Flèche hautFlèche basnobody can save me (warlia)

Partagez | 
avatar
Date d'inscription : : 25/01/2017
Messages : : 756
Points : : 1209
Avatar : : Jenna-Louise Coleman
Autres comptes : : Arthur Windsor (Brett Dalton) / Norah Bishop (Sophie Turner) / Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah).
Crédits : : ava : Lolitaes | sign : exotic J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature (1e année Doctorat), assistante Responsable d'Edition dans le groupe Doubleday...ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : amoureuse et promise à Warren.
. :


I can't uncry your tears
I can't rewind the time
I can't unsay what's said
In your crazy life
My love, my arms are open
__________________________________




__________________________________


Natalia B-Montaigu
y« COR UNUM ET ANIMA UNA »
solidarity gamma
En ligne



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse
() Dim 7 Jan 2018 - 22:10


I wanna fall wide awake now
So tell me it’s alright
Tell me I’m forgiven
Tonight
If only I can save me now
I’m holding up a light
Chasing up the darkness inside
And I don’t wanna let you down
But only I can save me

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

nobody can save me now
feat. warlia
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Ces démons l’appelaient dans la noirceur de la nuit, attirée par cette peur incessante qu’elle pouvait éprouver. Malgré toute la lumière allumée, les portes totalement fermées à double tour, Natalia se sentait vulnérable dans l’immense appartement de Warren. C’était devenu son refuge : sa chambre accessible à tous chez les Gamma n’était pas assez sécurisée pour elle. Elle avait peur, peur qu’il la retrouve, qu’il revienne la tourmenter, lui voler de nouveau une part d’elle-même. Si en parler lui était encore difficile, les cauchemars qu’elle pouvait avoir en pleine nuit, ou ces flashs en plein jour la terrorisaient toujours. Ils étaient signes de sa plus grande faiblesse et de sa plus grande honte. Elle n’était passez forte pour surmonter ça, hélas. Les yeux rivés sur la télé, sans vraiment voir les images, ses pensées étaient ailleurs. Absente. Vide. Voilà ce qu’elle était devenue : cette coquille douloureuse et misérable. La seule bouée à laquelle elle s’était raccrochée c’était lui. Warren. Elle savait qu’elle lui en demandait beaucoup, mais elle n’arrivait pas à faire autrement. Il ne l’avait plus touché depuis des semaines maintenant, dormant sur son propre canapé. Il venait la rassurer lorsqu’elle faisait un énième cauchemar, et tentait de la motiver un peu pour reprendre sa vie, chose qu’elle n’arrivait toujours pas. Elle n’avait pas donné de nouvelles à son patron, avait délaissé ses cours, son blog, ses responsabilités. Elle ne mangeait presque pas, dormait peu, et ne sortait plus. Comme un lion en cage. Rongée, bouffée, tourmentée par cet acte odieux.  Voilà ce qu’elle était devenue : pitoyable. ‘J’arrive dans maximum trente minutes’ Ces quelques mots la rassurèrent une seconde. Si elle n’avait pas d’autre choix que de rester seule la journée, ce soir elle n’en avait pas envie. Consciente que Warren avait besoin d’air et d’espace – c’était difficile autant pour lui que pour elle – elle acceptait que certains soirs, il rentre tard. Très tard. Mais il finissait toujours par être là à son réveil. Les yeux lourds épuisés par les larmes qu’elle avait encore versés aujourd’hui sans le vouloir, elle s’assoupit doucement sur le canapé, en tentant de chasser cette boule au ventre de refaire le même cauchemar. En boucle.

‘Oh tu sais que cette robe, j’avais envie de te l’enlever’ Son souffle dans son cou lui paraissait comme une brûlure mortelle. Repoussant sans cesse sa tête pour éviter qu’il la touche, elle était hélas prise au piège. Allongé de tous son poids, les poignées saisis, il n’y avait qu’une issue à cette situation. Malheureusement, cette issue ne lui était pas favorable. ‘pitié, luc…’ tenta-t-elle de souffler une dernière fois, la gorge totalement nouée par la peur. ‘Cette magnifique robe de soie...si ce fichu prince n’était pas arrivé, t’aurais finis dans mon lit ce soir-là’ Elle était condamné à mesure qu’il se démenait pour prendre son pied. Un frisson. Une envie de vomir. Des larmes qui coulent. Des membres qui lui font mal. Et des cris. Encore et toujours des cris.

@warren windsor


without you
Now I'm running away my dear, from myself and the truth I fear. My heart is beating I can't see clear, how I'm wishing that you were here

avatar
Date d'inscription : : 02/03/2017
Messages : : 1494
Points : : 1255
Avatar : : Jesse Lee Soffer.
Autres comptes : : Zeppelin, Elena, Oswald & Shiloh.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : .sassenach (avatar) & BEYLIN (signature). J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis avocat dans un cabinet privé ainsi que prince du Royaume-Uni & de Galles. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes de préférence brune avec une visage de poupée et des yeux de biche et côté coeur je suis : récemment libéré de mes fiançailles forcées avec Freya. Bientôt officiellement fiancé à la belle Natalia.
. :
head above water
DID YOU EVER PICTURE LIFE LIKE THIS ? NO SHOOTING STAR TO GRANT YOUR WISH ? ARE YOU EVERYTHING YOU HOPED YOU'D BE OR CAUGHT SOMEWHERE IN BETWEEN ?
■□■□■□■□
hold you 'til the hurt is gone
YOU'RE NEVER GONNA BE ALONE FROM THIS MOMENT ON,  IF YOU EVER FEEL LIKE LETTING GO, I WON'T LET YOU FALL.

■□■□■□■□
ohana means family
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHIND OR FORGOTTEN.
■□■□■□■□
always and forever
I DON'T KNOW, IF YOU NEED SOMEONE TO BITCH TO, OR JUST TO BE- MY PERSON.
■□■□■□■□

Warren Windsor
m« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ✧ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.
() Lun 8 Jan 2018 - 14:26

natalia & warren

❝ nobody can save me. ❞

Être inquiet était devenu une seconde nature ces dernières semaines. Lorsqu’il partait, lorsqu’il fermait derrière lui les divers verrous qu’il avait fait installé sur sa porte, l’inquiétude lui vrillait l’estomac. La laisser seule le rendait fou mais avait-il d’autres choix ? Leur vie devait continuer et s’il voulait qu’elle parvienne à le faire, il devait lui-même lui prouver en être capable. Néanmoins, ça le retournait. A l’instant où il avait appris la nouvelle, où il avait su que cet enfoiré avait osé la toucher, la briser, la colère qu’il avait si longtemps refoulé avait refait surface. Tout ce qu’il désirait – en plus de l’aider à aller mieux – c’était de le détruire lui, de s’assurer qu’il ne ferait plus jamais de mal tout en le brisant physiquement au passage. Sa haine était-elle qu’il s’absentait le soir prétextant souvent d’avoir du travail ou de devoir donner des cours de boxe. C’était là l’excuse parfait pour les blessures qu’il arborait de plus en plus. Sa promesse de ne plus prendre part aux combats illégaux s’était envolée lorsque la colère l’avait à nouveau gagné. Il s’agissait là de la seule manière qu’il avait d’évacuer tout ça, la frustration comprise. Ce soir, il aurait aimé pouvoir en faire de même. Coincé dans son bureau à préparer un procès qui arriverait dans la semaine, il était déçu de ne pas avoir l’occasion de se défouler. Cela dit, Warren savait que débarquer dans un tribunal le visage tuméfié n’était guère une bonne idée. Il s’était résilié à être plus sérieux jusqu’à recevoir les messages de sa petite amie. Elle allait mal et lui ne pouvait rester là sans rien faire. Alors, comme promis par message, il s’empressa de ranger son dossier qu’il rangea dans sa serviette et quitta le bureau sans saluer ses collègues. Rentrer au plus vite chez lui emportait plus que le reste. Par chance le trafic fut moins dense que ce à quoi il s’était préparé et moins de trente minutes plus tard, il déverrouillait la porte et posait ses affaires dans l’entrée. « Nat ? » Aucune réponse. La seule chose qu’il entendait fut le bruit de la télévision dans le salon et ce fut là qu’il la trouva en train de s’agiter dans son sommeil. Ses cauchemars étaient récurrents. Quasiment toutes les nuits elle se réveillait en criant et pleurant, lui déchirant le cœur par la même occasion. Il avait appris à deviner lorsque ses rêves étaient en rapport avec son agression et ce fut assez pour qu’il se précipite vers le canapé et redresse Natalia en tentant de la réveiller. « Natalia, réveille-toi. » Sa main passa sur son visage, puis dans ses cheveux tandis qu’elle ouvrait les yeux bien qu’il n’en fut pas soulagé pour autant. « Regarde-moi, princesse. C’était un rêve, tout va bien. » Etait-ce le cas ? Les jours passaient sans qu’il ne voit d’amélioration. Il se sentait inutile, tout juste capable de lui servir de bras réconfortants après un cauchemar. Là encore, comme toutes les nuits, il la serra contre lui, la berçant, sa joue posée contre le sommet de sa tête. Même l’embrasser il s’en privait. La prendre dans ses bras était la seule chose qu’il s’autorisait craignant que le reste ne soit trop lui demander.



i called to tell you
i love you
don't wanna waste another day
avatar
Date d'inscription : : 25/01/2017
Messages : : 756
Points : : 1209
Avatar : : Jenna-Louise Coleman
Autres comptes : : Arthur Windsor (Brett Dalton) / Norah Bishop (Sophie Turner) / Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah).
Crédits : : ava : Lolitaes | sign : exotic J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature (1e année Doctorat), assistante Responsable d'Edition dans le groupe Doubleday...ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : amoureuse et promise à Warren.
. :


I can't uncry your tears
I can't rewind the time
I can't unsay what's said
In your crazy life
My love, my arms are open
__________________________________




__________________________________


Natalia B-Montaigu
y« COR UNUM ET ANIMA UNA »
solidarity gamma
En ligne



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse
() Lun 8 Jan 2018 - 22:26


I wanna fall wide awake now
So tell me it’s alright
Tell me I’m forgiven
Tonight
If only I can save me now
I’m holding up a light
Chasing up the darkness inside
And I don’t wanna let you down
But only I can save me

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

nobody can save me now
feat. warlia
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

‘pitié’ ne cessait-elle de lui dire comme un vieux disque rouillé. Son cerveau tournait en boucle, sans expression, sans aucune émotion. Elle était morte. Ses yeux dans le vide, sa respiration se stabilisant, la peur s’était enfuie, laissant place à cette coquille vide. Les cris n’étaient qu’un surplus, un rituel. Vieux disque rouillé. Par pitié. « Natalia, réveille-toi » Sa voix était lointaine, mais elle s’y accrochait. Cette douce voix remplie d’amour et de confiance. C’était sa maison. Son tout. Elle s’y accrochait plus que sa vie. La lumière au bout du tunnel. Clignant des yeux, elle ne su où elle était encore. Les bruits agressifs de la télé la ramena rapidement à la réalité, totalement nocifs. « Regarde-moi, princesse. » Ses yeux cherchèrent et tombèrent sur la pureté du regard de Warren. Elle pouvait y lire de l’inquiétude, c’était certain, mais une impuissance monstre. Elle en eut le cœur serré. « C’était un rêve, tout va bien. » Se laissant presser contre lui et sa chaleur, elle tenta de retrouver ses esprits. « T’es là… » Encore un cauchemar, un énième. Certains étaient plus violents que d’autres. Cette fois-ci ces yeux étaient secs, sans doute avaient-ils trop pleuré aujourd’hui. Quelques secondes s’écoulèrent alors qu’elle se laissa bercer par ces douces caresses et sa présence rassurante. Elle avait oublié combien elle se sentait en sécurité dans ses bras. Elle l’avait toujours été. Relevant les yeux, elle croisa son regard, et dégluti la gorge serrée. C’était sans doute une idée farfelue, l’expression de son désespoir. Mais qu’avait-elle à perdre ? Il était le sens de sa vie, la chose la plus sûre dans sa vie actuelle. Il était son roc, sa bouée, son héro. Sa respiration suspendu, Warren la regardait sans savoir quoi dire. Parce qu’il savait dans son regard qu’elle avait à dire. Elle avait à lui confier ce que son cœur ressentait à ce moment précis, ce qu’il avait toujours senti. Cette certitude depuis ce réveil étrange dans son lit. Il avait toujours su qu’un jour elle finira par succomber à son charme, à tomber désespérément amoureuse de cet homme, et qu’il serait là…là quand elle en aurait le plus besoin. « Épouse-moi, Warren. » Les yeux de Warren se radoucirent une seconde alors que les mains de la belle caressaient doucement ses cheveux. Un jour, ils se marieraient, c’était prévu. Mais elle n’avait pas envie d’attendre –non. Elle avait besoin de cette stabilité, de cette sécurité. Elle avait besoin de lui plus que tout. C’était pas la preuve de son amour, c’était là la valeur de sa faiblesse et de sa blessure ; son âme saignait, il n’en était que son remède. « Epouse-moi maintenant. » Elle se relève presque soudainement, s’approchant un peu plus de lui. « Je me fiche des protocoles. Partons à Las Vegas s’il le faut. Mais par pitié, épouse-moi. » Ses yeux larmoyèrent de nouveau devant cette folie. Dans ce doute indescriptible, il n’y avait plus que cette vérité. Ecoute-la, Warren, par pitié.

@warren windsor


without you
Now I'm running away my dear, from myself and the truth I fear. My heart is beating I can't see clear, how I'm wishing that you were here

avatar
Date d'inscription : : 02/03/2017
Messages : : 1494
Points : : 1255
Avatar : : Jesse Lee Soffer.
Autres comptes : : Zeppelin, Elena, Oswald & Shiloh.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : .sassenach (avatar) & BEYLIN (signature). J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis avocat dans un cabinet privé ainsi que prince du Royaume-Uni & de Galles. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes de préférence brune avec une visage de poupée et des yeux de biche et côté coeur je suis : récemment libéré de mes fiançailles forcées avec Freya. Bientôt officiellement fiancé à la belle Natalia.
. :
head above water
DID YOU EVER PICTURE LIFE LIKE THIS ? NO SHOOTING STAR TO GRANT YOUR WISH ? ARE YOU EVERYTHING YOU HOPED YOU'D BE OR CAUGHT SOMEWHERE IN BETWEEN ?
■□■□■□■□
hold you 'til the hurt is gone
YOU'RE NEVER GONNA BE ALONE FROM THIS MOMENT ON,  IF YOU EVER FEEL LIKE LETTING GO, I WON'T LET YOU FALL.

■□■□■□■□
ohana means family
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHIND OR FORGOTTEN.
■□■□■□■□
always and forever
I DON'T KNOW, IF YOU NEED SOMEONE TO BITCH TO, OR JUST TO BE- MY PERSON.
■□■□■□■□

Warren Windsor
m« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ✧ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.
() Lun 8 Jan 2018 - 23:18

natalia & warren

❝ nobody can save me. ❞

« T’es là… » Ses bras la maintenant contre lui, il refusait de la lâcher comme s’il craignait qu’elle se brise s’il le faisait. Insupportable. C’était insupportable de la voir ainsi et de se voir incapable de l’aider à aller mieux. Tout ce qu’il pouvait faire était de rester, de lui prouver qu’il ne comptait pas partir, qu’il ne l’abandonnerait pas. Aussi horrible que soit leur situation, il tenait bien trop à elle pour fuir au premier problème. Autrefois, il l’aurait fait mais Natalia … elle avait réveillé l’homme bon caché en lui, elle l’avait fait renaître de ses cendres et Warren n’était pas prêt à l’abandonner, elle encore moins. Continuant de la bercer dans ses bras, il attendait qu’elle se calme sans prononcer le moindre mot, le regard perdu dans le vague. Tomber sur l’homme qui l’avait touché risquait de mal finir. Le temps passait et son besoin de la venger, de le fracasser, grandissait et devenait quasiment incontrôlable. L’Anglais allait finir par craquer, faire une chose qu’il ne devrait pas tout en sachant qu’il ne regretterait jamais son geste. La sentant bouger contre lui, l’avocat posa les yeux sur elle et lu dans son regard quelque chose d’étrange. Sans la connaître, sans la deviner, il sentait qu’une pensée folle venait de lui traverser l’esprit et lui fronça les sourcils pour tenter de la découvrir avant qu’elle n’ouvre la bouche. Bien sûr, il en fut incapable, il était impossible pour lui de s’attendre à entendre de telles paroles sortir de la bouche de Natalia. « Épouse-moi, Warren. » Son inquiétude quant à ce qu’elle comptait lui dire se dissipa. Il allait l’épouser, elle le savait. Il avait sa proposition quelques mois plus tôt et n’avait toujours pas changer d’avis. Leurs familles se faisaient petit à petit à cette nouvelle – surtout son père – mais il ne comprit pas le sens réel de sa demande. « Epouse-moi maintenant. Je me fiche des protocoles. Partons à Las Vegas s’il le faut. Mais par pitié, épouse-moi. » Le prince ouvrit la bouche sans réussir à dire quoi que ce soit. Il regardait cette femme qui avait su le conquérir avec surprise et un brin d’inquiétude. Il lisait sa détresse dans son regard mais aussi la sincérité de ses propos ce qui le touchait plus qu’elle ne l’imaginait. Se décalant de sorte à pouvoir encadrer son visage, il caressa ses joues et embrassa son front. « Ce n’est pas une bonne idée, Natalia. » Déclara-t-il en douceur, son regard allant chercher celui de la jeune femme. « Je veux t’épouser, mais pas comme ça et encore moins à Vegas. Je ferais en sorte d’avoir une date proche si tu le veux, mais je refuse de t’épouser comme ça. » Ses mains allèrent attraper celles de Natalia qu’il embrassa tour à tour. C’était les seuls baisers qu’il se permettait de lui donner et ils avaient autant de profondeurs que les autres. « Je ne suis pas adepte de ces grosses cérémonies et de tout ce qui va avec mais tu mérites mieux qu’un mariage dans une église entourée d’alcooliques. Tu mérites la fierté de tes proches, qu’ils soient là pour ce jour important. » Expliqua-t-il en serrant un peu plus ses mains. « Sans compter que ta grand-mère serait capable de me castrer si j’acceptais. » Ajouta-t-il en roulant des yeux.



i called to tell you
i love you
don't wanna waste another day
avatar
Date d'inscription : : 25/01/2017
Messages : : 756
Points : : 1209
Avatar : : Jenna-Louise Coleman
Autres comptes : : Arthur Windsor (Brett Dalton) / Norah Bishop (Sophie Turner) / Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah).
Crédits : : ava : Lolitaes | sign : exotic J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature (1e année Doctorat), assistante Responsable d'Edition dans le groupe Doubleday...ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : amoureuse et promise à Warren.
. :


I can't uncry your tears
I can't rewind the time
I can't unsay what's said
In your crazy life
My love, my arms are open
__________________________________




__________________________________


Natalia B-Montaigu
y« COR UNUM ET ANIMA UNA »
solidarity gamma
En ligne



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse
() Mer 10 Jan 2018 - 22:13


I wanna fall wide awake now
So tell me it’s alright
Tell me I’m forgiven
Tonight
If only I can save me now
I’m holding up a light
Chasing up the darkness inside
And I don’t wanna let you down
But only I can save me

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

nobody can save me now
feat. warlia
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Son cœur battait bien trop vite. Des frissons la parcouraient à mesure qu’elle posait l’idée dans sa tête. C’était tout à fait pertinent. Hélas, la chose posée, même si elle semblait sûre d’elle, les yeux de Warren trahissait sa position. Il allait dire non, bon sang. Ses mains encadrèrent doucement son visage avant que ses lèvres déposent un baiser sur son front. « Ce n’est pas une bonne idée, Natalia. » Warren la chercha du regard, elle le fuyait. Elle se sentait idiote d’avoir poser cette question. Doucement, sa tête s’éloigna de ses mains, presque frustrée. « Je veux t’épouser, mais pas comme ça et encore moins à Vegas. » Quelle idiote. La boule au ventre, elle gigota sur place face au malaise qui l’envahissait. « Je ferai en sorte d’avoir une date proche si tu le veux, mais je refuse de t’épouser comme ça. » Il lui saisit les mains pour lui déposer des légers baisers, alors qu’elle secouait la tête. « J’suis désolée… » Dit-elle d’une manière si instinctive que ça en devenant encore plus gênant pour elle. « Je ne suis pas adepte de ces grosses cérémonies et de tout ce qui va avec mais tu mérites mieux qu’un mariage dans une église entourée d’alcooliques. Sans compter que ta grand-mère serait capable de me castrer si j’acceptais. » Elle se mordit la lèvre, en fermant les yeux une seconde. Quand elle les ouvrit de nouveau, elle haussa les épaules en se répétant de nouveau : « Je suis désolée. C’est juste…C’est juste que t’es la seule chose qui ait du sens dans ma vie. Je veux pas te perdre, je peux pas te perdre… » Ses yeux, malgré les larmes versées encore aujourd’hui, commencèrent doucement à se flouter. En lui, elle y voyait un rayon de soleil et sa bouffée d’air frais. Un soupire. « Je me sens stupide… » Avoua-t-elle regardant leurs mains entrelacées. Et encore, le mot stupide était faible. Tout semblait lui échappait des mains – alors qu’elle avait toujours aimé contrôler sa vie et son environnement. Même ses pensées lui échappaient. Ses mains glissèrent doucement de ses mains pour s’installer dans le cou de son fiancé. Depuis quand n’avaient-il pas été aussi proches ? Intimes ? Eux qui semblaient être si complémentaires sur ce sujet, maintenant ils n’étaient que distance. Un énorme gap. Tout ça…tout ça…Elle tenta de chasser  le visage de cet homme qui la torturait pour se concentrer sur Warren. Elle s’approcha légèrement de ses lèvres, le cœur lourd et serré. « Je suis désolée de te faire subir tout ça…. » Sa voix était fébrile, douce et murmure. Elle avait conscience de la plaie qu’elle était devenu, ce boulet qui s’accrocher autour de lui. Difficile de la supporter un peu plus. Alors, comme pour s’excuser, elle lui donna ce qu’elle n’avait pas oser lui donner depuis des jours : un baiser.

@warren windsor


without you
Now I'm running away my dear, from myself and the truth I fear. My heart is beating I can't see clear, how I'm wishing that you were here

avatar
Date d'inscription : : 02/03/2017
Messages : : 1494
Points : : 1255
Avatar : : Jesse Lee Soffer.
Autres comptes : : Zeppelin, Elena, Oswald & Shiloh.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : .sassenach (avatar) & BEYLIN (signature). J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis avocat dans un cabinet privé ainsi que prince du Royaume-Uni & de Galles. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes de préférence brune avec une visage de poupée et des yeux de biche et côté coeur je suis : récemment libéré de mes fiançailles forcées avec Freya. Bientôt officiellement fiancé à la belle Natalia.
. :
head above water
DID YOU EVER PICTURE LIFE LIKE THIS ? NO SHOOTING STAR TO GRANT YOUR WISH ? ARE YOU EVERYTHING YOU HOPED YOU'D BE OR CAUGHT SOMEWHERE IN BETWEEN ?
■□■□■□■□
hold you 'til the hurt is gone
YOU'RE NEVER GONNA BE ALONE FROM THIS MOMENT ON,  IF YOU EVER FEEL LIKE LETTING GO, I WON'T LET YOU FALL.

■□■□■□■□
ohana means family
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHIND OR FORGOTTEN.
■□■□■□■□
always and forever
I DON'T KNOW, IF YOU NEED SOMEONE TO BITCH TO, OR JUST TO BE- MY PERSON.
■□■□■□■□

Warren Windsor
m« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ✧ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.
() Jeu 11 Jan 2018 - 18:55

natalia & warren

❝ nobody can save me. ❞

La voir le fuir du regard le rendait malade. C’était la dernière chose qu’il voulait, la voir se retrancher derrière ses barrières, ne pas oser le regarder … avoir presque honte de ce qu’elle venait de proposer. Elle n’avait aucune raison de se sentir ainsi, aucune raison d’être honteuse. L’épouser, il ne rêvait que de ça, seulement il voulait faire ça correctement et non pas sur ce qui lui semblait être tout de même un coup de tête. Elle était perdue, détruite par un homme qu’il avait envie d’envoyer six pieds sous terre, mais ça n’excusait pas un mariage célébré à Vegas. En réalité, Warren se moquait de l’avis de sa propre famille, seulement Natalia avait bien plus à perdre que lui qui, de toute manière, allait devoir renoncer à ses titres pour s’unir avec la jeune femme. L’image qu’elle devait renvoyer à son pays rentrait également en ligne de compte, tant d’excuses qui l’empêchait d’accepter ce qu’elle voulait. « J’suis désolée… » L’Anglais pencha sa tête de côté pour réussir à capter le regard de la jeune femme. Malgré ses mots, il voulait lui faire comprendre qu’elle n’avait en rien besoin de s’excuser. Non seulement il était incapable de lui en vouloir, mais en plus de ça il pouvait parfaitement comprendre ce qui l’avait poussé à faire une telle proposition. « Je suis désolée. C’est juste…C’est juste que t’es la seule chose qui ait du sens dans ma vie. Je veux pas te perdre, je peux pas te perdre… Je me sens stupide… » Ses pouces caressèrent les mains de Natalia qu’il gardait dans les siennes. Un sourire timide mais rassurant apparu au coin de ses lèvres. Il finit par lâcher l’une de ses mains qu’il glissa sous le menton de la jeune femme pour la forcer à le regarder. « Tu n’es pas stupide. » Assura-t-il avec tendresse. « Il n’y a aucune raison que tu me perdes, princesse. Je suis là et je compte bien rester avec toi. » Qu’importe que certains soirs il fasse ce qu’il avait promis de ne plus jamais faire. Qu’importe que certains soirs il soit amené à boire beaucoup trop pour faire passer sa douleur, sa colère, sa haine envers presque le monde entier pour s’en être pris à une personne aussi tendre que sa petite amie. Il restait là, près d’elle. Le visage de Natalia se rapprochant du sien, Warren cessa immédiatement de respirer. Il avait arrêté de compter les jours depuis leur dernier baiser ou même toute preuve de véritable affection et la voir s’approcher ainsi de lui le surprenait. « Je suis désolée de te faire subir tout ça…. », « Nat … » Souffla-t-il avant qu’elle ne dépose ses lèvres sur celles du prince. Ce dernier ne parvint pas à réfléchir immédiatement. Surpris, perturbé par ce geste, il se recula instinctivement et regarda la jeune femme face à lui. Cette belle et jeune femme qui l’avait convaincu que la vie de couple n’était pas une prison. Cette jeune femme qu’il aimait et qui souffrait. Cette jeune femme qu’il désirait comme un fou. Ce fut là sa dernière pensée cohérente avant qu’il ne l’embrasse avec fouge, sa langue s’insinuant dans la bouche de Natalia tandis qu’une main glissa sous son haut, caressant sa peau chaude et douce.


i called to tell you
i love you
don't wanna waste another day
avatar
Date d'inscription : : 25/01/2017
Messages : : 756
Points : : 1209
Avatar : : Jenna-Louise Coleman
Autres comptes : : Arthur Windsor (Brett Dalton) / Norah Bishop (Sophie Turner) / Jay Fairfield (Chris Wood)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah).
Crédits : : ava : Lolitaes | sign : exotic J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 4 Mai. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en littérature (1e année Doctorat), assistante Responsable d'Edition dans le groupe Doubleday...ainsi que blogueuse à mes heures perdus, et princesse à plein temps. En dehors des cours je fais partie : du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les Gamma, où j'ai une chambre. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : amoureuse et promise à Warren.
. :


I can't uncry your tears
I can't rewind the time
I can't unsay what's said
In your crazy life
My love, my arms are open
__________________________________




__________________________________


Natalia B-Montaigu
y« COR UNUM ET ANIMA UNA »
solidarity gamma
En ligne



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : être heureuse
() Ven 12 Jan 2018 - 18:29


I wanna fall wide awake now
So tell me it’s alright
Tell me I’m forgiven
Tonight
If only I can save me now
I’m holding up a light
Chasing up the darkness inside
And I don’t wanna let you down
But only I can save me

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

nobody can save me now
feat. warlia
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

« Tu n’es pas stupide. » En quelque sorte, si. Tout semblait lui échappait complètement. Si elle avait eu certain coup dur dans sa vie, elle avait toujours trouvé des appuis pour sortir la tête de l’eau. Là, elle se noyait sans cesse. Elle avait perdu l’envie de se battre, et ça résumait tout. Alors ce soir, dans ces quelques mots que Warren lui avait confié, elle avait voulu s’y appuyer de tout son long. Sa bouée. Sa salvation. Avec ce refus – bien qu’honorable – ces idées noires reprenaient un peu plus du terrain au plus profond d’elle-même. « Il n’y a aucune raison que tu me perdes, princesse. Je suis là et je compte bien rester avec toi » Etait-il vraiment sincère ? Une infime partie d’elle venait à en douter. Elle connaissait sans doute assez pour savoir qu’il ne mentait pas, mais avec son…son viol, il n’avait jamais été aussi loin d’elle. Elle n’arrivait plus à deviner ses pensées ou ses envies. Elle n’arrivait plus à être aussi proche, à le désirer, à lui donner ce qu’il aimait tant. Peut-être qu’il suffisait de se retrouver ? D’un seul instant, d’un simple baiser pour le retrouver ? Ou peut-être encore plus ? Peut-être que ça résoudrait ce sentiment de distance qu’elle ressentait, que ça masquerait cette trahison qui ne la quittait plus. Peut-être qu’elle arriverait à accepter sa condition, ce que cet homme avait pu voler. Alors, lorsqu’elle posa ses lèvres sur les siennes ce n’est pas cette peur et ce goût amer qu’elle retrouva mais ce bien-être fulgurant. Cette complémentarité qu’ils avaient toujours eue, cet amour qu’elle éprouvait pour lui. Il se recula une seconde, presque choqué de ce qu’elle venait de faire. Elle eut l’impression qu’un membre venait de s’arracher une nouvelle fois à elle. « Warren…Embra-… » Elle n’eut pas le temps de continuer son ordre puisqu’il fonça droit vers elle, des étoiles plein les yeux, son baiser bien trop puissant. Se laissant emporté quelques secondes devant ces retrouvailles magiques, Natalia mêla sa langue à la sienne, ses mains devinrent plus vivaces de son corps. En réponse, celle de son Prince s’attaquèrent à son t-shirt et s’insinuèrent contre sa peau douce. Un frisson lui parcouru l’échine avant qu’elle ne se colle un peu plus, le poussant contre le canapé. En une seconde, ses jambes se calèrent pour s’asseoir à califourchon sur lui. Elle n’eut pas envie de s’arrêter. C’était presque vital. Urgent. Les poumons lui brulèrent face à ces baisers tumultueux qu’elle rencontrait, sans pause, tous deux brulant. Sa peau se dénuda un peu plus, et ce n’est que lorsqu’il passa son haut au-dessus de la tête qu’elle eut un flash. Un putain de mauvais flashback du regard de cet homme mauvais. Elle tenta de le combattre en cherchant de nouveau les lèvres de Warren, ses mains caressant avec fièvre son buste. Elles tentèrent sauvagement de se débarrasser de cette fichue chemise qu’il portait. Tout s’accélérait. Bien trop vite. Impuissante face à ces pensées qui s’entrechoquaient dans sa tête. Whiteman. Warren. Warren. Whiteman. Elle suffoquait. Repoussant Warren bien trop violemment, elle prit une grande inspiration. Elle était en sueur, son cœur en ébullition total. Ses yeux se remplirent une nouvelle fois de larmes alors qu’elle fût prise au piège par cette crise de panique. « Je peux pas… » Souffla-t-elle à son plus grand désespoir. Honteuse, déboussolé et sans doute en colère, elle récupéra son t-shirt, et se releva avant de partir pour la cuisine, en quête de fraîcheur. Une seule chose persistait dans sa tête. Whiteman.

@warren windsor


without you
Now I'm running away my dear, from myself and the truth I fear. My heart is beating I can't see clear, how I'm wishing that you were here

avatar
Date d'inscription : : 02/03/2017
Messages : : 1494
Points : : 1255
Avatar : : Jesse Lee Soffer.
Autres comptes : : Zeppelin, Elena, Oswald & Shiloh.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : .sassenach (avatar) & BEYLIN (signature). J'ai : 27 ans. et mon anniversaire est le : 01 mai. Je suis : anglais et mes origines sont : anglaises. En ce moment, je : suis avocat dans un cabinet privé ainsi que prince du Royaume-Uni & de Galles. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement sur West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les femmes de préférence brune avec une visage de poupée et des yeux de biche et côté coeur je suis : récemment libéré de mes fiançailles forcées avec Freya. Bientôt officiellement fiancé à la belle Natalia.
. :
head above water
DID YOU EVER PICTURE LIFE LIKE THIS ? NO SHOOTING STAR TO GRANT YOUR WISH ? ARE YOU EVERYTHING YOU HOPED YOU'D BE OR CAUGHT SOMEWHERE IN BETWEEN ?
■□■□■□■□
hold you 'til the hurt is gone
YOU'RE NEVER GONNA BE ALONE FROM THIS MOMENT ON,  IF YOU EVER FEEL LIKE LETTING GO, I WON'T LET YOU FALL.

■□■□■□■□
ohana means family
FAMILY MEANS NOBODY GETS LEFT BEHIND OR FORGOTTEN.
■□■□■□■□
always and forever
I DON'T KNOW, IF YOU NEED SOMEONE TO BITCH TO, OR JUST TO BE- MY PERSON.
■□■□■□■□

Warren Windsor
m« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : ✧ Parvenir à laisser ma trace dans le monde autrement qu'en étant le fils du prince Charles.
() Dim 14 Jan 2018 - 22:13

natalia & warren

❝ nobody can save me. ❞

« Warren…Embra-… » Elle n’eut pas besoin de terminer sa phrase, pas besoin de lui ordonner de l’embrasser. Poussé par son besoin de retrouver un semblant de normalité dans leur vie de couple, poussé par le désir qu’il éprouvait à chaque fois qu’il était près d’elle, Warren s’empara de ses lèvres presque brutalement. Il avait conscience d’être en manque, ça oui, mais pas à ce point. Il vivait à nouveau, parvenait à combler ce trou béant qui prenait plus en plus de place en lui depuis qu’elle avait subi ce traumatisme. Il était patient et jamais il ne lui viendrait à l’esprit de la forcer à quoi que ce soit, seulement c’était un homme … un homme qui avait toujours eu des besoins. La frustration commençait à se faire sentir et à la manière qu’il avait de l’embrasser, il ne pouvait plus le lui cacher. Ses mains étaient avides de redécouvrir ce corps qu’il connaissait déjà par cœur. Tout en lui s’embraser, de la même manière que la première fois où il avait pu goûter à sa peau, à son corps. C’était le même feu ardent qui brûlait en lui que cette fameuse fois à Londres ou, pire encore, que lors de leur première nuit au Spring Break. Son dos plaqué contre le dossier du canapé, Natalia sur ses genoux, il agrippa le bas de son tee-shirt qu’il fit passer par-dessus de sa tête prêt à embrasser le haut de sa poitrine lorsqu’il la sentit se crisper. Ses baisers, il n’arrivait pas à les retenir. Il en déposait dans son cou puis à nouveau sur ses lèvres jusqu’à ce qu’il sente ses larmes venir mouiller ses joues. « Je peux pas… » Qu’elle annonça dans un souffle. Quittant ses genoux, elle prit la fuite en direction de la cuisine et laissa Warren avec pour seule compagnie son excitation qui peinait à redescendre. Le souffle court, il passa une main sur son visage et la fit glisser jusque dans ses cheveux désormais en bataille. Son cœur battait encore fermement dans sa poitrine. Il haïssait vraiment cette situation, cet enfoiré … tout ça ! Tout commençait à rentrer dans l’ordre. Lui qui avait enfin réglé les choses, voilà que le couple se devait d’affronter une situation plus horrible encore. Se raclant la gorge, l’avocat quitta à son tour le canapé pour rejoindre Natalia dans la cuisine. Il laissa le plan de travail les séparer alors que son regard, lui, refusait de la quitter. « Ça va ? » Demanda-t-il tout en sachant que cette question était aussi maladroite qu’inutile. Finalement, il fit le tour du plan de travail, se planta devant la brune et une main passée sous son menton, il la força à lever la tête vers lui. « Ce n’est rien, princesse. » Tenta-t-il pour la rassurer. « Tu as besoin de temps et je peux attendre, je t’interdis de t’en vouloir pour ce qui vient de se passer, d’accord ? » Sa frustration n’était que passagère. Il ne voulait pas qu’elle se sente coupable pour une chose sur laquelle elle n’avait pas le moindre contrôle.
@Natalia B-Montaigu


i called to tell you
i love you
don't wanna waste another day
Contenu sponsorisé


(

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: