est plus plausible. « C’est un six ou un neuf ? » Me demande mon amie en me désignant l’une des portes. Je m’arrête et fait comme elle, tourne la tête sur le côté, comme si la réponse allait me sauter à la figure. « T’es sûr que c’est là ? Je vois deux numéros 6 moi… » Je fais une moue boudeuse, je me sens trahis par cette porte qui ne veut pas me dire quel numéro orne fièrement sa devanture. Alors, parce que je suis sûr que je vais obtenir une réponse, je m’approche de la porte et lâche : « Dis-moi, t’es la 6 ? »


you can be my guided light. keep me company in the night, that's all i need. all i want is for you to stay a little longer now, with arms around me, like a border. like the air i breathe, i let you in.

safety zone

♡ ♡ ♡
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 746
Points : : 1471
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo et anaé.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : hylana (avatar). J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi avec la jolie maisie. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 

Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.
() Mer 6 Déc 2017 - 16:29
Maxyne n’a aucune idée de pourquoi ni comment mais alors que le groupe a quitté la petite chapelle ensemble, c’est seulement accompagnée d’Aaron qu’elle rejoint le troisième étage de l’hôtel. Tant pis. Au moins, elle n’est pas toute seule puis honnêtement, dans l’état qu’elle est, elle n’est clairement pas en mesure de s’inquiéter pour qui que ce soit. Ah si, les gens qui dorment. Voilà pourquoi elle demande à Aaron de se taire. Ah, même l’alcool ne la rend pas égoïste, c’est bien ! « Mais noooon, y a personne qui dort là ! » L’étudiante écarquille les yeux en entendant son ami protester, haussant la voix par la même occasion. « Rooooooooh, tu fais trop d’bruit ! » La jolie blonde plaque une main sur la bouche du coupable. Il est fou lui. D’ailleurs, il se met à avancer à pas de loup. Enfin, il essaye parce que Maxyne, même alcoolisée, est convaincue qu’un loup est censé être plus discret que ça. Tant pis. Elle a d’autres problèmes, comme retrouver la chambre d’Aaron. Ça ne lui est pas encore sorti de la tête. « T’es sûr que c’est là ? Je vois deux numéros 6 moi… » Elle pouffe, encore une fois. Puis, elle lève un doigt qu’elle voit également en double avant d’affirmer. « Ça, c’est l’alcool ! » Et elle rigole à nouveau alors qu’en fait, elle voulait vraiment avoir l’air sérieux. C’est râpé. « Dis-moi, t’es la 6 ? » Un instant, elle se dit que peut-être, cette porte pourrait être aimable et répondre à son ami. Alors, elle attend mais non, la réponse ne vient pas. Pas cool. « Attends ! J’ai eu une idée. » Il faut croire que c’est encore possible. Voilà un bon signe. N’ajoutant rien, elle observe le jeune homme, de la tête aux pieds, de face comme de dos. Elle recherche la petite carte magique, celle qui ouvrira la porte. Alors, dans la plus grande tranquillité, elle enfonce sa main dans la poche de pantalon d’Aaron et en sort le précieux sésame. Sa tête exprime sa grande fierté. Non, ce n’était pas du tout déplacé comme geste. « On va essayer. Si ça fonctionne… bah c’est que ça fonctionne ! » Il lui faut s’abaisser pour mieux voir le boitier et plusieurs essais mais elle réussit. La porte se déverrouille. Maxyne lèvre les bras en l’air. « Bingo ! »
avatar
Date d'inscription : : 27/04/2017
Messages : : 712
Points : : 977
Avatar : : logan lerman.
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; teo, le veuf tout mignon et lucca, le flic au regard de braise.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : ultraviolences (avatar), macfly (signature). J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : vingt-sept octobre. Je suis : américain et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : suis étudiant en droit. Ce qui m'attire ce sont : les charmantes demoiselles et côté coeur je suis : aussi libre qu'un petit papillon.
. :
everything comes back to you
and if the whole world was watching, i’d still dance with you. drive highways and byways to be there with you. you still make me nervous when you walk in the room. them butterflies, they come alive when i’m next to you, over and over.

