Flèche hautFlèche basun peu d'amour sur mes ecchymoses. (jack & lucy)

Forum au ralenti pour les vacances, plus d'infos par ici.
Mais pas d’inquiétudes, on n'abandonne pas SGD et il revient au top de sa forme (tout comme ses admins) après la rentrée !

un peu d'amour sur mes ecchymoses. (jack & lucy)
avatar
Rosie Dickens
l« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 18/04/2018
Messages : : 245
Points : : 1470
Avatar : : bryden jenkins
Pseudo internet / prénom : : sharkloé. / chloé
Crédits : : BALACLAVA (ava) ; ASTRA (sign) J'ai : 21 yo et mon anniversaire est le : sept février. Je suis : américaine et mes origines sont : seulement américaines. En ce moment, je : suis étudiante en ingénierie aérospatiale ; mécanicienne dans un petit garage de boyle heights. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement dans le quartier de westwood. Ce qui m'attire ce sont : les hommes, les femmes. mais particulièrement une femme. et côté coeur je suis : célibataire, les yeux un peu trop rivés vers liora.
. :



(crush) liora.
(past) jack.
(sœur de cœur) maisie.
(friends) vitoria, siobhan, quinn, lucy, aurora, ollie, martin, maxon, cecil, azaél, jaden, jens.
(others) lexie, marla, aslak (père de cœur), zahra (mère de cœur) .



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : décrocher un travail au sein de la NASA.

  Ven 13 Juil 2018 - 12:27

crédit/ tumblr ✰ w/ jack & lucy

Elle n'a aucune idée de l'heure qu'il est, profondément endormie entre ses draps elle est certainement en plein rêve. Elle en a bien besoin d'un sommeil réparateur après les derniers évènements de sa vie, elle a toujours un peu plus l'impression de s'embourber dans le merdier dans lequel elle s'est foutue toute seule en prenant la défense de sa cadette ; mais elle a beau retourner le problème dans tous les sens, Rosie, elle ne saisit pas comment elle peut être autant accusée d'avoir agressé cet homme alors qu'il était en train de commettre un acte horrible. Maintenant il ne lui reste plus qu'à faire confiance à son avocat, une confiance aveugle même mais cette simple pensée la rassure quand même un peu : l'avocat en question est réputé comme étant l'un des meilleurs du pays, il saura comment la défendre. Elle se retourne dans son lit, un grognement s'arrache à sa gorge en entendant le téléphone sonner - qui appelle à une heure si avancée de la nuit ? Le bruit répétitif de la sonnerie la tire finalement de son sommeil, elle se frotte les yeux et daigne allumer sa lampe de chevet pour attraper son téléphone portable. Sa voix est basse encore dans les profondes abysses de son sommeil mais celle inconnue au bout du fil est bien réveillée par contre, la voix alerte et grave elle l'informe d'une bien mauvaise nouvelle. Les informations mettent du temps à arriver à son cerveau mais elle finit par percuter. Votre ami est hospitalisé. Quelques mots à peine qui viennent la bousculer, soudainement elle paraît beaucoup moins endormie et elle sort du lit en trombe. Instinctivement elle compose le numéro de son amie Lucy, elle se souvient des propos tenus par Jack au téléphone ; Lucy c'est leur amie commune et surtout la colocataire de Jack, beaucoup plus que ça même alors Rosie estime qu'elle est en droit de savoir, d'être mise au courant de la situation. Lorsque la belle décroche elle l'informe de la situation, la prie de la rejoindre rapidement à l'hôpital et raccroche sans plus de cérémonie. Son cœur bat trop rapidement dans sa poitrine, probablement qu'il loupe trop de battements également mais elle s'en moque, elle n'a même pas le temps d'avaler un verre d'eau qu'elle enfile déjà son jean et un rapide débardeur. Elle attrape rapidement sa veste en cuir et sort avec précipitation pour grimper dans sa berline, elle se moque des limitations de vitesse et pourtant une petite voix dans sa tête la rappelle à l'ordre, lui dit que ça ne sert à rien de rejoindre l'asiatique dans un lit d'hôpital ni qu'elle sera utile à la morgue donc qu'elle doit ralentir pour arriver en un seul morceau. Elle se gare sur le parking, se dépêche de fermer et court vers l'hôpital pour réclamer le numéro de la chambre - on l'informe qu'elle ne peut pas le voir dès maintenant, tant pis elle est bien décidée à attendre fermement devant la porte alors elle se laisse tomber sur un banc dans le couloir en attendant l'arrivée de Lucy.

@jack won @lucy wolfe
avatar
Lucy Wolfe
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/02/2018
Messages : : 243
Points : : 2427
Avatar : : Emily Rudd
Pseudo internet / prénom : : paradis
Crédits : : (c) Nasty J'ai : 24 ans. et mon anniversaire est le : 5 mars. Je suis : made in USA, mais devant une photo de la reine d'angleterre et mes origines sont : anglaises & Irlandaise. En ce moment, je : suis une styliste en recherche d'emploi, temporairement reconvertie en danseuse dans un bar miteux ... Open bar contact pour 50$. En dehors des cours je fais partie : des AA Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appartement miteux du China Town avec un colocataire et mon fils d'adoption. Ce qui m'attire ce sont : Les artistes coréens sentimentalement déficients. Bonus point pour une addiction à l'héroïne. et côté coeur je suis : Dans un déni plus profond que le grand canyon... 사랑해
. :

It ain't right if you ain't lost your mind. I don't want easy, I want crazy



Blame me for the madness you create, cause either way you'll burn me at the stake. Go ahead, blame me for your sins. Go ahead and sacrifice me.
━━━━━━━━━━━━
My f*cked up and family

  

━━━━━━━━━━━━


  Ven 13 Juil 2018 - 16:07

crédit/ tumblr ✰ w/ jack & rosie

À une heure aussi avancée de la nuit, la jeune Wolfe ne pouvait être qu’à un endroit : juchée sur un mec crade ayant au minimum deux fois son âge et trois fois son niveau d’alcool, et drapée, pour tout vêtements, d’une paire d’escarpins vertigineux et de sous-vêtements indécents. La soirée était bonne, ce régulier un peu lourd venait d’investir une portion considérable de la pension promise à son ex-femme pour convaincre le petit but de femme qu’était Lucy d’enchainer les danses contacts. C’était une journée rentable… enfin, jusqu’à ce que son portable se mette à vibrer contre la peau de sa cheville – elle l’avait glissé dans sa botte haute. Contrainte de limiter son humiliation, la jeune danseuse avait usé de ses yeux de biches pour convaincre son client d’attendre un peu, alors qu’elle décrochait… Si on prenait la peine de lui téléphoner en plein milieu de la nuit, c’était forcément important, voir catastrophique! C’est d’ailleurs ce que lui confirma la voix paniquée de Rosie, à l’autre bout du fils, qui réussit à lui dire en pleine panique, que Jack était hospitalisé. Bordel! Son estomac fut pris d’une torsion désagréable alors qu’elle sentait la nausée lui prendre, l’inquiétude s’emparant d’elle en un instant. Elle pouvait sentir son souffle se faire plus laborieux, sa voix se coincer, alors qu’elle écoutait, au bord de la crise d’angoisse, les instructions de Rosie. Merde! Lorsqu’enfin elle raccrocha, elle dû user de tout son self-control pour retirer le peu de fringues qu’il lui restait (adieu culotte), les déposer dans les mains du lourdaud avec un sourire enjôleur et s’excuser d’un : « Désolée, urgence familiale. Mais je te laisse un souvenir jusqu’à la prochaine fois ~ » Beurk.

Une fois libérée, elle s’était activée dans la « salle d’employés », enfilant ses fringues de « civiles », à savoir un short tout simple et un  polo trop grand qui lui arrivait presque aux genoux. Elle avait toujours aimé les trucs informes et confortables. Huant le premier taxi, elle dépensa son argent durement gagné à se frotter sur des inconnus pour se faire conduire à l’hôpital, son battent en pleine cacophonie infernale. Dans quel état était Jack! Elle était, à vrai dire, si paniquée, que lorsqu’elle arriva enfin devant Rosie, après avoir tourné en rond pendant de longues minutes, elle n’essaya même pas de trouver une excuse pour expliquer les bottes vulgaires et vertigineuse qui lui montant jusqu’aux genoux et trahissaient à elles seules, sa profession nocturne… Ça et le maquillage un peu trop femme fatale qu’elle aurait refusé d’aborder en plein jour. « Rosie! »  ses bras s’étaient automatiquement refermés autour de son amie, tremblante, alors qu’elle couinait un : « Comment il va? Qu’est-ce qui est arrivé? Il a eu un accident? » elle était vraiment loin de se douter de l’ampleur du problème, la jeune Wolfe…

@jack won @rosie dickens



Double shot

until you've lost it all
If you never felt the fire running through your veins. If you've never seen the devil face to face... You don't know Jack ♥️

avatar
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 251
Points : : 2288
Avatar : : (king) Min Yoongi
Autres comptes : : Giulia chaton Falco
Pseudo internet / prénom : : Alex / nasty
Crédits : : Avatar : nasty / sign : @vocivus-stock (tumblr/gif) @mingi-codes (tumblr/code) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, pianiste au philharmonique, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras à temps plein pendant l'été. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen, les squatteurs vont & viennent. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, les hommes. (Tout sauf les danseuses alcooliques) et côté coeur je suis : en position latérale de sécurité.
. :
Careless
WHISPER

End of the story:
 
BROTHERS
before
Hookers


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Ven 13 Juil 2018 - 20:38

crédit/ tumblr ✰ w/ rosie & lucy

C'était rare que Jack dorme si bien, si longtemps. Le lit d'hôpital devait y être pour quelque chose, à moins que ce ne soit la perfusion sur sa main. Qu'est-ce qu'on pouvait bien lui infiltrer dans le sang ? Ses yeux, encore collés par le sommeil, se posèrent sur une infirmière affairée à l'autre bout de la chambre. Elle lui sourit, et posa les notes qu'elle avait en main pour venir le voir. « C'est pas trop tôt. Le docteur Calaway a déjà eut le temps de passer vous voir, Jack. Vous vous en sortez très bien. » La petit blonde se saisit d'une lampe de poche miniature, qu'elle alluma contre les pupilles de Jack. Le garçon grimaça, au grand bonheur de son vis-à-vis. Ses pupilles se rétractataient à peu près correctement. Ils étaient habitués aux overdose ici, n'empêche que le brun lui avait fait drôlement peur. Il avait mit le temps à se réveiller, mais il semblait déjà en meilleure forme. Alors qu'elle prenait son pouls sur son poignet couleur aspirine, il se risqua à une question. « Je pourrai sortir quand ? » Le milieu hospitalier l'angoissait au possible, il ne voulait pas avoir à le supporter plus que nécessaire. « Dans deux ou trois jours, grand maximum. » Ses yeux bruns s'écarquillèrent. Il n'avait ni le temps, ni l'argent pour ces conneries. « Pas avant ? Je me sens beaucoup m- » « Vous avez fait un arrêt respiratoire, Mr. Won. C'est pas anodin, ni indolore. » Ils poussèrent un soupir chacun, presque synchronisés. « Vous avez de la visite, deux jeunes femmes. Je vous les envoie. » L'asiatique soupira de nouveau. Rosie était son numéro de secours, et il était assez aisé de deviner qui elle avait embarqué avec elle.

L'infirmière avait quitté la chambre puis se dirigea vers le banc le plus proche, où deux jeunes femmes attendaient depuis quelques heures déjà. « Jack Won ? » qu'elle leur avait demandé, avec une certaine candeur. Dans quelques jours, elle aurait déjà oublié ce nom, un patient parmis tant d'autres, mais il eut l'effet recherché. D'un léger sourire, professionnel, elle les guida jusqu'à la chambre. « Il est réveillé, vous pouvez aller le voir. » Pas plus de détails. Elle leur indiqua le lit de leur ami d'un signe de main, puis leur recommanda de rester silencieuses. Il était presque 4 heures du matin, et les compagnons de chambre du pianiste dormaient encore. « Il n'est pas très bavard, non ? Si vous avez des questions, n'hésitez pas. Je serai juste à côté. » Et sur ces mots, elle disparaissait pour s'occuper de patients plus urgents que Jack. Ce dernier, avec une certaine difficulté causée par tous les fils médicaux qu'il se traînait, s'était caché sous sa couette. Tentative d'esquive qui aurait put marcher, si ses cheveux ébènes ne dépassaient pas des draps blancs. Le simple bruit de leurs pas résonnait dans son crâne endoloris, le mal de tête était atroce. Il n'osait même pas imaginer l'engueulade qui arrivait.

@lucy wolfe @rosie dickens


avatar
Rosie Dickens
l« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 18/04/2018
Messages : : 245
Points : : 1470
Avatar : : bryden jenkins
Pseudo internet / prénom : : sharkloé. / chloé
Crédits : : BALACLAVA (ava) ; ASTRA (sign) J'ai : 21 yo et mon anniversaire est le : sept février. Je suis : américaine et mes origines sont : seulement américaines. En ce moment, je : suis étudiante en ingénierie aérospatiale ; mécanicienne dans un petit garage de boyle heights. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement dans le quartier de westwood. Ce qui m'attire ce sont : les hommes, les femmes. mais particulièrement une femme. et côté coeur je suis : célibataire, les yeux un peu trop rivés vers liora.
. :



(crush) liora.
(past) jack.
(sœur de cœur) maisie.
(friends) vitoria, siobhan, quinn, lucy, aurora, ollie, martin, maxon, cecil, azaél, jaden, jens.
(others) lexie, marla, aslak (père de cœur), zahra (mère de cœur) .



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : décrocher un travail au sein de la NASA.

  Ven 13 Juil 2018 - 23:23

crédit/ tumblr ✰ w/ jack & lucy

Elle cherche à dissimuler la panique, à calmer sa respiration trop rapide mais elle se rend bien compte qu'elle ne maîtrise absolument rien à la situation. Peut-être qu'elle culpabilise un peu également parce qu'elle est au courant que son pote a replongé et pourtant elle ne l'a pas aidé alors elle essaie de se rassurer en disant qu'elle a des soucis, qu'elle est à deux doigts de finir en prison mais ça ne calme pas sa culpabilité. Assise sur le banc elle laisse un long soupir caresser ses lèvres, penche la tête en arrière et ferme les yeux quelques secondes pour tenter en vain de faire du tri dans ses pensées, la situation lui échappe et elle ne comprend plus rien. Elle se redresse le temps d'attacher ses cheveux en une queue de cheval négligée puis tourne son visage vers la silhouette qui se dirige vers elle. " C'est quoi cette tenue ? " elle fait référence aux cuissardes qui entourent les jambes de son amie, sans parler du maquillage extravagant qui orne ses yeux et soudainement elle se rappelle les propos de l'asiatique au sujet des activités de la belle. Rosie elle a envie de la secouer, de lui crier dessus mais elle n'est vraiment pas légitime avec sa situation judiciaire. Ils forment un sacré trio de bras cassés tous les trois. Elle attrape Lucy pour la serrer contre elle, dépose un baiser au sommet de son crâne pour être réconfortante. " Je ne sais pas, je crois qu'il a fait ... non, c'est à lui de te le dire. " pas qu'elle veut s'en dédouaner mais ce ne sont pas ses affaires. Une infirmière vient finalement à leur rencontre, la blonde attrape la main de son amie et entre dans la chambre - pas de bruit pour ne pas réveiller les autres patients alors elle doit se retenir de lui hurler dessus. Elle secoue la tête en le voyant se camoufler sous les draps, il n'est pas discret. Rosie se penche vers lui pour lui murmurer quelques mots doux " Une chance que tu ne sois pas mort, je vais pouvoir m'en charger moi-même. " parce que présentement elle a envie de lui en mettre une pour son inconscience, elle plante ses dents dans sa lippe pour se retenir et se détourne un peu histoire de ne pas l'engueuler - et elle pense exclusivement aux pauvres hommes dans la pièce qui ne veulent sûrement pas être réveillés au milieu de la nuit. " Tu es un abruti, Jack Won. "

@jack won @lucy wolfe
avatar
Lucy Wolfe
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/02/2018
Messages : : 243
Points : : 2427
Avatar : : Emily Rudd
Pseudo internet / prénom : : paradis
Crédits : : (c) Nasty J'ai : 24 ans. et mon anniversaire est le : 5 mars. Je suis : made in USA, mais devant une photo de la reine d'angleterre et mes origines sont : anglaises & Irlandaise. En ce moment, je : suis une styliste en recherche d'emploi, temporairement reconvertie en danseuse dans un bar miteux ... Open bar contact pour 50$. En dehors des cours je fais partie : des AA Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appartement miteux du China Town avec un colocataire et mon fils d'adoption. Ce qui m'attire ce sont : Les artistes coréens sentimentalement déficients. Bonus point pour une addiction à l'héroïne. et côté coeur je suis : Dans un déni plus profond que le grand canyon... 사랑해
. :

It ain't right if you ain't lost your mind. I don't want easy, I want crazy



Blame me for the madness you create, cause either way you'll burn me at the stake. Go ahead, blame me for your sins. Go ahead and sacrifice me.
━━━━━━━━━━━━
My f*cked up and family

  

━━━━━━━━━━━━


  Sam 14 Juil 2018 - 13:52

crédit/ tumblr ✰ w/ jack & rosie

Peut-être qu’elle aurait dû faire attention à son habillement, ou, à tout le moins, troquer ses bottes vulgaires pour une tenue plus appropriées à une veillées aux urgences, il suffisait de voir la moue réprobatrice sur le visage de Rosie et des quelques infirmières croisées depuis son arrivée pour conclure que des cuissards n’étaient, somme toute, par le meilleur choix. Pourtant, les bras noués autour de Rosie pour une étreinte hors norme et pourtant tellement nécessaire à sa santé mentale, elle avait marmonné, sans joie, un : « Je lance une mode. » signe que la conversation sur son gagne-pain devrait attendre… Qu’elle ait l’air d’une pute pour un soir n’était pas la priorité actuelle. Qu’on la pardonne, elle était éprise d’une telle panique, à la simple mention de son inséparable dans un lit d’hôpital, que c’était déjà un exploit qu’elle ne se soit pas précipité à l’hôpital toute nue. L’angoisse lui nouait les tripes et nerveusement, elle avait commencé à tortiller ses doigts comme pour contrôler ses tremblements dès qu’elle eut libéré son amie, pour mieux la bombarder de questions sur l’état du coréen. Dans son esprit embué, les pires scénarios défilaient … Et les explications incomplètes de Rosie n’aidaient en rien… De quoi, Jack devrait lui dire? Pourquoi elle parlait comme s’il manquait des pièces du puzzle à la danseuse? S’il avait eu un accident quelconque, pourquoi ça serait sa faute? « Qu’il a fait quoi? » Heureusement pour la curiosité de la petit brune, une infirmière vint les interrompre et leur annoncer que le patient était éveillé.

… Dans la tête de Lucy, un néant total s’empara de ses songes. Franchement, elle ne pouvait plus penser à rien de rationnel, Jack était éveillé, Jack allait s’en sortir. N’eut été de sa fierté étouffante, elle aurait fondu en larmes. La lèvre tremblotante qu’elle mordillait nerveusement contrôlait ce flot alors qu’elle avançait vers la pièce maudite, couinant, à l’intention de l’infirmière : « Qu’est-ce qu’il a … » … et pourquoi il était planqué sous les couvertures? Lèvres pincées, un peu trop à l’ouest pour suivre des menaces de morts profanées par Rosie, elle s’était dirigée au bord du lit et, sans la moindre douceur, avait tiré sur la couverture du protégeait le malade de l’agression de ses deux amies. « Qu’est-ce que t’a fait Jack? » ses petits poings s’étaient serrés, fort, au point ou ses ongles s’enfonçaient dans ses paumes et que ses yeux de fusillaient. Elle le connaissait, son bridé, s’il prenait la fuite, il était forcément coupable. « Pourquoi Rosie veut te buter? » … Non, chez les Wolfe, on ne faisait pas dans la douceur. Bien déterminée à l’achever, elle s’était penchée et l’avait attrapé entre ses bras faibles, son Jack, le serrant probablement aussi fort que cette maudite pression sur son battant de le voir aussi mal en point. Au diable les perfusions, elle avait besoin, juste un peu de savoir qu’il était encore là. « Crétin. » Mais son crétin.

@jack won @rosie dickens



Double shot

until you've lost it all
If you never felt the fire running through your veins. If you've never seen the devil face to face... You don't know Jack ♥️

avatar
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 251
Points : : 2288
Avatar : : (king) Min Yoongi
Autres comptes : : Giulia chaton Falco
Pseudo internet / prénom : : Alex / nasty
Crédits : : Avatar : nasty / sign : @vocivus-stock (tumblr/gif) @mingi-codes (tumblr/code) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, pianiste au philharmonique, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras à temps plein pendant l'été. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen, les squatteurs vont & viennent. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, les hommes. (Tout sauf les danseuses alcooliques) et côté coeur je suis : en position latérale de sécurité.
. :
Careless
WHISPER

End of the story:
 
BROTHERS
before
Hookers


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Sam 14 Juil 2018 - 16:14

crédit/ tumblr ✰ w/ rosie & lucy

Aussitôt camouflé sous ses draps, aussitôt assailli par les voix de ses amies, Jack sentait la nausée lui revenir. Bien sûr qu'elles l'avaient aussitôt repéré, Rosie était même venue le menacer tout contre son oreille pendant que l'irlandaise lui arrachait son bouclier improvisé. Alors que son visage se dévoilait enfin, tout cabossé qu'il était, il n'eut pas le temps de protester plus qu'avec un « Ozy.. » gromelé avant que les questions ne fusent. De concert avec les réprimandes, évidemment. « je sais, je suis un abruti. Mais je leur avais demandé d'appeler personne, si ça ne tenait qu'à moi tu serais encore en train de dormir. » Jack s'était redressé pour s'asseoir, et faire face aux deux jeunes femmes. Lucy en décida autrement cependant, et s'était jetée dans ses bras. Un petit sourire, au bord de la grimace, tordait son visage. C'était adorable, certes, mais ça faisait un peu mal aux bleus de sa rencontre avec Philip. « Si je te le dis, toi aussi tu vas vouloir me tuer. » Petit soupir, il n'avait plus vraiment le choix. Mais pour retarder ce moment autant que possible, il avait fait signe à son amie blonde de se joindre à l'étreinte. « Rosie Dickens, viens ici. » Il n'était pas certain du tout qu'elle accepte, mais autant tenter. Le contact dura quelques secondes, juste assez pour apaiser le garçon. Sa main perfusée frottait lentement le dos de Lucy pour la réconforter, comme s'il pouvait ainsi atténuer le coup qu'il s'apprêtait à porter. Tout en délicatesse, Jack s'était détaché pour poser le dos ccontre le mur. Il aurait aimé les regarder dans les yeux lorsqu'il annonçait la sentence, mais son regard, faiblard, ne se détachait pas du jeu de ses doigts et des fils de sa perfusion. Après une grande inspiration, il entama de partager son diagnostic. « C'était une overdose. » Personne n'en serait surpris. Sauf la petite brune, qu'il continuait de fuir du regard. « j'avais un peu bu, alors j'ai pas du tout maîtrisé la quantité. » Chaque mot représentait une épreuve, un nouvel aveu d'échec qui faisait aussi mal à l'égo de Jack qu'à ses poumons. Sa respiration était assez douloureuse. Si son corps était engourdi, comme fait de coton, chaque inspiration lui faisait l'impression d'un millier d'aiguilles plantées dans sa poitrine. « Et elle était particulièrement pure, d'où l'arrêt respiratoire. » Avec un léger sourire, embué de tristesse, il avait relevé les yeux vers les deux jeunes femmes. « Mais ça va mieux, je crois. »

@Lucy Wolfe @rosie dickens


avatar
Rosie Dickens
l« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 18/04/2018
Messages : : 245
Points : : 1470
Avatar : : bryden jenkins
Pseudo internet / prénom : : sharkloé. / chloé
Crédits : : BALACLAVA (ava) ; ASTRA (sign) J'ai : 21 yo et mon anniversaire est le : sept février. Je suis : américaine et mes origines sont : seulement américaines. En ce moment, je : suis étudiante en ingénierie aérospatiale ; mécanicienne dans un petit garage de boyle heights. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement dans le quartier de westwood. Ce qui m'attire ce sont : les hommes, les femmes. mais particulièrement une femme. et côté coeur je suis : célibataire, les yeux un peu trop rivés vers liora.
. :



(crush) liora.
(past) jack.
(sœur de cœur) maisie.
(friends) vitoria, siobhan, quinn, lucy, aurora, ollie, martin, maxon, cecil, azaél, jaden, jens.
(others) lexie, marla, aslak (père de cœur), zahra (mère de cœur) .



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : décrocher un travail au sein de la NASA.

  Mar 17 Juil 2018 - 18:38

crédit/ tumblr ✰ w/ jack & lucy

C'est clairement pas l'heure ni le lieu pour lui poser des questions sur son étrange tenue vestimentaire et particulièrement sur ses cuissardes mais Rosie compte bien repousser cette conversation à plus tard même si elle se doute très bien du pourquoi elle est vêtue de manière si aguicheuse. Même les infirmières semblent tiquer sur la tenue de la belle, un sourire faussement joyeux commence à étirer les lèvres de la blonde face à ces regards en coin et quelques murmures distraits - personne ne vient aux urgences d'un hôpital juchée sur des cuissardes à talons. Mais la conversation tourne rapidement, elle n'a pas envie d'être celle qui annonce la terrible nouvelle - leur ami se drogue et il est certainement dans ce lit d'hôpital à cause d'une overdose, c'est pas un truc qui s'avoue avec facilité. Heureusement la question de Lucy est abrégée par l'apparition d'une infirmière et rapidement Rosie se penche au dessus de l'asiatique pour le menacer, il la met dans une position inconfortable là. Lucy semble d'abord vouloir le fâcher mais se mouve dans ses bras la seconde d'après, Rosie lève les yeux au ciel et un soupir caresse ses lèvres. Vous allez me faire vomir les guimauves, là. Malgré tout elle lâche un petit rire parce qu'elle les trouve quand même un peu mignon, juste un peu. Rosie malgré ses dernières péripéties est toujours garçon manqué alors son rapport à l'amour et aux relations amoureuses n'a pas vraiment changé. Elle consent quand même à se rapprocher de ses amis pour une étreinte collective. C'est un sacrilège de me priver de mes heures de sommeil ! Elle se recule et fait claquer sa langue contre son palais. Finalement Jack avoue ses actes à cause desquels il se trouve dans cette sale situation. Elle a envie de le secouer dans tous les sens pour lui faire prendre conscience de la dangerosité de ses actes mais elle se retient pour deux raisons en particulier : elle n'a pas envie de lui arracher ses perfusions et vu sa situation à elle, elle est pas en mesure d'ouvrir sa gueule. Donne moi le nom de ton dealer, je vais le défoncer. et elle en est complètement capable mais elle n'est pas certaine que son avocat accepte une nouvelle incartade de sa part, ça n'arrangerait rien à sa défense franchement. Elle passe une main dans ses cheveux attachés, l'écoute parler mais n'y croit pas un traître mot ; peut-être qu'il va mieux physiquement mais rien ne leur prouve qu'il ne va replonger dès sa sortie. Tu vas arrêter cette merde ?

@jack won @lucy wolfe
avatar
Lucy Wolfe
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/02/2018
Messages : : 243
Points : : 2427
Avatar : : Emily Rudd
Pseudo internet / prénom : : paradis
Crédits : : (c) Nasty J'ai : 24 ans. et mon anniversaire est le : 5 mars. Je suis : made in USA, mais devant une photo de la reine d'angleterre et mes origines sont : anglaises & Irlandaise. En ce moment, je : suis une styliste en recherche d'emploi, temporairement reconvertie en danseuse dans un bar miteux ... Open bar contact pour 50$. En dehors des cours je fais partie : des AA Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appartement miteux du China Town avec un colocataire et mon fils d'adoption. Ce qui m'attire ce sont : Les artistes coréens sentimentalement déficients. Bonus point pour une addiction à l'héroïne. et côté coeur je suis : Dans un déni plus profond que le grand canyon... 사랑해
. :

It ain't right if you ain't lost your mind. I don't want easy, I want crazy



Blame me for the madness you create, cause either way you'll burn me at the stake. Go ahead, blame me for your sins. Go ahead and sacrifice me.
━━━━━━━━━━━━
My f*cked up and family

  

━━━━━━━━━━━━


  Mar 17 Juil 2018 - 19:24

crédit/ tumblr ✰ w/ jack & rosie

L’angoisse était tellement omniprésente que ni l’étreinte collective, ni les moqueries de leur amie, ni même les doigts du pianiste qui choyaient son dos dans une tentative ratée de l’apaiser ne suffisait à réduire le poids écrasant de la panique qui grimpait en elle. Pire qu’un poison, elle pouvait sentir la peur couler dans ses veines, ses yeux se clore dans une tentative pathétique de retenir des larmes qui se croyaient invitées à ses retrouvailles improvisées. Ses doigts s’étaient agrippés plus certainement au jeune homme, comme pour réfuter en bloc l’horrible vérité : elle avait failli le perdre, de manière définitive … et si elle le libérait désormais, allait-il se volatiliser? « J-je j’vais pas te tuer… » Non franchement, elle ferait quoi sans lui? La brunette s’était décalé, une fraction de seconde, en sentant les doigts de son inséparables s’agiter, comme chaque fois qu’il était nerveux, rongé par la culpabilité. Qu’avait-il donc fait pour se tortiller ainsi, on eut cru qu’il tentait, par des tics sporadiques, d’exorciser le venin de son âme, d’expier ses bêtises… La panique de la danseuse en grimpa d’un cran, au moment même où elle reposait ses iris sur lui puis, à défaut de trouver preneur, elle leva un regard plein de questions vers Rosie qui, malgré la fatigue, semblait d’avantage à jour sur les emmerdes dans lesquelles se trouvait le pianiste. « Rosie? » Son minois confus pivota vers le bridé, une fois de plus, alors que ses lèvres s’agitaient de l’effroyable révélation.

