Flèche hautFlèche bas— if you're mad get mad don't hold it all inside, mia.

Partagez | 
avatar
Date d'inscription : : 28/04/2017
Messages : : 2008
Points : : 191
Avatar : : kj apa.
Autres comptes : : samuel manning et azaél stawinsky.
Pseudo internet / prénom : : al saheem/david.
Crédits : : castamere (ava) et moi-même (sign) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 11 août. Je suis : américain et mes origines sont : hawaïennes. En ce moment, je : suis étudiant en cinquième année d'ingénierie et barman au o'haras pour se faire des sous. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à la confrérie iota, en colocation avec le bro (en carton) aidan. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : en couple avec la jolie maisie baldwin. la première place dans mon coeur n'appartient plus à mon skate.
. :
---------------------
andrews
damn, my parents have a lot of (handsome) sex



Dean Andrews
y« CONSUMMATUM EST »
partying iota



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (☆) être un skateur pro
() Dim 14 Jan 2018 - 23:51
la reprise n'est jamais facile. elle l'est encore moins après les fêtes de fin d'année. la vie étudiante reprend son court et autant dire que ça ne ravie personne. j'adorerais encore être avec mes siens. rire, créer de nouveaux souvenirs avec eux. si c'est ce que j'ai exclusivement fait pendant ces jours de vacances, ça ne m'a pas suffit. j'en veux encore. je voudrais être dispenser de cours toute l'année. traînant des pieds, c'est ainsi que je me rend à ma première heure de la journée. assis sur ma table, je n'écoute pas vraiment. je ne pense qu'à une chose, c'est de sortir d'ici. moi qui me suis juré de faire des efforts ce trimestre qui débute tout juste, c'est mal parti. la sonnerie tant attendue finit par retentir et je suis le premier à sortir de la pièce. des têtes familières, j'en croise beaucoup. je les salue tous un part un, déjà plus souriant que je ne l'étais lorsque j'avais le professeur fitzgerald en face de moi. bien vite, par bouche à oreille, pour ne pas changer des habitudes de la faculté, on m'informe de l'existence d'un article paru parlant d'un mariage entre elena et mia. me le fait lire même. si je ne connais pas tant que ça la première, je suis assez proche de la seconde intéressée et ça me surprend pas mal. je ne perd pas de temps pour aller vers la résidence gamma. je pense la y retrouver mais ce n'est pas le cas. on me dit qu'elle est partie en furie et sans dire où après la visite d'un brun que je devine être un de ses frères. je quitte alors l'endroit et opte pour le département des arts. à l'immense salle de théâtre plus précisément, où je sais qu'elle s'y refuge quand elle en a besoin. l'endroit est presque dans l'obscurité, faiblement éclairé par des lumières diverses. je capte tout de suite une silhouette, celle de mia. assise sur le devant de la scène, les pieds balançant, elle a l'air plus calme que ce que l'on m'a décrit. je m'approche d'elle par petits pas pour ne pas l'effrayer mais vu le cri, je me dis que j'y suis pas encore niveau discrétion. « gueule pas comme ça, ce n'est que moi ! » je m'assied à côté d'elle et lui donne une étreinte. parce que j'aime l'avoir dans mes bras mais aussi pour la réconforter, l'air de rien. je me détache doucement et affiche un air faussement triste. « t'as dit que tu me choisirais comme témoin... tu me déçois. » je ne garde pas mon sérieux bien longtemps puisque je pouffe de rire la seconde d'après. « je t'avoue que j'aurais préféré entendre la nouvelle de toi mais t'inquiète, je ne t'en veux pas. » affirmait-je pour la rassurer. si jay ou n'importe qui d'autre la blâme pour cette union, elle peut compter sur moi pour du soutien c'est sûr.

@Mia G. B-Fairfield


avatar
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 931
Points : : 263
Avatar : : Camila Morrone
Autres comptes : : Vitoria A. Jamlows, Liora E. Mallkimi et Aurora D. Fowler.
Pseudo internet / prénom : : Héléna/Hmtbn.
Crédits : : prométhée J'ai : 18 ans même si je dis assez souvent que j'en ai 21 et mon anniversaire est le : 1er juin. Je suis : américaine et mes origines sont : Australiennes comme tous les membres de la famille Fairfield. En ce moment, je : suis mannequin depuis quelques mois déjà et rendeuse de petits services illégaux quand il faut. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la maison familiale mais plus pour très longtemps je l'espère. Ce qui m'attire ce sont : les deux sexes, je n'ai pas d'étiquette du moins je suis bien trop jeune pour m'en coller une sur le front et côté coeur je suis : mariée à Elena pour le meilleur et pour le pire.
. :
Mes rps en cours :
Las VegasJayDeantc awardsSloan

mes rps archivés:
 



Family where life begins
and
love never ends.