u.c
memories :
 

Aaron O'Neill
l« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureux.
() Jeu 7 Déc 2017 - 3:45
On sort de l’ascenseur en rigolant jusqu’à ce que Maxyne me rappelle qu’il y a des gens qui dorment. Forcément, ça me donne envie de faire du bruit. « Rooooooooh, tu fais trop d’bruit ! » Dit-elle en plaquant une main sur ma bouche. Pourquoi elle fait ça ? Je n'ai rien dit de mal… Mais la vraie question, la chose incompréhensible, qui me vient pourtant en tête, c’est pourquoi je sors la langue ? Oui, j’ai cru que ça serait intelligent de lécher sa main pour qu’elle l’enlève, chose qu’elle fait d’ailleurs. Si jamais je me souviens de ça, je vais me frapper. Comme si de rien était, je marche dans le couloir en quête de ma chambre. C’est la demoiselle qui la trouve en première, même si on n’en est pas trop sûre. « Ça, c’est l’alcool ! » Affirme-t-elle lorsque je commence à voir les chiffres en double. Il y a de fortes chances pour qu’elle ait raison. Je questionne la porte afin qu’elle confirme être ou pas la porte numéro 6. Genre, elle va me donner la réponse... « Attends ! J’ai eu une idée. » Je me relève pour faire face à mon amie, attendant qu’elle me parle de cette idée qui doit être géniale. Bah oui, Maxyne, elle a toujours des idées géniales et c’est parce qu’elle est géniale comme fille en fait, formidable, extraordinaire… Eh oh chut mon cerveau-là ! Toutefois, ce n’est pas ma force mentale qui me ramène à la réalité, mais la main de la jeune fille que je sens dans la poche de mon pantalon. Je penche la tête pour la voir fouiller dedans, clignant des yeux plusieurs fois devant le côté bizarre de cette situation. Elle en ressort fièrement la carte et déclare : « On va essayer. Si ça fonctionne… bah c’est que ça fonctionne ! » Elle se baisse alors et réussi à déverrouiller la porte. « Bingo ! » Je lève les bras comme elle et lâche à mon tour : « Bingo ! » Je suis joyeux, en dirais que je vis le plus beau jour de ma vie et tout ça pour une simple porte ouverte. Cependant, quelque chose finit par me venir en tête. « Mais… tu dors avec moi ? » Je n'avais pas le souvenir qu’on avait la même chambre, pour le peu de souvenir que j’ai encore.


you can be my guided light. keep me company in the night, that's all i need. all i want is for you to stay a little longer now, with arms around me, like a border. like the air i breathe, i let you in.

safety zone

♡ ♡ ♡
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 746
Points : : 1471
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo et anaé.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : hylana (avatar). J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi avec la jolie maisie. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 

Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.
() Ven 8 Déc 2017 - 0:35
Pourquoi elle sent quelque chose de bizarre sur sa main, comme si elle était subitement mouillée ? L’alcool, certes, ça cause des hallucinations mais pas à ce point-là, non ? Du coup, pendant un instant, elle a tout de même un petit doute avant de retirer sa main de devant la bouche d’Aaron et de découvrir la langue de ce dernier prête à lui lécher la peau une nouvelle fois. Une grimace étire le visage de l’étudiante qui essuie sa pauvre main sur son jean. « Mais t’es dégueulassse ! » s’exclame-t-elle, oubliant totalement l’idée de ne pas faire de bruit. Depuis quand ça se fait de lécher les gens ? Enfin… ça se fait mais pas comme ça. Oh, son cerveau imagine des choses, pas très jolies-jolies d’ailleurs. Alors, la blonde secoue la tête. Non mais oh, ça va pas la tête !
Apparemment même imbibée d’alcool, la demoiselle peut réfléchir. Clairement, elle ne passerait même pas l’examen d’entrée de la pire université du pays dans l’état qu’elle est mais ce n’est pas le but actuel. Non, là, il s’agit juste de retrouver la bonne chambre. Un jeu d’enfants… sobre. Pourtant, Maxyne y parvient après avoir fouillé – peut-être un peu trop longuement – dans la poche de son ami. Un ami, oui. Juste ça. « Bingo ! » Aaron semble aussi heureux qu’elle. Elle vient lui taper dans la main en signe de victoire. « C’est drôle comme mot ça… bingo. » Encore une fois, ses éclats de rire retentissent dans le couloir. Puis, elle passe une main sur son visage où le maquillage ne doit plus être beau à voir. « J’crois que je suis fatiguée. » Enfin un peu de lucidité. « Mais… tu dors avec moi ? » Maxyne regarde un instant Aaron, sans rien dire. Les secondes s’épuisent avant qu’elle pouffe de rire. Donnant une tape sur le torse de son ami, elle répond. « Mais nooon. T’es bête toi ! » Elle secoue négativement la tête. « J’te raccompagne, c’est tout. Je suis un vrai chevalier servant. » Elle doit s’y reprendre en plusieurs fois pour réussir à prononcer correctement le mot "chevalier". C’est dur. « Alors, bonne nuit princesse. » Sans crier garde, la jolie blonde vient poser ses lèvres sur celles du garçon. Ça ressemble à un long smack. Woh, l'alcool fait vraiment faire de drôles de choses.
avatar
Date d'inscription : : 27/04/2017
Messages : : 712
Points : : 977
Avatar : : logan lerman.
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; teo, le veuf tout mignon et lucca, le flic au regard de braise.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : ultraviolences (avatar), macfly (signature). J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : vingt-sept octobre. Je suis : américain et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : suis étudiant en droit. Ce qui m'attire ce sont : les charmantes demoiselles et côté coeur je suis : aussi libre qu'un petit papillon.
. :
everything comes back to you
and if the whole world was watching, i’d still dance with you. drive highways and byways to be there with you. you still make me nervous when you walk in the room. them butterflies, they come alive when i’m next to you, over and over.

u.c
memories :
 

Aaron O'Neill
l« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureux.
() Sam 9 Déc 2017 - 3:43
« Mais t’es dégueulassse ! » Je la regarde d’un air ahuri, sans trop comprendre pourquoi elle dit ça. Ce n’est pas comme si j’avais passé ma langue sur sa main, non, pas du tout. Mais la vraie question est : pourquoi elle se plaint ? Elle n’aime pas être léchée ? Pourtant, généralement, les filles aiment bien… Oh non O’Neill, tu t’égares là. Malheureusement, mon cerveau n’a pas le temps de me faire taire puisque je finis par demander : « T’aimes pas quand on te lèche ? » Sérieusement ? J’ai réellement demandé ça à Maxyne, d’une façon anodine comme si j’étais en train de lui demander ce qu’elle préfère manger avec du poulet ? Non mais franchement, il ne faut pas qu’on se souvienne de cette soirée, ça serait dramatique. La grosse honte à te donner envie de te cacher dans un terrier de lapin… Ou dans un trou de souris, merde, même mon cerveau ne réfléchit plus. En même temps, je crois que ça fait un moment qu’il a arrêté ce soir. Après avoir fouillé dans ma poche, la demoiselle extirpe le fameux sésame qui permet de déverrouiller la porte. On est content, on a trouvé la bonne porte. « C’est drôle comme mot ça… bingo. » Elle passe sa main sur son visage, étalant ainsi un peu de son mascara autour de ses yeux. « J’crois que je suis fatiguée. » Je pouffe de rire, plaçant une main sur ma bouche pour m’empêcher de parler, mais impossible. « C’est toi qui est drôle, t’as du noir autour des yeux, en dirait un panda ! » Et j’éclate de rire. Je suis con non ? Dans quel monde on dit à une fille qu’elle ressemble à un panda ? Surtout quand cette fille en question est vraiment, beaucoup, trop, charmante. Me calmant, je lui pose une question sérieuse, enfin, je crois, et c’est à son tour de rire. « Mais nooon. T’es bête toi ! J’te raccompagne, c’est tout. Je suis un vrai chevalier servant. » Elle est mignonne quand même. « Alors, bonne nuit princesse. » Je m’apprête à lui répondre sauf que je ne peux pas le faire. Ses lèvres contre les miennes m’en empêchent. Il me faut un moment pour comprendre ce qu’il se passe, mais une fois chose faîte, je l’embrasse en retour. Finalement, je veux bien m’en souvenir de cette soirée.


you can be my guided light. keep me company in the night, that's all i need. all i want is for you to stay a little longer now, with arms around me, like a border. like the air i breathe, i let you in.

safety zone

♡ ♡ ♡
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 746
Points : : 1471
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo et anaé.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : hylana (avatar). J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi avec la jolie maisie. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 

Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.
() Sam 9 Déc 2017 - 18:18
« T’aimes pas quand on te lèche ? » Sa première réaction est d’afficher de gros yeux ronds. Elle ne l’a pas imaginé cette question. Aaron vient très sérieusement de lui demander si elle aime être léchée ? Non mais où va le monde ? Le problème avec Maxyne, c’est qu’elle est incapable de s’arrêter et surtout pas en étant bourrée comme elle l’est actuellement. Alors, prenant un air volontairement aguicheur, elle rapproche sa tête de celle du garçon avant de dire. « Pas ici. » Puis, elle recule, fière de sa répartie. Même alcoolisée celle-ci ne la quitte pas. C’est beau. Par contre, celle qui l’a cruellement abandonné, c’est bien sa jugeote. Sans elle, la demoiselle est incapable de se rendre compte des conséquences que cette conversation pourrait avoir demain au réveil. « C’est toi qui est drôle, t’as du noir autour des yeux, en dirait un panda ! » Loin d’être vexée par la remarque de son ami, l’étudiante affiche un sourire fier. « Bah quoi ? C’est mignon les pandas ! Tu ne trouves pas ? » Comme si la question avait réellement de l’importance. N’importe quoi. Ce qui semble important sur le coup, c’est de laisser Aaron aller pioncer et d’en faire autant… une fois qu’à son tour, elle aura retrouvé sa chambre. D’ailleurs, elle n’a pas réfléchi au fait qu’elle allait se retrouver toute seule pour la chercher. Tant pis. Elle est indépendante la gamine, nul besoin d’un homme pour retrouver son chemin ! Au pire, elle finirait sa nuit dans le couloir ou bien, sur les fauteuils à l’accueil. Ils ont l’air bien confortable. De toute façon, dans son état, elle ne sera pas très regardante. Avant ça, elle tient à saluer correctement celui qui a été l’un de ses fidèles partenaires de débauche. Autour de ces nombreuses Tri-Pi et anciens Iota, il a parfaitement tenu la distance. C’est par un baiser qu’elle finit par le faire. Quelque chose là-haut a dû définitivement s’éteindre parce qu’à ce moment même, ça lui parait être tout à fait normal. Aaron ne la repousse pas. Après une poignée de secondes, elle s’écarte, sourire aux lèvres. « A demain, O’Neill. » Qu’elle lui balance avant de se rediriger vers l’ascenseur. Allez savoir pourquoi elle est convaincue d’être au quatrième étage. Cette fois-ci, personne pour appuyer le bouton. Elle le fait comme une grande avant de s’engouffrer dans l’appareil.
avatar
Date d'inscription : : 27/04/2017
Messages : : 712
Points : : 977
Avatar : : logan lerman.
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; teo, le veuf tout mignon et lucca, le flic au regard de braise.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : ultraviolences (avatar), macfly (signature). J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : vingt-sept octobre. Je suis : américain et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : suis étudiant en droit. Ce qui m'attire ce sont : les charmantes demoiselles et côté coeur je suis : aussi libre qu'un petit papillon.
. :
everything comes back to you
and if the whole world was watching, i’d still dance with you. drive highways and byways to be there with you. you still make me nervous when you walk in the room. them butterflies, they come alive when i’m next to you, over and over.

u.c
memories :
 

Aaron O'Neill
l« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureux.
() Jeu 14 Déc 2017 - 3:08
Le peu de conscience que j’ai encore me fait réaliser que je suis allé trop loin lorsque je la vois me faire de gros yeux. Sauf que ma conscience, elle ne peut rien faire contre l’alcool qui a tendance à me délier la langue. C’est peut-être pour ça que je ne bois pas souvent en fait, pour éviter de dire n’importe quoi parce que, ouais, je n’ai plus de filtres. Il faut croire que Maxyne est dans le même cas, puisque c’est avec un air aguicheur qu’elle me répond : « Pas ici. » Je déglutis. Ok… C’est moi où il fait chaud tout d’un coup ? Beaucoup trop pour que ça soit normal. Cette conversation dévie bien trop ce soir. Je ne réponds rien à sa provocation, non pas par manque de réparti, mais parce que je ne sais pas de quoi je serais capable dans cet état d’ébriété avancé. Alors, je détourne la discussion sur son maquillage qui a coulé et qui lui fait désormais ressembler à un panda. Bien évidemment, en disant la chose à voix haute, j’en ris. Il n’y a rien de réellement drôle, mais là, je trouve que si. « Bah quoi ? C’est mignon les pandas ! Tu ne trouves pas ? » Je lâche directement : « Pas autant que toi, je trouve. » Quand je vous dis que je n’ai plus aucun filtre… Et, pour le coup, je ne suis encore pas le seul. En effet, d’un geste naturel, la jeune femme vient poser ses lèvres sur les miennes. Je ne m’y attendais pas à ça, mais je réagis assez vite en y répondant. Pourquoi ne pas le faire ? Le baiser dure quelques minutes, jusqu’à ce que Maxyne l’interrompe. « A demain, O’Neill. » Me dit-elle. « Euh ouais, à demain… » Dis-je complètement ailleurs, sur mon petit nuage après ce baiser qui n’a pas duré assez longtemps à mon goût. Forcément que j’en veux plus, mais elle a déjà disparu dans l’ascenseur. Du coup, j’entre dans ma chambre, me déshabillant à une vitesse inouïe. Cependant, des coups se font très vite entendre -alors que ça doit faire plus de 10 minutes que je suis là- et je vais ouvrir la porte en caleçon, tombant nez à nez avec Maxyne. « Bah, qu’est-ce que tu fais là ? » Que je demande, oubliant totalement dans quel accoutrement je me trouve.


you can be my guided light. keep me company in the night, that's all i need. all i want is for you to stay a little longer now, with arms around me, like a border. like the air i breathe, i let you in.

safety zone

♡ ♡ ♡
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 746
Points : : 1471
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo et anaé.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : hylana (avatar). J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi avec la jolie maisie. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 

Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.
() Ven 22 Déc 2017 - 0:48
Maxyne, c’est qu’on peut appeler une bourrée joyeuse. Lorsqu’elle a un coup dans le nez, elle est de suite joviale et puis, rien ne lui fait peur. Du coup, elle est loin de faire la timide lorsqu’elle a l’occasion de perturber Aaron. Par contre, le garçon garde le silence. Alors, ils se retrouvent à parler de pandas. Maxyne aime les pandas. C’est mignon les pandas. « Pas autant que toi, je trouve. » Oh, là, c’est Aaron qui est mignon, adorable même. La jolie blonde affiche une mine attendrie, flattée par ce compliment. Il faut croire qu’elle les prend mieux lorsqu’elle est alcoolisée. En temps normal, elle aurait certainement affiché un air gêné et peut-être même que ses joues auraient légèrement viré au rouge. L’alcool a du bon finalement. Ce même alcool qui lui donne le courage inattendu d’embrasser le jeune O’Neill. Ça ne dure que quelques secondes mais la demoiselle a bien le temps de s’en rendre compte. Pas certain que le jeune homme puisse dire la même chose tant il ne devait pas s’y attendre. Quoiqu’il arrive, elle le savoure ce baiser, autant que possible vu son état. « Euh ouais, à demain… » Un dernier sourire et la voilà partie.
Arrivée au quatrième étage, elle cherche et elle cherche encore. Résultat, elle est incapable de retrouver la précieuse chambre. Alors, ça lui parait être une bonne idée d’aller toquer à la chambre d’Aaron. Ça lui parait même bien mieux que de dormir dans le couloir. « Bah, qu’est-ce que tu fais là ? » Un instant, elle oublie. Il est en caleçon. Son regard parcourt le corps du jeune homme avant qu’elle trouve la force de le regarder dans les yeux : certainement la chose la plus difficile qu’elle ait eu à faire ce soir. Maxyne hausse les épaules. « J’ai perdu ma chambre ou… elle s’est perdue. » Sans aucune gêne, la demoiselle rentre dans la chambre. Evidemment, il n’y a qu’un lit mais elle s’en moque. « Alors, je vais dormir ici ! » Bien vite, elle joint les actes à la parole puisqu’elle commence à enlever ses vêtements. Elle manque de finir les fesses au sol en ôtant ses chaussures. La voilà en sous-vêtements, un ensemble noir tout ce qu’il y a de plus classique. Un soupir d’aise lui échappe lorsqu’elle se laisse tomber sur le lit avant de se couvrir de la couette.
avatar
Date d'inscription : : 27/04/2017
Messages : : 712
Points : : 977
Avatar : : logan lerman.
Autres comptes : : eli, le chasseur de gazelles ; teo, le veuf tout mignon et lucca, le flic au regard de braise.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : ultraviolences (avatar), macfly (signature). J'ai : vingt-trois ans et mon anniversaire est le : vingt-sept octobre. Je suis : américain et mes origines sont : irlandaises. En ce moment, je : suis étudiant en droit. Ce qui m'attire ce sont : les charmantes demoiselles et côté coeur je suis : aussi libre qu'un petit papillon.
. :
everything comes back to you
and if the whole world was watching, i’d still dance with you. drive highways and byways to be there with you. you still make me nervous when you walk in the room. them butterflies, they come alive when i’m next to you, over and over.

u.c
memories :
 

Aaron O'Neill
l« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureux.
() Sam 13 Jan 2018 - 3:54
Après cet échange de baiser, j’entre dans ma chambre. Mon état de fatigue avancé me fait exécuter les choses sans que j’y songe et je me retrouve en caleçon. Alors que je pense pouvoir me coucher, on toque à la porte et c’est accoutré de cette façon que je l’ouvre. Maxyne. La demoiselle met un certain temps avant de parler et il me semble voir son regard parcourir mon corps dévêtu. Enfin, ce n’est peut-être que mon imagination. « J’ai perdu ma chambre ou… elle s’est perdue. » Je fronce légèrement les sourcils alors qu’elle entre. « Elle est vraiment pas sympa avec toi, ta chambre. » Bien évidemment, il est logique que ça soit de la faute de cette fameuse chambre. Je referme la porte derrière nous et me tourne vers elle. « Alors, je vais dormir ici ! » Avant que je ne puisse dire le moindre mot, la voilà qui se déshabille, se retrouvant vite en sous-vêtements. Mes yeux s’écarquillent. Ce n’est pas la première fois que je vois une femme aussi peu vêtue, mais là, il s’agît de Maxyne et… Ouais, non, je ne m’y attendais pas et je pense que mon cerveau non plus. C’est simple, il vient de se court-circuiter et mes neurones ont cramé. Si j’avais été un brin moins saoul, j’aurai sûrement remarqué que, parmi les membres de mon corps, il n’y avait pas que ma tête qui avait réagi. Mais je suis bien loin de m’en soucier, trop concentré sur la démarche de mon amie vers mon lit pour s’y glisser. Je reste quelques secondes debout, sans trop savoir quoi faire, et puis la fatigue étant trop forte, je ne cherche même plus à réfléchir. Je me glisse à mon tour dans le lit. « Bonne nuit Maxy. » Il n’y a aucun mal à dormir dans le même lit qu’une amie, non ?
Le lendemain, le réveil est douloureux. Ma tête me fait mal et je n’ose pas ouvrir les yeux, de peur que la vision d’un peu trop de lumière m’achève. Pourtant, un contact contre ma peau me fait légèrement sursauter. Ok, il y a quelqu’un dans ma chambre… Enfin, à supposer que je sois dans ma chambre. Décidant d’entrouvrir les yeux, je tourne délicatement la tête sur le côté -histoire de ne pas brusquer mes neurones- et découvre Maxyne à mes côtés, encore endormie... Et en sous-vêtement. Ok… Qu’est-ce qu'on a foutu hier soir, bordel ?


you can be my guided light. keep me company in the night, that's all i need. all i want is for you to stay a little longer now, with arms around me, like a border. like the air i breathe, i let you in.

safety zone

♡ ♡ ♡
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 746
Points : : 1471
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo et anaé.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : hylana (avatar). J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi avec la jolie maisie. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 

Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.
() Dim 14 Jan 2018 - 18:24
Il est beau, Aaron. Il porte le caleçon comme personne, en tout cas. Quoi ? Elle a des yeux, c’est fait pour regarder, non ? Puis, c’est humain de se rincer l’œil lorsque la vue est bonne. Ce qui serait bizarre, c’est qu’elle détourne le regard. Ça ne serait pas non plus très flatteur pour son ami. Son ami. « Elle est vraiment pas sympa avec toi, ta chambre. » L’étudiante secoue la tête de droite à gauche, une moue boudeuse sur le visage. Dieu, ce qu’elle est fatiguée… Alors, elle prend ses aises et déclare qu’elle dort ici. Ça lui semble être une très bonne option. Vaut mieux dormir avec Aaron que de finir on ne sait où. En une poignée de secondes, elle est déshabillée et couchée. Ses paupières lourdes ne tardent pas à se fermer. La tête lui tourne déjà. Ne pas vomir, ne pas vomir devant Aaron. Ce dernier finit par la rejoindre. « Bonne nuit Maxy. » Elle rouvre les yeux le temps de se pencher vers lui pour lui déposer un baiser sur la joue. « Bonne nuit, O’Neill. » La minute qui suit, elle est endormie. Heureusement parce que sa tête qui tournait n’annonçait rien de bon.
Oh, quelque chose de chaud. Elle s’y colle tiens, parce qu’elle aime avoir chaud lorsqu’elle dort. C’est confortable. Elle pourrait certainement dormir encore quelques heures de plus si seulement un mal de crâne soudain ne l’en empêchait pas. Elle grimace alors. La douleur la réveille bien plus rapidement que prévu et non pas d’une façon très agréable. Alors là, elle comprend que ce quelque chose de chaud si douillet n’est autre qu’un corps. Là, elle a carrément peur d’ouvrir les yeux. Paniquée, elle fouille au fond de sa mémoire à la recherche de souvenirs de la veille mais rien. Enfin, si. Il y avait de l’alcool, beaucoup trop d’alcool. Oh, elle a merdé, hein ? Ça doit être ça. Une deux, elle prend son courage à deux mains. Les volets sont fermés, doux jésus merci mais le jour qui transperce lui permet de reconnaître facilement la personne à ses côtés : Aaron. Aaron qui la regarde en silence. Sous la surprise, elle se redresse vivement et le regrette de suite. Elle plaque une main si fort sur son front que l’on peut attendre le fameux « clac ». « Aiiie. » fait-elle, ne sachant pas vraiment ce qui fait le plus mal : la baffe ou la gueule de bois. La gueule de bois, sans aucun doute. Elle en revient au plus important : Aaron. En se redressant, elle s’est découverte ainsi elle n’a pas de mal à comprendre qu’elle n'a que des sous-vêtements sur le corps. Après vérification, le jeune homme ne semble porter qu’un simple caleçon. Elle brise le silence. « S’il te plait, dis-moi qu’on a pas fait de conneries. » Elle est nulle. Maintenant il va croire que ça serait la pire des choses de coucher avec lui alors que pas du tout. Bien au contraire. Mais qu’est-ce qu’elle dit, bon sang ?
Contenu sponsorisé


(

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: