Flèche hautFlèche basrésiste (hendiana)

Partagez | 
avatar
Date d'inscription : : 09/12/2015
Messages : : 6460
Points : : 124
Avatar : : Shay Mitchell.
Autres comptes : : Adèle d'Harcourt (Margot Robbie).
Pseudo internet / prénom : : Estelle.
Crédits : : lempika (avatar). J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 10 avril, n'oubliez pas de m'organiser une fête surprise. Je suis : américaine et fière de l'être et mes origines sont : américaines. En ce moment, je : suis fraîchement diplômée d'un bachelor en communication (major) & industrie de la musique (minor). Je travaille comme barmaid dans le pub O'Haras, histoire de pouvoir mettre de l'essence dans ma Mini en attendant de me trouver un job de manager d'artistes. Si jamais vous me cherchez, j'habite : en colocation avec Pepper dans un appartement à Westwood. Ce qui m'attire ce sont : les hommes, mais pas les moches et côté coeur je suis : en couple avec Cael, après avoir finalement réussi à lui pardonner (soyez pas deg les rageux).
. :

LET'S HAVE A BLAST

and remember this moment
for the rest of our lives
qu'est-ce que j'irais faire au paradis quand tu t'endors près de moi ?
✭ ✰ ✭

i'll be with you from dusk till dawn. ☽


no one on the corner has swag like us.


let's show them we are better (than you).
INDIAELSAMIANAINDEAN ∞ JAMIANA ∞ ROBIANA ∞ PEPPANA ∞ HENDIANALEXIANAACTION/VERITE


Indiana Haggerty
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : mourir de vieillesse
() Jeu 11 Jan 2018 - 0:08

Cela ne fait même pas une heure que j’ai débuté mon service au pub mais je suis déjà fatiguée et pressée de rentrer chez moi. Je déteste mes horaires du mardi, où je commence trop tard pour faire la mise en place et trop tôt pour être occupée avec le rush qui ne me fait pas voir le temps passer. Il est évident qu’en plein après-midi d’un jour de semaine, je ne peux guère espérer autre chose, surtout dans un bar majoritairement fréquenté par des étudiants comme le O’Haras. Les lieux sont littéralement déserts, il n’y a que Dean qui est en train de nettoyer la salle et moi accoudée au comptoir en train de m’ennuyer comme un rat mort, à tel point que j’en viens à traîner sur les réseaux sociaux. L’esprit occupé à liker quelques photos de mannequins sur Instagram, je tressaille en entendant la porte du pub s’ouvrir et range rapidement mon téléphone dans la poche arrière de mon jean pour accueillir le type qui vient d’arriver. « Bonjour, que puis-je vous servir ? » demandé-je dans un sourire poli. C’est sans aucun doute la première fois que je vois cet homme, qui n’est de toute évidence pas un professeur ou un membre de l’administration de l’université, et encore moins un étudiant. Son allure a quelque chose de singulière et il dégage un fort charisme qui fait que je me serais certainement souvenue de lui si je l’avais déjà croisé. Je m’en assure tout en préparant sa commande. « C’est la première fois que vous venez ici, je me trompe ? » Je lui jette un coup d’œil curieux, plutôt contente d’avoir enfin un minimum de distraction. Il n’est pas le client type du bar alors les raisons de sa venue m’intéressent et ce sera toujours mieux que de compter les minutes jusqu'à la sortie des cours.


@Hendron Devine


when it comes to you there's
no crime, let's take both of
our souls and intertwine


merciiii:
 
avatar
Date d'inscription : : 03/01/2018
Messages : : 251
Points : : 72
Avatar : : Jeffrey Dean Morgan
Pseudo internet / prénom : : Galw1n
Crédits : : Ilyria/Exordium J'ai : 49 ans et mon anniversaire est le : 19 septembre. Je suis : Australien et mes origines sont : Australiennes. En ce moment, je : suis ancien chanteur de country. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison mitoyenne sur la rue Figueroa. Ce qui m'attire ce sont : les (très jeunes) femmes, et côté coeur je suis : divorcé.
. :

♪ Let's begin, starting from the end
Work back to the middle
Figure out this riddle
So alone
Sitting here together
How the hell we get here?
How 'bout we start over?
How 'bout we start over?

How we get so broken baby?
When did we check out?
I want to say I love you
But I can't seem to get it out

Hendron Devine
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Retrouver le succès, épouser Joan, obtenir le pardon de ma famille.
() Jeu 11 Jan 2018 - 19:10
ft. Indiana Haggerty
O'Haras Pub, the afternoon...
RÉSISTE
Je sais pas si tu le fais exprès ou quoi, mais là où tu vas, c’est là où tu ne devrais pas être.  Regarde autour de toi, dans les rues, dans les magasins : la moyenne d’âge est bien au-dessous de la trentaine. Ouf, si regarde, là une vieille femme avec son chien qui promène son mari, ou l’inverse, je sais plus. J’ai pas trop fait exprès de venir ici, je visite, je regarde, je cherche. Ça fait deux ans que je suis là, dans cette ville trop grande et je commence à peine à la découvrir réellement. Ça me gêne pas de me perdre dans le quartier des étudiants, ça veut dire qu’il peut aussi y avoir des étudiantes ! Espèce de porc. Dis-donc, c’est qu’il commence à faire soif par ici. O’haras c’est un joli nom pour un pub et ça fera l’affaire pour me ressourcer en bevvies
Alors y’a pas foule, j’hésite à faire demi-tour. Pourquoi ? Ne fait pas genre que t’es venu pour sociabiliser, t’es juste venu pour picoler. Et puis zut, maintenant que je suis là, je suis là. À peine suis-je arrivé au comptoir que la -très- jeune barmaid me demande ce que je veux, alors que même moi, je sais pas du tout quoi prendre. Elle doit bien rigoler tiens, elle doit passer son temps à servir des jeunes blaireaux (étudiants oui, je confonds), à leur demander leur ID card pour savoir s’ils ont bien 21 ans, et voilà qu’elle se retrouve à servir un vieux type avec sa barbe blanche naissante. « Hmm, une Bud s’il vous plait, bien fraiche si vous avez, miss ». J’enlève mes lunettes de soleil et là je prends un peu de temps pour la regarder. Elle est ravissante, elle a un côté exotique qui m’intrigue et me plait beaucoup, je sais pas ce que ça peut être comme mélange mais les parents ont fait du très beau travail. Elle n’a l’air ni totalement heureuse, ni totalement triste, son sourire est commercial, mais je lui en veux pas. Aurait-elle envie d’être ailleurs ? La demoiselle et la bière arrivent assez vite, la bière avec ses bulles, la barmaid avec ses questions, chacun son truc. Avec sa question, je vois bien qu’elle a repéré que j’étais un étranger dans le coin. Je suis pas sûr que ce soit quelque chose qu’elle demande à tous les clients cependant. Je sais pas encore si j’attire de la curiosité ou de la méfiance, j’ai l’impression que sa question se traduit comme ça : « qu’est-ce que vous foutez-là ? » et je me perds dans mes pensées. Je laisse passer deux – trois gorgées et finis par répondre. « Nan, vous avez vu juste, dis-je nonchalamment. Peut-être ma dernière fois aussi. J’ai comme l’impression que je corresponds pas à la clientèle habituelle. » Pas facile de trouver un lieu de perdition adéquat. On verra pour plus tard, si je reste ou si je pars, pour l’instant, je savoure ma bière anonymement en compagnie d’une sympathique serveuse qui a toujours un peu de mal à sourire. « Et vous ? Qu’est-ce qu’un endroit comme vous fait dans une fille pareille ? » dis-je pour tenter de lui décrocher un sourire.

@Indiana Haggerty
avatar
Date d'inscription : : 09/12/2015
Messages : : 6460
Points : : 124
Avatar : : Shay Mitchell.
Autres comptes : : Adèle d'Harcourt (Margot Robbie).
Pseudo internet / prénom : : Estelle.
Crédits : : lempika (avatar). J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 10 avril, n'oubliez pas de m'organiser une fête surprise. Je suis : américaine et fière de l'être et mes origines sont : américaines. En ce moment, je : suis fraîchement diplômée d'un bachelor en communication (major) & industrie de la musique (minor). Je travaille comme barmaid dans le pub O'Haras, histoire de pouvoir mettre de l'essence dans ma Mini en attendant de me trouver un job de manager d'artistes. Si jamais vous me cherchez, j'habite : en colocation avec Pepper dans un appartement à Westwood. Ce qui m'attire ce sont : les hommes, mais pas les moches et côté coeur je suis : en couple avec Cael, après avoir finalement réussi à lui pardonner (soyez pas deg les rageux).
. :

LET'S HAVE A BLAST

and remember this moment
for the rest of our lives
qu'est-ce que j'irais faire au paradis quand tu t'endors près de moi ?
✭ ✰ ✭

i'll be with you from dusk till dawn. ☽


no one on the corner has swag like us.


let's show them we are better (than you).
INDIAELSAMIANAINDEAN ∞ JAMIANA ∞ ROBIANA ∞ PEPPANA ∞ HENDIANALEXIANAACTION/VERITE


Indiana Haggerty
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : mourir de vieillesse
() Lun 5 Fév 2018 - 17:15

Parfois quand on s’ennuie pendant le service, parce qu’il n’y a pas assez de monde pour nous tenir occupés et qu’on a déjà fini de se raconter tous les potins du moment, il nous arrive de nous inventer des jeux avec Jack, Dean et les autres. L’un d’entre eux et sans aucun doute un de mes préférés, c’est d’essayer de deviner des choses sur les clients rien qu’en échangeant quelques phrases, en fonction de ce qu’ils commandent ou bien de la fréquence de leurs venues au pub. Parfois même il nous arrive de parier quelques dollars entre nous, discrètement, sur les différentes hypothèses qu’on peut formuler. Je suis plutôt douée à ce petit jeu, avec le temps j’ai pris de l’expérience et je suis devenue une bonne lectrice. Mais il faut dire que 90% du temps, la clientèle est constituée d’étudiants, ce qui ne pose pas un grand challenge, ou bien des mêmes habitués un peu trop portés sur la boisson et que l’on vient à connaître par la force des choses. Cependant, l’homme qui vient d’entrer semble appartenir aux 10% restants et a priori dans la catégorie des plus mystérieux et difficiles à déchiffrer. Ceux dont on devine au premier coup d’œil qu’ils ont vécu et que cela n’a pas forcement été un long fleuve tranquille. « Hmm, une Bud s’il vous plait, bien fraiche si vous avez, miss » Sa commande ne m’apporte guère d’indices, à part qu’il aime la bonne bière. Je le sers rapidement avec une nouvelle question en prime avant de remarquer qu’il m’observe à son tour. Le silence s’installe un petit moment, suffisamment longtemps pour que je me demande s’il compte me répondre ou pas. Peut-être fait-il partie de ceux qui refusent toute discussion et veulent simplement savourer leur verre tranquillement, seuls. « Nan, vous avez vu juste. Peut-être ma dernière fois aussi. J’ai comme l’impression que je corresponds pas à la clientèle habituelle. » finit-il enfin par dire. Lui aussi a vu juste, pas besoin d’être Sherlock Holmes pour le deviner. Je m’empresse néanmoins de le rassurer sur ce point. « Effectivement, mais vous êtes dans un bar situé juste en face du plus gros campus universitaire de tout l’Etat… Mais c’est très bien, au contraire, cela vous rend un peu unique et vous pouvez revenir quand vous voulez. » que j’ajoute en toute sincérité, un peu déstabilisée par le personnage en face de moi. Un nouveau silence se fait entendre au cours duquel tu finis par détourner le regard pour le laisser déguster sa bière. « Et vous ? Qu’est-ce qu’un endroit comme vous fait dans une fille pareille ? » demande-t-il alors. Tu lâches un petit rire devant sa question incongrue, incertaine qu’il ait fait exprès d’inverser les mots. Cela a au moins le don de te dérider un peu. « Et bien je sers des bières aux inconnus en attendant de trouver le job de mes rêves. Je viens de finir mes études en communication et industrie de la musique à UCLA et je cherche la superstar de demain pour devenir son manager. Genre découvrir le futur Ed Sheeran ou la prochaine Taylor Swift voyez ? » Le choix de ces références musicales n’est probablement pas le plus judicieux ici, je doute que ce monsieur soit du genre chanter Shake It Off dans sa voiture. « Si vous avez des tuyaux à me proposer, je suis toute ouïe. » Malgré mon dépit d’être toujours en quête d’une perle artistique, ma bonne humeur traditionnelle finit par pointer le bout de son nez en fin de compte.


HJ:
 


when it comes to you there's
no crime, let's take both of
our souls and intertwine


merciiii:
 
avatar
Date d'inscription : : 03/01/2018
Messages : : 251
Points : : 72
Avatar : : Jeffrey Dean Morgan
Pseudo internet / prénom : : Galw1n
Crédits : : Ilyria/Exordium J'ai : 49 ans et mon anniversaire est le : 19 septembre. Je suis : Australien et mes origines sont : Australiennes. En ce moment, je : suis ancien chanteur de country. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison mitoyenne sur la rue Figueroa. Ce qui m'attire ce sont : les (très jeunes) femmes, et côté coeur je suis : divorcé.
. :

♪ Let's begin, starting from the end
Work back to the middle
Figure out this riddle
So alone
Sitting here together
How the hell we get here?
How 'bout we start over?
How 'bout we start over?

How we get so broken baby?
When did we check out?
I want to say I love you
But I can't seem to get it out

Hendron Devine
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Retrouver le succès, épouser Joan, obtenir le pardon de ma famille.
() Mar 6 Fév 2018 - 17:10
ft. Indiana Haggerty
O'Haras Pub, the afternoon...
RÉSISTE

La Budweiser… J’aime toujours pas. Mais c’est celle que je déteste le moins, alors on fait avec. Les autres, mes petites copines,  bon dieu, comme elles me manquent ! Où es-tu Victoria Bitter ? Où sont mes Coopers, mes Tooheys ? Il y a bien cette épicerie qui en importe, mais god damn, le prix, ça va pas la tête ? Je n’ai pas d’autres choix que de faire plus ample connaissance avec la Bud, peut-être que je finirai par l’apprécier. Deux gorgées, elle me parle de l’endroit. Oui ben, tout s’explique hein, c’est le bar des étudiants parce que leur temple est situé juste à côté, comme c’est pratique. Elle conclue en disant que je suis unique et j’avale une gorgée de travers, ça devait être la  cinquième, j’ai pas compté. Au début je pensais qu’elle disait ça pour que je revienne, une technique comme une autre pour fidéliser la clientèle, mais peut-être bien que c’était sincère. Ouais j’suis unique, je suis un désastre comme t’en as jamais vu auparavant miss mais ça tu le sais pas encore, d’ailleurs ça me confirme dans l’idée que tu ne sais rien de moi. Et c’est pas plus mal comme ça. Coup d’œil rapide vers la fenêtre, pas de paparazzi : le monde entier a oublié Hendron Devine. Cool.

10ème gorgée, elle sourit à ma pick-up line parodiée. Ouah, ça fait un paquet d’informations tout d’un coup. Elle raconte tout ça à tous les clients à chaque fois ? J’ai son CV en face des yeux et je le décortique petit à petit. Elle a fini ses études et se retrouve sans job : ça vaut le coup les études hein. Je ne sais pas combien elle a casqué et combien de temps elle a passé dans ce truc pour arriver à servir des bières à un vieux con qui se permet de critiquer une gamine qui tente des trucs elle au moins ! Je rêve ou je viens de me mettre une claque invisible à moi-même ? C’est l’effet que ça me fait. Putain, j’ai choisir le bar qui contient une gamine qui me rappelle mon passé, j’aurais dû continuer ma route et choisir le prochain bar. Je lui dis tout de suite que ce qu’elle veut faire est difficile ? Je lui dis qu’elle risque de travailler avec des connards comme moi qui vont lui rendre la vie dure ? Je dis rien, j’ai déjà brisé la vie de plusieurs personnes, je me vois mal réduire à néant les rêves et les espoirs de cette gentille barmaid. Alors je me contente de sourire et d’acquiescer quand elle me parle de trouver la superstar de demain. C’est con, je suis la superstar d’hier.

Elle là, elle veut des tuyaux. Wait, what ? Elle sait qui je suis ou pas ? Ou alors elle me prend pour un vieux sage. Je suis perdu. 16ème gorgée, je pose le verre un peu trop violemment. Je soupire longuement en me frottant l’arête du nez. Je pose mon coude sur le comptoir, soutient ma tête de con avec ma main gauche et regarde juste à droite de la barmaid comme si je ne voulais pas croiser son regard. « J’ai connu que deux managers dans ma vie, et tous les deux étaient trop cons pour se laisser bouffer par mon égo surdimensionné. » Je marque une pause en repensant à eux. L’un d’eux est encore presque mon ami, il me supporte encore et je sais même pas pourquoi, c’est pour dire à quel point il est naïf. « Alors,  je sais pas comment vous êtes dans la vie, mais si vous avez pas un fort caractère, un tempérament de feu, des corones solides… Continuez plutôt de servir des bières, sans vouloir vous manquer de respect bien sûr. » 21ème gorgée, je remarque que j’ai raté l’occasion de faire la blague des tuyaux quand elle m’a demandé si j’en avais : « oui, oui, j’en ai un gros dans mon slip », mais on se connait pas assez pour ça, j’aurais pu finir en prison. 22ème gorgée, je rigole tout seul.  


@Indiana Haggerty


• Looking for the man i used to be •
Not many people have had as much bad luck as I have, but not many people have had as much good luck, either.
Contenu sponsorisé


(

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: