Flèche hautFlèche bas- Easy Lover (ft. Noah)


- Easy Lover (ft. Noah)
avatar
En ligne
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 175
Points : : 1163
Avatar : : Min Yoongi
Pseudo internet / prénom : : Alex / Nasty
Crédits : : Avatar : @thequeenshady (tumblr) / profil : @silxerspoon (tumblr) / icons : @tweekdisorder (tumblr) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen. Ce qui m'attire ce sont : les caractères à part, et côté coeur je suis : absent, rappelez plus tard.
. :


LOOK AT ME,
even i gave up
on myself.




#TC Spring BreakOzy (appel) ▵ QuinnLuck #4AdibouNoahLuck (fb)




Run like Hell

You better run all day and run all night,
And keep your dirty feelings deep inside.


End of the story:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Jeu 14 Juin 2018 - 20:00
Easy lover - ft @Noah Baker

Jack et Noah étaient de bons amis. Leur rencontre était imprécise, plutôt floue dans la tête du coréen, mais c'était probablement dans le bar dans lequel travaillait Noah, et où le musicien avait déposé un cv. Refusé, comme la plupart de ses tentatives de trouver un boulot. Mais Noah, il avait d'emblée apprécié le petit brun, lui avait offert un verre pour le consoler. Et de temps en temps, ils sortaient, allaient boire un truc en ville. Une amitié simple, qui changeait à merveille les idées à Jack, qui tentait toujours de se remettre de la fuite de Lucy. Et d'avoir découvert son boulot de nuit, aussi. Ouais, décidément, il avait besoin d'un verre, pour noyer tout ça, et le bar où travaillait son ami n'était pas si loin, alors il s'était décidé à passer le voir après avoir finit son service au O'Haras.

Il était tard, et la plupart des clients étaient déjà partis quand Jack arriva. Pour se faire pardonner, il comptait aider le barman avec sa fermeture, peut-être même qu'il nettoierait quelques tables. Ce qu'il n'avait pas prévu, par contre, c'est que ce serait soirée 80s. Avec la playlist assortie. Et que le bracelet multicolore, qu'une jeune femme accompagnée d'une petite troupe aux couleurs de l'arc-en-ciel, lui avait distribué sur son chemin pour célébrer le Pride Month intriguerait autant le barman. Il ne se souvenait pas d'avoir jamais parlé de sa pansexualité avec Noah. En général, c'était une excellente raison pour tout ses amis masculins de fuir le pianiste, et ce n'était pas forcément le sujet qu'il abordait avec le plus de facilité. Mais c'était soit ça, soit avouer son affection toute particulière pour le disco. Ouais, autant parler de sa sexualité, ce serait moins gênant.
La véritable surprise de la soirée ne venait pas tant de l'énième coming-out impromptu de Jack, mais plutôt du grand châtain qui, entre Africa de Toto & Easy Lover de Phil Collins, lui avait avoué être "curieux". Ce fut à ce moment-là que Jack plissa les yeux, intrigué, avec un sourire en coin. Déjà, dans sa tête, commençaient à se torturer quelques méninges. Il l'avait écouté quelques instants, debout derrière le comptoir avec un verre sale à la main. Et puis, son esprit s'était éteint. Complètement. Noah aurait put lui raconter tout ce qu'il voulait, lui faire une thèse sur la meilleure distillation possible pour les bières qu'il servait, que le brun aurait bu ses paroles sans sourciller. Sans se séparer de son sourire, bien trop tendre pour l'idée qui lui avait traversé l'esprit. Et pourquoi pas ?

Jack s'était penché au dessus du comptoir et, d'un baiser étonnement chaste, avait coupé la parole à son ami, s'amusant de son regard étonné, mais de ne pas être aussitôt repoussé. A nouveau, il lui avait sourit, avant de s'emparer de nouveau de ses lèvres. Plus longuement, plus librement. Il était désespéré Jack, pour un peu d'affection, il aurait fait n'importe quoi. C'était exactement ce qu'il était en train de faire, d'ailleurs, n'importe quoi. Désespéré au point de foutre en l'air l'une des dernières amitiés complètement neutres qu'il lui restait, assez pour ne pas le regretter le moins du monde.

-----

A croire que ça devenait une habitude pour l'asiatique, que de coucher avec ses potes. Groggy, il s'était réveillé dans son propre lit - chose assez rare ces derniers temps pour le souligner, mais malheureusement, accompagné. Pas trop mal, puisqu'il se souvenait à peu près de sa nuit et n'avait aucun mal à reconnaître la tignasse d'un Noah encore endormi. Sa curiosité avait vraisemblablement eut raison de lui. Cette pensée arracha un sourire à Jack qui, sans l'ombre d'un remords ou d'un "bonjour, tu vas bien ?", s'éclipsa pour aller prendre une douche. Avec un peu de chance, l'intrus partirait en entendant le bruit de l'eau courante. Il avait laissé la porte d'entrée ouverte exprès.
Une fois sorti de la salle de bain, le silence dans son appartement l'avait soulagé. Pas un bruissement, aucun, même les voisins du dessous semblaient s'être calmés. Alors le musicien s'était fait un café. Fredonnant un air de Phil Collins qu'il avait du entendre au bar, curieusement content de sa solitude, alors qu'il entrait dans sa chambre pour choisir ses vêtements pour la journée, il ne jeta aucun regard vers son lit et se dirigea directement vers son armoire. Depuis que sa coloc était partie en lui piquant ses tshirts préférés, il n'avait plus grand chose à se mettre, et resta un long moment à peser le pour et le contre de porter son sweat daft punk en plein début de l'été. Alors qu'il enfilait un jean pioché au hasard, un toussotement attira son attention, le coupant en plein refrain. Merde. Il tenta un sourire, loin d'être honnête. « Excuse moi, je pensais pas que tu resterais. » Il acheva de boutonner son pantalon, croisant les bras sur son torse. Tout était bon pour garder Noah encore un peu plus loin. Manquait plus que ça se termine comme avec Lucy. Non, il ne pouvait juste pas gâcher la vie de l'homme qui squattait son lit comme il l'avait fait avec la jeune femme qui squattait son clic-clac. Toujours souriant, il essaya de ramener le barman à la réalité, le moins violemment possible. « Le prends pas mal, s'il te plaît, mais tu pars bientôt ? »


walking on clouds
 
A strange little boy, he sang like he breathed.
It didn’t matter where, he just wanted to do music.

©️️ by anaëlle.
avatar
En ligne
Noah Baker
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 27/05/2018
Messages : : 215
Points : : 341
Avatar : : Robert Michael Sheehan
Autres comptes : : Pas pour le moment.
Pseudo internet / prénom : : BlondieNate aka Nathaniel
Crédits : : Calamite - SIAL J'ai : Vingt-neuf ans, la trentaine approche... et mon anniversaire est le : 27 Août 1988. Je suis : Américain et mes origines sont : Américaines. En ce moment, je : suis serveur dans un bar. En dehors des cours je fais partie : d'aucun club. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur Eagle Rock dans une maison avec ma petite sœur. Ce qui m'attire ce sont : Les femmes mais je suis curieux et côté coeur je suis : Célibataire, mieux seul.
. :

  Ven 15 Juin 2018 - 20:58

Easy lover

Lorsque je me réveille ce matin je suis dans un lit qui n'est pas le mien, je sais immédiatement de quel lit il s'agit. Celui de Jack un pote à moi et je grimace en me disant que je suis peut-être allé un peu trop loin hier en lui confiant être très curieux par le sexe gay. Je me dis que j'aurais peut-être dû me taire parce qu'en fin de compte depuis que c'est arrivé je crois que je me découvre un penchant bisexuel que je n'avais pas découvert auparavant et ça me gêne un peu. Je grimace alors tout en posant mes yeux sur la pièce encore sombre. J'entends alors l'eau couler dans la pièce d'à côté j'en conclus rapidement que Jack prend une douche ou se sert un verre d'eau. D'un côté je me demande si je dois me rhabiller ou attendre qu'il revienne pour qu'on en discute. Hier il m'a baisé et ça me gêne de me dire que j'ai fait ça avec un ami à moi mais il fait les choses en grand si j'ose dire. Il a été très doux et très soft, il aurait pu être agressif, ne penser qu'à sa gueule mais il n'en a rien fait. Je soupire face à cette constatation tandis que je me dis que je vais attendre qu'il revienne dans la chambre pour que l'on puisse enfin réellement discuter tous les deux.

Le temps qu'il revienne ne fût pas très long et rapidement je le vois en chantonnant une musique que je ne reconnais pas le tout sans m'accorder le moindre regard, il file vers son armoire et enfile des vêtements propres, je le dévisage longuement, matant son joli petit cul en me mordillant la lèvre inférieure. Ce n'est qu'au bout d'un moment que je toussote pour lui faire comprendre que je suis toujours là, il se retourne alors visiblement surprit tout en me disant que « Excuse moi, je pensais pas que tu resterais. » Je ricane alors j'avoue que moi aussi je ne pensais pas que je resterais mais nous sommes amis alors je suppose qu'il est normal que je reste et que l'on discute de ce qu'il s'est passé pendant la nuit. Il me demande alors si « Le prends pas mal, s'il te plaît, mais tu pars bientôt ? » Je grimace. Ha ? Je dois pas mal le prendre alors qu'il veut que je me casse après qu'il m'aie baisé ? Ça fait toujours plaisir. « Je dérange à ce que je vois ! Je pensais qu'on était potes et que ça changerait rien entre nous mec ! » Dis-je horrifié par ses mots tandis que je plonge mon regard dans le sien « j'aurais peut-être mieux fait de me casser en fait. Te traiter comme un misérable plan cul comme toi t'es en train de le faire plutôt que de penser qu'on est amis. » Je suis excédé, blessé et horrifié par ses mots je ne m'attendais pas à un tel retournement de situation et ça me fait vraiment du mal de me dire qu'il s'est servit de moi de la sorte... Je me lève alors du lit et enfile un boxer et mon jean le tout sans lui accorder le moindre regard, vu que je ne suis qu'un trou dans lequel il s'est vidé pas besoin de parler...



☽☽  La vie n’a qu’un seul début et qu’une seule fin. Entre les deux, il y a plein de possibilités et je vous aime trop pour vous laissez les gâcher.

avatar
En ligne
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 175
Points : : 1163
Avatar : : Min Yoongi
Pseudo internet / prénom : : Alex / Nasty
Crédits : : Avatar : @thequeenshady (tumblr) / profil : @silxerspoon (tumblr) / icons : @tweekdisorder (tumblr) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen. Ce qui m'attire ce sont : les caractères à part, et côté coeur je suis : absent, rappelez plus tard.
. :


LOOK AT ME,
even i gave up
on myself.




#TC Spring BreakOzy (appel) ▵ QuinnLuck #4AdibouNoahLuck (fb)




Run like Hell

You better run all day and run all night,
And keep your dirty feelings deep inside.


End of the story:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Sam 16 Juin 2018 - 22:08
Easy lover - ft @Noah Baker

Jack s'était attendri en entendant son ami se questionner sur des pratiques dont il avait, depuis le lycée, largement prit l'habitude. Peut-être un peu trop, le sexe n'avait jamais été rien d'autre pour lui qu'une distraction, qu'un passe-temps. Au même titre qu'un bon film, ou qu'un de ses jeux vidéos préférés. Non, vraiment, il n'y voyait rien de plus que la réunion plus ou moins poétique de deux corps qui, une fois le moment passé, retournaient à leur occupation comme si de rien n'était. Une idée bien innocente, excluant de l'équation toute forme de sentiments. Conception qui avait été sérieusement mise à mal par son écart de conduite au Mexique. Oui, l'idée même de coucher sans qu'un sens ne doive s'y cacher, lui semblait maintenant bien abstraite, lorsqu'il s'était retrouvé dans son propre lit avec Noah. Il se souvenait de l'avoir embrassé, sans réfléchir. Ça commençait toujours comme ça avec lui. Et puis, il se rappelait d'avoir enlevé la chemise des serveurs du O'Haras, en se demandant s'il ne voyait pas à travers son ami bouclé une opportunité de passer à autre chose. De se rabattre sur les hommes, uniquement, et de tirer un trait sur toutes les femmes de sa vie. Juste une nuit, le temps de sentir des mains inconnues contre sa peau, il tirait un trait sur sa vie entière. Plus de soucis, plus de Lucy. Et c'était ça, qui était si bon.

L'eau fraîche de la douche qui roulait contre sa peau nue avait le même effet : autant qu'avec toutes les drogues qu'il avait jamais testé, il oubliait. Se renfermait, derrière ce petit mur qu'il se cosntruisait tout les jours, brique par brique. Il était mieux seul, loin des personnes à qui il pouvait faire du mal. Ce matin, c'était Noah. En sortant de la salle de bain, il n'en avait vu aucune trace. Peut-être que le garçon était encore un tout petit peu dans le déni, ou dans un brouillard de confusion. Ouais, ils n'avaient pas beaucoup dormi, cette nuit-là. Jack avait préféré aller lentement,avecle grand curieux. Et comme toujours, il n'avait pas réussit à prendre son pied, tant que le châtain ne le prenait pas non plus. Alors qu'il piochait le seul tshirt blanc de son armoire - avec un gros logo Jurassic Park dessus, un toussotement l'avait interpellé, le laissant complètement con. « Non, non. Ça change rien. » Visiblement, son manque de tact n'était pas vraiment du goût du barman, qui s'agaçait déjà. Avec un léger soupir, et tout en enfilant son tshirt, il était venu s'asseoir sur le rebord de son lit, juste à côté de Noah. « Je croyais pas que tu voudrais en parler, c'est tout. » Il n'avait pas prit la peine de relever ses remarques acides. Il ne voulait pas envenimer les choses encore un peu plus, et préférait garder ce ton calme, dont il ne se détachait jamais. Une lueur de sincérité éclaira son regard, posé sur les yeux vers de son amant improvisé. « Alors ? Qu'est-ce que tu en as pensé ? » Sa première fois, au pianiste, elle remontait à bien loin. Sa toute première fois, ça avait été un mec du lycée. Et ça ne s'était pas forcément bien passé. Il voulait s'assurer que tout allait bien pour le barman, peut-être même tenter de savoir s'il avait apprécié l'expérience, ou pas.


:
 


walking on clouds
 
A strange little boy, he sang like he breathed.
It didn’t matter where, he just wanted to do music.

©️️ by anaëlle.
avatar
En ligne
Noah Baker
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 27/05/2018
Messages : : 215
Points : : 341
Avatar : : Robert Michael Sheehan
Autres comptes : : Pas pour le moment.
Pseudo internet / prénom : : BlondieNate aka Nathaniel
Crédits : : Calamite - SIAL J'ai : Vingt-neuf ans, la trentaine approche... et mon anniversaire est le : 27 Août 1988. Je suis : Américain et mes origines sont : Américaines. En ce moment, je : suis serveur dans un bar. En dehors des cours je fais partie : d'aucun club. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur Eagle Rock dans une maison avec ma petite sœur. Ce qui m'attire ce sont : Les femmes mais je suis curieux et côté coeur je suis : Célibataire, mieux seul.
. :

  Dim 17 Juin 2018 - 21:24

Easy lover

Je suis blessé ça n'en fait aucun doute. Blessé qu'il puisse me traiter en misérable plan cul, faire comme si je n'étais pas là, trouver des fringues dans son armoire et oublier ma simple présence en me disant simplement en se retournant qu'il pensait que je me casserais. Oui ça me blesse énormément parce que nous sommes censés être amis. Et entre amis on ne se comporte pas comme ça. Moi je vois les choses comme ça. Je sais que je ne suis pas toujours un mec tendre et sympathique avec les personnes que je me suis tapé mais il n'en reste pas moins qu'avec un ami je ne me serais jamais permis de me comporter de cette façon. Alors peut-être que c'est sa façon à lui de tirer un trait sur ce qu'il s'est passé hier entre nous. Ou alors il n'assume pas d'avoir couché avec moi et du coup il regrette son geste. Je n'en sais rien. Je pose mes yeux sur lui en me mordillant la lèvre, je suis embêté par cette situation et quand je vins à lui faire un commentaire à ce sujet il se braque aussitôt en me disant que « Non, non. Ça change rien. » Il me semble pris au dépourvu, il s'attendait pas à ce que je lui dise ça, que je réagisse de cette façon et ça m'embête « est-ce que... Tu regrettes ? » Que je demande souhaitant avoir une réponse claire et honnête de sa part parce que mine de rien je me pose la question et ça reste ancré dans mon esprit et ne veux pas en sortir.

Il revient s'installer à côté de moi après avoir enfilé son haut et me fait savoir que « Je croyais pas que tu voudrais en parler, c'est tout. » Je me mordille alors la lèvre en soupirant tandis que je caresse son bras « t'as pas pour habitude de baiser tes potes alors ? C'est pas ton truc à la base, je veux dire ? » Que je demande souhaitant faire la discussion avec lui à ce sujet mais lui il me demande soudainement si « Alors ? Qu'est-ce que tu en as pensé ? » Je souris soudainement face à sa question en ricanant « Laisse moi te dire que pour un asiatique t'es plutôt bien foutu déjà... » Dis-je sur le ton de l'humour tandis que je jonche mes yeux verts sur lui en ricanant « c'est vraiment bien Jack... Je vais avoir du mal à m'asseoir pendant plusieurs jours c'est sûr mais j'ai vraiment aimé. » Et ça me semble important de lui faire savoir ensuite que « et merci. D'avoir fais ce qu'il faut je veux dire... Parce que je craignais un peu que tu fasses ça n'importe comment et que je souffre le martyr. Et c'est cool que tu y sois allé doucement. Alors merci. » Parce que mine de rien il aurait pu faire ça à la barbare, en ayant rien à foutre de moi ou de mes sensations, rentrer directement sans me préparer... Mais non il a été parfait..
Spoiler:
 



☽☽  La vie n’a qu’un seul début et qu’une seule fin. Entre les deux, il y a plein de possibilités et je vous aime trop pour vous laissez les gâcher.

avatar
En ligne
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 175
Points : : 1163
Avatar : : Min Yoongi
Pseudo internet / prénom : : Alex / Nasty
Crédits : : Avatar : @thequeenshady (tumblr) / profil : @silxerspoon (tumblr) / icons : @tweekdisorder (tumblr) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen. Ce qui m'attire ce sont : les caractères à part, et côté coeur je suis : absent, rappelez plus tard.
. :


LOOK AT ME,
even i gave up
on myself.




#TC Spring BreakOzy (appel) ▵ QuinnLuck #4AdibouNoahLuck (fb)




Run like Hell

You better run all day and run all night,
And keep your dirty feelings deep inside.


End of the story:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Hier à 23:21
Easy lover - ft @Noah Baker

C'était une drôle de pirouette psychologique, qui s'opérait dans l'esprit de Jack. Lui qui fuyait sans arrêt, ses conquêtes plus que n'importe qui d'autre, il ne savait comment réagir en comprenant que Noah était bel et bien resté. Pourquoi ? Qu'est-ce qu'il cherchait en restant là, dans son lit grinçant ? Jack fuyait oui, se persuadant au passage que peu importe à qui appartenait les lits dans lesquels il se réveillait, le, la ou même les propriétaires seraient heureux de se débarrasser de lui. Vraiment, à force de se contenter de temporaire, il s'était tellement convaincu de ne rien mériter de plus, que la présence du barman en arrivait presque à l'agacer. En un geste, une politesse qui lui semblait visiblement normale et évidente, Noah venait de remettre en question la façon qu'avait le musicien d'aborder ses rapports. Qu'ils soient sexuels, ou tout simplement humains. Et s'il méritait mieux que ce qu'il s'infligeait ? Ses sourcils s'étaient sensiblement froncés, alors qu'une moue pensive se gravait sur son visage.

« Pourquoi est-ce que je regretterai ? » Il ponctua cette réplique, dont l'innocence n'était pas feinte, d'un léger sourire. Sa première fois avec un mec avait, concrètement, été un désastre. Et s'il pouvait éviter à quelqu'un, en particulier l'un de ses amis, de subir ça, il en était heureux. Il appréhendait un petit peu la suite de la conversation, ayant toujours fuit ce genre de confrontation, et encore plus que leur amitié ne ternisse un peu après cet écart. Si, la veille, il avait été prompt à tout gâcher pour un peu de réconfort, une fois réveillé, il se demandait s'il n'avait pas un tout petit peu déconné. « Ugh.. Non, pas vraiment. Ou alors je paye un restau avant. » Il haussa les épaules, un petit sourire gêné au visage. Gêné de mentir ainsi, sans laisser à Noah l'opportunité de s'en rendre compte. Gêné de parler de telles choses, sur son lit, avec un type qu'il venait juste de se taper. Il était timide, le Jack. Ça le rongeait de l'intérieur, ce silence, mais parler sérieusement était encore plus dur. Alors il avait enchainé, pour se changer les idées alors qu'il jetait un coup d’œil à la main qui caressait son bras. La peau contre la sienne l'aurait laissé indifférent, mais l'absence de réaction de ses terminaisons nerveuses l'avait un tant soit peu inquiété. « Comment ça, pour un asiatique ? T'en vois souvent, des asiats à poils ? » Jack avait à son tour eut un léger rire. Mr. Curieux lui cachait-il des choses ? « Content que tu aies aimé. » Pas assez doué avec ses sentiments pour les exprimer mieux que ça, il s'était tu. Bien sûr qu'il était heureux que Noah en garde un bon souvenir, mais son esprit était ailleurs. Trop dans le vague pour apprécier pleinement le compliment. Ses yeux s'étaient baissés vers ses mains, qu'il triturait dans une nervosité qu'il traînait partout avec lui. « J'aime.. j'aime pas du tout quand c'est brutal. » Il se racla aussitôt la gorge pour clore toute discussion éventuelle. Si le barman était absolument adorable, Jack n'oubliait pas les derniers devoirs qu'il avait à fournir pour l'université, ni son service du soir au O'Haras. Ou son envie d'être seul. « Tu veux un café ? » Peut-être qu'il partirait de lui-même une fois son expresso fini, qui sait ?


:
 


walking on clouds
 
A strange little boy, he sang like he breathed.
It didn’t matter where, he just wanted to do music.

©️️ by anaëlle.
Contenu sponsorisé

  
- Easy Lover (ft. Noah)