Flèche hautFlèche basWas it wrong what I did to get to you (jayzee)


Was it wrong what I did to get to you (jayzee)
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Jay Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/09/2017
Messages : : 617
Points : : 1181
Avatar : : Chris Wood
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu (Italia Ricci) / Norah Bishop (Emily Didonato) / Dimitri Adzovic (Nico Tortorella)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah)
Crédits : : avatar : exotic + sign : everyday. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 6 Avril. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : journaliste - sexologue pour GQ magazine. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans le sud, dans un appartement simplet. Ce qui m'attire ce sont : les jolies courbes féminines et côté coeur je suis : complètement perdu entre la belle Laurel, qui me rends heureux et la divine Zeppelin qui a volé mon coeur.
. :
   


On n'est jamais sur d'avoir
pris la bonne décision.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
S'il y a une chose à laquelle
tu tiens par-dessus tout,
n'essaie pas de la retenir.




Si elle te revient,
elle sera à toi pour toujours.
Si elle ne te revient pas,
c'est que dès le départ
elle n'étais pas à toi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   
All the things that we've lost
Breaking up comes at a cost
I know I'll miss this mistake
Every word I try to choose



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



D'un seul coup,
c'est la fin du tunnel,
une page qui se tourne,
la lumière qui revient
quand on ne l'attendait plus.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   


All the hurt, all the lies
All the tears that they cry
When the moment is just right
You see fire in their eyes

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

  Jeu 29 Mar 2018 - 19:30


Our love was just a dream,
With all my heart I gave you everything
Oh and you know
That it all goes around and round
'Cause you tumbled me down

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Was it wrong what I did to get to you
feat. jayzee
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Il ne pouvait pas s’empêcher de détailler les moindres détails de son visage. Entre ses joues bien joufflues, ces yeux verts si intenses, et son sourire aux petits trous, il tentait de mémoriser chaque chose qui importait le plus de peur de les oublier un jour. Etait-ce vraiment là, la fin de cette aventure avec elle ? Et si c’était vraiment un adieu, oublia-t-il rapidement chaque détail, chaque trait, chaque sourire de son joli visage ? Les secondes semblaient s’étirer tant il était absorbé par sa mémorisation consciencieuse d’Alix. Jamais il n’aurait pensé devoir faire ce sacrifice un jour, et pourtant il en était là : à devoir profiter de ses derniers instants avec elle, en pensant peut-être qu’il n’allait jamais la revoir. Son cœur était lourd, sa gorge serré, et ses yeux bien que totalement secs eurent envie d’exploser. Il était loin d’imaginer combien c’était difficile de la laisser aux services sociaux, loin d’imaginer à quel point il commençait à ne plus supporter ces adieux. « Papa » disait-elle depuis quelques jours à peine, quand bien même il ne l’était pas. Pourquoi devait-on lui arracher maintenant ce qu’il avait de plus cher à ses yeux ? Devait-il payer pour toutes ces conneries qu’il avait fait subir aux autres ? Sa famille, ses frères et sœurs, Zeppelin ? Si c’était la punition pour tout ça, elle était pire qu’un jugement dernier. « On doit y aller, Jay. » La voix de l’assistante le ramena à la réalité. Ils étaient là, elle et un flic en uniforme, venu pour récupérer la petite. sa petite. Il acquiesce, la gorge nouée, dans l’incapacité de parler. Il déposa un énorme bisou sur la joue d’Alix avant de la serrer un peu plus fort dans ses bras. Après un soupire, il finit par la tendre à cette dame au regard tendre mais autoritaire. « Elle sera entre de bonnes mains, ne vous en faites pas. » Il acquiesce une seconde fois, avant de voir tourner des talons ces deux étrangers. Ils étaient prêt à sortir de la chambre, lorsque Jay les interpella : « J’oubliais ! » Il s’approcha de la commode et saisit ce petit livre de comptine pour le lui tendre : « Elle ne s’endort jamais sans une histoire. » La femme sourit en saisissant le livre. « Ce n’est pas un adieu, Jay. Comprenez-le bien. » Il tentait de se faire à cette idée mais il n’y arrivait pas. A quoi bon s’attacher si c’est pour souffrir continuellement. Les talons de l’assistante claquèrent sur le parquet lorsqu’elle se remit en marche, prête à sortir de l’appartement. Il les suivait comme leur ombre, dans le but d’apercevoir encore une dernière fois son visage. La porte refermait, il eut envie d’assainir son poids pour évacuer toute cette détresse, mais il n’en fit rien. Il avait l’impression qu’on lui avait arraché une partie de lui-même, la seule qui avait encore du sens dans sa vie. Il était bien qu’une simple ordure à ce moment précis, un pauvre déchet qui encaisse définitivement trop de merdes successivement. Il aurait pu cogner, renverser une étagère, briser une vitre, de la vaisselle, mais lorsqu’il se tourna, ce n’est ni une lampe, ni une assiette, ni quoi que ce soit qu’il eut envie de casser, mais bien une bouteille qu’il saisit. De l’alcool. Il prit la peine de sortir un verre afin d’en descendre un premier d’une traite. La chaleur vint aussitôt lui brûler la trachée, mais il s’en fiche. Un soupire. Un second verre. Au bout du troisième, il déposa le verre, saisit la bouteille et marcha presque automatiquement vers la chambre vide d’Alix.

***

Les ¾ de la bouteille avaient été bues lorsque dans un miracle, il finit par réaliser le temps qu’il venait de passer dans cette pièce. Dans ce fauteuil, où il lisait des histoires, il avait l’impression d’être encore avec elle, qu’elle était toujours là endormie dans son petit lit. Mais quand il réalisa de nouveau qu’elle n’était plus là, son bras par automatisme rapprocha le culot de la bouteille à ses lèvres. Enième gorgée. Déchirante. Brûlante. Désespérante. Il sort son téléphone, et tente d’appeler Laurel. Répondeur. Il a besoin de combler ce vide, de revoir un rayon de soleil. Il a besoin de réconfort et de se sentir lui-même. Seulement, quand bien même Laurel aurait décroché, elle n’aurait rien pu faire : elle était au Mexique. Mais au fond…était-elle vraiment celle qu’il cherchait ? Par stupidité – ou par désespoir – il glissa son doigt sur son répertoire. La tonalité se fit vite entendre, tout comme son répondeur. Il raccrocha, bu une gorgée, et retenta l’expérience. Ce n’est qu’à la troisième fois qu’elle répondit et qu’il frissonna d’entendre sa voix. Elle semblait déjà énervée de son harcèlement, tranchant et irritant. « Zep. » Sa voix quant à lui résumait parfaitement son état embrumé et vaseux de l’alcool. « Ils… » Il balbutia. Le dire à voix haute c’était comme le rendre réel. C’était difficile. « Ils m’ont pris Alix. »



@zeppelin pemrose



( Lost and insecure, you found me lying on the floor. in the end, everyone ends up alone )


absente du 23 avril au 8 mai.
avatar
Zeppelin Pemrose
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 23/10/2016
Messages : : 6739
Points : : 1259
Avatar : : Madelaine Petsch
Autres comptes : : Warren, Elena, Shiloh & Ian.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : .sassenach (avatar) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 13 septembre. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines également. En ce moment, je : suis officier de police à la LAPD. Si jamais vous me cherchez, j'habite : Beverly Hills, au dernier étage d'un appartement duplex (avec piscine sur le toit) en compagnie de la plus belle des petites soeurs : Pepper. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement célibataire et officieusement dans une merde sans nom avec Jay.
. :
drunk on a feeling
YOUR FINGERTIPS TRACE MY SKYN TO PLACES I HAVE NEVER BEEN. © .SASSENACH


I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me and I can't get enough of you baby. Can you get enough of me ?


And if we want it, we take it. If we need money, we make it.
We are friends for life, hold that deep inside. Let this be your drive to survive.

DOWN TO THE PLAYGROUND
JOAQUINLOUISEDIMITRILUCCA (2)JAMESJAY (9)NORAH (2)SURYA


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (✧) devenir sergent au sein de la lapd

  Jeu 29 Mar 2018 - 20:16

was it wrong what i did to get to you ?
« La noire ma chérie, aucun doute. » Le regard de la mère et de la fille porté sur l’une des robes étalées dans l’ancienne chambre de la plus jeune, le choix semble enfin se faire. Incapable de parvenir à se décider quant à la tenue à porter pour sa soirée, elle n’a pas hésité à débarquer chez ses parents, sollicitant l’avis de sa mère à défaut de pouvoir demander à sa sœur actuellement en train de profiter du Spring Break – et à qui elle a promis un compte-rendu détaillé de sa soirée. Robe simple mais rouge – sa couleur – une plus longue verte ou une petite robe noire, elle n’a pas pu choisir. Finalement, c’est sa mère qui le fait. Sa mère qui opte pour une tenue sobre mais pas totalement. Avec son col en v profond, sa dentelle sublimement travaillée et sa coupe qui met en valeur ses formes, Zeppelin peut être assurée de faire son petit effet. C’est ce qu’elle vise. S’étant promis d’essayer d’aller de l’avant, elle a accepté le rendez-vous proposé par un médecin rencontré lors d’une affaire et avec qui elle a déjà bu quelques verres à plusieurs reprises. Un homme plus âgé qu’elle mais charmant et cultivé. Si elle ne préfère pas se faire d’idées quant à leur relation, lâcher prise et voir où le vent peut la porter ne lui fera pas de mal pour une fois. Remerciant sa mère, elle s’empresse d’aller se préparer ayant déjà perdu bien assez de temps comme ça. Maquillée discrètement, ses cheveux roux tressés en épis et retombant sur son épaule, elle est enfin prête pour se lancer malgré l’angoisse qui lui vrille l’estomac. Restaurant chic – probablement hors de prix par la même occasion – en vue, elle mord sa lèvre tandis que Connor, son rencard du soir, lui tend son bras. Bien qu’elle ait toujours grandi dans la richesse, Zeppelin est le type de femmes qui aime la simplicité, qui saura toujours se contenter d’un petit restaurant sans prétention et qui ne lui donnera pas l’impression de ne pas être à sa place. Malgré ça, la soirée se déroule sans encombre. Partagée entre plaisanteries et flirt, elle se laisse séduire la demoiselle et ne regrette en rien son choix de tenue vestimentaire. Déjà, elle s’imagine la fin de la soirée et se félicite silencieusement d’avoir choisi une lingerie plus féminine.

Seule ombre au tableau : son portable qui ne cesse de vibrer dans sa pochette. Si elle ne s’y intéresse pas la première fois, la deuxième elle s’excuse mais ne décroche pas plus en voyant le prénom de Jay s’afficher. Voilà qu’il choisit le pire moment pour la contacter et elle voit que Connor semble légèrement suspicieux. Ce n’est qu’à la troisième tentative du journaliste qu’elle finit par quitter la table et décrocher. « Zep. » Sans parvenir à le retenir, un frisson la secoue. Elle ne l’a pas entendu l’appeler ainsi depuis un moment, son prénom entier devenant plus formel entre eux. Mais ce qui la frappe le plus c’est la détresse qu’elle devine dans sa voix et qui la fait paniquer. Plus qu’elle ne le devrait. « Ils … Ils m’ont pris Alix. » Une nausée remonte jusqu’à ses lèvres. C’est la pire chose qui puisse lui arriver, elle le sait que trop bien et plus que jamais il a besoin d’elle ce qui, en un sens, la flatte. « T’es où, Jay ? » Qu’elle lui demande pour finalement se taper le front. « Chez toi … Okay, je serais là dans une dizaine de minutes. Fais pas l’idiot, d’accord ? J’arrive. » Elle raccroche, se retourne et tombe nez à nez avec son rendez-vous qui visiblement a entendu la fin de la conversation. « Je suis désolée. J’ai … je dois y aller. On remet la fin de la soirée à plus tard ? » Tente-t-elle en lui adressant son regard charmeur. Un sourire et elle sait que c’est bon. Ses talons claquent sur le sol du restaurant alors qu’elle court à l’extérieur pour tenter d’avoir le premier taxi passant dans la rue. Durant tout le trajet, ses doigts pianotent nerveusement sur sa cuisse dénudée et sur place, elle se dépêche de payer sa course. Sans attendre la monnaie, elle sort à toute vitesse, gagne tout aussi vite l’étage où vit Jay et frappe à la porte une fois face à cette dernière. Et, lorsqu’enfin il ouvre, la vision qui s’offre à elle lui sert le cœur. Sans s’occuper du fait qu’elle a les joues rosies par sa course dans les escaliers ou qu’elle est bien trop habillée, elle le prend dans ses bras, remercie ses talons qui lui permettent d’être à peu près à sa hauteur. « Je suis désolée. » Souffle-t-elle tandis que l’odeur d’alcool lui chatouille le nez. « T’as bu combien de verres ? » Lui demande-t-elle, inquiète.


ABSENTE DU 25 AVRIL AU 10 MAI
too good at goodbyes ☾ I'm never gonna let you close to me even though you mean the most to me 'cause every time I open up, it hurts.©️ endlesslove.
avatar
Jay Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/09/2017
Messages : : 617
Points : : 1181
Avatar : : Chris Wood
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu (Italia Ricci) / Norah Bishop (Emily Didonato) / Dimitri Adzovic (Nico Tortorella)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah)
Crédits : : avatar : exotic + sign : everyday. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 6 Avril. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : journaliste - sexologue pour GQ magazine. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans le sud, dans un appartement simplet. Ce qui m'attire ce sont : les jolies courbes féminines et côté coeur je suis : complètement perdu entre la belle Laurel, qui me rends heureux et la divine Zeppelin qui a volé mon coeur.
. :
   


On n'est jamais sur d'avoir
pris la bonne décision.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
S'il y a une chose à laquelle
tu tiens par-dessus tout,
n'essaie pas de la retenir.




Si elle te revient,
elle sera à toi pour toujours.
Si elle ne te revient pas,
c'est que dès le départ
elle n'étais pas à toi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   
All the things that we've lost
Breaking up comes at a cost
I know I'll miss this mistake
Every word I try to choose



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



D'un seul coup,
c'est la fin du tunnel,
une page qui se tourne,
la lumière qui revient
quand on ne l'attendait plus.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   


All the hurt, all the lies
All the tears that they cry
When the moment is just right
You see fire in their eyes

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

  Lun 2 Avr 2018 - 13:54


Our love was just a dream,
With all my heart I gave you everything
Oh and you know
That it all goes around and round
'Cause you tumbled me down

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Was it wrong what I did to get to you
feat. jayzee
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

« T’es où Jay ? Chez toi…Okay, je serais là dans une dizaine de minutes. Fais pas l’idiot d’accord ? J’arrive. » L’Australien met un peu de temps à raccrocher, laissant la tonalité lui taper sur le système quelques minutes. Tout ce à quoi il tentait de s’accrocher était simplement la voix de Zeppelin. Il aimait tant sa voix. Elle avait été loin d’être chaleureuse comme d’habitude, sans doute inquiète. Pourtant, il s’accrocha à ses paroles pendant quelques longues minutes sans bouger sur son fauteuil. Comme un rêve qui ne se réaliserait jamais. L’avait-il vraiment appelé ? Ou était-ce simplement sa conscience qui lui faisait défaut ? Venait-elle vraiment à lui ou ses désirs venaient de lui jouer encore un mauvais tour ? Il tentait de réaligner ses esprits en vain. Lorsqu’il entendit frapper, il cligna des yeux en relevant la tête. Hallucinait-il ? Il reposa sa tête presque certaine qu’il allait finir seul ce soir, enseveli par cette peine immonde. Pourtant, à la seconde frappe, il décida de se lever et d’aller vérifier à la porte. Bouteille en main, ses pieds traînaient difficilement sur le parquet. Il ne marchait pas droit, faute à l’alcool. Ouvrant la porte, sans grande conviction, il fût sans doute plus sonner lorsqu’il vit la jolie chevelure rousse fondre vers lui et se blottir contre lui. Ce simple geste eut comme un étrange écho au fond de lui. Il avait l’impression que ce manque qu’Alix venait de laisser venait de se remplir à nouveau. Partiellement. C’était difficile à comprendre. « Je suis désolée. » Il laissa ses bras l’entourer un instant, avant qu’elle ne relève la tête, les sourcils froncés. « T’as bu combien de verres ? » C’est lui qui finit par se détacher, un pied en arrière. Montrant la bouteille presque vide, il haussa les épaules. « Je sais pas » Sans doute pas mal oui, vu le cadavre qu’il lui laissa dans les mains. Il s’avança dans le salon, entendit la porte se refermer avant d’ajouter : « C’est rien, je dois juste… » Sa main toucha le dos de son canapé et alors que ses jambes commençaient déjà à se plier, il ajouta : « juste…m’asseoir. » Visiblement il n’avait pas visé le canapé, mais bien le sol froid. Sa tête tournait un peu trop. D’ordinaire, il tenait bien l’alcool, mais le scotch était sans doute un peu trop fort pour cette fois-ci. Il vit les longues jambes dénudées de Zeppelin rentrer dans son champ de vision qu’il releva la tête pour la regarder. Il la détailla un peu du regard, sa robe noire qui épousait bien ses formes, ses cheveux tressés…Il prit conscience qu’elle avait quitté peut-être un rancart pour lui. Venait-il de briser ce qu’il lui avait demandé : d’être heureuse sans lui... ? Il se senti encore plus minable à cet instant précis baissant la tête. « Putain… » Souffla-t-il comme une merde. « T’aurais jamais dû venir, Zep. » C’était minable de sa part de l’avoir appeler. Non, c’était faible. C’était bien le mot. C’était faible de sa part de l’avoir appeler alors qu’elle tentait de passer à autre chose. Elle aurait dû refuser, tenter de se foutre de sa détresse, mais elle ne l’avait pas fait. Et il s’en senti encore plus mal, parce que ce qu’il avait ressenti un peu plus tôt lorsqu’elle avait foncé dans ses bras, n’augurait rien de bon. Elle lui manquait, c’était indéniable.



@zeppelin pemrose



( Lost and insecure, you found me lying on the floor. in the end, everyone ends up alone )


absente du 23 avril au 8 mai.
avatar
Zeppelin Pemrose
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 23/10/2016
Messages : : 6739
Points : : 1259
Avatar : : Madelaine Petsch
Autres comptes : : Warren, Elena, Shiloh & Ian.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : .sassenach (avatar) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 13 septembre. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines également. En ce moment, je : suis officier de police à la LAPD. Si jamais vous me cherchez, j'habite : Beverly Hills, au dernier étage d'un appartement duplex (avec piscine sur le toit) en compagnie de la plus belle des petites soeurs : Pepper. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement célibataire et officieusement dans une merde sans nom avec Jay.
. :
drunk on a feeling
YOUR FINGERTIPS TRACE MY SKYN TO PLACES I HAVE NEVER BEEN. © .SASSENACH


I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me and I can't get enough of you baby. Can you get enough of me ?


And if we want it, we take it. If we need money, we make it.
We are friends for life, hold that deep inside. Let this be your drive to survive.

DOWN TO THE PLAYGROUND
JOAQUINLOUISEDIMITRILUCCA (2)JAMESJAY (9)NORAH (2)SURYA


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (✧) devenir sergent au sein de la lapd

  Lun 2 Avr 2018 - 21:31

was it wrong what i did to get to you ?
Il empeste l’alcool, semble dans un état presque second alors qu’elle le serre contre elle. Ça l’inquiète. L’agacement ressentie plus tôt dans la soirée en le voyant la harceler au téléphone a très vite laissé place à son besoin d’être là pour lui, de ne surtout pas l’abandonner. Qu’importe qu’ils se soient promis d’avancer. Qu’importe qu’elle lui ait affirmé être heureuse sans lui, ce soir elle ne peut simplement pas le laisser comme ça. Elle ne peut pas le laisser seul. Jusqu’à présent, Zeppelin la toujours vu tenir le coup et garder la tête haute, qu’importe que le sort s’acharne sur lui ou non. Sa fierté lui a toujours permis de ne pas se noyer et ça lui fait mal de voir qu’il a été obligé de se consoler avec autant de l’alcool. Peut-être que si elle était arrivée plus vite … non elle ne peut clairement pas s’en vouloir, pas maintenant. « Je sais pas » Répond-il en tendant une bouteille de scotch totalement vide qu’elle garde en main tandis qu’elle regarde Jay s’éloigner avec beaucoup de difficulté pour rester sur ses deux pieds. « C’est rien, je dois juste … juste … m’asseoir. » La jeune femme fait un pas dans sa direction, prête à le retenir en le voyant plier les genoux loin du canapé mais elle n’est pas assez rapide. Elle le voit tomber au sol sans rien pouvoir faire – une fois encore – puis s’empresse de le rejoindre, les talons de ses escarpins claquant sur le sol. « Putain … T’aurais jamais dû venir, Zep. » Sourcils froncés, elle dépose la bouteille vide sur la table basse et soupire bras croisés contre sa poitrine. « Sans doute … » Débute-t-elle en levant d’abord sa jambe droite pour retirer sa chaussure, puis la gauche. Pas besoin d’ennuyer les voisins du dessous aussi tard et c’est bien plus pratique pour elle lorsqu’elle se met à genoux devant Jay. « Mais je suis là parce que tu m’as appelé, parce que tu avais besoin de moi. » Elle attrape l’une de ses mains, penche légèrement sa tête sur le côté afin de croiser son regard tandis que son autre main se pose sur la joue rugueuse de l’Australien. « Et très franchement j’aurais pas pu me regarder dans un miroir si j’étais restée bien sagement où j’étais. » Elle tente de le rassurer par un sourire. Certes, elle a plus ou moins foutu ses plans en l’air pour venir le voir lui, elle avait prévu de passer une nuit tout autre mais elle ne s’en veut pas d’avoir répondu à son appel. « Allez monsieur l’alcoolique, laisse-moi t’aider à te relever et à vraiment t’asseoir sur le canapé cette fois. Y a plus confortable que le sol. » Glissant ses mains sous les aisselles de Jay, elle prend appuie sur ses pieds à la fois pour se redresser mais aussi pour avoir la force de le lever. Une fois chose faite, elle le maintien en équilibre comme elle le peut. « Ça va ? » Finit-elle par demander en levant la tête vers lui, ses bras continuant d’entourer sa taille juste au cas où il perdrait de nouveau l’équilibre – même s’il risquerait fortement de l’entraîner dans sa chute.


ABSENTE DU 25 AVRIL AU 10 MAI
too good at goodbyes ☾ I'm never gonna let you close to me even though you mean the most to me 'cause every time I open up, it hurts.©️ endlesslove.
avatar
Jay Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/09/2017
Messages : : 617
Points : : 1181
Avatar : : Chris Wood
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu (Italia Ricci) / Norah Bishop (Emily Didonato) / Dimitri Adzovic (Nico Tortorella)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah)
Crédits : : avatar : exotic + sign : everyday. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 6 Avril. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : journaliste - sexologue pour GQ magazine. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans le sud, dans un appartement simplet. Ce qui m'attire ce sont : les jolies courbes féminines et côté coeur je suis : complètement perdu entre la belle Laurel, qui me rends heureux et la divine Zeppelin qui a volé mon coeur.
. :
   


On n'est jamais sur d'avoir
pris la bonne décision.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
S'il y a une chose à laquelle
tu tiens par-dessus tout,
n'essaie pas de la retenir.




Si elle te revient,
elle sera à toi pour toujours.
Si elle ne te revient pas,
c'est que dès le départ
elle n'étais pas à toi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   
All the things that we've lost
Breaking up comes at a cost
I know I'll miss this mistake
Every word I try to choose



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



D'un seul coup,
c'est la fin du tunnel,
une page qui se tourne,
la lumière qui revient
quand on ne l'attendait plus.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   


All the hurt, all the lies
All the tears that they cry
When the moment is just right
You see fire in their eyes

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

  Mer 4 Avr 2018 - 18:43


Our love was just a dream,
With all my heart I gave you everything
Oh and you know
That it all goes around and round
'Cause you tumbled me down

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Was it wrong what I did to get to you
feat. jayzee
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Le sol froid ne parvenait pas à le faire redescendre sur terre. Pourtant en voyant Zeppelin dans cette tenue, il aurait aimé le faire. Il aurait aimé la renvoyer chez elle, et tenir sa promesse. Il aurait aimé s’écouter et la laisser tranquille, loin de lui. Mais cette robe noire, à l’allure de déesse, ne l’aidait pas à redescendre. Au contraire. Elle l’embarquait dans de sombres pensées, qu’il ne s’autorisait plus. Il se l’était promis à lui-même, un matin en voyant le joli visage rayonnant de Laurel. Il se l’était promis après avoir pendant deux secondes eut l’impression de voir Zeppelin à la place. Ses esprits lui jouaient des tours, il le savait. Pourtant, cette robe était formelle. Elle était d’autant plus magnifique qu’inaccessible. Et quand bien même il aurait dû la laisser repartir, ce trou au fin fond de lui n’en avait pas envie. Il avait besoin d’être combler. « Sans doute… » Dit-elle en enlevant une à une ses chaussures et venant s’agenouiller devant lui pour qu’il puisse avoir le malheur de se noyer dans ses yeux intenses. « Mais je suis là parce que tu m’as appelé, parce que tu avais besoin de moi. » Sans doute bien plus qu’elle ne le pense, mais il se retint de le dire. Il mordit sa joue intérieure lorsqu’elle devient tactile. « Et très franchement, je n’aurais pas pu me regarder dans un miroir si j’étais restée bien sagement où j’étais. » « Mais…t’avais promis d’être heureuse » Elle n’avait rien dit. Elle ne l’avait ni affirmer, ni démontrer. Comment pouvait-il affirmé ça ? Peut-être était-ce simplement ces échos à lui. Peut-être que lui, n’était pas heureux. Tout partait en vrille. Elle, sa famille, Alix. Tout ce qu’il touchait, tout ce qu’il faisait lui revenait en d’innombrables coups de poing, le mettant à terre. Ce soir, il n’avait pas envie de se relever. Non, il n’en avait pas la force. « Allez, monsieur l’alcoolique, laisse-moi t’aider à te relever et à vraiment t’asseoir sur le canapé cette fois. Y’a plus confortable que le sol. » Il grogne lorsqu’elle tente de le mettre sur pieds. « J’le mérite ce sol. » Ouai, c’était qu’un minable. Un connard. Un père indigne. Que tout le monde détestait. Les paroles blessantes de Mia revenaient en masse dans sa tête, le brisant un peu plus. Il se laissa faire, lorsqu’il la senti le soulever mais sa tournait bien trop pour qu’il puisse réellement rester debout. Alors, il s’accrocha à elle. Comme d’habitude. « Ça va ? » « Non. » répondit-il franchement. Depuis bien longtemps, il n’avait pas été aussi brisé. Quand est-ce que ça remontait d’ailleurs ? Quand il avait découvert la vérité sur son père ? Quand il avait vu Chloé faire une overdose sous ses yeux ? Peut-être était-ce pire ce soir…Parce qu’en lui arrachant Alix, il avait l’impression d’avoir perdu son repère le plus stable qu’il n’ait jamais eu. « Je vais pas y arriver, Zep. » Sa voix se brisa instantanément alors qu’il senti une larme s’échapper sur sa joue. Oh il n’avait clairement pas l’habitude de pleurer. Avait-il des gens qui l’avait vraiment vu ? Mais ce soir, il n’arrivait pas à garder la tête hors de l’eau. « J’ai plus la force de lutter. » Dans un mouvement – presque remarquable vu comment il n’était qu’une pauvre merde qu’elle pouvait difficilement déplacer – il rencontra le canapé. Il aurait pu l’entraîner avec lui, mais il n’en fit rien, il se laissa asseoir en tentant de prendre une grande respiration. Elle debout, il saisit l’arrière de ses cuisses et colla sa tête sur son ventre. « Ça fait trop mal, cette fois-ci… » De toutes les merdes, c’était la plus difficile. Il s’était préparé à l’idée que cela puisse arriver, mais il n’arrivait pas à surmonter cette détresse. Lorsqu’il osa lever les yeux rougis vers elle, qui le regardait de ses grands yeux de biche, il la supplia : « Fais la taire. Pitié, fais-moi oublier cette douleur. »  



@zeppelin pemrose



( Lost and insecure, you found me lying on the floor. in the end, everyone ends up alone )


absente du 23 avril au 8 mai.
avatar
Zeppelin Pemrose
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 23/10/2016
Messages : : 6739
Points : : 1259
Avatar : : Madelaine Petsch
Autres comptes : : Warren, Elena, Shiloh & Ian.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : .sassenach (avatar) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 13 septembre. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines également. En ce moment, je : suis officier de police à la LAPD. Si jamais vous me cherchez, j'habite : Beverly Hills, au dernier étage d'un appartement duplex (avec piscine sur le toit) en compagnie de la plus belle des petites soeurs : Pepper. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement célibataire et officieusement dans une merde sans nom avec Jay.
. :
drunk on a feeling
YOUR FINGERTIPS TRACE MY SKYN TO PLACES I HAVE NEVER BEEN. © .SASSENACH


I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me and I can't get enough of you baby. Can you get enough of me ?


And if we want it, we take it. If we need money, we make it.
We are friends for life, hold that deep inside. Let this be your drive to survive.

DOWN TO THE PLAYGROUND
JOAQUINLOUISEDIMITRILUCCA (2)JAMESJAY (9)NORAH (2)SURYA


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (✧) devenir sergent au sein de la lapd

  Mer 4 Avr 2018 - 20:00

was it wrong what i did to get to you ?
Du cœur, elle en a toujours eu plus que ce que beaucoup peuvent penser. Très douée pour cacher ses bons côtés derrière un mur de glace, elle a appris à se protéger avec les années pour ne laisser rien ni personne l’atteindre. Evoluant très jeune dans un monde où la compétition est importante, où les gens ne font de cadeaux à personne, ça n’a pas totalement changé une fois dans les forces de l’ordre. La seule différence c’est qu’elle voit le mal de plus près. Alors elle se protège encore plus. Ça ne l’empêche pas de prendre soin des siens, d’être là pour les personnes qui comptent dès qu’il le faut. Et Jay compte pour elle. Il compte plus qu’il ne l’imagine. Il a pris une place importante dans sa vie et aucune promesse ne pourra changer ça. « Mais…t’avais promis d’être heureuse » Zeppelin soupire, lève les yeux au ciel en sachant qu’il ne la verra pas faire. Pas besoin qu’ils se disputent maintenant. S’ils sont très doués pour ça, ils auront le temps de le faire plus tard. « J’ai promis d’essayer, transforme pas mes propos. » Qu’elle ne peut s’empêcher de lui répondre avant de s’occuper de lui. Ça lui fait vraiment mal au cœur de le voir comme ça et elle n’est même pas sûre de pouvoir l’aider même si le fait qu’il l’ait appelé semble prouver que lui le pense. En vérité, la rousse ne sait pas de quelle manière agir. Commencer par l’aider à se relever et à aller s’asseoir sur le canapé lui semble être une bonne étape bien que périlleuse. « J’le mérite ce sol. » Elle ne l’écoute pas. Elle ne réplique pas et le force à tenir sur ses deux pieds aussi difficile que ça soit. Zeppelin sent bien qu’il a du mal à garder son équilibre et elle est particulièrement fière de pouvoir leur en donner à tous les deux. Comme quoi ses nombreuses heures de sport – et de boxe – ne servent pas à rien. Et lorsqu’il affirme qu’il ne va pas bien sans détour elle se sent idiote d’avoir posé la question. « Je vais pas y arriver, Zep. » Son cœur vacille. De telles paroles lui font mal et lui donne envie de le serrer dans ses bras jusqu’à ce qu’ils ne fassent plus qu’un. Elle voudrait être capable de lui donner son propre courage mais elle n’est même pas sûre d’en avoir. Si elle était aussi courageuse que ça, elle aurait trouvé la force de ne pas lui céder. Et le voir pleurer ça lui donne envie de maudire le monde entier. « J’ai plus la force de lutter. », « Dis pas de bêtises. » Qu’elle commence en le laissant aller s’asseoir sur le canapé tout en étant prête si jamais il se met à basculer vers le sol.

Il n’en est rien. En silence, elle s’approche de lui, frissonne lorsqu’il passe son bras derrière ses cuisses pour la rapprocher encore plus. Ce n’est clairement pas le moment de ressentir ça mais l’Américaine n’a plus de contrôle sur son corps lorsqu’elle est en sa présence. Mais ce qui la laisse sans voix c’est de sentir sa tête se posée contre son ventre. « Ça fait trop mal, cette fois-ci… » Les bras en l’air, elle finit par passer une main dans les cheveux de Jay, caressant ces derniers dans un geste presque maternel. « Fais la taire. Pitié, fais-moi oublier cette douleur. » Lèvres pincées, sa main reste dans les cheveux de l’Australien. Elle continue de les caresser quelques secondes avant de réagir. Et plutôt que de prendre place à ses côtés – ce que toute personne normale aurait fait – elle va s’asseoir sur ses genoux. Une main passée sous son menton, elle l’oblige à redresser la tête pour la regarder. « Tu te souviens que je t’ai dit que tu étais le type le plus agaçant de cette planète ? Bon la critique était sans doute moins polie en fait … » Surtout connaissant le caractère explosif de la jeune femme. « … T’es borné, Jay. Quand tu as quelque chose en tête, tu lâches pas facilement. T’es l’homme le plus persévérant que je connaisse. Et t’es altruiste aussi. Tu joues peut-être au con, mais le bien-être de tes proches c’est ce qui compte le plus pour toi. C’est l’une de tes forces. Tu passes un mauvais moment, mais je te connais assez pour savoir que tu vas retrouver la force de te battre. » Caressant doucement sa joue, elle reste silencieuse quelques secondes et chasse les larmes venues rougir la peau du brun. « Ce que dit la biologie on s’en moque. T’es son père, t’es le seul parent qu’elle connaisse et y a aucune raison qu’Alix ne te soit pas rendue. Parce que t’es merveilleux avec elle, t’es un père exceptionnel. » Qu’elle continue sans cesser de passer ses doigts sur sa peau rugueuse. « Quant à te faire oublier cette douleur … » Elle se maudit par avance. S’insulte intérieurement mais laisse avant tout son cœur parler, sa sincérité aussi. Parce que Jay lui manque et qu’elle sait ce qu’elle ressent pour lui. Alors elle agit le plus naturellement du monde, approche son visage jusqu’à ce que leurs lèvres soient à quelques centimètres. Elle lui laisse le temps de la repousser avant de l’embrasser dans une explosion de sensations qui pourraient presque la faire pleurer à son tour.


ABSENTE DU 25 AVRIL AU 10 MAI
too good at goodbyes ☾ I'm never gonna let you close to me even though you mean the most to me 'cause every time I open up, it hurts.©️ endlesslove.
avatar
Jay Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/09/2017
Messages : : 617
Points : : 1181
Avatar : : Chris Wood
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu (Italia Ricci) / Norah Bishop (Emily Didonato) / Dimitri Adzovic (Nico Tortorella)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah)
Crédits : : avatar : exotic + sign : everyday. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 6 Avril. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : journaliste - sexologue pour GQ magazine. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans le sud, dans un appartement simplet. Ce qui m'attire ce sont : les jolies courbes féminines et côté coeur je suis : complètement perdu entre la belle Laurel, qui me rends heureux et la divine Zeppelin qui a volé mon coeur.
. :
   


On n'est jamais sur d'avoir
pris la bonne décision.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
S'il y a une chose à laquelle
tu tiens par-dessus tout,
n'essaie pas de la retenir.




Si elle te revient,
elle sera à toi pour toujours.
Si elle ne te revient pas,
c'est que dès le départ
elle n'étais pas à toi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   
All the things that we've lost
Breaking up comes at a cost
I know I'll miss this mistake
Every word I try to choose



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



D'un seul coup,
c'est la fin du tunnel,
une page qui se tourne,
la lumière qui revient
quand on ne l'attendait plus.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   


All the hurt, all the lies
All the tears that they cry
When the moment is just right
You see fire in their eyes

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

  Jeu 5 Avr 2018 - 19:55


Our love was just a dream,
With all my heart I gave you everything
Oh and you know
That it all goes around and round
'Cause you tumbled me down

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Was it wrong what I did to get to you
feat. jayzee
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

« J’ai promis d’essayer, transforme pas mes propos » Il la regarde intensément, sans répliquer quoi que ce soit. A quoi bon, au final ? Essayer et promettre, c’était relativement la même chose. Dans l’équation, il n’était censé ne plus exister. Pourtant, elle était là. Pour lui. Certes il l’avait appelé, mais elle aurait très bien pu ne jamais décrocher. Ou ne jamais venir. Ça ne l’aurait pas étonné à vrai dire. Il l’avait mal traité, en bonne merde qu’il était. De toute façon, visiblement, toute sa vie tournait mal en ce moment. Seul son boulot était stable, et encore il commençait sérieusement à se dire qu’il n’était peut-être pas aussi bon dans sa plume. Alors, il doute le petit. Il doute de plus en plus sur ces capacités à se relever une nouvelle fois. Il doute d’avoir de la force, d’arriver simplement à en avoir envie. « Dis pas de bêtises. » Elle semble catégorique. Mais ça ne l’atteins pas encore.« Pourtant, c'est vrai. Je fous tout en l'air. » Il pense toujours que cette fois-ci, c’est la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. L’écrivain ose songer que si elle n’avait pas été là, ce soir, peut-être qu’il aurait fait une bêtise qu’il aurait pu regretter. Il finit par se réconforter dans ses bras, ou plutôt sur son ventre. En tentant de se rassurer par la chaleur que son corps dégageait, il lui fait part de ses sombres pensées, et la supplie de les faire taire. Il ferme une seconde les yeux en appréciant cette main dans ses cheveux qui le caresse doucement. Il ne sait absolument pas ce qu’il se passe dans la tête dans Zeppelin, mais dans la sienne, c’est Bagdad. Il est totalement perdu. Il était en train de se dire qu’il serait sans doute mieux loin de tous les gens qu’il aime. Peut-être qu’il arriverait à ne plus leur faire de mal, alors ? Peut-être qu’il arriverait à trouver une stabilité qu’il aimerait tant ? A ne jamais devoir choisir entre ses désirs et sa vie ? Entre ses responsabilités et ses rêves ? Doucement, elle le bascule légèrement pour s’installer sur ses genoux. Geste peu autorisé qui le fait vibrer entièrement. Il la regarde, les yeux énormes. Il allait lui demander ce qu’elle fait, mais cette proximité lui réchauffe le cœur. Encore une fois, il a l’impression d’être de nouveau plein, lui-même. Et cette sensation, alors qu’il vient de perdre Alix, lui est chère. Son regard suit légèrement ses propres mains qui se déposent presque instinctivement sur les cuisses de Zeppelin, dénudées par la robe qui remonte légèrement. Mais il revient vite vers elle, lorsqu’elle l’oblige d’une main sous son menton à relever la tête. « Tu te souviens que je t’ai dit que t’étais le type le plus agaçant de la planète ? Bon la critique était sans doute moins polie en fait... » Il roule légèrement des yeux. En temps normal, il aurait presque ris, mais ce soir, il n’en avait pas le cœur. « T’es borné, Jay. Quand tu as quelque chose en tête, tu lâches pas facilement. T’es altruiste aussi. Tu joues peut-être au con, mais le bien-être de tes proches c’est ce qui compte le plus pour toi. » Ses yeux, braqués sur elle, n’en revenaient pas. Comment se fait-elle qu’elle arrive à lire en lui comme dans un livre ouvert ? Quand a-t-elle pu vraiment le connaître autant ? « C’est l’une de tes forces. Tu passes un mauvais moment, mais je te connais assez pour savoir que tu vas retrouver la force de te battre. » Il arrivait difficilement à garder son cœur calme face à ces paroles réconfortantes et motivantes. « Ce que dit la biologique on s’en moque. T’es son père, t’es le seul parent qu’elle connaisse et y a aucun raison qu’Alix ne te soit pas rendue. Parce que t’es merveilleux avec elle, t’es un père exceptionnel. » L’Australien aurait pu sentir quelques larmes descendre sur ses joues, mais son corps était comme subjugué par ce qu’elle disait. Plus rien ne bougeait. Seul sa respiration constante trahissait son attention. « Quant à te faire oublier cette douleur… » La gorge sèche, il tenta de déglutiner d’avance. En vain. Il resta bloqué à l’instant où elle approcha ses lèvres des siennes. Aucun mouvement de sa part n’indiqua qu’il la repousserait. Comment pouvait-il le faire ? Il était clairement obnubilé par cette incongrue qui en une fraction de seconde venait de lui remettre les idées en places. Tout le monde aurait pu dire ça, mais dans sa bouche, ses paroles sonnaient véridiques. C’est alors qu’elle franchit cette infime distance, les embarquant tous deux dans une pente sinueuse. Il aurait tué pour pouvoir ressentir un jour ces lèvres pulpeuses sur les miennes, et presque instantanément, son corps s’octroya le droit de réagir à bon escient. Sa bouche, à la rencontre de la sienne, laissa sa langue venir caresser la sienne, dans des baisers passionnées et presque douloureux. Ses mains quant à elles glissèrent jusqu’à ses hanches. « Putain, tu m’as manqué… » Avoua-t-il sans scrupule. Ce n’est qu’entre deux baisers qu’elles vinrent s’attarder sur son dos, l’enfermant totalement dans ses bras. Si les sensations étaient nombreuses, éveillant en lui un désir profond et constant pour elle, une dévotion presque irréelle et un besoin féroce, c’est surtout cette peur qui trahissait ces gestes désespérés. Il avait peur qu’elle ne soit qu’un rêve, peur qu’il se réveille pour se retrouver seul, face à ces problèmes. Il avait peur qu’elle finisse par regretter, par s’arrêter. Par cette peur, il l’entraîna un peu plus en s’enfonçant dans le canapé, la gardant proche de lui. Juste pour s’assurer qu’elle ne s’envolerait pas.


@zeppelin pemrose



( Lost and insecure, you found me lying on the floor. in the end, everyone ends up alone )


absente du 23 avril au 8 mai.
avatar
Zeppelin Pemrose
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 23/10/2016
Messages : : 6739
Points : : 1259
Avatar : : Madelaine Petsch
Autres comptes : : Warren, Elena, Shiloh & Ian.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : .sassenach (avatar) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 13 septembre. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines également. En ce moment, je : suis officier de police à la LAPD. Si jamais vous me cherchez, j'habite : Beverly Hills, au dernier étage d'un appartement duplex (avec piscine sur le toit) en compagnie de la plus belle des petites soeurs : Pepper. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement célibataire et officieusement dans une merde sans nom avec Jay.
. :
drunk on a feeling
YOUR FINGERTIPS TRACE MY SKYN TO PLACES I HAVE NEVER BEEN. © .SASSENACH


I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me and I can't get enough of you baby. Can you get enough of me ?


And if we want it, we take it. If we need money, we make it.
We are friends for life, hold that deep inside. Let this be your drive to survive.

DOWN TO THE PLAYGROUND
JOAQUINLOUISEDIMITRILUCCA (2)JAMESJAY (9)NORAH (2)SURYA


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (✧) devenir sergent au sein de la lapd

  Jeu 5 Avr 2018 - 21:10

was it wrong what i did to get to you ?
« Pourtant, c'est vrai. Je fous tout en l'air. » Peut-être … mais qui est-elle pour juger ? Elle qui n’est pas en mesure de contrôler son impulsivité ou qui, comme lui, n’a été capable que d’enchaîner les erreurs. Surtout les concernant. Alors que tout aurait pu être simple, qu’ils auraient pu obtenir ce qu’ils semblent vouloir autant l’un que l’autre, sa manie de partir au quart de tour a également tout gâcher. Sur bien des points, elle ne vaut pas mieux que lui alors le juger ? Ce serait totalement hypocrite. Ça ne la décourage pas. Ça ne l’empêche pas de vouloir le consoler, lui cet homme qu’elle a toujours vu fort malgré les embûches sur son chemin. Sans rien dire, elle l’a observé. Particulièrement douée pour ça, elle a découvert certains côtés de sa personnalité sans même qu’il ait à s’ouvrir à elle. Dans son coin, elle a été capable de comprendre certains de ses mécanismes et tomber totalement sous le charme. Elle l’a connu persévérant, altruiste, mauvais, rancunier mais aussi respectueux … surtout envers elle. Face à ces diverses facettes, elle a fini par succomber, tout bonnement. Et qu’il baisse les bras ainsi, qu’il lui laisse voir son désarroi, ça ne peut que la pousser à l’aider à garder la tête hors de l’eau. Ce qu’elle veut c’est être là pour lui et prouver que malgré les difficultés qu’ils ont rencontrées, elle reste une oreille attentive et une épaule sur laquelle pleurer. Zeppelin veut être là pour lui plus que n’importe quoi d’autre. Et elle s’emploie à exprimer des paroles rassurantes et encourageantes. Pourtant il ne s’agit là que du fond de sa pensée. Parce qu’elle le voit vraiment ainsi. Jay, il n’est pas parfait mais elle l’aime même de cette manière. En un sens, ils sont les mêmes et si elle n’a pas connu sa détresse, elle peut la comprendre. La jeune fille colérique a laissé place à une bien plus douce qui ne cesse de caresser sa joue, de le réconforter à travers des paroles et des gestes. Que leur position soit proscrite étant donné la situation ne lui effleure même pas l’esprit. A vrai dire, elle ne pense pas à mal un seul instant, n’aurait pas non plus imaginé se risquer à aller l’embrasser. C’est ce qu’elle fait malgré tout. Irrémédiablement attirée par lui, par ce besoin de combler un vide qui ne la quitte plus depuis des mois, c’est une véritable renaissance que de le voir céder à son tour. Lèvres contre lèvres, leur langue se retrouvant comme de vieilles amies, elle a l’impression de récupérer une partie de son être à travers ces baisers. « Putain, tu m’as manqué… » Lui avoue-t-il et ça suffit à la faire trembler dans ses bras. Se laissant entraîner dans le canapé, ses mains se posent sur le haut de torse. En appuie sur celles-ci, elle se redresse et sourit timidement. « Je n’ai jamais été très loin en réalité. » Même si la rousse n’était pas à proprement parlé dans sa vie ou à ses côtés, elle a appris des choses, pouvait obtenir de ses nouvelles par le biais de personnes qu’ils ont en commun. Elle n’a jamais cessé de s’intéresser à lui. Jamais. Parvenant à le forcer à la relâcher, elle prend une de ses mains dans la sienne et en embrasse la paume. « Je ne te laisserai jamais tomber, quoi qu’il arrive. » Qu’elle soit ici, n’est-ce pas une preuve de ce qu’elle avance ? Elle aurait pu le rayer de sa vie et elle aurait aimé pouvoir le faire, mais elle revient inlassablement vers lui quoi qu’elle puisse dire ou faire. Il est son aimant, tout simplement.


ABSENTE DU 25 AVRIL AU 10 MAI
too good at goodbyes ☾ I'm never gonna let you close to me even though you mean the most to me 'cause every time I open up, it hurts.©️ endlesslove.
avatar
Jay Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/09/2017
Messages : : 617
Points : : 1181
Avatar : : Chris Wood
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu (Italia Ricci) / Norah Bishop (Emily Didonato) / Dimitri Adzovic (Nico Tortorella)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah)
Crédits : : avatar : exotic + sign : everyday. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 6 Avril. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : journaliste - sexologue pour GQ magazine. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans le sud, dans un appartement simplet. Ce qui m'attire ce sont : les jolies courbes féminines et côté coeur je suis : complètement perdu entre la belle Laurel, qui me rends heureux et la divine Zeppelin qui a volé mon coeur.
. :
   


On n'est jamais sur d'avoir
pris la bonne décision.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
S'il y a une chose à laquelle
tu tiens par-dessus tout,
n'essaie pas de la retenir.




Si elle te revient,
elle sera à toi pour toujours.
Si elle ne te revient pas,
c'est que dès le départ
elle n'étais pas à toi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   
All the things that we've lost
Breaking up comes at a cost
I know I'll miss this mistake
Every word I try to choose



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



D'un seul coup,
c'est la fin du tunnel,
une page qui se tourne,
la lumière qui revient
quand on ne l'attendait plus.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   


All the hurt, all the lies
All the tears that they cry
When the moment is just right
You see fire in their eyes

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

  Ven 6 Avr 2018 - 16:23


Our love was just a dream,
With all my heart I gave you everything
Oh and you know
That it all goes around and round
'Cause you tumbled me down

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Was it wrong what I did to get to you
feat. jayzee
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

« T’es foutu, Jay » Il regarda son cadet de quelques mois une seconde, alors qu’il lui expliquait un peu plus la situation en détail. Visiblement, mettre des mots sur ce bordel qu’était sa vie rendait les choses plus difficiles à comprendre. Comment tout s’était escaladé ? Tout avait dégénéré ? C’était difficile à croire avec une fille aussi parfaite qu’elle. Mais dans le tableau, c’est sans doute son caractère volcanique qui les ont mené où ils étaient. Et le sien. Ils se ressemblent trop pour ne pas qu’ils se tapent dessus. Pourtant, il regrettait chaque reproche, chaque dispute, chaque mauvais pas. Ils les avaient séparés d’elle, et ça, il le regrettait amèrement. Alors oui…il était foutu. Autant foutu que ce soir, lorsqu’elle avait scellé ses lèvres aux siennes. Autant foutu lorsqu’il réalisé progressivement ne pas pouvoir se passer d’elle ce soir – ni demain – ni après-demain – ni chaque jour. Autant foutu lorsqu’il sent son pantalon être étroit pour son érection. S’il aurait pu regretter tout ça, ça n’en était pas le cas. C’était plutôt une douce consolation et un pur bonheur. Lorsqu’elle se redressa, il resta en suspension quelques instants en réalisant qu’il n’avait plus ses lèvres collées. « Je n’ai jamais été très loin en réalité. » Pouvait-elle entendre les battements de son cœur battre à tout rompre dans sa poitrine ? Pouvait-elle un seul instant songer à tout ce qu’il éprouvait pour elle à ce moment précis ? C’était une explosion de milliers de particules qui venaient piquer son corps. Chaque contact, chaque absence, chaque caresse, chaque manque…tout semblait décuplé. Elle tire ses mains et les saisit pour en embrasser une. « Je te laisserai jamais tomber, quoi qu’il arrive. » Il la regarde, de ses yeux intenses une seconde. Il détaille ses traits sincères, ses yeux scintillants et ses lèvres rougies par sa barbe de trois jours. Elle est magnifique, forte et compatissante. Non, jamais il n’avait vu une femme aussi particulière que Zeppelin Pemrose. S’il avait regretté sa rencontre une fois, aujourd’hui ce n’était plus le cas. « Me lâche jamais… » Dit-il qu’il dépose lui aussi un baiser au même endroit mais sur sa main à elle. « Reste près de moi. » Ses mains viennent relâcher les siennes, et se redéposent une seconde sur ses cuisses qu’il caresse. Son regard braqué sur elle, il les regarde saisir sa robe, et la remonter de millimètres en millimètres, caressant chaque morceau de peau qu’elles découvraient. Il la remonte sur ses hanches alors qu’il la sent frissonner, et que son bas-ventre se contracte. « Reste avec moi cette nuit. » souffle-t-il alors que ses lèvres se déposent dans son cou, dans de léger petit baisé. Il continue de remonter sa robe alors qu’elle n’a toujours rien dit, mais il sait à la réaction de son corps et à ce baiser passionné qu’elle ne refusera pas. Lui, ne refuserait pas si elle le lui avait demandé. Il sait exactement ce qu’elle ressent, parce qu’il ressent la même chose. La robe continue sa course, dévoilant son ventre parfait, sa poitrine recouvert de dentelles et presque à l’instant, elle relève ses bras pour l’aider à l’enlever définitivement. Il tente de contrôler sa respiration lorsqu’il se sépare un peu d’elle, pour la contempler. « T’es magnifique… t’as toujours été magnifique » Il n’a plus de filtre, le Fairfield. Il est transporté dans un autre monde où rien ne compte hormis eux. C’est sans doute une bonne chose. Pour une fois, il pense à lui. Il pense à ce qu’il désire le plus. Ses mains viennent saisir sa natte, qu’il commence à défaire tranquillement alors qu’il repose ses yeux dans les siens. Il n’a pas besoin de l’embrasser pour exprimer son désir. Seuls ses yeux suffisent, et c’est intense. « Te laisser l’autre soir… » Commence-t-il à dire alors que ses doigts démêlaient ses cheveux de feu. « Je t’ai menti en te disant être parfaitement heureux. » Il allait sans doute regretter ses paroles demain matin, ou…peut-être pas. Mais alors qu’il avait tout perdu, ce soir, il avait besoin de faire taire ses sombres pensées, ses regrets et ses mensonges. Il avait besoin de retrouver un tant soit peu de fierté et d’intégrité. Alors, finissant de relâcher ses cheveux dans son dos, il s’approche d’elle, ses lèvres à la lisière des siennes, avant de complètement avouer : « Je le serai jamais vraiment sans toi. » Oui, il était foutu Jay.


@zeppelin pemrose



( Lost and insecure, you found me lying on the floor. in the end, everyone ends up alone )


absente du 23 avril au 8 mai.
avatar
Zeppelin Pemrose
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 23/10/2016
Messages : : 6739
Points : : 1259
Avatar : : Madelaine Petsch
Autres comptes : : Warren, Elena, Shiloh & Ian.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : .sassenach (avatar) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 13 septembre. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines également. En ce moment, je : suis officier de police à la LAPD. Si jamais vous me cherchez, j'habite : Beverly Hills, au dernier étage d'un appartement duplex (avec piscine sur le toit) en compagnie de la plus belle des petites soeurs : Pepper. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement célibataire et officieusement dans une merde sans nom avec Jay.
. :
drunk on a feeling
YOUR FINGERTIPS TRACE MY SKYN TO PLACES I HAVE NEVER BEEN. © .SASSENACH


I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me and I can't get enough of you baby. Can you get enough of me ?


And if we want it, we take it. If we need money, we make it.
We are friends for life, hold that deep inside. Let this be your drive to survive.

DOWN TO THE PLAYGROUND
JOAQUINLOUISEDIMITRILUCCA (2)JAMESJAY (9)NORAH (2)SURYA


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (✧) devenir sergent au sein de la lapd

  Ven 6 Avr 2018 - 17:08

was it wrong what i did to get to you ?
Sur quelle pente sinueuse est-elle en train de se lancer ? Elle ne sait pas. Elle sait uniquement que là, si près de lui, elle a enfin l’impression d’avoir retrouvé ce qui lui manquait ces derniers mois. C’est lui qui manquait à sa vie. C’est son absence qui a fait grandir le vide en elle chaque jour un peu plus. De quelle manière est-elle supposée regretter ce rapprochement ? Regretter son audace ? C’est impossible. Loin d’elle l’idée de vouloir profiter de la situation, elle n’est pas manipulatrice à ce point, ne calcule jamais autant lorsqu’il s’agit de Jay. Elle se contente d’agir. Elle se contente de s’ouvrir à lui comme elle ne s’est jamais ouvert à personne. Sous ses yeux, elle a le Jay qu’elle a pu apercevoir plusieurs fois, celui qui ne se cache plus derrière sa carapace et elle aime ce qu’elle voit. Elle aime vraiment ça et la moindre des choses est d’en faire de même. Alors elle admet ne jamais l’avoir abandonné, ne jamais l’avoir oublié non plus. Elle aura fait l’effort un temps pour finalement baisser les bras en comprenant que c’était inutile. « Me lâche jamais … » Un frisson remonte le long de son dos, son regard rivé sur celui de Jay. Ce n’est pas prévu, ni aujourd’hui, ni jamais. Elle l’a dans la peau et n’a jamais su trouver de quelle façon changer ça. Pour le peu qu’elle l’ait voulu. « Reste près de moi. Reste avec moi cette nuit. » Souffle court, elle ne retient pas le tremblement qui vient secouer son corps. Elle commence à avoir beaucoup trop chaud mais ne bouge pas. Son cœur battant à tout rompre, elle le laisse faire, savoure le contact de ses mains sur sa peau brûlante. Sa tête se penche sur le côté pour lui donner plus d’accès malgré un baiser rapide et ses abdominaux se contractent dès que son ventre fini à nu. Elle n’a pas besoin de dire quoi que ce soit. Que ce soit son corps ou son regard, elle a déjà cédé. Zeppelin le prouve d’autant plus en levant les bras pour qu’il la débarrasse définitivement de sa robe. « T’es magnifique … t’as toujours été magnifique » Son rythme cardiaque continu de s’affoler, son ventre de se contracter et ses joues de chauffer. Ne restant pas plus longtemps inactive, elle pose ses mains sur son torse, les passe sous son haut tandis qu’il défait lentement sa natte. Elle caresse sa peau, se mord l’intérieur de la joue en sentant ses muscles se contracter sur son passage. « Te laisser l’autre soir … Je t’ai menti en te disant être parfaitement heureux. Je le serai jamais vraiment sans toi. » C’est à ses paroles qu’elle sait que l’un comme l’autre sont fichus. Parce que ce soir-là, lui tourner le dos et accepter d’être heureuse sans lui, lui avait énormément coûté. Elle avait d’autant plus pris conscience que son existence sans cet homme à ses côtés serait fade. Et elle aimerait lui dire qu’elle l’aime – bon dieu qu’elle l’aime ! – mais c’est trop tôt. « Aime-moi, possède-moi … tu peux faire ce que tu veux de moi, Jay … je t’appartiens déjà depuis un moment. » Elle n’a pourtant pas bu assez pour que sa langue se délie aussi facilement. Seulement ça fait des jours, des semaines même, qu’elle rêve de le lui dire et qu’il comprenne enfin que malgré ses erreurs c’est toujours vers lui qu’elle reviendra. Ne lui laissant pas le temps de réagir en premier, elle l’embrasse à nouveau, agrippe le bas de son tee-shirt pour le lui enlever à son tour. Et elle prend le temps de l’admirer elle aussi. Ses mains passent de ses épaules à son ventre avec une lenteur voulue, son regard accroché à celui de Jay. Lèvres humidifiées, elle prend son temps également pour défaire sa ceinture, en totale contradiction avec son désir brûlant qu’il fasse d’elle ce qu’il veut.


ABSENTE DU 25 AVRIL AU 10 MAI
too good at goodbyes ☾ I'm never gonna let you close to me even though you mean the most to me 'cause every time I open up, it hurts.©️ endlesslove.
avatar
Jay Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/09/2017
Messages : : 617
Points : : 1181
Avatar : : Chris Wood
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu (Italia Ricci) / Norah Bishop (Emily Didonato) / Dimitri Adzovic (Nico Tortorella)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah)
Crédits : : avatar : exotic + sign : everyday. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 6 Avril. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : journaliste - sexologue pour GQ magazine. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans le sud, dans un appartement simplet. Ce qui m'attire ce sont : les jolies courbes féminines et côté coeur je suis : complètement perdu entre la belle Laurel, qui me rends heureux et la divine Zeppelin qui a volé mon coeur.
. :
   


On n'est jamais sur d'avoir
pris la bonne décision.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
S'il y a une chose à laquelle
tu tiens par-dessus tout,
n'essaie pas de la retenir.




Si elle te revient,
elle sera à toi pour toujours.
Si elle ne te revient pas,
c'est que dès le départ
elle n'étais pas à toi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   
All the things that we've lost
Breaking up comes at a cost
I know I'll miss this mistake
Every word I try to choose



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



D'un seul coup,
c'est la fin du tunnel,
une page qui se tourne,
la lumière qui revient
quand on ne l'attendait plus.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   


All the hurt, all the lies
All the tears that they cry
When the moment is just right
You see fire in their eyes

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

  Dim 8 Avr 2018 - 17:39


Our love was just a dream,
With all my heart I gave you everything
Oh and you know
That it all goes around and round
'Cause you tumbled me down

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Was it wrong what I did to get to you
feat. jayzee
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Il n’y avait clairement plus de freins dans ce qu’ils étaient en train de faire. Et même s’il y’en avait un, Jay ne comptait pas l’emprunter. Il s’était menti à lui-même tous ce temps, ainsi qu’à elle. Quand bien même il avait pensé être passé à autre chose, en pensant qu’ils avaient manqué leur chance – et leur histoire – à sa proximité et à ses baisers passionnées, il réalisait qu’il se fourvoyait. C’était un imbécile d’avoir cru que cette exception n’allait pas lui revenir. Parce que c’était tout ce qu’elle était : une exception à ces principes, à lui-même, à son équilibre de vie. Il aurait pu mentir au monde entier, il aurait fini tout aussi idiot en réalisant qu’il aurait pu la laisser partir. Si ce soir sa tête est désordonnée, son cœur est plein, rempli de sentiments contradictoires. C’est la perte d’Alix qui est douloureux – mais c’est surtout Zeppelin qui est au cœur de cette tempête. Il ne sait quand elle s’arrêtera maintenant qu’elle est lancée. Dans ses yeux, il y voit la même intensité, reflet de ce qu’il peut ressentir. « Aime-moi, possède-moi… » Ses murmures sont comme des douces caresses en quoi il ose croire. Ça fait longtemps qu’il n’a pas aimé une femme ; il a toujours eu peur de replonger simplement parce qu’aimer, ça fait mal. Mais à ce moment précis, il sent toute cette réconciliation au fond de lui. Il ose croire que c’est possible. Aimer sans avoir le cœur briser. L’aimer, elle. « …tu peux faire ce que tu veux de moi, Jay…Je t’appartiens déjà depuis un moment. » Si ces paroles finissent par l’achever, littéralement, il n’a pas le temps de frissonner que ses lèvres sont prises d’assaut par celle de sa belle. Torse nu, il sent ses muscles se contracter à mesure qu’elle caresse doucement son buste. Il la regarde le détailler une seconde, comme si elle venait de le découvrir une nouvelle fois. Il sent son bas ventre se contracter rien qu’à ce regard désireux. Oh, qu’il la désire ! Il ose rompre leur regard une seconde, lorsque ses mains s’activent à défaire sa ceinture de jean. « T’es à moi… » Répète-t-il dans un murmure, presque satisfait de ce que ces mots signifient. Elle prend les reines, et à vrai dire, il aime ça. Il a comme l’impression qu’ils se lancent une balle, tous deux égaux. Si ils n’ont jamais vraiment été en accord, ce soir, c’est bien le contraire. La sérénité qui s’en dégage l’impressionne. Sa main frôle la bosse dans son pantalon, et il a l’impression qu’il va littéralement décéder si elle continue de prendre son temps. Mais il n’ose pas, l’Australien. Il n’ose pas briser cette magie qui se crée entre eux. Ils n’ont pas forcément besoin de mots. Tout a déjà été dit. Pourtant, lorsqu’il lui caresse ses cuisses, reprenant un peu la main, il laisse remonter ses mains jusqu’à son soutien-gorge. Il caresse sa poitrine, sensuellement, avant de glisser ses mains dans le dos et s’attaquer à son attache. Lorsqu’elle cède, il glisse dans des caresses les bretelles pour s’en séparer définitivement. Il laisse sa bouche se déposer sur sa peau nue, venant embrasser l’un de ses tétons. Premier gémissement de Zeppelin, ça le rend dingue. Ça électrifie l’air. Ça le rend haletant. « J’ai envie de toi… » Souffle-t-il alors qu’il remonte capturer ses lèvres une énième fois. Il maudit une seconde leurs sous-vêtements respectifs qui les séparent encore. Il aurait voulu simplement la prendre maintenant, sans aucun préliminaire. Ils n’en avaient pas besoin. Combler ce manque, ne faire qu’un, être à elle. C’est presque vital. Oui, parce qu’il aura beau dire tout ce qu’il veut, il l’a dans la peau. C’est indéniable.


@zeppelin pemrose



( Lost and insecure, you found me lying on the floor. in the end, everyone ends up alone )


absente du 23 avril au 8 mai.
avatar
Zeppelin Pemrose
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 23/10/2016
Messages : : 6739
Points : : 1259
Avatar : : Madelaine Petsch
Autres comptes : : Warren, Elena, Shiloh & Ian.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : .sassenach (avatar) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 13 septembre. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines également. En ce moment, je : suis officier de police à la LAPD. Si jamais vous me cherchez, j'habite : Beverly Hills, au dernier étage d'un appartement duplex (avec piscine sur le toit) en compagnie de la plus belle des petites soeurs : Pepper. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement célibataire et officieusement dans une merde sans nom avec Jay.
. :
drunk on a feeling
YOUR FINGERTIPS TRACE MY SKYN TO PLACES I HAVE NEVER BEEN. © .SASSENACH


I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me and I can't get enough of you baby. Can you get enough of me ?


And if we want it, we take it. If we need money, we make it.
We are friends for life, hold that deep inside. Let this be your drive to survive.

DOWN TO THE PLAYGROUND
JOAQUINLOUISEDIMITRILUCCA (2)JAMESJAY (9)NORAH (2)SURYA


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (✧) devenir sergent au sein de la lapd

  Dim 8 Avr 2018 - 22:33


ABSENTE DU 25 AVRIL AU 10 MAI
too good at goodbyes ☾ I'm never gonna let you close to me even though you mean the most to me 'cause every time I open up, it hurts.©️ endlesslove.
avatar
Jay Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/09/2017
Messages : : 617
Points : : 1181
Avatar : : Chris Wood
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu (Italia Ricci) / Norah Bishop (Emily Didonato) / Dimitri Adzovic (Nico Tortorella)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah)
Crédits : : avatar : exotic + sign : everyday. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 6 Avril. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : journaliste - sexologue pour GQ magazine. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans le sud, dans un appartement simplet. Ce qui m'attire ce sont : les jolies courbes féminines et côté coeur je suis : complètement perdu entre la belle Laurel, qui me rends heureux et la divine Zeppelin qui a volé mon coeur.
. :
   


On n'est jamais sur d'avoir
pris la bonne décision.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
S'il y a une chose à laquelle
tu tiens par-dessus tout,
n'essaie pas de la retenir.




Si elle te revient,
elle sera à toi pour toujours.
Si elle ne te revient pas,
c'est que dès le départ
elle n'étais pas à toi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   
All the things that we've lost
Breaking up comes at a cost
I know I'll miss this mistake
Every word I try to choose



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



D'un seul coup,
c'est la fin du tunnel,
une page qui se tourne,
la lumière qui revient
quand on ne l'attendait plus.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   


All the hurt, all the lies
All the tears that they cry
When the moment is just right
You see fire in their eyes

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

  Jeu 12 Avr 2018 - 19:38



( Lost and insecure, you found me lying on the floor. in the end, everyone ends up alone )


absente du 23 avril au 8 mai.
avatar
Zeppelin Pemrose
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 23/10/2016
Messages : : 6739
Points : : 1259
Avatar : : Madelaine Petsch
Autres comptes : : Warren, Elena, Shiloh & Ian.
Pseudo internet / prénom : : .sassenach (Amy)
Crédits : : .sassenach (avatar) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 13 septembre. Je suis : américaine et mes origines sont : américaines également. En ce moment, je : suis officier de police à la LAPD. Si jamais vous me cherchez, j'habite : Beverly Hills, au dernier étage d'un appartement duplex (avec piscine sur le toit) en compagnie de la plus belle des petites soeurs : Pepper. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : officiellement célibataire et officieusement dans une merde sans nom avec Jay.
. :
drunk on a feeling
YOUR FINGERTIPS TRACE MY SKYN TO PLACES I HAVE NEVER BEEN. © .SASSENACH


I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me and I can't get enough of you baby. Can you get enough of me ?


And if we want it, we take it. If we need money, we make it.
We are friends for life, hold that deep inside. Let this be your drive to survive.

DOWN TO THE PLAYGROUND
JOAQUINLOUISEDIMITRILUCCA (2)JAMESJAY (9)NORAH (2)SURYA


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (✧) devenir sergent au sein de la lapd

  Ven 13 Avr 2018 - 8:12


ABSENTE DU 25 AVRIL AU 10 MAI
too good at goodbyes ☾ I'm never gonna let you close to me even though you mean the most to me 'cause every time I open up, it hurts.©️ endlesslove.
avatar
Jay Fairfield
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/09/2017
Messages : : 617
Points : : 1181
Avatar : : Chris Wood
Autres comptes : : Natalia B-Montaigu (Italia Ricci) / Norah Bishop (Emily Didonato) / Dimitri Adzovic (Nico Tortorella)
Pseudo internet / prénom : : exotic (sarah)
Crédits : : avatar : exotic + sign : everyday. J'ai : 29 ans et mon anniversaire est le : 6 Avril. Je suis : américain et mes origines sont : australiennes. En ce moment, je : journaliste - sexologue pour GQ magazine. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans le sud, dans un appartement simplet. Ce qui m'attire ce sont : les jolies courbes féminines et côté coeur je suis : complètement perdu entre la belle Laurel, qui me rends heureux et la divine Zeppelin qui a volé mon coeur.
. :
   


On n'est jamais sur d'avoir
pris la bonne décision.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
S'il y a une chose à laquelle
tu tiens par-dessus tout,
n'essaie pas de la retenir.




Si elle te revient,
elle sera à toi pour toujours.
Si elle ne te revient pas,
c'est que dès le départ
elle n'étais pas à toi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   
All the things that we've lost
Breaking up comes at a cost
I know I'll miss this mistake
Every word I try to choose



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



D'un seul coup,
c'est la fin du tunnel,
une page qui se tourne,
la lumière qui revient
quand on ne l'attendait plus.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
   


All the hurt, all the lies
All the tears that they cry
When the moment is just right
You see fire in their eyes

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

  Dim 15 Avr 2018 - 14:08



( Lost and insecure, you found me lying on the floor. in the end, everyone ends up alone )


absente du 23 avril au 8 mai.
Contenu sponsorisé

  
Was it wrong what I did to get to you (jayzee)
Aller à la page : 1, 2  Suivant