Flèche hautFlèche baswhen i'm not with you all i do is miss you. (pepper)

Partagez | 
avatar
Date d'inscription : : 16/08/2016
Messages : : 3303
Points : : 975
Avatar : : francisco lachowski.
Autres comptes : : teo, le veuf tout mignon ; aaron, le bébé tout chou et lucca, le flic au regard de braise.
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : Morrigan (avatar) + macfly (signature). J'ai : vingt-cinq ans et mon anniversaire est le : deux janvier. Je suis : hollandais et américain (double nationalité, sisi) et mes origines sont : hollandaises via le papa et espagnoles via la maman. En ce moment, je : suis bel et bien diplômé en architecture, débutant désormais un job dans un cabinet d'archi (et bientôt, j'viendrai faire vos maisons, les keupains, promis). Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart sur boyle heights, en coloc avec le grand, le beau, le fort, le génialissime mec au regard de braise qui me rend merguez aka sio (ma pupute). Ce qui m'attire ce sont : le rire, la voix et la personnalité d'une certaine jolie blonde (puis bon, son corps aussi, faut pas déconner) et côté coeur je suis : officiellement en couple avec la plus parfaite de toutes, ma blonde, pepper.
. :
every day you're here, i'm healing. i never thought i'd find this feeling and when you're gone, i feel incomplete. so if you want the truth, i just wanna be part of your symphony.
will you hold me tight
and not let go ?
♡ :
 

remember
you're the one
who can fill
my world with
sunshine.

i've never had to pretend,
you've always known who i am.

AND I KNOW MY LIFE IS BETTER
BECAUSE YOU'RE A PART OF IT.

the past can hurt but you can either
RUN FROM IT OR LEARN FROM IT


cadeau bonus :
 

remember :
 

memories :
 

Eliott Meertens
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : devenir un grand architecte réputé mondialement.
() Sam 23 Déc 2017 - 19:01
Garant ma voiture devant cette maison que je ne connais que trop bien, j’en sors et me dirige vers la porte pour sonner. Les yeux rivés sur les derniers messages de Pepper, je ne parviens pas à lutter contre mon envie de bâiller. La nuit a été mauvaise, je n’ai tout simplement pas fermé l’œil. J’aimerais dire que c’était pour une bonne raison, mais non. Melody avait réussi à s’endormir. Moi, j’avais bien trop l’esprit occupé par cette altercation par sms entre ma petite-amie et moi-même. Je dois avoir une tête à faire peur. Je soupire, agacé par la tournure que tout ça a pris, et entend ensuite la porte s’ouvrir. « Eliott ! » Je lève la tête pour voir le père de Pepper. « Monsieur Pemrose. » J’appréhende un peu, je ne sais pas si sa fille lui a raconté pour notre prise de tête. Je le vois s’écarter de la porte, tout en me lâchant : « Tu peux monter, elle est dans sa chambre. Par contre, je te préviens, elle est d’une humeur massacrante. » A priori, il ne sait pas les raisons de cette mauvaise humeur. Malheureusement, moi oui, j’en suis le responsable. Je me contente de le remercier de la tête et grimpe les marches de l’escalier deux par deux afin d’arriver plus vite à ma belle. Je toque sur la porte, puis l’ouvre, heureux qu’elle ne l’ait pas verrouillée. « Hey chérie. » Dis-je en entrant dans la chambre, refermant la porte derrière moi. Je prends la peine de la fermer à clé, désirant ne pas être dérangé. « Il faut qu’on parle, mais avant, il faut que je fasse quelque chose. » Et pour attester mes paroles, je me dirige vers son armoire, récupérant un t-shirt, un pantalon et un boxer à moi. Ouais, à force, j’ai des affaires qui s’accumulent chez Pepper. Je vais vers sa salle de bain, tout en déclarant : « Je prends une douche rapide, j’ai besoin d’enlever de mes vêtements l’odeur de, je cite, la seule fille que j’ai aimée. » Je cite volontairement la chose qu’elle m’a sortie dans son dernier sms, et alors que j’entre dans la salle d’eau, je ne peux m’empêcher d’ajouter : « Parce que oui. Au cas où t’en douterais, c’est pas l’odeur de Mel que j’aime avoir sur moi, mais la tienne. » On ne sait jamais avec elle.



when i heard that sound, when the walls came down. when my skin grows old, when my breath turns cold. when i run out of air to breathe, it's your ghost i see. i'll be thinking about you.

 
almost love

 ♡ ♡ ♡


:
 
avatar
Date d'inscription : : 27/11/2015
Messages : : 6395
Points : : 591
Avatar : : Gigi Hadid
Autres comptes : : Lilo la catastrophe ambulante (J. Skriver), Irina la bonasse (K. Bazan) et Laïs la sale gosse (N. Peltz)
Pseudo internet / prénom : : Riverside ou Leo (Eleonore)
Crédits : : BALACLAVA J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 12 novembre. N'oubliez pas les cadeaux. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines aussi. En ce moment, je : suis étudiante en 5ème année de communication, après avoir enfin réussi à passer le Bachelor Degree. En dehors des cours je fais partie : des clubs de boxe et de danse. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Westwood, dans un appartement partagé avec Indi et Hazel. Ce qui m'attire ce sont : les hommes (seulement Eliott, en fait) et côté coeur je suis : éperdument amoureuse du plus beau. (coucou Eliott :hug:)
. :
no family is perfect... we argue, we fight. we even stop talking to each other at times. but at the end, the love will always be there.
P E M R O S E

please take me to places
that nobody goes,
you got me hooked up on
the feeling,
you got me hanging from
the ceiling,
got me up so high i'm
barely breathing,

so don't let me go.

NE METS PAS DE GLAÇONS DANS MON VERRE,
ça prend d'la place pour rien mon frère
- - -
i've realized that i'm propably just perfect and it's everybody else around me that's got issues

since when do you care what
anybody else thinks ?


i don't. i care what you think.



24K MAGIC ; LUSH LIFE ; HAPPY
SUCKER FOR PAIN ; YOUNG GOD

done :
 

Pepper Pemrose
m« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : prendre la suite de sa mère à la tête de la maison de disques.
() Dim 14 Jan 2018 - 2:21
Elle a les yeux qui piquent, trop fatigués par les larmes et le manque total de sommeil de cette nuit. Depuis hier soir elle est allongée dans son lit, emmitouflée sous sa couette, à comater devant tout ce qu’elle peut trouver d’intéressant sur Netflix. Mais il n’y a absolument rien qui lui semble intéressant, parce qu’elle n’arrive pas à se concentrer sur ce qu’elle regarde plus de cinq minutes, son esprit est bien trop préoccupé par les sms qu’elle a échangé avec son petit-ami des heures plus tôt. Même les quelques coups sur la porte la font à peine réagir, seuls ses yeux se tournent vers l’entrée de la chambre. « Hey chérie. » Eliott. Il verrouille derrière lui et elle se sent bête de ne pas l’avoir fait avant. Mais elle ne l’a pas fermée, parce qu’inconsciemment elle n’avait pas envie de l’empêcher d’entrer et s’en rendre compte maintenant qu’il est là, ça l’énerve. Elle est faible face à lui, incapable de lui faire la gueule à 100%, incapable de se passer de sa présence. Sans lui jeter un seul regard elle se retourne pour être dos à lui. Elle ne veut pas le voir, elle ne veut pas lui accorder d’attention, elle veut qu’il comprenne qu’elle ne fait pas juste une petite crise de jalousie mais qu’elle a réellement mal pris ce qui s’est passé. « Il faut qu’on parle, mais avant, il faut que je fasse quelque chose. » Elle reste concentrée sur la télé, seul le bruit de ses pas et de l’armoire l’informe sur ce qu’il est en train de faire. « Je prends une douche rapide, j’ai besoin d’enlever de mes vêtements l’odeur de, je cite, la seule fille que j’ai aimée. » Il peut citer ce qu’il veut, elle n’a pas l’impression d’avoir dit quelque chose de faux. Elle est la seule qu’il a aimé comme un fou, la seule à qui il a dit je t’aime. Alors pourquoi il devrait être agacé d’un fait qu’elle lui fait juste remarquer. « Parce que oui. Au cas où t’en douterais, c’est pas l’odeur de Mel que j’aime avoir sur moi, mais la tienne. » Sa mâchoire se crispe, rien qu’entendre ce prénom lui donne envie d’exploser et de se mettre à lui hurler dessus. Elle devrait rien avoir à faire sur lui l’odeur de Mel, il devrait pas avoir l’occasion lui dire ça. Serrant toujours plus les dents elle prend sur elle comme elle ne l’a jamais fait pour ne pas s’emballer, mais sa voix est glaciale, ça elle ne peut pas l’empêcher. « Fais ce que tu veux Eliott, mon avis te sert pas à grand-chose de toute façon. » Elle aurait pu lui dire tout ce qu’elle voulait, que ça l’énervait, que ça la rendait triste, que ça la blessait, il serait quand même aller câliner son ex toute la nuit, c’est bien la preuve qu’il s’en moque de ce qu’elle pense.



Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: