Flèche hautFlèche basnever say never. (freya)


never say never. (freya)
avatar
Joaquin E. Laosa
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 06/02/2018
Messages : : 142
Points : : 481
Avatar : : kevin stranart.
Autres comptes : : maxy, anaé et ugo.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : tearsflight (avatar). J'ai : vingt-trois ans. et mon anniversaire est le : vingt-quatre mai. Je suis : américano-équatorien et mes origines sont : équatoriennes et américaines. En ce moment, je : suis wide receiver chez les Rams de Los Angeles. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un duplex à south la. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, celles au caractère bien trempé et côté coeur je suis : célibataire.
. :
zeppelin + freya + lucy + surya

♚:
 

avant:
 



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : gagner le super bowl.

  Dim 18 Fév 2018 - 1:31
Victime du marketing, Joa tient son iPhone 10 à l’oreille. A l’autre bout du fil, son coéquipier chez les Rams de Los Angeles lui annonce qu’il lui fait faux bond. Son bébé d’à peine quatre mois couve quelque chose ce qui oblige le jeune papa à rester chez lui. Certains hommes auraient laissé cette déplaisante tâche à la mère de l’enfant mais son coéquipier n’est pas de ce genre-là. Joaquin ne peut qu’approuver son choix. Pourtant, le jeune homme ne cesse de s’excuser. « Ne t’en fais pas. Ton fils passe avant le reste, c’est bien normal. Attends-toi juste à ce que je te fasse jalouser à coup de snaps et autres stratagèmes. » Il entend le rire de celui qui est devenu un ami et aussitôt, ça le fait sourire. La conversation se termine quelques secondes plus tard. Le joueur de football américain porte son gobelet de mocaccino à ses lèvres pour boire une gorgée. D’un coup, il n’a plus vraiment envie de rire le garçon. A présent, il se retrouve avec deux places pour le match phare de l’All-Star week-end mais plus d’accompagnateur. Alors, il se met à réfléchir. A qui pourrait-il faire ce cadeau ? Loin de lui l’envie d’assister à l’un des matches les plus spectaculaires de l’année seul. Immédiatement, il pense à ses deux meilleurs amis : Eliott et Siobhan mais l’idée est rapidement oubliée. Il serait bien incapable de faire un choix entre ces deux-là. Evidemment, envisager ses meilleurs amis l’entraîne de suite à penser à Louise mais il sait que son dimanche soir est déjà programmé. Désespéré, Joaquin décide d’éplucher son répertoire téléphonique à la recherche de quelqu’un qui pourrait apprécier le match et dont il pourrait apprécier la compagnie.

La porte du café s’ouvre et se referme, attirant l’attention du wide receiver. Ses yeux quittent l’écran de son smartphone pour se poser sur la charmante demoiselle passant déjà sa commande au comptoir. Freya. Du moins, Joa pense la reconnaître. Cependant, le fait qu’elle lui tourne le dos, lui met le doute. Ses cheveux d’un blond éclatant sont pourtant une forte indication. Finalement, elle lui offre son profil, faisant valser le peu de doutes qui restaient au jeune homme. Sans plus attendre, Joa quitte la table sur lequel il était installé pour rejoindre la néerlandaise. Celle-ci attend patiemment sa commande. « Freya ! Je savais bien que tu me disais quelque chose. » Un sourire s’affiche sur les lèvres du jeune homme. C’est quand même une honte qu’il n’ait jamais pris le temps d’apprendre à connaître la jeune femme. Joa n’est pas vraiment du genre à croire au destin. Au contraire, à ses yeux, tout se construit à la force du travail. Cependant, il doit bien avouer qu’il s’agit là d’un beau hasard. Alors qu’il cherche quelqu’un pour l’accompagner à ce match, il tombe justement sur Freya. Malheureusement, il ne saurait dire si elle aime le sport. « Comment tu vas ? » Etant donné qu’il se voit mal attaquer directement avec la proposition qu’il a en tête, il préfère débuter avec une question banale mais efficace.

avatar
Freya Van Oranje-Nassau
m« ERITIS SICUT DEAE »
proud theta
Date d'inscription : : 08/09/2017
Messages : : 1224
Points : : 282
Avatar : : candice king
Autres comptes : : alhan l'insatisfait.
Pseudo internet / prénom : : dream's paradise
Crédits : : .sassenach J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : treize mai. Je suis : néerlandaise et mes origines sont : argentines. En ce moment, je : suis en deuxième année de doctorat en archéologie. Mais aussi princesse héritière du trône des Pays-Bas. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appartement à westlake avec la jolie Ciara. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : fraichement libérée de mes fiançailles forcées avec Warren.
. :
SHILOH - CIARA - WARREN2 - LOUISE - JOA


it's strange what desire will make foolish people do.

☆ ☆ ☆


you & i, it's a perfect match.

previously:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Reprendre le contrôle de ma vie.

  Dim 25 Fév 2018 - 23:43


- i can tell that we're going to be friends. -

Comme à son habitude Freya avait la tête plongée dans ses bouquins. Révisant ses cours de la journée et de la semaine. La fin du semestre approchée à grands pas, ainsi que les examens allant avec, et encore une fois elle ne pouvait pas se mettre à se louper. Si elle n'avait jamais eu de soucis et avait toujours obtenu des résultats exemplaires elle savait qu'elle n'avait pas le droit à l'erreur, surtout pas avec ses parents. Elle connaissait assez son père pour savoir que le moindre échec serait une raison suffisante pour lui demander de rentrer au pays, et ça elle ne le voulait pas. Freya tenait à se donner tous les moyens pour rester le plus longtemps possible à Los Angeles, du moins jusqu'à ce qu'elle ait le courage d'affronter son père et lui dire ce qu'elle pense réellement. Finalement la princesse referme le livre où lle est en train de lire, jetant par la suite un regard dehors depuis la fenêtre de son appartement, les rayons du soleil le traversant lui donne envie de sortir un instant, de prendre l'air. Et puis une pause ne lui fera pas de mal. Avant de quitter l'appartement qu'elle partage avec Ciara, elle laisse un mot à la jeune femme, afin qu'elle ne la cherche pas si elle devait rentrer avant elle. Une fois dehors, Freya décide de se rendre dans un quartier voisin, West Hollywood, et là-bas, la Néerlandaise est très vite attirée par l'enseigne du Griddle Cafe. Passant la porte d'entrée, elle rejoint rapidement le comptoir libre afin de passer sa commande. Attendant son cappuccino, Freya se tourne un instant afin de jeter un oeil dans la salle, se demandant si elle allait boire son café sur place, ou sur le chemin du retour pour reprendre ses révisions là où elle avait laissé. « Freya ! Je savais bien que tu me disais quelque chose. » Tirée de ses pensées par un visage amical, Freya affiche un sourire en guise de réponse, se tournant un peu plus afin de faire complètement face à Joaquin. Elle est bien forcée d'admettre qu'elle ne le connaît pas vraiment, ils se sont rencontrés par le biais de Eli, et pourtant ils n'ont jamais vraiment pris le temps de discuter. « Comment tu vas ? » Le serveur lui apportant sa commande, Freya le remercia avant de reporter son attention sur Joa. « Je vais très bien et toi? » La néerlandaise ne regrette pas son choix d'être sortie de chez elle, ni même de cette rencontre avec Joa. Ce dernier lui permettra probablement de s'accorder une plus grande pause en prenant de ses nouvelles, ce qu'elle a un peu honte de ne pas avoir fait avant. « Ca te dit qu'on discute un peu? » Avec cette question, Freya préfère s'assurer de la même façon qu'elle ne va pas interrompre les projets du jeune homme, mais aussi qu'il veut bien lui accorder un peu de son temps. Elle espère obtenir une réponse positive, ça leur permettrait de pouvoir apprendre un peu à se connaître.
avatar
Joaquin E. Laosa
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 06/02/2018
Messages : : 142
Points : : 481
Avatar : : kevin stranart.
Autres comptes : : maxy, anaé et ugo.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : tearsflight (avatar). J'ai : vingt-trois ans. et mon anniversaire est le : vingt-quatre mai. Je suis : américano-équatorien et mes origines sont : équatoriennes et américaines. En ce moment, je : suis wide receiver chez les Rams de Los Angeles. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un duplex à south la. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, celles au caractère bien trempé et côté coeur je suis : célibataire.
. :
zeppelin + freya + lucy + surya

♚:
 

avant:
 



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : gagner le super bowl.

  Mer 28 Fév 2018 - 19:55
Il a beau fouiller au fin fond de sa mémoire, Joaquin n’a pas le souvenir d’avoir été ne serait-ce qu’une seule fois seul à seule avec Freya. C’est donc une première. D’un naturel sociable et extraverti, le jeune homme n’a pas hésité à sauter sur l’occasion en allant aborder la demoiselle. Puis, ça semble être l’occasion rêvée de savoir si ces deux-là peuvent être plus que de simples connaissances. Freya lui semble avoir de la conversation et ça, même si ce n’est pas la principale qualité qu’Eliott a énoncé à l’époque où ils batifolaient comme des petits lapins. Il faut dire aussi que ce n’était pas un critère très recherché par son meilleur ami. Il a bien changé, le néerlandais. « Je vais très bien et toi? » Machinalement, Joaquin hoche la tête. D’une, c’est une mimique qu’il a lorsqu’il est en pleine discussion, un geste qu’il fait sans réfléchir comme pour montrer qu’il note l’information donnée. De deux, ça appuie la réponse qu’il offre sans plus tarder à son interlocutrice. « Je vais bien. » Ce fameux signe de tête, son intonation, son sourire, tout prouve qu’il est de bonne humeur. Avec Joaquin, c’est souvent le cas. Le jeune homme n’est pas du genre à se laisser atteindre par les petits soucis de la vie.

La boisson de la demoiselle servie, le jeune homme se dit qu’il y a de grandes chances pour que la conversation s’arrête là. Après tout, ils se sont contentés de banalités jusqu’à présent alors pourquoi voudrait-elle changer cela ? « Ça te dit qu'on discute un peu? » Un air étonné sur le visage, Joaquin se dit qu’avoir tort, ce n’est pas si désagréable de temps en temps. Surpris certes mais agréablement, il hoche tout d’abord la tête avant de répondre. « Oui, pourquoi pas. » Le sportif jette un coup d’œil à la table sur laquelle il était installé avant l’arrivée de la jeune femme. Sans grande surprise, celle-ci est encore libre. D’ailleurs, il y a laissé sa boisson à peine entamée. « J’ai une table, ça tombe bien. » La demoiselle lui emboîte le pas, ils s’installent l’un en face de l’autre. Joaquin pose son iPhone qu’il tenait encore à la main sur la table avant de relever le regard vers la jolie blonde. « Tu as pris quoi ? » Ses yeux tombent un court instant sur le gobelet de la jeune femme. Peut-être qu’elle va juger la question stupide. Une chose est sûre, c’est que pour une première réelle conversation, elle n’est pas courante. Cependant, le lieu s’y prête. Puis, être curieux sur ses goûts en matière de boissons chaudes, c’est une façon comme une autre d’en apprendre plus – ou d’en apprendre tout court – sur Freya.
avatar
Freya Van Oranje-Nassau
m« ERITIS SICUT DEAE »
proud theta
Date d'inscription : : 08/09/2017
Messages : : 1224
Points : : 282
Avatar : : candice king
Autres comptes : : alhan l'insatisfait.
Pseudo internet / prénom : : dream's paradise
Crédits : : .sassenach J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : treize mai. Je suis : néerlandaise et mes origines sont : argentines. En ce moment, je : suis en deuxième année de doctorat en archéologie. Mais aussi princesse héritière du trône des Pays-Bas. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appartement à westlake avec la jolie Ciara. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : fraichement libérée de mes fiançailles forcées avec Warren.
. :
SHILOH - CIARA - WARREN2 - LOUISE - JOA


it's strange what desire will make foolish people do.

☆ ☆ ☆


you & i, it's a perfect match.

previously:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Reprendre le contrôle de ma vie.

  Ven 9 Mar 2018 - 23:53


- i can tell that we're going to be friends. -

Aussi loin que Freya se souvienne, elle n'a jamais eu l'occasion de réellement discuter avec Joaquin, lorsqu'ils étaient ensemble Eliott était toujours dans les parages. Aujourd'hui elle s'en voulait un peu de ne pas avoir pris le temps d'apprendre à connaître l'ami de celui qu'elle fréquentait à l'époque quand bien même leur relation n'était pas sérieuse. La jeune femme était donc ravie de voir le jeune débarquer alors qu'elle était en train d'attendre tranquillement sa commande au guichet. Alors qu'ils échangent des banalités Freya affiche un léger sourire. « Je vais bien. » La conversation entre les deux jeunes aurait pu s'arrêter une nouvelle fois aux banalités qu'ils avaient toujours échangées par le passé, le cappuccino de Freya étant arrivé. Seulement la Néerlandaise décide qu'il est temps de changer la donne, et d'ainsi pouvoir réellement discuter. Ce qu'elle ne tarde pas à proposer à Joaquin. L'air surpris sur le visage du jeune homme ne l'étonne pas, c'est une chose qu'ils n'ont jamais pris le temps de faire. « Oui, pourquoi pas. » Un sourire se dessine une nouvelle fois sur le visage de Freya, ravie de cette réponse. « J’ai une table, ça tombe bien » Freya hoche alors doucement la tête, suivant par la suite Joa jusqu'à la table qu'il occupait avant de venir la voir. Alors qu'ils s'installent face à face, Freya dépose alors sa boisson chaude sur la table, déposant ses mains autour. « Tu as pris quoi ? » Cette fois, c'est la blonde qui aborde un regard intrigué sur le visage, il faut dire que la question était plutôt surprenante. Elle jette alors un instant un regard sur la boisson entre ses mains, avant de reporter son attention sur le jeune homme. « Un cappuccino. Et toi ? » Se demandant aussi le genre de boisson que Joa pouvait bien apprécier. Et puis si certes le début de leur conversation restait dans les sujets standard, cela leur permettrait tout de même de commencer à faire plus ample connaissance, rien de mieux que des petits détails comme celui-ci pour en savoir plus sur une personne et les choses qu'elle aime. « Tu vis dans le coin? » Une nouvelle question banale mais même si Freya ne vit pas à West Hollywood elle vient souvent dans ce café, et elle n'avait pas encore eu l'occasion de le croiser ici. Et elle était assez curieuse de savoir la raison qui l'avait poussé à venir ici si jamais il ne vivait pas ici.
avatar
Joaquin E. Laosa
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 06/02/2018
Messages : : 142
Points : : 481
Avatar : : kevin stranart.
Autres comptes : : maxy, anaé et ugo.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : tearsflight (avatar). J'ai : vingt-trois ans. et mon anniversaire est le : vingt-quatre mai. Je suis : américano-équatorien et mes origines sont : équatoriennes et américaines. En ce moment, je : suis wide receiver chez les Rams de Los Angeles. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un duplex à south la. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, celles au caractère bien trempé et côté coeur je suis : célibataire.
. :
zeppelin + freya + lucy + surya

♚:
 

avant:
 



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : gagner le super bowl.

  Sam 10 Mar 2018 - 16:59
Le hasard a beau ne pas être toujours son allié, Joaquin doit avouer qu’aujourd’hui, il lui fait une bien belle surprise en mettant Freya sur sa route. Du moins, la surprise sera réellement belle si les deux parviennent à trouver de quoi entretenir une véritable conversation. D’un côté, le jeune homme serait légèrement déçu de ne pas réussir à faire connaissance avec la demoiselle qu’il juge intéressante malgré le peu de choses qu’il sait d’elle. Lui qui est habituellement sociable, il aimerait ne pas perdre cette qualité dans les minutes à venir. Ça serait bien dommage mais d’un autre côté, il n’est pas vraiment inquiet. Après tout, il ne s’agit que d’un café et si les deux réalisent qu’ils n’ont finalement rien en commun, ce ne serait pas la fin du monde. Au moins, ils auront essayé. Joaquin n’est pas un adepte des regrets. Aujourd’hui, en acceptant la proposition de Freya, celle de poursuivre la discussion, il en évite un autre. Impossible qu’il se réveille un matin en se disant "et si j’avais pris le temps d’apprendre à connaître cette fille" puisque aujourd’hui, c’est chose faite. Il le prend ce fameux temps. Certes assez tardivement mais vaut mieux tard que jamais.

Curieux de nature ce qui pourrait finalement lui être utile pour cette conversation, le sportif interroge la jeune femme sur son choix de boisson. Il existe une telle variété de boissons chaudes qu’il ne saurait deviner laquelle a eu les faveurs de Freya. « Un cappuccino. Et toi ? » Un choix plutôt classique mais qu’il juge bon. Joaquin étant un grand amateur de café, il n’y avait pas énormément de chances pour qu’il n’approuve pas la boisson de son interlocutrice. « Un mocaccino. » s’applique-t-il à dire en entier comme lorsqu’il a passé commande. D’ailleurs, il porte son gobelet à sa bouche et découvre, avec plaisir, que sa boisson a refroidi pour être tout juste à la bonne température. Personne n’apprécie de se brûler avec sa première gorgée et malheureusement, ça arrive bien plus souvent qu’on le croit. « Tu vis dans le coin? » Une fois le liquide chaud avalé, il répond. « Non, je vis dans le sud. Je devais retrouver un ami mais il a eu un empêchement. Son fils est malade. » Une légère grimace habite les traits de visage du sportif, un court instant avant qu’il ne finisse par sourire, une nouvelle fois. « Je devrais peut-être te remercier de me sauver de la solitude. » Il juge ça triste de s’installer à une table seul, quel que soit l’endroit sauf si bien sûr, c’est pour travailler. Certains des clients ont d’ailleurs les yeux rivés sur un écran d’ordinateur. « Je te demanderai bien ce que tu fais ici mais la réponse est entre tes mains. » qu’il ajoute, un sourire amusé sur les lèvres, son index pointant le café qu’elle vient de commander.
avatar
Freya Van Oranje-Nassau
m« ERITIS SICUT DEAE »
proud theta
Date d'inscription : : 08/09/2017
Messages : : 1224
Points : : 282
Avatar : : candice king
Autres comptes : : alhan l'insatisfait.
Pseudo internet / prénom : : dream's paradise
Crédits : : .sassenach J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : treize mai. Je suis : néerlandaise et mes origines sont : argentines. En ce moment, je : suis en deuxième année de doctorat en archéologie. Mais aussi princesse héritière du trône des Pays-Bas. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appartement à westlake avec la jolie Ciara. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : fraichement libérée de mes fiançailles forcées avec Warren.
. :
SHILOH - CIARA - WARREN2 - LOUISE - JOA


it's strange what desire will make foolish people do.

☆ ☆ ☆


you & i, it's a perfect match.

previously:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Reprendre le contrôle de ma vie.

  Mer 21 Mar 2018 - 22:19


- i can tell that we're going to be friends. -

Freya avait eu la bonne surprise de tomber sur Joaquin dans son envie de café, et surtout dans son envie de pause pendant ses révisions. Elle n'était pas du genre à croire au hasard, ou au destin, mais Freya était ravie de pouvoir enfin apprendre à connaître le meilleur ami de celui qui fut son amant à une époque. Dans un sens, elle s'en voulait de ne pas avoir pris le temps de discuter avec lui avant. Aujourd'hui elle avait bien envie de changer les choses, et elle était ravie que Joa ait accepté sa proposition, et donc de passer un peu de temps ensemble. Attablé tous les deux, leur conversation commence de manière plutôt banale, ce n'est pas étonnant puisqu'ils ne se connaissaient pas vraiment. La princesse espère d'ailleurs que cela changera une fois leur conversation terminée. « Un mocaccino. » Un mince sourire s'affiche sur les lèvres de la jeune femme, appréciant elle aussi cette boisson, ça leur faisait au moins un point commun. Les mains toujours posé autour de sa boisson chaude, Freya interroge à son tour le jeune homme, curieuse de savoir s'il vivait dans le coin ne l'ayant jamais croisé auparavant. « Non, je vis dans le sud. Je devais retrouver un ami mais il a eu un empêchement. Son fils est malade. » Un sourire compatissant prend alors place sur le visage de la jeune blonde. « J'espère que ce n'est pas trop grave. » Elle est sincère, elle ne connaît pas l'ami en question, mais elle n'en est pas moins une jeune femme compatissante. « Je devrais peut-être te remercier de me sauver de la solitude. » Un rire s'échappe des lèvres de la jeune, avant qu'elle ne porte son gobelet à ses lèvres. « Je dois t'avouer que pour ma part tu me donnes une occasion de prolonger ma pause dans mes révisions. » Un sourire prend place sur le visage de la Néerlandaise. Il faut dire que la compagnie de Joa est bien plus sympathique que d'avoir le nez plongé dans ses bouquins. « Je te demanderai bien ce que tu fais ici mais la réponse est entre tes mains. » Un nouveau rire s'échappe des lèvres de la jeune femme. « Effectivement, mais j'avais surtout besoin de sortir de mon appartement. » Elle aurait bien sûre pu prendre du café chez elle, mais elle l'aurait sûrement bu tout en continuant de travailler, et Freya avait bien conscience que par moment elle avait bien besoin de faire une pause et de prendre du temps pour elle. Il fallait qu'elle pense enfin à elle, qu'elle commence un peu à vivre. Dans un sens elle pouvait remercier son père, ses fiançailles avec Warren avaient été le déclic pour elle. Agir en vrai petit soldat ne lui avait pas toujours rendu service, la preuve elle n'avait plus aucun contrôle sur sa vie. Il fallait que ça change. « D'ailleurs, tu es encore étudiant? » La princesse prenait conscience qu'elle n'avait aucune idée de ce que Joaquin pouvait bien faire de sa vie.
avatar
Joaquin E. Laosa
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 06/02/2018
Messages : : 142
Points : : 481
Avatar : : kevin stranart.
Autres comptes : : maxy, anaé et ugo.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : tearsflight (avatar). J'ai : vingt-trois ans. et mon anniversaire est le : vingt-quatre mai. Je suis : américano-équatorien et mes origines sont : équatoriennes et américaines. En ce moment, je : suis wide receiver chez les Rams de Los Angeles. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un duplex à south la. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, celles au caractère bien trempé et côté coeur je suis : célibataire.
. :
zeppelin + freya + lucy + surya

♚:
 

avant:
 



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : gagner le super bowl.

  Lun 2 Avr 2018 - 11:20
La vérité, c’est qu’une tonne de questions se bousculent dans la tête du jeune homme tant il sait si peu de choses concernant la belle blonde. Dire qu’il a tout à apprendre d’elle serait un peu exagéré mais pas si loin de la vérité finalement. Il sait uniquement ce qu’il a entendu d’autres bouches que la sienne, notamment celle d’Eliott. Essayant de mettre de l’ordre dans la chaine de questions qui s’affole dans sa tête et qui ne semble pas vouloir s’arrêter, Joaquin commence la discussion par l’une entre elles, certainement la plus simple. Au moins, ça fonctionne puisqu’elle a le mérite de délier doucement les langues. Ainsi, la conversation dérive naturellement sur un autre sujet. Freya l’interroge sur son quartier de résidence. De là, la discussion connait un nouveau sujet, simplement. Joaquin lui explique la raison de sa présence dans ce café pourtant au cœur d’un quartier qui n’est pas le sien. Il devait rejoindre un ami qui a dû annuler à la dernière minute, restant au chevet de son fils souffrant. « J’espère que ce n’est pas trop grave. » Joaquin ignore si son interlocutrice se soucie vraiment de l’état du bébé ou si elle dit simplement ça par pure politesse. Naïvement peut-être, il penche pour la première solution. C’est la plus flatteuse. « Un mauvais rhume, apparemment. Ils vont chez le médecin demain. » Ça, elle doit probablement s’en moquer, par contre et Joaquin comprendrait. Voilà pourquoi il décide de poursuivre sans s’attarder sur le sujet. Il ne voudrait pas la saouler en parlant d’un nourrisson qu’elle ne connait pas. « Je dois t’avouer que pour ma part tu me donnes une occasion de prolonger ma pause dans mes révisions. » Un sourire étire les lèvres du jeune homme, accompagnant celui venant embellir le visage de Freya. Voilà une question qu’il peut rayer de sa liste : qu’est-ce qu’elle fait dans la vie ? En effet, facile de déduire qu’elle est encore étudiante. Elle doit être engagée dans de longues études, d’ailleurs. « Ecoutes, tout le plaisir est pour moi. » En tout cas, pour le moment, il est ravi de cette rencontre imprévue. « Effectivement, mais j’avais surtout besoin de sortir de mon appartement. » Elle lui donne l’impression d’être studieuse. Il l’imagine sans mal bûcher des heures durant afin de s’assurer les meilleurs résultats possibles. Peut-être qu’il a tort, peut-être pas. Il le découvrira peut-être plus tard. Rien ne presse. « D’ailleurs, tu es encore étudiant? » Cette idée le fait doucement sourire mais l’étonne également. A présent, rares sont les fois où il discute avec quelqu’un ne connaissant pas son métier, bonne connaissance ou non. Freya ne s’intéresse peut-être pas au sport. « Non, non. Je n’ai fait qu’une année à UCLA avant d’être drafté. Je suis joueur de football américain professionnel. » Un intitulé plutôt long. Il pourrait tout simplement dire qu’il a la chance de vivre de sa passion mais ça ne serait pas assez précis. Au moins, là, elle connait la passion en question.
avatar
Freya Van Oranje-Nassau
m« ERITIS SICUT DEAE »
proud theta
Date d'inscription : : 08/09/2017
Messages : : 1224
Points : : 282
Avatar : : candice king
Autres comptes : : alhan l'insatisfait.
Pseudo internet / prénom : : dream's paradise
Crédits : : .sassenach J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : treize mai. Je suis : néerlandaise et mes origines sont : argentines. En ce moment, je : suis en deuxième année de doctorat en archéologie. Mais aussi princesse héritière du trône des Pays-Bas. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appartement à westlake avec la jolie Ciara. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : fraichement libérée de mes fiançailles forcées avec Warren.
. :
SHILOH - CIARA - WARREN2 - LOUISE - JOA


it's strange what desire will make foolish people do.

☆ ☆ ☆


you & i, it's a perfect match.

previously:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Reprendre le contrôle de ma vie.

  Ven 27 Avr 2018 - 0:06


- i can tell that we're going to be friends. -

La princesse a hâte d'en apprendre davantage sur son interlocuteur. Il faut dire qu'elle ne connaît pas grand-chose à son sujet, et si certes les premières questions qu'ils échangent son assez basique elle lui permette déjà d'en savoir plus sur Joaquin. Freya espère notamment qu'elle pourra le considérer comme un ami après ce moment passé en sa compagnie. Apprenant que le fils de son ami, le naturel de la jeune femme prend rapidement le dessus, demandant des nouvelles du petit, voulant par la même occasion s'assurer que ce n'était pas trop grave. « Un mauvais rhume, apparemment. Ils vont chez le médecin demain. » La jeune femme se sent rassurée par les propos du jeune homme, elle hoche alors doucement. Finalement le sujet de conversation finit par dévier. Et Freya lui affirme qu'elle est plutôt ravie de cette rencontre qui lui permet ainsi de prendre une pause un peu plus longue. Elle a conscience de passer bien trop de temps le nez plongé dans ses bouquins et qu'elle devrait commencer à vivre un peu. « Ecoutes, tout le plaisir est pour moi. » Un léger rire s'échappe des lèvres de la jeune femme, ajoutant qu'elle avait réellement besoin de sortir de son appartement. Elle se donnait un mal fou dans ses études, elle ne voulait donner aucune raison à son père de la faire rentrer plus tôt, elle n'avait aucune envie de rentrer chez elle et reprendre son enseignement pour diriger son pays. Ça non, elle n'a aucune envie de vivre cette vie. Consciente de ne pas savoir ce que Joa faisait dans la vie, elle interroge alors le jeune homme, elle ne l'a jamais croisé sur le campus, mais de par sa relation avec Eliott elle suppose qu'il est étudiant lui aussi. « Non, non. Je n’ai fait qu’une année à UCLA avant d’être drafté. Je suis joueur de football américain professionnel. » Désormais Freya se sent un peu bête, elle ne suit certes pas tous les matchs et ne connaît peut-être pas tous les sports mais il lui arrive quelques fois de regarder du sport à la télé. « Ok alors là je me sens un peu nulle c'est une chose que j'aurais du savoir. » Elle termine sa phrase par un léger rire, avant de reprendre une gorgée de son café. « Du coup je suppose que tu es un passionné? Ca doit être vraiment génial de vivre de ce que tu aimes. » Elle se doute déjà de la réponse à sa question, mais elle aura ainsi confirmation de ses propos. Quoi qu'il en soit elle l'envie un peu, il fait et vit de ce qu'il aime. Même si Freya garde toujours la musique dans un coin de sa tête, elle doute pouvoir avoir la chance un jour de suivre cette voie. Ou pour cela il faudrait que son père change tout au tout de comportement, pour qu'elle puisse ainsi espérer laisser à sa place à une de ses soeurs.
avatar
Joaquin E. Laosa
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 06/02/2018
Messages : : 142
Points : : 481
Avatar : : kevin stranart.
Autres comptes : : maxy, anaé et ugo.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : tearsflight (avatar). J'ai : vingt-trois ans. et mon anniversaire est le : vingt-quatre mai. Je suis : américano-équatorien et mes origines sont : équatoriennes et américaines. En ce moment, je : suis wide receiver chez les Rams de Los Angeles. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un duplex à south la. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, celles au caractère bien trempé et côté coeur je suis : célibataire.
. :
zeppelin + freya + lucy + surya

♚:
 

avant:
 



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : gagner le super bowl.

  Dim 6 Mai 2018 - 13:29
Dire que d’autres sportifs à la place de Joaquin seraient certainement vexés de la question de la jeune femme. Lui, il s’en moque. A vrai dire, c’est plutôt agréable de pouvoir annoncer de lui-même ce qui occupe majoritairement ses journées. Non pas pour se vanter même si il a de quoi être fier. Il a réussi à faire de son rêve de gosse une réalité. Non, ce n’est pas pour cette raison. C’est simplement plaisant de constater qu’il y a encore quelques personnes qui ne lui donnent pas l’impression de déjà tout connaître sur lui avant même leur première rencontre. Les mauvais côtés de la notoriété. Joaquin fait avec. De toute façon, il a conscience de ne pas avoir le choix. Il a choisi de percer dans son sport, de travailler d’arrache-pied tous les jours pendant des années pour fouler le terrain dans la peau d’un professionnel. Il a choisi cette voie tout en sachant qu’elle ne serait pas uniquement faite d’avantages. Il est lucide le garçon. C’est une qualité qui est toujours utile. Alors, il n’a pas franchement le droit de se plaindre. Il sait qu’il a de la chance et que même si certains "effets secondaires" de son métier sont parfois durs à supporter, il fait partie de ceux qui sont heureux professionnellement. Malheureusement, ça devient rare. « Ok alors là je me sens un peu nulle c'est une chose que j'aurais du savoir. » Le rire du sportif se mêle à celui de Freya. Avec cette dernière remarque et le rire qui l’a suivi, la jolie blonde lui donne l’impression de ne pas vraiment se prendre au sérieux. Tant pis si elle pourrait paraître stupide en avouant ne pas connaître son métier. Joaquin apprécie ça chez autrui. Il aime lorsque quelqu’un est capable de ne pas se montrer trop sérieux lorsque cela n’a pas lieu d’être. Alors, il espère que son impression n’est pas fausse. « Tu le sais maintenant. » Un léger sourire étire les lèvres du garçon alors qu’il a réussi à calmer ses éclats de rire. « Du coup je suppose que tu es un passionné? Ça doit être vraiment génial de vivre de ce que tu aimes. » La première réaction de Joaquin est machinale, il ne peut s’empêcher de hocher la tête. « Passionné ! Et encore, je crois que le mot est faible. » Il affiche un sourire amusé. « Franchement, je le souhaite à tout le monde. Il n’y a pas un matin où je n’ai pas envie de me lever et ça même si je sais que le coach va nous en faire baver à l’entraînement. » Deuxième sourire. Enième sourire. Joaquin ne peut s’empêcher de sourire lorsqu’il parle de son sport. « Tu aimerais bosser dans quel domaine après tes études ? Tu ne devrais pas tarder à avoir fini, non ? » Et aussitôt, il rebondit pour continuer d’en apprendre plus sur la demoiselle. Après tout, c’est le but et jusqu’à présent, le peu de choses qu’il a appris le motive à continuer la discussion.
Contenu sponsorisé

  
never say never. (freya)