Flèche hautFlèche basI just haven't met you yet ft. Aleks

Forum au ralenti pour les vacances, plus d'infos par ici.
Mais pas d’inquiétudes, on n'abandonne pas SGD et il revient au top de sa forme (tout comme ses admins) après la rentrée !

I just haven't met you yet ft. Aleks
avatar
Lucy Wolfe
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/02/2018
Messages : : 243
Points : : 2427
Avatar : : Emily Rudd
Pseudo internet / prénom : : paradis
Crédits : : (c) Nasty J'ai : 24 ans. et mon anniversaire est le : 5 mars. Je suis : made in USA, mais devant une photo de la reine d'angleterre et mes origines sont : anglaises & Irlandaise. En ce moment, je : suis une styliste en recherche d'emploi, temporairement reconvertie en danseuse dans un bar miteux ... Open bar contact pour 50$. En dehors des cours je fais partie : des AA Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appartement miteux du China Town avec un colocataire et mon fils d'adoption. Ce qui m'attire ce sont : Les artistes coréens sentimentalement déficients. Bonus point pour une addiction à l'héroïne. et côté coeur je suis : Dans un déni plus profond que le grand canyon... 사랑해
. :

It ain't right if you ain't lost your mind. I don't want easy, I want crazy



Blame me for the madness you create, cause either way you'll burn me at the stake. Go ahead, blame me for your sins. Go ahead and sacrifice me.
━━━━━━━━━━━━
My f*cked up and family

  

━━━━━━━━━━━━


  Jeu 22 Fév 2018 - 1:51

" I just haven't met your yet "
ft. Aleks & Lucy    



Si on lui avait dit un jour, qu’elle regretterait la facilité de Tinder, Lucy se serait assurément esclaffée de rire en chassant d’un geste de main cette idée ridicule. Elle avait assez donné, dans son jeune temps, aux aléas de la séduction du net pour ne plus vouloir s’y aventurer et pour être certaine qu’il n’y avait rien de pire… Et pourtant, après une éternité gâchée à mettre de l’ordre dans sa tignasse de jet et à rendre son minois présentable, une fois assise au volant de sa voiture en direction bord de l’eau, Lucy avait rarement été plus nerveuse. L’angoisse lui retournait les tripes et, peu importe combien de fois elle se répétait que c’était ridicule, elle ne pouvait chasser cette petite voix qui la narguait : son rendez-vous de 14h00 serait déçu... Les doigts crispés sur le volant, elle avait soupiré, assez stressée de la rencontre à venir. Et encore, c’était un euphémisme, elle était presque en panique à la simple idée d’enfin faire un face à face avec son correspondant internet de longue date. Et si, après avoir réellement fait sa connaissance, Aleks la trouvait ennuyeuse, inutile, et si les délires qu’ils se tapaient depuis des années sous couvert du ‘’on ne se verra jamais en vrai’’ prenaient fin après des présentations formelles?

Garant sa voiture dans le parking publique au bord de la place, elle restant un instant, assise, jouant mentalement avec la tactique à adopter, mordillant sa lèvre inférieure avec appréhension. Elle n’aurait jamais cru penser ça mais : elle regrettait vraiment Tinder. Avec une application aussi débile, il lui suffisait trop souvent de porter un décolleté plongeant pour attirer l’attention de n’importe quel lourdaud… Ses yeux s’étaient baissés vers son propre buste assez peu garni… Aurait-elle dû se fringuer un peu plus frivolement? C’était une date amicale, un tête à tête 100 % platonique, ça lui aurait semblé déplacé… Elle était clairement paumée en étiquette amicale. Réunissant tout son courage, elle extirpa son portable de son sac à main et envoya un message à celui qu’elle attendait, signalant qu’elle était arrivée au point de ralliement. L’instant d’après, elle prenait une grande inspiration et sortait de sa bagnole, espérant apercevoir Aleks quelque part.

Forçant un sourire timide sur ses lèvres, elle se mit à regarder autour d’elle, cherchant un spécimen de géant correspondant à la petite photo facebook à laquelle elle venait de jeter un œil. Et si c’était trompeur? Elle aurait peut-être dû valider qu’il n’était ni une femme obèse dans la cinquantaine, ni un de ses usurpateurs étranger qui veulent juste piller votre compte bancaire! …. Ou pire! … Et si c’était un malade mentale, le genre à collectionner les pauvres filles et à les enchainer dans son sous-sol ? Les possibilités de désastre étaient à peu près illimitée, enfin, c’est ce qu’elle croyait lorsque quelques mètres plus loin, elle remarqua quelqu’un qui semblait coller la description…….. Ou à tout le moins, qui était assez esthétiquement agréable pour qu’elle soit négociable sur la séquestration de sous-sol… Oh Lucy.



Double shot

until you've lost it all
If you never felt the fire running through your veins. If you've never seen the devil face to face... You don't know Jack ♥️

I just haven't met you yet ft. Aleks