C’était une overdose. Une Overdose. Overdose. Une putain d’overdose. Les quelques syllabes lui firent l’effet d’un coup de poignard, violent, douloureux, si bien qu’elle ne put que couiner une maigre protestation, ses iris se vidant de toute parcelle de vie alors qu’elle les fixait tour à tour, vide, en état de choc complet, la peau encore plus blême qu’à l’ordinaire, la bouche légèrement entre-ouverte comme si elle allait perdre connaissance. Les questions s’enchainaient dans esprit nébuleux où une voix moqueuse, mesquine, chantait ce nouveau terme « overdose » … Il consommait? Quoi? Depuis quand? Rosie ne semblait pas surprise, pas du tout même… Les paroles échangées entre ses amis n’étaient que des bruits de fonds, un spectacle muet qui défilait devant ses yeux alors qu’elle ne parvenait pas à arrêter la chute vers les abysses qu’elle venait d’entamer, la trahison avec un goût amère, pourquoi diable l’avait-on laissé dans le secret… La nausée la prit d’un coup, mélange d’alcool, le choc, ou ce putain de silence qui l’empêchait de connecter ses neurones. La pièce bougeait, si bien qu’elle s’aida du lit pour se redresser, pathétiquement. Une inspiration plus tard, sa voix n’était qu’un tremblement, minable, tentant de gagner le dessus sur leurs échanges. « Quoi? » qu’est-ce qui était pure? Iris posés sur le pianiste, elle répéta, avec plus de colère : « Quoi? Une overdose de quoi? » puis, vers Dickens, plus hystérique : « Bordel une putain d’overdose de quoi?! Pourquoi tu m’as rien dis, pourquoi tu --- » Elle en voulait au monde entier, littéralement, ses lèvres tremblaient à chaque mot, mais le bouquet, fut quand cet abruti de Won osa profaner la plus grande connerie du monde : il allait mieux! La goutte d’eau. « Tu vas mieux? TU VAS MIEUX!?! T’es un putain de Junky, t’as faillis crever, mais tu vas mieux?! » Elle passa une main devant son visage, sidérée par les larmes qui s’étaient offertes un allé-simple sur ses joues creuses, sa respiration était difficile, sifflante, et avant qu’elle ne juge bon de se retenir, ses genou avaient eux aussi lâchés, la laissant sur le sol, tremblante, brisée par des personnes à qui elle avait fait l’erreur de faire confiance. « Pourquoi tu l’as pas dit Jack… j’t’aurais aidé… je… » elle ne l’aurait jamais laissé seul en tout cas.

@jack won @rosie dickens



Double shot

until you've lost it all
If you never felt the fire running through your veins. If you've never seen the devil face to face... You don't know Jack ♥️

avatar
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 251
Points : : 2288
Avatar : : (king) Min Yoongi
Autres comptes : : Giulia chaton Falco
Pseudo internet / prénom : : Alex / nasty
Crédits : : Avatar : nasty / sign : @vocivus-stock (tumblr/gif) @mingi-codes (tumblr/code) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, pianiste au philharmonique, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras à temps plein pendant l'été. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen, les squatteurs vont & viennent. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, les hommes. (Tout sauf les danseuses alcooliques) et côté coeur je suis : en position latérale de sécurité.
. :
Careless
WHISPER

End of the story:
 
BROTHERS
before
Hookers


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Mar 17 Juil 2018 - 21:16

crédit/ tumblr ✰ w/ rosie & lucy

Jack avait serré ses amies un peu plus fort, autant que ses courbatures le lui permettaient. « Chut Rosie. Tu sais aussi bien que moi que t'adore ça. » Un instant plus tard, et elle se détachait en arrachant un sourire au brun. Elle pouvait nier son attachement autant qu'elle voulait, Jack savait qu'elle préférait sacrifier son sommeil que de laisser son pianiste préféré seul dans sa chambre d'hôpital. Avec un petite rire, il riposta. « Promis, la prochaine je la fais le matin »

Puis, le jeune hommes raconta son erreur sans les regarder une seule fois. Il ne semblait pas plus affecté que ça : l'ampleur du problème, il la connaît depuis que ça a commencé lorsqu'il était encore sans domicile fixe. Jack sait qu'il joue sa vie en permanence, à la roulette russe des dealers. Il s'en fiche complètement, à part les biens physique il n'a rien à perdre. À part Jae, à qui pourrait-il bien manquer ? Petit sourire sans vie à l'intention de Rosie, alors que son regard se baladait dans la chambre. « Ozy, c'est la ville entière de LA qui me fournit. » Il relève ses yeux café, la fixe tout en répondant. « Je vais essayer. » Et il était sincère. L'héroïne ne lui paraissait pas forcément compatible avec le philharmonique, et il ne voulait pas mentir plus longtemps à qui que ce soit. Soudain, il se souvint de la présence de Lucy qui s'était tue tout le long de l'échange. La brune était livide, à tel point qu'il tenta de l'arrêter d'une main alors qu'elle se relevait.
Lorsqu'elle se retourna vers Rosie pour lui cracher autant de haine qu'à lui, Jack ne put s'empêcher d'intervenir en lui coupant la parole. « D'héroïne. » Ce n'était pas à la blonde de lui dire, et encore moins de se faire engueuler. Il fronça les sourcils, mâchoire serrée et regard dur. Pour qui se prenait-elle exactement, à parler comme ça à Ozy ? Devant lui, en plus ? Venant d'une alcoolique notoire, ce comportement l'excédait. Elle le dégoûtait, son coeur se serrait de la voir dans un tel état, mais impossible d'arriver à compatir. Ce fut donc sans aucun tremblement de colère dans la voix qu'il tenta de la remettre à sa place. « Pourquoi je te le dirais ? T'as fait quoi pour m'aider depuis que t'es revenue ? » Ils connaissaient tous la réponse : rien. Alors, il enchaîna après qu'il lui ait répondu. « je crois pas que tu aies de leçon à me donner. » Il lança un regard rapide à Rosie. Elle n'aurait pas eut besoin de son aide pour se défendre contre Lucy, mais lui, oui. Alité, malade, il ne réussirait jamais à contenir cette furie tout seul. « Arrête Lucy. Tu vas réveiller tout le monde. » Lui aussi, il avait crié à l'aide. Pleuré, tremblé pour la première fois devant la danseuse quelques semaines auparavant. Et Lucy s'était contentée de le virer de sa petite salle, de son lieu de prostitution. Elle pouvait rester par terre autant qu'elle voulait, Jack ne lui accorderait pas un seul regard.

@Lucy Wolfe @Rosie Dickens


avatar
Rosie Dickens
l« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 18/04/2018
Messages : : 245
Points : : 1470
Avatar : : bryden jenkins
Pseudo internet / prénom : : sharkloé. / chloé
Crédits : : BALACLAVA (ava) ; ASTRA (sign) J'ai : 21 yo et mon anniversaire est le : sept février. Je suis : américaine et mes origines sont : seulement américaines. En ce moment, je : suis étudiante en ingénierie aérospatiale ; mécanicienne dans un petit garage de boyle heights. Si jamais vous me cherchez, j'habite : un appartement dans le quartier de westwood. Ce qui m'attire ce sont : les hommes, les femmes. mais particulièrement une femme. et côté coeur je suis : célibataire, les yeux un peu trop rivés vers liora.
. :



(crush) liora.
(past) jack.
(sœur de cœur) maisie.
(friends) vitoria, siobhan, quinn, lucy, aurora, ollie, martin, maxon, cecil, azaél, jaden, jens.
(others) lexie, marla, aslak (père de cœur), zahra (mère de cœur) .



Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : décrocher un travail au sein de la NASA.

  Mer 8 Aoû 2018 - 12:31
Elle mord dans sa lèvre inférieure en restant seulement spectatrice de la scène. D'ailleurs pendant un instant elle hésite à quitter la pièce pour les laisser seuls ; elle a pas totalement comprit ce qui se passe entre eux mais n'a pas pas forcément envie d'y être mêlée de près ou de loin, surtout en tant qu'ex petite amie de Jack. Mais en tant qu'amie elle ne peut pas laisser le jeune homme seul dans son lit d'hôpital en tête à tête avec une Lucy hystérique. La blonde à beau comprendre son état elle ne le cautionne pas pour autant, leur crier, leur hurler dessus ne changera rien à la situation parce que le mal est fait. Calme toi, Lucy. ça ne sera certainement pas suffisant pour la faire obéir mais elle préfère commencer en douceur. Ils ont tous des problèmes dans cette pièce ; jack avec la drogue, lucy avec ... les hommes ou l'argent peu importe mais sa tenue en dit suffisamment long sur ses agissements et la blonde avec la justice et son comportement violent. Mais elle ne dira rien aujourd'hui, ce n'est pas le moment de faire éclater une nouvelle bombe en avouant avoir fait un petit séjour en prison. Les gars calmez vous, vous allez réveiller les autres patients. elle secoue la tête, sa langue claque contre son palais et pendant quelques secondes elle ferme les yeux pour faire du tri dans ses pensées. Elle est en train d'assister à une querelle (d'amoureux, il est temps de l'admettre) dans laquelle les deux partis se lancent des reproches. Vous croyez vraiment que ça va servir à quelque chose de se faire des reproches maintenant ? la réponse est non, elle ne veut pas en entendre une autre. Rosie braque son regard sur la silhouette de son amie au sol, ses jambes s'étaient dérobées sous son poids à cause de l'angoisse probablement. La blonde s'échappe de la pièce quelques secondes pour revenir avec un verre d'eau qu'elle fourre entre les mains de la jolie brune bois ça et essaie de te calmer, s'il-te-plaît. elle lui jette un regard entendu en ne sachant pas si elle a seulement la force de se relever alors elle passe un bras autour de ses hanches pour au moins l'aider à s'asseoir dans le fauteuil. Je vous jure tous les deux, baissez d'un ton. Vous êtes tous les deux en tord dans cette histoire, je pourrais faire votre procès à tous les deux alors fermez-la. et elle peut aussi faire son propre procès d'ailleurs mais ça ils le savent pas.

@jack won @lucy wolfe
avatar
Lucy Wolfe
s« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 17/02/2018
Messages : : 243
Points : : 2427
Avatar : : Emily Rudd
Pseudo internet / prénom : : paradis
Crédits : : (c) Nasty J'ai : 24 ans. et mon anniversaire est le : 5 mars. Je suis : made in USA, mais devant une photo de la reine d'angleterre et mes origines sont : anglaises & Irlandaise. En ce moment, je : suis une styliste en recherche d'emploi, temporairement reconvertie en danseuse dans un bar miteux ... Open bar contact pour 50$. En dehors des cours je fais partie : des AA Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appartement miteux du China Town avec un colocataire et mon fils d'adoption. Ce qui m'attire ce sont : Les artistes coréens sentimentalement déficients. Bonus point pour une addiction à l'héroïne. et côté coeur je suis : Dans un déni plus profond que le grand canyon... 사랑해
. :

It ain't right if you ain't lost your mind. I don't want easy, I want crazy



Blame me for the madness you create, cause either way you'll burn me at the stake. Go ahead, blame me for your sins. Go ahead and sacrifice me.
━━━━━━━━━━━━
My f*cked up and family

  

━━━━━━━━━━━━


  Sam 11 Aoû 2018 - 14:49

crédit/ tumblr ✰ w/ jack & rosie

Peut-être qu’en vouloir à Jack, trouver mille et une raison de le blâmer était un mécanisme de défense, une façon comme une autre de l’accuser de bêtises, d’erreurs, tout sauf affronter le rejet cuisant qu’il avait – selon elle – imposé à ses sentiments non retournés. Pourtant, à chaque fois qu’elle essayait de se protéger en le dépeignant comme un monstre, de couvrir la douleur et l’angoisse par des accusations, elle ne pouvait que constater ô combien ça lui semblait contre nature. Un goût amère la prenait à la bouche, son estomac se tordait douloureusement et elle était incapable, au final, de savoir auquel des deux elle faisait le plus de mal. Comme à cet instant précis où le mot overdose fut prononcé et qu’elle encaissa tant bien que mal le choc par une nouvelle vague de rage. N’importe qui la connaissant bien aurait tôt fait de comprendre, que la fureur qui l’habitait, le dégoût qu’elle ne pouvait refouler, il était dirigé contre elle-même. Merde, son humain, son spécimen vivant favori, toutes galaxie confondues, avait été assez souffrant, assez misérable pour consommer des drogues dures et elle n’avait rien vu. Rien du tout. S’il était sur ce lit d’hôpital, en pleine nuit, avec un teint de cadavre et perfusé de partout, elle était à blâmer. Oh comme elle regrettait désormais, de ne pas avoir insisté pour qu’on l’amène à l’hôpital après le concert, d’avoir écouté le chef d’orchestre… la rancune, la déception et les blâmes… ils étaient tous pour elle. Ce coréen, qui risquait de se volatiliser à la moindre seconde d’inattention … il était dans cet état parce qu’elle avait été une amie minable. Alors qu’on ne lui demande pas d’être calme, ou même fonctionnelle, alors que ses jambes la lâchaient et que son crâne souffrait d’afflux sanguins violent sur ses tempes.

… Tout était de sa faute. Le regard absent qu’elle jeta sur son ami, alors qu’il prenait la même hostilité qu’elle, qu’il lui renvoyait une condamnation aussi sévère que celle que son propre cerveau lui faisait subir, signalait bien qu’il n’y avait pas de Lucy au numéro composé. Juste une loque même pas capable de voir qu’il allait mal à ce point. Pourtant, de mauvaise foi, elle avait rétorqué un faible : « … T’es injuste. T’as même pas essayé. » Non, il avait préféré la repousser, et conne comme elle était, elle l’avait laissé faire… de ne rien lui dire clairement, de lui expliquer, on lui cachait tout et on s’étonnait qu’elle ne soit au courant de rien. Merde. Et toutes les fois où elle avait bien voulu prendre soin de lui, il l’avait foutu dehors en hurlant… vraiment, deux cas sociaux. Soupirant, elle passa une main dans ses cheveux, l’instant d’après, une Rosie avec la patience d’une sainte l’aidait à se relever et, sans oser regarder Jack, elle couina un : « Merci. » ses jambes encore tremblantes. Elle sentait son monde s’effondrer, la simple pensée d’appartenir à un univers sans Jack lui donnait envie de crever. Maintenant. « … Je sais pas comment tu fais pour être calme Oz’… je… désolée, t’as rien à voir là-dedans... » finalement, ses yeux océaniques, humides, s’étaient posés sur le pianiste. D’un ton alarmant, calme, elle avait soupiré un : « Merde t’ai faillis mourir Jack. » … son cœur se contorsionnait à cette simple idée. L’air sévère, elle avait pointé un doigt vers lui, moralisatrice. « T’as failli crever merde. Disparaitre pour toujours! » l’émotion rendait sa voix cassée, paniquée, mais au moins, elle chuchotait. « J’espère que tu le sais, que même si tu dois demander une ordonnance restrictive, même si tu m’insultes ou me fiche à la porte je t’écoute plus. T’as perdu le droit de me foutre hors de ta vie, pas tant que tu vas pas mieux. Tu m’entends Jack, j’irai pas à tes funérailles !! Je refuse! Et Oz’ non plus, si t’oses mourir avant nous on va te faire le pire discours de merde que même ton fantôme va pas s’en remettre! » ses bras s’étaient refermés autour de Rosie, pour ne pas tomber à nouveau, et aussi, peut-être, parce que merde, elle venait d’avoir la peur de sa vie.

@jack won @rosie dickens



Double shot

until you've lost it all
If you never felt the fire running through your veins. If you've never seen the devil face to face... You don't know Jack ♥️

avatar
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 251
Points : : 2288
Avatar : : (king) Min Yoongi
Autres comptes : : Giulia chaton Falco
Pseudo internet / prénom : : Alex / nasty
Crédits : : Avatar : nasty / sign : @vocivus-stock (tumblr/gif) @mingi-codes (tumblr/code) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, pianiste au philharmonique, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras à temps plein pendant l'été. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen, les squatteurs vont & viennent. Ce qui m'attire ce sont : les femmes, les hommes. (Tout sauf les danseuses alcooliques) et côté coeur je suis : en position latérale de sécurité.
. :
Careless
WHISPER

End of the story:
 
BROTHERS
before
Hookers


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Mer 15 Aoû 2018 - 19:25

crédit/ tumblr ✰ w/ rosie & lucy

Les aiguilles plantées dans le dos de sa main roulaient sous sa peau, dansaient au rythme des mouvements nerveux de ses doigts. D'assister à la scène de Lucy, c'était assez dur comme ça. De se retrouver ligoté à son lit d'hôpital, lui interdisant toute réaction, relevait de la torture. En vérité, il hésitait entre l'envie d'aller la prendre dans ses bras pour la réconforter, et celle de fuir pour éviter un énième caprice de drama queen. Peut-être que ce n'était pas si mal, que ses fils l'obligent à garder une certaine neutralité, ça lui évitait de faire une nouvelle connerie. Ce à quoi il ne s'attendait pas, c'était à ce que Rosie ne commence à l'engueuler lui aussi. « mais- » Il n'avait plus vraiment l'habitude de se faire remettre ainsi à sa place depuis que son père l'avait viré de son appartement. Non, ce sentiment de honte, qui l'étouffait au fond la gorge, ne lui avait absolument pas manqué. Elle coupa court à toute réponse intelligente, et le coréen ne réussit qu'à bredouiller. « ... c'est elle qu'a commencé. » Champion de la rhétorique. Une moue vexée trancha son visage en deux alors qu'il suivait du regard les mouvements des deux jeunes femmes. Qu'est-ce qu'elles foutaient là, d'ailleurs ? N'avaient-il pas demandé à ce que l'on n'appelle personne ? L'air vexé de son visage se transforma en colère, absoluement pas maîtrisée. Ses sourcils étaient froncés, ses lèvres boudeuses lorsque la brune pointa un doigt accusateur dans sa direction. « Y a pas moyen de parler aussi. Faut que je me retrouve ici pour avoir une putain de discussion sérieuse. » Il roula des yeux. Il n'avait jamais été particulièrement courageux, mais de partir les pieds devant ne lui avait jamais vraiment fait peur. Il avait passé une bonne partie de son adolescence à regarder une épée de Damoclès s'agiter au dessus de la tête de sa mère. Le caractère imprévisible de la faucheuse ne l'inquiétait pas. « Et ? » qu'il répliqua, simplement. C'était la new-yorkaise qui lui parlait de disparaître ? Ironique. Alors qu'il écoutait d'une oreille distraite le discours de Lucy, Jack s'était rallongé en tournant le dos à ses invitées. « je fais ce que je veux, Lucy. Avec, ou sans toi. » Avec un soupir, il attrapa son téléphone, qui traînait sur une petite table de chevet. Un sachet de tabac à rouler aussi, ainsi que son briquet et tout le nécessaire pour rouler de quoi se détendre. Un petit sourire plus tard, l'assurance de l'abence de notifications sur son portable, et le pianiste entamait de se rouler une cigarette. Ses mains tremblantes ne l'aidait pas, mais il avait vu pire. Les infirmières semblaient comprendre ses démons, ne tentaient même pas de l'arrêter. Et s'il sortait pour fumer un peu, il pourrait discuter avec Ozy & Lucy sans gêner ses voisins de chambrée. Peut-être même qu'il pourrait prendre un raccourci directement vers son appart.

@Lucy Wolfe @Rosie Dickens


Contenu sponsorisé

  
un peu d'amour sur mes ecchymoses. (jack & lucy)