Flèche hautFlèche basi hate you, i love you, i hate that i want you (aleks)

Partagez | 
avatar
Date d'inscription : : 06/12/2017
Messages : : 37
Points : : 228
Avatar : : Nicola Peltz
Autres comptes : : Pepper la plus parfaite (G. Hadid), Lilo la catastrophe ambulante (J. Skriver) et Irina la bonasse (K. Bazan)
Pseudo internet / prénom : : Riverside ou Leo (Eleonore)
Crédits : : timeless. J'ai : 21 ans et mon anniversaire est le : 4 juillet. Née pendant le feu d'artifice, c'était pour remercier ma naissance et celle de ma sœur. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes du côté de mon père. En ce moment, je : suis étudiante en 4ème année de finance. Un jour je serai celle qui gérera ce domaine dans l'entreprise familiale. En dehors des cours je fais partie : du club de tennis, prête à faire de l'ombre à Novak. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un penthouse donnant sur l'océan à Venice Beach, avec Shiloh. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : une célibataire profitant sans modération des plaisirs charnels.
. :
- ☽ ☾ -
- ☽ ☾ -
- ☽ ☾ -

- ☽ ☾ -
24K MAGIC ; LUSH LIFE ; HAPPY
SUCKER FOR PAIN ; YOUNG GOD

Laïs Maestri
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :
() Dim 7 Jan 2018 - 22:00
Sans but précis, elle déambule dans la maison pleine, slalome entre les gens bourrés qui discutent trop fort, renverse parfois un peu d’alcool sur ceux qui dansent trop près d’elle et cognent dans son verre, cherche un endroit où se poser. Et elle râle dans le vide, parlant toute seule pendant qu’elle continue d’avancer dans les différentes pièces de la sororité. Elle râle parce que cette soirée c’est de la merde, qu’il n’y a personne d’intéressant, que la musique est nulle, qu’elle n’a pas assez bu, qu’elle n’a pas assez fumé, qu’elle a envie de rentrer chez elle. Elle a juste besoin de Shiloh pour ça, parce qu’elle est venue avec lui et qu’elle n’a pas envie de rentrer toute seule. Mais elle râle parce qu’il est introuvable, surement en train de sauter une meuf dans un coin. S’il pouvait se presser de jouir, ce serait sympa pour elle. Ses pieds finissent par la mener au bas de l’escalier, qu’elle monte sans trop réfléchir. Les deux premières chambres qu’elle ouvre sont occupées et, puisqu’aucun des couples n’a pris la peine de verrouiller la porte, ça n’a pas été trop difficile de savoir pour quoi. La troisième est vide alors elle entre et referme la porte derrière elle avant d’aller s’affaler au bout du lit, sans faire attention au verre qu’elle tient encore dans la main et qu’elle renverse presque entier sur les draps. Tant pis, ça leur fera juste une lessive en plus à faire. Après ça elle a perdu la notion du temps et a fini par s’endormir, l’ennui aura été plus fort qu’elle. Elle ne sait pas au bout de combien de minutes elle est tombée dans le sommeil, ni combien de minutes ça a duré d’ailleurs, mais elle aurait surement pu rester là encore un moment si elle n’avait pas été réveillée par du bruit à la porte de la chambre. Ses yeux s’ouvrent difficilement mais elle n’a aucun mal à reconnaître la personne qui se tient à quelques mètres d’elle, même malgré le peu de lumière. Aleks. Faut croire que le destin a décidé que ce serait vraiment une bonne grosse soirée de merde pour elle.



J'l'invite à danser
comme si j'savais l'faire
Elle prend ma main
elle prend ma vie entière
avatar
Date d'inscription : : 07/12/2017
Messages : : 391
Points : : 1208
Avatar : : diego barrueco.
Autres comptes : : eli, le sexy hollandais (f. lachowski) ; teo, le prof séduisant (a. gallagher) ; aaron, le bébé parfait (l. lerman) et lucca, le lieutenant relou (j. dornan).
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : potatoe. (ava) + macfly (signature). J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : 5 septembre. Je suis : serbe et mes origines sont : serbes du côté de mon père et américano-italiennes du côté de ma mère. En ce moment, je : suis étudiant en finance. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs charmes ravageurs et côté coeur je suis : un bon gros célibâtard, l'amour c'est surfait de toute façon.
. :
feelings don't go astray
took time to get you, took time to let you know. tried to forget you, you're unforgettable. 24 hours in a day i think about you more than 24 times, tryna not think about you but you've been on my mind.
k o z o v i c
if this night is not forever, at least we are together. i know i'm not alone. anywhere, whenever, apart, but still together. i know i'm not alone.
we'll be kings
we don't need no bankroll make us feel alive. we don't need no benzo to feel like we can ride. richer than solomen with you by my side. we don't need no jet plane feel like we can fly. we don't need no cold chain just to watch it shine. twenty four carat lies, we don't got the time.
memories :
 

Aleks Kovacevic
m« DECET IMPARATOREM STANTEM MORI »
ambitious epsilon
En ligne


() Mar 9 Jan 2018 - 23:21
J’avais oublié à quel point les soirées chez les Gamma sont pourris. La musique est nulle, l’ambiance n’est pas top. En fait, les seules choses de bien sont l’alcool et les filles. Notamment cette tri-pi qui m’attire bien et qui me glisse à l’oreille de la rejoindre à l’étage. Sourire amusé aux lèvres, je décide de la rejoindre. Troisième chambre après les escaliers, qu’elle m’a dit, alors je monte, buvant régulièrement des gorgées de mon verre. Il faut bien s’hydrater, j’écoute les conseils des médecins. Arrivé à l’étage, j’avance dans le couloir, regardant les portes. Une, deux… Enfin la troisième porte ! Bah dis donc, il était long ce trajet, elle a plutôt intérêt d’être bonne ! Saisissant la poignée de la porte, j’entre sans toquer et referme derrière moi. Au pire, je tombe sur un couple en pleine action. Rien de dérangeant, je suis même prêt à les rejoindre. Mais la pièce est silencieuse, bien trop. J’imagine dans un premier temps que la chambre est vide. La silhouette qui se trouve sur le lit déjoue alors ma première impression. Finalement, elle s’est peut-être endormi la fille, ce qui serait frustrant après l’Everest que j’ai gravis pour pouvoir la sauter. Encore une fois, je me trompe. Pas sur le fait que cette personne soit endormie, mais sur son identité. Ouais, parce que si je pensais trouver ma proie du soir ici, ce n’est pas le cas. Ce n’est pas elle. Par contre, cette personne, je la connais. Laïs. Je sais qu’elle aussi a capté que c’est moi puisqu’elle est à présent réveillée. Merde. « C’est pas la bonne chambre. » Que je lâche. Je devrais faire demi-tour, quitter cette chambre et faire celui qui ne l’a jamais revu, mais je ne le fais pas. Le fait est que j'ai remarqué son état et, donc surtout, qu'elle pourrait être à la merci de n’importe quel type. Ça m'empêche de sortir. C'est Laïs, putain. Comment je pourrais la laisser seule dans un tel état ? Alors, je m’approche un peu plus du lit, mais pas trop. Elle serait capable de me sauter dessus, et pas pour de bonnes choses, je pense. « T’es sûr que ça va ? » Je me montre gentil, pourtant je sais qu’à la moindre réflexion, l’un comme l’autre, on partira au quart de tour. On a toujours été comme ça, elle et moi.


i'm never gonna let you close to me even though you mean the most to me 'cause every time i open up, it hurts. i'm never gonna get too close to you even when i mean the most to you in case you go and leave me in the dirt.

protecting
my soul

♡ ♡ ♡
avatar
Date d'inscription : : 06/12/2017
Messages : : 37
Points : : 228
Avatar : : Nicola Peltz
Autres comptes : : Pepper la plus parfaite (G. Hadid), Lilo la catastrophe ambulante (J. Skriver) et Irina la bonasse (K. Bazan)
Pseudo internet / prénom : : Riverside ou Leo (Eleonore)
Crédits : : timeless. J'ai : 21 ans et mon anniversaire est le : 4 juillet. Née pendant le feu d'artifice, c'était pour remercier ma naissance et celle de ma sœur. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes du côté de mon père. En ce moment, je : suis étudiante en 4ème année de finance. Un jour je serai celle qui gérera ce domaine dans l'entreprise familiale. En dehors des cours je fais partie : du club de tennis, prête à faire de l'ombre à Novak. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un penthouse donnant sur l'océan à Venice Beach, avec Shiloh. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : une célibataire profitant sans modération des plaisirs charnels.
. :
- ☽ ☾ -
- ☽ ☾ -
- ☽ ☾ -

- ☽ ☾ -
24K MAGIC ; LUSH LIFE ; HAPPY
SUCKER FOR PAIN ; YOUNG GOD

Laïs Maestri
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :
() Ven 12 Jan 2018 - 21:27
Il s’est arrêté devant la porte après l’avoir refermée, elle n’est pas la personne qu’il s’attendait à trouver en entrant là et il le confirme quelques secondes plus tard. « C’est pas la bonne chambre. » Des années qu’elle n’avait pas entendue sa voix à quelques mètres à peine d'elle et la première chose qu’elle entend sortir de sa bouche c’est cette phrase. C’est sûr que s’il a envie de tromper sa meuf, sa "meilleure amie" peut-être d’ailleurs s'il est toujours avec elle, avec la première fille excitante qu’il a croisé en bas, il est pas arrivé au bon endroit. Connard. Elle soupire avant de serrer les dents et de refermer les yeux. L’ignorer, c’est ce qu’il faut qu’elle fasse, faire comme s’il n’était personne pour elle et le laisser partir sans dire un mot. Sauf qu’il n’a pas l’air d’être décidé à sortir de la chambre, elle entend même ses pas qui s’approchent un peu plus du lit. « T’es sûr que ça va ? » Ses yeux s’ouvrent de nouveau et elle lui lance le regard le plus noir qu’il lui est possible de faire. Il lui pose une question banale, il est même sympa en fait, et pourtant elle tout ce qu’elle entend c’est du foutage de gueule. Elle aime pas être seule avec lui dans cette pièce, quelques secondes et c’est déjà beaucoup trop électrique pour elle. Ça l’énerve. En fait, rien qu’être en sa présence suffit à la mettre sur les nerfs. Alors c’est plus fort qu’elle, instinctif, en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire elle se retrouve debout devant lui et laisse partir son poing. Elle frappe sans forcément viser un endroit particulier de son visage. Elle se fout complètement de lui péter le nez, de lui blesser la mâchoire, de lui ouvrir l’arcade, la pommette ou n’importe quoi d’autre. Le coup part sans qu’elle retienne sa force, elle veut juste qu’il ait mal. « Aaah… » Puis elle secoue légèrement la main, faisant bouger ses doigts et posant son autre main sur ses articulations. Elle aussi elle a mal, mais c’est rien à côté du soulagement qu’elle ressent d’avoir laissé ressortir sa colère. « Maintenant ça va ouais. » Elle aurait juste voulu que cette sensation dure plus de trois secondes. Elle l’avait imaginé beaucoup de fois le jour où elle pourrait le revoir pour le frapper et chaque fois ça lui enlevait enfin ce poids qui l’empêchait de passer à autre chose. Mais c’est finalement loin d’être le cas, ça n’a rien changé du tout à ce qu’elle ressent. « Tu peux aller baiser et me laisser dormir c’est bon. »



J'l'invite à danser
comme si j'savais l'faire
Elle prend ma main
elle prend ma vie entière
avatar
Date d'inscription : : 07/12/2017
Messages : : 391
Points : : 1208
Avatar : : diego barrueco.
Autres comptes : : eli, le sexy hollandais (f. lachowski) ; teo, le prof séduisant (a. gallagher) ; aaron, le bébé parfait (l. lerman) et lucca, le lieutenant relou (j. dornan).
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : potatoe. (ava) + macfly (signature). J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : 5 septembre. Je suis : serbe et mes origines sont : serbes du côté de mon père et américano-italiennes du côté de ma mère. En ce moment, je : suis étudiant en finance. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs charmes ravageurs et côté coeur je suis : un bon gros célibâtard, l'amour c'est surfait de toute façon.
. :
feelings don't go astray
took time to get you, took time to let you know. tried to forget you, you're unforgettable. 24 hours in a day i think about you more than 24 times, tryna not think about you but you've been on my mind.
k o z o v i c
if this night is not forever, at least we are together. i know i'm not alone. anywhere, whenever, apart, but still together. i know i'm not alone.
we'll be kings
we don't need no bankroll make us feel alive. we don't need no benzo to feel like we can ride. richer than solomen with you by my side. we don't need no jet plane feel like we can fly. we don't need no cold chain just to watch it shine. twenty four carat lies, we don't got the time.
memories :
 

Aleks Kovacevic
m« DECET IMPARATOREM STANTEM MORI »
ambitious epsilon
En ligne


() Jeu 18 Jan 2018 - 19:35
J’aurai dû quitter cette chambre à peine après avoir mis un pied à l’intérieur. C’est ce que j’aurai dû faire, ouais. Mais non, comme un con, je suis resté, inquiet de savoir si elle allait bien. Elle avait beau m’avoir brisé le cœur il y a quatre ans, elle reste la seule femme que j’ai aimé et pour qui j’aurai pu tout donner. C’est plus fort que moi, je ne peux pas la laisser seule ici. Elle se lève du lit, très vite, trop vite pour que je puisse réagir et empêcher ce qu’elle a l’intention de faire. Voilà que son poing rencontre ma pommette. Je ne sais pas trop si c’est ce qu’elle visait ou pas, dans tous les cas, la douleur est vive. « Aaah… » Tandis que je place une main sur l’endroit endolori, je la vois grimacer à cause de la souffrance. Elle s’est fait mal aussi, cette idiote. Pourtant, elle parvient à me balancer : « Maintenant ça va ouais. » Ouais, c’est ça. Je peste, marmonne des jurons entre mes dents. « T’es complètement malade Laîs ! Qu’est-ce qui tourne pas rond chez toi ? » Que je lui demande, portant mon verre contre le haut de ma joue pour calmer la douleur qui me lance avec du froid. Sérieusement, pourquoi elle vient de me cogner ? C’est elle qui m’a quitté à ce que je sache, c’est elle qui est en tort dans cette histoire, pas moi. « Tu peux aller baiser et me laisser dormir c’est bon. » Je soupire et bois une gorgée de mon verre, qui repart ensuite se loger sur ma pommette. Est-ce que je veux baiser ? Ouais, assurément. Est-ce que j’ai envie de la faire chier ? Totalement ! Je ne mets pas deux secondes avant de décider de ce que je vais faire. « Et si j’ai envie de rester, tu vas faire quoi hein ? Me frapper à nouveau ? Vas-y, on sait bien tous les deux que c’est toi qui auras le plus mal. » Tout en parlant, je me suis rapproché d’elle sans trop en avoir conscience, mais maintenant que je le réalise, hors de question de reculer. Ça serait lui laisser bien trop de pouvoir, lui faire croire qu’elle me fait peur. Alors je la toise du regard, mes yeux dans les siens, la défiant d’agir, de me cogner à nouveau, de se défouler. Sûrement que ça apaisera la tension électrique que je ressens entre nous deux, cette tension qui me donne tout autant envie de la foutre plus bas que terre que de la baiser, encore une fois. Parce qu’elle est belle Laïs, envoûtante, encore plus qu’avant et j’ai beau éprouver de la haine à son égard, le désir, la passion, l’envie… Tout ça est aussi présent. Et ça me dégoûte de moi-même, je me déteste de ressentir tout ça pour elle alors qu'elle ne mérite que mon mépris.


i'm never gonna let you close to me even though you mean the most to me 'cause every time i open up, it hurts. i'm never gonna get too close to you even when i mean the most to you in case you go and leave me in the dirt.

protecting
my soul

♡ ♡ ♡
avatar
Date d'inscription : : 06/12/2017
Messages : : 37
Points : : 228
Avatar : : Nicola Peltz
Autres comptes : : Pepper la plus parfaite (G. Hadid), Lilo la catastrophe ambulante (J. Skriver) et Irina la bonasse (K. Bazan)
Pseudo internet / prénom : : Riverside ou Leo (Eleonore)
Crédits : : timeless. J'ai : 21 ans et mon anniversaire est le : 4 juillet. Née pendant le feu d'artifice, c'était pour remercier ma naissance et celle de ma sœur. Je suis : américaine et mes origines sont : italiennes du côté de mon père. En ce moment, je : suis étudiante en 4ème année de finance. Un jour je serai celle qui gérera ce domaine dans l'entreprise familiale. En dehors des cours je fais partie : du club de tennis, prête à faire de l'ombre à Novak. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un penthouse donnant sur l'océan à Venice Beach, avec Shiloh. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : une célibataire profitant sans modération des plaisirs charnels.
. :
- ☽ ☾ -
- ☽ ☾ -
- ☽ ☾ -