❧❧

in life have a friend that is like a mirror and shadow. Mirror doesn't lie and shadow never leaves


✾✾✾



I love you not because of who you are, but because of who I am when I am with you.

so much love:
 


✫★✫

Mia G. B-Fairfield
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Etre reconnue dans un domaine qui te plait.
() Mer 24 Jan 2018 - 23:19
Tu perdais le contrôle voilà ce que tu voyais. Tout avait été chamboulé depuis ce fameux voyage où en perdant la raison tu avais accepté de te passer une bague au doigt. Pire encore, tout remontait finalement à ta décision de quitter l'université, d'arrêter de perdre ton temps assise sur une chaise à hocher la tête en signe de compréhension alors que tu ne t'épanouis absolument pas dans ce que tu faisais. Etre sur scène, être sous le feu des projecteurs c'était ça ta passion dans la vie, ce que tu voulais faire. Et décidant de signer un contrat avec une agence de mannequin, tu avais enfin eu la possibilité et l'excuse valable pour avoir le courage de faire ce que tu attendais depuis plus d'un an. Vous l'aviez fêté à Vegas et tu te retrouvais une nouvelle fois emprisonnée. Plus d'étude mais une promesse de fidélité à laquelle tu n'avais jamais été habitué. Aujourd'hui tu avais eu le droit à une nouvelle surprise à cause de tes bêtises. Un Jay énervé qui venait te mettre la honte dans ton ancienne confrérie. Un Jay qui avait poussé le bouchon trop loin en parlant de ton père et en faisant les éloges de ta mère. C'était trop. Trop pour une si petite période, tu voulais revenir aux origines. Tout quitter, sans pouvoir le faire alors au moins retourner là où tu te sens bien. Où tu te sens vraiment toi et il n'y a qu'un seul endroit dans lequel tu te sens toi c'est sur la scène d'UCLA. Assise les jambes dans le vide, regardant une dernière fois cette salle dans laquelle tu t'es produite ce sont des craquements dans ton dos qui te font sursauter, laissant par la même occasion échapper un juron. Dean. Il était peut-être la dernière personne que tu t'attendais à voir ici mais tu avais besoin de lui. Dean, il ne t'avait jamais laissé même quand tu lui avais fait la pire des trahisons. Tu avais pensé le perdre, tu avais cru devoir tirer un trait sur lui et pourtant lui ne l'avait pas fait ne t'obligeant pas par la même occasion à faire de même. Te blottissant dans ses bras un instant, pour retrouver le confort d'un ami. Un des rares, tu souris à sa remarque. Il avait toujours le mot pour te faire sourire. Haussant les épaules alors que ton regard retrouvait celui des sièges, tu t'attardes quelques secondes sur un. "A mon véritable mariage tu seras là, comme tu l'as toujours été."  La méchante Mia était partie, tu n'avais pas besoin de jouer ce rôle avec Dean il te connaissait assez bien pour savoir qu'au fond de ta carapace se cachait une fille meurtrie par la solitude, et sensible. "J'ai toujours aimé être au centre de l'attention, je suis contente d'entendre que malgré mon départ ce soit toujours le cas." T'étais une princesse après tout, la princesse Fairfield. Celle qui criait, celle qui tapait, la pire de la famille pour que les regards se braquent tous sur toi. Si tu ne savais pas faire le bien, tu excellais dans le mal il faut avouer. "Tu crois au karma ? Que tous les coups que j'ai fait à ma famille m'ont valu la claque que Jay m'a mise ?" Tu repensais à ses mots, au fait que ton père n'était pas ton père. Que jamais il ne l'avait été. Il n'était plus là pourtant tu ne voulais voir que par lui, tu voulais détester quelqu'un dans ta vie pour ne pas te détester toi et celle qui te ressemblait le plus c'était bien ta mère. Alors tu la haïssais, préférant idolâtrer le diable camouflé.



Cause if you like the way you look that much,
you should go and love yourself

Absente du 16/02 au 24/02.

wesh comment ça ? :
 

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: