Flèche hautFlèche baswe all need somebody to lean on (maxyne).


we all need somebody to lean on (maxyne).
avatar
Alhan Cordell
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 05/02/2018
Messages : : 174
Points : : 406
Avatar : : liam hemsworth.
Autres comptes : : freya, la jolie princesse.
Pseudo internet / prénom : : dream's paradise.
Crédits : : captain. J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : trente-et-un mars. Je suis : américain et mes origines sont : américaines. En ce moment, je : suis régisseur son pour la télévision. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement dans west hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les (très) jolies demoiselles et côté coeur je suis : un célibataire, profitant de la vie.
. :
MAXYNECIARACARASPRING BREAKNORAHJAMES



-----↬-----

i have a problem that i can not explain, i have no reason why it should have been so plain, have no questions but i sure have excuse, i lack the reason why i should be so confused. i know how i feel when i'm around you, i don't know how i feel when i'm around you.


-----↬-----

friends are the family
we choose for ourselves.




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : poser le pied dans chaque pays.

  Lun 19 Fév 2018 - 21:21


- i'm right up the road, i'll share your load if you just call me -

Alhan avait appris il y a maintenant plusieurs jours de la part de Tim, un de ses très bons amis qu'il considérait comme un frère que Monsieur Hill avait décidé de revenir dans la vie de ses enfants. Maxyne qui était la soeur de Tim, et qu'il considérait à son tour comme la petite soeur qu'il aurait bien aimé avoir ne lui avait pour le moment rien dit. Sur ce point Al préférait laisser la jeune femme lui en parler d'elle-même. Il se doutait que la situation ne devait pas être simple à gérer. Si lui avait à couper les ponts avec son propre père qui l'avait pu, il n'avait aucune idée de la réaction qu'il pourrait avoir si ce dernier finissait par revenir comme une fleur, et ça même s'il le détestait au plus haut point. N'ayant d'ailleurs par eux l'occasion de voir la jeune femme depuis ce retour, Al avait décidé de l'inviter à venir manger chez lui ce soir, ce qui leur donnerait l'occasion de rattraper les jours passés, et en plus de ça, Alhan savait qu'il passerait une très bonne soirée en compagnie de Maxyne. La demoiselle devait d'ailleurs être une rare jeune femme pour qui Alhan n'avait jamais eu d'arrière pensé, l'inverse lui paraissait même étrange, pour lui, Maxyne faisait partie de sa famille, rien de plus. C'est en début d'après-midi, et après avoir racheté quelques petites choses pour ce soir qu'Al s'était mis aux fourneaux. Il aurait pu ne pas se casser la tête, se contenter d'attendre la jeune femme et commander des pizzas, mais il aimait ça passer du temps dans sa cuisine. Il y trouvait un côté apaisant, autant dire qu'il était ravi que sa mère ait pris le temps de lui apprendre à cuisiner. Laissant mijoter son sauté à feu doux, Al avait délaissé sa cuisine afin d'aller se préparer, en commençant par une douche, avant de se contenter d'enfiler un jean et un simple t-shirt. De retour dans sa cuisine, il jetait un coup d'oeil à l'horloge présente tout en mélangeant, Maxyne ne devrait plus tarder. Il sort alors la vaisselle, qu'il met de côté pour quand ils passeront à table. Le jeune homme en profite également pour sortir des verres, ainsi que des petites choses pour l'apéritif. La sonnette de son appartement finit par se faire entendre, jetant un coup d'oeil rapide à la gamelle, Al rejoint alors la porte d'entrée sachant pertinemment qui se trouvait de l'autre côté. « Max ! Je suis content de te voir. » Il fait alors la bise à la jeune femme, se décalant par la suite afin de la laisser rentrer chez lui refermant la porte derrière elle. « Je nous ai préparé un sauté de porc j'espère que ça te plaira. » Tout en parlant il invite la jeune femme à le suivre dans le salon, afin qu'ils puissent se poser un instant.

avatar
Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 937
Points : : 1136
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo, anaé et joa.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : fayrell (avatar). J'ai : vingt deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. ancienne escorte ayant trouvé un boulot honnête de technicienne cosmétique. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un duplex à echo park avec deux frappes atomiques : elena et norah. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie adoucie par le charme d'un mec (trop) parfait.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *


* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.

  Mar 20 Fév 2018 - 19:21
Habituellement, c’est elle qui porte le tablier. C’est la chef cuisto qui prépare de bons plats pour ses proches et ils sont nombreux : ses frères, ses sœurs Tri-Pi, Aaron, Laïs, ect… Maxyne, ça ne la dérange pas. Elle adore passer du temps en cuisine, c’est comme une thérapie. Lorsqu’elle veut se vider la tête, elle a deux options qui fonctionnent à tous les coups : la natation et la cuisine. Dans sa confrérie, c’est un peu la mère qui remplit les estomacs de ses enfants. Elle laisse des tupperwares dans le frigo ou des gâteaux fait maison sur le comptoir par exemple. En échange, elle emprunte ce qu’elle veut lorsqu’elle le veut. C’est une sorte de troc, un échange de bons procédés où tout le monde y trouve son compte. Cependant, la jolie blonde apprécie également que l’on cuisine pour elle. C’est rare et à chaque fois, elle y prend plaisir. Elle aime observer les autres en cuisine, découvrir des recettes qu’elle ne connait pas, échanger des astuces et conseils, ect… C’est avec Alhan qu’elle en a le plus l’occasion. L’ami de son grand-frère qui au fil des années est devenu le sien, est également très doué derrière les fourneaux. D’ailleurs, il l’a invité à venir dîner. Cette perspective la ravit. Maxyne a bien besoin d’une pause dans sa vie si chahutée ces derniers temps. Entre ses études qui lui bouffent un temps fou, ses entrainements qui réquisitionnent deux soirs de la semaine, son travail qui en occupe un ou deux supplémentaires, elle n’a pas beaucoup de temps pour elle et ses proches. Heureusement, la gamine a gagné un don pour l’organisation qu’elle n’a pas toujours eu. Lorsqu’enfin, elle trouve un moment de répit, c’est ses pensées qui ne la laissent pas se reposer. Le retour en ville de son père la travaille énormément. Maxyne ne sait absolument pas gérer la situation et pour cette maniaque du contrôle, c’est inquiétant.
Pour toutes ces raisons, l’étudiante se réjouie de passer un moment avec Alhan. La compagnie de celui qu’elle considère comme un troisième frère est toujours plaisante. Lorsque l’heure indiquée par le jeune homme approche, Maxyne monte dans le premier bus qui dessert l’arrêt le plus près de chez lui. Etant donné qu’il habite dans le centre, ce n’est pas difficile à trouver. Une demi-heure de trajet et la voilà devant son immeuble. Bientôt, elle sonne. Alhan ne tarde pas à venir l’accueillir. « Max ! Je suis content de te voir. » Un joyeux sourire s’affiche sur les lèvres de la jeune femme, preuve que le sentiment est partagé. « On est deux. Cette soirée tombe à pic ! » Elle entre dans l’appartement. Alhan referme la porte derrière elle. « Je nous ai préparé un sauté de porc j'espère que ça te plaira. » Elle le suit jusqu’au salon où elle dépose son sac, non loin du canapé. « J’adore ta cuisine, tu le sais bien. » Si il fut un temps où la nourriture était un véritable problème pour elle, aujourd’hui l’étudiante n’est pas difficile surtout lorsque c’est bien préparé. Elle se laisse tomber sur le canapé. « T’aurais pas une bière bien fraiche à me proposer ? » Voilà qui prouve qu’elle connait Alhan depuis longtemps, elle n’attend même pas qu’il lui propose avant de passer sa commande.


:
 
avatar
Alhan Cordell
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 05/02/2018
Messages : : 174
Points : : 406
Avatar : : liam hemsworth.
Autres comptes : : freya, la jolie princesse.
Pseudo internet / prénom : : dream's paradise.
Crédits : : captain. J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : trente-et-un mars. Je suis : américain et mes origines sont : américaines. En ce moment, je : suis régisseur son pour la télévision. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement dans west hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les (très) jolies demoiselles et côté coeur je suis : un célibataire, profitant de la vie.
. :
MAXYNECIARACARASPRING BREAKNORAHJAMES



-----↬-----

i have a problem that i can not explain, i have no reason why it should have been so plain, have no questions but i sure have excuse, i lack the reason why i should be so confused. i know how i feel when i'm around you, i don't know how i feel when i'm around you.


-----↬-----

friends are the family
we choose for ourselves.




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : poser le pied dans chaque pays.

  Mar 27 Fév 2018 - 0:15


- i'm right up the road, i'll share your load if you just call me -

Alhan a toujours aimé cuisiner, d'abord parce que ça lui permettait de passer du temps avec sa mère tout en apprenant ses recettes, puis en grandissant parce que cela lui permettait de s'occuper l'esprit, de penser à autre chose. Et puis maintenant il adorait faire plaisir à ses proches. Ce soir ça allait d'ailleurs être le cas, puisqu'il avait convié Maxyne à venir manger chez lui, cela leur permettrait en plus de çà de passer du temps ensemble. Quoi qu'il en soit, il avait hâte de voir la jeune blonde arriver, puisque ces derniers temps ils n'avaient pas vraiment eu l'occasion de se voir, et elle lui manquait. À force de côtoyer la jeune femme par le biais de Tim son frère, il avait finit par la considérer comme une soeur également. Il tenait à veiller sur elle, d'ailleurs lorsqu'il avait appris par Tim que leur paternel était revenu dans leur vie, il avait directement pensé à l'étudiante, il la connaissait assez pour savoir que cette histoire devait la travailler énormément. Elle ne devait sans doute pas savoir sur quel pied danser, ni même quoi faire. Bien sûr il ne comptait pas la lancer sur le sujet ce soir, il préférait que ce soit elle qui vienne lui en parler. Il voulait attendre qu'elle soit prête. Le sauté de porc continuant à mijoter doucement sur le feu, et voyant l'heure arriver Al s'était mis à préparer des petites choses pour l'apéritif, sortant par la même occasion des verres. Entendant la sonnette de son appartement retentir, il rejoint directement la porte, affichant un grand sourire en voyant la jeune blonde de l'autre côté de la porte.  Après l'avoir salué, il s'était décalé afin de la laisser rentrer. « On est deux. Cette soirée tombe à pic ! » Affichant un grand sourire il referme la porte d'entrée derrière elle, tout en l'invitant à rejoindre le salon. En chemin il s'assure que le plat qu'il a prévu pour ce soir lui conviendra. « J’adore ta cuisine, tu le sais bien. » Rassuré un nouveau sourire prend place sur son visage. « Merci, d'ailleurs je pourrais dire la même chose pour la tienne. » Maxyne concocter elle aussi de bons petits plats, et elle était d'ailleurs une des rares personnes avec qui il pouvait échanger des petits trucs culinaires, ou même apprendre de nouvelles recettes. « T’aurais pas une bière bien fraiche à me proposer ? » Le côté direct de son amie alors qu'elle se laisse tomber dans son canapé ne l'étonne pas une seule seconde, elle pourrait même aller se servir directement dans son frigo qu'il ne serait pas choqué. « Tu sais bien que j'en ai toujours dans mon frigo. » Sa phrase terminée, il délaisse son amie pour rejoindre la cuisine et revenir quelques minutes après dans le salon avec deux bières fraîches, et des petits gâteaux pour qu'ils puissent grignoter avant de passer à table. « Alors quoi de neuf mademoiselle? » Il prend place à ses côtés, tout en lui donnant sa bière. Après avoir trinqué avec la jeune femme, il porte sa bière à ses lèvres afin d'en prendre une gorgée.
avatar
Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 937
Points : : 1136
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo, anaé et joa.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : fayrell (avatar). J'ai : vingt deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. ancienne escorte ayant trouvé un boulot honnête de technicienne cosmétique. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un duplex à echo park avec deux frappes atomiques : elena et norah. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie adoucie par le charme d'un mec (trop) parfait.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *


* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.

  Lun 12 Mar 2018 - 0:00
Maxyne porte une importance toute particulière à son entourage proche. Certains de ses amis sont même plus importants à ses yeux que ses deux parents – et bien moins décevants. Sérieusement, l’étudiante serait prête à beaucoup pour certains de ses proches dont elle juge ne pas pouvoir se passer. Malheureusement, à ses yeux, elle ne parvient pas à les voir assez souvent. Le temps libre qu’elle réussit à dégager ne lui permet pas de passer autant de temps qu’elle ne voudrait avec ses amis, comme Alhan par exemple. Si elle est honnête, elle doit bien reconnaître que passer la moitié de ce fameux temps libre avec Aaron ne facilite pas les choses mais c’est plus fort qu’elle. L’envie d’être en compagnie du jeune homme ne cesse d’augmenter. Plus elle le voit et plus elle a envie de le voir justement. Heureusement, elle n’est pas du genre à oublier les potes dès qu’un garçon attire son attention. Par conséquent, ce soir, c’est avec Alhan qu’elle passera la soirée. Rien de spécial n’est prévu, juste un bon diner. Cependant, c’est bien suffisant pour la demoiselle qui n’est pas très exigeante. De la bonne nourriture en bonne compagnie, cela fait partie des petits plaisirs de la vie qu’elle affectionne.

