Flèche hautFlèche bas- come as you are (ft. Noah)


- come as you are (ft. Noah)
avatar
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 217
Points : : 1828
Avatar : : Min Yoongi
Autres comptes : : Giulia (chaton) Falco
Pseudo internet / prénom : : Alex / Nasty
Crédits : : Avatar : @nasty-graph (tumblr) / gif sign : @cheons_a (twitter) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen. Ce qui m'attire ce sont : les caractères à part, et côté coeur je suis : absent, rappelez plus tard.
. :
Careless
WHISPER

End of the story:
 
BROTHERS
before
Hookers


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Ven 13 Juil 2018 - 20:53
come as you are
Come as you are, as you were, as I want you to be. As a friend, as a friend, as an known enemy ©️️ by anaëlle.

Une vingtaine de jours s'étaient écoulés avant que Jack ne donne signe de vie à Noah. La première semaine de silence, c'était celle des partiels. La suivante, c'était celle de la rencontre avec Philip, puis de son hospitalisation le lendemain de leur rencontre. Un enchaînement malheureux, mais Jack niait que le médecin ait quoi que ce soit à voir avec son overdose. Trois jours, à tourner en rond dans les couloirs aux odeurs de désinfectant. Trois jours à essayer de jouer sur ce piano mal accordé dans la salle d'attente - que le musicien avait d'ailleurs finit par accorder lui-même. Et puis, il était rentré chez lui pour se couper de la population quelques jours de plus. De Rosie, de Lucy, de Giulia, de tous ceux qui étaient au courant. À part Adrian et le barman, il n'avait pour ainsi dire discuté avec personne. Et cette sortie, au Mac Donald's le plus près de son appartement, était sa première vraie sortie depuis son retour chez les valides.
Assis sur la devanture du fast food, pause clope oblige, l'asiatique attendait son ami. Dans la lune, encore mal habitué à l'air de l'extérieur californien, il n'avait remarqué le grand chatain seulement lorsque ce dernier s'était dressé devant lui. Enthousiaste pour leurs retrouvailles, il s'était levé aussi vite. Un peu trop vite, probablement, la tête lui avait tourné. « Salut mec! Tu vas bien ? » Cette politesse était-elle vraiment nécessaire, entre eux ? Le sourire flanqué sur son visage, qui reprenait lentement sa forme habituelle même s'il restait creusé, ne le quittait plus. Bordel, ce qu'il avait faim. « Désolé d'avoir autant tardé. » Qu'il s'excusa, un sourire léger aux lèvres. Son regard s'était posé sur les yeux de Noah alors qu'il enlevait, d'un geste robotique des doigts, la cendre au bout de sa cigarette. Leur vert avait changé, non ? En mieux, bien sûr. Jack baissa la tête de peur de le fixer trop longtemps. « Je t'aurais bien proposé avant, mais j'ai eu quelques.. soucis. » Il désigna du bout de son index la plaie qui serpentait entre son arcade et l'arrête de son nez. Du temps qu'il avait passé à l'hôpital, et probablement aidées par quelques médicaments inconnus, ses lèvres avaient rapidement cicatrisé. La plaie de son front, elle, avait juste eut le temps de se refermer. Certes, elle avait une bien meilleure tête qu'avant, mais on continuait de le dévisager assez régulièrement. Léger soupir du musicien qui tira longuement sur la dernière bouffée de fumée de sa cigarette avant de la jeter cendrier le plus proche. Toujours aussi souriant, il s'était dirigé à l'intérieur du restaurant pour commander à l'une des bornes libres, à côté de celle de Noah. « Tu sais ce que tu veux ? »

avatar
Noah Baker
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 27/05/2018
Messages : : 585
Points : : 899
Avatar : : Robert Michael Sheehan
Autres comptes : : Pas pour le moment.
Pseudo internet / prénom : : BlondieNate aka Nathaniel
Crédits : : Calamite - SIAL J'ai : Vingt-neuf ans, la trentaine approche... et mon anniversaire est le : 27 Août 1988. Je suis : Américain et mes origines sont : Américaines. En ce moment, je : suis serveur dans un bar. En dehors des cours je fais partie : d'aucun club. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur Eagle Rock dans une maison avec ma petite sœur. Ce qui m'attire ce sont : Les femmes mais je suis curieux et côté coeur je suis : Célibataire, mieux seul.
. :

  Dim 15 Juil 2018 - 10:48

« Come as you are »
ft. Jack & Noah

Cela fait plusieurs jours que je n'ai pas croisé Jack et justement hier soir alors que je rentrais du boulot j'ai reçu un texto de lui me proposant de nous croiser aujourd'hui au Macdonald dont nous avions parlé précédemment. Précédemment c'est à dire le jour où nous avons couchés ensemble et que le lendemain je l'ai quelque peu embarrassé en squattant chez lui. Oui ça je ne suis pas prêt de l'oublier parce que je voyais bien que mon ami était assez mal à l'aise avec ça mais franchement ce n'est pas une si mauvaise chose que ça. Je suppose que ça nous rapprochera qu'il fût mon premier. Et pour l'heure je ne veux pas coucher avec un autre homme que lui. Pourquoi faire après tout ? Il y a tellement de choses agréables que je peux faire avec lui alors pourquoi m'amuser avec un autre alors que Jack a toute ma confiance ? Je souris à cette pensée tout en me dirigeant jusqu'au Macdonald où nous nous sommes donnés rendez-vous. Je décide d'y aller en moto, jugeant que c'est plus simple en moto plutôt qu'avec ma voiture et rapidement j'arrive devant le célèbre fastfood où Jack m'attend en tirant sur une clope. Je gare ma moto tout en allant vers lui me postant juste sous ses yeux, il lève alors la tête vers moi et je sens bien qu'il est content de me voir « Salut mec! Tu vas bien ? » Rien qu'à sa voix ça s'entend que ce n'est pas juste une impression : il est réellement heureux de me voir et il en est de même pour moi même si je remarque bien vite qu'il y a un soucis, il a une grosse cicatrice sur la tronche « Content de te voir mec. Je vais bien oui mais et toi est-ce que ça va ? » Que je réponds aussitôt tout en faisant évidemment allusion à sa cicatrice qu'il a sur la gueule. « Désolé d'avoir autant tardé. » Je fais un rapide signe de la main comme pour lui confirmer que tout va bien et que je ne lui en veux pas du tout. « Je t'aurais bien proposé avant, mais j'ai eu quelques.. soucis. » Il désigne sa cicatrice qu'il a sur la gueule et je grimace aussitôt « Je vois ça ouais. Qu'est-ce qu'il t'est arrivé ? Tu t'es battu ou quoi ? » Je demande parce que ça m'inquiète quand même pas mal toute cette histoire. Habituellement il ne reste pas ainsi sans me donner de nouvelles pendant des jours donc je juge qu'il s'est passé quelque chose de grave.

Au final mon ami et moi nous dirigeons jusqu'à l'intérieur du fastfood après qu'il ai écrasé sa clope et on se dirige jusqu'à l'une des bornes où mon ami me demande si « Tu sais ce que tu veux ? » J'acquiesce aussitôt « Un grand McChicken avec frittes et ice tea ainsi qu'un McFlury caramel et M&ms s'il te plaît. » Que je réponds presque aussitôt tout en posant mes yeux clairs sur lui en souriant largement. « Et de ton côté tu vas prendre quoi ? » Que je demande lui laissant le soin de passer la commande, McDo même si j'aime bien disons que ce n'est pas le premier endroit où je penserais à aller lorsque j'ai faim mais de temps en temps pourquoi pas. C'est rapide au moins et puis ce n'est pas mauvais et c'est loin d'être cher donc ça va. Pis je n'ai pas des goûts de luxe donc qu'il m'emmène ici ou dans un restaurant classique c'est très bien pour moi. Je n'aurais certainement pas demandé un restaurant cinq étoiles pour notre premier restaurant ensemble. Je suis pas comme ça pas toute façon. « Alors raconte moi. Quoi de nouveau dans ta petite vie mon ami ? » Que je dis tandis que nous allons au niveau des caisses en attente de notre commande qui ne devrait pas tarder à nous être donnée puis je pose mes yeux sur lui en lui souriant largement...



☽☽  La vie n’a qu’un seul début et qu’une seule fin. Entre les deux, il y a plein de possibilités et je vous aime trop pour vous laissez les gâcher.

avatar
Jack Won
y« JUSTICIA OMNIBUS »
just lambda
Date d'inscription : : 29/10/2017
Messages : : 217
Points : : 1828
Avatar : : Min Yoongi
Autres comptes : : Giulia (chaton) Falco
Pseudo internet / prénom : : Alex / Nasty
Crédits : : Avatar : @nasty-graph (tumblr) / gif sign : @cheons_a (twitter) J'ai : 24 ans et mon anniversaire est le : 6 mars. Je suis : binational et mes origines sont : Coréennes & Américaines. En ce moment, je : suis étudiant à Ucla en musicologie, et je donne des cours de piano. En dehors des cours je fais partie : de l'équipe de serveurs du O'Haras. Si jamais vous me cherchez, j'habite : dans un appart à Valley Glen. Ce qui m'attire ce sont : les caractères à part, et côté coeur je suis : absent, rappelez plus tard.
. :
Careless
WHISPER

End of the story:
 
BROTHERS
before
Hookers


Bucketlist
Challenge accepted :
Mission Accomplished :
Souhait à long terme : Vivre uniquement de ma musique

  Mer 18 Juil 2018 - 21:30
come as you are
Come as you are, as you were, as I want you to be. As a friend, as a friend, as an known enemy ©️️ by anaëlle.

Jack ne demandait rien de plus qu'un peu de normalité. Une relation humaine qui ne tente pas de lui dicter ce qu'il devait ou ne devait pas prendre, qui ne l'engueulait pas lorsqu'il refusait de parler de son overdose. Quelqu'un qui ignore tout des montagnes russes qu'avaient été ces dernières semaines, quelqu'un d'assez distant pour le laisser tranquille. Et pour ça, Noah était parfait. Sans parler du potentiel réconfort qu'il pourrait lui apporter post McDo, mais ça, le pianiste préférait ne pas y penser pour l'instant. À la place, il le saluait avec l'enthousiasme réservé à sa première interaction humaine non-conflictuelle depuis sa sortie d'hôpital. « Ouais, je suis en vacances. Ça peut aller que bien. » Petit mensonge, ommission totale de ce qui l'avait poussé à garder le silence. Totalement indolore, il l'espérait. La bonne humeur, cependant, n'était pas feinte. « Battu, non. Je crois même pas lui avoir fait mal en vrai. » qu'il soupira, rieur. Ça, il ne pourrait pas le cacher plus longtemps. S'il comptait bien garder le reste sous silence, il pouvzit bien être honnête sur le peu qu'il confierait au barman. « C'est un ex en colère, il croyait que sa copine l'avait largué pour moi ou je sais pas quelle connerie. » C'était peut-être son ton enjoué, alors qu'il rentrait dans le fast-food, qui aurait out faire passer cette histoire pour une banalité. L'absence de détail autre que la cicatrice qui abstrayait la sensation que Jack avait eut cette nuit-là, celle que cet inconnu voulait sa peau. Sa capacité à sourire malgré tout ça le déconcertait lui même. Était-il si mauvais acteur que ça ? « Du coup il est venu m'amocher, c'était plus simple que de parler. »

Une fois posté devant la borne, Jack décida de s'occuper de la commande - il réussirait bien à négocier un moitié-moitié sur le prix plus tard. Suivant les indications de son date du jour, il cliqua sur tout ce que le grand réclamait, alors qu'il était toujours incertain de ce qu'il voulait. Le plus épicé possible, mais dans le temple de la malbouffe, par sûr de trouver quelque chose au niveau de cuisine maternelle. Alors, il poussa un « uugh... » indécis, trahissant ses états d'âmes. « Je sais pas, mais je vais me venger sur les desserts. » Nouveau grand sourire, le coréen avait toujours été une gueule à sucre. Avant de choisir son repas, il ajouta un donut, ainsi que des macarons et un café glacé tout en répondant. « Pas grand chose. J'ai eu mon année, c'est tout. » Petit silence de sa part, alors qu'il fixait le menu de ses yeux chocolat. Complètement perdu, le garçon. Il jeta un coup d'oeil à Noah, bref, avant de sourire. Ce n'était pas lui, de se faire mousser avec ses accomplissements. Il n'avait pas précisé qu'il était le premier de sa promo. Mais le philharmonique ? Il ne pouvait mas le garder pour lui. « Si, j'ai été pris au Philharmonique. » Il se décida enfin pour des potatoes, un burger au boeuf et quelques nuggets. Plus trois pots de la sauce la plus épicée qu'il avait pu trouver. « Et toi ? T'as revu cette Louise ? » Une drôle d'histoire, qui intéressait drôlement le serveur. C'était rare qu'une femme ne se laisse aborder après s'en être prit plein la gueule, Noah devait avoir de super-pouvoirs. Avec impatience, il s'etait dirigé vers les caisses pour attendre la commande. Il se serait bien plus un happy meal, voir deux. Mais ce serait l'assurance de se faire chambrer par le chatain pendant des années, alors autant éviter.

avatar
Noah Baker
l« CHILLING UNDER THE SUN »
citizen
Date d'inscription : : 27/05/2018
Messages : : 585
Points : : 899
Avatar : : Robert Michael Sheehan
Autres comptes : : Pas pour le moment.
Pseudo internet / prénom : : BlondieNate aka Nathaniel
Crédits : : Calamite - SIAL J'ai : Vingt-neuf ans, la trentaine approche... et mon anniversaire est le : 27 Août 1988. Je suis : Américain et mes origines sont : Américaines. En ce moment, je : suis serveur dans un bar. En dehors des cours je fais partie : d'aucun club. Si jamais vous me cherchez, j'habite : sur Eagle Rock dans une maison avec ma petite sœur. Ce qui m'attire ce sont : Les femmes mais je suis curieux et côté coeur je suis : Célibataire, mieux seul.
. :

  Aujourd'hui à 14:32

« Come as you are »
ft. Jack & Noah

Lorsque mon ami arrive enfin face à moi je remarque tout de suite qu'il y a un soucis. Il a une grosse cicatrice sur la gueule et je me demande direct ce qu'il lui arrive et ce con il ne trouve rien d'autre à me dire que « Ouais, je suis en vacances. Ça peut aller que bien. » Comme si ça allait calmer ma curiosité face à sa gueule. Du coup je cherche donc à savoir ce qu'il s'est passé et il me répond vite fait « Battu, non. Je crois même pas lui avoir fait mal en vrai. » Je grimace aussitôt en comprenant qu'il y a eu un sérieux souci et avant même que je n'ai le temps de lui demandé ce qu'il a bien pu se passer il poursuivit « C'est un ex en colère, il croyait que sa copine l'avait largué pour moi ou je sais pas quelle connerie. » Je roule aussitôt des yeux. Il y a vraiment des crétins sur cette Terre, je caresse sa joue tendrement trouvant déplacé que quelqu'un puisse vouloir s'en prendre à lui et ce con il sourit comme un con justement comme si ce n'était pas la fin du monde, comme si rien de grave ne s'était produit « ça va aller mec ? Tu veux que je tombe sur ce gars et que je lui fasse regretter d'être venu au monde ? » Je suis du genre protecteur avec les personnes que j'aime et on peut dire que j'apprécie énormément Jack. C'est mon pote. On a couché ensemble y'a quelques jours c'est juste mais il reste mon pote malgré tout, il n'y a pas la moindre ambigüité entre nous. Nous couchons juste ensemble quand on en a envie. Fin, c'est arrivé qu'une fois. Mais je m'ose à croire que ça arrivera encore et encore par la suite. « Du coup il est venu m'amocher, c'était plus simple que de parler. » En entendant ses mots je grimace « c'est vraiment un con ce sale type. » Dis-je affreusement en colère contre ce gros con qui a pu s'en prendre à mon pote. S'il baise avec des connasses qui sont infidèles ce n'est pas son souci à lui c'est le souci de ce mec s'il se met en couple avec des putains pas celui de Jack. Moi je vois les choses comme ça. Quand Daphné m'a trompé je ne suis pas allé cogner le bâtard avec qui elle m'a trompé ni même les autres, c'est elle que j'ai viré, lui je m'en fou. C'est pas mon affaire disons..

Nous pénétrons à l'intérieur du fastfood ensemble allant jusqu'à une borne et je le laisse se débrouiller avec en lui disant ce que je souhaite « uugh... » Il semble avoir du mal à choisir ce qu'il veut et je souris amusé par sa réaction « Je sais pas, mais je vais me venger sur les desserts. » Visiblement il ne semble pas trouver son compte dans la bouffe salé et je souris alors que je le vois choisir un large choix de desserts ce qui m'amuse encore plus. A la suite de ça je cherche à savoir comment ça va pour lui et ce qu'il se passe dans sa vie « Pas grand chose. J'ai eu mon année, c'est tout. » Je souris largement en entendant ses mots tandis que je caresse son bras tendrement « ça c'est génial ! Tu as fêté ton année comme il se doit, je l'espère ? Sinon il va falloir qu'on fête ça ensemble toi et moi. » Sous entendu se foutre sous la couette et baiser pendant des heures mais bien sûr je n'ai pas besoin de lui dire il comprendra très bien ce que j'entends par là. « Si, j'ai été pris au Philharmonique. » Je fronce aussitôt les sourcils me demandant ce que c'est que ce truc puis je pose mes yeux sur elle en gémissant « de quoi s'agit il exactement ? » Oui parce que je ne sais pas trop ce que c'est donc j'aimerais bien qu'il éclaire ma lanterne. « Et toi ? T'as revu cette Louise ? » En l'entendant me dire ça j'éclate de rire et je le fixe longuement « pas depuis que je l'ai recroisée dans un bar et qu'elle a accepté mes excuses. Franchement j'ai été un con avec elle et je m'en veux tu comprends ? C'est gênant de me dire que sous prétexte qu'elle ressemble à l'autre pute je l'ai traitée comme j'aurais traitée l'autre... Du coup bah je culpabilise même si visiblement elle semble être passée à autre chose. Mais en soit rien de nouveau mon gars. » Que je réponds simplement lui confiant ce que je pense et ressens à ce sujet parce que mine de rien c'est vrai que j'ai été un vrai con et même si ça m'arrive souvent là j'admets que j'ai touché le fond et ça me gêne. Mais peu importe, mon ami et moi allons jusqu'à l'endroit au comptoir où nous pouvons récupérer nos commandes et nous coupons l'addition en deux pour qu'il ne paye pas trop cher et moi non plus. Après quoi nous allons à table et je pose mes yeux sur lui « t'es en vacances jusqu'à quand dis moi ? Histoire que je sache jusqu'à quand je peux profiter de toi .. » Que je dis des idées plein la tête tandis que je le scrute longuement en ricanant... En tout bien tout honneur bien sûr, rien de malsain là-dedans, disons juste que j'ai envie de m'amuser avec lui et je ne vois pas où est le mal là-dedans...



☽☽  La vie n’a qu’un seul début et qu’une seule fin. Entre les deux, il y a plein de possibilités et je vous aime trop pour vous laissez les gâcher.

Contenu sponsorisé

  
- come as you are (ft. Noah)