- ☽ ☾ -
24K MAGIC ; LUSH LIFE ; HAPPY
SUCKER FOR PAIN ; YOUNG GOD

Laïs Maestri
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :
() Dim 11 Fév 2018 - 21:31
Sa main lui fait mal, elle ne peut pas le nier, mais ce n’est rien comparé au plaisir que ça lui a procuré de le frapper. Même si ça n’a été que de courte durée. Et tant qu’il souffre lui aussi, elle peut faire abstraction de sa propre douleur. C’est tout ce qu’elle veut, qu’il souffre à cause d’elle comme elle a pu souffrir à cause de lui. Sauf que ce genre de douleur n’a absolument rien à voir avec ce qu’elle a ressenti cette fois où elle l’avait appelé et était tombée sur sa meilleure amie quelques années plus tôt. Et que ça ne réussit pas à satisfaire sa rancœur. « T’es complètement malade Laîs ! Qu’est-ce qui tourne pas rond chez toi ? » Elle le voit coller son verre contre sa pommette et elle a envie de l’envoyer valser ce verre. Elle serre les dents pour s’empêcher d’y donner un coup et de tremper la moquette de la chambre. Elle a déjà renversé le sien sur les draps mais au moins ce sera plus facile à laver. « Tout tourne très rond chez moi. » Sauf quand il s’agit de lui, là tout part en vrille et ce n’est pas très difficile à remarquer. Alors elle voudrait qu’il s’en aille et c’est ce qu’elle lui dit, qu’il peut partir. Après ce qu’elle vient de faire elle s’attend à ce qu’il se retourne, se dirige vers la porte et sorte enfin de cette pièce. C’est ce qu’elle veut en tout cas mais il reste là, à soupirer et à boire une gorgée de son verre avant de le reposer sur sa peau. Ça la met encore plus en rogne de le voir agir aussi nonchalamment. Pourquoi est-ce qu’il fait ça ? Pourquoi est-ce qu’il la torture comme ça ? « Et si j’ai envie de rester, tu vas faire quoi hein ? Me frapper à nouveau ? Vas-y, on sait bien tous les deux que c’est toi qui auras le plus mal. » Plus il parle, plus il s’approche et plus elle est obligée de lever les yeux pour pouvoir regarder les siens. Elle ne sait pas s’il la cherche, s’il essaie de la pousser encore plus que ses paroles ne le font déjà, mais il se trompe s’il croit qu’elle n’oserait pas lancer son poing une deuxième fois. La seule chose qui la retient c’est que cette fois il s’y attendrait et qu’il aurait tout le temps de stopper son geste. Il se trompe aussi s’il pense qu’elle sera la première à faire un pas en arrière. Elle verrait ça comme un aveu de faiblesse, elle ne veut pas se montrer faible face à lui. Sa fierté et sa colère la poussent à le défier. Colère qui fait aussi battre son cœur un peu plus vite au fur et à mesure qu’il avance, du moins c’est ce dont elle essaie de se persuader. « Me tente pas Aleks, me donne pas encore plus envie que je l’ai déjà. Je me fous complètement que ça me fasse mal. » Elle le pense vraiment, ça ne la dérange pas de se blesser et vu les éclairs qui traversent ses yeux il n’y a pas de quoi en douter.



J'l'invite à danser
comme si j'savais l'faire
Elle prend ma main
elle prend ma vie entière
avatar
Date d'inscription : : 07/12/2017
Messages : : 391
Points : : 1208
Avatar : : diego barrueco.
Autres comptes : : eli, le sexy hollandais (f. lachowski) ; teo, le prof séduisant (a. gallagher) ; aaron, le bébé parfait (l. lerman) et lucca, le lieutenant relou (j. dornan).
Pseudo internet / prénom : : potatoe (al).
Crédits : : potatoe. (ava) + macfly (signature). J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : 5 septembre. Je suis : serbe et mes origines sont : serbes du côté de mon père et américano-italiennes du côté de ma mère. En ce moment, je : suis étudiant en finance. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs charmes ravageurs et côté coeur je suis : un bon gros célibâtard, l'amour c'est surfait de toute façon.
. :
feelings don't go astray
took time to get you, took time to let you know. tried to forget you, you're unforgettable. 24 hours in a day i think about you more than 24 times, tryna not think about you but you've been on my mind.
k o z o v i c
if this night is not forever, at least we are together. i know i'm not alone. anywhere, whenever, apart, but still together. i know i'm not alone.
we'll be kings
we don't need no bankroll make us feel alive. we don't need no benzo to feel like we can ride. richer than solomen with you by my side. we don't need no jet plane feel like we can fly. we don't need no cold chain just to watch it shine. twenty four carat lies, we don't got the time.
memories :
 

Aleks Kovacevic
m« DECET IMPARATOREM STANTEM MORI »
ambitious epsilon
En ligne


() Lun 12 Fév 2018 - 19:12
La pommette endolorie, je la regarde avec un air d’incompréhension. Je ne comprends pas pourquoi elle vient de me frapper. C’est elle qui a tout foutu en l’air et c’est moi qui me prends les coups. Il n’y aucune logique là dedans. Malheureusement pour elle, elle s’est fait mal à la main et, au fond, ça me fait plaisir. Elle ne mérite que ça après tout le mal qu’elle m’a fait. « Tout tourne très rond chez moi. » J’ai envie de rire lorsque je l’entends me dire ça. Bien sûr, comme si elle allait me dire le contraire. Pourtant, quand c’est le cas, on ne cogne pas quelqu’un comme ça, sans raison. Du moins, je ne vois pas de raisons légitimes pour qu’elle m’envoie son poing à la gueule. « J’en ai pas vraiment l’impression là, tu vois. » Dis-je en appuyant un peu plus le verre sur ma pommette, tentant d’anesthésier la douleur. Elle me dit de partir, mais moi, je n’en ai pas envie. Traiter moi de maso si vous voulez, mais la provoquer me plaît encore plus que la voir souffrir. J’ai comme une envie de la torturer, parce que c’est ce qu’elle a fait avec moi il y a quatre ans, à ne pas répondre à mes appels ou messages. Alors, je bois tranquillement mon verre, le repose sur ma joue pour avancer vers elle, l’incitant à me frapper à nouveau si elle le voulait. Laïs, elle ne se démonte pas et me fait face. Elle a toujours été comme ça, à affronter les choses en face sans prendre la poudre d’escampette. « Me tente pas Aleks, me donne pas encore plus envie que je l’ai déjà. Je me fous complètement que ça me fasse mal. » Je m’arrête à quelques centimètres d’elle, mon regard fixant le sien. « Te donner envie de quoi, Laïs ? » Que je lui demande, faisant clairement des sous-entendus. Tous les moyens sont bons pour lui faire du mal et si, pour ça, je dois l’appâter avec cette bonne connexion physique qu’on a toujours eue, ouais, je le fais. Sans aucun scrupule. Ou presque, si j’oublie mon cœur qui se serre à l’idée de la faire souffrir. Mais cet organe-là, je peux l’oublier. J’ai réussi à le faire pendant quatre ans. Je finis mon verre, puis le dépose sur la table à côté de nous et lève les mains, déclarant : « Vas-y, frappe, fait ce que tu veux, fait moi mal. Tu l’as déjà fait, ça changera rien. » Et je ne parle pas de son coup-de-poing de ce soir, non. Je parle de la douleur intérieure qu’elle m’a causé il y a quelques années, celle au cœur, celle qui ne guérira jamais.


i'm never gonna let you close to me even though you mean the most to me 'cause every time i open up, it hurts. i'm never gonna get too close to you even when i mean the most to you in case you go and leave me in the dirt.

protecting
my soul

♡ ♡ ♡
Contenu sponsorisé


(

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: