Flèche hautFlèche baswhen i'm not with you all i do is miss you. (pepper)


when i'm not with you all i do is miss you. (pepper)
avatar
Eliott Meertens
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 16/08/2016
Messages : : 3794
Points : : 580
Avatar : : francisco lachowski.
Autres comptes : : teo, le prof séduisant (a. gallagher) ; aaron, le bébé parfait (l. lerman) ; lucca, le lieutenant relou (j. dornan) et aleks, le séducteur né (d. barrueco).
Pseudo internet / prénom : : potatoe. (al).
Crédits : : dark dreams. (avatar) + macfly (signature). J'ai : vingt-cinq ans et mon anniversaire est le : deux janvier. Je suis : hollandais et américain (double nationalité, sisi) et mes origines sont : hollandaises via le papa et espagnoles via la maman. En ce moment, je : suis bel et bien diplômé en architecture, débutant désormais un job dans un cabinet d'archi (et bientôt, j'viendrai faire vos maisons, les keupains, promis). Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart sur boyle heights, en coloc avec le grand, le beau, le fort, le génialissime mec au regard de braise qui me rend merguez aka sio (ma pupute). Ce qui m'attire ce sont : le rire, la voix et la personnalité d'une certaine jolie blonde (puis bon, son corps aussi, faut pas déconner) et côté coeur je suis : officiellement en couple avec la plus parfaite de toutes, ma blonde, pepper.
. :
wasn't lookin' for love 'til i found you
every tear, every fear, gone with the thought of you. changing what i thought i knew, i'll be yours for a thousand lives. i'm diving in deep and i'm riding with no brakes. and i'm bleeding in love, you're swimming in my veins, you got me now. been waiting for a lifetime for you, been breaking for a lifetime for you.
♡ :
 
e l i b h a n a

soul mates ? i think they exist, just not always romantically. i think there are certain people you will meet in your life who you just connect with more than anyone else. and you just know it isn’t a typical thing and you understand each other perfectly.
e l i n n
i’m too hot, hot damn
called a police and a fireman
i’m too hot, hot damn
make a dragon wanna retire man


cadeau de leo :
 

don't forget :
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : devenir un grand architecte réputé mondialement.

  Sam 23 Déc 2017 - 13:01
Garant ma voiture devant cette maison que je ne connais que trop bien, j’en sors et me dirige vers la porte pour sonner. Les yeux rivés sur les derniers messages de Pepper, je ne parviens pas à lutter contre mon envie de bâiller. La nuit a été mauvaise, je n’ai tout simplement pas fermé l’œil. J’aimerais dire que c’était pour une bonne raison, mais non. Melody avait réussi à s’endormir. Moi, j’avais bien trop l’esprit occupé par cette altercation par sms entre ma petite-amie et moi-même. Je dois avoir une tête à faire peur. Je soupire, agacé par la tournure que tout ça a pris, et entend ensuite la porte s’ouvrir. « Eliott ! » Je lève la tête pour voir le père de Pepper. « Monsieur Pemrose. » J’appréhende un peu, je ne sais pas si sa fille lui a raconté pour notre prise de tête. Je le vois s’écarter de la porte, tout en me lâchant : « Tu peux monter, elle est dans sa chambre. Par contre, je te préviens, elle est d’une humeur massacrante. » A priori, il ne sait pas les raisons de cette mauvaise humeur. Malheureusement, moi oui, j’en suis le responsable. Je me contente de le remercier de la tête et grimpe les marches de l’escalier deux par deux afin d’arriver plus vite à ma belle. Je toque sur la porte, puis l’ouvre, heureux qu’elle ne l’ait pas verrouillée. « Hey chérie. » Dis-je en entrant dans la chambre, refermant la porte derrière moi. Je prends la peine de la fermer à clé, désirant ne pas être dérangé. « Il faut qu’on parle, mais avant, il faut que je fasse quelque chose. » Et pour attester mes paroles, je me dirige vers son armoire, récupérant un t-shirt, un pantalon et un boxer à moi. Ouais, à force, j’ai des affaires qui s’accumulent chez Pepper. Je vais vers sa salle de bain, tout en déclarant : « Je prends une douche rapide, j’ai besoin d’enlever de mes vêtements l’odeur de, je cite, la seule fille que j’ai aimée. » Je cite volontairement la chose qu’elle m’a sortie dans son dernier sms, et alors que j’entre dans la salle d’eau, je ne peux m’empêcher d’ajouter : « Parce que oui. Au cas où t’en douterais, c’est pas l’odeur de Mel que j’aime avoir sur moi, mais la tienne. » On ne sait jamais avec elle.



when i heard that sound, when the walls came down. when my skin grows old, when my breath turns cold. when i run out of air to breathe, it's your ghost i see. i'll be thinking about you.

almost love

♡ ♡ ♡

:
 
avatar
Pepper Pemrose
m« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 27/11/2015
Messages : : 7328
Points : : 361
Avatar : : Gigi Hadid
Autres comptes : : Lilo la catastrophe ambulante (J. Skriver), Irina la bonasse (K. Bazan) et Laïs la sale gosse (N. Peltz)
Pseudo internet / prénom : : Riverside ou Leo (Eleonore)
Crédits : : BALACLAVA J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 12 novembre. N'oubliez pas les cadeaux. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines aussi. En ce moment, je : suis étudiante en 5ème année de communication, après avoir enfin réussi à passer le Bachelor Degree. En dehors des cours je fais partie : des clubs de boxe et de danse. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Beverly Hills, dans un duplex partagé avec ma sœur, Zeppelin. Ce qui m'attire ce sont : les abdos d'un grand brun beaucoup trop parfait, et côté coeur je suis : en couple et éperdument amoureuse d'Eliott, ce fameux grand brun.
. :
blablabla
[ even superwoman sometimes
needed superman's soul ]


YOUR LOVE LIFTS ME UP LIKE HELIUM,.................
WHEN I'VE HIT THE GROUND YOU'RE ALL I NEED.


zeppelin

━━━

lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
# U N I C O R N
# U N I C O R N
lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
━━━

NE METS PAS DE GLAÇONS DANS MON VERRE,
ça prend d'la place pour rien mon frère
- - -
i've realized that i'm propably just perfect and it's everybody else around me that's got issues

trophées :
 

done :
 

24k magic ; lush life ; happy
sucker for pain ; young god


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : prendre la suite de sa mère à la tête de la maison de disques.

  Sam 13 Jan 2018 - 20:21
Elle a les yeux qui piquent, trop fatigués par les larmes et le manque total de sommeil de cette nuit. Depuis hier soir elle est allongée dans son lit, emmitouflée sous sa couette, à comater devant tout ce qu’elle peut trouver d’intéressant sur Netflix. Mais il n’y a absolument rien qui lui semble intéressant, parce qu’elle n’arrive pas à se concentrer sur ce qu’elle regarde plus de cinq minutes, son esprit est bien trop préoccupé par les sms qu’elle a échangé avec son petit-ami des heures plus tôt. Même les quelques coups sur la porte la font à peine réagir, seuls ses yeux se tournent vers l’entrée de la chambre. « Hey chérie. » Eliott. Il verrouille derrière lui et elle se sent bête de ne pas l’avoir fait avant. Mais elle ne l’a pas fermée, parce qu’inconsciemment elle n’avait pas envie de l’empêcher d’entrer et s’en rendre compte maintenant qu’il est là, ça l’énerve. Elle est faible face à lui, incapable de lui faire la gueule à 100%, incapable de se passer de sa présence. Sans lui jeter un seul regard elle se retourne pour être dos à lui. Elle ne veut pas le voir, elle ne veut pas lui accorder d’attention, elle veut qu’il comprenne qu’elle ne fait pas juste une petite crise de jalousie mais qu’elle a réellement mal pris ce qui s’est passé. « Il faut qu’on parle, mais avant, il faut que je fasse quelque chose. » Elle reste concentrée sur la télé, seul le bruit de ses pas et de l’armoire l’informe sur ce qu’il est en train de faire. « Je prends une douche rapide, j’ai besoin d’enlever de mes vêtements l’odeur de, je cite, la seule fille que j’ai aimée. » Il peut citer ce qu’il veut, elle n’a pas l’impression d’avoir dit quelque chose de faux. Elle est la seule qu’il a aimé comme un fou, la seule à qui il a dit je t’aime. Alors pourquoi il devrait être agacé d’un fait qu’elle lui fait juste remarquer. « Parce que oui. Au cas où t’en douterais, c’est pas l’odeur de Mel que j’aime avoir sur moi, mais la tienne. » Sa mâchoire se crispe, rien qu’entendre ce prénom lui donne envie d’exploser et de se mettre à lui hurler dessus. Elle devrait rien avoir à faire sur lui l’odeur de Mel, il devrait pas avoir l’occasion lui dire ça. Serrant toujours plus les dents elle prend sur elle comme elle ne l’a jamais fait pour ne pas s’emballer, mais sa voix est glaciale, ça elle ne peut pas l’empêcher. « Fais ce que tu veux Eliott, mon avis te sert pas à grand-chose de toute façon. » Elle aurait pu lui dire tout ce qu’elle voulait, que ça l’énervait, que ça la rendait triste, que ça la blessait, il serait quand même aller câliner son ex toute la nuit, c’est bien la preuve qu’il s’en moque de ce qu’elle pense.


awards :
 
cards on the table,

we’re both showing hearts.

risking it all,
though it’s hard.
i give you all of me.

avatar
Eliott Meertens
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 16/08/2016
Messages : : 3794
Points : : 580
Avatar : : francisco lachowski.
Autres comptes : : teo, le prof séduisant (a. gallagher) ; aaron, le bébé parfait (l. lerman) ; lucca, le lieutenant relou (j. dornan) et aleks, le séducteur né (d. barrueco).
Pseudo internet / prénom : : potatoe. (al).
Crédits : : dark dreams. (avatar) + macfly (signature). J'ai : vingt-cinq ans et mon anniversaire est le : deux janvier. Je suis : hollandais et américain (double nationalité, sisi) et mes origines sont : hollandaises via le papa et espagnoles via la maman. En ce moment, je : suis bel et bien diplômé en architecture, débutant désormais un job dans un cabinet d'archi (et bientôt, j'viendrai faire vos maisons, les keupains, promis). Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart sur boyle heights, en coloc avec le grand, le beau, le fort, le génialissime mec au regard de braise qui me rend merguez aka sio (ma pupute). Ce qui m'attire ce sont : le rire, la voix et la personnalité d'une certaine jolie blonde (puis bon, son corps aussi, faut pas déconner) et côté coeur je suis : officiellement en couple avec la plus parfaite de toutes, ma blonde, pepper.
. :
wasn't lookin' for love 'til i found you
every tear, every fear, gone with the thought of you. changing what i thought i knew, i'll be yours for a thousand lives. i'm diving in deep and i'm riding with no brakes. and i'm bleeding in love, you're swimming in my veins, you got me now. been waiting for a lifetime for you, been breaking for a lifetime for you.
♡ :
 
e l i b h a n a

soul mates ? i think they exist, just not always romantically. i think there are certain people you will meet in your life who you just connect with more than anyone else. and you just know it isn’t a typical thing and you understand each other perfectly.
e l i n n
i’m too hot, hot damn
called a police and a fireman
i’m too hot, hot damn
make a dragon wanna retire man


cadeau de leo :
 

don't forget :
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : devenir un grand architecte réputé mondialement.

  Dim 28 Jan 2018 - 19:25
En me voyant entrer dans sa chambre, elle ne prononce pas le moindre mot. Lorsque je verrouille sa porte, elle ne bouge pas d’un iota. Elle ne dit rien non plus lorsque je prends des affaires propres pour aller me doucher. Ok, je suis déconcerté. Je m’étais préparé à ce qu’elle gueule, à ce qu’elle m’insulte, ou même à ce qu’elle me frappe. Au fond, je le mériterais, je me suis comporté comme un nul avec elle. Mais non, rien. Elle se contente de me tourner le dos, les yeux rivés sur une émission débile à la télé -bien que je sois sûr qu’elle ne suit pas vraiment ce qu’il se passe-. Je soupire. L’ignorance est vraiment la pire des réactions. J’aurais largement préféré qu’elle me frappe. Et alors que j’entre dans la salle de bain, elle ouvre enfin la bouche, pour lâcher : « Fais ce que tu veux Eliott, mon avis te sert pas à grand-chose de toute façon. » Sa voix est glaciale, me faisant comprendre qu’elle est bien plus touchée que ce que j’ai pu croire. Je fais alors marche arrière, sortant de la salle de bain pour retrouver ma belle dans la même position. « T’es sérieuse, Pepper ? C’est ce que tu penses ? » Que je lui demande, revenant sur ce qu’elle vient de dire. Qu’elle me voie comme un pauvre type qui ne se préoccupe que de lui, ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Mais est-ce que j’ai le droit de lui en vouloir ? C’est ce que je lui ai fait comprendre dans nos sms. Je suis un idiot. Je passe une main dans mes cheveux, mon regard toujours fixé sur elle. « Je suis désolé, ok ? Désolé que ça t’ai blessé, que tu l’aies mal pris. C’était pas mon intention, crois-moi. La dernière chose que je veux c’est te faire du mal… » Et c’est vrai, je le pense, je ne veux que son bien. La voir ainsi me rend triste, énormément. « Et ton avis, ton opinion, ça compte. Tu crois que j’ai été bien hier ? J’ai pas fermé l’œil de la nuit parce que j’arrêtais pas de penser à toi, de penser à quel point j’ai été con dans mes messages, con avec toi. » J’enchaîne, avec l’espoir que ça puisse la faire réagir, mais non. Elle est toujours focalisée sur son écran. Alors, cette fois, je m’approche, m’asseyant à ses côtés et posant une main sur sa cuisse. « Regarde-moi Pepper, s’il te plaît… » Frappe-moi, insulte moi, fais-moi mal comme j’ai sûrement dû t’en faire hier soir. Mais regarde-moi. Pose ton joli regard sur moi, ce regard qui me fait perdre pied, et fais-moi comprendre à quel point j’ai été idiot avec toi.


when i heard that sound, when the walls came down. when my skin grows old, when my breath turns cold. when i run out of air to breathe, it's your ghost i see. i'll be thinking about you.

almost love

♡ ♡ ♡

:
 
avatar
Pepper Pemrose
m« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 27/11/2015
Messages : : 7328
Points : : 361
Avatar : : Gigi Hadid
Autres comptes : : Lilo la catastrophe ambulante (J. Skriver), Irina la bonasse (K. Bazan) et Laïs la sale gosse (N. Peltz)
Pseudo internet / prénom : : Riverside ou Leo (Eleonore)
Crédits : : BALACLAVA J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 12 novembre. N'oubliez pas les cadeaux. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines aussi. En ce moment, je : suis étudiante en 5ème année de communication, après avoir enfin réussi à passer le Bachelor Degree. En dehors des cours je fais partie : des clubs de boxe et de danse. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Beverly Hills, dans un duplex partagé avec ma sœur, Zeppelin. Ce qui m'attire ce sont : les abdos d'un grand brun beaucoup trop parfait, et côté coeur je suis : en couple et éperdument amoureuse d'Eliott, ce fameux grand brun.
. :
blablabla
[ even superwoman sometimes
needed superman's soul ]


YOUR LOVE LIFTS ME UP LIKE HELIUM,.................
WHEN I'VE HIT THE GROUND YOU'RE ALL I NEED.


zeppelin

━━━

lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
# U N I C O R N
# U N I C O R N
lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
━━━

NE METS PAS DE GLAÇONS DANS MON VERRE,
ça prend d'la place pour rien mon frère
- - -
i've realized that i'm propably just perfect and it's everybody else around me that's got issues

trophées :
 

done :
 

24k magic ; lush life ; happy
sucker for pain ; young god


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : prendre la suite de sa mère à la tête de la maison de disques.

  Dim 11 Fév 2018 - 20:51
Faire comme s’il n’était pas là, comme si elle n’en avait rien à faire de lui, c’est l’une des choses les plus difficiles qu’elle ait eu à faire. Rien qu’entendre sa voix donne à son cœur envie de battre plus fort et elle ne sait pas d’où elle sort la force de l’ignorer. Quoi que. Il lui suffit de ne repenser qu’une seule seconde à l’endroit où il était toute la nuit pour savoir et que son humeur se dégrade un peu plus. « T’es sérieuse, Pepper ? C’est ce que tu penses ? » C’est dur. Beaucoup trop dur de se retenir d’exploser, de ne pas lui hurler sa colère. Ses dents se serrent un peu plus, ça commence même à lui faire mal. Elle ne sait pas ce qu’elle pense, elle est trop énervée pour réussir à réfléchir correctement. Peut-être que oui, peut-être qu’elle pense qu’il n’en a rien faire que ça la blesse qu’il passe des heures à câliner Mel, peut-être que son ex restera toujours plus importante pour lui qu’elle. « Je suis désolé, ok ? Désolé que ça t’ai blessé, que tu l’aies mal pris. C’était pas mon intention, crois-moi. La dernière chose que je veux c’est te faire du mal… » Mais elle a mal, le cœur qui se compresse dans sa poitrine. A la fois pour ce qui s’est passé, à la fois parce que malgré tout ça la rend triste de ne pas réagir quand il lui dit être désolé. Mais elle lui en veut et ce serait trop facile de lui pardonner si rapidement. « Et ton avis, ton opinion, ça compte. Tu crois que j’ai été bien hier ? J’ai pas fermé l’œil de la nuit parce que j’arrêtais pas de penser à toi, de penser à quel point j’ai été con dans mes messages, con avec toi. » Elle fixe encore et toujours la télé mais elle n’a plus aucune idée de ce qu’elle regarde. Le programme pourrait très bien changer et elle pourrait se retrouver avec Dora l’exploratrice sous le nez qu’elle ne le remarquerait même pas. Ce n’est que quand la main d’Eli se pose sur sa cuisse qu’elle a enfin un minimum de réaction. Pas grand-chose, mais même énervée son corps ne peut pas s’empêcher de réagir à son contact. « Regarde-moi Pepper, s’il te plaît… » Elle ne peut pas. Parce que si elle pose les yeux sur lui, si son regard croise le sien ne serait-ce qu’une seconde, elle n’arrivera plus à le détacher, elle n’arrivera plus à lui en vouloir et elle n’arrivera plus à retenir ses larmes. Alors elle bouge la jambe pour en retirer la main de son petit-ami. « Tu devrais continuer ce que t’étais en train de faire et aller prendre une douche. Tu pues. » Et elle le pense vraiment. Il pue l’odeur de fille, l’odeur de son ex. Elle n’aime pas ça. Elle veut son Eli, celui qui sent le Eli, avec une petite touche de Pepper à force d’enfouir sa tête dans son cou.


awards :
 
cards on the table,

we’re both showing hearts.

risking it all,
though it’s hard.
i give you all of me.

avatar
Eliott Meertens
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 16/08/2016
Messages : : 3794
Points : : 580
Avatar : : francisco lachowski.
Autres comptes : : teo, le prof séduisant (a. gallagher) ; aaron, le bébé parfait (l. lerman) ; lucca, le lieutenant relou (j. dornan) et aleks, le séducteur né (d. barrueco).
Pseudo internet / prénom : : potatoe. (al).
Crédits : : dark dreams. (avatar) + macfly (signature). J'ai : vingt-cinq ans et mon anniversaire est le : deux janvier. Je suis : hollandais et américain (double nationalité, sisi) et mes origines sont : hollandaises via le papa et espagnoles via la maman. En ce moment, je : suis bel et bien diplômé en architecture, débutant désormais un job dans un cabinet d'archi (et bientôt, j'viendrai faire vos maisons, les keupains, promis). Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart sur boyle heights, en coloc avec le grand, le beau, le fort, le génialissime mec au regard de braise qui me rend merguez aka sio (ma pupute). Ce qui m'attire ce sont : le rire, la voix et la personnalité d'une certaine jolie blonde (puis bon, son corps aussi, faut pas déconner) et côté coeur je suis : officiellement en couple avec la plus parfaite de toutes, ma blonde, pepper.
. :
wasn't lookin' for love 'til i found you
every tear, every fear, gone with the thought of you. changing what i thought i knew, i'll be yours for a thousand lives. i'm diving in deep and i'm riding with no brakes. and i'm bleeding in love, you're swimming in my veins, you got me now. been waiting for a lifetime for you, been breaking for a lifetime for you.
♡ :
 
e l i b h a n a

soul mates ? i think they exist, just not always romantically. i think there are certain people you will meet in your life who you just connect with more than anyone else. and you just know it isn’t a typical thing and you understand each other perfectly.
e l i n n
i’m too hot, hot damn
called a police and a fireman
i’m too hot, hot damn
make a dragon wanna retire man


cadeau de leo :
 

don't forget :
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : devenir un grand architecte réputé mondialement.

  Mer 14 Fév 2018 - 18:57
Je m’installe à ses côtés, ma main se posant sur sa cuisse, guettant la moindre de ses réactions. Je suis prêt à tout entendre, même à me prendre des coups. Je suis quelqu’un de solide, je pourrais encaisser, surtout si c’est utile pour faire avancer notre réconciliation. Pourtant, je n’étais pas préparé à ce qu’elle retire ma main, un simple geste qui me déstabilise complètement. Je l'avais tellement pas envisager que j’écoute à moitié ce qu’elle me dit par la suite. « Tu devrais continuer ce que t’étais en train de faire et aller prendre une douche. Tu pues. » Je déglutis avec difficulté, prenant sur moi pour ne pas me tirer de cette chambre tout de suite. C’est sûrement ce que j’aurai fait il y a quelques mois, ça aurait été la solution de facilité et celle qui nous aurait empêchés de nous engueuler. Sauf que ce n’est pas comme ça qu’on réglera nos conflits, ce n’est pas comme ça qu’on avancera. Bien au contraire. Alors je soupire, me laissant quelque temps pour digérer son rejet. « Ok, Pepper. » Que je lâche simplement, me levant du lit pour aller m’enfermer dans la salle de bains. Je prends ensuite une douche plutôt rapide, me revêts d’un boxer propre et d’un pantalon, et sors de la pièce, retrouvant ma petite-amie dans la même position. « Voilà, je suis propre, je sens bon les fruits rouges. » Dis-je, pour lui faire remarquer ma présence. J’enfile mon t-shirt et reste debout face à son lit, les bras croisés contre mon torse. Je patiente pour voir si elle va parler, mais rien. Je passe une main dans mes cheveux et soupire, une fois de plus, avant de lui demander : « Maintenant, on peut parler comme deux adultes ou tu vas continuer à m’ignorer et à me rejeter ? » Parce que ça, je l’ai mal pris. Je sais que je l’ai sûrement cherché, mais ça ne diminue pas la sensation d’avoir été rejeté par la femme que j’aime. Ça ne me donne pas envie de revenir près d'elle pour le moment et c’est pour ça que je reste à côté de la porte. Voulant la faire réagir, je finis par ajouter : « Parce que si c’est ça, j’rentre chez moi. Alors décide-toi. Tu veux que j’reste ou pas ? » Et j’attends une réponse de sa part, la fixant du regard, avec l’espoir qu’elle me dise de rester. Ou qu’elle me le fasse comprendre au moins. Je n’ai pas envie de partir, pas envie de la laisser, surtout pas lorsqu’elle broie du noir comme maintenant, mais si c’est pour me confronter à un mur, je préfère largement m'en aller.


when i heard that sound, when the walls came down. when my skin grows old, when my breath turns cold. when i run out of air to breathe, it's your ghost i see. i'll be thinking about you.

almost love

♡ ♡ ♡

:
 
avatar
Pepper Pemrose
m« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 27/11/2015
Messages : : 7328
Points : : 361
Avatar : : Gigi Hadid
Autres comptes : : Lilo la catastrophe ambulante (J. Skriver), Irina la bonasse (K. Bazan) et Laïs la sale gosse (N. Peltz)
Pseudo internet / prénom : : Riverside ou Leo (Eleonore)
Crédits : : BALACLAVA J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 12 novembre. N'oubliez pas les cadeaux. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines aussi. En ce moment, je : suis étudiante en 5ème année de communication, après avoir enfin réussi à passer le Bachelor Degree. En dehors des cours je fais partie : des clubs de boxe et de danse. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Beverly Hills, dans un duplex partagé avec ma sœur, Zeppelin. Ce qui m'attire ce sont : les abdos d'un grand brun beaucoup trop parfait, et côté coeur je suis : en couple et éperdument amoureuse d'Eliott, ce fameux grand brun.
. :
blablabla
[ even superwoman sometimes
needed superman's soul ]


YOUR LOVE LIFTS ME UP LIKE HELIUM,.................
WHEN I'VE HIT THE GROUND YOU'RE ALL I NEED.


zeppelin

━━━

lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
# U N I C O R N
# U N I C O R N
lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
━━━

NE METS PAS DE GLAÇONS DANS MON VERRE,
ça prend d'la place pour rien mon frère
- - -
i've realized that i'm propably just perfect and it's everybody else around me that's got issues

trophées :
 

done :
 

24k magic ; lush life ; happy
sucker for pain ; young god


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : prendre la suite de sa mère à la tête de la maison de disques.

  Ven 2 Mar 2018 - 18:58
Elle n’a qu’une hâte c’est qu’il entre dans cette foutue douche pour se débarrasser de l’odeur de son ex. Elle ne veut pas sentir ça, rien que l’idée lui est insupportable. « Ok, Pepper. » Sans en dire plus il se lève pour aller dans la salle de bain et en ressort quelques minutes plus tard. « Voilà, je suis propre, je sens bon les fruits rouges. » Il n’était pas obligé de préciser ce qu’il sent maintenant, elle sait encore quelle est l’odeur du gel douche avec lequel elle se lave. Pourtant d’habitude c’est le genre d’ajout qui l’aurait fait rire, mais elle est beaucoup trop de mauvaise humeur et la moindre petite chose l’agace. Pendant quelques secondes elle ne l’entend plus bouger, attendant surement une réaction de sa part. Réaction qui ne vient pas et le fait soupirer. « Maintenant, on peut parler comme deux adultes ou tu vas continuer à m’ignorer et à me rejeter ? » Elle se mord la lèvre, luttant pour ne pas exploser. « Parce que si c’est ça, j’rentre chez moi. Alors décide-toi. Tu veux que j’reste ou pas ? » Mais finalement elle est trop faible pour continuer à faire comme si elle n’en avait rien à faire de ce qu’il lui dit. Quand elle l’entend émettre l’idée de rentrer chez lui, son cerveau ne fait qu’un tour. Malgré toute la colère qu’elle ressent elle n’a pas envie qu’il soit loin d’elle. Elle se redresse et se met sur les genoux, face à lui. Elle attrape le premier coussin qui lui tombe sous la main et lui jette dessus. « J’ai pas envie qu’on parle comme deux adultes, j’ai juste envie de te hurler dessus. » Puis un autre oreiller traverse la pièce pour aller rejoindre l’autre. « Tu m’énerves Eliott, t’es qu’un abruti. » Et maintenant une peluche. Au fur et à mesure qu’elle parle, d’autres volent de temps en temps. « C’est ton ex merde. Et ta seule ex parce que tu l’aimais trop comme un fou pour en avoir d’autres et j’y assisté à tout ça, je m’en rappelle très bien, je t’ai vu être complètement amoureux d’elle. Comment tu veux que je me sorte ça de la tête quand je sais que t’es avec elle. » Presque tout ce qu’il y avait sur son lit est maintenant au sol autour d’Eli. « C’est si difficile à comprendre que j’ai pas envie que tu passes la nuit dans ses bras à la câliner et à lui dire des phrases toutes mignonnes pour la réconforter ? » Elle essaie même d’attraper la couette pour l’envoyer balader elle aussi mais elle est trop lourde et tout ce qu’elle réussit à faire c’est à s’emmêler dedans. Elle s’énerve toute seule encore un peu plus et lorsqu’elle veut la jeter elle retombe presque exactement là où elle était. Son lancer est aussi pitoyable que l’état dans lequel elle se trouve. S’asseyant sur ses talons elle pose les mains sur ses yeux et finit par ne plus pouvoir contenir les larmes qu’elle essaie de retenir depuis de longues minutes.


awards :
 
cards on the table,

we’re both showing hearts.

risking it all,
though it’s hard.
i give you all of me.

avatar
Eliott Meertens
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 16/08/2016
Messages : : 3794
Points : : 580
Avatar : : francisco lachowski.
Autres comptes : : teo, le prof séduisant (a. gallagher) ; aaron, le bébé parfait (l. lerman) ; lucca, le lieutenant relou (j. dornan) et aleks, le séducteur né (d. barrueco).
Pseudo internet / prénom : : potatoe. (al).
Crédits : : dark dreams. (avatar) + macfly (signature). J'ai : vingt-cinq ans et mon anniversaire est le : deux janvier. Je suis : hollandais et américain (double nationalité, sisi) et mes origines sont : hollandaises via le papa et espagnoles via la maman. En ce moment, je : suis bel et bien diplômé en architecture, débutant désormais un job dans un cabinet d'archi (et bientôt, j'viendrai faire vos maisons, les keupains, promis). Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart sur boyle heights, en coloc avec le grand, le beau, le fort, le génialissime mec au regard de braise qui me rend merguez aka sio (ma pupute). Ce qui m'attire ce sont : le rire, la voix et la personnalité d'une certaine jolie blonde (puis bon, son corps aussi, faut pas déconner) et côté coeur je suis : officiellement en couple avec la plus parfaite de toutes, ma blonde, pepper.
. :
wasn't lookin' for love 'til i found you
every tear, every fear, gone with the thought of you. changing what i thought i knew, i'll be yours for a thousand lives. i'm diving in deep and i'm riding with no brakes. and i'm bleeding in love, you're swimming in my veins, you got me now. been waiting for a lifetime for you, been breaking for a lifetime for you.
♡ :
 
e l i b h a n a

soul mates ? i think they exist, just not always romantically. i think there are certain people you will meet in your life who you just connect with more than anyone else. and you just know it isn’t a typical thing and you understand each other perfectly.
e l i n n
i’m too hot, hot damn
called a police and a fireman
i’m too hot, hot damn
make a dragon wanna retire man


cadeau de leo :
 

don't forget :
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : devenir un grand architecte réputé mondialement.

  Ven 9 Mar 2018 - 21:11
Pour la faire réagir, je la met au pied du mur, lui lançant comme un ultimatum : soit elle parle, soit je me tire d’ici. Il faut croire que ça a eu l’effet escompté puisque je la vois se redresser pour se positionner sur ses genoux. Vlan, rapidement, je me prends un coussin en plein sur le torse. « J’ai pas envie qu’on parle comme deux adultes, j’ai juste envie de te hurler dessus. » Et un autre oreiller vient finir sa course contre mon avant-bras, à hauteur du visage. Heureusement que j’ai de bons réflexes, je me le serai pris en plein dans la tronche sinon. « Tu m’énerves Eliott, t’es qu’un abruti. » Elle parle tout en continuant d’envoyer des trucs sur moi. Au début, des coussins. À présent, des peluches. Je remercie le ciel de ne pas avoir placé d’objet lourd ou dangereux à ses côtés aujourd’hui. « C’est ton ex merde. Et ta seule ex parce que tu l’aimais trop comme un fou pour en avoir d’autres et j’y assisté à tout ça, je m’en rappelle très bien, je t’ai vu être complètement amoureux d’elle. Comment tu veux que je me sorte ça de la tête quand je sais que t’es avec elle. » Je déglutis. C’est donc ça, le véritable problème ? Elle croit toujours que je ressens des choses pour Mel ? « C’est si difficile à comprendre que j’ai pas envie que tu passes la nuit dans ses bras à la câliner et à lui dire des phrases toutes mignonnes pour la réconforter ? » Dans un geste désespéré, elle tente de me balancer sa couette. Sauf qu’elle a beau se débattre, rien n’y fait. La couette ne bouge pas d’un pouce et elle finit par la jeter -ou plutôt la déplacer- un millimètre plus loin. La situation aurait pu être hilarante, dans un autre contexte, j’en aurai sûrement ri, mais là, c’est tout bonnement impossible. Tout simplement parce que ma petite-amie se met à fondre en larmes sous mes yeux et que ça me fait l’effet d’un poignard planté en plein cœur. Putain, je suis un minable… Je ne réfléchis pas une seule seconde de plus pour venir la rejoindre sur le lit, plaçant mes mains de part et d’autre de son visage. Je m’en fous si je dois prendre des coups, je n’en ai que faire. Je veux qu’elle me regarde, qu’elle lise la sincérité dans mon regard lorsque je plonge ce dernier dans le sien qui, lui, est humide. « Regarde-moi, Pepper… » Je murmure, voulant qu’elle se concentre sur ma voix et sur mes yeux. « Oui, j’ai été amoureux d’elle, mais c’est du passé, j’te le promets. Celle que j’ai envie d’avoir tout le temps à mes côtés, celle à qui je pense tout le temps, celle qui me fait vibrer et dont je suis tombé complètement amoureux, tu sais très bien que c’est toi, Pepper. Et pas elle, plus elle, depuis un moment. » Que je commence par dire, ajoutant ensuite : « Je t’aurai pas demandé d’être ma petite-amie si je l’avais pas totalement oublié, enlevé de mon cœur. » Et c’est vrai. Je sais qu’elle le sait. J’ai passé six ans à me contenter de relation charnelle, pourquoi je me serai mis en couple si je n’avais pas la certitude que je faisais le meilleur des choix ? Pourquoi je l’aurai fait si j’avais encore des sentiments pour mon ex ? Ça serait idiot. « Mais t’as raison, j’suis un abruti, un idiot qui a jamais su te dire qu’il t’aime pour te rassurer... » Je souffle doucement ces mots. Le verbe aimer est sorti, celui qui n’a jamais pointé le bout de son nez en sa présence. Doucement, mon pouce vient caresser sa joue, tandis qu’un sourire pointe sur mes lèvres lorsque je lâche : « Parce que c’est le cas, je t’aime. À en crever, plus que j’ai jamais aimé. » Il m’aura fallu du temps pour lui dire ces fameux mots, et je trouve que j’ai bien fait. Ils sont encore plus beaux aujourd’hui. Lentement, je l’incite à s’approcher de moi, entourant son corps de mes bras et la serrant contre moi. « Alors cesse de pleurer, bébé, s’il te plaît… Pardonne moi, j’imaginais pas que tu te mettrais dans un tel état… Je m'en veux tellement de te faire du mal. »


when i heard that sound, when the walls came down. when my skin grows old, when my breath turns cold. when i run out of air to breathe, it's your ghost i see. i'll be thinking about you.

almost love

♡ ♡ ♡

:
 
avatar
Pepper Pemrose
m« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 27/11/2015
Messages : : 7328
Points : : 361
Avatar : : Gigi Hadid
Autres comptes : : Lilo la catastrophe ambulante (J. Skriver), Irina la bonasse (K. Bazan) et Laïs la sale gosse (N. Peltz)
Pseudo internet / prénom : : Riverside ou Leo (Eleonore)
Crédits : : BALACLAVA J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 12 novembre. N'oubliez pas les cadeaux. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines aussi. En ce moment, je : suis étudiante en 5ème année de communication, après avoir enfin réussi à passer le Bachelor Degree. En dehors des cours je fais partie : des clubs de boxe et de danse. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Beverly Hills, dans un duplex partagé avec ma sœur, Zeppelin. Ce qui m'attire ce sont : les abdos d'un grand brun beaucoup trop parfait, et côté coeur je suis : en couple et éperdument amoureuse d'Eliott, ce fameux grand brun.
. :
blablabla
[ even superwoman sometimes
needed superman's soul ]


YOUR LOVE LIFTS ME UP LIKE HELIUM,.................
WHEN I'VE HIT THE GROUND YOU'RE ALL I NEED.


zeppelin

━━━

lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
# U N I C O R N
# U N I C O R N
lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
━━━

NE METS PAS DE GLAÇONS DANS MON VERRE,
ça prend d'la place pour rien mon frère
- - -
i've realized that i'm propably just perfect and it's everybody else around me that's got issues

trophées :
 

done :
 

24k magic ; lush life ; happy
sucker for pain ; young god


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : prendre la suite de sa mère à la tête de la maison de disques.

  Mar 17 Avr 2018 - 18:11
Elle aurait voulu continuer à ne pas se préoccuper de lui, continuer à lui faire la gueule pour lui faire payer sa nuit passée à réconforter son ex, le faire payer de l’avoir fait passer une nuit de merde, à se sentir mal et à ne pas dormir. Et puis il suffit qu’il lui dise qu’il va partir pour qu’elle abandonne aussitôt tous ses plans. Elle avait réussi à l’ignorer pendant de longues minutes et là, en une seconde à peine, elle éclate, elle lâche enfin ce qu’elle a à dire. Elle s’énerve, parle fort, évacue sa colère en lançant sur lui tout ce qui lui tombe sous la main, jusqu’à ce qu’elle se décide à lancer la couette et que son échec cuisant finisse de l’achever. Elle n’en peut plus, elle est à bout, même un truc aussi idiot la rend triste et le cumul de tout, la colère, la peine, la fatigue, ça la fait fondre en larmes. C’est d’abord en sentant le lit bouger qu’elle se rend compte qu’Eliott est venu la rejoindre, puis en sentant ses mains qui se posent sur son visage. « Regarde-moi, Pepper… » Sa vue est légèrement troublée mais elle lève les yeux pour les plonger dans les siens. Elle n’a de toute façon plus la force de lutter pour refuser. « Oui, j’ai été amoureux d’elle, mais c’est du passé, j’te le promets. Celle que j’ai envie d’avoir tout le temps à mes côtés, celle à qui je pense tout le temps, celle qui me fait vibrer et dont je suis tombé complètement amoureux, tu sais très bien que c’est toi, Pepper. Et pas elle, plus elle, depuis un moment. Je t’aurai pas demandé d’être ma petite-amie si je l’avais pas totalement oublié, enlevé de mon cœur. » Certes, elle ne peut pas nier qu’il a raison. Elle le connait par cœur, elle sait qu’il ne serait pas avec elle s’il avait toujours quelque chose pour Mel ou s’il n’était pas amoureux d’elle. Ouais, elle le sait tout ça, pourtant elle arrive pas à prendre cette histoire calmement, à se dire que c’est rien et qu’il faut juste qu’elle passe au-dessus. « Mais t’as raison, j’suis un abruti, un idiot qui a jamais su te dire qu’il t’aime pour te rassurer... » Légèrement ses sourcils se lèvent, son cœur loupe un battement, puis elle reste figée. Elle n’est pas sûre d’avoir bien entendu ce qu’il vient de dire. De son pouce il caresse sa joue et un sourire étire ses lèvres. « Parce que c’est le cas, je t’aime. À en crever, plus que j’ai jamais aimé. » Elle ne les attendait tellement pas maintenant ces mots qu’elle en reste complètement surprise. Elle en a même arrêté de pleurer et il ne lui reste plus que quelques larmes aux coins des yeux. Son cœur tambourine dans sa poitrine, un tas d’émotions l’envahit d’un seul coup. Elle n’arrive pas à ouvrir la bouche avant qu’Eliott l’attire vers lui et la serre contre lui. Elle fait de même, passe ses bras autour de son torse, ses doigts s’agrippent à son t-shirt. « Alors cesse de pleurer, bébé, s’il te plaît… Pardonne moi, j’imaginais pas que tu te mettrais dans un tel état… Je m'en veux tellement de te faire du mal. » Et en une seconde elle se remet à éclater en sanglots. Pas parce qu’elle est triste, elle ne l’est plus, mais parce que toute la pression retombe et qu’elle est épuisée. Elle sait qu’il vient de lui dire d’arrêter de pleurer mais elle a juste besoin de lâcher ses nerfs. Elle parvient à se calmer après quelques minutes et recule pour plonger son regard dans celui de son petit-ami. « Merci. » Elle en avait besoin de ces mots, pour comprendre qu’elle n’est pas la seule à ressentir tous ces sentiments. Sa bouche se colle à la sienne, un baiser doux, de la tendresse, c’est tout ce dont elle a besoin. « Je t’aime. Je t’aime aussi. Tellement que ça fait mal de savoir que tu partages des câlins avec une autre. » Avec n’importe quelle autre d’ailleurs, mais encore plus avec cette autre-là. « Je sais que c’est plus avec elle que t’as envie d’être mais… mais c’est Mel. Tout ce qui a un rapport avec cette fille me met sur les nerfs, alors quand en plus ça a aussi un rapport avec toi, ça me rend dingue. » Sa petite moue habituelle prend place sur son visage et elle ajoute : « Je suis jalouse. Surement beaucoup trop. Je suis désolée. » Elle est désolée parce qu’elle sait que c’est surement énervant et parce qu’elle sait que ce ne sera surement pas la dernière fois qu’elle le sera.


awards :
 
cards on the table,

we’re both showing hearts.

risking it all,
though it’s hard.
i give you all of me.

avatar
Eliott Meertens
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 16/08/2016
Messages : : 3794
Points : : 580
Avatar : : francisco lachowski.
Autres comptes : : teo, le prof séduisant (a. gallagher) ; aaron, le bébé parfait (l. lerman) ; lucca, le lieutenant relou (j. dornan) et aleks, le séducteur né (d. barrueco).
Pseudo internet / prénom : : potatoe. (al).
Crédits : : dark dreams. (avatar) + macfly (signature). J'ai : vingt-cinq ans et mon anniversaire est le : deux janvier. Je suis : hollandais et américain (double nationalité, sisi) et mes origines sont : hollandaises via le papa et espagnoles via la maman. En ce moment, je : suis bel et bien diplômé en architecture, débutant désormais un job dans un cabinet d'archi (et bientôt, j'viendrai faire vos maisons, les keupains, promis). Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart sur boyle heights, en coloc avec le grand, le beau, le fort, le génialissime mec au regard de braise qui me rend merguez aka sio (ma pupute). Ce qui m'attire ce sont : le rire, la voix et la personnalité d'une certaine jolie blonde (puis bon, son corps aussi, faut pas déconner) et côté coeur je suis : officiellement en couple avec la plus parfaite de toutes, ma blonde, pepper.
. :
wasn't lookin' for love 'til i found you
every tear, every fear, gone with the thought of you. changing what i thought i knew, i'll be yours for a thousand lives. i'm diving in deep and i'm riding with no brakes. and i'm bleeding in love, you're swimming in my veins, you got me now. been waiting for a lifetime for you, been breaking for a lifetime for you.
♡ :
 
e l i b h a n a

soul mates ? i think they exist, just not always romantically. i think there are certain people you will meet in your life who you just connect with more than anyone else. and you just know it isn’t a typical thing and you understand each other perfectly.
e l i n n
i’m too hot, hot damn
called a police and a fireman
i’m too hot, hot damn
make a dragon wanna retire man


cadeau de leo :
 

don't forget :
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : devenir un grand architecte réputé mondialement.

  Dim 13 Mai 2018 - 18:29
C’est dit. J’ai enfin prononcé à voix haute ces fameux mots, des paroles qu’elle attend depuis plusieurs semaines et je me sens soulagé. Heureux, surtout. Tellement que, malgré les risques de coups, je la prends dans mes bras parce que j’ai besoin de la sentir contre moi. Il n’y a eu aucun contact physique depuis mon arrivée, hormis ma main sur sa cuisse qu’elle a repoussé. Moi, ça me manque bien trop pour ne pas essayer encore une fois. Elle se laisse faire, passant même ses bras autour de moi pour agripper mon t-shirt et… elle se met à pleurer, à nouveau. Je ne dis rien, mais ma main caresse son dos en douceur et mes lèvres déposent des baisers sur le haut de son crâne. Je tente de l’apaiser, attendant qu’elle se calme pour pouvoir lui parler. Sauf qu’une fois que c’est fait, elle s’écarte de moi pour venir capter mon regard et me dit : « Merci. » Je fronce légèrement les sourcils. Ce n’est pas à elle de me remercier pour le coup, mais je n’ai pas le temps de répondre puisqu’elle vient poser ses lèvres contre les miennes. Chose qui n’est pas pour me déplaire, j’ai eu envie de l’embrasser à la seconde où j’ai franchis la porte de sa chambre, envie que j’ai dû contenir au vu de sa froideur. Alors je ne me fais pas prier pour y répondre, avec tout autant de douceur qu’elle, tout autant d’amour. « Je t’aime. Je t’aime aussi. Tellement que ça fait mal de savoir que tu partages des câlins avec une autre. Je sais que c’est plus avec elle que t’as envie d’être mais… mais c’est Mel. Tout ce qui a un rapport avec cette fille me met sur les nerfs, alors quand en plus ça a aussi un rapport avec toi, ça me rend dingue. » Elle arbore sa fameuse petite moue et je ne peux faire autrement que d’en laisser une apparaître sur mon visage. « Je suis jalouse. Surement beaucoup trop. Je suis désolée. » Je secoue légèrement la tête de façon négative. Comme si je ne le sais pas qu’elle est énormément jalouse. Je suis tombé amoureux d’elle en connaissance de cause. Je l’aime autant pour ses qualités que ses défauts. « C’est pas grave, Pepper, t’as pas à t’excuser. J’sais que t’es jalouse, j’peux vivre avec, même si t’as pas à l’être et que tu l’sais. » Je souris légèrement. Bien évidemment qu’elle le sait, je n’ai d’yeux que pour elle, et cela, depuis bien avant notre mise en couple. « J’suis désolé, j’te promets que tu seras la seule fille que je câlinerais désormais. J’ai pas envie de partager mes bras avec quelqu’un d’autre que toi. » J’ai bien l’intention de m’y tenir à cette promesse, du moins… J’en avais l’intention jusqu’à ce que je pense aux deux autres filles à qui je risque difficilement de dire non pour des câlins. « Enfin, à condition de pas compter Louise et Elena comme des filles du coup… » Que j’ajoute donc en me pinçant légèrement les lèvres. Ma sœur et ma meilleure amie, elle doit bien se douter que je ne pourrais pas leur priver de tendresse à elles deux. « Pepper, c’est à moi de te dire merci pour avoir attendu que j’sois prêt à te dire ses mots-là, alors que toi, tu me les disais sans rien me demander en retour. Merci d’avoir été patiente. » Dis-je juste avant que mes mains viennent se placer sur son visage. Je rapproche le mien du sien, posant mon front contre le sien avant de murmurer : « Et surtout, merci d’être entré dans ma vie, j’veux plus que t’en sortes. » Et mes lèvres rejoignent les siennes, entamant un baiser tout aussi doux que le précédent.


when i heard that sound, when the walls came down. when my skin grows old, when my breath turns cold. when i run out of air to breathe, it's your ghost i see. i'll be thinking about you.

almost love

♡ ♡ ♡

:
 
avatar
Pepper Pemrose
m« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 27/11/2015
Messages : : 7328
Points : : 361
Avatar : : Gigi Hadid
Autres comptes : : Lilo la catastrophe ambulante (J. Skriver), Irina la bonasse (K. Bazan) et Laïs la sale gosse (N. Peltz)
Pseudo internet / prénom : : Riverside ou Leo (Eleonore)
Crédits : : BALACLAVA J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 12 novembre. N'oubliez pas les cadeaux. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines aussi. En ce moment, je : suis étudiante en 5ème année de communication, après avoir enfin réussi à passer le Bachelor Degree. En dehors des cours je fais partie : des clubs de boxe et de danse. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Beverly Hills, dans un duplex partagé avec ma sœur, Zeppelin. Ce qui m'attire ce sont : les abdos d'un grand brun beaucoup trop parfait, et côté coeur je suis : en couple et éperdument amoureuse d'Eliott, ce fameux grand brun.
. :
blablabla
[ even superwoman sometimes
needed superman's soul ]


YOUR LOVE LIFTS ME UP LIKE HELIUM,.................
WHEN I'VE HIT THE GROUND YOU'RE ALL I NEED.


zeppelin

━━━

lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
# U N I C O R N
# U N I C O R N
lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
lorem ipsum dolor sit amet, adipiscing elit.
━━━

NE METS PAS DE GLAÇONS DANS MON VERRE,
ça prend d'la place pour rien mon frère
- - -
i've realized that i'm propably just perfect and it's everybody else around me that's got issues

trophées :
 

done :
 

24k magic ; lush life ; happy
sucker for pain ; young god


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : prendre la suite de sa mère à la tête de la maison de disques.

  Lun 25 Juin 2018 - 10:46
Ces mots elle rêvait de les entendre. Depuis des semaines. Elle avait eu peur d’être la seule à les dire pendant encore longtemps et même si elle était prête à l’accepter, même si elle ne lui en voulait pas pour ça, elle n’en restait pas moins impatiente de les voir sortir de sa bouche. Pourtant ce soir elle ne les attendait pas du tout, elle n’aurait jamais pensé qu’ils arriveraient dans un moment comme celui-là. Et l’attente en avait valu la peine, peut-être que c’était finalement le meilleur moment pour qu’il les dise. Elle n’aurait pas pu être plus heureuse de les entendre que maintenant. Parce que malgré les larmes qu’elle verse elle l’est, heureuse. Et elle le remercie pour ça, posant enfin ses lèvres sur les siennes. Ça lui manquait tellement. Mais elle n’avait pas pu s’empêcher de lui faire la gueule, pas quand ça concerne Mel, elle est trop jalouse pour faire comme si de rien n’était. « C’est pas grave, Pepper, t’as pas à t’excuser. J’sais que t’es jalouse, j’peux vivre avec, même si t’as pas à l’être et que tu l’sais. » Elle sait qu’elle n’a pas à l’être, elle essaie de ne pas l’être, mais elle a beaucoup de mal à accepter l’idée de le voir proche d’une autre fille qu’elle. « C’est dur. » Elle ne quitte pas sa moue, disant cette phrase comme un enfant désespéré devant un exercice trop compliqué. « J’suis désolé, j’te promets que tu seras la seule fille que je câlinerais désormais. J’ai pas envie de partager mes bras avec quelqu’un d’autre que toi. Enfin, à condition de pas compter Louise et Elena comme des filles du coup… » Il pince les lèvres, et elle elle laisse s’échapper un rire en voyant sa tête et entendant cette remarque. Evidemment, Louise et Elena sont des cas à part et ces câlins-là elle s’en moque. Elles sont d’ailleurs bien les seules filles avec qui elle veut bien partager les bras de son petit-ami avec plaisir, jamais elle ne pourrait l’empêcher d’être aussi proche d’elles. « D’accord, je les compte pas comme des filles alors. Même si je suis pas sûre que ça leur ferait très plaisir d’entendre ça. » Quoi que, les connaissant, elles ne leur en tiendraient surement pas rigueur. « Pepper, c’est à moi de te dire merci pour avoir attendu que j’sois prêt à te dire ses mots-là, alors que toi, tu me les disais sans rien me demander en retour. Merci d’avoir été patiente. » Ses mains se posent sur son visage, son front contre le sien. « Et surtout, merci d’être entré dans ma vie, j’veux plus que t’en sortes. » Puis il l’embrasse doucement et elle ne s’en lasse pas, jamais elle ne pourra. Ce genre de baisers, où tout leur amour peut se ressentir, elle y est devenue accroc dès le premier. « Je veux pas en sortir, et je veux plus que tu sortes de la mienne non plus. » Elle est même effrayée que ça arrive un jour, et c’est pour ça qu’elle est aussi jalouse. « Je t’aime. » Plongeant ses yeux surement encore un peu rougis dans ceux d’Eli, elle se contente simplement de le regarder pendant quelques secondes, le sourire aux lèvres. Avant de faire réapparaître, encore une fois, sa petite moue. « Et je suis épuisée. » Sa nuit sans sommeil, la colère, la tristesse, la pression qui retombe, tout commence à se faire ressentir et l’envie de dormir profondément se fait de plus en plus présente. Bougeant légèrement, elle s’installe de façon à pouvoir passer ses jambes autour de lui, puis ses bras autour de son torse, et enfin elle pose sa tête contre son épaule. « Tu restes dormir avec moi ?  Je veux pas quitter tes bras, même pas un millième de seconde, jamais. Je veux rester accrochée tout le temps, comme un koala, et tant pis si tu finis par me trouver lourde. »


awards :
 
cards on the table,

we’re both showing hearts.

risking it all,
though it’s hard.
i give you all of me.

Contenu sponsorisé

  
when i'm not with you all i do is miss you. (pepper)