Flèche hautFlèche basJay & Mia - you showed me why people can't be trusted


Jay & Mia - you showed me why people can't be trusted
avatar
Mia G. Fairfield
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 1115
Points : : 268
Avatar : : Camila Morrone
Autres comptes : : Vitoria A. Jamlows, Liora E. Mallkimi et Aurora D. Fowler.
Pseudo internet / prénom : : Héléna/Hmtbn.
Crédits : : Stolen paradise. J'ai : 18 ans, en attente de mes 21 ans pour consommer librement. et mon anniversaire est le : 1er juin. Je suis : américaine et mes origines sont : Australiennes comme tous les membres de la famille Fairfield. En ce moment, je : suis mannequin vendeuse de drogues par la même occasion. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la maison familiale à West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les deux sexes. et côté coeur je suis : divorcée et c'est finalement pas plus mal.
. :
Mes rps en cours :
Las VegasTimothyDeanshilohSloanUgoJayFairfieldspring break

mes rps archivés:
 


family uc.

❧❧

in life have a friend that is like a mirror and shadow. Mirror doesn't lie and shadow never leaves


✫★✫


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Etre reconnue dans un domaine qui te plait.

  Dim 4 Mar 2018 - 10:10
T'as essayé. T'as vraiment essayé de ne pas insulter Jay par message mais pourtant c'était plus fort que toi. La trahison était quelque chose que tu redoutais vraiment, qui avait toujours eu le plus d'effet sur ta personne. Comme la trahison de ta mère qui semblait justifiée aujourd'hui mais pour autant tu ne l'acceptais. Tu t'étais battue tant d'années pour lui faire payer cet affront que tu ne pouvais même plus retourner en arrière. Le mal était fait, et elle t'en avait fait aussi. Bien que tu en veuilles bien plus à Jay qu'à n'importe qui, Ugo lui souffrait de la trahison de votre mère car lui, Ugo lui avait toujours été fidèle. En attendant, alors que tu fuyais bien trop souvent en ce moment. Alors que le photographe déclara que tu étais trop crispée, t'avais pris le chemin de South LA. Si tes nerfs étaient tendus il n'y avait qu'une seule manière de te détendre, lui claquer une bonne claque à ce con. D'ailleurs tu n'avais pas hésité à le descendre à Byron Bay, il n'avait que ce qu'il méritait et tu n'étais même pas désolée. Désolée d'être cette fille impulsive, menteuse et arrogante. Tu ne changerais pas et malheureusement pour lui tu comptais lui faire payer ta douleur à la poitrine. Il allait souffrir autant que toi et pour ça tu n'attendais qu'une demande du juge pour tout vider. Mentir sous serment tu l'avais déjà fait, tu recommencerais s'il le faut. Ton poing vient enfin frapper contre la porte. Jay était là, il n'avait jamais mieux à faire. Passant la porte quand il ouvrit, sans vraiment lui laisser d'autre choix, ton poing de nouveau heurta cette fois-ci son épaule. Tu te faisais mal en le tapant mais qu'importe tu te sentais mieux. Une larme prit le risque de couler sur ton visage, tu la balayas assez rapidement pour ne montrer aucun signe de faiblesse. C'était lui l'ordure dans l'histoire, il ne méritait ni ta colère, ni tes coups. "Tu fais plus partie de la famille à mes yeux" déclaras-tu alors qu'encore une dernière fois ton poing venait blesser son épaule.

@Jay Fairfield



Cause if you like the way you look that much,
you should go and love yourself


wesh comment ça ? :
 
avatar
Jay Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/09/2017
Messages : : 617
Points : : 1181
Avatar : : Chris Wood
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu (Italia Ricci) / Norah Bishop (Emily Didonato) / Dimitri Adzovic (Nico Tortorella)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah)
Crédits : : avatar : exotic + sign : everyday. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 6 Avril. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : journaliste - sexologue pour GQ magazine. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans le sud, dans un appartement simplet. Ce qui m'attire ce sont : les jolies courbes féminines et côté coeur je suis : complètement perdu entre la belle Laurel, qui me rends heureux et la divine Zeppelin qui a volé mon coeur.
. :
   


On n'est jamais sur d'avoir
pris la bonne décision.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
S'il y a une chose à laquelle
tu tiens par-dessus tout,
n'essaie pas de la retenir.




Si elle te revient,
elle sera à toi pour toujours.
Si elle ne te revient pas,
c'est que dès le départ
elle n'étais pas à toi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   
All the things that we've lost
Breaking up comes at a cost
I know I'll miss this mistake
Every word I try to choose



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



D'un seul coup,
c'est la fin du tunnel,
une page qui se tourne,
la lumière qui revient
quand on ne l'attendait plus.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   


All the hurt, all the lies
All the tears that they cry
When the moment is just right
You see fire in their eyes

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

  Mer 7 Mar 2018 - 9:53


You know time will give and time will take
All the memories made will wash away
Even though we've changed, I'm still here with you
If you listen close, you'll hear the sound
Of all the ghosts that bring us down
Hold on to what makes you feel
Don't let go, it's what makes you real

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

You showed me why people can't be trusted
feat. mia & jay
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

De toutes les fois où il s’était engueulé avec ces frangins, celle-ci était la plus violente. Il devait avouer, c’était assez légitime pour eux de lui en vouloir, à Teo et à lui. Mais il avait cette impression qu’il pouvait être le seul fautif : le plus âgé, le plus responsable et porteur de cette mauvaise nouvelle. Quand bien même Teo avait tenté de le rassurer en lui disant que ça finirait bien par se calmer, il n’en était pas certain. Avec Mia, ils étaient partis très loin. Ils avaient pu dire des choses qu’ils allaient regretter – du moins pour lui. C’était la faute à pas de chance. Tout lui tombait sur la gueule, sans qu’il puisse faire vraiment quoi que ce soit. Il encaissait, tentant de s’accrocher à une petite bouée blonde. Mais ce n’était pas suffisant. Il laissait parfois ses sombres pensées et ses problèmes l’emporter bien plus qu’il ne devrait. Voilà une semaine qu’il devait rentre un article, et face à ce bordel monstre, la page blanche filait à tout allure. Ce n’était pas son style, bien au contraire. Et il se haïssait un peu plus chaque jour d’être aussi faible.

Scotch en main, il regardait cette page, avide de mots. Il n’avait pas la motivation ni la force d’écrire. Son cœur était trop lourd pour le faire. Tout s’écroulait un peu plus, et avec, son ambition. Mia, si elle ne s’en était pas rendue compte, lui avait brisé la seule chose qui lui restait pour qu’il survive à cette épreuve : sa fierté. Il doutait énormément sur son avenir, et celui d’Alix. Mais pour rien au monde, il la laissera retourner auprès de sa mère. Oh, il n’avait rien contre elle – A vrai dire s’il avait accepté d’être le parrain de sa fille, de payer ses soins, c’était qu’elle comptait encore énormément pour lui. Chloé, cette fille qui l’avait anéanti bien des fois, qui était revenue la bouche en cœur, qui l’avait embarqué dans des histoires pas très net, avec des gens pas très réglos, et qui continuait de survivre auprès de lui. Chloé, elle n’avait jamais eu de chance dans sa vie, et à une époque, il espérait pouvoir lui en donner. Aujourd’hui, il n’était plus certain d’être son ange gardien, parce qu’en étant si douée, elle finissait toujours par détruire ce qu’elle avait. Lui compris.

Quelqu’un tamponna la porte violemment, alors que le silence régnait dans l’appartement. Alix dormait déjà depuis plus d’une heure. Maudissant cette personne, il se leva le regard déjà énervé par cette nuisance. Ça continuait, inlassablement au moment où avant d’ouvrir la porte, il entendit la petite gazouiller. Et merde. Lorsqu’il tourna la poignée, sa voix s’éleva bien plus fort : « Putain. C’est malin, Alix est réveillée ! » Mais il s’arrêta net recevant un coup sur son épaule. Mia le regardait avec un air féroce, continuant à lui assainir des coups sur son torse. Il remarqua qu’elle pleurait. « Tu fais plus partie de la famille à mes yeux » Hébété face à elle, il ne sut comment réagir au début, encaissant les coups. Il les méritait, il le savait bien. Elle l’avait déjà bien mis à terre de toute manière, elle pouvait continuer de le faire autant qu’elle le pouvait. Alors, il patienta, la porte toujours ouverte que ses coups soient moins violents. Il attendit qu’elle éjecte toute sa colère, parce que c’est ce qu’il voulait faire : l’aider à traverser cette épreuve, comme lui qui aurait souhaiter avoir de l’aide à ses 18 ans. Mais il n’avait eu personne. Son dernier poing resta coller à son épaule, elle n’avait sans doute plus la force de cogner, aveuglée par les larmes qui lui voilait maintenant son regard. Doucement, il lui saisit les bras, et l’attira à lui pour l’enlacer. Elle pouvait le repousser si elle le voulait, mais son étreinte était bien trop puissante face à elle. « T’auras beau cogné, Mia. T’auras beau pleuré, ça ne changera rien. » Parce que lui, c’était exactement ce qu’il avait fait à l’époque, il avait tant cogné ces sacs de boxe pour expédier cette colère, mais elle revenait sans cesse. Jusqu’à ce qu’il trouve un autre sens à sa vie. Il aurait pu lui dire qu’il était encore désolé, qu’il avait voulu les protéger, mais ces excuses lui semblaient maintenant plus obsolètes. Car, s’il avait vraiment voulu les protéger, il leur aurait avouer ça depuis bien plus longtemps. Hélas, c’était les aléas d’un mensonge : une fois pris dedans, plus le temps passe et plus c’est difficile d’avouer. « J’aurai vraiment voulu que ce soit différent… » dit-il, la voix cassée. Pour tout. Pour sa vie. Pour eux. Pour leur parent. Pour toutes les merdes qui pouvaient lui arriver. Mais surtout pour elle.


@mia g. fairfield



( Lost and insecure, you found me lying on the floor. in the end, everyone ends up alone )


absente du 23 avril au 8 mai.
avatar
Mia G. Fairfield
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 1115
Points : : 268
Avatar : : Camila Morrone
Autres comptes : : Vitoria A. Jamlows, Liora E. Mallkimi et Aurora D. Fowler.
Pseudo internet / prénom : : Héléna/Hmtbn.
Crédits : : Stolen paradise. J'ai : 18 ans, en attente de mes 21 ans pour consommer librement. et mon anniversaire est le : 1er juin. Je suis : américaine et mes origines sont : Australiennes comme tous les membres de la famille Fairfield. En ce moment, je : suis mannequin vendeuse de drogues par la même occasion. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la maison familiale à West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les deux sexes. et côté coeur je suis : divorcée et c'est finalement pas plus mal.
. :
Mes rps en cours :
Las VegasTimothyDeanshilohSloanUgoJayFairfieldspring break

mes rps archivés:
 


family uc.

❧❧

in life have a friend that is like a mirror and shadow. Mirror doesn't lie and shadow never leaves


✫★✫


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Etre reconnue dans un domaine qui te plait.

  Dim 18 Mar 2018 - 21:32
Enfin, enfin tu faisais face à la personne que tu détestais le plus en ce moment. Ton propre frère qui avait osé pour une simple question de mariage détruire tout ton monde. Il t'avait détruit par la même occasion et la seule chose qui te restait c'était la vengeance. Jamais tu ne pourrais frapper aussi fort mais tu ne voulais pas te laisser faire. Croisant le regard de Jay, ton sang bouillonna. Pire quand il commença à lever la voix c'était instinctif, ton poing vient frapper son épaule. Tu aurais pu viser son visage mais à quoi bon tu avais surtout besoin de te défouler toi au lieu de lui faire mal. Façon une blessure physique ne valait jamais une blessure mentale. T'allais lui faire payer, tu te le jurais à toi même. Continuant à frapper, continuant à te défouler contre son épaule innocente, tes larmes que tu ne venais même plus vraiment balayer. Tu extériorisais la chose, tu laissais tout sortir. Tu étais bien trop énervée et ça te rendait violente, ça te faisait pleurer par la même occasion car t'aimerais faire beaucoup plus, tout détruire sur ton passage. Etre l'ouragan à ton tour et pas lui. Plus Jay. Au moins plus dans ta vie. Te laissant glisser dans ses bras, ta respiration beaucoup trop forte, tes sanglots trop fréquents. "T'es mort, t'es mort pour moi." Et pourtant sans aucune force de te battre à nouveau tu ne bougeais plus, ta tête vint même se poser sur son torse un instant. Un court instant où tu laissais apparaitre ta faiblesse. Où tu réalisais que toutes ces années à te battre avec tes frères pour protéger ton père n'était qu'une mascarade, tu n'étais que la petite naïve dans l'histoire, l'idiote de service. "Tu mens. J'ai du me marier pour que tu balances la chose. Je l'aurai su quand putain si j'avais pas fait ça ?" Te dégageant et le poussant par la même occasion tu claquas la porte. Si tu voulais lever le ton au moins le faire tranquille malgré qu'Alix soit là. "Tu devrais avoir honte de nous avoir tous trahi. T'es un minable Jay, je te déteste tellement" déclaras-tu alors que tu essuyais tes larmes d'un revers de paume de main. Ta voix était abattue, elle perdait de sa force plus le temps passait tout comme toi. Parfois tu étais faible, tu n'avais plus la force de te battre contre le monde et contre ta famille.



Cause if you like the way you look that much,
you should go and love yourself


wesh comment ça ? :
 
avatar
Jay Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/09/2017
Messages : : 617
Points : : 1181
Avatar : : Chris Wood
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu (Italia Ricci) / Norah Bishop (Emily Didonato) / Dimitri Adzovic (Nico Tortorella)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah)
Crédits : : avatar : exotic + sign : everyday. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 6 Avril. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : journaliste - sexologue pour GQ magazine. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans le sud, dans un appartement simplet. Ce qui m'attire ce sont : les jolies courbes féminines et côté coeur je suis : complètement perdu entre la belle Laurel, qui me rends heureux et la divine Zeppelin qui a volé mon coeur.
. :
   


On n'est jamais sur d'avoir
pris la bonne décision.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
S'il y a une chose à laquelle
tu tiens par-dessus tout,
n'essaie pas de la retenir.




Si elle te revient,
elle sera à toi pour toujours.
Si elle ne te revient pas,
c'est que dès le départ
elle n'étais pas à toi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   
All the things that we've lost
Breaking up comes at a cost
I know I'll miss this mistake
Every word I try to choose



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



D'un seul coup,
c'est la fin du tunnel,
une page qui se tourne,
la lumière qui revient
quand on ne l'attendait plus.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   


All the hurt, all the lies
All the tears that they cry
When the moment is just right
You see fire in their eyes

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

  Lun 2 Avr 2018 - 13:03


You know time will give and time will take
All the memories made will wash away
Even though we've changed, I'm still here with you
If you listen close, you'll hear the sound
Of all the ghosts that bring us down
Hold on to what makes you feel
Don't let go, it's what makes you real

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

You showed me why people can't be trusted
feat. mia & jay
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Sauvages étaient les coups de Mia sur sa poitrine. Elle avait forcément besoin de libérer toute cette colère et son désespoir sur lui. Il n’aurait jamais voulu avoir ce rôle, le porte-parole de cette mauvaise nouvelle, mais hélas sa langue avait subitement décidé de s’ouvrir sous une pulsion qu’il aurait dû contrôler. Il n’aurait jamais pensé pouvoir se retrouver dans cette situation avec ces frères et sœurs, surtout sans doute avec Mia. Parce que même si elle était la plus colérique de la famille et la plus lunatique, il arrivait toujours à prendre parti pour elle. Qu’importe ce qu’elle avait pu faire. Hélas, c’était la cerise sur le gâteau. Il n’arrivait plus à gérer autant de merdes à la suite, et pour lui-même s’il a tendance à avoir le cœur sur la main, à penser aux autres avant lui – il n’avait pas réussis à penser à eux avant lui. « T’es mort, t’es mort pour moi » Il n’y croit pas un mot. Elle avait été rude dans ces paroles dernièrement, le réduisant bien plus bas qu’un simple cafard. Ce n’était pas la bonne période pour lui non plus, et il supposait qu’elle n’avait pas conscience du mal qu’elle pouvait lui faire simplement pour expulser sa colère. Mais alors qu’elle répète une nouvelle fois ça, il n’en croit rien. Que ferait-elle là s’il était entièrement mort à ces yeux ? que ferait-elle à le taper tout en sanglotant ? Finissant dans ses blotties dans ses bras, il tente de la calmer en lui caressant les cheveux, mais ses paroles finissent par la remettre à chaud « Tu mens. J’ai dû me marier pour que tu balances la chose. Je l’aurai su quand putain si je n’avais pas fait ça ? » Elle se détache et le pousse pour claquer la porte en même temps. « Tu devrais avoir honte de nous avoir tous trahi. T’es minable Jay, je te déteste tellement. » Il soupire, c’est la même rengaine. Ugo avait réagi aussi violemment après autant de révélation. Mia, il supposait que ce serait pire. « C’était à maman de vous le dire, ou à lui. » dit-il simplement. « On voulait simplement vous protéger, on lui a promis qu’on dirait rien. » Il s’engueulait parfois avec elle, c’était elle qui les tenait au silence, mais ça il n’osa rien leur dire. Parce que c’était entre sa mère et lui. Il pouvait très bien prendre tout sur son dos, au moins où il en était…sa vie était un champ de bataille, alors un peu plus ou un peu moins. Il s’avance, sort une bouteille de whisky, deux verre et fait glisser le sien dans sa direction avant qu’il ne boive le sien d’une traite. « Penses ce que tu veux, Mia. Je peux pas changer le passé. Ni maman. Ni Teo. Tu me détestes peut-être, mais je serai toujours ton grand frère, je serai toujours là pour toi. Je n’arrêterai pas de te relever si tu tombes. Je n’arrêterai pas de t’aider si tu fais des conneries. Je n’arrêterai pas de te protéger même si tu me repousses. Que tu le veuilles ou non, je serai toujours là. » Il n’ajoute rien de plus avant de s’installer sur le canapé, un nouveau verre à la main. Il n’ajoute rien sur le fait que lui – leur père – il n’a jamais été là. Il n’est jamais là. Et ne serait jamais là. Peut-être qu’elle lui avait dit des choses horribles et qu’il avait exagérer sa réaction sous le feu de la colère, mais à tête réfléchi, il pensait vraiment ses paroles. Elle resterait sa petite sœur. Même si elle reste bien trop sauvage.    


@mia g. fairfield



( Lost and insecure, you found me lying on the floor. in the end, everyone ends up alone )


absente du 23 avril au 8 mai.
avatar
Mia G. Fairfield
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 13/04/2017
Messages : : 1115
Points : : 268
Avatar : : Camila Morrone
Autres comptes : : Vitoria A. Jamlows, Liora E. Mallkimi et Aurora D. Fowler.
Pseudo internet / prénom : : Héléna/Hmtbn.
Crédits : : Stolen paradise. J'ai : 18 ans, en attente de mes 21 ans pour consommer librement. et mon anniversaire est le : 1er juin. Je suis : américaine et mes origines sont : Australiennes comme tous les membres de la famille Fairfield. En ce moment, je : suis mannequin vendeuse de drogues par la même occasion. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans la maison familiale à West Hollywood. Ce qui m'attire ce sont : les deux sexes. et côté coeur je suis : divorcée et c'est finalement pas plus mal.
. :
Mes rps en cours :
Las VegasTimothyDeanshilohSloanUgoJayFairfieldspring break

mes rps archivés:
 


family uc.

❧❧

in life have a friend that is like a mirror and shadow. Mirror doesn't lie and shadow never leaves


✫★✫


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Etre reconnue dans un domaine qui te plait.

  Mar 10 Avr 2018 - 8:21
Il osa soupirer, il osa être agacé devant toi alors que c’était lui le responsable de l’effondrement de ton royaume. Il manquait pas de culot ton frère ainé si t’osais encore l’appeler ainsi. Il était Jay, personne d’autre. Un frère devenu inconnu parmi tant d’autres et s’il ne te croyait pas en disant qu’il était mort pour toi, tu allais tellement l’ignorer qu’il se demanderait ensuite s’il n’est pas devenu un fichu fantôme. Il mérite que ça, lui et les autres. Ta mère et ton père, tes géniteurs, ceux qui aujourd'hui ne représentaient plus rien pour toi. Même lui, même lui t’avait trahi. Celui pour qui tu te battais tous les jours, lui que tu voulais rendre fier t’avais mit plus bas que terre car ce n’était pas l’infidélité qui t’énervait. T’en avais toujours voulu à ta mère pour ça, c’était le mensonge. Il aurait du te mettre dans la confidence et tu l’aurais aidé, tu l’aurais protégé comme toujours  mais là, c’était trop pour toi. C’était une cause perdue d’avance. « T’aurais du rompre votre promesse et penser à nous putain. » Une aurait été abattu mais les petits auraient été soudés, en sacrifier une valait largement sachant que c’était votre mère. « J’en ai pas fini avec toi » pouffas-tu quand tu le vis s’avancer. Il n’allait pas s’en sortir comme ça et si l’ignorer ne suffisait pas, tu feras de sa vie un enfer. Voyant le verre s’avancer d’une liqueur qui n’avait rien à faire ici, ton regard tomba sur lui. « Tu fais quoi là ? Putain » lanças-tu alors que t’attrapas la bouteille de whisky. « C’est pas l’heure de boire un coup merde, t’es devenu alcoolique en plus d’être con ? » Et c’est toi qui lui faisais la morale alors qu’avant tu buvais n’importe quand avec ton grand frère. Jay il avait toujours été le plus cool sur ça mais là c’était ridicule. Même l’alcool ne viendrait pas te calmer alors Jay n’y aurait pas le droit non plus. « J’ai pas besoin de toi, restes loin de ma vie ok ? » T’avais 4 autres frères qui pourraient prendre la relève, retirant Teo aussi du lot. Même cette fois tu préférais te tourner vers les jumeaux que vers eux, car même si tu ne les aimais pas eux au moins ne te ferrait pas aussi mal s’il venait à te toucher.



Cause if you like the way you look that much,
you should go and love yourself


wesh comment ça ? :
 
avatar
Jay Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/09/2017
Messages : : 617
Points : : 1181
Avatar : : Chris Wood
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu (Italia Ricci) / Norah Bishop (Emily Didonato) / Dimitri Adzovic (Nico Tortorella)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah)
Crédits : : avatar : exotic + sign : everyday. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 6 Avril. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : journaliste - sexologue pour GQ magazine. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans le sud, dans un appartement simplet. Ce qui m'attire ce sont : les jolies courbes féminines et côté coeur je suis : complètement perdu entre la belle Laurel, qui me rends heureux et la divine Zeppelin qui a volé mon coeur.
. :
   


On n'est jamais sur d'avoir
pris la bonne décision.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
S'il y a une chose à laquelle
tu tiens par-dessus tout,
n'essaie pas de la retenir.




Si elle te revient,
elle sera à toi pour toujours.
Si elle ne te revient pas,
c'est que dès le départ
elle n'étais pas à toi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   
All the things that we've lost
Breaking up comes at a cost
I know I'll miss this mistake
Every word I try to choose



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



D'un seul coup,
c'est la fin du tunnel,
une page qui se tourne,
la lumière qui revient
quand on ne l'attendait plus.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   


All the hurt, all the lies
All the tears that they cry
When the moment is just right
You see fire in their eyes

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

  Dim 15 Avr 2018 - 13:52


You know time will give and time will take
All the memories made will wash away
Even though we've changed, I'm still here with you
If you listen close, you'll hear the sound
Of all the ghosts that bring us down
Hold on to what makes you feel
Don't let go, it's what makes you real

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

You showed me why people can't be trusted
feat. mia & jay
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

« T’aurais dû rompre votre promesse et penser à nous putain. » Oui, il aurait dû. Il aurait dû ouvrir sa gueule quand il en avait eu l’occasion. Il aurait dû se la fermer quand il avait appris pour son mariage. Il aurait dû éviter de balancer cette bombe comme il l’a fait. Il aurait dû faire pas mal de chose. Mais il ne les avait pas fait. « J’en ai pas fini avec toi. » Non, mais un remontant lui allait faire du bien. S’il devait être coincé avec elle, il allait forcément devoir besoin d’un verre. Alors, sans prendre la peine de le lui demander, il s’en servit deux, un pour elle, et un pour lui. « Tu fais quoi là ? Putain. C’est pas l’heure de boire un coup merde, t’es devenu alcoolique en plus d’être con ? » « Un verre n’a jamais fait de mal à personne. Rends-moi la bouteille, Mia. » Il tente de boire le peu qu’il s’est servi, et fini bras croisés. « J’ai pas besoin de toi, restes loin de ma vie ok ? » Il secoue la tête. Il aurait pu être énervé, mais ce n’est pas le cas. Il était las de l’être après elle, las de redire la même chose. « Alors, pourquoi t’es là hein ? T’as été clair dans tes messages, et tu débarques pour me frapper et me hurler que je suis mort à tes yeux. Je suis désolé que tu l’ais appris comme ça, je suis désolé d’avoir tenu ma promesse, je suis désolé d’être un connard pas fini, et d’être un mauvais père pour Alix. J’suis désolé d’être un mauvais frère et un imbécile pas finis. J’ai compris tout ça. Alors, arrêtes donc tes conneries, et viens boire un coup avec moi. » Ils en avaient besoin tous les deux.


@mia g. fairfield



( Lost and insecure, you found me lying on the floor. in the end, everyone ends up alone )


absente du 23 avril au 8 mai.
Contenu sponsorisé

  
Jay & Mia - you showed me why people can't be trusted