Flèche hautFlèche basstupid things you do (martin)

Forum au ralenti pour les vacances, plus d'infos par ici.
Mais pas d’inquiétudes, on n'abandonne pas SGD et il revient au top de sa forme (tout comme ses admins) après la rentrée !

stupid things you do (martin)
avatar
Adèle d'Harcourt
m« ERITIS SICUT DEAE »
proud theta
Date d'inscription : : 03/03/2016
Messages : : 424
Points : : 71
Avatar : : margot robbie.
Autres comptes : : indiana haggerty (shay mitchell).
Pseudo internet / prénom : : estelle.
Crédits : : isleys (avatar) et old money (signa) J'ai : vingt-cinq ans et mon anniversaire est le : deux juillet. Je suis : française et mes origines sont : françaises et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en première année de MBA à UCLA. En dehors des cours je fais partie : du club de tennis. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une villa avec vue sur l'océan à Santa Monica. Ce qui m'attire ce sont : les hommes qui ont de la prestance et côté coeur je suis : célibataire, mais mon âme soeur s'appelle Martin.
. :

if i was you, i'd wanna be me too
------- ♛ ♛ -------



he's out his head, i'm out my mind, we got that love the crazy kind, i am his and he is mine
in the end it's him and i


i'd walk through fire 4 u. well not fire, that'd be dangerous. but a super humid room. but not too humid coz u know... my hair.

------- ♛ ♛ -------



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : devenir une digne héritière de la famille d'Harcourt

  Lun 23 Avr 2018 - 16:15

malgré un profond agacement, tu tentes de conserver une certaine maîtrise de tes nerfs et de ne rien laisser paraître tant que tu n’as pas entendu les explications de martin de sa propre bouche. avec un sentiment de dégoût à peine dissimulé, tu pénètres dans le commissariat où s’agglutinent une bonne dizaine de personnes dans l’entrée et tu rejoins la file d’attente devant le bureau d’accueil. il y a là des délinquants et pouilleux en tout genre que tu contournes avec grand soin par crainte d’entrer en contact avec l’un d’eux et d’attraper un quelconque germe. avec ton tailleur de grand couturier impeccablement ajusté, ton port de tête altier et les diamants qui pendent à tes oreilles, tu détonnes complètement au milieu de toute cette population de troisième zone. tu n’aurais jamais cru mettre les pieds dans un tel endroit un jour, et encore moins pour venir y retrouver martin, mais il a la chance d’être l’une des très rares personnes pour qui tu es prête à faire un tel sacrifice. ton tour venu, tu t’avances vers le comptoir en faisant bien attention à ne rien toucher pour indiquer à l’agent d’accueil le nom de ton ami. après quelques minutes de discussion et de papiers à remplir, tu finis par régler la caution demandée et te fais conduire jusqu’à la cellule de ton ami, qui est donc libéré par ton intervention. une fois la grille ouverte, le policier retourne vaquer à d’autres occupations, vous laissant tout le loisir de profiter de ces retrouvailles particulières. ignorant délibérément la crasse et la vétusté des lieux pour ne pas perdre ton sang froid, tu te contentes de fixer le français dans les yeux, sans un mot.  

@Martin Devereaux


--- possibilities
one kiss is all it takes, falling in love with me
avatar
Martin Devereaux
m« DECET IMPARATOREM STANTEM MORI »
ambitious epsilon
Date d'inscription : : 06/08/2017
Messages : : 714
Points : : 456
Avatar : : sam claflin.
Autres comptes : : maxon, lexie, maisie et marla.
Pseudo internet / prénom : : castamere/ anne.
Crédits : : isleys (avatar), skate vibe (icons). J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : treize février. Je suis : français et mes origines sont : franco-américaines. En ce moment, je : suis étudiant en première année de doctorat de sciences politiques. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une villa sur Beverly Hills (moins belle que celle d'Aliénor). Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : titulaire d'une annulation de mariage fraîchement émise suite à un séjour à Las Vegas avec Roxane Andrews. Et à part ça, célibataire.
. :
m i l l i o n  d o l l a r  m a n
 
ONE FOR THE MONEY,--------
-----------TWO FOR THE SHOW


- - - - - - - - - - - - - - - - - - -

adèle
bbc (aidan/cael/julian)
hédiya
aliénor/laïs

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (☆) devenir président de la république française.

  Lun 23 Avr 2018 - 23:51

les rôles sont inversés. voilà le grand et bel héritier qui ne règne plus que sur un amas de saleté, là, perdu dans l'obscurité. quelle chute cruelle. martin, il jure qu'il se vengera, les murs de la prison témoins de sa funeste promesse. en ce moment, il sait qu'aidan, cael et julian se font interroger, comme lui quelques minutes avant. ou alors ils sont dans des cellules comme la sienne. parqués derrière les barreaux comme s'ils étaient animaux. l'affront est terrible. seulement, il sait que cette garde à vue ne durera pas longtemps, et devine sans peine que les preuves recueillies contre les quatre garçons sont aussi minces que quand l'affaire avait été classée. ça ne suffit pas à le calmer le gamin. il ne restera pas longtemps dans sa cellule miteuse, il le sait. adèle arrive. toujours. et pourtant, ses veines sont en train de bouillir. les mâchoires encore serrées, un officier de la loi vient l'accompagner pour une nouvelle séance de questions. comme quelques années, il récitera ses mensonges appris par coeur avec ses meilleurs amis. et comme quelques années encore, le gamin y excellera. martin, il a ce don terrible qu'est d'élever sa malhonnêteté au rang d'art. futur politique de génie. le sourire sincère, les yeux qui ne suivent pas. toujours. puis le voilà qu'on le replace dans sa prison de crasse. il se tient debout, fier. des minutes passent, des heures peut-être. il bouge pas martin, il voudrait surtout pas souiller ses vêtements là où nombre de gueux sont passés. l'hériter attend, attend... attend. puis la voilà belle adèle. divine vision dans un monde de pauvres mortels. seulement, martin, il est pas mortel. il est comme elle. l'officier ouvre les barreaux et c'est en homme libre que le gamin vient se mesurer à l'épreuve la plus difficile de la journée. le regard d'adèle. silencieux. indéchiffrable. martin vient se poster devant la blonde et de sa bouche est chuchoté un « merci. » puis il ajoute « je te revaudrai ça. » comme il est de convention dans leurs milieux. les bons comptes font les bons amis. mais martin, il sait bien que tous ces mots sont inutiles. c'est adèle. il a pas besoin de s'embarrasser de tout ces faux-semblants. cependant, il sait que la confrontation arrive le français, il la retarde. tout pour ne pas mêler adèle à ses sales affaires. il l'attrape par le bras et l'attire à lui. « on s'en va. » l'ordre est clair, net, précis. loin des émotions qui submergent le gamin, mélange exacerbé par la présence de la belle à ses côtés. prêt à exploser.


too many joy rides in daddy's jaguar, too many white lies and white lines, super rich kids with nothing but loose ends
avatar
Adèle d'Harcourt
m« ERITIS SICUT DEAE »
proud theta
Date d'inscription : : 03/03/2016
Messages : : 424
Points : : 71
Avatar : : margot robbie.
Autres comptes : : indiana haggerty (shay mitchell).
Pseudo internet / prénom : : estelle.
Crédits : : isleys (avatar) et old money (signa) J'ai : vingt-cinq ans et mon anniversaire est le : deux juillet. Je suis : française et mes origines sont : françaises et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en première année de MBA à UCLA. En dehors des cours je fais partie : du club de tennis. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une villa avec vue sur l'océan à Santa Monica. Ce qui m'attire ce sont : les hommes qui ont de la prestance et côté coeur je suis : célibataire, mais mon âme soeur s'appelle Martin.
. :

if i was you, i'd wanna be me too
------- ♛ ♛ -------



he's out his head, i'm out my mind, we got that love the crazy kind, i am his and he is mine
in the end it's him and i


i'd walk through fire 4 u. well not fire, that'd be dangerous. but a super humid room. but not too humid coz u know... my hair.

------- ♛ ♛ -------



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : devenir une digne héritière de la famille d'Harcourt

  Jeu 28 Juin 2018 - 12:42

t’as cette nausée profonde qui te prend les tripes depuis que tes pieds ont foulé le sol de cet antre de la déchéance. tout te répugne en ces lieux, de la moisissure colonisant les murs défraîchis aux sonneries stridentes des vieux téléphones qui résonnent en continu. même l’air que tu y respires te révulse, tout contaminé qu’il est par les déchets humains qui y sont parqués comme des bêtes. qu’un homme de la valeur de martin se retrouve parmi cette sous-population te révolte. t’as le cœur qui se contracte douloureusement lorsque tu arrives enfin devant cette cage insalubre qu’on lui a attribuée. le pire dans tout ça, c’est que tu sais tout au fond de toi qu’il le mérite. t’as beau l’aimer de toute ton âme, bien plus encore que ce que tu oserais admettre devant quiconque, tu vois ses défauts autant que ses qualités et tu le sais déjà coupable. martin n’est pas un saint, malgré ce double jeu qu’il sert en permanence aux yeux du monde entier. t’as toujours vu au travers du voile et s’il incarne le visage même de l’innocence devant ce policier qui lui rend sa liberté, toi tu ne te laisses pas prendre. pourtant tu ignores tout de ses raisons et tu n’es d’ailleurs pas certaine de vouloir les connaître, il t’a déjà bien trop impliquée dans ce problème. au final ta seule certitude, c’est sa responsabilité qui est acquise et qui justifie aujourd’hui ta colère puisqu’il a fini par se faire prendre. oh bien sûr, tu ne doutes pas qu’il trouvera facilement une solution pour se sortir de là et que les poursuites seront rapidement abandonnées. il n’empêche que son nom vient d’être entaché à cause de cette affaire qui laissera des traces indélébiles. « merci. je te revaudrai ça. » des mots vides que tu oublies sitôt qu’il les prononce. il ne te doit rien, à part la garantie de ne plus jamais vous faire revivre pareille situation. tu demeures silencieuse pendant qu’il t’attrape le bras, son regard fuyant les éclairs qui se multiplient dans ton aura. « on s'en va. » tu le suis sans un mot et sans te faire prier, pas parce qu’il te l’a fortement suggéré mais seulement parce que tu es toi aussi pressée de quitter cet environnement nauséabond au plus vite. revoir le ciel bleu vous procure à tous les deux un bref soulagement mais la tension reste palpable jusqu’à ce que vous soyez enfin à la voiture. « tu as quelque chose à dire ? » demandes-tu finalement une fois derrière le volant, les yeux fixés droit devant toi. tu ne démarres pas, pas encore. tu lui laisses la possibilité de tout te raconter avant, pas pour le juger ou le réprimander mais simplement pour recomposer le puzzle des événements. au fond, que tu aies envie de connaître ses raisons ou pas n’a pas d’importance. la vérité c’est tu n’as plus eu le choix depuis le jour où tu as lié ton être tout entier à cet homme.



--- possibilities
one kiss is all it takes, falling in love with me
avatar
Martin Devereaux
m« DECET IMPARATOREM STANTEM MORI »
ambitious epsilon
Date d'inscription : : 06/08/2017
Messages : : 714
Points : : 456
Avatar : : sam claflin.
Autres comptes : : maxon, lexie, maisie et marla.
Pseudo internet / prénom : : castamere/ anne.
Crédits : : isleys (avatar), skate vibe (icons). J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : treize février. Je suis : français et mes origines sont : franco-américaines. En ce moment, je : suis étudiant en première année de doctorat de sciences politiques. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une villa sur Beverly Hills (moins belle que celle d'Aliénor). Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : titulaire d'une annulation de mariage fraîchement émise suite à un séjour à Las Vegas avec Roxane Andrews. Et à part ça, célibataire.
. :
m i l l i o n  d o l l a r  m a n
 
ONE FOR THE MONEY,--------
-----------TWO FOR THE SHOW


- - - - - - - - - - - - - - - - - - -

adèle
bbc (aidan/cael/julian)
hédiya
aliénor/laïs

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (☆) devenir président de la république française.

  Sam 21 Juil 2018 - 2:00

sans un seul regard pour ceux qui ont été ses maudits geôliers, martin leur accorde seulement une signature sur papier froissé pour officialiser sa sortie, à côté de celle d'adèle, aussi majestueuse que la sienne. récupérant ses quelques effets personnels la tête haute et le regard assassin pour la pauvre employée qui lui tend téléphone et vêtements, l'héritier s'empresse de revêtir sa précieuse montre et la chevalière aux armoiries de sa famille. il se sent mieux d'un coup, le spectre de ses puissants aïeux avec lui. seulement à ses côtés, aujourd'hui, il y a adèle. c'est rapidement qu'ils sortent du bâtiment vieillissant, institution qu'ils n'auraient jamais dû honorer de leur présence. il le sait martin, il sait aussi que si duper de simples policiers avait été chose aisée, il en était tout autre chose avec sa muse. ne profitant même pas du soleil californien qui vient caresser sa peau aussitôt sa pension de charme évacuée, il se dirige sans un mot à la suite de l'héritière sur le parking du commissariat, vers la plus belle voiture qui s'offre à sa vue. évidemment. le ciel avait beau être dégagé, martin sentait la tempête arriver. mortelle. et ce n'est qu'installés dans son bolide flambant neuf qu'adèle ouvre les lèvres et laisse tomber quelques mots. « tu as quelque chose à dire ? » si son visage n'avait pas été aussi fermé, le petit prince aurait sans doute un air désolé décorant ses traits. désolé de lui faire subir cela, désolé qu'elle ait dû venir le chercher dans un endroit pareil, désolé qu'elle le voie ainsi. seulement, martin était martin et il n'en était rien. elle ne le regarde même pas, lui non plus. tout deux le regard fixé vers un même horizon. « new-york. » prononce t-il, comme si l'évocation de cette ville suffirait à faire comprendre à sa belle adèle toute la gravité de la situation dans laquelle il venait de se mettre. cela ne l'aidera pas plus, il le sait. en dehors des avocats, parents surpuissants, ils ne sont que quatre à être au courant de leur bêtise, quatre petits diables venus semer la discorde tout d'habits d'or vêtus. voilà la cinquième. « c'était il y a quelques années... un accident tout bête. » se décide t-il à raconter en français exclusivement. « un gars est mort d'une overdose, on était avec lui. » un gars. preuve de son mépris, martin ne savait même pas comment il s'appelait, il l'avait seulement su quand on l'avait interrogé sur ce jeune homme et il l'avait aussitôt oublié. omis de sa mémoire, même dans la mort il n'avait pas assez bien pour lui. le regard toujours fixé au loin, il continue. « tu sais comment sont les gens... dès qu'il peuvent nuire à quelqu'un comme nous, tous les prétextes sont bons. » infime déformation de la vérité, il fait l'affaire moins grave qu'il n'y paraît. il ne veut pas l'inquiéter, son adèle. et comme pour apporter une ponctuation finale à ses quelques paroles, martin, il vient déposer sa main sur celle de la blonde, agrippée au volant. il mêle leurs doigts, laisse ses caresses la rassurer et s'abandonne à un délicieux moment de tendresse. je vais bien, ne t'en fais pas.


too many joy rides in daddy's jaguar, too many white lies and white lines, super rich kids with nothing but loose ends
Contenu sponsorisé

  
stupid things you do (martin)