Flèche hautFlèche basjust call my name and i'll be there. (vitoxyne)


just call my name and i'll be there. (vitoxyne)
avatar
Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 935
Points : : 1136
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo, anaé et joa.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : fayrell (avatar). J'ai : vingt deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. ancienne escorte ayant trouvé un boulot honnête. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un duplex à echo park avec deux frappes atomiques : elena et norah. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie adoucie par le charme d'un mec (trop) parfait.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *


* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.

  Lun 15 Jan 2018 - 0:47
Il est tard, très tard. Pourtant, l’étudiante ne dort pas, occupée à plancher sur un devoir de chimie qui aura certainement sa mort. Le master, ce n’est vraiment pas de la rigolade. Elle comprend pourquoi tant d’étudiants se vautrent littéralement. Cependant, Maxyne, elle refuse de rater son année. Elle n’aura pas de deuxième chance, elle le sait. Faire l’escort pour payer ses études, ce n’est pas une solution qui tiendra sur le long terme. C’est déjà énorme qu’elle soit parvenue à garder le secret jusqu’à présent, inutile de jouer avec le feu plus longtemps que nécessaire. Bientôt, elle aura suffisamment économisé pour arrêter, trouver un travail étudiant normal et retrouver une vie normale, par la même occasion. Malheureusement, ce plan exige une condition indiscutable : elle n’a pas le droit de retaper une des deux années qui lui restent. La seule façon qui lui permettrait de payer une année supplémentaire serait de continuer d’accompagner des inconnus ayant deux fois son âge voire plus, à des soirées dans lesquelles elle est tout sauf à l’aise. Non, jouer l’escort lui a déjà imposé trop de sacrifices. Elle veut une vie normale à nouveau, pouvoir sortir sans devoir vérifier son agenda avant, pouvoir s’intéresser à un garçon – ou plutôt à ce garçon en particulier – sans avoir à paniquer sur le fait qu’il puisse découvrir ce qu’elle fait vraiment, ne plus avoir à mentir, à inventer de fausses excuses. Elle veut tout ça. C’est justement la vraie vie qui la ramène sur Terre tandis qu’elle se perd dans ses sombres pensées. Un SMS. Elle fronce les sourcils, curieuse de savoir qui peut bien lui envoyer un message à cette heure tardive. Maxyne est deux fois plus intriguée en voyant le prénom « Vitoria » s’afficher sur l’écran. La conversation est brève et pour cause, elle va se poursuivre d’ici peu. Comme dit à la jolie blonde, Maxyne laisse de côté ce qu’elle est en train de faire pour se mettre en route. Elle est comme ça, Maxyne, présente. Pourtant, on ne peut pas dire qu’elles soient véritablement amies mais l’étudiante en ingénierie chimique pense qu’elles pourraient le devenir.

La voilà qui toque à la porte de cet appartement dans lequel elle n’a encore jamais mis les pieds. Elle ne sait pas pourquoi mais elle a une mauvaise impression. Personne ne dérange une simple connaissance en pleine nuit pour des banalités, non ?

avatar
Vitoria A. Jamlows
y« ERITIS SICUT DEAE »
proud theta
Date d'inscription : : 24/09/2016
Messages : : 2498
Points : : 689
Avatar : : la douce Scarlett Leithold.
Autres comptes : : Aurora D. Fowler, la vilaine Mia G.Fairfield et l'ancienne prostituée Liora E. Mallkimi.
Pseudo internet / prénom : : Helena/Hmtbn.
Crédits : : noralchemist pour l'avatar J'ai : 21 ans et mon anniversaire est le : 14 novembre. Je suis : américaine et mes origines sont : espagnoles. En ce moment, je : suis en train de préparer l'examen pour rentrer à la Law school en plus d'étudier la criminologie. En dehors des cours je fais partie : du club de danse et du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Eagle Rock dans un appartement tout ce qu'il y a de plus banale à mes yeux. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et uniquement eux, et côté coeur je suis : au plus bas.
. :
Mes rps en cours : Maxyne 2NataliaShilohJadSiobhan 8Siobhan 9

UC. UC.


mes rps archivés:
 

Remember:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : rendre fière ses proches

  Jeu 25 Jan 2018 - 12:17
La bombe était tombée. Siobhan t'avait avoué avoir couché avec une autre, s'il ne te devait rien tu avais considéré ça comme une atteinte à la confiance que tu avais en lui. De plus, avec ses simples mots il avait réussi à détruire l'espoir que tu avais mis dans votre relation. En espérant quelle se développe, en espérant qu'il arriverait à se poser enfin. Rien de tout ça, plus que le néant alors tu étais sortie pour empêcher à tes larmes de continuer à couler. Tu étais sortie dans le seul but d'aller mieux, de noyer tout ce que tu pouvais ressentir dans un verre, dans des verres. Arrivant au sud de la ville, entrant dans ce bar il y avait eu cet homme. Plus vieux, qui était venu te parler dès ton entrée au sein de l'établissement et le courant était passé du mieux qu'il pouvait passer avec le peu d'effort que tu faisais. Le temps d'une soirée tu avais laissé la Vitoria que tout le monde connait au placard pour laisser apparaitre une nouvelle face de ta personne. Une face plus sombre, plus secrète. Pourtant elle avait fait n'importe quoi. Elle t'avait emmené dans le lit du garçon avant que ta personne revienne au galop. Un lit, un garçon. Tu ne pouvais pas. Tu ne pouvais pas coucher sans que cela ait un sens, sans connaitre la personne et pire en étant uniquement une de plus sur sa liste. Tu avais fuis, apeurée, honteuse de ta personne jusqu'à chez toi. La froideur du mur venait heurter tes épaules nues et la dureté du sol se faisait ressentir au niveau de ton fessier. Au sol, au plus bas. C'est là où tu étais alors composant un simple message à la première personne qui te vient dans tes contacts, tu te dis pour une fois chanceuse que cela tombe sur Maxyne. Quoi que. Tu ne l'aurais sûrement pas contacter elle si Jaeden était toujours là, mais lui aussi t'avait laissé. Séchant tes larmes à l'entente de légers coups à la porte, tu te relèves enfin. Du moins uniquement dans l'optique d'aller jusqu'à cette porte, lui ouvrir et lui adresser un sourire qui cachait une peine immense. "Merci" arrives-tu à prononcer alors que tu refermes derrière elle. Finalement, incapable encore de tenir sur tes jambes tu te laisses une nouvelle fois glisser contre ce mur, avec les sanglots qui reprennent. "Je suis conne Maxyne, si conne."


...
 

Nobody but you, ‘body but me, ‘body but us
avatar
Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 935
Points : : 1136
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo, anaé et joa.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : fayrell (avatar). J'ai : vingt deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. ancienne escorte ayant trouvé un boulot honnête. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un duplex à echo park avec deux frappes atomiques : elena et norah. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie adoucie par le charme d'un mec (trop) parfait.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *


* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.

  Dim 28 Jan 2018 - 21:41
Sur le chemin qu'elle fait en bus, Maxyne se demande bien pour quel motif Vitoria peut bien la déranger alors que bon nombre de personnes dorment déjà à cette heure. Elle mentirait si elle prétendait ne pas être surprise par ce qui semble être une sorte d'appel à l'aide. Bien qu'elle apprécie la demoiselle, Vitoria ne fait pas partie de son cercle d'amis. Du coup, Maxyne ne sait pas vraiment à quoi s'attendre. Déjà, d'après ce qu'elle a pu grainer comme informations notamment auprès de Siobhan, la jolie blonde n'est pas une drama queen. Maxyne ne semble donc avoir aucune raison d'imaginer quelque chose de dramatique mais qui sait ? Sio n'est pas non plus très bavard alors bon nombre de détails concernant Vitoria lui échappent. Pourquoi l'avoir appelé elle ? Voilà autre chose qui lui échappe mais heureusement, Maxyne ne devrait pas tarder à l'apprendre puisqu'elle arrive devant la porte recherchée. Celle-ci s'ouvre, la laissant apercevoir une Vitoria dans un sale état. Les vêtements froissés, les cheveux décoiffés mais ce qui attire surtout l'attention de l'étudiante en ingénierie chimique, c'est le maquillage ruiné et les yeux gonflés de la demoiselle. Elle a pleuré, beaucoup. « Merci. » Malgré tout, Vitoria la remercie d'avoir fait le déplacement. "Cool", un des mots utilisés par Siobhan pour décrire Vitoria. Un compliment certain venant du garçon. La poupée "cool" s’effondre sous ses yeux, finissant à même le sol. « Je suis conne Maxyne, si conne. » La voilà prise de sanglots. Soudain, Maxyne se sent impuissante, mal à l'aise. Pourtant, elle vit entourée de filles. Alors, hélas, ce n'est pas la première fois qu'elle est témoin d'une telle scène. Voilà pourquoi elle comprend de suite que tout ceci a un rapport avec Siobhan. D'après son expérience, il n'y a qu'un mec pour mettre une fille - hétérosexuelle - dans un état pareil. Qu'a t-il fait, cet idiot ? « Viens. » Maxyne l'aide à se relever pour l'emmener sur le canapé qu'elle ne tarde pas à trouver. Une fois installées, elle demande d'une voix qu'elle veut douce. « Raconte. Qu'est-ce qui se passe ? » Parce que si elle l'a fait venir, ce n'est pas pour apprécier le silence à deux, non ?
avatar
Vitoria A. Jamlows
y« ERITIS SICUT DEAE »
proud theta
Date d'inscription : : 24/09/2016
Messages : : 2498
Points : : 689
Avatar : : la douce Scarlett Leithold.
Autres comptes : : Aurora D. Fowler, la vilaine Mia G.Fairfield et l'ancienne prostituée Liora E. Mallkimi.
Pseudo internet / prénom : : Helena/Hmtbn.
Crédits : : noralchemist pour l'avatar J'ai : 21 ans et mon anniversaire est le : 14 novembre. Je suis : américaine et mes origines sont : espagnoles. En ce moment, je : suis en train de préparer l'examen pour rentrer à la Law school en plus d'étudier la criminologie. En dehors des cours je fais partie : du club de danse et du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Eagle Rock dans un appartement tout ce qu'il y a de plus banale à mes yeux. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et uniquement eux, et côté coeur je suis : au plus bas.
. :
Mes rps en cours : Maxyne 2NataliaShilohJadSiobhan 8Siobhan 9

UC. UC.


mes rps archivés:
 

Remember:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : rendre fière ses proches

  Ven 9 Fév 2018 - 14:56
Le chemin pour rentrer chez toi fut assez tumultueux. Des regards se posaient sur toi alors que tu traînais des pieds, pire encore avant d'avoir l'idée d'appeler un taxi honteuse tu avais ouvert cette poubelle pour y vomir à l'intérieur. L'alcool avait beau être descendu soudainement quand tu avais réalisé l'énorme bêtise que tu allais faire il était resté dans ton corps. Il avait fallu l'évacuer, et vomissant de dégout et à cause de la boisson tu avais enfin pu rentrer, vivante chez toi. Les prédateurs n'avaient pas sauté sur la proie qui était sans défense, elle n'avait rien d'attirante en cette nuit là. Tu te trouvais horrible, irrespectueuse, sans valeur. Ta confiance en toi envolait au même moment où ta raison était revenue. L'une arrivait quand l'autre repartait. Tournant la poignée de chez toi. Le sol froid semblait être l'endroit le plus agréable de tout l'appartement. Le plus sûr, celui qui te fait sentir que tu es à terre mais vivante. Pourtant il fallait te relever. Toujours. Composant ce numéro et patientant elle était arrivée. La sauveuse. Elle pénétrait chez toi alors que toute la force que tu avais mise pour rentrer & lui ouvrir s'évadait. Tu n'allais plus le revoir, tu n'allais plus rire de ses blagues idiotes, te vexer de son ton désagréable quand quelque chose ne va pas. Tu n'allais plus passer une seconde de ta vie avec Siobhan et si cela ne t'aurait rien fait il y a un an, aujourd'hui tu avais l'impression de perdre ta dose de bonheur. T'étais heureuse quand il était là et c'était juste fini. Plus de messages, plus d'actes idiots, plus de contact de sa peau avec la tienne. Plus rien et d'y penser ça te détruisait un peu plus. Te laissant guider par Maxyne jusqu'à ton canapé, le sol ne semblait même pas suivre sous tes pieds. Ton visage retrouvant tes mains, tu tentas de parler mais tes mots étaient incompréhensibles. Tu devais te calmer pour qu'elle te comprenne. Reprenant ta respiration à plusieurs reprises tu repris. "Il a.." c'était si dur à avouer, tu te mordis la lèvre inférieure pour te canaliser avant de finir ta phrase "couché avec une autre." Si c'était déjà horrible, tu comptais aller au bout de cette histoire et dire ce que toi tu avais failli faire, tu le devais et qu'importe si le monde entier demain était au courant ce soir tu faisais confiance à n'importe qui. "Je suis partie boire, et j'ai fini dans le lit d'un inconnu. Je suis partie avant..qu'on passe à l'acte j'étais incapable de le faire."  Mais les faits étaient là, tu avais failli et c'était déjà trop pour toi.


...
 

Nobody but you, ‘body but me, ‘body but us
avatar
Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 935
Points : : 1136
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo, anaé et joa.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : fayrell (avatar). J'ai : vingt deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. ancienne escorte ayant trouvé un boulot honnête. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un duplex à echo park avec deux frappes atomiques : elena et norah. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie adoucie par le charme d'un mec (trop) parfait.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *


* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.

  Dim 18 Fév 2018 - 0:35
Ce n’est pas son fort ce genre de situations où il est important de savoir trouver les bons mots. Maxyne, elle est plus douée pour écouter que pour conseiller. Sans compter sur le fait qu’elle ne connait à peine Vitoria. Elle n’a aucune idée de ce qu’elle pourrait faire pour aider la demoiselle à aller mieux puisque clairement, elle est loin d’aller bien. Le challenge est de taille mais l’étudiante en ingénierie chimique se voyait mal répondre négativement au message de Vitoria tout comme elle n’imagine pas un instant faire demi-tour. Quel genre de personne serait-elle si elle abandonnait la jolie blonde ? Certainement pas le genre qu’elle aimerait être. Alors, Maxyne prend sur soi et commence par emmener Vitoria au salon où elle tente de lancer réellement la discussion.

Celle-ci baragouine quelque chose que Maxyne ne comprend absolument pas. Se sentant impuissante, elle se contente pour le moment de frotter doucement le dos de la demoiselle en détresse. Ce qu’elle est gênée ! Cependant, il ne s’agit pas d’elle à l’heure actuelle mais bien de Vitoria qui a besoin de son aide. C’est elle qu’elle a appelé. La raison reste inconnue mais elle l’a fait. Alors, Maxyne se doit bien être un minimum à la hauteur. « Il a.. » Alors qu’elle pense obtenir une réponse ou au moins, une indication, rien d’autre ne se fait entendre. Maxyne doit attendre quelques secondes supplémentaires pour comprendre, enfin, l’état de Vitoria. « couché avec une autre. » Un instant, Maxyne ferme les yeux face à cette révélation. Elle a vu juste, Siobhan est la raison de ses pleurs. Elle déteste avoir tort mais sur le coup, elle aurait vraiment aimé se tromper. Elle aurait aussi aimé pourvoir dire être étonnée mais ça serait mentir. Sio n’est pas le genre qui s’attache, qui s’engage plutôt. Alors, non, elle n’est pas étonnée. Déçue, peut-être un peu mais pas étonnée. « Je suis partie boire, et j'ai fini dans le lit d'un inconnu. Je suis partie avant..qu'on passe à l'acte j'étais incapable de le faire. » Maxyne est soulagée qu’elle se soit arrêtée à temps. Il n’y a pas pire que les regrets. Vitoria n’est pas le genre à coucher à droite à gauche, loin de là même. Le sexe représente quelque chose à ses yeux, ce n’est pas que du sexe justement. Elle aurait à coup sûr regretté de coucher avec le premier venu. Maxyne est même persuadée à l’heure actuelle, elle est tout sauf fière. Trouver les bons mots, Maxyne se le répète. C’est dur, très dur mais elle s’y risque. « Tu l’as pas fait et c’est le principal. » Elle se penche un peu vers Vitoria, tente de capter son regard et lorsqu’enfin, elle y parvient, elle ajoute avec une grande sincérité. « Je suis désolée pour Sio. » Ce n’est pas à elle de s’excuser mais c’est plus fort qu’elle. Elle est désolée parce qu’elle se doute qu’elle s’est attachée. Elle est désolée parce qu’elle se doute des espoirs qu’elle avait mis dans cette relation. Elle est désolée parce qu’on ne choisit pas à qui l’on s’attache. Elle n’a pas choisi le plus facile. Non, elle ne l’a pas choisi. Il s’est imposé de lui-même.


:
 
avatar
Vitoria A. Jamlows
y« ERITIS SICUT DEAE »
proud theta
Date d'inscription : : 24/09/2016
Messages : : 2498
Points : : 689
Avatar : : la douce Scarlett Leithold.
Autres comptes : : Aurora D. Fowler, la vilaine Mia G.Fairfield et l'ancienne prostituée Liora E. Mallkimi.
Pseudo internet / prénom : : Helena/Hmtbn.
Crédits : : noralchemist pour l'avatar J'ai : 21 ans et mon anniversaire est le : 14 novembre. Je suis : américaine et mes origines sont : espagnoles. En ce moment, je : suis en train de préparer l'examen pour rentrer à la Law school en plus d'étudier la criminologie. En dehors des cours je fais partie : du club de danse et du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Eagle Rock dans un appartement tout ce qu'il y a de plus banale à mes yeux. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et uniquement eux, et côté coeur je suis : au plus bas.
. :
Mes rps en cours : Maxyne 2NataliaShilohJadSiobhan 8Siobhan 9

UC. UC.


mes rps archivés:
 

Remember:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : rendre fière ses proches

  Ven 6 Avr 2018 - 21:22
Tu pleurais car tu perdais Sio, ton coeur et toutes les habitudes relatives à cette relation. Plus de messages le matin, ni le soir pour lui souhaiter un bon travail. Plus rien, tu seras seule comme avant. Qu'importe tes efforts, qu'importe tes changements ce n'était pas assez. Rien n'allait suffisamment pour Siobhan Fowler, il lui fallait une fille sans accroche, une fille comme lui. Ce qui n'était pas ton cas. Vous étiez les opposés et pour le coup vous ne vous complétiez pas, il te détruisait de l'intérieur. Arrivant à déclarer la raison de tes pleurs, il y en avait une autre dont tu avais beaucoup plus honte. Etre trompée est une chose, sauter le premier venu était une autre. Pire dans un sens pour qui tu es, mais peut-être digne d'un pansement pour ton coeur. Comme l'alcool avait pu l'être avant que tout redescende et que ce ne soit pas trop tard. Par chance. "Je lui ai dit que je me vengerai pas Maxyne." Et l'idiote que tu es l'a fait. T'as fait sortir ta noirceur, la Vitoria qui ne ressent rien le temps d'une soirée mais la chute était horrible et tu te détestais de savoir que tu pouvais être ainsi. Tournant la tête vers la blonde, tu sais qu'elle est sincère mais ce n'est pas à elle de le dire. "T'as pas à l'être, mais je me sens si seule..." T'avais pas ton frère, ni tes parents pour t'aider. Jaeden était parti également et Jack, n'était peut-être pas le meilleur pour te conseiller dans cette situation. Tu regrettais une meilleure amie fille, une amie sur qui compter. Plus de Siobhan comme amour, comme meilleur ami. Juste ta solitude & toi.


...
 

Nobody but you, ‘body but me, ‘body but us
avatar
Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 935
Points : : 1136
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo, anaé et joa.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : fayrell (avatar). J'ai : vingt deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. ancienne escorte ayant trouvé un boulot honnête. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un duplex à echo park avec deux frappes atomiques : elena et norah. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie adoucie par le charme d'un mec (trop) parfait.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *


* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.

  Lun 16 Avr 2018 - 23:49
La situation n’est pas la meilleure. Maxyne a beau avoir vu des dizaines de filles pleurer à cause d’un garçon, notamment les petites Tri-Pi qui débarquent à UCLA et qui se croient de taille à jouer avec un bad boy Iota, elle est convaincue de ne pas être la mieux placée pour conseiller Vitoria. Surtout que là, ça n’a rien à voir. Vitoria n’est pas stupide. Sio n’est pas qu’un bad boy. Il s’agit bien plus qu’un jeu débile. Pourtant, elle ne se voit pas faire demi-tour maintenant. Ce n’est clairement pas le moment de laisser Vitoria seule avec son chagrin. Mine de rien, elle a un cœur Maxyne et elle se dit qu’à la place de la belle blonde, elle aimerait avoir quelqu’un à ses côtés. « Je lui ai dit que je me vengerai pas Maxyne. » Bonne décision. A quoi bon ? Ça ne lui apporterait rien. Malheureusement, Maxyne a l’impression que Vitoria pense avoir déjà bafoué ses propres paroles. Pour une fille qui semble avoir bon nombre de principes, ça ne doit pas aider. Maxyne se sent rapidement frustrée. Elle ne peut que faire des suggestions ce qui rend son rôle encore plus difficile. Conseiller, soutenir, réconforter quelqu’un que l’on connait n’est déjà pas quelque chose d’aisé à faire. La difficulté est davantage élevée lorsqu’on ne connait à peine la personne. Là, c’est le cas. « T'as pas à l'être, mais je me sens si seule… » A nouveau, elle frotte doucement le dos de Vitoria avant de remonter sa main sur son épaule. « C’est pas vrai. Regarde, je suis là. » Maxyne esquisse un léger sourire. Elle jette un coup d’œil à son portable avant de continuer. « Il est très précisément 1h47 et je suis là. Pourtant, je gâche pas mon sommeil pour n’importe qui. Tu peux me croire. » Essayer de la faire rire ou au moins sourire. C’est toujours ce que Maxyne fait lorsqu’une de ses amies ne va pas bien. Elle espère pouvoir y parvenir avec Vitoria. Ainsi, même ne serait-ce que pour un instant, elle pensera à autre chose.


:
 
avatar
Vitoria A. Jamlows
y« ERITIS SICUT DEAE »
proud theta
Date d'inscription : : 24/09/2016
Messages : : 2498
Points : : 689
Avatar : : la douce Scarlett Leithold.
Autres comptes : : Aurora D. Fowler, la vilaine Mia G.Fairfield et l'ancienne prostituée Liora E. Mallkimi.
Pseudo internet / prénom : : Helena/Hmtbn.
Crédits : : noralchemist pour l'avatar J'ai : 21 ans et mon anniversaire est le : 14 novembre. Je suis : américaine et mes origines sont : espagnoles. En ce moment, je : suis en train de préparer l'examen pour rentrer à la Law school en plus d'étudier la criminologie. En dehors des cours je fais partie : du club de danse et du club humanitaire. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à Eagle Rock dans un appartement tout ce qu'il y a de plus banale à mes yeux. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et uniquement eux, et côté coeur je suis : au plus bas.
. :
Mes rps en cours : Maxyne 2NataliaShilohJadSiobhan 8Siobhan 9

UC. UC.


mes rps archivés:
 

Remember:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : rendre fière ses proches

  Lun 23 Avr 2018 - 18:28
La blonde avait répondu à ton appel à l’aide quand tu ne savais pas vers qui te tourner. Tu ne voulais pas que quelqu’un de trop proche te voit dans un tel état et en même temps inviter n’importe qui chez toi t’étais impossible. Elle avait le profil parfait puis de ce que tu avais vu d’elle à Las Vegas elle était gentille Maxyne, le coeur sur la main quand tu l’avais croisé à la soupe populaire. Peu de filles du campus s’en souciaient des plus pauvres. Ce n’était pas son cas et si tu l’avais appelé dans d’autres circonstances t’aurais voulu apprendre à la connaitre pour t’en faire une amie. En attendant tu te confies pleine de honte. Principes bafoués et solitude douloureuse, elle arrive à te faire sourire. Il était tard, tu dormirais en temps normal à cette heure-ci mais tu n’en avais pas envie. Prendre le risque de rêver de Siobhan serait que trop douloureux. Tendant une lettre à Maxyne, lettre de Jaeden te disant qu’il devait partir. Que tu avais reçu il y a deux jours, sans comprendre pourquoi on t’enlevait ton meilleur ami. Pourquoi tu n’étais pas assez bonne pour faire rester les gens que tu aimes. C’était l’accumulation. Tu n’avais pas pleuré pour ton meilleur ami mais tu le faisais là en plus de pleurer à cause de Siobhan. Ils te faisaient du mal. Les deux garçons qui t’étaient les plus importants il y a encore une semaine. T’étais bonne à rien, les mots de ta mère prennent tout son sens ce soir. « Un de plus qui part. » Comme ton frère quand tu étais petite. Lui qui avait prit la direction de votre New-York natal. C’était une habitude mais ton coeur, trop pur, n’arrivait pas à se protéger. Il y croyait tout le temps à ce pour toujours mais rien n’était éternel. « Merci d’être là mais si tu es fatiguée rentre ou dors ici, je veux pas te déranger plus que ça. » Tu te sentirais en plus de malheureuse, coupable de la fatigue de Maxyne. Tout était bon pour pleurer encore plus ce soir.


...
 

Nobody but you, ‘body but me, ‘body but us
avatar
Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 935
Points : : 1136
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo, anaé et joa.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : fayrell (avatar). J'ai : vingt deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. ancienne escorte ayant trouvé un boulot honnête. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un duplex à echo park avec deux frappes atomiques : elena et norah. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie adoucie par le charme d'un mec (trop) parfait.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *


* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.

  Jeu 26 Avr 2018 - 18:52
Maxyne ne croit pas rêver lorsqu’elle voit les lèvres de la jolie blonde s’étirer dans un sourire. Ce n’est pas le plus beau qu’elle ait vu de la part de la jeune femme mais il a le mérite d’exister. C’est tout ce que recherchait la Tri-Pi avec sa remarque finalement pas si bête que ça. Elle l’aurait été si ça avait été un échec. En silence, Vitoria lui tend une lettre. Maxyne observe d’abord la demoiselle comme pour s’assurer qu’elle est bien en droit de la lire. Ce n’est pas son habitude de mettre son nez dans les affaires des autres ou alors seulement avec quelques Tri-Pi dont elle est réellement proche. La cohabitation, ça aide à créer des liens mais ce n’est pas l’idéal pour garder un semblant de vie privée. Finalement, l’étudiante se décide à ouvrir l’enveloppe puis à déplier le papier. Une minute de silence s’ajoute aux autres le temps qu’elle lise la fameuse lettre. Des au revoir couchés sur une feuille blanche. « Un de plus qui part. » Ses yeux remontent vers le visage attristé de Vitoria et une vague de compassion s’empare de Maxyne. Elle comprend. C’est une accumulation. D’abord, ce Jaeden puis maintenant Sio. Chacun à leur façon, ils l’ont abandonné. « Ce Jaeden, c’est ton meilleur ami ? » En tout cas, c’est ce que Maxyne a cru comprendre en lisant sa lettre et elle se sent plutôt gênée de demander confirmation à Vitoria mais quitte à y être, autant comprendre jusqu’au bout. « Merci d’être là mais si tu es fatiguée rentre ou dors ici, je veux pas te déranger plus que ça. » Maxyne secoue négativement de la tête. « Ne dis pas de bêtises. Je vais pas te laisser comme ça, ça serait mal me connaître. » Maxyne tapote le canapé avant d’ajouter. « Puis, il m’a l’air plutôt confortable ton canapé. Attends-toi à être réveillée par THE petit déjeuner demain matin. » Maxyne lui lance un joyeux sourire. La bouffe, sa façon à elle d’aider les gens à aller mieux et encore une fois, ça se prouve.


:
 
Contenu sponsorisé

  
just call my name and i'll be there. (vitoxyne)