Flèche hautFlèche bas— it’s a small world after all.

Partagez | 
avatar
Date d'inscription : : 09/04/2017
Messages : : 1581
Points : : 1806
Avatar : : Romee Strijd
Autres comptes : : Zeppelin, Warren, Oswald & Shiloh.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : Morrigan ♥︎ (avatar) & BEYLIN (signature) J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 31 juillet. Je suis : irlandaise (pretty little galway girl) et mes origines sont : allemandes et américaines par mon père, irlandaises et norvégiennes par ma mère. En ce moment, je : suis mannequin ayant lâché ses études qui de toute manière n'étaient pas faites pour moi. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la villa familiale à Bel Air le temps de me trouver un appartement. Ce qui m'attire ce sont : les hommes ... et les femmes apparement et côté coeur je suis : mariée à la belle Mia après un week-end alcoolisé à Vegas. Polygame aux yeux de la loi (si on demande).
. :
your day will come
NO MORE GOING UNDER THE COVERS. NO MORE ONE BED TO ANOTHER 'CAUSE YOU WILL NEVER FIND LOVE, YOU'LL ONLY FIND LOVERS.
■□■□■□■□
for better or worse
I'LL BE TAKING MY TIME, SPENDING MY LIFE FALLING DEEPER IN LOVE WITH YOU.

■□■□■□■□
i'm a love refugee
NO MAN IS AN ISLAND, NO ONE SHOULD BE ON THEIR OWN. LOOK AT THE HORIZON 'CAUSE LOVE WILL ALWAYS TAKE YOU HOME.

■□■□■□■□
you can count on me
IF YOU EVER FIND YOURSELF STUCK IN THE MIDDLE OF THE SEA, I'LL SAIL THE WORLD TO FIND YOU.
■□■□■□■□
the gift of a friend
THE WORLD COMES TO LIFE AND EVERYTHING'S BRIGHT FROM BEGINNING TO END WHEN YOU HAVE A FRIEND BE YOUR SIDE.
■□■□■□■□

Elena B-Fairfield
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : x Laisser mon nom dans l'histoire
() Jeu 11 Jan 2018 - 18:11

elena & eliott

❝ Au bout du Pôle Nord ou sur l’Équateur Il y a un Jean qui rit, il y a un Jean qui pleure Du soleil de midi au soleil de minuit On a tous la même vie ❞

Quatre jours à Disney. Cette phrase se répétait encore et encore dans sa tête tandis qu’Elena essayait de se concentrer afin de s’assurer de ne rien oublier. Sa valise donnait plutôt l’impression qu’elle allait partir pour un mois mais elle ne pouvait pas se séparer de quoi que ce soit dans cette dernière. A vrai dire, elle était même persuadée d’oublier quelque chose … les oreilles de Mickey ! S’empressant d’aller fouiller dans sa commode, elle sortit le serre-tête qu’elle enfonça immédiatement au sommet de son crâne. La lutte pour fermer son bagage passée, la jeune femme attrapa son autre sac et se pressa de quitter la villa familiale. En attendant d’emménager avec Mia dans l’appartement de leur rêve – ou presque – elle avait retrouvé sa chambre chez sa mère ce qui lui suffisait amplement pour le moment. Enfin prête, elle retrouva Eli devant l’immense villa et immédiatement un large sourire vint étirer ses lèvres. « ON VA VOIR MICKEY ! » Qu’elle cria en sautant sur son meilleur ami après avoir pensé à lâcher sa valise. Certes, c’était elle qui offrait ce voyage à Disneyland pour son anniversaire – et surtout l’hôtel hors de prix tout compris – mais ça ne l’empêchait pas d’être totalement excitée à l’idée de voir tous les personnages qu’elle aimait le plus et surtout la si célèbre souris. « Et Belle aussi … voire Ariel parce que j’aimerais beaucoup une photo avec Ariel. Et puis on va manger des gaufres en forme de Mickey le matin et peut-être que Dingo viendra nous voir à table. » Elle était beaucoup trop excitée, autant que si elle avait de nouveau quatre ans ce qui n’était pas loin d’être la vérité en voyant son air fou et son regard pétiller lorsqu’elle parlait. Se calmant un tant soit peu, elle relâcha enfin le brun. « Je suis quasiment persuadée que ça ne vaudra pas la cuite que t’as due te prendre avec Sio, mais je vais éviter l’alcool encore quelque temps. » Entre ces fois où il avait dû la ramener chez elle et son mariage à Vegas, Elena avait décidé que l’alcool agissait de manière bien trop étrange sur elle et qu’elle devait vraiment se calmer. « Mais je suis vraiment contente de partir avec toi, par contre faudra ramener au moins deux grosses peluches à Pepper pour se faire pardonner de partir quatre jours sans elle. » Qu’elle déclara dans une légère grimace en luttant pour soulever sa valise avec son bras toujours fragilisé.
@Eliott Meertens


you will never
find love
You go from one to the other

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: