Flèche hautFlèche basStarting to think you might be a stalker (adrian)


Starting to think you might be a stalker (adrian)
avatar
June L. Fairbairn
y« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 16/05/2018
Messages : : 255
Points : : 645
Avatar : : Barbie Palvin
Pseudo internet / prénom : : maelle
Crédits : : morphine x bat'phanie x tumblr J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : quatre septembre, souvenez-vous en. Je suis : porteuse de la double nationalité ; anglaise et américaine et mes origines sont : écossaises et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en quatrième année de bachelier en recherches biomédicales En dehors des cours je fais partie : du club de basket et je viens récemment de commencer la boxe. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à la résidence tri-pi en colocation avec Maisie. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire.
. :
robynvitoriaadrian
joaquin 2maxyne ✦ julian (to do)


A best friend is like a four leaf clover ;
hard to find and lucky to have.




    pi pi pi it’s the friends that you can call
up at 4 a.m. that matter

then:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Ouvrir son propre laboratoire de recherche.

  Dim 17 Juin 2018 - 23:56


Starting to think you might be a stalker


Sauvage était le mot parfait pour décrire le dernier mois de June. Elle s’attendait, certes, à ce qu’il soit rude de par l’arrivée des examens mais le destin s’était véritablement acharné sur elle. Son genou avait fait des siennes et était à nouveau douloureux. Elle avait donc du se doper aux antidouleurs et son cartilage hyalin étant endommagé, elle peinait à marcher, le tout rendant son quotidien très pénible. Il ne fallait pas non plus oublier ce fameux nouveau médecin. Elle aurait du le voir venir celui-là. Quel genre de médecin tremble juste avant de vous faire une prise de sang ? Prise de sang qui avait, de surcroit, était misérablement effectuée. Résultant en une inflation démesurée de son avant bras. Vraiment, ce mois fut un régal pour la jeune femme. Il y avait également cette fichue histoire de portefeuille. Elle était en train de donner les restes de sa monnaie à un sans-abri lorsqu’elle avait senti une main agripper violemment son portefeuille et lui arracher des mains. Juste là, sous ses propres yeux. Elle avait cru rêver. Elle s’était lancée à la poursuite du voleur, en vain. C’était la pire chose qui pouvait lui arriver car, non seulement son portefeuille contenait sa carte d’étudiante qui est, rappelons-le, essentielle pour le déroulement de ses examens mais également son passeport. June quittait le pays des clowns orange aux perruques jaune fluo pour sa terre natale. Une petite semaine passée à Edimbourg dans sa famille avec sa mère puis elle faisait un saut rapide à Londres pour y revoir ses amis britanniques mais également régler quelques soucis de succession concernant son père. Car oui, même après quatre ans, on lui cherchait encore des noises.  A croire que le destin cherchait à la tester pour voir à quel moment elle allait craquer.

Cette histoire avait eu une finalité heureuse, bien plus de peur que de mal. Après une déposition de plainte à la police, elle avait finalement été contactée les jours suivants pour lui signaler qu’ils avaient retrouvé son portefeuille avec ses pièces d’identités, une aubaine pour June. Elle n'avait cependant pas pu se remettre de ses émotions et souffler puisqu'elle avait directement plonger dans ses examens. Heureusement, ceux-ci étaient terminés, pour son plus grand plaisir. Elle avait pris un jour de repos mais à présent, June était prête à fêter dignement sa liberté. Peu de ses amis avaient su se libérer, elle avait terminé sa session plus tôt que les autres. Cela n'allait pas l'empêcher de faire la fête pour autant. Au programme, un petit apéritif dans son pub favori avant d'enchainer par une soirée dans un boite de nuit, elle n'avait pas encore décidé laquelle. Alors qu'elle était attablée au bar, un verre de gin-tonic à la main, elle aperçut à sa droite une tête qui lui était bien familière. Après quelques secondes de réflexion, elle mit un nom sur le visage. Adrian Bakh. Le gentil policier qui s'était occupé de son affaire de vol. Elle l'avait revu une fois au cours d'une séance de boxe. Rencontre improbable. Et maintenant ici au bar? Elle allait commencer à croire qu'il la suivait. Elle ne garda d'ailleurs pas cette pensée pour elle puisqu'elle se tourna complètement vers lui et l'interpella un sourire au lèvre. « Et bien, je vais finir par croire que vous me suivez monsieur Bakh. » Elle se mit à tourner dans son verre avant de poursuivre. « Vous savez, d'où je viens, on dit souvent qu'à la troisième rencontre, on se paie un verre. » Elle blaguait à moitié. Elle savait que le jeune policier était chouette et ne se serait pas permise de l'interpeller de la sorte si ce n'était pas le cas. June n'était pas non plus une sauvage.

@adrian bakh 


regarde je luis de paillettes

et me réduis au chaos
ANAPHORE
avatar
Adrian Bakh
h« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 27/05/2018
Messages : : 103
Points : : 658
Avatar : : kim ji soo
Autres comptes : : rosie dickens (a. debnam-carey)
Pseudo internet / prénom : : sharkloé. / chloé
Crédits : : notyourmama (ava) SIAL (sign) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 27 avril. Je suis : américain et mes origines sont : américano-coréennes. En ce moment, je : suis le cliché du flic des séries américaines, je suis un bouffeur de donuts en filature. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un petit appartement dans le quartier chinois, chinatown. Ce qui m'attire ce sont : les femmes et leurs jolies courbes, mais ce n'est pas simple d'en séduire une seule alors qu'elles sont si nombreuses et côté coeur je suis : célibataire, il faut avoir des nerfs d'acier pour supporter un grand gamin comme moi.
. :




Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : mener une vie heureuse sans regret ni remord. mais surtout tout faire pour rendre son meilleur ami heureux.

  Ven 22 Juin 2018 - 13:03

crédit/ tumblr ✰ w/ @june l. fairbairn

Comme d'habitude il allait passer une excellente soirée en compagnie de ses collègues, c'était presque devenu une habitude pour eux de se retrouver autour d'un verre après une semaine de travail intensif - pas vraiment intensif en réalité mais c'était mieux de faire croire qu'une équipe de policiers travaillaient réellement plutôt que d'avouer qu'ils se tournaient en réalité les pouces. Au moins le mois passé avait été plus riche en émotions que les précédents - il avait arrêté peut-être un ou deux dealers, les conducteurs avaient été beaucoup plus négligents et c'était toujours comme ça quand l'été approchait à grands pas comme si le soleil leur empêchait de respecter les limitations de vitesse et il avait même résolu une affaire de portefeuille volé. C'était peut-être anodin comme ça mais au moins lui ça l'avait occupé et dégourdi les jambes, ce qu'il aimait le plus dans son métier c'était de courser les suspects et de manger des donuts dans la voiture quand il était en filature. Ce n'était donc pas seulement la fin de semaine qu'ils allaient fêter mais également la fin du mois qui n'allait pas tarder, d'ailleurs ça allait être beaucoup moins facile à vivre pour lui les deux prochains mois à cause des vacances, qu'est-ce qu'il allait s'ennuyer sans ses collègues partis aux bahamas, il avait hâte d'être lui-même en vacances d'ailleurs. Il se hissa sur un tabouret au comptoir, commanda un verre de whisky et commença à discuter avec ses collègues lorsqu'une voix l'interpella.

Il se retourna vers la jeune femme, plissa les yeux et mit quelques secondes à replacer son visage, c'était justement la jolie demoiselle à qui l'on avait volé un portefeuille, un visage aussi féminin et agréable à regarder ne s'oubliait pas aussi facilement d'autant qu'ils s'étaient recroisés par la suite au club de boxe - elle lui avait d'ailleurs été d'une grande utilité ce jour-là. Qu'elle idée il avait eu le boss d'adrian à l'obliger de se muscler pour apprendre à se défendre, il avait son arme de service c'était bien assez selon lui. Un large sourire étira les commissures du jeune homme alors qu'il rapprochait son verre de lui pour faire complètement face à la demoiselle. " Mais c'est peut-être le cas. " il se pencha légèrement vers elle comme pour la mettre dans la confidence " peut-être que je suis un agent du FBI et que je vous surveille parce que vous êtes dans nos dossiers des criminels les plus dangereux du pays. " il lâcha un petit rire en reprenant sa place initiale, elle ne perdait quand même pas le temps pour lui proposer de boire un verre, parce qu'il voyait les choses comme ça lui, il n'allait pas chercher midi à quatorze heures " c'est une invitation ? " il haussa plusieurs fois les sourcils avant de se tourner vers les bouteilles disposées derrière le bar, il reposa son regard sur son interlocutrice " je paie le premier et vous payez le deuxième, ça vous va ? "


J'éprouve tant de chagrin à raconter ces souvenirs. Il y a six ans que mon ami s'en est allé avec son mouton. Si j'essaie ici de le décrire, c'est afin de ne pas l'oublier. C'est triste d'oublier un ami.
avatar
June L. Fairbairn
y« ACVBBCVBCVBCVBC »
drunken tri-pi
Date d'inscription : : 16/05/2018
Messages : : 255
Points : : 645
Avatar : : Barbie Palvin
Pseudo internet / prénom : : maelle
Crédits : : morphine x bat'phanie x tumblr J'ai : vingt-deux ans et mon anniversaire est le : quatre septembre, souvenez-vous en. Je suis : porteuse de la double nationalité ; anglaise et américaine et mes origines sont : écossaises et américaines. En ce moment, je : suis étudiante en quatrième année de bachelier en recherches biomédicales En dehors des cours je fais partie : du club de basket et je viens récemment de commencer la boxe. Si jamais vous me cherchez, j'habite : à la résidence tri-pi en colocation avec Maisie. Ce qui m'attire ce sont : les hommes et côté coeur je suis : célibataire.
. :
robynvitoriaadrian
joaquin 2maxyne ✦ julian (to do)


A best friend is like a four leaf clover ;
hard to find and lucky to have.




    pi pi pi it’s the friends that you can call
up at 4 a.m. that matter

then:
 


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Ouvrir son propre laboratoire de recherche.

  Dim 8 Juil 2018 - 9:25


Starting to think you might be a stalker


June n’avait plus posé les pieds dans l’établissement depuis ce qui lui semblait être des années. En réalité, cela ne faisait que quelques semaines. Mais elle avait pris l’habitude de s’y rendre avec ses amis afin de déguster une voire plusieurs bières. Elle appréciait l’ambiance bonne enfant et conviviale du bar. Au moins, on pouvait s’écouter et s’entendre penser, pas comme dans les boites de nuit bruyantes au possible. C’est d’ailleurs cette ambiance conviviale qui lui donna le courage de taquiner de la sorte le policier. Elle n’avait pas peur tout de même, si il n’était pas commode ou dans un mauvais jour, cela pourrait tout aussi bien se retourner contre elle. Heureusement pour elle, Adrian rentra dans son jeu en se penchant vers elle. Un sourire s’esquissa sur le visage de la jeune femme, il avait de l’humour, elle n’en doutait pas mais ça faisait plaisir. Lorsqu’il lui glissa qu’il était peut-être un agent du FBI qui la surveillait car elle était dangereuse, June feinta la surprise et le choc. June possède, certes, beaucoup de vices mais pas celui de la criminalité, fort heureusement. « Tant d’années à me faire passer pour une simple étudiante pour au final, être dans le collimateur. Si j’avais su… »  Elle prit une gorgée de son verre tout en affichant un regard dépité. Finalement, son rire rejoignit celui du policier. La soirée allait être chouette.

Lorsqu’il lui demanda si c’était une invitation, elle lui sourit délicatement. « Peut-être bien. »  Pas la peine de tourner autour du pot. C’en était une. Elle avait envie de connaître un peu plus le jeune homme. Il lui semblait être une très chouette compagnie et June adorait rencontrer des gens. Elle hocha vigoureusement la tête quand il suggéra de payer la première tournée et elle, la deuxième. « Avec grand plaisir. Ce sera un gin-to pour moi. »  On ne change pas une équipe qui gagne. Le gin tonic et June, c’était une histoire d’amour. Elle avait cependant appris à ne pas trop en abuser car les gueules de bois de lendemain de soirée au gin-tonic étaient tout sauf agréables. Elle remarqua qu’Adrian n’était pas seul et elle espérait ne pas l’avoir dérangé. « Je n’avais pas remarqué que vous étiez avec vos collègues, j’espère que je ne vous ai pas dérangé. » La délicatesse et June.. Dans tous les cas, si elle l’avait dérangé, il n’avait pas l’air de lui en vouloir puisqu’il était rentré dans son jeu. Voyant son nouveau verre arriver, elle ne fit qu’une gorgée du fond qu’il lui restait avant d’attraper le nouveau verre et de se retourner vers le jeune homme. « Alors, vous fêtez la fin du service avec vos collègues ? »

@adrian bakh 
vraiment vraiment navrée pour ce temps d'attente pour la réponse.  


regarde je luis de paillettes

et me réduis au chaos
ANAPHORE
Contenu sponsorisé

  
Starting to think you might be a stalker (adrian)