Flèche hautFlèche basstupid things you do (martin)


stupid things you do (martin)
avatar
Adèle d'Harcourt
m« ERITIS SICUT DEAE »
proud theta
Date d'inscription : : 03/03/2016
Messages : : 417
Points : : 26
Avatar : : Margot Robbie.
Autres comptes : : Indiana Haggerty (Shay Mitchell).
Pseudo internet / prénom : : Estelle.
Crédits : : lempika (avatar) et perséphone (signa) J'ai : vingt-cinq ans et mon anniversaire est le : deux juillet. Je suis : française et mes origines sont : françaises et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en première année de MBA à UCLA. En dehors des cours je fais partie : du club de tennis. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une villa avec vue sur l'océan à Santa Monica. Ce qui m'attire ce sont : les hommes qui ont de la prestance et côté coeur je suis : célibataire, mais mon âme soeur s'appelle Martin.
. :

if i was you, i'd wanna be me too
------- ♛ ♛ -------



he's out his head, i'm out my mind, we got that love the crazy kind, i am his and he is mine
in the end it's him and i


i'd walk through fire 4 u. well not fire, that'd be dangerous. but a super humid room. but not too humid coz u know... my hair.

------- ♛ ♛ -------



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : devenir une digne héritière de la famille d'Harcourt

  Lun 23 Avr 2018 - 16:15

malgré un profond agacement, tu tentes de conserver une certaine maîtrise de tes nerfs et de ne rien laisser paraître tant que tu n’as pas entendu les explications de martin de sa propre bouche. avec un sentiment de dégoût à peine dissimulé, tu pénètres dans le commissariat où s’agglutinent une bonne dizaine de personnes dans l’entrée et tu rejoins la file d’attente devant le bureau d’accueil. il y a là des délinquants et pouilleux en tout genre que tu contournes avec grand soin par crainte d’entrer en contact avec l’un d’eux et d’attraper un quelconque germe. avec ton tailleur de grand couturier impeccablement ajusté, ton port de tête altier et les diamants qui pendent à tes oreilles, tu détonnes complètement au milieu de toute cette population de troisième zone. tu n’aurais jamais cru mettre les pieds dans un tel endroit un jour, et encore moins pour venir y retrouver martin, mais il a la chance d’être l’une des très rares personnes pour qui tu es prête à faire un tel sacrifice. ton tour venu, tu t’avances vers le comptoir en faisant bien attention à ne rien toucher pour indiquer à l’agent d’accueil le nom de ton ami. après quelques minutes de discussion et de papiers à remplir, tu finis par régler la caution demandée et te fais conduire jusqu’à la cellule de ton ami, qui est donc libéré par ton intervention. une fois la grille ouverte, le policier retourne vaquer à d’autres occupations, vous laissant tout le loisir de profiter de ces retrouvailles particulières. ignorant délibérément la crasse et la vétusté des lieux pour ne pas perdre ton sang froid, tu te contentes de fixer le français dans les yeux, sans un mot.  

@Martin Devereaux



your heart's in the ground frozen over, my heart's in the sky supernova ☆☆
avatar
Martin Devereaux
m« DECET IMPARATOREM STANTEM MORI »
ambitious epsilon
Date d'inscription : : 06/08/2017
Messages : : 652
Points : : 308
Avatar : : sam claflin.
Autres comptes : : maxon, lexie, maisie et marla.
Pseudo internet / prénom : : castamere/ anne.
Crédits : : witchling (avatar), skate vibe (icons). J'ai : vingt-six ans et mon anniversaire est le : treize février. Je suis : français et mes origines sont : franco-américaines. En ce moment, je : suis étudiant en première année de doctorat de sciences politiques. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une villa sur Beverly Hills (moins belle que celle d'Aliénor). Ce qui m'attire ce sont : les femmes et côté coeur je suis : titulaire d'une annulation de mariage fraîchement émise suite à un séjour à Las Vegas avec Roxane Andrews. Et à part ça, célibataire.
. :
m i l l i o n  d o l l a r  m a n
 
ONE FOR THE MONEY,--------
-----------TWO FOR THE SHOW


- - - - - - - - - - - - - - - - - - -

adèle
bbc (aidan/cael/julian)
hédiya
aliénor/laïs

Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : (☆) devenir président de la république française.

  Lun 23 Avr 2018 - 23:51

les rôles sont inversés. voilà le grand et bel héritier qui ne règne plus que sur un amas de saleté, là, perdu dans l'obscurité. quelle chute cruelle. martin, il jure qu'il se vengera, les murs de la prison témoins de sa funeste promesse. en ce moment, il sait qu'aidan, cael et julian se font interroger, comme lui quelques minutes avant. ou alors ils sont dans des cellules comme la sienne. parqués derrière les barreaux comme s'ils étaient animaux. l'affront est terrible. seulement, il sait que cette garde à vue ne durera pas longtemps, et devine sans peine que les preuves recueillies contre les quatre garçons sont aussi minces que quand l'affaire avait été classée. ça ne suffit pas à le calmer le gamin. il ne restera pas longtemps dans sa cellule miteuse, il le sait. adèle arrive. toujours. et pourtant, ses veines sont en train de bouillir. les mâchoires encore serrées, un officier de la loi vient l'accompagner pour une nouvelle séance de questions. comme quelques années, il récitera ses mensonges appris par coeur avec ses meilleurs amis. et comme quelques années encore, le gamin y excellera. martin, il a ce don terrible qu'est d'élever sa malhonnêteté au rang d'art. futur politique de génie. le sourire sincère, les yeux qui ne suivent pas. toujours. puis le voilà qu'on le replace dans sa prison de crasse. il se tient debout, fier. des minutes passent, des heures peut-être. il bouge pas martin, il voudrait surtout pas souiller ses vêtements là où nombre de gueux sont passés. l'hériter attend, attend... attend. puis la voilà belle adèle. divine vision dans un monde de pauvres mortels. seulement, martin, il est pas mortel. il est comme elle. l'officier ouvre les barreaux et c'est en homme libre que le gamin vient se mesurer à l'épreuve la plus difficile de la journée. le regard d'adèle. silencieux. indéchiffrable. martin vient se poster devant la blonde et de sa bouche est chuchoté un « merci. » puis il ajoute « je te revaudrai ça. » comme il est de convention dans leurs milieux. les bons comptes font les bons amis. mais martin, il sait bien que tous ces mots sont inutiles. c'est adèle. il a pas besoin de s'embarrasser de tout ces faux-semblants. cependant, il sait que la confrontation arrive le français, il la retarde. tout pour ne pas mêler adèle à ses sales affaires. il l'attrape par le bras et l'attire à lui. « on s'en va. » l'ordre est clair, net, précis. loin des émotions qui submergent le gamin, mélange exacerbé par la présence de la belle à ses côtés. prêt à exploser.


too many joy rides in daddy's jaguar, too many white lies and white lines, super rich kids with nothing but loose ends
stupid things you do (martin)