Flèche hautFlèche bas— the night we met.

Partagez | 
avatar
Date d'inscription : : 07/12/2017
Messages : : 323
Points : : 953
Avatar : : Will Higginson
Autres comptes : : Zeppelin, Warren, Elena & Oswald.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : meteors. (avatar) BEYLIN (signature) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 25 novembre. Je suis : américain et mes origines sont : italiennes par mon père. En ce moment, je : suis étudiant en 2ème année de Master Degree en Management. Aussi à la tête de mon propre trafic de voitures et de courses illégales. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un penthouse avec sur l'océan à Venice Beach avec la petite soeur (Laïs) et je squatte de temps en temps ma chambre chez les Epsilon. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, leurs courbes et lèvres pulpeuses et côté coeur je suis : célibâtard. Hors de question de m'attacher, l'amour c'est pour les faibles.
. :
seven minutes in heaven
ONE NIGHT AND ONE MORE TIME. THANKS FOR THE MEMORIES EVEN THOUGH THEY WEREN'T SO GREAT.
■□■□■□■□
queens of this kingdom
YOU LIKE TO WATCH WHILE WE SHAKE IT. I KNOW WE'RE MAKING YOU THIRSTY. YOU WANT US ALL IN THE WORST.
■□■□■□■□
we are bad behavior
I TRY TO PICTURE ME WITHOUT YOU BUT I CAN'T 'CAUSE WE WOULD BE IMMORTALS.
■□■□■□■□
got your body on my mind
TELL ME WHAT YOU WANT, WHAT YOU LIKE IT'S OKAY, I'M A LITTLE CURIOUS TOO.

■□■□■□■□

Shiloh Maestri
m« DECET IMPARATOREM STANTEM MORI »
ambitious epsilon


() Ven 5 Jan 2018 - 19:04

shiloh & vitoria

❝ the night we met. ❞

Assis de manière nonchalante sur la chaise, ses iris rivés en direction de l’homme face à lui, il ne baissait pas les yeux. Larges épaules, tatoué jusque sur le visage, Sergio faisait peur à voir et donnait l’impression de pouvoir bouffer une personne sans le moindre remord. Loin d’être impressionné, Shiloh continuait de lui tenir tête. C’était au premier qui baisserait les yeux et l’Américain ne comptait pas se laisser faire aussi facilement. Le jeune homme avait une réputation à tenir et il n’allait pas l’entacher. Sergio était un bon partenaire de sa famille depuis années, il n’aimait simplement pas que le futur héritier des affaires Maestri s’amuse à vendre de la came à ses gamins. Lui, il s’en foutait, être payé était ce qui importait, à qui il vendait ce n’était pas son problème. « Je double le prix de ce qu’ils te devaient, en échange tu ne fais plus affaire avec eux. » Déclara-t-il en se penchant sur la table. Shiloh resta à sa place sans bouger. Il prit le temps de réfléchir à la question puis attrapa la main que Sergio avait glissé sur la table et la serra. « Je t’enverrais Marco. » L’affaire conclut, l’armoire lui proposa d’aller se servir un verre – gratuit, bien évidemment – et ils se séparèrent, Sergio allant dans son bureau à l’étage, Shiloh dans le bar de l’autre côté de la pièce où avait eu lieu la rencontre. Il fut immédiatement saisi par la chaleur qui régnait et le monde qui avait envahi la salle, mais pas assez pour l’empêcher de remarquer une bande de crétins lorgner sur une jolie blonde qui venait d’entrer. De bonne humeur, le blond traversa le bar pour s’installer à côté d‘elle. « Leon, sert à la demoiselle ce qui lui fait plaisir et met ça sur ma note. » Lança-t-il au barman avant de poser son regard sur la jeune femme. « Je doute que s’aventurer par ici pour une fille comme toi soit une excellente idée. » Lui-même venait d’une famille riche, les personnes venant du même milieu que lui, il pouvait les repérer à des kilomètres à la ronde. Cette fille, elle n’était pas dans son élément, il le savait, et sans vouloir se jeter des fleurs Shiloh savait que sans sa présence à ses côtés, elle n’aurait été qu’un morceau de viande.
@Vitoria A. Jamlows


keep me
satisfied
on a fearful night she came to me
avatar
Date d'inscription : : 24/09/2016
Messages : : 2348
Points : : 757
Avatar : : la douce Scarlett Leithold.
Autres comptes : : Aurora D. Fowler, la vilaine Mia G. B-Fairfield et l'ancienne prostituée Liora E. Mallkimi.
Pseudo internet / prénom : : Helena/Hmtbn.
Crédits : : arabella pour l'avatar. J'ai : 21 ans et mon anniversaire est le : 14 novembre. Je suis : américaine et mes origines sont : espagnoles. En ce moment, je : suis en 3e année de droit & de criminologie afin de suivre le parcours de mon père. En dehors des cours je fais partie : du club de danse et du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Eagle Rock dans un appartement tout ce qu'il y a de plus banale à mes yeux. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et uniquement eux, et côté coeur je suis : au plus bas.
. :
Mes rps en cours : DavinaMaxyne 2Siobhan 6NataliaShilohJad

❧☙❧

✧✦✧


Oh, but when you're gone
Oh baby, all the lights go out
Come back to me, baby, we can work this out
Cause I could be the one..

⚭⚮⚭


as cousins we are connected together and nothing can put us apart..

mes rps archivés:
 


Remember:
 

Vitoria A. Jamlows
y« ERITIS SICUT DEAE »
proud theta



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :
() Ven 5 Jan 2018 - 20:09
Ca résonnait encore en toi. La trahison coulait dans tes veines venant briser un peu plus à chaque rencontre ton coeur. Il l'avait fait avec une autre. Une autre. Le mur blanc auquel tu faisais face était aussi vide que toi. Tu ne pleurais pas, du moins tu ne pleurais plus. Tu n'étais plus rien et tu te rappelais des paroles de ton frère. Tu aurais voulu l'appeler, qu'il vienne te consoler en te promettant de lui faire la peau mais Clyde n'était pas ce genre de personne. Personne ne saurait, c'était trop dur. Quittant ta grotte plausible pour faire face à l'hiver de Los Angeles tu marchas tête baissée sans but précis. Parfois tu relevais la tête pour apercevoir quelques choses qui t'aurais apporté du baume au coeur jadis. Les couples se tenant la même te donnaient uniquement envie de pleurer de nouveau, le bruit des voitures te rappelait un ancien cauchemar qui fut réel. Puis une promesse venait dans ton esprit, promesse que tu lui avais faite le soir où vous aviez couché ensemble. Tu ne t'aventurais plus dans les quartiers sud pouvant être trop dangereux. Comme il t'avait brisé, tu briserais ta propre parole. D'un coup de transport en commun tu arrivais dans un des quartiers qu'on t'avait toujours demandé d'éviter dans ton enfance. Ce quartier tu ne l'avais pas choisi par simple hasard, le quartier latino où l'espagnol régnait te rappelait ta grand-mère qui vous a quitté cet été. Ton monde s'était écroulé et Siobhan avait été là à ton retour. Cette fois il n'y serait pas, il était le responsable du chaos, de la rupture, de tout. Poussant la porte de ce bar, certains regards se posèrent sur toi. En temps normal tu aurais fait demi-tour à la vu de tous ces hommes, même tu ne serais jamais rentrée sauf que Siobhan t'avait apprit une chose, l'alcool ça faisait du bien. Ca faisait oublier. Tu voulais oublier, juste être mieux une soirée. Attendant le serveur tu levas la tête vers un homme qui interpella un certain Leon pour qu'on te serve. "Une vodka orange" lanças-tu à travers la pièce. Tu détestais ce genre de garçon collant mais avec tes idées si noires tu accepterais la compagnie de n'importe qui. "Une fille comme moi ? T'as pas un peu l'impression de juger un peu trop vite les gens ?" Comme s'il pouvait savoir quelle genre de fille tu étais. Du genre idiote, naïve oui mais ça ne se lisait pas sur ton visage. Tu cachais tout, Vitoria n'était plus là. Plus de petite fille serviable et gentille. Ton coeur devenait noir et tes yeux venaient enfin se glisser dans ceux du garçon. "C'est quoi ton prénom ?"


.
.

You’re my end and my beginning. Even when I lose I’m winning.
©crack in time
avatar
Date d'inscription : : 07/12/2017
Messages : : 323
Points : : 953
Avatar : : Will Higginson
Autres comptes : : Zeppelin, Warren, Elena & Oswald.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : meteors. (avatar) BEYLIN (signature) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 25 novembre. Je suis : américain et mes origines sont : italiennes par mon père. En ce moment, je : suis étudiant en 2ème année de Master Degree en Management. Aussi à la tête de mon propre trafic de voitures et de courses illégales. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un penthouse avec sur l'océan à Venice Beach avec la petite soeur (Laïs) et je squatte de temps en temps ma chambre chez les Epsilon. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, leurs courbes et lèvres pulpeuses et côté coeur je suis : célibâtard. Hors de question de m'attacher, l'amour c'est pour les faibles.
. :
seven minutes in heaven
ONE NIGHT AND ONE MORE TIME. THANKS FOR THE MEMORIES EVEN THOUGH THEY WEREN'T SO GREAT.
■□■□■□■□
queens of this kingdom
YOU LIKE TO WATCH WHILE WE SHAKE IT. I KNOW WE'RE MAKING YOU THIRSTY. YOU WANT US ALL IN THE WORST.
■□■□■□■□
we are bad behavior
I TRY TO PICTURE ME WITHOUT YOU BUT I CAN'T 'CAUSE WE WOULD BE IMMORTALS.
■□■□■□■□
got your body on my mind
TELL ME WHAT YOU WANT, WHAT YOU LIKE IT'S OKAY, I'M A LITTLE CURIOUS TOO.

■□■□■□■□

Shiloh Maestri
m« DECET IMPARATOREM STANTEM MORI »
ambitious epsilon


() Lun 8 Jan 2018 - 22:12

shiloh & vitoria

❝ the night we met. ❞

Shiloh, c’était ce genre de garçon à se moquer de tout et plus particulièrement de l’image qu’il pouvait renvoyer auprès des femmes. Il se savait salaud, il se savait incapable de se stabiliser et les femmes en avaient elles aussi conscience. Beaucoup le considéraient comme un goujat, à juste titre, mais il savait aussi que peu lui résistaient. Il avait ce don, ce petit sourire qui faisait fondre et ce franc parlé qui plaisait. En général, l’Américain ne tournait pas autour du pot. S’il aimait séduire, il finissait bien vite par exprimer ce qu’il voulait réellement : passer la nuit en bonne compagnie. Néanmoins, ce n’était pas la première chose à laquelle il avait pensé ce soir. Il était là pour le business, le plaisir n’était qu’un plus et s’il s’était dirigé vers la belle blonde c’était uniquement parce que sa bonne âme l’y avait forcé. Elle faisait rarement surface, il lui arrivait toutefois de l’écouter lorsque c’était le cas. « Une vodka orange » Leon lança un regard vers Shiloh comme pour attendre sa confirmation et d’un rapide mouvement de la tête il lui fit comprendre que c’était bon. Un barman servait sans toujours se préoccuper des clients, Leon travaillait pour un homme qui n’avait pas envie d’avoir des problèmes, qui devait les éviter, si bien que l’homme de l’autre côté du comptoir s’assurait toujours de pouvoir servir avant de le faire. « Une fille comme moi ? T'as pas un peu l'impression de juger un peu trop vite les gens ? » Sourire amusé aux lèvres, l’étudiant resta en appuie contre le bar, son regard toujours posé sur la jeune femme. « C'est quoi ton prénom ? » Cette fois une petit rire lui échappa et il s’installa à côté d’elle. « Tu m’as l’air bien curieuse pour une fille qui n’apprécie pas qu’on la juge avant de la connaître. » Rétorqua-t-il alors que Leon apportait leurs verres. « Shiloh et en retour je serais curieux de connaître le tien. » Qu’il assura avant de boire de boire une gorgé de son Whisky. Pas de toute, il venait tellement ici que Leon le connaissait trop bien. « Pour répondre à ta question précédente, je suis très bon juge … c’est plus facile quand la fille en question vient du même milieu que le mien. Tu fais trop propre pour un tel endroit. Ce n’est pas un reproche. » S’empressa-t-il d’ajouter les mains en l’air afin de lui faire comprendre qu’il ne l’agressait en rien.


keep me
satisfied
on a fearful night she came to me
avatar
Date d'inscription : : 24/09/2016
Messages : : 2348
Points : : 757
Avatar : : la douce Scarlett Leithold.
Autres comptes : : Aurora D. Fowler, la vilaine Mia G. B-Fairfield et l'ancienne prostituée Liora E. Mallkimi.
Pseudo internet / prénom : : Helena/Hmtbn.
Crédits : : arabella pour l'avatar. J'ai : 21 ans et mon anniversaire est le : 14 novembre. Je suis : américaine et mes origines sont : espagnoles. En ce moment, je : suis en 3e année de droit & de criminologie afin de suivre le parcours de mon père. En dehors des cours je fais partie : du club de danse et du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Eagle Rock dans un appartement tout ce qu'il y a de plus banale à mes yeux. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et uniquement eux, et côté coeur je suis : au plus bas.
. :
Mes rps en cours : DavinaMaxyne 2Siobhan 6NataliaShilohJad

❧☙❧

✧✦✧


Oh, but when you're gone
Oh baby, all the lights go out
Come back to me, baby, we can work this out
Cause I could be the one..

⚭⚮⚭


as cousins we are connected together and nothing can put us apart..

mes rps archivés:
 


Remember:
 

Vitoria A. Jamlows
y« ERITIS SICUT DEAE »
proud theta



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :
() Lun 15 Jan 2018 - 1:08
Les bars n'avaient jamais été ton lieu de prédilection. Tu ne buvais pas, tu ne supportais pas le regard des hommes sur toi et pire ton odorat ne supportait pas le mélange alcool et transpiration qui pouvait régner dans ces lieux. Pourtant ce soir tes pieds t'y avais guidé ou bien le désespoir. Tu étais aussi bas que ceux qui venaient noyer leur problème dans l'alcool, tu allais faire de même après tout. La princesse des quartiers chics n'échappait pas aux problèmes de la vie. Une déception amoureuse en plus, comme s'il t'était impossible d'en conserver une. Il avait fallu que vous vous sépariez avec Jad, tu devais quitter Siobhan. Etre la petite fille demandée, seule, studieuse c'était peut-être ce que tu savais faire de mieux. Du moins c'était ce que tu avais fait de mieux depuis ta naissance, suivre les règles pour te préserver c'était donc ça l'influence des parents Jamlows. Ils n'étaient pas que mauvais, au fond ils savaient lire dans les gens. Ils avaient eu raison pour Siobhan quand toi tu avais été trop naïve, voilà bien un point sur lequel tu devrais travailler. La naïveté était nocive dans ton futur milieu professionnel. Ne portant pas d'attention à l'homme à tes côtés qui n'était qu'un de plus, tu apprécies néanmoins d'être invitée pour ton premier verre. Qui ne sera pas le seul que tu allais consommer et commençant directement les hostilités tu te penches finalement vers ton interlocuteur. A tes yeux il devait avoir le même âge que Siobhan, trainant dans les mêmes genres de lieu que lui. Indirectement tu penses ne pas l'aimer simplement car celui qui lui ressemble dans sa manière d'être n'est plus qu'un être détestable à tes yeux. Un homme que tu hais autant que tu peux l'aimer. Après sa première réponse, tu te concentres de nouveau sur le barman. Tu étais curieuse certes, mais toi au moins tu ne te permettais pas de le juger. Tu lui laissais même une chance de faire ses preuves alors que tu obtenais ce que tu voulais en même temps que ton verre. Shiloh. Il partageait donc en plus de cela la même première lettre que Siobhan. A croire que ce garçon te hanterait éternellement. "Vitoria" dis-tu en apportant ton verre jusqu'à ta bouche pour y boire ta première gorgée. Pensant que la conversation s'en terminerait là tu continues à siroter ton verre. Tu ne tenais pas l'alcool, ton corps n'y était pas habitué alors autant y aller doucement. Le but étant que tu puisses rentrer chez toi quand même. En parlant de ton chez toi, tu étais surprise d'apprendre que ce Shiloh venait du même milieu que le tien. Ca ne se voyait pas sur ton visage, ni sur tes vêtements. Tu devais donc lui accorder le fait qu'il était bon juge. "Je suis venue ici dans l'espoir qu'on me foute la paix alors j'espère bien que ce n'est pas une reproche." Trop propre peut-être mais tu ne connaissais que ces lieux pour être tranquille. Tu ne prendrais jamais le risque de tomber sur un proche à tes parents ou un ami de Clyde en te baladant dans les quartiers chics de Los Angeles. Surtout si cela était pour décevoir une nouvelle fois ta famille. Cela devenant une habitude pour toi. "Qu'est ce que tu fais à Boyle Heights si ce n'est pas ton milieu ?" conclus-tu en illustrant le dernier mot par des guillemets fait par tes doigts.


.
.

You’re my end and my beginning. Even when I lose I’m winning.
©crack in time
avatar
Date d'inscription : : 07/12/2017
Messages : : 323
Points : : 953
Avatar : : Will Higginson
Autres comptes : : Zeppelin, Warren, Elena & Oswald.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : meteors. (avatar) BEYLIN (signature) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 25 novembre. Je suis : américain et mes origines sont : italiennes par mon père. En ce moment, je : suis étudiant en 2ème année de Master Degree en Management. Aussi à la tête de mon propre trafic de voitures et de courses illégales. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un penthouse avec sur l'océan à Venice Beach avec la petite soeur (Laïs) et je squatte de temps en temps ma chambre chez les Epsilon. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, leurs courbes et lèvres pulpeuses et côté coeur je suis : célibâtard. Hors de question de m'attacher, l'amour c'est pour les faibles.
. :
seven minutes in heaven
ONE NIGHT AND ONE MORE TIME. THANKS FOR THE MEMORIES EVEN THOUGH THEY WEREN'T SO GREAT.
■□■□■□■□
queens of this kingdom
YOU LIKE TO WATCH WHILE WE SHAKE IT. I KNOW WE'RE MAKING YOU THIRSTY. YOU WANT US ALL IN THE WORST.
■□■□■□■□
we are bad behavior
I TRY TO PICTURE ME WITHOUT YOU BUT I CAN'T 'CAUSE WE WOULD BE IMMORTALS.
■□■□■□■□
got your body on my mind
TELL ME WHAT YOU WANT, WHAT YOU LIKE IT'S OKAY, I'M A LITTLE CURIOUS TOO.

■□■□■□■□

Shiloh Maestri
m« DECET IMPARATOREM STANTEM MORI »
ambitious epsilon


() Hier à 13:21

shiloh & vitoria

❝ the night we met. ❞

Maestri. Un nom synonyme d’empire à Los Angeles. Une famille possédant de nombreux biens à travers toute la ville. Des hôtels, de l’immobilier, même les meilleures boites de nuits de la cité des anges. Shiloh, il descendait d’une famille qui avait su se faire un nom et une réputation dans un monde difficile et égoïste. Mais leur pouvoir, leur argent, venaient tous les deux d’autre chose, d’un business effectué dans l’ombre depuis que son grand-père avait quitté son Italie natale pour le rêve américain, tombant de haut une fois à New York. L’Américain, lui, s’estimait heureux de ne pas avoir connu cette misère et pourtant il n’avait jamais rien contre le fait de traîner dans les quartiers malfamés de Los Angeles. Il fallait dire que son business personnel marchait particulièrement par-là et il avait appris à ne plus craindre de se balader ici. En revanche, il restait toujours étonné de voir des jeunes femmes d’apparences pures venir dans ce quartier. Certaines cherchaient un peu d’excitation, du piment pour leur vie trop calme, d’autres se révélaient bien plus détruites par leur prison dorée que ce qu’on aurait pu imaginer et d’autres encore ne savaient même pas ce qu’elles faisaient réellement là. Il était parvenu à deviner que la jolie blonde était issue du même milieu que lui, par contre il était incapable de savoir dans quelle case la mettre. « Vitoria. » Un joli prénom pour une jolie poupée, pensée que l’étudiant garda pour lui. Elle semblait déjà bien assez sur la défensive, il préférait éviter de l’effrayer plus que nécessaire. « Je suis venue ici dans l'espoir qu'on me foute la paix alors j'espère bien que ce n'est pas un reproche. Qu'est-ce que tu fais à Boyle Heights si ce n'est pas ton milieu ? » Il ne put cacher son sourire alors qu’il buvait une gorgée. Oui, ça l’amusait de la voir répliquer aussi vivement, de tenter de l’avertir de ne pas trop l’emmerder. Elle avait mal choisi son bar si elle espérait pouvoir boire en paix. Ça n’aurait pas été lui, un autre homme plus lourd serait venu directement vers elle. « T’aurais peut-être pu choisir un autre endroit pour ça. Ici, t’as surtout des hommes qui pensent avant tout à t’avoir … probablement dans les toilettes du bar. » En fait, c’était même certain. Personne ici n’aurait pris assez de temps pour rejoindre une chambre ou l’arrière d’une voiture et lui-même préférait ne pas penser au fait que les toilettes étaient sans doute occupées pour un autre usage que celui pour lequel elles étaient faites. « Je suis pas venu pour qu’on me foute la paix en tout cas … » Répondit-il, son sourire toujours aux lèvres. « J’avais quelques petites choses à faire. Je suis peut-être un gamin de riche, mais je suis bien moins propre que les gars de mon milieu. » Ça sonnait presque comme un avertissement. C’était lui qui était venu vers elle, mais sa curiosité l’amenait à vouloir la prévenir qu’elle ne voulait pas trop en savoir sur lui.


keep me
satisfied
on a fearful night she came to me
Contenu sponsorisé


(

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: