Flèche hautFlèche baslucky to have you. (lioxyne)

Partagez | 
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 815
Points : : 740
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo, anaé et joa.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : potatoe, al la magicienne (avatar). J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi avec la jolie maisie. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 

Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.
() Jeu 18 Jan 2018 - 23:58
Vendredi soir. Début du week-end et pour Maxyne, il ne commence ni par une soirée ni par une séance révisions mais par un évènement mondain. Elle en a marre. Faire l’escort commence sérieusement à jouer sur son moral. Pourtant, les sacrifices que cela impose sont les mêmes qu’à ses débuts mais avec le temps, ils lui paraissent plus importants. Encore une fois, au lieu de profiter pleinement de sa vie d’étudiante avec ses amis à picoler plus que de raison, de passer un moment avec ses frères ou encore, de squatter chez Aaron pour n’importe quelle raison qui cacherait plus ou moins le fait qu’elle ait simplement envie de le voir, elle est au bras d’un de ses clients. Un nouveau client. Un client qu’elle n’est pas prête de revoir. Le quadragénaire est odieux et mal poli. Tout au long de la soirée, il a enchaîné remarques irrespectueuses et gestes déplacés. Maxyne regrette d’avoir accepté de l’accompagner à ce dîner mondain. A plusieurs reprises, elle a voulu lui foutre son poing dans la figure avant de déguerpir rapidement mais elle reste, pour l’argent. Il est hors de question qu’elle ait sacrifié une énième soirée pour rien.

Il a été trop loin, s’est montré insistant et même violent à tel point qu’elle est pratiquement certaine de devoir cacher quelques bleus pendant un moment. Cet homme, qui a l’âge de son père, est désormais sur sa liste rouge. Hélas, ce n’est pas la première fois qu’elle rencontre un problème avec un client désagréable mais celui-ci l’a ramené des années en arrière, ce jour où ce connard a abusé d’elle. Ajouté à cette sale soirée, le retour en ville de son père dans la même semaine, Maxyne a besoin de souffler. Non. Elle a besoin d’une amie, de Liora. Liora comprendra parce qu’elle aussi pratique ce "métier". Un échange de quelques sms et la belle brune se met en route. Maxyne se sent déjà mieux. Après une demi-heure sous la douche, elle n’a besoin que de seulement deux choses supplémentaires : Liora et la nourriture qu’elle a promis de ramener. D’ailleurs, on toque à la porte. Finissant de mettre un débardeur propre, elle va ouvrir la porte alors qu'elle n'a même pas enfilé de bas par dessus son boxer. Liora, comme attendue. Un sourire s’affiche sur le visage de Maxyne, il s’élargie à la vue du sac que tient son amie. « Entre. » Elle se décale pour la laisser entrer et referme la porte derrière elle. Elena ne vivant plus chez les Tri-Pi et Maisie ne passant pas la nuit ici, elles sont tranquilles. « Merci d’être venue. » Maxyne est vraiment contente qu’elle ait pu se libérer.

avatar
Date d'inscription : : 04/12/2017
Messages : : 307
Points : : 170
Avatar : : Giza Lagarce.
Autres comptes : : Rory la garçonne, Vito la riche amoureuse et Mia la fêtarde mariée.
Pseudo internet / prénom : : Hmtbn/Helena.
Crédits : : flightless bird. J'ai : 23 ans et mon anniversaire est le : 15 mai. Je suis : albanaise et mes origines sont : israéliennes. En ce moment, je : suis prête à tout pour me faire de l'argent en plus d'être étudiante en deuxième année. Si jamais vous me cherchez, j'habite : au dernier étage de l'hôtel de Luxe se trouvant à West Hollywood avec Marla & Mackenzie. Ce qui m'attire ce sont : plutôt les hommes mais on ne m'a pas laissé le choix et côté coeur je suis : célibataire.
. :

MaxyneDimitri
Liora E. Mallkimi
s« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
En ligne



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :
() Ven 9 Fév 2018 - 12:43
Ce jour allait arriver, tu le savais depuis le début. Le jour où une des filles se plaindrait d'un client bien trop insistant les prenant pour ce qu'elles ne sont pas. Être une escorte n'était qu'esthétique, vous étiez là pour faire jolie à leur bras et non pas pour satisfaire autre chose que le regard qu'on allait poser sur celui que vous accompagniez. Elles n'étaient pas des prostituées, bien loin même de cette définition. Pourtant tu le savais oui, un jour l'un d'eux avive de pouvoir penserait qu'avec l'argent il pourrait tout obtenir, c'était faux. Les pires n'étaient pas ceux qui allaient aux prostituées mais bien ceux qui préféraient dépenser aucun sous pour une fille. Ils étaient les forceurs, les dangereux qui errent dans la nuit noire. Ceux qui te font peur, ceux que tu as malheureusement trop connu au cours de ton enfance. Tu les avais tous connu. Des plus fous aux plus doux, et si tu te l'accordais tu refusais d'entendre que l'un s'en prenne à une de tes collègues, pire que ça à une amie. Maxyne. La belle blonde que tu avais connu avant de rentrer dans ce milieux, quittant ton milieu sale pour un bien plus noble pourtant qui n'apportait aucune fierté. Ce métier était votre secret, personne ne devait savoir. Alors si au départ en entrant dans cette entreprise tu avais tenté de faire renoncer la blonde à pratiques ces activités elle t'avait convaincu sur le fait qu'elle savait ce qu'elle faisait. Elle était assez grande pour savoir pourtant après cette conversation tu t'étais promis que tu ferais attention à elle, que le premier à toucher à un brin de ses cheveux le paierait. Tu n'avais rien à perdre, ni une famille, ni un mari et encore moins un avenir. Quittant ta chambre à l'hôtel, passant au supermarché le plus proche tu t'aventurais sur le campus que tu avais rêvé d'intégrer dès ton arrivée à Los Angeles il y a quelques années. Passant la porte de la confrérie de Maxyne, confrérie qui t'aurait également fait rêver si tu étais assez rêveuse et optimiste pour croire que tu aurais pu te la payer. Frappant à la porte, le visage de la blonde tout sourire t'apaise alors que tu es encore tendue. "C'est normal" déclaras-tu alors que tu t'avançais vers le lit de Maxyne pour t'asseoir sur celui-ci. "Je suis là pour te remonter le moral mais avant ça je veux tout savoir Maxyne. Son nom, où c'était, ce qu'il a fait, ce qu'il a dit. Tout."  Car cela n'allait pas rester sans conséquences. Si ton patron ne faisait rien, tu irais le faire toi même. Jouer avec ce connard avant de finalement lui faire comprendre à ta manière que la prochaine fois qu'il essayait quelque chose, il y perdrait ses bijoux de famille.



There's an endless road to rediscover

Absente du 16/02 au 24/02.
avatar
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 815
Points : : 740
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo, anaé et joa.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : potatoe, al la magicienne (avatar). J'ai : vingt-et-un ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : purement américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. oh et escort à mes heures perdues. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : chez les tri-pi avec la jolie maisie. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 

Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.
() Hier à 0:24
La douche lui a fait du bien, un bien fou même. Après trente minutes passées sous l’eau douche, elle se sent déjà moins sale. C’est psychologique mais c’est peut-être ce qui rend cette sensation de saleté tenace. Maxyne n’aime pas son métier. Elle ne l’a jamais aimé, pire encore elle le déteste. Après une soirée comme celle qu’elle vient de vivre, c’est presque de la haine qu’elle voue à sa profession. Cependant, là encore, ce n’est pas le pire. Elle ne bloque sur son reflet dans le miroir plein de buée dans la salle de bain. Elle se fait honte. Se réduire elle-même à une prestation aussi déplorable lui fait honte. Ce n’est pas un objet et pourtant pour une belle somme d’argent, elle laisse de parfaits étrangers prétendre le contraire. Ces nombreux mois en tant qu’escorte lui coûtent bien plus que ce qu’elle aurait imaginé au départ. Ça commence doucement à affecter son amour propre avec lequel elle a longuement eu de gros soucis. Il fut un temps où sa confiance en elle et le respect même qu’elle se portait lui ont totalement tourné le dos. Il lui a fallu des années pour réapprendre à s’aimer. Aujourd’hui, certains doutes trop connus remontent à la surface et elle tente tant bien que mal de les envoyer balader. Malheureusement, c’est plus facile à dire qu’à faire. Alors oui, ce métier l’affecte bien plus que ce qu’elle pensait, bien trop.

Heureusement, Liora arrive et immédiatement, ses idées noires la quittent. La simple présence de sa bonne amie lui fait oublier ses problèmes même elles en parleront à coup sûr. Liora voudra savoir et Maxyne ne peut pas lui en vouloir. Si les rôles étaient inversés, si c’était elle qui avait reçu un tel message de la brunette, elle voudrait tout savoir. « C'est normal. » Un léger sourire étire les lèvres de l’étudiante en ingénierie chimique. Fouillant dans son placard, elle enfile finalement le premier jogging qui lui passe sous la main avant de reporter son attention sur son amie… ou plutôt sur le sac de nourriture qu’elle a amené. Sans plus attendre, elle commence à le vider sur sa table de nuit. « Je suis là pour te remonter le moral mais avant ça je veux tout savoir Maxyne. Son nom, où c'était, ce qu'il a fait, ce qu'il a dit. Tout. » Tandis que ses yeux sont immédiatement attirés par un sandwich thon crudités – son préféré -, Liora relance la conversation. « Je te dirais pas son nom parce que t’irais le voir et je ne veux pas que tu ais des problèmes. » Elle est catégorique. Inutile de donner à cet enfoiré l’opportunité de faire plus de dégâts qu’il a déjà fait. « C’était à un diner. Une petite dizaine de personnes qui semblent vouloir s’associer. » Maxyne rejoint Liora sur son lit. Assise, dos collé au mur, elle ouvre l’emballage de son sandwich. « Il a eu des gestes déplacés. Il m’a même proposé un "extra" pour "un moment de plaisir" ». Tandis que les images de ce moment lui reviennent en tête, un frisson la parcourt. Maxyne croque dans son sandwich.


:
 
Contenu sponsorisé


(

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: