Flèche hautFlèche bas- you better run (ft. Philip)


- you better run (ft. Philip)
avatar
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 217
Points : : 1828
Avatar : : Min Yoongi
Autres comptes : : Giulia (chaton) Falco
Pseudo internet / prénom : : Alex / Nasty
Crédits : : Avatar : @nasty-graph (tumblr) / gif sign : @cheons_a (twitter) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen. Ce qui m'attire ce sont : les caractères à part, et côté coeur je suis : absent, rappelez plus tard.
. :
Careless
WHISPER

End of the story:
 
BROTHERS
before
Hookers


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Dim 1 Juil 2018 - 19:08
you better run, run, run
cause when the sun goes down, the beast comes out ©️️ by anaëlle.


trigger warning : violence physique

Poisson ondulant entre les tables et les corps saouls, vers des clients dont les visages s'effaçaient de sa mémoire aussitôt leur servies. Méduse qui se laissait porter par les secousses de la musique s'écoulant des discrètes enceintes du O'Haras, le coeur battant en rythme avec les nouveaux sons de ce début d'été. Le jeune homme planait. Non, il flottait. Maintenant, l'héroïne ne semblait même plus vouloir quitter son corps, rampait douloureusement dans son estomac ou allégeait son cerveau des maux de trop. Il avait ainsi perdu une petite dizaine de kilos, ses joues s'étaient subtilement creusées. Pas qu'on puisse deviner grand chose, sous sa chemise de serveur qui avait toujours été trop ample pour lui, mais il avait l'air assez fatigué pour que ses collègues ne s'inquiètent, certains au point de lui demander de rentrer chez lui. Jack était fier, trop pour leur concéder à quel point il se sentait mal. Ou la sensation de regarder sa vie défiler devant lui, comme au cinéma. Trop fier, refusant en bloc de rentrer chez lui se reposer comme on le lui réclamait. Se reposer de quoi, après tout ? Il s'était tellement habitué aux molécules que même l'euphorie des piqûres s'estompait. Ce soir, il flottait. Son addiction ne lui procurait plus ce bonheur de synthèse, rien qu'un équilibre précaire et une sensation de pouvoir continuer comme si de rien n'était.
Si son entourage commençait à se douter de ce qu'il s'était passé, Jack lui, minimisait. Il essayait de faire ce qu'il avait promis, puis de passer à autre chose. De chasser complètement Lucy de ses pensées, de se concentrer jusqu'à la fermeture dont il était chargé. Il n'arrivait pourtant pas à rester attentif plus de quelques secondes, reconnaissait les commandes au nombre attribué des tables et non plus aux visages des clients, comme à son habitude. Il ne pensait pas à Lucy, plutôt à ses résultats scolaires qu'il attendait fébrilement. Non, il n'y pensait plus. Et les quelques tentatives de discussions se retrouvaient infructueuses, les pauses clopes bien plus fréquentes. Pourtant, par la simple force de son esprit de contradiction, il avait tenu toute la nuit. Ouais, le coréen était têtu à ce point, et plus le O'Haras se vidait, plus il semblait heureux alors qu'un semblant de sourire lui déchirait maintenant le visage. Il avait tenu oui, et les autres serveurs un peu rassurés l'avaient même laissé faire l'inventaire et la fermeture. Le premier fut rapide, le rangement un peu moins, mais méritait tout de même d'être fêté avec la quatrième cigarette depuis minuit. Comme à son habitude, il était sorti par l'arrière du bar, les écouteurs dans les oreilles. Il n'était pas rare d'y croiser des âmes en peine, des étudiants en quête de feu ou de quoi les faire planer un peu plus. Alors, en voyant ce grand blond s'approcher de lui, il ne s'était pas posé plus de questions. « Besoin d'un briquet ? » qu'il tenta avec un léger sourire, pendant que l'homme se dressait face à lui.

avatar
Philip Calaway
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 16/05/2018
Messages : : 55
Points : : 524
Avatar : : Nikolaj Coster-Waldau
Autres comptes : : Lucy Wolfe
Pseudo internet / prénom : : paradis
Crédits : : omgsolame J'ai : 42 ans et mon anniversaire est le : 13 avril. Je suis : américain (made in NYC !) et mes origines sont : Américaines. En ce moment, je : suis un médecin chirurgien plutôt réputé avec un sideline de médecine familiale pour le crime organisé Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un somptueux appartement du centreville. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, leur courbes, leur idiotie ... et leur sale caractère et côté coeur je suis : nouvellement divorcé, infidèle depuis le premier jour, il faudrait déjà que je respecte une femme pour ne pas me divertir de lui mentir... (réservé à la bromance d'une vie et collectionneur d'Adzovic )
. :



━━━━━━━━━━━━
THIS IS HOW MY STORY GOES



Sasha + Dimitri +Anaé


  Lun 2 Juil 2018 - 13:37
you better run, run, run
cause when the sun goes down, the beast comes out ©️️ by anaëlle.

Mature, vraiment mature, que d’errer dans un bar en quête d’un dénommé Jack, tout simplement parce que, l’espace d’un instant, il avait posé trop de questions à Lucy et s’était armé d’informations pertinentes sur ce que faisait de sa vie son abruti de ‘’rival’’ … Un barman? Vraiment? Elle s’était entichée d’un sous-homme au point de ne pas remarquer qu’il était cinquante fois mieux? … Et pire encore, ce prétendu superman l’avait suffisamment secouée pour qu’elle retire ses fringues contre des billets! Quelle idiote. Peut-être qu’il s’était réjouis, un peu, qu’elle soit allée retrouver son fantôme, peut-être qu’il s’était consolé de mensonges, en se faisant croire que c’était pour le mieux, qu’elle lui ficherait la paix… que quelqu’un s’occuperait de la loque qu’elle était devenue et qui, franchement, l’inquiétait un peu… quoi? Lui? Une once de gentillesse? … Ou pas. Parce que s’il était prêt à se faire détrôner par un dieu vivant, il refusait de céder son titre à un minable… et forcément, c’est ce qui était arrivé non? Sinon pourquoi est-ce que son ex bosserait pour Dimitri? Elle avait toujours haït le serbe, alors de là à se faire embaucher dans son club… Il aurait dû s’en foutre, Lucy n’était plus son problème pourtant, la curiosité le rongeait. Qui diable était ce crétin de Jack et pourquoi se retrouvait-elle dans cet état?!

… Dans un élan d’impulsivité, il s’était rendu au O’Hara, vers minuit, juste assez tard pour ne pas se faire remarquer. Il avait pris une table, commandé un verre, deux, suffisamment pour se permettre de demander à une serveuse de lui désigner le barman Jack………. Grave erreur. Cette créature chétive, absente et joufflue était Jack? Bordel Lucy s’était reconvertie en amatrice de cure-dent? Ce mec était plus délicat qu’un fil et son visage franchement pas harmonieux. Il avait un teint malade, et l’air suffisamment absent pour que les yeux du médecin soupçonnent un abus quelconque. Il en avait vu, des défoncés sur les civières à l’urgence… et ce mec-là semblait être le prochain contestant… Dégueulasse. Alors il l’avait observé, de loin, tentant de dénicher la moindre bribe d’intérêt chez Casper le gentil fantôme … clairement, ça ne pouvait pas être ce mec sur lequel son ex restait accrochée des années plus tard… Lorsqu’il le vit disparaitre pour la énième fois, le blond sorti du bar et piqua vers la ruelle arrière, déterminé à coincer le coréen. Coréen qui lui tendait un briquet… super. Plissant le nez, il soupira lourdement, ses iris pairs posés sur le visage du barman. « Non. » Sans le réaliser, ses poings s’étaient serrés et il s’était mis à détailler plus certainement le visage du jeune homme. « C’est toi, Jack Won? » … Oui, pour lui aussi, c’était une surprise, détrôné par un minable pareil…





Gambling my soul away
Play with me ☽ Bury all your secrets in my skin, come away with innocence, and leave me with my sins The air around me still feels like a cage, and love is just a camouflage for what resembles rage again.
avatar
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 217
Points : : 1828
Avatar : : Min Yoongi
Autres comptes : : Giulia (chaton) Falco
Pseudo internet / prénom : : Alex / Nasty
Crédits : : Avatar : @nasty-graph (tumblr) / gif sign : @cheons_a (twitter) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen. Ce qui m'attire ce sont : les caractères à part, et côté coeur je suis : absent, rappelez plus tard.
. :
Careless
WHISPER

End of the story:
 
BROTHERS
before
Hookers


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Lun 2 Juil 2018 - 23:57
you better run, run, run
cause when the sun goes down, the beast comes out ©️️ by anaëlle.

Jack n'avait jamais été très doué avec ce sentiment de culpabilité qui teintait chacune de ses erreurs. Chaque petit mot de travers, chaque traduction approximative de ses pensées en coréen, il y repensait. En cours, au lieu de dormir, tout le temps & n'importe où. Au bout de vingt-quatre ans, on aurait put s'attendre à ce que le gamin grandisse un peu et à ce que cette flagellation constante disparaisse de paire avec son enfance, mais non. Elle n'était jamais partie, se forgeant au contraire une place de choix dans le quotidien du musicien. L'anxiété était si omniprésente que le départ de Lucy avait eut un échos désastreux sur son moral. Elle n'était pas juste partie, non. Elle était retournée avec son ex, le médecin qui l'avait trompée. Et de retourner avec ce type, de devoir supporter les maîtresses qui défilaient dans son propre lit était moins désagréable que de vivre avec lui. Pourquoi serait-elle partie, sinon ? C'était ce qu'il se demandait à chaque bouffée de cigarette, lorsque son esprit était trop vide pour ignorer ce soucis. Il ne l'avait pas crue, lorsque Lucy avait nié être retournée chez ce Philip. Il avait définitivement arrêté de la croire sur parole lorsqu'elle avait soufflé ce je t'aime dans une langue qu'elle ne comprenait même pas.

Pour cette dernière cigarette, dont il voulait profiter sans que son esprit s'emballe, Jack avait cédé à l'appel de la musique. N'importe laquelle, tant qu'elle faisait un peu de bruit, assez pour recouvrir ses remords. Il n'avait pas entendu l'inconnu, ne le repérant que grâce à son ombre. Lorsque la tentative de s'en débarrasser aussi vite que possible en lui tendant son briquet se solda par un échec, le coréen fronça les sourcils. Assis contre le rebords du mur, il ne put s'empêcher de remarquer les muscles de ses mains se resserrer. Il eut été plus sage de partir, ce mec était probablement un ivrogne se shootant à l'adrénaline et la porte du O'Haras était encore grande ouverte pour recueillir son serveur. Jack avait alors enlevé ses écouteurs, rangé son téléphone dans sa poche et s'apprêtait à fuir comme un lâche - ou un pacifiste, tout dépendant du point de vue. Mais mr. belle gueule avait sifflé son nom, comme s'il avait s'agit d'une insulte. « Ugh, ouais. C'est bien moi. » Il le regarda, en gardant tout son calme habituel. Peut-être que c'était un producteur qui avait aimé ses compositions ? Ou un tueur à gage ? Ça, ça lui faciliterait le boulot. « On se connaît ? » A nouveau, il tenta un léger sourire. Poli, professionnel. Peut-être un peu froid, de ceux qu'on réservait à une clientèle qu'on était certain d'oublier dans le quart d'heure qui suivait.

avatar
Philip Calaway
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 16/05/2018
Messages : : 55
Points : : 524
Avatar : : Nikolaj Coster-Waldau
Autres comptes : : Lucy Wolfe
Pseudo internet / prénom : : paradis
Crédits : : omgsolame J'ai : 42 ans et mon anniversaire est le : 13 avril. Je suis : américain (made in NYC !) et mes origines sont : Américaines. En ce moment, je : suis un médecin chirurgien plutôt réputé avec un sideline de médecine familiale pour le crime organisé Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un somptueux appartement du centreville. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, leur courbes, leur idiotie ... et leur sale caractère et côté coeur je suis : nouvellement divorcé, infidèle depuis le premier jour, il faudrait déjà que je respecte une femme pour ne pas me divertir de lui mentir... (réservé à la bromance d'une vie et collectionneur d'Adzovic )
. :



━━━━━━━━━━━━
THIS IS HOW MY STORY GOES



Sasha + Dimitri +Anaé


  Mar 3 Juil 2018 - 21:03
you better run, run, run
cause when the sun goes down, the beast comes out ©️️ by anaëlle.

Lorsque Lucy était retournée voir son minable de musicien, Philip s’était fait à l’idée qu’elle ne reviendrait plus, qu’il n’aurait jamais la joie d’une victoire complète sur la brunette, que son fantasme un peu malsain de la voir revenir en suppliant, d’enfin percevoir une once de vulnérabilité chez cette créature de fierté ne se produirait pas… pourtant, s’il s’était convaincu qu’elle ne demanderait jamais la charité, il ne s’était pas attendu à ce qu’elle tombe si bas dans son entêtement. Putain, elle dansait dans un bar crade, laissait n’importe quel porc s’y frotter, contre quelques billets, mains surtout, du plus profond de lui-même, il ne s’était pas attendu à ce qu’elle soit dans cet état à cause d’un sous-homme! Cette femme insensible, maladivement loyale à un spectre, quelque part, il aurait voulu que ce mec qu’elle avait tant attendu, tant espérer, ne la laisse plus jamais filer, qu’il répare les pots cassés que trois années de relation avaient faits de la jeune femme… Bref, tout sauf … lui. Les iris pairs du médecin se posèrent sur le barman d’un air nonchalant, indifférent alors qu’il s’adossait d’avantage au mur derrière lui et qu’il réprimait son envie d’éclater de rire devant le pathétisme de la situation. C’était ça, Jack? Cette allumette aux joues creuses et au teint malade? Ce type tellement chétif que même les fringues lousses dont il se couvrait ne permettaient pas de masquer la maigreur? Bordel il n’avait jamais spécialement cru à l’intelligence de la jeune Wolfe, mais de là à ignorer les signes aussi flagrant de mauvaise santé… Ce type avait l’air carrément déconnecté, le genre de Junky qu’on lui ramenait à l’urgence lors de ses tours de garde.

… Il aurait pu se présenter formellement, mais la curiosité était plus grande… et puis, pour un dealer de luxe comme lui, franchement, repérer une vache à lait était d’une facilité. Il avait envie de savoir, quel était donc le poison de ce bon à rien. Les lèvres du médecin s’étirèrent en un sourire faussement amical, alors qu’il prenait se ton détaché, vague du mec habitué à ce genre de transactions. « On a des connaissances communes… qui pensent qu’on devrait se rencontrer… » un regard entendu plus tard, comme il aurait fait avec n’importe quel client, puis il reporta son attention sur la ruelle. Clairement, ce Jack avait un vice, lequel, rien à foutre, herbe, coke, qu’importe, il en aurait le cœur net… et puis lui en procurer pour vrai, ça ne le gênait pas si ça pouvait ouvrir les yeux à cette conne de Wolfe. « … et que c’est plus simple que d’aller trainer dans tes bras miteux … » un sourire en coin, mentir, c’est ce qu’il faisait de mieux. « … C’est quoi ton poison? »





Gambling my soul away
Play with me ☽ Bury all your secrets in my skin, come away with innocence, and leave me with my sins The air around me still feels like a cage, and love is just a camouflage for what resembles rage again.
avatar
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 217
Points : : 1828
Avatar : : Min Yoongi
Autres comptes : : Giulia (chaton) Falco
Pseudo internet / prénom : : Alex / Nasty
Crédits : : Avatar : @nasty-graph (tumblr) / gif sign : @cheons_a (twitter) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen. Ce qui m'attire ce sont : les caractères à part, et côté coeur je suis : absent, rappelez plus tard.
. :
Careless
WHISPER

End of the story:
 
BROTHERS
before
Hookers


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Mer 4 Juil 2018 - 1:08
you better run, run, run
cause when the sun goes down, the beast comes out ©️️ by anaëlle.

Le grand blond avait sourit, envoyant un frisson prémonitoire lécher le long de la colonne vertébrale de Jack. Pour la première fois, il commençait à se méfier. Oui, même avec les neurones qui bourdonnait, le musicien restait excessivement peureux. Ce type était particulièrement étrange, à venir s'adosser au même mur que lui, à le regarder comme ces imbéciles à qui il donnait des cours de piano. Ce même regard curieux, fixe, qui détaillait chaque petit mouvement alors que ses mains voguaient de touches en touches. L'homme le regardait comme ça, comme s'il cherchait à comprendre quelque chose à travers ses mains qui s'accrochaient à une cigarette mal roulée. Le serveur se sentait comme un sage savant, incertain du tour de passe-passe que l'inconnu lui réclamait de faire.
Finalement, il lui avait répondu avec un mystère qui poussa le jeune homme à se redresser. « Des connaissances communes ? » Ses méninges faisaient un drôle de bruit, mais son visage ne mit pas trop longtemps à s'éclaircir. Ce type essayait de lui vendre sa came. Et merde. Depuis quand les dealers allaient chercher leurs clients comme ça ? Était-ce un privilège qu'on réservait à la jeunesse dorée de Los Angeles, que de se faire apporter ses précieux grammes sur un plateau d’argent ? Jack lui, avait l'habitude de courir après ses fournisseurs, à jauger du rapport qualité prix, à souvent devoir privilégier la quantité à la qualité. Il avait poursuivi, piquant l'asiatique dans le vif d'une fierté qu'il s'ignorait. « Le O'Haras n'est pas miteux. » Il était défoncé, certes, mais loin d'être un imbécile. Instinct de survie, probablement, qui l'avait poussé à répondre volontairement à côté à ce que l'homme lui proposait. « Je consomme rien d'illégal. » Après tout, il pouvait s'agir d'un flic qui n'attendait qu'une confession de junky pour remplir un peu plus ses cellules de dégrisement. Alors, il rangea son briquet dans la poche de son jean, noua ses écouteurs de façon à ce qu'ils ne s'emmêlent pas le temps qu'il termine la fermeture, et se leva. « Désolé, j'ai encore du boulot. » qu'il conclut, avant de tenter s'enfuir. Sans succès, l'inconnu s'était dressé, de la tête de plus que lui qu'il faisait, entre le coréen et sa porte échappatoire. Le garçon recula d'un pas, une sensible inflexion inquiète entre ses sourcils, et il se décida à passer par l'entrée de devant, celle des clients. Avec un peu de chance, ce dealer le laisserait tranquille s'il tournait les talons.

avatar
Philip Calaway
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 16/05/2018
Messages : : 55
Points : : 524
Avatar : : Nikolaj Coster-Waldau
Autres comptes : : Lucy Wolfe
Pseudo internet / prénom : : paradis
Crédits : : omgsolame J'ai : 42 ans et mon anniversaire est le : 13 avril. Je suis : américain (made in NYC !) et mes origines sont : Américaines. En ce moment, je : suis un médecin chirurgien plutôt réputé avec un sideline de médecine familiale pour le crime organisé Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un somptueux appartement du centreville. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, leur courbes, leur idiotie ... et leur sale caractère et côté coeur je suis : nouvellement divorcé, infidèle depuis le premier jour, il faudrait déjà que je respecte une femme pour ne pas me divertir de lui mentir... (réservé à la bromance d'une vie et collectionneur d'Adzovic )
. :



━━━━━━━━━━━━
THIS IS HOW MY STORY GOES



Sasha + Dimitri +Anaé


  Mer 4 Juil 2018 - 18:25
you better run, run, run
cause when the sun goes down, the beast comes out ©️️ by anaëlle.

Le nabot qui se tenait près de lui était d’un pathétisme, assez même, pour que le médecin ne se demande sérieusement s’il n’y avait pas erreur sur la personne… même une idiote comme Wolfe n’aurait pas languit pour un parasite pareil alors qu’elle avait la chance d’être en relation avec un homme beaucoup moins minable que ce barman au bord de l’effondrement… si? Même sa gueule d’ahuri, alors que la voix rauque du grand blond avait brisé le silence, lui donnait envie de lui mettre un droit bien mérité... en quelque sorte, il avait toujours eu cette impression que son amante le trompait, ne serait-ce qu’à penser en permanence à un autre…. Cet autre-là! Heureusement pour lui, il avait pas mal de self-control. Et assez de sens de l’observation pour n’échapper aucune réaction de son vis-à-vis, aucun, jusqu’à l’étrange facilité avec laquelle il avait accepté la théorie du dealer, cette absence de nervosité, face à une proposition clairement illégale, à elle seule, suffisait à lui confirmer que le coréen était loin d’être une innocente colombe. Passant une main dans sa crinière digne d’une pub l’Oréal, le médecin soupira, un brin énervé que Jack choisisse la voix compliqué. Devait-il s’identifier? Pas encore, prudence. Amateur de jeux de hasard, il décida de parier sur une nouvelle pique, un fait dont il ignorait la véracité, mais sur lequel il était prêt à parier gros : clairement, ce mollusque était aller voir Lucy à son nouvel ‘’emploi’’ glorieux… Non? « J’parlais pas d’ici… C’est pas plutôt Boyle Heights ton coin… ? »

Un rictus amusé étira les traits de l’ainé, alors qu’il toisait la loque humaine qui le graciait de sa compagnie. Il aurait pu être n’importe qui, franchement, un copain du dealer que Jack avait croisé ce soir-là, le pimp d’une des bécasses qui s’agitaient sur scène, un petit ami jaloux. « Rien d’illégal? Vraiment…. Alors ta tête de cadavre c’est un look … j’savais pas que c’était à la mode le style junky. » un rire amusé lui échappa au même moment où le bridé tentait une fuite, une esquive. Grave erreur. S’il s’était retenu jusque-là, sa main se saisit brutalement de son épaule et il l’envoya valser contre le mur, s’interposant entre sa silhouette chétive et la liberté. Ses iris clairs s’étaient voilés d’une fureur sans limite alors que sa voix plus rauque, plus grave, se faisait menaçante. « Bouges pas. On n’a pas fini de discuter... » et vu le poing qu’il venait de serrer, le reste prévoyait d’être moins verbal. Au minimum, il eut le mérite de se présenter, avant de lui casser la gueule. Un gentleman. « Quel impoli je fais… Je suis Philip. » et un poings qui s’abattit sur le bridé un. « Enchanté. »





Gambling my soul away
Play with me ☽ Bury all your secrets in my skin, come away with innocence, and leave me with my sins The air around me still feels like a cage, and love is just a camouflage for what resembles rage again.
avatar
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 217
Points : : 1828
Avatar : : Min Yoongi
Autres comptes : : Giulia (chaton) Falco
Pseudo internet / prénom : : Alex / Nasty
Crédits : : Avatar : @nasty-graph (tumblr) / gif sign : @cheons_a (twitter) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen. Ce qui m'attire ce sont : les caractères à part, et côté coeur je suis : absent, rappelez plus tard.
. :
Careless
WHISPER

End of the story:
 
BROTHERS
before
Hookers


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Jeu 5 Juil 2018 - 22:00
you better run, run, run
cause when the sun goes down, the beast comes out ©️️ by anaëlle.

« Boyle Heights ? Y a des bars sympas, mais c'est compliqué de les apprécier quand on sait ce que c'est d'y travailler. » Sourire en coin. Le dealer était trop propre sur lui même pour travailler à Boyle Heights. Jack le soupçonnait de plus en plus d'être un flic sous couverture, peut-être qu'il cherchait des infos sur les fournisseurs de ce quartier en particulier ? Il avait enchaîné avec une insulte sans détour. C'était sûr qu'avec sa gueule de beau gosse générique, le blond ne risquait pas grand chose à attaquer le serveur sur son physique : Jack avait perdu d'avance. Mais il avait la peau épaisse, ses collègues ne s'étant pas gênés pour lui rabâcher toute la soirée qu'il avait "quand même, vraiment une sale gueule." « De cadavre ? putain ... » Il préféra répondre avec humour, et pas si loin de la vérité. « Là où je bosse oui, ça l'est. » Cobain, les Beatles, les frères Gallagher aussi. Bordel, Pink Floyd quoi. Son groupe préféré puait la LSD, en plus de tout un tas de bonnes choses. Bien sûr qu'il y avait une glorification des artistes sous influence, il y en avait toujours eut. Jack n'était pourtant pas prédisposé à psychanalyser laquelle de ses inspirations artistiques l'avait définitivement poussé dans l'excès, dans la dépendance.
La principale erreur du pianiste, ce soir-là, avait été de penser que ce mec ne lui en voulait pas personnellement, qu'il pourrait fuir sans soucis. Non, il n'avait même pas eut le temps d'accélérer le pas qu'il sentit une main sur son épaule.

La respiration de Jack se coupa avec un bruit sourd. La douleur, il ne la sentit qu'en reprenant son souffle avec un sifflement digne d'un asthmatique. À croire que l'héroïne se collait bel et bien à ses poumons et à sa trachée, comme l'avait dit son médecin plus d'un an auparavant. Ses vertèbres lui faisaient mal. Un peu, bien moins que lorsqu'il était en manque. Comme lors d'une soirée arrosée, et parce qu'il planait encore, ses sensations s'en trouvaient grandement réduites. Ses réflexes, aussi. Il ne put éviter le poing qui s'abattit sur son visage et qui le déséquilibra complètement. Quelques instants de silence, et l'asiatique se redressa. Tout pacifiste qu'il était, il détestait l'idée de se faire tabasser sans rien répliquer. Alors, d'une voix engourdie par la douleur, il tenta de raisonner le médecin. « Eh, Philip. Vous avez récupéré Lucy non ? » Il avait tendu un bras devant lui, massant sa mâchoire de l'autre. Ça marchait bien pour garder des raptors à distance, alors pourquoi pas un ex enragé ? Jack reprit, le coup avait au moins eut le mérite de le réveiller un peu. « Pourquoi me frapper alors qu'elle a clairement fait son choix ? » Le musicien se redressa un peu plus. Toujours un peu sonné, il pensait vraiment s'en sortir sans plus de violence. « Elle veut plus de moi, c'est fini. Alors qu'est-ce que vous voulez ? » Un petit trémolos d'incompréhension secoua sa voix grave. Lui qui faisait tout pour oublier Lucy, ce serait compliqué tant qu'il aurait ce goût métallique de sang sur la langue.
avatar
Philip Calaway
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 16/05/2018
Messages : : 55
Points : : 524
Avatar : : Nikolaj Coster-Waldau
Autres comptes : : Lucy Wolfe
Pseudo internet / prénom : : paradis
Crédits : : omgsolame J'ai : 42 ans et mon anniversaire est le : 13 avril. Je suis : américain (made in NYC !) et mes origines sont : Américaines. En ce moment, je : suis un médecin chirurgien plutôt réputé avec un sideline de médecine familiale pour le crime organisé Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un somptueux appartement du centreville. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, leur courbes, leur idiotie ... et leur sale caractère et côté coeur je suis : nouvellement divorcé, infidèle depuis le premier jour, il faudrait déjà que je respecte une femme pour ne pas me divertir de lui mentir... (réservé à la bromance d'une vie et collectionneur d'Adzovic )
. :



━━━━━━━━━━━━
THIS IS HOW MY STORY GOES



Sasha + Dimitri +Anaé


  Ven 6 Juil 2018 - 16:21
you better run, run, run
cause when the sun goes down, the beast comes out ©️️ by anaëlle.

Tant pis pour la civilité, les quelques phrases qu’il avait échangé avec l’asiatique avaient, de toute façon, largement suffit pour que le médecin se fasse une idée plus tangible de la loque humaine qui se dressait devant lui. Il s’imaginait quoi, ce débile, qu’avec son look plus adapté à une table d’autopsie qu’à un bar, personne ne remarquerait que clairement, il s’envoyait dieu sait quelle substance interdite? Ça sautait aux yeux… Enfin, pour un médecin ayant fait ses débuts dans des urgences affluentes des pires quartiers de NYC, soit, dans un univers où une overdose était, 1 fois sur 2, le bon diagnostic à porter, les détails semblaient flagrants. Cet air absent, ces joues creuses, ce teint cireux… cette maigreur plutôt anormale pour un homme de son âge, franchement, s’il ne pouvait identifier la source d’une pareille affliction, il était à peu près certain de pouvoir blâmer cet état sur une quelconque drogue… Pas étonnant qu’avec un minable pareil, Lucy ait décidé de retourner à son boulot merdique de danseuse! Putain rien que d’y penser, ça faisait bouiller son sang d’un cran. N’avait-il pas extirpé la petite brune de cette vie, des années plus tôt, alors qu’elle peinait à payer son loyer en exhibant son corps frêle dans un bar de la grosse pomme… Et tout ça pour quoi? Pour que ce Junky l’y retourne? Les pires idées traversaient l’esprit du médecin, franchement, sur le coup, il aurait mis sa main au feu que son ex avait pris cet emploi pathétique pour financer la dépendance de son nouveau mec. Ce merdeux qui avait tenté de fuir, retournant d’un cran l’estomac du médecin qui se permit de lui étamper son poing sur la gueule.

Qu’on se le dise, il en avait rêvé pendant des années. Pas tant par affection pour Lucy, quoi qu’à sa manière, il l’avait apprécié, suffisamment pour la garder avec lui, pour lui assurer un mode de vie saint, à défaut de fidélité… et puis, même au-delà de ça, le simple fait d’être détrôné par un gnome pareil le mettait hors de lui, son égo de mâle alpha en prenait un sacré coup! Fusillant le minus du regard, il tentant de faire du sens dans ses paroles incohérente…. « … Hmm ? La récupérer... ? » … pensait-il vraiment que Lucy était retournée vers lui? Un rictus mesquin étira les lèvres du médecin donc les poings se serrèrent une nouvelle fois, ça le démangeait de le frapper à nouveau. « Pourquoi je voudrais récupérer une conne pareille? Vous faites un beau duo… » Oh le mépris dans sa voix, alors qu’il saisissait le gamin par le collet, rageur, ses iris enflammés posés sur son visage de moche « Un junky et une pute.  Je trouve ça d’un romantisme! » … Ou d’une tristesse. Ça l’enrageait, à vrai dire, qu’il ait décidé de laisser le brune filer vers le minable qui l’avait ensorcelée des années plus tôt, pour constater qu’elle était retournée dans ses mauvaises habitudes, qu’elle était loin d’avoir pris du mieux et que, franchement, vu l’égo démesuré des Wolfe et leur entêtement débile… il n’avait plus aucun levier pour la faire changer d’idée! « Ah ouai? C’est terminé? Tu devrais peut-être lui dire clairement alors, parce que visiblement, elle est pas au courant, sinon ya longtemps qu’elle serait revenue vers moi aulieu d’entretenir j’sais pas quel espoir stupide que tu reviennes. » Il l’avait soulevé, un peu, ce poids plume, avant de lui mettre un nouveau coup en plein ventre cette fois. Bordel qu’il avait envie de le démolir. « Bordel j’te l’ai pas retournée pour que t’en fasses une prostituée défoncée, ça t’énerve même pas un peu qu’on paie pour la toucher? Elle fait ça pour payer ta came? J’sais pas ce que t’as fait pour lui faire croire que tu valais la peine qu’elle t’attende mais putain défais-le, maintenant! »





Gambling my soul away
Play with me ☽ Bury all your secrets in my skin, come away with innocence, and leave me with my sins The air around me still feels like a cage, and love is just a camouflage for what resembles rage again.
avatar
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 217
Points : : 1828
Avatar : : Min Yoongi
Autres comptes : : Giulia (chaton) Falco
Pseudo internet / prénom : : Alex / Nasty
Crédits : : Avatar : @nasty-graph (tumblr) / gif sign : @cheons_a (twitter) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen. Ce qui m'attire ce sont : les caractères à part, et côté coeur je suis : absent, rappelez plus tard.
. :
Careless
WHISPER

End of the story:
 
BROTHERS
before
Hookers


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Sam 7 Juil 2018 - 21:14
you better run, run, run
cause when the sun goes down, the beast comes out ©️️ by anaëlle.

Acculé contre le mur, trop lent pour fuir, Jack se contenta de se masser la mâchoire lentement, comme s'il ne croyait pas vraiment à ce qu'il se passait. Il ne comprenait absolument rien à ce que lui racontait Philip. Son cerveau était cotonneux, engourdi du coup qu'il venait de recevoir en plus d'être défoncé. Fallait pas lui en demander de trop. Et puis, c'est vrai ça. Pourquoi le chirurgien voudrait récupérer Lucy ? Et Jack, pourquoi il rêvait de la retrouver ? Alors que le colosse l'attrapait par le col, ce fut un détail qui attira son attention et rapidement, plus moyen de s'en détacher. « pute ? » qu'il siffla, entre ses lèvres rougies. « pute. » qu'il répéta, chuchota une dernière fois. Le jugement qu'il venait de poser sur Philip était définitif : il fallait à tout prix éloigner ce connard de Lucy. Après avoir sauvé sa peau, évidemment. « mais je lui ai dis- » Nouveau coup de poing, dans son ventre cette fois, qui lui arracha un toussement minable. Soupir, le gamin décida d'écouter son aîné en silence, attendant patiemment qu'il ait fini avant de répliquer. « Vous me l'avez pas "retournée". Elle vous a quitté, et elle a eut raison. » Petite pause pour reprendre son souffle, essuyer du revers de la main une mince tâche rouge à l'extrémité gauche de sa bouche. « Elle paye rien du tout. Elle est même pas au courant. » Un sourire en coin se dessina sur les lèvres du pianiste. Surélevé jusqu'à se retrouver sur la pointe des pieds, il n'avait qu'un seul véritable avantage sur Philip : l'héroïne. Malgré son poids plume et la différence de taille qui se présentaient comme des inconvénients certains, il planait assez pour ne pas ressentir complètement les coups qui lui étaient portés. À vrai dire, la douleur était là, omniprésente. Mais elle était engourdie, comme répartie sur tout son corps : ses terminaisons nerveuses bien trop affolées par les molécules de synthèse collées à ses neurones pour essayer de localiser l'origine précise de ces sensations infernales. Alors, il avait mit ses principes de côté pour répliquer. Profitant d'avoir le visage à hauteur de celui du médecin, qu'il avait saisi entre ses mains pour l'empêcher de bouger, il y assena un violent coup de tête. Assez pour que le blond le lâche - et pour que Jack ne s'explose l'arcade au passage. Il retomba sur ses pieds, instable et la vision brouillée par le choc, mais sans jamais manquer de verve. « junky, ok. Pute, non. » Putain, quel homme pouvait parler de son ex - ou de n'importe qui, ainsi ? Jack se frotta le sourcil abîmé, ignorant complètement le sang sur sa chemise blanche « C'est quoi votre problème ? Vous vous gênez pas pour la tromper, mais vous comprenez pas quand elle vous quitte ? » Le serveur s'était redressé, alors que son nouvel ami semblait lui aussi reprendre ses esprits. Nouveau sourire : quitte à se faire casser la gueule, autant se faire plaisir. « Ça fait quoi de se faire larguer pour un "junky", uh ? J'espère que vous avez pas trop mal à l'égo, papy. »
avatar
Philip Calaway
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 16/05/2018
Messages : : 55
Points : : 524
Avatar : : Nikolaj Coster-Waldau
Autres comptes : : Lucy Wolfe
Pseudo internet / prénom : : paradis
Crédits : : omgsolame J'ai : 42 ans et mon anniversaire est le : 13 avril. Je suis : américain (made in NYC !) et mes origines sont : Américaines. En ce moment, je : suis un médecin chirurgien plutôt réputé avec un sideline de médecine familiale pour le crime organisé Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un somptueux appartement du centreville. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, leur courbes, leur idiotie ... et leur sale caractère et côté coeur je suis : nouvellement divorcé, infidèle depuis le premier jour, il faudrait déjà que je respecte une femme pour ne pas me divertir de lui mentir... (réservé à la bromance d'une vie et collectionneur d'Adzovic )
. :



━━━━━━━━━━━━
THIS IS HOW MY STORY GOES



Sasha + Dimitri +Anaé


  Lun 9 Juil 2018 - 18:25
you better run, run, run
cause when the sun goes down, the beast comes out ©️️ by anaëlle.

S’il y avait quelque chose auquel l’ainé Calaway n’était pas habitué, c’était qu’on lui résiste, ou qu’on appose toute forme de contestation contre ses décisions. Il haïssait perdre le contrôle, ou que les dénouements ne soient pas précisément ceux auxquels il s’attendait… la maladie de sa sœur cadette en étant l’exemple flagrant. Plus que de détester la savoir malade, ce qui l’achevait de jour en jour, c’était de constater qu’il n’avait pas une once de contrôle sur la suite des Etévènements… Se sentir impuissant, incapable, c’était de loin son plus grand fléau et une lutte dans laquelle il se jetait corps et âme… Il voulait, après tout, chaque chose qu’on lui refusait. Pas étonnant alors, qu’il ait mis plus d’efforts que nécessaires sur le mystère Wolfe. Lucy, elle avait cet air morose, ce détachement quasi-palpable envers lui (probablement son plus grand attrait) et cette façon énervante d’assumer pleinement son incapacité chronique à passer à autre chose, à oublier le morveux qui avait été, selon ses propres paroles « une personne spéciale ». Ce maudit Jack, ce minable qu’elle qualifiait d’inséparable, ô qu’il aurait aimé lui mettre son poing sur la gueule, à chaque putain de fois qu’elle en parlait. Parce que oui, elle en parlait, et quel que soit le temps qui s’écoulait, les efforts qu’il mettait à la faire oublier, elle restait accrochée comme une Junky en manque, comme une droguée pour qui il n’était qu’un placébo avant la prochaine rechute… Si au moins son poison était mieux que lui. Mais non, là encore, il fallait qu’il s’agisse d’un minable, d’un chétif et pathétique coréen qui avait littéralement un pied dans la tombe! Dans sa grandeur d’âme, le médecin l’avait roué de coup, espérant accélérer son passage dans l’autre monde.

Aussi colérique soit-il en cet instant, Philip était quelqu’un de méticuleux, d’attentifs, et ses lèvres se pressèrent en un sourire mauvais à l’instant même où le barman avouait sans y réfléchir – encore fut-il capable de faire fonctionner ses neurones – que Lucy n’était pas au courant… Intéressant, très intéressant. Malheureusement pour son analyse technique de l’information, le médecin fut contraint de libérer sa victime lorsqu’un coup le heurta en plein crane… Ce mec était malade. « Bordel, t’es débile ou défoncé!?! » Il avait passé une main sur son front, sonné ou hors de lui…. Probablement les deux. Plutôt que de garder ses distances il s’était tendu, le dévisageant d’un air mauvais alors que son vis-à-vis avouait clairement être suicidaire… « Me quitter? » cette fois, il avait eu ce rire narquois, toisant le jeune homme avec un mépris palpable « Tu crois vraiment que j’aurais fait l’erreur facile de me faire surprendre si j’avais voulu l’éviter? J’en ai eu marre d’elle. » il avait roulé des yeux, un nouveau rire lui échappant. « Arrête de la défendre comme une sainte, Wolfe a toujours su que j’étais marié, c’est quand même pas de ma faute si elle est assez conne pour s’être imaginée être spéciale… » son sourire s’était étiré, mesquin, alors qu’il se retenait de ne pas battre à mort ce maudit barman. « Une ratée pareille… spéciale… » il disait ça comme si ça sonnait tellement improbable. Puis, plus cruel encore que les coups, il avait fixé le jeunot, un sourire fier aux traits, alors qu’il prenait un ton faussement doux pour le menacer d’un : « Mais c’est rien ça … si réaliser qu’elle était qu’un jouet dont je me suis lassé l’a blessé… tu crois qu’elle réagira comment en apprenant pour ta….dépendance? » Oh sourire chieur, c’était de loin sa spécialité, être un connard. Et pour bien enfoncer le poignard. « J’veux dire… ça serait pas « amical » de ma part de lui cacher un truc pareil …. Non? »





Gambling my soul away
Play with me ☽ Bury all your secrets in my skin, come away with innocence, and leave me with my sins The air around me still feels like a cage, and love is just a camouflage for what resembles rage again.
avatar
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 217
Points : : 1828
Avatar : : Min Yoongi
Autres comptes : : Giulia (chaton) Falco
Pseudo internet / prénom : : Alex / Nasty
Crédits : : Avatar : @nasty-graph (tumblr) / gif sign : @cheons_a (twitter) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen. Ce qui m'attire ce sont : les caractères à part, et côté coeur je suis : absent, rappelez plus tard.
. :
Careless
WHISPER

End of the story:
 
BROTHERS
before
Hookers


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Ven 13 Juil 2018 - 20:29
you better run, run, run
cause when the sun goes down, the beast comes out ©️️ by anaëlle.

« un peu des deux, je crois. » Jack eut un petit rire. Le nombre de fois où on avait pu lui répéter exactement ces mêmes mots devenait risible. Et puis, son crâne vibrait un peu trop pour en avoir quoi que ce soit à faire. Il n'était rien de plus qu'un type défoncé qui se défendait pour garder un visage à peu près intact. À peu près. Alors, le pianiste l'avait écouté, distraitement, pendant qu'il se redressait et essuyait son arcade sourcilière. Ce serait dur, demain, d'expliquer au pressing pourquoi sa chemise était pleine de sang. Quoique, la plaie au coin intérieur de son sourcil et de son nez ferait un beau mot d'excuse. Heureusement que les cours étaient finis, ses camarades se seraient empressés de jaser à son sujet. Philip ne faisait que répéter des informations que Lucy, bourrée comme à son habitude, lui avait déjà balancées. Le coréen s'était toujours persuadé de n'en avoir absolument rien à faire et pourtant, il s'en souvenait sans que le mannequin de l'Oréal ait besoin de lui rapeller. En attendant, il gardait ses distance. Jack en profita pour tenter de mettre un terme à cette discussion stérile. « mec, j'y suis pour rien. » La manche appuyée sur son front pour arrêter le saignement, il avait relevé le regard vers Philip, dont le sourire lui envoya un frisson tout le long du corps. Pas besoin de plus de précisions, le musicien avait déjà comprit. « non- » La panique l'avait aussitôt gagné, ses poings s'étaient serrés au cas où Philip profiterait de son égarement pour riposter. « elle va faire une connerie si elle l'apprend ! » Jack l'imaginait parfaitement, quand le blond lui annoncerait. Son visage, si doux, se décomposerait. Ses yeux s'embueraient, elle paniquerait, elle aussi. À cause de lui. « faut pas lui dire, elle assez de problèmes comme ça on peut pas- » Jack soupira, reprit sa respiration ainsi qu'un débit de parole soutenable. « qu'est-ce que tu veux ? » Le médecin aurait put demander la lune, à cet instant, que Jack aurait tout fait pour aller la décrocher. Ce sale con avait trouvé la corde sensible, les mots parfaits pour jouer avec la sensibilité du pianiste, dont les mains s'étaient détendues pour mieux pouvoir jouer avec ses doigts nerveusement. Chaque centimètre de sa peau suintait de l'angoisse, de l'anxiété terrible que lui inspirait l'idée de faire encore plus de mal à Lucy. Que ce soit à travers Philip, en face à face, via Roeie ou n'importe quel autre intermédiaire, il lui faisait mal. Il n'était bon qu'à ça, remuer le couteau dans des plaies ouvertes. À le planter, là où la chaire était encore vierge de toute cicatrice. Irrémédiablement, et ce depuis des années. Avec un soupir, Jack reprit la parole. « Et vous ? Pourquoi vous vous donnez autant mal, si elle n'a rien de spécial ? » C'était plus simple de poser des questions débiles à l'inconnu que de se remettre en question.
avatar
Philip Calaway
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 16/05/2018
Messages : : 55
Points : : 524
Avatar : : Nikolaj Coster-Waldau
Autres comptes : : Lucy Wolfe
Pseudo internet / prénom : : paradis
Crédits : : omgsolame J'ai : 42 ans et mon anniversaire est le : 13 avril. Je suis : américain (made in NYC !) et mes origines sont : Américaines. En ce moment, je : suis un médecin chirurgien plutôt réputé avec un sideline de médecine familiale pour le crime organisé Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un somptueux appartement du centreville. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, leur courbes, leur idiotie ... et leur sale caractère et côté coeur je suis : nouvellement divorcé, infidèle depuis le premier jour, il faudrait déjà que je respecte une femme pour ne pas me divertir de lui mentir... (réservé à la bromance d'une vie et collectionneur d'Adzovic )
. :



━━━━━━━━━━━━
THIS IS HOW MY STORY GOES



Sasha + Dimitri +Anaé


  Dim 15 Juil 2018 - 14:50
you better run, run, run
cause when the sun goes down, the beast comes out ©️️ by anaëlle.

Les doigts serrés sur la chemise du coréen à qui il venait d’offrir un nouveau coup, le médecin semblait pourtant conserver un calme plat, une maîtrise de lui-même à la limite du sociopathe. Après tout, il s’en était tiré indemne pendant des années, pour fausses prescriptions et pratique illégale de la médecine, il n’allait quand même pas se faire choper pour avoir tué un minable… aussi tentante soit l’option à l’heure présente, alors que le mollusque défoncé qu’il avait pris pour victime trouvait le cran de se payer sa tête. Petit merdeux va, il rirait moins, le matin venu, alors que sa salle tête serait encore pire que la vielle! Comment Lucy avait-elle pu s’enticher d’une loque pareille, c’était à n’y rien comprendre! Avoir su qu’il la renvoyait vers une telle bombe à retardement, il ne l’aurait jamais libéré de son joug! Sa voix était posée, malgré la haine palpable qui irradiait de ses iris sombres alors que l’autre déchet couinait son innocence : « Pour rien? T’es sur? Parce que c’était qu’une débile alcoolique avant toi. Maintenant elle te donne l’intégral pour 50$. T’as eu un rabais fidélité? » Ouai, tourner le couteau dans la plaie était de loin son activité préférée…

Heureusement pour lui, Philip n’était pas quelqu’un d’impulsif, ses attaques, ses coups, étaient toujours portés avec une justesse inquiétante, spécialement en raison de sa minutie, il ne laissait jamais le moindre détail au hasard, tout control-freak qu’il était. Ça et le temps de réflexion qu’il mettait dans chacun de ses écarts. Sans cette force, sans ce sang-froid immuable, il aurait depuis longtemps été pris découvert pour ses activités… illicites, ou extra-conjugale, non, ce type-là, s’il se faisait choper, c’était planifié, Lucy en était la preuve flagrante, des années de noirceur avant qu’un soir, par ‘’malheur’’ elle le découvre dans la pire position…Alors ça ne lui avait pas échappé, la panique du coréen à la simple mention de sa dépendance, son sourire s’était élargis, alors qu’il le menaçait de manière détournée… Une tactique plus que réussie. « Une connerie? Je ne vois pas du tout de quoi tu parles… » Oh le ton chanteur, le sourire cruel, il voyait parfaitement de quoi il parlait, il appréciait juste le torturer un peu, juste un peu, pour les années qu’il avait passé à vivre dans l’ombre d’un tel raté! « Pas lui dire…tu ne crois vraiment que j’oserais lui mentir ? » Encore tu veux dire? Gros connard. (Sorry la joueuse est impulsive!). Il avait libéré le pianiste, bien conscient que son emprise psychologique était plus rude que celle physique. Il souriait toujours, victorieux. « Ce que je veux… Hmmm. Mais ‘’t’aider’’ voyons. » Ouai non … nous non plus, ça ne sonne pas sincère. « Premièrement, l’approches plus. Elle n’a aucun jugement, aucun. » son regard s’était fait plus mauvais, menaçant. « Et si elle reviens – parce qu’elle est conne comme ça, jettes-là. Clairement. Elle est assez minable pour s’accrocher, clairement, tu l’as pas jeté comme il faut y’a quatre ans ou elle aurait évité de me casser les oreilles avec un loser pareil. » Il avait repoussé Jack contre le mur, par pure envie de le frapper, et aussi, pour éviter la question qu’il venait de formuler… Lucy, spéciale? Il s’y refusait! Jamais. Rageur, il l’avait toisé de la tête aux pieds, préférant l’attaque. « On sait tous les deux que tu vas finir sur une civière en pleine overdose un de ce jours. Frappes moi encore une fois et j’ferai en sorte que ça soit ton dernier voyage. » Ça serait pour le mieux non? Personne n’avait besoin d’un tel déchet!





Gambling my soul away
Play with me ☽ Bury all your secrets in my skin, come away with innocence, and leave me with my sins The air around me still feels like a cage, and love is just a camouflage for what resembles rage again.
avatar
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 217
Points : : 1828
Avatar : : Min Yoongi
Autres comptes : : Giulia (chaton) Falco
Pseudo internet / prénom : : Alex / Nasty
Crédits : : Avatar : @nasty-graph (tumblr) / gif sign : @cheons_a (twitter) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen. Ce qui m'attire ce sont : les caractères à part, et côté coeur je suis : absent, rappelez plus tard.
. :
Careless
WHISPER

End of the story:
 
BROTHERS
before
Hookers


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Mer 18 Juil 2018 - 21:23
you better run, run, run
cause when the sun goes down, the beast comes out ©️️ by anaëlle.

Jack pouvait entrevoir pourquoi Lucy s'était casée avec ce type. Il avait une tête de mannequin, de chevalier presque. Et puis, s'il dealait en plus d'être médecin, financièrement, ça devait aller plutôt bien. Il se souvenait, adolescent, d'avoir réduit sa consommation de cigarettes pour économiser pour les cadeaux d'anniversaire de l'irlandaise. Avec ce porte-monnaie là, elle n'avait probablement qu'à battre des cils pour qu'on lui offre avec un grand sourire ce qu'elle réclamait. En plus, chirurgien, c'était stable comme boulot. Pas d'incertitude de ne pas trouver de travail, de ne pas dépendre de l'hypothétique succès de son travail. Clairement, Philip était un meilleur parti que lui, assez pour que la rancune d'avoir été si rapidement remplacé par le premier connard disponible commence enfin à s'atténuer. Son sourire ironique, lui, ne faiblissait plus. « c'est sûr que c'est pas vous qui risquez d'en avoir un, de rabais pour la fidélité. » Ça lui vaudrait probablement un énième coup, mais le serveur ne pouvait rater une aussi belle opportunité d'avoir raison.

« Si. » que Jack répliqua. Ils savaient l'un comme l'autre que son premier réflexe, lorsqu'elle l'apprendrait, serait de descendre la première bouteille qu'elle trouverait. Sauf que contrairement à d'habitude, elle aurait une raison d'en finir une deuxième, ou une troisième. « vous savez aussi bien que moi qu'elle est alcoolique. Suffit d'un truc qui aille pas et-et- » souffle court, les mots s'emmêlaient dans sa bouche avant de pouvoir en sortir. Il se reprit, supplia Philip d'épargner la petite brune avec un calme de façade. Et puis, le grand blond l'avait lâché, le laissant retomber maladroitement sur ses pieds. Toujours aussi sonné, il ne manqua pour autant pas de remarquer la mauvaise foi du médecin. « de ce qu'elle m'a dit, vous avez fait que ça, lui mentir. » Les sourcils de Jack s'étaient froncés, alors qu'il le fixait comme si ça l'aidait à le comprendre. « j'ai pas besoin d'aide. » qu'il conclut, déterminé à ne pas se laisser tomber de nouveau dans le jeu manipulateur du médecin. Ses émotions, étouffées par l'héroïne, s'agitaient dans tout les sens comme une girouette. Le pianiste ne comprenait plus rien à ce qu'il se passait, il avait l'impression d'entendre ses mots dans la bouche de Philip. Finalement, après un silence, il s'avoua vaincu. « D'accord, à une seule condition. » Pas un tremblement, pas un mouvement de regard qui trahisse ce qu'il se passait dans sa tête. Les deux hommes étaient étrangement d'accord, laissant le plus jeune dans une perplexité aigre-douce. « Ne lui faites plus de mal. » Petit soupir, alors qu'il enchaîna sans lui laisser le temps de répondre. Non, Philip n'avait pas le choix. « Maintenant, dégagez. Les flics font souvent des rondes ici. » Il glissa ses mains dans les poches de son jean. Ce serait con que chirurgien se fasse arrêter juste à cause de cet écart de fierté, et Jack avait encore à nettoyer les tables du O'Haras.
avatar
Philip Calaway
y« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 16/05/2018
Messages : : 55
Points : : 524
Avatar : : Nikolaj Coster-Waldau
Autres comptes : : Lucy Wolfe
Pseudo internet / prénom : : paradis
Crédits : : omgsolame J'ai : 42 ans et mon anniversaire est le : 13 avril. Je suis : américain (made in NYC !) et mes origines sont : Américaines. En ce moment, je : suis un médecin chirurgien plutôt réputé avec un sideline de médecine familiale pour le crime organisé Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un somptueux appartement du centreville. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, leur courbes, leur idiotie ... et leur sale caractère et côté coeur je suis : nouvellement divorcé, infidèle depuis le premier jour, il faudrait déjà que je respecte une femme pour ne pas me divertir de lui mentir... (réservé à la bromance d'une vie et collectionneur d'Adzovic )
. :



━━━━━━━━━━━━
THIS IS HOW MY STORY GOES



Sasha + Dimitri +Anaé


  Hier à 13:14
you better run, run, run
cause when the sun goes down, the beast comes out ©️️ by anaëlle.

Les doigts du médecin se resserrèrent sur le col du serveur, un rictus mauvais illuminant un instant son visage d’ordinaire neutre. Ce mollusque l’irritait, au point où il se demandait s’il n’était pas allergique. Ça le démangeait de le frapper à nouveau. Ce connard avait la langue bien pendue, pour un déchet humain, comment osait-il, dans cette position fâcheuse d’impuissance, trouver le culot d’attaquer le médecin sur son absence de fidélité? « … Ta gueule. » Et avait ce rictus moqueur, bordel, il avait envie de l’éclater, de lui démolir sa sale gueule au point ou Lucy n’aurait d’autre choix de l’oublier, tant il serait méconnaissable. Qu’est-ce que ce nabot avait de plus que lui, pour avoir su arracher à l’irlandaise des bribes d’honnêteté qu’il n’avait même pas pu approcher en trois ans de relation? Merde. Son amour d’enfance ne pouvait-il pas être un mec bien, plus sympa, plus franc que lui, plus séduisant? Ça détruirait moins son égo et il en voudrait assurément moins à son ex pour ses mauvais choix. Cette idiote semblait avoir enclenché un mode d’autodestruction lorsqu’on l’avait éloigné de ce raté, ne pouvait-il pas au minimum être plausiblement quelqu’un dont on s’ennui ? Mais non, c’était un drogué, un défoncé à dieu sait quelle camelote.

« La nouvelle du siècle ça, Lucy est alcoolique. »  sauf qu’elle n’avait jamais vraiment eu besoin d’aller mal pour boire, ça, c’était évident. Philip avait toujours entretenu la crainte fondée que la petit brune ait d’avantage une addiction à la douleur, comme si la conviction de mériter les pires coups, les pieds agonies étaient encrée en elle, comme si les bouteilles qu’elle vidait, soir après soir, n’étaient qu’une façon détournée d’attenter à sa vie. Mais au minimum, par clémence, il évita de partager cela avec le barman, trouvant ses addictions à lui plus amusantes. Heureusement pour lui, cette information semblait confidentielle, assez même, pour qu’il voit le coréen s’agiter et un éclaire de panique traverser ses yeux vides. Bingo. La douleur physique, ça ne faisait qu’un temps, mais avoir un tel outil de chantage…. Assez pour qu’il ne pousse un petit rire devant les protestations du coréen sur son propre état… Clairement, il allait bien, pleinement fonctionnel, et défoncé comme jamais. Au moins, il semblait saisit la gravité de la situation, avec son ‘’deal’’ de con. « C’est bon. » il avait soupiré, un brin plus calme. « Mais t’avises pas de la laisser te voir comme ça. Je te le dis, si elle l’apprend, elle va s’y noyer, dans ses bouteilles. » Il avait fait un pas en arrière, secouant la tête, blasé. Pourquoi diable se souciait-il de Lucy hein? Par culpabilité? Comme si son impuissance à la stopper dans sa chute l’énervait? … Ou était-ce une forme d’attachement? Aucune idée. Pourtant, avant de tourner les talons et d’abandonner le barman à son sort, il s’était permis une dernière mise en garde, plus calme cette fois. « For the records, et prends ça comme une consultation médicale gratuite. T’as besoin d’aide mec. À ce rythme faudra vous commander des cercueils agencés à toi et Wolfe. » nonchalant, il avait finalement tourné les talons et abandonné le coréen à son sort.

FIN






Gambling my soul away
Play with me ☽ Bury all your secrets in my skin, come away with innocence, and leave me with my sins The air around me still feels like a cage, and love is just a camouflage for what resembles rage again.
Contenu sponsorisé

  
- you better run (ft. Philip)