« Merci, d'ailleurs je pourrais dire la même chose pour la tienne. » Maxyne affiche un léger sourire. C’est toujours flatteur d’entendre du bien de sa cuisine. La demoiselle est capable de passer des heures en cuisine pour ses proches et même si ce n’est pas le but, être complimentée sur ses plats, cela fait toujours plaisir. A peine installée – ou plutôt avachie – dans le canapé que l’étudiante a déjà demandé une bière au jeune homme. La réponse la fait sourire à nouveau. « Tu sais bien que j'en ai toujours dans mon frigo. » Machinalement, elle hoche doucement la tête avant de voir Alhan s’éloigner vers la cuisine. Ce dernier revient une poignée de secondes plus tard, deux bières à la main. Maxyne s’empare de celle qui lui tend en le remerciant. « Alors quoi de neuf mademoiselle? » « Ouh, je ne saurais pas par où commencer ! » Sa réponse est si instinctive qu’elle la trahira à coup sûr. Alhan voudra forcément connaître les détails ou au moins, les grandes lignes. S’il fut un temps où la demoiselle n’avait pas grand-chose à raconter pour occuper ce genre de conversations, aujourd’hui, elle aurait presque trop d’informations à fournir. Elle fait le tri dans sa tête, jugeant ce qu’elle trouve bon à partager ou non. Evidemment, elle a compris où son interlocuteur souhaite en venir. Elle n’a aucun doute sur le fait que Tim lui ait appris le retour en ville de leur père. Alors, elle décide de lui donner satisfaction. « Je suppose que Tim t’a dit que notre père est à LA. » Doucement, elle se redresse, signe d’une conversation qui s’annonce sérieuse. Ça lui fait toujours bizarre à l’étudiante de parler d’un "père" en abordant Aslak alors que cela fait des années qu’elle ne l’a plus nommé "papa".


:
 
avatar
Alhan Cordell
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 05/02/2018
Messages : : 174
Points : : 406
Avatar : : liam hemsworth.
Autres comptes : : freya, la jolie princesse.
Pseudo internet / prénom : : dream's paradise.
Crédits : : captain. J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : trente-et-un mars. Je suis : américain et mes origines sont : américaines. En ce moment, je : suis régisseur son pour la télévision. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement dans west hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les (très) jolies demoiselles et côté coeur je suis : un célibataire, profitant de la vie.
. :
MAXYNECIARACARASPRING BREAKNORAHJAMES



-----↬-----

i have a problem that i can not explain, i have no reason why it should have been so plain, have no questions but i sure have excuse, i lack the reason why i should be so confused. i know how i feel when i'm around you, i don't know how i feel when i'm around you.


-----↬-----

friends are the family
we choose for ourselves.




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : poser le pied dans chaque pays.

  Mar 20 Mar 2018 - 15:01


- i'm right up the road, i'll share your load if you just call me -

Alhan tenait à ses proches, et le jeune faisait tout pour être présent pour eux et les aider en cas de besoin. Il s'arrange d'ailleurs pour passer le plus de temps possible avec eux. Voilà pourquoi il était ravi de pouvoir passer la soirée avec Maxyne, en plus d'être son amie il considérait la jeune femme comme une soeur, depuis qu'il l'avait rencontré par le biais de Tim, Al tenait lui aussi à être présent pour la jeune blonde. Et lui apporter son soutient lorsqu'elle en avait besoin. Ils allaient forcément passer une bonne petite soirée tous les deux, rien de bien extravagant juste un diner. Mais c'était toujours un plaisir avec Maxyne puisqu'ils partageaient toutes les deux la passion de la cuisine, alors nul doute que ce soir encore ils s'échangeraient quelques petits tuyaux. C'était également l'occasion pour eux de rattraper un peu le temps perdu. En ayant rejoint le salon, Maxyne s'était laissée tomber dans le canapé, confirmant avoir des bières, l'Américain avait rejoint sa cuisine le temps de quelques minutes pour revenir avec les fameuses bières. S'installant à son tour dans son canapé, il interrogeait déjà son amie afin de connaître les dernières nouveautés. « Ouh, je ne saurais pas par où commencer ! » Alhan pose un regard intrigué sur son amie, bien sûr il a appris par son frère que leur père était revenu dans leurs vies après toutes ces années d'absence, mais il a l'impression qu'il y a plus. il juge bon de ne rien dire, et laisser Maxyne choisir le sujet qu'elle souhaite aborder, il sait à quel point le départ de son paternel l'avait fait souffrir, et son retour avait dû raviver des souvenirs douloureux chez son amie, il préférait donc attendre que ce soit elle qui choisisse d'en parler. « Je suppose que Tim t’a dit que notre père est à LA. » Hochant la tête dans un premier temps, il est un peu surpris, il ne pensait pas que la jeune femme sauterait directement dans le sujet. « Il m'en a parlé oui. Comment tu le vis? » Sa question lui paraît un peu stupide, voir un fantôme resurgir de son passé n'est forcément pas facile. La situation ne devait pas être simple à gérer après tout Maxyne devait sans doute être partagée entre les questions qu'elle devait avoir pour lui, et l'envoyer sur les roses. « Si c'est trop dur pour toi d'en parler maintenant tu sais que je ne t'en voudrais pas. » Par ses mots il veut la rassurer un peu, lui faire comprendre que si elle souhaite attendre un peu il ne s'y opposera pas. Lui-même savait pas comment il réagirait dans une situation pareil. Même si l'histoire était différente, après tout Alhan était celui qui avait coupé les ponts avec son géniteur dès qu'il en avait eu la possibilité.
avatar
Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 937
Points : : 1136
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo, anaé et joa.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : fayrell (avatar). J'ai : vingt deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. ancienne escorte ayant trouvé un boulot honnête de technicienne cosmétique. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un duplex à echo park avec deux frappes atomiques : elena et norah. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie adoucie par le charme d'un mec (trop) parfait.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *


* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.

  Mar 20 Mar 2018 - 23:47
Peut-être que finalement, elle a besoin de parler. Peut-être qu’il ne s’agit plus simplement d’une envie mais plus d’une nécessité. Tout s’enchaine : la possibilité d’un nouveau travail, sa relation avec Aaron qu’elle a de plus en plus de mal à comprendre, à définir bien qu’elle sache qu’elle n’a pas le droit de ressentir ce qu’elle nie fermement ressentir, le niveau de ses études qui ne cesse d’augmenter, la pression avec et enfin, le retour d’Aslak. Elle a l’impression d’avoir été jetée à la machine à laver, essorage 1200 tours. C’est ça, elle est essorée. Alors, lorsqu’Alhan lui demande la traditionnelle question « quoi de neuf ? », elle décide de sauter sur l’occasion pour vider un peu son sac. Bien évidemment, avant elle fait le tri. Elle ne souhaite pas trop ébruiter l’opportunité professionnelle qui s’offre à elle, un échec étant toujours possible et bien plus humiliant à raconter. Impossible et surtout inenvisageable de parler d’Aaron et de pourquoi elle ne peut pas craquer pour toutes ses qualités. Ça signifierait révéler son métier au jeune homme ce qui est hors de question. Enfin, Alhan sait que ses études lui prennent un temps fou. Il ne reste donc plus que la réapparition d’Aslak, soudainement décidé à remplir son rôle de père. Tant mieux. Quelque chose lui dit que c’est le sujet qu’il souhaite l’entendre aborder. Pourtant, son ami lui semble surpris lorsqu’elle en parle. « Il m'en a parlé oui. Comment tu le vis? » Comment elle le vit ? C’est une bonne question, sans doute la meilleure. Ça l’aiderait de pouvoir lui donner une réponse claire et précise. Malheureusement, tout ce qu’elle ressent n’est que brouillon. La demoiselle soupire. « Si c'est trop dur pour toi d'en parler maintenant tu sais que je ne t'en voudrais pas. » Aussitôt, Maxyne affiche un léger sourire. Alhan a un côté prévenant, il fait attention aux autres. Elle trouve ça attendrissant. « Ça ne peut pas me faire de mal d’en parler, non ? » En tout cas, elle imagine difficilement que ce soit le cas. Au contraire, avoir un point de vue extérieur pourrait peut-être l’aider à y voir plus clair. « Franchement ? Je ne sais pas. Je ne comprends pas. Il disparaît pendant dix ans et il se repointe un beau jour, la fleur au fusil. Ouais, je ne comprends pas. » Et ça malgré le fait qu’elle lui ait donné une chance de s’expliquer. Au fond, c’est tout ce dont elle se souvient de sa relation avec son père. Ça a toujours été compliqué, maladroit avant que ça finisse par être tout bonnement inexistant.


:
 
avatar
Alhan Cordell
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 05/02/2018
Messages : : 174
Points : : 406
Avatar : : liam hemsworth.
Autres comptes : : freya, la jolie princesse.
Pseudo internet / prénom : : dream's paradise.
Crédits : : captain. J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : trente-et-un mars. Je suis : américain et mes origines sont : américaines. En ce moment, je : suis régisseur son pour la télévision. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement dans west hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les (très) jolies demoiselles et côté coeur je suis : un célibataire, profitant de la vie.
. :
MAXYNECIARACARASPRING BREAKNORAHJAMES



-----↬-----

i have a problem that i can not explain, i have no reason why it should have been so plain, have no questions but i sure have excuse, i lack the reason why i should be so confused. i know how i feel when i'm around you, i don't know how i feel when i'm around you.


-----↬-----

friends are the family
we choose for ourselves.




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : poser le pied dans chaque pays.

  Mar 3 Avr 2018 - 0:30


- i'm right up the road, i'll share your load if you just call me -

Alhan était ravi de pouvoir passer un peu de temps avec Maxyne, il espérait par la même occasion pouvoir discuter un peu avec la jeune femme. Il avait notamment un sujet en tête, le retour d'Aslak, son père. Seulement Al n'avait aucune envie de brusquer son amie, préférant qu'elle choisisse de lui en parler d'elle-même. Voilà pourquoi il lui avait posé une question plus large. Contre toute attente, la jeune blonde avait choisi de commencer directement par le retour du paternel dans sa vie. Il est vrai que Tim, le frère de Maxyne lui en avait déjà parlé, les deux jeunes discutent de tout ensemble, et ça depuis qu'ils se connaissent. Forcément l'américain s'inquiétait de la réaction de la demoiselle, et surtout de son ressenti. Malgré tout, encore une fois il tenait à la rassurer, ne voulant pas la brusquer. Quoi qu'elle décide il serait de toute façon toujours présent pour elle en cas de besoin. Et surtout Alhan ne se vexerait pas si son amie revenait sur ses mots et changeait de sujet. « Ça ne peut pas me faire de mal d’en parler, non ? » Al affiche un sourire compatissant en guise de réponse, il a toujours pensé qu'il valait mieux parler que de tout garder pour soi. Et ça permet aussi d'obtenir une opinion extérieure, ce qui parfois n'est pas négligeable. « Franchement ? Je ne sais pas. Je ne comprends pas. Il disparaît pendant dix ans et il se repointe un beau jour, la fleur au fusil. Ouais, je ne comprends pas. » Il se met à sa place, tout ça rien de simple. Il ne saurait lui pas sur quel pied danser s'il venait à trouver son père sur le pas de sa porte. De premier abord comme ça il lui claquerait sûrement la porte au nez, mais en se trouvant réellement dans la situation il agirait peut-être autrement. « Il ne t'a donné aucune raison pour son retour? Ou son absence? » Tim lui avait expliqué que son père voulait rattraper le temps perdu sans finalement rien ajouter de plus, il se demandait s'il avait agi de la même façon avec sa fille. Sans même donner la moindre raison pour son absence. En comparaison Alhan se sentait 'chanceux' c'était lui qui avait banni son père de vie. « Du moins mise à part un 'je veux connaître ma fille'. » Dans le fond ça pouvait être compréhensible lorsqu'il avait claqué la porte elle était encore enfant alors aujourd'hui il ne devait plus rien connaître de Maxyne. « Il est revenu pour de bon ? » Il avait l'impression de l'accabler de question, mais il espérait surtout pouvoir l'aider. Avait-elle envie de le revoir, et renouer avec lui. Mais le plus important était de savoir pour combien de temps Aslak comptait rester en ville. Loin de lui l'envie de voir Maxyne lui ouvrir les bras et nouer des liens forts avec son père pour qu'il disparaisse une nouvelle fois sans laisser de trace une nouvelle fois dans quelques mois. Il ne supporterait pas de voir celle qu'il considérait comme une soeur mal à cause de lui une seconde fois.
avatar
Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 937
Points : : 1136
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo, anaé et joa.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : fayrell (avatar). J'ai : vingt deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. ancienne escorte ayant trouvé un boulot honnête de technicienne cosmétique. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un duplex à echo park avec deux frappes atomiques : elena et norah. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie adoucie par le charme d'un mec (trop) parfait.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *


* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.

  Sam 14 Avr 2018 - 15:43
Parler, c’est inhabituel pour Maxyne. D’un naturel réservé et fier, la demoiselle ne parle que rarement de ses problèmes à ses proches. Clairement, elle est de ceux qui préfèrent écouter que parler. Elle aime se débrouiller seule, la fierté du résultat étant plus grande par la suite. Cependant, là, elle doit avouer être totalement dépassée et donc recevoir quelques conseils d’un ami ayant également un père absent et avant ça, loin d’être à la hauteur, ça ne lui ferait pas de mal. Puis, si jamais Alhan ne trouve aucun conseil à lui fournir - ce qu’elle comprendrait - au moins, elle aura extériorisé. C’est important. Elle commence doucement à le comprendre. « Il ne t’a donné aucune raison pour son retour? Ou son absence? » Aucune qui n’ait réellement convaincu Maxyne, en tout cas. Rien n’y fait, elle ne comprend pas pourquoi Aslak décide de revenir maintenant. Pourquoi pas il y a cinq ans ou dans cinq ans ? Elle est persuadée qu’il y a une raison cachée au retour de son père. Malheureusement, elle ne l’a pas appris du principal intéressé et elle voit mal comment elle pourrait le découvrir autrement. « Du moins mise à part un ‘je veux connaître ma fille’. » La fille en question affiche un sourire incontrôlé, nerveux. « Oh, j’y ai eu le droit ! Ça et un "la vie est courte" ou encore "je peux rien faire pour le passé mais je peux changer le futur". » Comme si elle le voulait. Son futur, il y a encore quelques jours, elle l’imaginait sans son père et ça lui allait très bien. « Il est revenu pour de bon ? » Maxyne hausse les épaules, en voilà une bonne question. Avec Aslak, c’est difficile d’être certain de quelque chose voire même impossible. Après tout, il est déjà parti une fois. Qu’est-ce qui l’empêcherait de le faire à nouveau ? « Je sais pas. Il m’a donné l’impression de vraiment vouloir se rattraper donc peut être. J’en sais rien, vraiment. Je suis totalement perdue, Alhan. » Cette dernière information n’est sans doute pas nécessaire. Ça doit se voir comme le nez au milieu de la figure qu’elle est paumée. « Pour une fois, il me laisse le choix. Lui accorder une autre chance ou continuer sans lui et tu vois, j’ai franchement pas l’impression que c’est un cadeau. » Maxyne soupire avant de boire une gorgée de sa bière. Il aurait dû rester là d’où il vient. Ça aurait été tellement plus simple mais non, à la place, il a choisi de revenir la perturber, les perturber puisque Tim et Seth sont tout aussi impliqués qu’elle.


:
 
avatar
Alhan Cordell
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 05/02/2018
Messages : : 174
Points : : 406
Avatar : : liam hemsworth.
Autres comptes : : freya, la jolie princesse.
Pseudo internet / prénom : : dream's paradise.
Crédits : : captain. J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : trente-et-un mars. Je suis : américain et mes origines sont : américaines. En ce moment, je : suis régisseur son pour la télévision. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement dans west hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les (très) jolies demoiselles et côté coeur je suis : un célibataire, profitant de la vie.
. :
MAXYNECIARACARASPRING BREAKNORAHJAMES



-----↬-----

i have a problem that i can not explain, i have no reason why it should have been so plain, have no questions but i sure have excuse, i lack the reason why i should be so confused. i know how i feel when i'm around you, i don't know how i feel when i'm around you.


-----↬-----

friends are the family
we choose for ourselves.




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : poser le pied dans chaque pays.

  Ven 4 Mai 2018 - 23:56


- i'm right up the road, i'll share your load if you just call me -

Alhan était ravi que Maxyne se confie un peu à lui concernant son paternel, il espérait d'ailleurs pouvoir réussir à l'aider, où tout de moins à essayer d'y voir un peu plus clair. Ayant lui-même du apprendre à vivre sans un père, il essayait de se mettre à sa place, à la façon dont lui réagirait à sa place. Aucun doute qu'il aurait envoyé son paternel sur les roses, il n'était celui qui avait choisi de s'éloigner le premier. S'il en avait souffert au début, Al avait très certainement mieux vécu l'absence de son père que la jeune blonde. Après tout lui avait toujours pu compter sur sa mère, ce qui n'était pas le cas de la jeune femme. Avant de pouvoir donner le moindre conseil à Maxyne, il essaye d'abord de savoir si elle avait moins réussi à obtenir une quelconque excuse pour son absence toutes ces années. Et surtout pourquoi il avait choisi de revenir maintenant. « Oh, j’y ai eu le droit ! Ça et un "la vie est courte" ou encore "je peux rien faire pour le passé mais je peux changer le futur". » Le jeune homme secoue alors la tête, accompagnant le geste d'un soupire, cette réaction est plus forte que lui. Au fond de lui il trouve ça déplacé. Il revient tel un cheveu sur la soupe, et ça sans la moindre raison valable. « Ouais il a aucune envie de te donner la véritable raison. » Il en est sûr, pour lui il y a quelque chose derrière tout ça, quelque chose qu'il ne semble pas avoir envie de révéler à sa fille, ni même à ses fils, puisque Tim ne le connaît pas non plus. Finalement il ne tarde pas à lui poser la question qui le démange le plus. Et surtout celle qui lui semble importante avant de pouvoir essayer de donner le moindre conseil à son ami. « Je sais pas. Il m’a donné l’impression de vraiment vouloir se rattraper donc peut être. J’en sais rien, vraiment. Je suis totalement perdue, Alhan. » Ça il le comprend, le contraire l'aurait étonné. Ce qu'Alhan ne comprend pas en revanche, c'est pourquoi ne pas donner la véritable raison s'il compte rester pour de bon. « Pour une fois, il me laisse le choix. Lui accorder une autre chance ou continuer sans lui et tu vois, j’ai franchement pas l’impression que c’est un cadeau. » Un sourire compatissant prend place sur son visage, au fond de lui il est soulagé de ne pas se trouver à sa place. La situation est délicate. Un nouveau soupiré s'échappe de ses lèvres avant qu'il ne prenne une gorgée de sa bière. « Tu as envie de le connaître? » Cette question lui semble la plus pertinente. Maxyne a-t-elle envie d'apprendre à connaître son père, ou même tout simplement lui laisser l'occasion pour qu'il apprenne à la connaître. « Tu en as discuté avec tes frères? » Ça lui donnerait peut-être une idée, même si dans leur conversation Tim semblait être tout aussi perdu que la jeune femme à la suite de ce retour.
avatar
Maxyne Hill
l« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 07/05/2017
Messages : : 937
Points : : 1136
Avatar : : alexis ren.
Autres comptes : : ugo, anaé et joa.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : fayrell (avatar). J'ai : vingt deux ans et mon anniversaire est le : vingt-sept avril. Je suis : américaine et mes origines sont : finlandaises grâce au grand nordique qui me sert de père. En ce moment, je : suis étudiante en première année de master degree en ingénierie chimique. ancienne escorte ayant trouvé un boulot honnête de technicienne cosmétique. En dehors des cours je fais partie : du club de natation. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un duplex à echo park avec deux frappes atomiques : elena et norah. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire endurcie adoucie par le charme d'un mec (trop) parfait.
. :

GHOST FROM
THE PAST


you said that you loved me,
you said that you cared.
so how could i know
i had something to fear ?

* * *


* * *
« you make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. you make my whole world feel so right when it's wrong. that's how i know you are the one. that's why i know you are the one. »

précédemment dans...:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : profiter de la vie.

  Dim 13 Mai 2018 - 18:21
« Ouais il a aucune envie de te donner la véritable raison. » En effet. En tout cas, Maxyne est persuadée que son père lui cache ce qui le pousse réellement à revenir dans leurs vies à ce moment même. L’étudiante a bien l’impression que ce n’est pas dû au hasard. Certes, elle n’a rien pour le prouver mais son intuition ne la trompe que rarement. Aslak a choisi son moment. C’est certain. Peut-être qu’il lui expliquera la fameuse raison si jamais elle décide de lui donner une chance de s’expliquer. Cette décision est loin d’être prise. A chaque fois qu’elle pense s’être décidée, un nouveau pour ou contre vient tout remettre en question. Pourtant, ça devrait être simple. L’étudiante ne devrait même pas perdre davantage de son temps pour un père qui n’a jamais vraiment daigné lui accorder le sien. Pourtant, c’est plus fort qu’elle. Elle a besoin de réponses, des réponses que seul Aslak peut lui donner et plus encore, elle a besoin de vider son sac. Son retour inespéré pourrait bien être son unique chance de passer à table avec son paternel, de partager tous les reproches qu’elle a à lui faire. La liste est longue.

« Tu as envie de le connaître? » Le regard de Maxyne accroche celui de son interlocuteur. Elle est totalement prise de court par cette question et pourtant, lorsqu’on y réfléchit bien, c’est l’une des plus importantes. Une question importante qu’elle ne s’est jamais posée et face à laquelle elle reste un moment silencieuse. « Je… je sais pas. La Maxyne d’il y a dix ans t’aurait de suite répondu oui mais j’ai grandi. Je me suis fait à l’idée que je devrais faire avec le peu de choses que je sais sur lui. Alors, ouais, je sais pas. » Encore une fois, elle est perdue. Pourtant, elle a conscience d’une chose. Une chose qu’elle ne tarde pas à partager avec Alhan. « Je suppose que c’est une question à laquelle je devrais réfléchir. » Peut-être que ça l’aiderait à y voir plus clair. Elle l’espère du moins même si elle voit difficilement comment elle pourrait être davantage perdue concernant Aslak. « Tu en as discuté avec tes frères? » Ils n’ont pas vraiment eu le choix même si pour le moment, ils ne se sont pas réellement attardés sur le sujet. Chez les Hill, il n’y a pas de grands bavards à part peut-être Seth. « Seth est clairement le plus clément avec Aslak. Il est même prêt à le revoir. Tim, je crois qu’il est comme moi, il a besoin d’y réfléchir. Il est rancunier. » Tim, c’est elle au masculin. Alhan le sait alors rien de ce qu’elle dit là devrait l’étonner.


:
 
Contenu sponsorisé

  
we all need somebody to lean on (maxyne).