Flèche hautFlèche basrise above the storm – anaé

Forum au ralenti pour les vacances, plus d'infos par ici.
Mais pas d’inquiétudes, on n'abandonne pas SGD et il revient au top de sa forme (tout comme ses admins) après la rentrée !

rise above the storm – anaé
avatar
Jens Creighton
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 04/07/2017
Messages : : 543
Points : : 753
Avatar : : charlie hunnam
Autres comptes : : siobhan fowler (zayn malik), ollie adzovic (taylor lashae) et aslak hill-lehtonen (travis fimmel)
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : hershelves (av), bonnie (icon), hunnamsource (gifs), astra (sign). J'ai : trente-cinq ans et mon anniversaire est le : dix-huit février. Je suis : américain et mes origines sont : suédoises. En ce moment, je : suis lieutenant à la brigade criminelle de los angeles, avec mon acolyte lucca. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison retapée par mes soins à mount washington. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs doux sourires et côté coeur je suis : célibataire (mais divorcé).
. :
JEDIYA 5ANA2VITOANAELENNY



but i die a little
in every breath i take




to the beat of my heart
and the rhythm our bodies make


♡♡♡







Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : devenir quelqu'un de meilleur.

  Jeu 31 Mai 2018 - 10:49
Rien qu’un brin de poussière pourrait être plus intéressant que tout ce qu’il se dit dans le couloir. Habituellement, je suis de ceux qui jouent les lieutenants  même dans la sphère privée, mais aujourd’hui, tout le monde me tape sur le système. C’est la raison pour laquelle je me suis enfermé dans mon bureau, à double tour. L’asocial que je suis, le type qui évite le contact humain par tous les moyens. Ce n’est pas le plus bel exemple à suivre, et je sais déjà que l’on parle sur mon dos. Ici, c’est le repère des commères, croyez-moi, et c’est bien ce que je cherche à fuir aujourd’hui. Mon regard qui se pose dans le vide, et je me dis qu’aujourd’hui est une journée sans. Un besoin inexplicable de quelque chose que j’ignore, un vide presque impossible à combler… Parce que je ne sais pas ce que j’ai, ce que je veux. En revanche, ce que je sais, c’est que je suis plutôt compliqué comme type, et c’est sûrement ce qui m’a mené à me sentir ainsi.

Je me surprends même à pousser un roupillon sur mon bureau, avachi. Un bref regard sur mon portable me fait comprendre que j’ai dormi une bonne heure, que j’ai des tas d’appels manqués et des messages. Le pire, c’est que je verrouille mon mobile comme si de rien était, n’ayant aucune envie de devoir parler à qui que ce soit. Voilà ce que j’aurais aimé pour la journée : être invisible. Il semblerait qu’une fois de plus ce foutu bon Dieu en a après moi et en a décidé autrement. Quelqu’un toque à la porte, mais ce sont des coups doux,  à la limite de l’hésitation. Ce n’est pas l’une de ses secrétaires ni un quelconque collègue. Je me lève pour aller jusqu’à la porte, tourne le verrou et entrebâille la porte. Comme les gens trop méfiants que je croise parfois lors des enquêtes. C’est ce visage qui m’est tellement connu qui apparaît devant moi. Son doux visage mélangeant innocence et jeunesse. Anaé. Elle me fait changer d’humeur en deux secondes, j’en oublie même avoir dormi et être encore dans le pâté. Tout semble aller mieux. D’un seul coup, comme par magie. Entre vite. Je ne veux pas croiser le regard d’un collègue trop bavard, trop curieux, alors je laisse entrer mon invité surprise et referme aussitôt la porte. Le tout, maintenant, est de savoir ce qui a poussé la jeune femme à venir ici. Et je sais, que les raisons, elle va me les exposer. Si raisons il y a.

@anaé adzovic



but i promise i will see you again.
avatar
Anaé Adzovic
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 08/07/2017
Messages : : 883
Points : : 926
Avatar : : natalia dyer.
Autres comptes : : ugo, maxy, joa et len.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : wcsted (avatar). J'ai : dix-huit ans et mon anniversaire est le : dix-neuf janvier. Je suis : américaine et mes origines sont : serbes. En ce moment, je : suis de retour à la vie civile. Si jamais vous me cherchez, j'habite : avec mes soeurs, Ollie et Elsy, à Echo Park. Ce qui m'attire ce sont : les hommes (je suppose) et côté coeur je suis : vide.
. :
ari + philip + jens 2
♕:
 


i said maybe you're gonna be the one who saves me ? and after you're my wonderwall.

avant:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

  Lun 4 Juin 2018 - 10:28
Il n’y pas énormément de personnes à qui Anaé a pu ou même voulu annoncer la grande nouvelle. Ollie était présente lorsque cela s’est passé. Rapidement, Elsy et Dimitri l’ont su et puis, voilà c’est tout. Son cercle de fréquentations s’est sacrément rétréci comparé à avant. Bref. Elle parle, ça y est. Si au début, il n’avait s’agit que d’un mot, un simple « attention », avec le temps sa langue se déliait d’elle-même. Certes, elle n’est toujours pas la personne la plus bavarde au monde. Elle ne le sera certainement jamais alors qu’à une époque, elle aurait pu prétendre au titre mais au moins, elle est capable de participer à une réelle conversation. Pas de hochement de tête, pas de calepin ni de stylo mais sa voix. Étrangement ou non, la seule personne à qui elle a véritablement envie de l’annoncer elle-meme, c’est Jens Creigton. Le lieutenant lui avait bien dit qu’il serait là, qu’il serait présent malgré que la partie le concernant était bel et bien terminé. Il l’a retrouvé. Ça aurait pu s’arrêter là. Certains diront que ça aurait peut être même dû mais il n’en est rien. Sans lui imposer la moindre chose et surtout pas sa présence, il a été là. Anaé apprécie sa compagnie. Elle a l’impression de ne pas avoir à prétendre avec lui. Elle peut clairement faire comprendre lorsqu’elle ne va pas bien. Il ne la juge pas et ne s’inquiète pas plus que nécessaire comme peuvent le faire ses sœurs. Il lui donne l’impression d’être normale et ça fait du bien.

Du coup, aujourd’hui, Anaé a demandé à Elsy de la conduire au commissariat. Ça tombe bien, sa sœur a une course à faire dans le quartier. Arrivée à l’accueil du poste de police, elle demande où elle pourrait trouver le lieutenant Creighton. Informations reçues, elle ne met pas longtemps avant de toquer au bureau recherché. La porte s’entrouvre à peine, de quoi lui laisser juste la possibilité de reconnaître Jens. « Entre vite. » La seconde d’après, la porte est refermée derrière elle. La gamine pose un regard interrogateur sur le lieutenant. Ses prunelles expriment même une petite lueur d’amusement, chose assez rare pour le souligner. « Vous vous cachez de vos affreux collègues ? » Qu’elle demande avec un naturel pas même surjoué. Puis, elle attend, posant sur lui son regard afin de ne rien louper de sa réaction, un sourire mi camouflé sur les lèvres.
avatar
Jens Creighton
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 04/07/2017
Messages : : 543
Points : : 753
Avatar : : charlie hunnam
Autres comptes : : siobhan fowler (zayn malik), ollie adzovic (taylor lashae) et aslak hill-lehtonen (travis fimmel)
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : hershelves (av), bonnie (icon), hunnamsource (gifs), astra (sign). J'ai : trente-cinq ans et mon anniversaire est le : dix-huit février. Je suis : américain et mes origines sont : suédoises. En ce moment, je : suis lieutenant à la brigade criminelle de los angeles, avec mon acolyte lucca. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison retapée par mes soins à mount washington. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs doux sourires et côté coeur je suis : célibataire (mais divorcé).
. :
JEDIYA 5ANA2VITOANAELENNY



but i die a little
in every breath i take




to the beat of my heart
and the rhythm our bodies make


♡♡♡







Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : devenir quelqu'un de meilleur.

  Mer 13 Juin 2018 - 22:49
L’ennui est fini lorsqu’Anaé passe la porte de mon bureau. Je sais que soudainement, ma journée prend un tournant bien différent, et je n’en suis que content. Après tout, ce n’est pas n’importe qui et en plus de ça, une personne que j’apprécie particulièrement. Vous vous cachez de vos affreux collègues ? Comme si la jeune femme lisait dans mes pensées, comme si elle pouvait clairement savoir mes intentions de la journée. Autrement dit, éviter tout contact social. Et je ne remarque même pas qu’Anaé a dit ça de sa propre bouche, qu’elle a utilisé ses cordes vocales pour parler. C’est exactement ce… Puis soudainement, je me stoppe. Je coupe court à ce que je voulais dire, les sourcils qui se froncent. Un air presque sévère, mais mon air naturel. Intrigué par ce qui vient de se passer, mais aussi (et surtout) surpris. Quasi un choc, si bien que je finis même par écarquiller les yeux. J’ai bien entendu, n’est-ce pas ? Ce n’est pas mon grand âge qui me joue des tours, hein ?   Parce que j’ai tellement appris à lire sur les traits d’Anaé que j’aurais pu inventer des paroles dans ma tête –oh que oui, j’en suis capable. Mais elle a bien parlé, et c’est un jour un peu plus merveilleux désormais. Depuis quand ? Tu es venue me l’annoncer en personne ? Certainement. Je l’invite à prendre place sur le siège, devant mon bureau, alors que moi, je m’assois d’ailleurs sur ce dernier. Et non derrière. Je ne suis pas là pour jouer le flic, pas là pour l’interroger. Mais juste parler, d’ami à ami. C’est génial. Tu feras des économies de papier maintenant. La petite blague gentiment glissée, ridicule mais qui me fait moi-même décrocher un sourire malicieux. Loin de moi l’idée de poser sauvagement des questions à Anaé, alors qu’elle pourrait maintenant tout nous raconter de vive voix. Qu’elle pourrait user de sa voix pour être entendue. Non, parce que je ne veux rien de tout ça, et parce que je continuerai de la protéger encore et encore.



but i promise i will see you again.
avatar
Anaé Adzovic
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 08/07/2017
Messages : : 883
Points : : 926
Avatar : : natalia dyer.
Autres comptes : : ugo, maxy, joa et len.
Pseudo internet / prénom : : karen.
Crédits : : wcsted (avatar). J'ai : dix-huit ans et mon anniversaire est le : dix-neuf janvier. Je suis : américaine et mes origines sont : serbes. En ce moment, je : suis de retour à la vie civile. Si jamais vous me cherchez, j'habite : avec mes soeurs, Ollie et Elsy, à Echo Park. Ce qui m'attire ce sont : les hommes (je suppose) et côté coeur je suis : vide.
. :
ari + philip + jens 2
♕:
 


i said maybe you're gonna be the one who saves me ? and after you're my wonderwall.

avant:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme :

  Lun 25 Juin 2018 - 22:35
Le vouvoyer ou bien, le tutoyer ? Si Anaé pensait que le plus difficile serait de retrouver la parole, elle s’est peut être bien trompée. En effet, à présent qu’elle est capable de parler, elle rencontre ou plutôt, retrouve tous les petits doutes et difficultés que cela encombre. Finalement, elle choisit le vouvoiement. C’est ce que ses parents lui ont appris, d’utiliser le vous jusqu’à indication du contraire et malgré tout ce qui lui est arrivé, Anaé reste une jeune fille bien élevée.

C’est surprenant et à la fois quelque peu amusant de constater que Jens ne voit pas de suite le changement. « C’est exactement ça... » Phrase avortée, sourcils froncés, il semble enfin avoir tilté. Jens écarquille les yeux. C’est vraiment amusant comme spectacle. Lui qui semble si nonchalant habituellement exprime tout d’un coup sa grande surprise. Il y a de quoi l'être ! « J’ai bien entendu, n’est-ce pas ? Ce n’est pas mon grand âge qui me joue des tours, hein ? » Il l’amuse, Jens. Il réussit là où bien d’autres échouent, il parvient à la faire sourire. « Depuis quand ? Tu es venue me l’annoncer en personne ? » Les vieux réflexes encore d’actualité, Anaé hoche la tête avant de se rappeler à elle-même qu’elle peut parler maintenant. « Oui. Elsy m’a déposé. » Elle réfléchit un instant à la première question. « Je sais pas trop. Quelques semaines. C’est pas trop important, non ? » Le principal, c’est qu’elle parle. C’est tout.

Acceptant l’invitation de Jens, elle s'assoit sur le siège en face du bureau sur lequel le lieutenant s’installe. « C’est génial. Tu feras des économies de papier maintenant. » Il sourit Jens, fier de sa bêtise et allez savoir pourquoi, ça la fait sourire aussi. « C’est en effet probablement la meilleure chose qui en découle. » Jens, il va apprendre qu’avant, c’était déjà une fan du second degré. Une petite rigolote. Il faut croire que certaines choses ne s’effacent pas.
avatar
Jens Creighton
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 04/07/2017
Messages : : 543
Points : : 753
Avatar : : charlie hunnam
Autres comptes : : siobhan fowler (zayn malik), ollie adzovic (taylor lashae) et aslak hill-lehtonen (travis fimmel)
Pseudo internet / prénom : : feeling free.
Crédits : : hershelves (av), bonnie (icon), hunnamsource (gifs), astra (sign). J'ai : trente-cinq ans et mon anniversaire est le : dix-huit février. Je suis : américain et mes origines sont : suédoises. En ce moment, je : suis lieutenant à la brigade criminelle de los angeles, avec mon acolyte lucca. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans une maison retapée par mes soins à mount washington. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs doux sourires et côté coeur je suis : célibataire (mais divorcé).
. :
JEDIYA 5ANA2VITOANAELENNY



but i die a little
in every breath i take




to the beat of my heart
and the rhythm our bodies make


♡♡♡







Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : devenir quelqu'un de meilleur.

  Sam 25 Aoû 2018 - 13:33
Je bois ses paroles. Anaé qui parle. Je dois même avoir les yeux admiratifs devant la brunette, un peu comme un gamin devant son plus beau cadeau de Noël. Mais c’est un cadeau pour moi. Voir évoluer Anaé, me rappeler de son sauvetage en début d’année, et puis maintenant, la parole retrouvée. Oui, c’est Noël avant l’heure. Je me sens même ému de voir le chemin qu’elle a fait et celui qu’elle continue de faire. J’ai toujours cru en elle, sans hésiter une seule seconde. J’ai toujours su depuis le début qu’elle parviendrait à se reconstruire. Alors je souris, peut-être que je parais même un peu bébête. Mais ce moment, il est grandiose. Je pose des questions cons, pris de court. Bien sûr qu’on s’en fout depuis quand ça remonte, ou peut-être que j’ai envie de savoir si elle a attendu avant de venir ici. Je l’invite à prendre ses aises, faire comme chez elle. Elle l’est, au final. Anaé s’installe sur la chaise du bureau, celle sur laquelle j’ai passé beaucoup comme très peu de temps. Rien ne changera maintenant que la jeune femme parle, ou peut-être sa manière de communiquer. Sinon, il y a toujours eu une facilité de communication entre elle et moi. Elle n’avait pas besoin de mots. La seule chose de bien. Non, c’est même qu’un détail, mais pour la première fois, j’entends Anaé user de son humour. J’ai toujours su à travers ses traits qu’elle avait ce petit plus. Et j’apprécie tellement. Quel a été l’élément déclencheur ? Il y en a forcément un, c’est évident. Ou peut-être pas, au final, je me trompe peut-être. Ce sourire toujours sur mes lèvres, je contourne le bureau et ouvre un tiroir fermé à clé. Il aurait pu contenir mes plus gros secrets mais en réalité, il s’agit de barres chocolatées et plaquettes de chocolat. Grand amateur que je suis. Alors je sors le tout, devant Anaé, puis retourne devant le bureau, à la place des invités. Voilà, on fait un festin pour cette belle nouvelle. Tu veux du café? Chocolat chaud ? Ou... du whisky ? L’air taquin qui squatte mon visage, l’indétrônable. Je suis content pour toi. Et toi ? Qu’est-ce que tu ressens ? Je déballe une plaque de chocolat, casse plusieurs morceaux et en fourre un dans ma bouche.



but i promise i will see you again.
Contenu sponsorisé

  
rise above the storm – anaé